Une nouvelle gérante actions Small & Mid Caps chez Mandarine Gestion

gérante actions small mid caps Caron

Forte d’une expérience de près de 15 ans dans la gestion d’actifs, elle prend la responsabilité de Mandarine Unique, le fonds Small & Mid Cap Europe de Mandarine Gestion, dont le processus d'investissement reste inchangé. Le fonds vise à investir dans des petites et moyennes sociétés cotées sélectionnées pour leur potentiel de croissance et possédant un profil « unique » dans leur domaine.

Frédérique Caron, 40 ans, a commencé sa carrière dans l’Asset Management en 2001 chez Commerzbank, avant de rejoindre CCR AM en 2002, où elle devient gérante actions petites et moyennes valeurs européennes en 2004. Elle participe en 2012 à la création d’Erasmus Gestion, où elle est Gérante associée, puis rejoint HSBC GAM en 2016 comme gérante actions petites et moyennes valeurs.

Frédérique Caron est diplômée de l’école Supérieure de Commerce de Reims et titulaire de la certification CFA.

Lire (1 min.)

Karim Jellaba - PORTZAMPARC GESTION : Portzamparc PME réouvert aux souscriptions

Clôt depuis début 2017, le fonds Portzamparc PME, qui investit dans les petites et moyennes valeurs, est réouvert aux souscriptions. Avec 8,7% de performance annualisée depuis sa création, le fonds se targue de soutenir l'économie réelle, en investissant dans des histoires entrepreneuriales d'hommes et de femmes.
Voir (<5 min.)

Carine Beucher - Portzamparc Gestion : La notion d'horizon de placement est incontournable

Si les petites et moyennes valeurs ont souffert en 2018, pénalisées par leur illiquidité, elles continuent d'offrir, sur un horizon de placement plus long, des performances honorables.
Voir (<4 min.)

Petites et moyennes valeurs, quelle performance ? Karim Jellaba - Portzamparc Gestion

Si les petites et moyennes valeurs signent un premier semestre en demie-teinte, elles surperforment les grandes capitalisations 14 fois au cours des 18 dernières années. Un argument en faveur de l'investissement dans les small et mid caps selon Karim Jellaba de Portzamparc Gestion.
Voir (<5 min.)

L’ACPR/AMF lancent une consultation sur les investisseurs vulnérables

Dans un contexte de vieillissement démographique et de mutation digitale du secteur financier, le Pôle commun présente un état des lieux général des pratiques de commercialisation des produits financiers aux personnes âgées : besoins et difficultés éventuelles, mécanismes de protection et usages du marché. Le rapport vise à constituer une première base de réflexion et à ouvrir le débat, par le biais d’un appel à contributions, sur une série de questions-clés.

L’objectif est de trouver, en collaboration avec les consommateurs, les professionnels et les acteurs du vieillissement, les moyens d’identifier les bonnes pratiques de commercialisation à l’égard des personnes vieillissantes et vulnérables, au regard notamment de difficultés cognitives. L’ambition de ces travaux est double : s’assurer qu’un conseil adapté est délivré par les professionnels et qu’un consentement éclairé est donné par cette clientèle lors de la souscription de produits financiers.

L’ACPR et l’AMF invitent toutes les personnes intéressées à envoyer leurs contributions, qui nourriront les réflexions du Pôle commun pour la suite des travaux en 2019.

 
Lire (1 min.)

Janus Henderson lance un fonds sur la thématique des biotechs

Cette SICAV de droit luxembourgeois investira dans des sociétés innovantes du secteur de la biotechnologie, ou des sociétés liées à ce secteur, en ciblant plus particulièrement celles qui apportent une réponse aux importants besoins médicaux non satisfaits à travers le monde. Ce fonds ciblera les sociétés visant un développement de long-terme au sein d’un secteur très innovant et en rapide croissance.

Le nouveau fonds biotech de Janus Henderson sera co-géré par Andy Acker et Dan Lyons qui disposent, à eux deux, de plus de 40 ans d’expérience en matière d’investissement sur le secteur de la biotechnologie. Le fonds sera géré par une équipe d’experts issus du milieu scientifique et bénéficiera du soutien du reste de l’équipe d’investissement spécialisée dans le domaine de la santé de Janus Henderson.

