Soft Brexit / Hard Brexit : les (euro)sceptiques quittent le navire

Quand la tempête gronde, l'adage veut que les rats quittent le navire. Si les négociations pour la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne semblent compliquées, elles s'orientent tout de même vers un "soft Brexit". Plébiscitée par le parlement et Theresa May, cette rupture relative, qui préserverait la proximité commerciale entre l'île et le continent, n'est pas du goût des euro-sceptiques. Boris Johnson et David Davis, respectivement Ministre des Affaires Etrangères et Ministre du Brexit, fervents partisans d'un "hard Brexit", ont rendu leur démission cette semaine, après que le gouvernement a donné son feu vert au soft Brexit. Mais dans le cas britannique, il semble bien que le gros temps soit au-dessus du radeau de fortune, et pas au-dessus du navire amiral...
Lire (<1 min.)

Les États-Unis, entre calme et tempête

Hervé Goulletquer
Ce matin les marchés d’actions en Asie se maintiennent sur la trajectoire positive dessinée aux États-Unis en fin de semaine dernière.
Lire (3 min.)

Brexit : God save the Queen !

Qu’il soit imposé par l’usage ou choisi par les gouvernements, l’hymne national est un chant patriotique riche d’une histoire qui lui est propre. Cette histoire puise souvent sa source dans les épreuves les plus dures que le pays a traversées et rappelle les valeurs fondamentales de la nation. Ainsi la Marseillaise est un chant de guerre révolutionnaire appelant à la résistance du peuple français face à la tyrannie étrangère. « La bannière étoilée », quant à elle, est un hommage au drapeau américain flottant sur le fort Mc Henry et au sacrifice des hommes et des femmes morts de l’avoir protégé. L’origine du « God Save the Queen » en revanche est plus controversée...
Lire (1 min.)

Le Brexit en panne ?

Michaël Albrecht
Un nuage d’incertitude s’est formé au dessus du Royaume-Uni depuis que les britanniques ont voté pour la sortie de l’Union Européenne (Ue) lors du référendum de juin 2016 sur le “Brexit”. Celui-ci s’est épaissi après l’élection anticipée du 8 juin aboutissant à l’échec de la tentative du Premier ministre Theresa May de renforcer la majorité dont disposait le Parti conservateur à la Chambre des communes, avant le début des négociations sur le Brexit. La majorité Tory est devenue une minorité, situation se traduisant par un hung Parliament ce qui accroît les risques à la hausse comme à la baisse.
Lire (5 min.)

Mandarine Gestion nomme un gérant actions

Mandarine gérant actions

Adrien Dumas, 35 ans, a débuté sa carrière à Londres en 2006 en tant qu’Analyste actions marchés émergents au sein de la Société Générale Asset Management. Il a ensuite rejoint la Financière de l’Echiquier en 2007, où il a d’abord occupé le poste d’Analyste avant d’être promu Gérant Actions. En 2016, il est recruté par Axa Investment Managers en qualité de Gérant des Fonds Propres du groupe pour l’exposition actions européennes.

Adrien est diplômé d’un Master en Science des Risques et Gestion d’actifs de l’EDHEC.

Lire (1 min.)

Tikehau Capital renforce ses équipes

Dorothée Duron-Rivron prend en charge la direction de la communication et des affaires publiques, qui regroupe notamment les activités de communication corporate, relations presse et relations institutionnelles. Dorothée travaillera sous la supervision d’Antoine Flamarion et Mathieu Chabran, co-fondateurs du Groupe. Julien Sanson devient adjoint de la Directrice de la communication et des affaires publiques.

Dorothée Duron-Rivron, 40 ans, était associée au sein de Vae Solis Corporate, cabinet de conseil en stratégie de communication et gestion de crise. De 2008 à 2011, elle est associée au sein de RLD Partners, cabinet spécialisé dans la communication judiciaire. De 2006 à 2008, elle est consultante senior au sein du cabinet de conseil en communication Tilder. Avocat de formation, elle est diplômée de l’université Paris 2 Panthéon-Assas et de King’s College London, et titulaire d’un MBA de l’IAE de Paris.

Louis Igonet a la responsabilité des relations avec les investisseurs et analystes. Il est rattaché à Henri Marcoux, Directeur Général Adjoint.

