Momentum - Internet au coeur de l'économie et des marchés mondiaux

La place des GAFA reste centrale pour les bourses mondiales. Leurs statues vacillent mais ne seront pas déboulonnées par un coup de vent. En Chine, les géants de l'internet sont au moins autant incontournables. Notre expert Waldemar Brun-Theremin vous livre son analyse dans ce nouveau Momentum, votre incontournable rendez-vous financier !
Voir (<4 min.)

Rencontre Juncker – Trump : un moment important pour les marchés ?

Hervé Goulletquer
Vu du marché, ces derniers jours, il apparaissait clairement que les bonnes nouvelles devaient être recherchées plus du côté de la microéconomie (la saison de résultats devrait être bonne) que de la macroéconomie (une situation aujourd’hui satisfaisante saura-t-elle résister aux coups de boutoir protectionnistes de l’Administration Trump ?).
Lire (4 min.)

Momentum - Les marges de manoeuvre de Mme Merkel

Face à Donald Trump, l'Union européenne affiche un front dispersé, même si elle dispose de certaines cartes dans son jeu. Mme Merkel reste le leader de l'Union, tant qu'elle demeure leader de son pays. Notre expert Waldemar Brun-Theremin vous livre son analyse dans ce nouveau Momentum, votre incontournable rendez-vous financier !
Voir (<3 min.)

Momentum - La stratégie de la déstabilisation

Alors que Trump bouscule ses partenaires au G7 qui vient de se tenir au Canada, les Chinois poursuivent leur réorganisation du monde lors du dernier sommet de l'Organisation de Coopération de Shanghaï. Notre expert Waldemar Brun-Theremin vous livre son analyse dans ce nouveau Momentum, votre incontournable rendez-vous financier !
Voir (<4 min.)

JLL France annonce 2 nominations dans son service investissement logistique et industriel

JLL France — filiale du groupe JLL — annonce ce jeudi 13 juin deux nominations en interne. JLL France accueille un Responsable de la Business Line Logistique et Industrielle, ainsi qu'un nouveau Directeur Adjoint. Dans le détail, JLL — Jones Lang LaSalle, conseil en immobilier d’entreprise — figure dans le classement Fortune 500. La société américaine revendique chiffre d'affaires de 16,3 milliards de dollars. JLL emploie près de 90 000 collaborateurs dans plus de 80 pays.

Un marché de l'investissement logistique en pleine croissance

Basé à Paris, Simon-Pierre Richard prend ses fonctions au sein du Département Investissement, sous la responsabilité de Vincent Delattre. Il travaillera en étroite collaboration avec Pierre de Montbeillard, nommé Directeur Adjoint. Le service investissement logistique et industriel compte aujourd'hui 4 collaborateurs, et bientôt un cinquième consultant.

Le marché de l'investissement logistique connaît une forte croissance. En 2019, les volumes transactés devraient dépasser le record de 2,7 Mds€ établi l'an dernier. L’équipe gère déjà plus de 960 M€ d’actifs en cours de due diligence, ou sous compromis pour 2019. Ces chiffres confirment l’exceptionnelle attractivité des actifs logistiques et industriels auprès des investisseurs.

Focus sur Simon-Pierre Richard et Pierre de Montbeillard

Simon-Pierre Richard bénéficie de près de 10 ans d’expérience en immobilier logistique et industriel. Il rejoint JLL en 2018, après avoir travaillé pendant 8 ans chez AEW en tant qu’Asset Manager et Directeur d’investissements industriels. Cette expérience lui a notamment permis acquérir pour le compte de différents clients plus de 850 M€ d’actifs.

Pierre de Montbeillard est basé à Lyon. Il a rejoint JLL en 2015, après une expérience de 4 années en expertise. Pierre de Montbeillard affiche une grande expérience, tant sur la vente unitaire d’actifs logistiques que sur la vente de portefeuilles.

Lire (2 min.)

Prélèvement à la source : 70 % des foyers fiscaux déclarent en ligne

Gérald Darmanin — Ministre de l'Action et des Comptes publics — fait le point ce lundi 17 juin sur la campagne de déclaration des revenus, quelques mois après l'instauration du prélèvement à la source. Désormais, 25 millions de foyers fiscaux déclarent leurs revenus en ligne soit près de 70 %.

Ce chiffre sera actualisé d'ici la fin du mois, avec la prise en compte les dépôts des tiers de confiance — experts-comptables, etc. — qui ont jusqu’au 25 juin pour déposer les déclarations dans lesquelles figurent des revenus professionnels.

Généralisation de la déclaration en ligne

En 2019, la déclaration en ligne a été généralisée pour les contribuables qui disposent d’une connexion Internet. L'administration fiscale a mis en place — comme tous les ans — un dispositif d’accompagnement. Les questions posées par les contribuables concernaient majoritairement le prélèvement à la source et le dispositif de « l'année blanche ».

Les Français s'interrogeaient notamment sur la notion de revenus exceptionnels et de crédit d'impôt modernisation du recouvrement (CIMR). En 2020, près d'une douzaine de millions de contribuables — ceux qui n'ont rien à modifier à leur déclaration préremplie — n'auront plus rien à faire. Cette mesure vise à simplifier les démarches administratives des Français.

Succès du prélèvement à la source

Les Français se sont appropriés le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, se félicite le Ministère de l'Action et des Comptes publics. Les contribuables ont réalisé 5 millions d'opérations sur l'interface « Gérer mon prélèvement à la source », dont près d'1,4 million de modulations de taux.