Andy Acker constate : « Le rythme des progrès s’accélère dans l’industrie de la biotechnologie, ce qui signifie que les avancées médicales surviennent beaucoup plus rapidement. La FDA a, depuis le début de l’année, approuvé 55 nouvelles thérapies, établissant ainsi un record historique. Notre processus met l’accent sur les moteurs opérationnels et scientifiques essentiels à l’atténuation des risques et à l’identification des opportunités dont regorge ce secteur dynamique. »

Lire (1 min.)

Mandarine Gestion recrute un nouveau gérant actions

Il prend la responsabilité du fonds Mandarine Opportunités et de la co-gestion du fonds Mandarine Active. Thierry Le Clercq, 42 ans, a démarré sa carrière en 1999 chez Exane en tant qu’analyste financier actions françaises Small & Mid cap. En 2001, il rejoint Fideuram Wargny en qualité d’analyste spécialiste du secteur financier. Il est recruté en 2005 par Allianz Global Investors pour assurer le suivi des valeurs européennes, avant d’être promu gérant de portefeuille actions européennes en 2007. Il occupera ce poste pendant 10 ans avant de rejoindre Mandarine Gestion en tant que gérant actions senior. Thierry Le Clercq est titulaire d’un Troisième cycle en finance de l’Université Aix-Marseille et d’un Master en Finance de l’Université Paris-Dauphine. Il est chargé de conférence de méthode à Sciences-Po Paris.
Lire (1 min.)

Portzamparc Entrepreneurs franchit le cap des 100 M€

Portzamparc Entrepreneurs, créé en Août 2016, est investi principalement sur les petites et moyennes capitalisations françaises. La sélection des valeurs privilégie les sociétés offrant des perspectives de croissance attractives au regard de leur valorisation.

La collecte nette de Portzamparc Gestion s’élève à 100 M€ en 2017

Portzamparc Gestion est la société de gestion pour compte de tiers du Groupe Portzamparc. Elle s’adresse aux investisseurs institutionnels, banques privées, multi-gérants et conseillers en gestion de patrimoine indépendants. Au 31.12.2017, la collecte nette s’élève sur un an à près de 100M€ (fonds actions et gestion sous mandat). Les encours progressent de 25 % sur la même période et atteignent 943 M€.

Le processus d’allocation et de sélection pratiqué en toute indépendance confère à Portzamparc Gestion la réactivité et la souplesse d’une société de gestion résolument déterminée à promouvoir la puissance des PME/ETI cotées en France. On peut d’ailleurs noter que la part du segment mid&small caps représente 53 % de l'encours global de la société de gestion.

Depuis décembre 2017, les équipes de Portzamparc Gestion mettent en place un programme de rencontres auprès des conseillers en gestion de patrimoine indépendants partout en France. Retrouvez les différentes dates et lieux sur Portzamparc.fr

Lire (1 min.)

Zoom sur l’univers performant des small caps

Sébastien Ribeiro
Si une chose ne nous a pas étonnés depuis le début de l’année, c’est la volatilité sur les marchés actions. En effet, on note depuis 2013 un regain de volatilité important sur cette classe d’actifs. La faiblesse de la croissance économique, le niveau de la dette mondiale et l’action des banques centrales notamment favorisent une corrélation plus forte des différents marchés aux événements macros.
Lire (5 min.)

Clément Duval - Keren Finance : Sur les obligations, le court terme est protecteur

À l'occasion de la Convention Patrimonia qui s'est tenue fin septembre à Lyon, le Courrier Financier a interrogé pour vous les décideurs de la place. Evolution des taux et des réglementations, performance des small caps et stratégie court-termiste sur les obligations... aujourd'hui, c'est Clément Duval, Responsable des Relations Partenaires chez Keren Finance, qui nous livre, en images, sa vision des marchés pour les mois à venir.
Voir (<3 min.)

