Momentum - La ruée vers l'Arctique

L'océan arctique est la nouvelle frontière. La fonte des glaces attise l'appétit des grandes puissances pour ses réserves d'énergies fossiles et de minerais. À la pointe des équipements et technologies, la Russie est en première place pour exploiter le grand nord. Notre expert Waldemar Brun-Theremin vous livre son analyse dans ce nouveau Momentum, votre incontournable rendez-vous financier !
Voir (<4 min.)

Nucléaire iranien : Trump a-t-il fait l’erreur du siècle ?

Luigi Delmet
En sortant son pays de l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien, Donald Trump a peut-être fait la première vraie erreur diplomatique de son mandat : l’Union européenne, sur fond d’enjeux économiques, semble prête à tenir tête au géant américain. Plus inquiétant encore pour la Maison Blanche, les dirigeants du Vieux Continent pourraient se tourner vers Moscou et Pékin pour défendre leurs intérêts face à une Amérique plus isolée et belliqueuse que jamais.
Lire (4 min.)

Le pétrole et les tweets du Président Trump

Philippe Crevel
Les prix du pétrole ont dépassé 74 dollars le baril cette semaine ce qui constitue leur plus haut niveau depuis la fin de l’année 2014.
Lire (2 min.)

Momentum - Vers l'intégration Eurasiatique

Après le fiasco syrien, les Etats-Unis peuvent être tentés de renoncer à leur rôle de gendarme du monde. Cela lèverait les freins à l'avancée vers l'intégration eurasiatique que souhaitent la Russie et la Chine. Dans ce scénario, même l'Iran rejoindrait le concert des nations. Notre expert Waldemar Brun-Theremin vous livre son analyse dans ce nouveau Momentum, votre incontournable rendez-vous financier !
Voir (<4 min.)

Montefiore Investment acquiert le Groupe Premium

Dans le cadre de cette recomposition, Arca Patrimoine devient Predictis afin de déployer plus largement son activité. Predictis intervient dans le domaine du Patrimoine (Epargne et Immobilier), de la Retraite et de la Prévoyance. Cette démarche de rebranding permettra à Predictis de développer ses expertises, au travers d’une large palette de produits conçus en collaboration avec des partenaires tels que Swiss Life ou Aviva.

Avec plus de 300 collaborateurs et mandataires indépendants, le Groupe Premium affiche un chiffre d’affaires 2017 supérieur à 25 millions d’euros et enregistre une croissance continue depuis plusieurs années.

 
Lire (1 min.)

BNP Paribas AM renforce son équipe ETF et solutions indicielles

Maude Rivierre Bianchi a rejoint BNP Paribas Asset Management le 23 avril 2018 en tant que Spécialiste Produits ETF et Solutions indicielles. Maude est basée à Paris et rapporte à Bertrand Alfandari, responsable du développement ETF et Solutions indicielles.

Chiara Solazzo renforce l’équipe basée à Milan. Elle rejoint à compter du 2 mai 2018 BNP Paribas Asset Management au poste de Commerciale ETF et Solutions indicielles sous la supervision de Sabrina Principi, responsable de la vente ETF et Solutions indicielles pour l’Italie et l’Espagne.

Victor Volard et Nitharshini Thevathas viennent quant à eux respectivement renforcer l’équipe de vente dédiée à la clientèle francophone et l’équipe dédiée au développement produits ; tous deux étaient déjà présents dans les équipes depuis 2017.

Ces nominations font échos au plan stratégique annoncé en 2016 par Isabelle Bourcier, Responsable des gestions quantitative et indicielle de BNP Paribas Asset Management, visant un doublement des encours pour l’activité ETF et Solutions indicielles, et soutenu par un renforcement significatif des équipes dédiées au développement de ces solutions d’investissement.

« Après deux années de collectes soutenues, en 2016 et 2017, l'activité indicielle représente 19,5 milliards d'euros sous gestion à fin décembre 2017 et notre positionnement en Europe ne cesse de progresser. Nous comptons poursuivre cette dynamique avec de nouveaux recrutements d’ici à la fin de l’année», commente Isabelle Bourcier.

L’équipe ETF et Solutions indicielles de BNP Paribas Asset management compte aujourd’hui 28 collaborateurs, dont 10 gérants et 18 personnes dédiées au développement dans les pays francophones, germanophones et l’Italie.

Maude Rivierre Bianchi a débuté sa carrière en 2005 en tant qu’analyste hedge funds chez Natixis Asset Square, devenu Natixis Multimanager en 2007. En 2012, elle est nommée gérante dans l’équipe de multigestion alternative puis rejoint en juin 2015 le département Développement de VEGA Investment Managers en tant que Product Specialist. Maude détient le certificat Chartered Alternative Investment Analyst, et elle est diplômée de l’université Paris Dauphine et de l’IAE Gustave Eiffel.

Chiara Solazzo a commencé sa carrière en 2008 comme sales-trader ETF et ETC chez Unicrédit-HVB à Milan. En 2011, elle rejoint Crédit Suisse Italy SPA comme spécialiste produit ETF, avant d’être recrutée par Blackrock en 2013 au poste de commerciale ETF iShares. Chiara est diplômée d’un Master en Finance de l’Université italienne de Sienne.

Lire (2 min.)