Plus de 2 millions de déclarations DSN et PASRAU sont déposés chaque mois par les collecteurs de retenue à la source — employeurs, caisses de retraites, etc. — comportant près de 90 millions de données de revenus. Grâce à ce bon fonctionnement, les rentrées fiscales sont conformes aux prévisions.

Lire (2 min.)

Momentum - Vers l'intégration Eurasiatique

Après le fiasco syrien, les Etats-Unis peuvent être tentés de renoncer à leur rôle de gendarme du monde. Cela lèverait les freins à l'avancée vers l'intégration eurasiatique que souhaitent la Russie et la Chine. Dans ce scénario, même l'Iran rejoindrait le concert des nations. Notre expert Waldemar Brun-Theremin vous livre son analyse dans ce nouveau Momentum, votre incontournable rendez-vous financier !
Voir (<4 min.)

Frustration sur les marchés en mars

Clément Duval
Le mois de mars aura été presque autant agité que le précédent, ayant lui aussi son lot de nouvelles positives enchainées avec de moins bonnes, faisant baisser les différents indices de près de 3% sur la période.
Lire (1 min.)

Momentum - Le libre-échange à la chinoise

Face à la tension imposée par Donald Trump, le président Xi joue l'apaisement. Il faut dire qu'il dispose des marges manoeuvre accumulées depuis 17 ans. Face à des menaces qui ne se concrétisent pas, les marchés reprennent leur calme. Notre expert Waldemar Brun-Theremin vous livre son analyse dans ce nouveau Momentum, votre incontournable rendez-vous financier !
Voir (<3 min.)

Les marchés apprennent à parler le « Trump »

Didier Le Menestrel
Après un début morose, les marchés actions terminent ces premiers jours d’avril dans le vert. Des jours pourtant une nouvelle fois marqués par les annonces et la rhétorique protectionnistes de Donald Trump.
Lire (2 min.)

Marché des changes : SWIFT soutient l’automatisation

SWIFT — acteur mondial des services de messagerie financière sécurisée — a publié le 12 juin dernier son rapport « The value of standards in the FX markets » (en anglais) pour appeler le secteur du marché des changes à davantage de coopération, dans le but d'accroître son niveau d'automatisation. Le Groupe recommande d'améliorer les standards afin d'écarter les obstacles qui entravent l’échange d’informations. SWIFT espère ainsi aboutir à une automatisation de bout en bout.

Standardiser et automatiser

Le marché des changes compte 180 devises convertibles dans des volumes importants. Son bon fonctionnement exige désormais des niveaux d’automatisation élevés. Pourtant, certains obstacles l’empêchent encore d’optimiser son efficience. Chaque jour, des millions de messages de confirmation sont échangés entre les contreparties. Des divergences dans l’information peuvent causer l’échec de milliers de dénouements. L’évolution des normes sera nécessaire pour suivre le rythme des changements commerciaux, opérationnels et réglementaires qui se produisent sur le marché mondial des changes.

SWIFT appelle le secteur des changes à repérer les points de blocage, les inefficiences et les traitements manuels qui peuvent être éliminés, grâce à une approche commune et à l’augmentation des niveaux d’automatisation. Son rapport suggère de mettre à profit les possibilités offertes par une meilleure harmonisation grâce à la standardisation. La version 2019 des standards SWIFT va faciliter l’automatisation du processus de « matching » qui permet de confirmer une opération de change. Cette amélioration vise à faire gagner du temps et de l’argent en réparation de données.

Lire (2 min.)

Tikehau Capital entre dans trois indices Euronext Paris

Tikehau Capital — groupe de gestion d’actifs alternatifs et d'investissement — a annoncé le vendredi 14 juin trois nouvelles entrée sur Euronext Paris. Le groupe rejoindra les indices boursiers CAC SMALL, CAC MID & SMALL et CAC ALL TRADABLE dès ce vendredi 21 juin 2019 après la clôture des marchés.

Cette opération fait suite à la décision du Conseil scientifique des Indices d'Euronext Paris. L'entrée de Tikehau Capital dans ces indices fait suite à l’amélioration de la liquidité du titre Tikehau Capital depuis sa cotation. Elle constitue une nouvelle étape positive pour le profil boursier du Groupe.

Focus sur le groupe Tikehau Capital

D'après les chiffres du 31 mars 2019, Tikehau Capital gère aujourd'hui 22,4 milliards d’euros d'encours. Au 31 décembre 2018, le groupe déclarait disposer de 2,3 milliards d’euros de fonds propres. Tikehau Capital investit dans différentes classes d'actifs — dette privée, immobilier, private equity, stratégies liquides — notamment pour des clients institutionnels et privés.

Contrôlé par son management, aux côtés de partenaires institutionnels, Tikehau Capital compte aujourd'hui plus de 440 collaborateurs. Ses bureaux se situent actuellement à Paris, Londres, Bruxelles, Madrid, Milan, New York, Séoul, Singapour et Tokyo.

Lire (2 min.)

Marché : les regards braqués sur les risques commerciaux

Isabelle Mateos y Lago
La montée du protectionnisme à l’échelle mondiale suscite des inquiétudes et menace les marchés. Selon nous, les modestes mesures commerciales ne devraient pas affecter l’appétit pour le risque ni ébranler le régime de faible volatilité du marché.
Lire (3 min.)

Un train (de mesures de politique économique) peut en cacher un autre !

Hervé Goulletquer
Powell et la politique monétaire ou Trump et la politique commerciale ? Faites vos jeux, rien ne va plus !
Lire (4 min.)