Tikehau IM réalise le premier closing du fonds T2 Energy Transition Fund

Aujourd’hui, pour répondre aux défis du dérèglement climatique, les besoins d’investissement sont estimés par l’Agence Internationale de l’Énergie à 60 000 milliards d’euros pour les deux prochaines décennies. Dans ce contexte, T2 Energy Transition Fund a vocation à soutenir les acteurs européens de la transition énergétique de taille intermédiaire dans leur développement, leur transformation et leur expansion, notamment internationale.

Les investissements du fonds se concentreront sur les entreprises évoluant dans trois secteurs déterminants pour la transition énergétique :

  • La production d’énergies propres : mise en œuvre de solutions pour la diversification du mix énergétique, projets de production d’énergie à partir de ressources non carbonées.
  • La mobilité bas-carbone : développement d’infrastructures visant à accueillir les véhicules électriques, essor d’équipements et de services liés à la mobilité bas carbone et évolutions liées à l’utilisation du gaz naturel dans les transports en remplacement du diesel et du fuel marine.
  • L’amélioration de l’efficacité énergétique, du stockage et de la digitalisation : recherche et mise en œuvre de solutions pour le déploiement et l’optimisation du stockage d’énergie, optimisation de la consommation énergétique des bâtiments et des entreprises.

Un modèle opérationnel différenciant 

Née de la coopération entre Tikehau Investment Management et Total, le fonds T2 Energy Transition Fund a un modèle opérationnel différenciant qui s’appuie sur l’expertise de l’équipe d’investissement de Tikehau Investment Management tout en bénéficiant de l’expertise sectorielle et du réseau international de Total.

Le fonds dispose ainsi de 350M€ à l’issue de ce premier closing. Convaincus par le positionnement du fonds, Bpifrance et Groupama, investisseurs de références, ont souhaité rejoindre dès le premier closing les sponsors : Tikehau Capital et Total.

Lire (2 min.)

Euskal Herria, le premier FCPR de Newfund dédié aux start-up de la région Aquitaine

Newfund NAEH investira entre 150.000 euros et 500.000 euros dans des entreprises en phase de lancement qui réalisent un début de chiffre d’affaires, avec l’objectif d’en faire de futurs champions. Les start-up bénéficieront d’un accompagnement local grâce au soutien du réseau de souscripteurs bien implantés dans le tissu économique de la région. Agathe Descamps, docteur en droit des sociétés, sera la correspondante de Newfund en région.

Ces entreprises seront soutenues par l’équipe Newfund qui, depuis 10 ans, a investi dans plus de 80 start-up. Newfund connaît bien la région pour y avoir investi à plusieurs reprises et pour compter le Conseil Régional parmi ses souscripteurs depuis 2008.

Newfund est également présent aux Etats-Unis dans la Silicon Valley. Il mettra à disposition son savoir-faire en matière de déploiement aux Etats-Unis lorsque c’est pertinent pour les sociétés les plus ambitieuses du portefeuille Newfund NAEH.

De l’investissement subi à l’investissement choisi

Pour les investisseurs, Newfund NAEH est un produit d’un genre nouveau. En effet, la fin de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), et de la niche fiscale qui lui était liée, a libéré un espace d’investissement. Au lieu d’investir dans les anciens « fonds ISF » pour bénéficier de l’avantage fiscal, le souscripteur investit dans Newfund NAEH pour la performance d’un fonds géré de façon professionnelle sans « carotte fiscale » à l’investissement.

Lire (1 min.)

Retour en force des small caps émergentes

Eva Balligand
Le rebond spectaculaire des actions émergentes par rapport à celles du reste du monde a marqué le début de l’année. Les valeurs et les devises, qui s’étaient effondrées en 2015, ont été portées par le rebond des matières premières et du pétrole. Un retour sur les marchés émergents est clairement sur toutes les lèvres en cette rentrée mais soulève également bon nombre de questions : quel poids allouer sur les pays émergents ? Représentent-ils un nouvel eldorado pour les investisseurs ou ce mouvement n’est-il que passager ? Et surtout, que privilégier au sein d’un environnement de marché toujours incertain ?
Lire (3 min.)