Louis Igonet, 37 ans, était jusqu’à présent Directeur des Relations Investisseurs au sein du groupe Carrefour. De 2015 à 2017, il occupe les fonctions de Directeur de la Communication Financière d’Edenred. De 2004 à 2015, Louis Igonet exerce différentes responsabilités en finance d’entreprise et en relations investisseurs au sein du groupe Bouygues, d’abord à la holding du Groupe puis chez TF1. Il est diplômé de l’EDHEC.

Lire (1 min.)

Elections britanniques : juste un intermède avant les négociations autour du Brexit

Alastair Gunn
Le résultat des élections législatives anticipées ne lèvera que très peu d’incertitude, l’épée de Damoclès des négociations concernant la sortie de l’Union Européenne du Royaume-Uni menaçant toujours les marchés. Une majorité suffisante de plus de 50 sièges pour le parti Conservateur pourrait entraîner un bref rally sur les actions britanniques alors que si le Labour l’emportait contrairement aux pronostics, nous pourrions assister à des mouvements beaucoup plus marqués. Mais quoi qu’il en soit, le Brexit restera la principale source d’inquiétude.
Lire (4 min.)

Royaume-Uni, des élections législatives sous tension

Philippe Crevel
A l’approche des élections législatives britanniques prévues le 8 juin prochain, les résultats des sondages témoignent d’un rapprochement des intentions de vote entre les Travaillistes et les représentants du Parti conservateur. Ces derniers emmenés par la Première ministre, Theresa May, ne disposent plus que de 6 points d’avance sur les travaillistes de Jeremy Corbyn. À la mi-avril, l’écart était de 21 points entre les deux formations. Dans le détail, les Tories restent crédités de 43 % des intentions de vote contre 37 % au Labour.
Lire (4 min.)

Brexit : le Rubicon est-il franchi ?

Mark Whitehead
La mise en œuvre de l’article 50 du traité de Lisbonne a officialisé hier l’intention du Royaume-Uni de se séparer de l’Union européenne et amorcé le début des négociations de sortie. Quel sera l’impact pour les entreprises britanniques ? Quels risques et opportunités peut-on anticiper ?
Lire (3 min.)

Le Royaume-Uni, le début des problèmes

Philippe Crevel
Le Royaume-Uni n’a enregistré qu’une croissance de 1,7 % en 2016 contre 2 % prévue lors de la première estimation. La révision à la baisse porte essentiellement sur le début d’année, ce qui pourrait laisser supposer que le Brexit n’est pas responsable de ce repli d’autant plus que l’activité s’est accélérée au cours des derniers mois.
Lire (2 min.)

Amundi Immobilier acquiert un immeuble de 15000 m2 à Nantes

Lazard Group Real Estate, acteur majeur de la promotion immobilière de bureaux en France a fait appel aux compétences des équipes Investissement de CBRE pour être conseillé dans la cession du Berlingot, situé au cœur d’Euronantes, quartier tertiaire au pied de la Gare TGV.

Avant-même leur livraison début 2018, la totalité des deux immeubles, lancés en blanc par Lazard Group Real Estate, ont été intégralement loués à des locataires de référence : CAPGEMINI, SNCF, PRIMAGAZ et IADVIZE, une start-up nantaise. Cette transaction a été réalisée avec le concours de Maître Nicolas Masseline de l’étude Wargny Katz pour l’acquéreur et de Maître Claudine Lotz de l’étude Lotz pour le vendeur, et conseillée par CBRE, spécialiste du conseil en immobilier d’entreprise.
Lire (1 min.)

Neuf nouveaux collaborateurs chez Aviva Investors

Ces nouveaux recrutements, qui font suite à l’arrivée, en janvier 2018, de David Cumming au poste de Chief Investment Officer Actions, illustrent la volonté d’Aviva Investors d’investir dans ses ressources dédiées aux actions.

Mikhail Zverev et Alistair Way vont respectivement rejoindre la société en tant que Responsable Actions internationales et Responsable Actions émergentes. Tous deux seront rattachés à David Cumming, tout comme Henry Flockhart et Adam McInally qui rejoignent la société en qualité de gérants de portefeuille actions britanniques.

