ESG : Mirabaud AM s’allie avec CONINCO pour lancer un fonds dédié aux small caps suisses

Mirabaud Asset Management (AM) —  gestionnaire d'actifs suisse —  annonce ce mardi 30 avril sa collaboration avec CONINCO Explorers in Finance, spécialiste suisse de l’investissement durable. Les deux sociétés mettront en commun leur expertise sur le secteur des petites capitalisations suisses.

Mirabaud AM apporte son expertise en sélection de valeurs, grâce à son expérience dans la gestion de portefeuilles de petites et moyennes capitalisations suisses. CONINCO — 10 ans d'expérience sur la thématique ESG — sera en charge de l’engagement auprès des entreprises présentes en portefeuille, pour promouvoir les bonnes pratiques et les avantages à long terme du respect des critères ESG.

Les pratiques ESG favorisent la performance à long terme

« Les marchés financiers, ainsi que le secteur de la gestion d’actifs, ont la capacité de promouvoir des pratiques durables auprès des entreprises et de répondre aux préoccupations sociales et environnementales à l’échelle mondiale. C’est cette conviction qui guide nos efforts en vue de mobiliser des capitaux afin d’avoir un impact positif et d’améliorer le profil ESG de ces petites entreprises », explique Bertrand Bricheux, Responsable Global des ventes et du marketing chez Mirabaud AM.

Mirabaud AM et CONINCO contribueront activement à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD), lancés par les Nations Unies, au sein du segment des petites capitalisations suisses. « Une mise en œuvre adéquate des pratiques ESG sera favorable à la performance à long terme. Un nombre toujours croissant d’entreprises qui s’efforcent d’améliorer les normes et pratiques ESG sont aujourd’hui récompensées par la communauté financière », déclare Hamid Amoura, Responsable des Investissements Responsables pour le Groupe Mirabaud.

Lire (2 min.)

Roadshow Portzamparc Gestion – small & mid caps : vers la fin d’un cycle de survalorisation ?

L’année 2018 s’est révélée catastrophique pour les petites et moyennes valeurs françaises et européennes. Une fois l’orage passé, est-ce à nouveau le moment d’investir ? Nous sommes allés à la rencontre des équipes de Portzamparc Gestion à Paris, dans le cadre de leur première tournée nationale 2019.
Lire (5 min.)

Carine Beucher-Helard - Portzamparc Gestion : premier bilan 2019 des petites et moyennes valeurs

Au premier trimestre 2019, quel bilan s'avère pour les petites et moyennes valeurs ? Les marchés actions ont regagné en sérénité, même si les grandes capitalisations se négocient toujours plus cher que les small & mid caps. Portzamparc Gestion maintient le cap et reste vigilant.
Voir (<4 min.)

Small & mid caps : LFDE lance une nouvelle stratégie sur la zone euro

La Financière de l’Echiquier (LFDE) annonce ce jeudi 28 mars le lancement de son OPC de sélection de titres Echiquier Agenor Euro Mid Cap, destiné aux investisseurs institutionnels et aux particuliers. Cette solution est emblématique du savoir-faire de stock-picking que La Financière de l’Echiquier met en œuvre depuis 28 ans, pour identifier les petites et moyennes valeurs créatrices de valeur.

Cette stratégie a été lancée fin décembre 2018 sous forme de FIA et transformée le 1er mars 2019 en FCP UCITS. Sa gestion est assurée par l’équipe d’Echiquier Agenor Mid Cap Europe. Elle applique un processus d’investissement identique sur l’univers des valeurs moyennes de croissance de la zone euro. LFDE gère un encours de près de 2 milliards d’euros sur les micros, petites et moyennes valeurs européennes.

Garantir des prises de décisions collégiales

« Notre équipe dédiée aux small et mid caps parcourt l’Europe et notamment la zone euro à la recherche de belles histoires de croissance au sein d’un univers peu couvert par les analystes. Son expertise rare et reconnue a une spécificité : ses prises de décisions sont toujours collégiales », déclare Christophe Mianné, Directeur Général de La Financière de l'Echiquier.

« La réussite du processus d’investissement tient au travail d’équipe : cinq personnes travaillent ensemble pour sélectionner les beaux modèles de croissance. Les rencontres avec les managers sont déterminantes pour comprendre les stratégies sur nos horizons d’investissement », ajoute José Berros, Gérant small et mid caps.

Lire (2 min.)

Nexity change la répartition des missions de ses dirigeants

Les actionnaires de Nexity — spécialiste de la promotion immobilière et de la gestion locative — ont voté ce mercredi 22 mai en Assemblée Générale (AG) pour l'évolution des fonctions des dirigeants de l'entreprise. Alain Dinin occupera une présidence aux missions étendues et Jean-Philippe Ruggieri — Directeur Général — exercera ses fonctions de manière collégiale avec Julien Carmona, Véronique Bédague-Hamilius et Frédéric Verdavaine, Directeurs généraux délégués.

