N’enterrez pas les grandes valeurs européennes !

Gérard Moulin
L’intensité concurrentielle et un environnement économique plus difficile renforcent la discrimination entre les valeurs. Les valeurs européennes qui disposent d’un réel savoir-faire et de barrières à l’entrée conséquentes offrent des perspectives alléchantes.
Lire (2 min.)

NextStage : Actif Net Réévalué du 3e trimestre 2018, investissements & cession

Grégoire Sentilhes, Président de NextStage AM, Gérant de NextStage, déclare : « Cette nouvelle progression de l’ANR récompense notre modèle d’investissement, sur des marchés en forte croissance. En ce sens, les deux derniers investissements réalisés offrent un fort potentiel de création de valeur, par leur croissance rentable et leur capacité de résilience. Nous réinvestissons également dans les participations les plus dynamiques en soutien de leur transformation et poursuivons nos efforts visant à constituer un portefeuille de 40 à 50 PME performantes à long terme. » 

NextStage actif net réévalué

ANR au 30 septembre 2018 : nouvelle progression de +1% à 222,8 M€

Au 30 septembre 2018, l’Actif Net Réévalué de NextStage progresse de +1% à 222,8 M€ (vs. 220,6 M€ au 30 juin 2018), soutenue par la revalorisation de l’une des participations au regard de sa forte croissance. Bien que les valorisations des participations non cotées soient semestrielles, en cas de survenance d’un évènement jugé significatif, la juste valeur d’une participation peut être actualisée lors d’un calcul d’ANR trimestriel. De plus, quatre des quinze participations du portefeuille acquises en 2017 sont toujours valorisées à leur prix d’acquisition et bénéficient d’une dynamique solide de développement.

L’Actif Net Réévalué par action ordinaire au 30 septembre 2018 ressort à 115,56 euros, en hausse de +1% (vs. 114,42 euros au 30 juin 2018), après neutralisation des actions de préférence.

NextStage ANR 2018

L’ANR de 222,8 M€ de NextStage au 30 septembre 2018 se répartit entre 161,1 M€ de valorisation des 15 participations et 61,6 M€ de trésorerie nette de Besoin en Fonds de Roulement (BFR). Après prise en compte du protocole d’investissement dans une nouvelle participation de 8,4 M€, en passe d’être finalisé, ainsi que du réinvestissement de 2,9 M€ du 6 novembre 2018 dans Dream Yacht Charter, la trésorerie nette de BFR s’élève à 50,7 M€ au 21 novembre 2018. NextStage porte ainsi à 41 M€ le montant engagé à cette date sur l’objectif de 50 M€ sur l’année 2018.

Lire (2 min.)

Capitalisation d’Apple : jusqu’aux étoiles ?

Si les éclipses de Lune et les pérégrinations de Mars ont ravi les yeux des petits et grands au cours des dernières semaines, c'est un autre astre qui a ébloui les observateurs hier : le géant Apple. La marque à la pomme a franchi en séance les 1000 milliards de dollars de valorisation, un record absolu dans l'histoire de la bourse. Si les arbres ne montent pas jusqu'au ciel, Apple peut-elle s'élever jusqu'aux étoiles ?
Lire (<1 min.)

Lancement de Mandarine Global Microcap

Pour dénicher ces pépites, le gérant du fonds, Sébastien Lagarde, mise sur un processus d’investissement combinant une approche quantitative et une approche discrétionnaire, lui permettant d’analyser et évaluer un large univers d’investissement, composé de plus de 22 000 titres internationaux dont la capitalisation boursière est inférieure à 700M€. Afin de réaliser sa sélection de titres, le gérant applique tout d’abord un filtre de liquidité, pour ne retenir que les valeurs dont le volume d’échange quotidien est supérieur à 250K€. Il s’appuie ensuite sur des indicateurs de valorisation, de price momentum, de croissance, de qualité et de sentiment pour construire un portefeuille diversifié de 330 valeurs environ. Résultat de son processus d’investissement, le fonds Mandarine Global Microcap présente de faibles biais sectoriels et géographiques par rapport à son indice de référence. Depuis sa création en juillet 2016, il affiche une performance de +40,9%, contre +35,5% pour son indice de référence, le MSCI World Micro Cap NR (au 24/05/2018). Deux ans après son lancement et désormais activement commercialisé, le fonds Mandarine Global Microcap affiche un actif sous gestion de 80 millions d’euros. Mandarine Gestion gère ainsi près de 250 millions d’euros sur son expertise actions de très petites capitalisations boursières au travers de deux fonds phares : Mandarine Europe Microcap (162 M€ sous gestion au 24/05/2018) et Mandarine Global Microcap.
Lire (1 min.)