Par ailleurs, Jaime Ramos Martin, Stephanie Niven et Ross Mathison vont rejoindre la société en tant que gérants de portefeuille actions internationales et seront sous la responsabilité de Mikhail Zverev. Jonathan Toub et Will Malcom vont, quant à eux, intégrer l’équipe en tant que gérants de portefeuille actions émergentes et seront rattachés à Alistair Way.

Mikhail Zverev, Alistair Way, Henry Flockhart, Adam McInally, Jaime Ramos Martin, Ross Mathison, Jonathan Toub et Will Malcom arrivent en provenance de Standard Life Investments où ils ont occupé des fonctions similaires et seront basés au bureau d’Aviva Investors à Edimbourg qui ouvrira à la fin du mois de juillet. Stephanie Niven arrive, quant à elle, en provenance de Tesco Pension Investment et sera basée à Londres.

« Investir dans nos ressources dédiées aux actions est une priorité stratégique pour notre société. Ces nouvelles recrues vont nous permettre de conforter notre capacité à offrir d’excellents produits actions aux investisseurs institutionnels et aux distributeurs, ainsi que de renforcer l’émergence d’idées novatrices pour notre gamme plus large de solutions d’investissement » a ajouté Euan Munro, PDG d’Aviva Investors.

  • Mikhail Zverev va rejoindre Aviva Investors le 1er octobre. Il était auparavant Responsable Actions internationales chez Standard Life Investments (SLI) où il a également exercé la fonction de gérant de portefeuille pour plusieurs fonds. Il a rejoint SLI en 2007 et possède plus de 15 années d’expérience dans le secteur de la gestion d’actifs.
  • Alistair Way va rejoindre Aviva Investors le 16 juillet. Il était auparavant Responsable Actions asiatiques et émergentes chez SLI et gérant de plusieurs fonds. Il a rejoint SLI en 2007 et possède plus de 20 années d’expérience dans le secteur de la gestion d’actifs.
  • Henry Flockhart va rejoindre Aviva Investors le 16 juillet. Il était auparavant Directeur des investissements pour les actions britanniques chez SLI et gérant de portefeuille. Il a rejoint SLI en 2011 et possède 10 années d’expérience dans le secteur de la gestion d’actifs.
  • Adam McInally va rejoindre Aviva Investors le 16 juillet. Il était auparavant Directeur des investissements pour les actions britanniques chez SLI et gérant de portefeuille. Il a rejoint SLI en 2015 en provenance du Crédit Suisse où il occupait la fonction d’analyste actions.
  • Jaime Ramos Martin a rejoint Aviva Investors le 8 mai. Il était auparavant Senior Vice President, Actions internationales au bureau de Boston, États-Unis, de SLI. Il a rejoint SLI en 2005 et cumule 18 années d’expérience dans le secteur de la gestion d’actifs.
  • Ross Mathison va rejoindre Aviva Investors le 16 juillet. Il a passé près de 9 ans chez SLI, dont 5 ans en tant que Directeur des investissements au sein des équipes Actions internationales et Actions européennes.
  • Stephanie Niven va rejoindre Aviva Investors le 1er octobre. Elle était auparavant gérante de portefeuille actions internationales chez Tesco Pension Investment qu’elle a rejoint en 2012. Elle possède 13 années d’expérience dans le secteur de la gestion d’actifs.
  • Jonathan Toub va rejoindre Aviva Investors le 20 août. Il était auparavant Directeur des investissements pour les actions émergentes chez SLI. Il a rejoint SLI en 2014 et possède plus de 15 années d’expérience dans le secteur de la gestion d’actifs.
  • Will Malcom va rejoindre Aviva Investors le 23 juillet. Il était auparavant Directeur des investissements pour les actions émergentes et asiatiques chez SLI. Il a rejoint SLI en 2007 et possède 20 années d’expérience dans le secteur de la gestion d’actifs.
  Vous aimerez aussi  https://www.lecourrierfinancier.fr/asset-management/breve/antoine-maspetiol-prend-tete-pole-dette-privee-daviva-investors-8986
Lire (4 min.)

Hard Brexit : les poids lourds quittent la City

"Le Royaume-Uni ne peut pas continuer à faire partie du marché unique". Avec ces mots, Theresa May a soldé le destin du Royaume-Uni au sein de l'Union Européenne.
Lire (1 min.)