Une évolution qui reflète un actionnariat atypique

La plateforme Nexity s'adresse aux particuliers, aux entreprises, aux collectivités et à des startups créées en interne chez Nexity. L'entreprise revendique 10 000 collaborateurs, qui exercent 50 métiers différents. La réorganisation chez Nexity des missions de ses dirigeants tient en partie à la répartition atypique du capital de l'entreprise. L'actionnaire de référence est une action de concert — composée notamment de salariés et de dirigeants du Groupe — qui détient près de 20 % du capital.

Immobilier : Nexity annonce une nouvelle répartition des missions de ses dirigeants
Source : Nexity

Ces collaborateurs de Nexity sont associés avec Le Crédit Mutuel Arkéa, qui détient à lui seul un peu plus de 5 % du capital de l'entreprise. « La notion classique de patron n’est plus la réponse unique dans ce nouvel environnement. Le futur de Nexity passe par une équipe « d’associés » pour un pilotage multidisciplinaire. Face à la complexité des sujets, c’est la garantie d’une équipe plus performante », explique Alain Dinin, Président de Nexity.

Lire (2 min.)

Finance durable : le Cleantech Forum Europe 2020 se tiendra au Luxembourg

Ce mercredi 22 mai, le Luxembourg a été choisi pour accueillir le Cleantech Forum Europe 2020. L’annonce officielle a eu lieu lors du dîner de gala du Cleantech Forum Europe 2019, qui se tenait à Stockholm en Suède. Organisé depuis 2005 par le Cleantech Group, cet événement dédié aux technologies propres attire investisseurs-clés, agences gouvernementales, entreprises, PME et startups. Il attire des délégués de 30 pays différents. Des forums similaires se tiennent chaque année en Asie et aux États-Unis.

La ville de Luxembourg accueillera le 16e Cleantech Forum Europe. Outre son engagement dans le développement durable et l'économie circulaire, « c'est un hub de premier plan pour la finance verte et pour les fonds d’investissement, et l’hôte de deux institutions essentielles au financement de l'économie européenne de l'innovation : la Banque européenne d'investissement et le Fonds européen d'investissement », déclare Richard Youngman, CEO de Cleantech Group.

Développement d'un pôle financier durable

La place financière du Luxembourg est devenue un moteur de la finance durable, un enjeu-clé pour le secteur des cleantech. L’agence de développement de la place financière Luxembourg for Finance apportera sa contribution sur ce sujet, à travers l'organisation d'un « dîner des investisseurs » pour faciliter les échanges entre participants et experts. Le Forum permet de découvrir des projets « qui contribueront à réduire le réchauffement planétaire et à en atténuer les effets. Le développement et la production de ces projets nécessitent des capitaux considérables », explique Nicolas Mackel, CEO de Luxembourg for Finance.

Cet événement va contribuer au rayonnement du Luxembourg dans l'univers de la finance responsable. « En tant que pionnier de la levée de fonds pour des projets verts et durables, le Luxembourg considère ce Forum comme une occasion précieuse de rassembler différentes communautés pour faire avancer notre promesse envers les générations futures. L'expertise et le cadre que le Luxembourg a mis en place dans le domaine de la finance seront essentiels pour façonner l'avenir de la durabilité », conclut-il.

Lire (3 min.)

Karim Jellaba - PORTZAMPARC : "De bonnes nouvelles en 2019 sur les petites et moyennes valeurs"

Quel bilan tirer de l'année 2018 pour les petites et moyennes valeurs ? Quelles perspectives sur les marchés français et européen en 2019 ? Karim Jellaba, Directeur de développement chez Portzamparc Gestion, nous livre son analyse.
Voir (<4 min.)

Keren Finance - Clément Duval : Vers un rebond de l’immobilier coté ?

A l’occasion du premier Sommet BFM Patrimoine, Clement Duval, Responsable des relations partenaires chez Keren Finance, revient sur cette année chahutée et les promesses de 2019.
Voir (<4 min.)

Une nouvelle gérante actions Small & Mid Caps chez Mandarine Gestion

gérante actions small mid caps Caron

Forte d’une expérience de près de 15 ans dans la gestion d’actifs, elle prend la responsabilité de Mandarine Unique, le fonds Small & Mid Cap Europe de Mandarine Gestion, dont le processus d'investissement reste inchangé. Le fonds vise à investir dans des petites et moyennes sociétés cotées sélectionnées pour leur potentiel de croissance et possédant un profil « unique » dans leur domaine.

Frédérique Caron, 40 ans, a commencé sa carrière dans l’Asset Management en 2001 chez Commerzbank, avant de rejoindre CCR AM en 2002, où elle devient gérante actions petites et moyennes valeurs européennes en 2004. Elle participe en 2012 à la création d’Erasmus Gestion, où elle est Gérante associée, puis rejoint HSBC GAM en 2016 comme gérante actions petites et moyennes valeurs.

Frédérique Caron est diplômée de l’école Supérieure de Commerce de Reims et titulaire de la certification CFA.

Lire (1 min.)