L’ACPR/AMF lancent une consultation sur les investisseurs vulnérables

Dans un contexte de vieillissement démographique et de mutation digitale du secteur financier, le Pôle commun présente un état des lieux général des pratiques de commercialisation des produits financiers aux personnes âgées : besoins et difficultés éventuelles, mécanismes de protection et usages du marché. Le rapport vise à constituer une première base de réflexion et à ouvrir le débat, par le biais d’un appel à contributions, sur une série de questions-clés.

L’objectif est de trouver, en collaboration avec les consommateurs, les professionnels et les acteurs du vieillissement, les moyens d’identifier les bonnes pratiques de commercialisation à l’égard des personnes vieillissantes et vulnérables, au regard notamment de difficultés cognitives. L’ambition de ces travaux est double : s’assurer qu’un conseil adapté est délivré par les professionnels et qu’un consentement éclairé est donné par cette clientèle lors de la souscription de produits financiers.

L’ACPR et l’AMF invitent toutes les personnes intéressées à envoyer leurs contributions, qui nourriront les réflexions du Pôle commun pour la suite des travaux en 2019.

 
Lire (1 min.)

Janus Henderson lance un fonds sur la thématique des biotechs

Cette SICAV de droit luxembourgeois investira dans des sociétés innovantes du secteur de la biotechnologie, ou des sociétés liées à ce secteur, en ciblant plus particulièrement celles qui apportent une réponse aux importants besoins médicaux non satisfaits à travers le monde. Ce fonds ciblera les sociétés visant un développement de long-terme au sein d’un secteur très innovant et en rapide croissance.

Le nouveau fonds biotech de Janus Henderson sera co-géré par Andy Acker et Dan Lyons qui disposent, à eux deux, de plus de 40 ans d’expérience en matière d’investissement sur le secteur de la biotechnologie. Le fonds sera géré par une équipe d’experts issus du milieu scientifique et bénéficiera du soutien du reste de l’équipe d’investissement spécialisée dans le domaine de la santé de Janus Henderson.

Andy Acker constate : « Le rythme des progrès s’accélère dans l’industrie de la biotechnologie, ce qui signifie que les avancées médicales surviennent beaucoup plus rapidement. La FDA a, depuis le début de l’année, approuvé 55 nouvelles thérapies, établissant ainsi un record historique. Notre processus met l’accent sur les moteurs opérationnels et scientifiques essentiels à l’atténuation des risques et à l’identification des opportunités dont regorge ce secteur dynamique. »

Lire (1 min.)

Interview de Sébastien RIBEIRO - Keren Finance : Investir dans l'innovation à fort potentiel

Dans le contexte actuel de reprise économique, Keren Finance adopte une stratégie à fort potentiel de valorisation. La société investit dans de nombreux projets innovants (IA, big data, cybersécurité ...), mais aussi dans des industries plus classiques, comme le recyclage de métaux ou le camping car. Sébastien Ribeiro, gérant actions de Keren Finance, nous explique le point commun entre ces entreprises : toutes bénéficient d'un cycle de croissance important, laissant espérer de gros rendements.
Voir (<3 min.)

Croissance : perspectives positives pour l’Asie

Mike Shiao
Malgré la volatilité de ce début d’année, les marchés d’Asie hors Japon devraient continuer de s’apprécier en 2018.
Lire (2 min.)

Technologie : une surperformance soutenable des GAFA ?

Gilles Constantini
Après de nombreuses années de surperformance de la technologie, certains titres du NASDAQ manifestent nervosité et volatilité depuis 1 mois. Le secteur Technologie représente désormais 24% de la cote américaine. Tiré par les GAFA et des innovations structurantes, le secteur est surpondéré dans de nombreux portefeuilles. L’hégémonie de la Technologie a-t-elle atteint un pic ?
Lire (3 min.)

Voiture électrique : RobecoSAM remporte un mandat auprès de Daiwa SBI

Lancée le 24 janvier 2018, cette stratégie investit dans les entreprises mondiales qui participent à la révolution liée aux véhicules électriques, en se concentrant sur quatre grands sous-segments d’investissement : les fournisseurs de composants, constructeurs et sous-traitants de véhicules électriques, les réseaux électriques et infrastructures de charge, la connectivité et la conduite autonome. Outre une définition approfondie de ces sous-thématiques et de leurs univers d’investissement, les aspects ESG importants sur le plan financier sont également pris en compte à l’échelle de l’entreprise, renforçant ainsi le processus de valorisation financière traditionnel. Distribuées auprès des investisseurs japonais, cette stratégie d’investissement compte plus de 143 milliards JPY d’actifs, soit environ 1,4 milliard USD, au 27 mars 2018.
Lire (1 min.)

