Constructions en Île-de-France : la dynamique se poursuit

L’Île-de-France s’inscrit parmi les régions françaises les plus dynamiques et contribue largement, du fait de son poids dans la construction nationale (20 % des logements autorisés et 19 % des logements commencés), aux résultats nationaux : les estimations nationales s’élèvent à 496 300 logements autorisés (+ 3,7 % sur les douze derniers mois) et 425 800 logements commencés (+ 9,2 %). Une région dynamique en termes de construction Six des huit départements franciliens concourent à la croissance enregistrée sur douze mois. Trois départements enregistrent une augmentation importante du nombre de permis autorisés : les Yvelines (+ 28,2 %), le Val-de-Marne (+ 21,6 %) et la Seine-et-Marne (+ 15,9 %). Concernant les mises en chantier, les augmentations les plus fortes ont lieu dans l’Ouest et le Nord de la région : près de + 39 % dans les Yvelines, le taux d’évolution varie entre + 15 % et + 20 % dans les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-d’Oise. Avec 50 700 logements autorisés (+ 7,7 %) et 45 200 logements commencés (+ 15,4 %), la Métropole du Grand Paris (MGP) concentre 51 % des autorisations régionales accordées au cours des douze derniers mois et 56 % des ouvertures de chantier.
Lire (1 min.)