Karim Jellaba - PORTZAMPARC GESTION : Portzamparc PME réouvert aux souscriptions

Clôt depuis début 2017, le fonds Portzamparc PME, qui investit dans les petites et moyennes valeurs, est réouvert aux souscriptions. Avec 8,7% de performance annualisée depuis sa création, le fonds se targue de soutenir l'économie réelle, en investissant dans des histoires entrepreneuriales d'hommes et de femmes.
Voir (<5 min.)

SWIFT nomme son Président Directeur Général

SWIFT nomme son Président Directeur Général
Javier Pérez-Tasso

SWIFT — spécialiste des services de messagerie financière sécurisée — annonce ce jeudi 23 mai 2019 la nomination en interne d'un nouveau Président Directeur Général (« Chief Executive Officer »). Membre de l'équipe de direction de SWIFT depuis sept ans, Javier Pérez-Tasso était jusqu'à présent Directeur des régions Amériques & Royaume-Uni.

Il prendra ses fonctions le 1er juillet 2019 en remplacement de Gottfried Leibbrandt, qui a annoncé en décembre 2018 son intention de quitter son poste à la fin du mois de juin. En tant que Président Directeur Général de SWIFT, Javier Pérez-Tasso sera basé au siège de SWIFT en Belgique.

Focus sur le parcours de Javier Pérez-Tasso

De nationalité espagnole, Javier Pérez-Tasso est diplômé en ingénierie électrique de l'Institut National Polytechnique de Grenoble, d'un master en management de la Solvay Business School, d’un master en Finance de l'IE Business School de Madrid, et du master Executive TGM (« Transition to General Management ») de l'Insead. Au cours de sa carrière, il occupe un certain nombre de postes de direction dans les domaines technologiques et commerciaux. Il développe ainsi l’activité au sein de bureaux régionaux situés en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Javier Pérez-Tasso rejoint SWIFT en 1995. Il accède au poste de Directeur des régions Amériques & Royaume-Uni en septembre 2015. Dans le cadre de cette fonction, il renforce le modèle d’engagement de SWIFT auprès des banques impliquées dans les transactions internationales. Il supervise également le développement de l’activité au sein de marchés à forte croissance. De 2016 à 2018, Javier Pérez-Tasso sponsorise le Programme de Sécurité Client de SWIFT en tant que Directeur Marketing. Il contribue ainsi à la mise en œuvre de la réponse de SWIFT au défi de la cybercriminalité.

Dans le cadre de ce poste, Javier Pérez-Tasso est en chargé de l'élaboration du plan stratégique SWIFT 2020. Ce poste lui permet de réaffirmer la priorité accordée aux paiements transfrontaliers, de renforcer la conformité en matière de lutte contre la criminalité financière, et d’approfondir la présence de SWIFT dans les infrastructures de marché, notamment dans le domaine des paiements instantanés. En juillet 2019, il accède à la fonction de Président Directeur Général de SWIFT.

Lire (3 min.)

Blockchain : IZNES annonce la recomposition de son capital

IZNES — plateforme paneuropéenne de tenue de registre en blockchain — annonce ce jeudi 23 mai avoir finalisé la recomposition de son actionnariat, qui se traduit par la montée en puissance à son capital des 6 sociétés de gestion actionnaires fondatrices.

OFI AM, Arkéa IS, Groupama AM, La Banque Postale AM, La Financière de l’Echiquier et Lyxor Asset Management détiennent désormais l’intégralité du capital de la plateforme. L’opération a aussi vu la sortie du tour de table de SETL, la société créatrice de la technologie blockchain d’IZNES.

Vers un développement à l'international

Cette opération renforce IZNES dans l'optique d'un développement international. IZNES rachète notamment la propriété intellectuelle de sa plateforme, recrute l’équipe de SETL qui a conçu le produit et internalise ses développements informatiques. IZNES continue de bénéficier d’une licence d’utilisation de la technologie Blockchain de SETL.

Lancée en mars 2019, IZNES organise l'achat et la vente d’OPC en blockchain pour le compte de clients institutionnels et particuliers, compatibles avec les différents canaux de commercialisation. L'entreprise affiche plus d’1 milliard d’euros d’encours sous registre en Mai 2019. IZNES poursuit son développement en France et au Luxembourg.

Lire (2 min.)

Carine Beucher - Portzamparc Gestion : La notion d'horizon de placement est incontournable

Si les petites et moyennes valeurs ont souffert en 2018, pénalisées par leur illiquidité, elles continuent d'offrir, sur un horizon de placement plus long, des performances honorables.
Voir (<4 min.)

Petites et moyennes valeurs, quelle performance ? Karim Jellaba - Portzamparc Gestion

Si les petites et moyennes valeurs signent un premier semestre en demie-teinte, elles surperforment les grandes capitalisations 14 fois au cours des 18 dernières années. Un argument en faveur de l'investissement dans les small et mid caps selon Karim Jellaba de Portzamparc Gestion.
Voir (<5 min.)