Momentum - Brexit : un plongeon vers l'inconnu, mais lequel ?

Alors que la date fatidique du 29 mars 2019 se rapproche à grande vitesse, le flou demeure sur les modalités de sortie du Royaume Uni. Plus de deux ans après le vote historique du 23 Juin 2016, les négociations menées jusqu’ici n’ont pour l’instant que peu progressé. Notre expert Geoffroy Landoeuer vous livre son analyse dans ce nouveau Momentum, votre incontournable rendez-vous financier !
Voir (<3 min.)

Soft Brexit / Hard Brexit : les (euro)sceptiques quittent le navire

Quand la tempête gronde, l'adage veut que les rats quittent le navire. Si les négociations pour la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne semblent compliquées, elles s'orientent tout de même vers un "soft Brexit". Plébiscitée par le parlement et Theresa May, cette rupture relative, qui préserverait la proximité commerciale entre l'île et le continent, n'est pas du goût des euro-sceptiques. Boris Johnson et David Davis, respectivement Ministre des Affaires Etrangères et Ministre du Brexit, fervents partisans d'un "hard Brexit", ont rendu leur démission cette semaine, après que le gouvernement a donné son feu vert au soft Brexit. Mais dans le cas britannique, il semble bien que le gros temps soit au-dessus du radeau de fortune, et pas au-dessus du navire amiral...
Lire (<1 min.)

Les États-Unis, entre calme et tempête

Hervé Goulletquer
Ce matin les marchés d’actions en Asie se maintiennent sur la trajectoire positive dessinée aux États-Unis en fin de semaine dernière.
Lire (3 min.)

Brexit : God save the Queen !

Qu’il soit imposé par l’usage ou choisi par les gouvernements, l’hymne national est un chant patriotique riche d’une histoire qui lui est propre. Cette histoire puise souvent sa source dans les épreuves les plus dures que le pays a traversées et rappelle les valeurs fondamentales de la nation. Ainsi la Marseillaise est un chant de guerre révolutionnaire appelant à la résistance du peuple français face à la tyrannie étrangère. « La bannière étoilée », quant à elle, est un hommage au drapeau américain flottant sur le fort Mc Henry et au sacrifice des hommes et des femmes morts de l’avoir protégé. L’origine du « God Save the Queen » en revanche est plus controversée...
Lire (1 min.)

Les A-Notations, par Anacofi Services : AGEAS PATRIMOINE

Ageas patrimoine

AGEAS France est enregistrée auprès de l’ACPR et bénéficie de la notation de sa maison mère (A, selon Fitch) ; la collecte brute en 2017 s’est établie à 410 M€. Basée à Paris-La Défense, la société s’articule autour du Conseil d’Administration, de comités et des fonctions clés, conformément au dispositif Solvabilité 2.

AGEAS PATRIMOINE mobilise une équipe de quelques 15 personnes. Une équipe commerciale organisée autour de 9 commerciaux en régions est en charge du développement.

AGEAS France s’appuie également sur sa structure filiale : Sicavonline et des partenariats.

    Vous aimerez aussi  https://www.lecourrierfinancier.fr/immobilier/breve/a-notations-anacofi-services-cerenicimo-5364
Lire (1 min.)

5 nouveaux labels ISR pour Aviva Investors

Cette démarche reflète la volonté affichée d’Aviva Investors France de poursuivre ses efforts pour développer une large gamme de fonds et mandats à dominante ESG. AIF souhaite ainsi accompagner sur le long terme les épargnants, qui sont de plus en plus demandeurs de placements qui ont du sens pour leur avenir ainsi que les Investisseurs Institutionnels dans le respect des dispositions de l’article 173 de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV).

A l’échelle mondiale, Aviva Investors est précurseur dans l’intégration des critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) dans son processus d’investissement. Parmi l’un des premiers signataires des Principes pour l’Investissement Responsable (PRI) des Nations Unies le groupe, qui possède une équipe de 16 spécialistes de l’investissement responsable soutenue par une quarantaine d’Ambassadeurs Responsables, souhaite franchir une nouvelle étape en proposant une large gamme de fonds ISR dans ses produits d’épargne et de retraite.

Les fonds labellisés

Aviva Actions Euro ISR - FR0007022108 ; Aviva Investors Actions Euro - FR0007045604 ; Aviva Small et Mid Caps Euro ISR - Part A - FR0010821462 / Part I - FR0010838607 ; Aviva Investors Valeurs Europe - FR0007082920 & Aviva Actions Europe ISR - FR0007473798.

Lire (1 min.)

Le Brexit en panne ?

Michaël Albrecht
Un nuage d’incertitude s’est formé au dessus du Royaume-Uni depuis que les britanniques ont voté pour la sortie de l’Union Européenne (Ue) lors du référendum de juin 2016 sur le “Brexit”. Celui-ci s’est épaissi après l’élection anticipée du 8 juin aboutissant à l’échec de la tentative du Premier ministre Theresa May de renforcer la majorité dont disposait le Parti conservateur à la Chambre des communes, avant le début des négociations sur le Brexit. La majorité Tory est devenue une minorité, situation se traduisant par un hung Parliament ce qui accroît les risques à la hausse comme à la baisse.
Lire (5 min.)