Tikehau IM réalise le premier closing du fonds T2 Energy Transition Fund

Aujourd’hui, pour répondre aux défis du dérèglement climatique, les besoins d’investissement sont estimés par l’Agence Internationale de l’Énergie à 60 000 milliards d’euros pour les deux prochaines décennies. Dans ce contexte, T2 Energy Transition Fund a vocation à soutenir les acteurs européens de la transition énergétique de taille intermédiaire dans leur développement, leur transformation et leur expansion, notamment internationale.

Les investissements du fonds se concentreront sur les entreprises évoluant dans trois secteurs déterminants pour la transition énergétique :

  • La production d’énergies propres : mise en œuvre de solutions pour la diversification du mix énergétique, projets de production d’énergie à partir de ressources non carbonées.
  • La mobilité bas-carbone : développement d’infrastructures visant à accueillir les véhicules électriques, essor d’équipements et de services liés à la mobilité bas carbone et évolutions liées à l’utilisation du gaz naturel dans les transports en remplacement du diesel et du fuel marine.
  • L’amélioration de l’efficacité énergétique, du stockage et de la digitalisation : recherche et mise en œuvre de solutions pour le déploiement et l’optimisation du stockage d’énergie, optimisation de la consommation énergétique des bâtiments et des entreprises.

Un modèle opérationnel différenciant 

Née de la coopération entre Tikehau Investment Management et Total, le fonds T2 Energy Transition Fund a un modèle opérationnel différenciant qui s’appuie sur l’expertise de l’équipe d’investissement de Tikehau Investment Management tout en bénéficiant de l’expertise sectorielle et du réseau international de Total.

Le fonds dispose ainsi de 350M€ à l’issue de ce premier closing. Convaincus par le positionnement du fonds, Bpifrance et Groupama, investisseurs de références, ont souhaité rejoindre dès le premier closing les sponsors : Tikehau Capital et Total.

Lire (2 min.)

Euskal Herria, le premier FCPR de Newfund dédié aux start-up de la région Aquitaine

Newfund NAEH investira entre 150.000 euros et 500.000 euros dans des entreprises en phase de lancement qui réalisent un début de chiffre d’affaires, avec l’objectif d’en faire de futurs champions. Les start-up bénéficieront d’un accompagnement local grâce au soutien du réseau de souscripteurs bien implantés dans le tissu économique de la région. Agathe Descamps, docteur en droit des sociétés, sera la correspondante de Newfund en région.

Ces entreprises seront soutenues par l’équipe Newfund qui, depuis 10 ans, a investi dans plus de 80 start-up. Newfund connaît bien la région pour y avoir investi à plusieurs reprises et pour compter le Conseil Régional parmi ses souscripteurs depuis 2008.

Newfund est également présent aux Etats-Unis dans la Silicon Valley. Il mettra à disposition son savoir-faire en matière de déploiement aux Etats-Unis lorsque c’est pertinent pour les sociétés les plus ambitieuses du portefeuille Newfund NAEH.

De l’investissement subi à l’investissement choisi

Pour les investisseurs, Newfund NAEH est un produit d’un genre nouveau. En effet, la fin de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), et de la niche fiscale qui lui était liée, a libéré un espace d’investissement. Au lieu d’investir dans les anciens « fonds ISF » pour bénéficier de l’avantage fiscal, le souscripteur investit dans Newfund NAEH pour la performance d’un fonds géré de façon professionnelle sans « carotte fiscale » à l’investissement.

Lire (1 min.)

Obligations d’entreprises « high yield » : une solution intéressante

Stefan Kreuzkamp
Les investisseurs sont de plus en plus nombreux à s’intéresser aux obligations d'entreprises « high yield » libellées en dollars. En pour cause : à long terme, ces actifs offrent un rendement supérieur aux obligations « high yield » libellées en euros.
Lire (3 min.)

Marchés émergents : capitaliser sur les devises

Les données économiques et les valorisations sont orientées en faveur d’une appréciation des devises des marchés émergents cette année, ce qui pourrait offrir une source de performance supplémentaire aux investisseurs.
Lire (4 min.)