Elections britanniques : juste un intermède avant les négociations autour du Brexit

Alastair Gunn
Le résultat des élections législatives anticipées ne lèvera que très peu d’incertitude, l’épée de Damoclès des négociations concernant la sortie de l’Union Européenne du Royaume-Uni menaçant toujours les marchés. Une majorité suffisante de plus de 50 sièges pour le parti Conservateur pourrait entraîner un bref rally sur les actions britanniques alors que si le Labour l’emportait contrairement aux pronostics, nous pourrions assister à des mouvements beaucoup plus marqués. Mais quoi qu’il en soit, le Brexit restera la principale source d’inquiétude.
Lire (4 min.)

Royaume-Uni, des élections législatives sous tension

Philippe Crevel
A l’approche des élections législatives britanniques prévues le 8 juin prochain, les résultats des sondages témoignent d’un rapprochement des intentions de vote entre les Travaillistes et les représentants du Parti conservateur. Ces derniers emmenés par la Première ministre, Theresa May, ne disposent plus que de 6 points d’avance sur les travaillistes de Jeremy Corbyn. À la mi-avril, l’écart était de 21 points entre les deux formations. Dans le détail, les Tories restent crédités de 43 % des intentions de vote contre 37 % au Labour.
Lire (4 min.)

Brexit : le Rubicon est-il franchi ?

Mark Whitehead
La mise en œuvre de l’article 50 du traité de Lisbonne a officialisé hier l’intention du Royaume-Uni de se séparer de l’Union européenne et amorcé le début des négociations de sortie. Quel sera l’impact pour les entreprises britanniques ? Quels risques et opportunités peut-on anticiper ?
Lire (3 min.)

LFDE se renforce au Benelux

Présente en Belgique et au Luxembourg depuis 2004, en Suisse depuis plus de 12 ans, LFDE entend défendre ses ambitions européennes en renforçant sa présence auprès des clientèles de banques, tiers gérants, assureurs et investisseurs institutionnels sur deux marchés particulièrement stratégiques pour la société.

Christèle de Waresquiel

Christèle de Waresquiel a commencé sa carrière chez Morgan Stanley à Londres, avant de rejoindre Calyon et JP Morgan. Elle devient manager de projet pour GE Capital à Paris en 2011, puis intègre les équipes de Rivoli Fund Management. Diplômée de Centrale Supélec et du Royal Institute of Technology de Stockholm, Christèle est également titulaire d’un MBA de l’Institut d’études supérieures de commerce (IESE) de Barcelone.

Frédéric Jacob

Frédéric Jacob dispose d’une expérience étoffée de l’asset management. Après avoir été consultant pour Odyssey Financial Technologies, il devient responsable du développement commercial de Derivative, puis de Dexia Asset Management. Il rejoint Carmignac en 2010 en qualité de responsable commercial pour la Belgique avant d’être nommé responsable de la clientèle Institutionnelle en 2015. Frédéric est diplômé en Economie et Finance de l’ICHEC Brussels Management School.

Lire (1 min.)

Swiss Life REIM nomme un Senior Advisor

Swiss Life REIM Senior Advisor

Rattaché à Fabrice Lombardo, Directeur de la Structuration et de la Gestion de Portefeuille, il apportera son soutien et sa grande expérience dans de nombreux domaines et notamment les sujets liés à la valorisation des actifs immobiliers.

Diplômé des Etudes Supérieures de Droit Privé, de l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix et de l’Institut du Droit des Affaires, Denis François a 35 ans d’expérience dans l’évaluation d’immobilier d’entreprise et résidentiel. Président de Bourdais Expertises puis de CBRE Valuation Advisory France, il était dernièrement Senior Advisor de CBRE.

Tout au long de sa carrière il a apporté sa contribution, en liaison avec les autorités de contrôle et les organisations professionnelles, dans les évolutions législatives et professionnelles concernant l’immobilier (SCI, OPCI, SIIC, Charte de l’Expertise).

Lire (1 min.)

Le Royaume-Uni, le début des problèmes

Philippe Crevel
Le Royaume-Uni n’a enregistré qu’une croissance de 1,7 % en 2016 contre 2 % prévue lors de la première estimation. La révision à la baisse porte essentiellement sur le début d’année, ce qui pourrait laisser supposer que le Brexit n’est pas responsable de ce repli d’autant plus que l’activité s’est accélérée au cours des derniers mois.
Lire (2 min.)

Hard Brexit : les poids lourds quittent la City

"Le Royaume-Uni ne peut pas continuer à faire partie du marché unique". Avec ces mots, Theresa May a soldé le destin du Royaume-Uni au sein de l'Union Européenne.
Lire (1 min.)