L’or noir reprend des couleurs

Philippe Crevel
Au mois de mars, le baril de Brent a franchi la barre des 70 dollars. Le cours du pétrole profite non seulement de l’accélération de la croissance de l’économie mondiale mais aussi des tensions internationales.
Lire (1 min.)

Marchés émergents : une opportunité d’achat ?

Michel Audeban
Après une très forte performance des marchés émergents en 2017 (+21% pour l’indice MSCI EM en euros), le début de 2018 est quelque peu chaotique. Les marchés ont d’abord monté fortement (MSCI EM +6% au 26 janvier en euros) pour ensuite effacer toute la performance positive en l’espace d’une semaine (-1,6% depuis le début de l’année au 8 février).
Lire (3 min.)

La reprise émergente se confirme 

Stéphanie de Torquat
Avoir été positifs sur le monde émergent depuis début 2016 dans un contexte de stabilisation des matières premières, de la Chine et du dollar a porté ses fruits. Mais au-delà du pari cyclique, certains éléments justifient de continuer à garder une exposition structurellement plus élevée qu’historiquement à la région dans son ensemble.
Lire (1 min.)

En devise locale ou forte, les obligations émergentes recèlent encore de la valeur

David Bessey
L’environnement macroéconomique demeure robuste à l’échelle globale. La reprise de la croissance est synchronisée aux Etats-Unis, en Europe et au sein des pays émergents, l’évolution des indices PMI reflètent un momentum de croissance économique favorable, tant dans les économies développées que dans les pays émergents. Ces derniers profitent d’un rebond de l’activité économique assez significatif depuis l’été 2016.
Lire (2 min.)

Turenne Capital renforce ses équipes

Avec 930 millions d’actifs sous gestion[1] et 80 millions d’euros de collecte nette en 2017, le groupe rassemble à ce jour 51 collaborateurs, soit une croissance de plus de 20% des effectifs par rapport à l’année passée[2]. Cette évolution est le reflet de la solidité du modèle du groupe, s’appuyant sur son organisation autour d’équipes d’investissement fortes soutenant le développement, la transmission et l’innovation des PME françaises, à Paris et en région.

SANTE : Sophie Canetos intègre le groupe en tant qu’Analyste au sein du pôle Turenne Santé à Paris. Turenne Santé, équipe du groupe Turenne Capital spécialisée dans la santé, gère aujourd’hui plus de 100M€ en capital innovation avec Sham Innovation Santé et en capital développement et transmission avec le FPCI Capital Santé 1.

EMERGENCE : Nicolas Mallassagne rejoint Turenne Capital en tant qu’Analyste au sein de l’équipe Emergence à Paris. L’équipe Emergence accompagne les PME dans leur croissance dans les secteurs du digital, des services générationnels et services BtoB, avec un ticket d’investissement entre 3M€ et 10M€ via le fonds Emergence ETI.

MULTI-SECTORIELLE : Charles-Henri Booter rejoint Turenne Capital en tant que Directeur d’Investissement au sein de l’équipe en charge des fonds fiscaux (FIP/FCPI) du pôle multisectoriel à Paris. Cette équipe accompagne les PME régionales et/ou innovantes dans leurs projets de développement et transmission, contribuant au développement du tissu industriel local. Les tickets d’investissement sont entre 0,5 et 3M€.

NORD CAPITAL : Vincent Chadenat rejoint Nord Capital en qualité de Chargé d’Affaires Senior, et Aymeric Benavent intègre l’équipe en tant que Chargé d’Affaires Junior. Nord Capital (filiale de Turenne Capital et en partenariat avec le Crédit Agricole Nord de France) gère aujourd’hui plus de 200M€ d’actifs. Il est l’acteur leader dans le capital-investissement en Région Hauts-de-France, accompagnant les PME et ETI de la région dans leurs projets de croissance en tant qu’actionnaire de long terme.

SUPPORT DES OPERATIONS : Pierre-Olivier Kouyoumdjian rejoint le groupe en tant que Chargé des Relations Partenaires au sein du Pôle Développement, et Josepha Montana en qualité de Responsable Communication. Turenne Capital rassemble en interne de nombreuses ressources dédiées au support des opérations : relations investisseurs, communication, marketing, finance, déontologie et gestion des risques.

Lire (2 min.)

Primonial renforce sa gouvernance

Valéry Bordes, arrivé dans le Groupe en 2011, Directeur Général Délégué depuis mars 2017, voit ainsi ses responsabilités élargies. Outre les directions Finance, Opérations (Middle Office, IT) et Projet, Valéry Bordes encadrera désormais la direction Juridique Groupe. Il aura notamment pour mission d’assurer la fluidité et la sécurisation des process de l’ensemble des activités, dans un contexte de forte croissance du groupe Primonial.

Les fonctions financières du Groupe sont quant à elles renforcées par l’arrivée de Thibault Demoulin en qualité de Directeur Financier / Relations Investisseurs. Thibault Demoulin aura vocation à accompagner le développement du Groupe en apportant ses compétences dans l’identification des moteurs de performance, et à assurer les Relations Investisseurs du Groupe au sein de son écosystème d’actionnaires et de financeurs.

« Le groupe Primonial a connu ces dernières années un fort développement, par croissance organique mais également par croissance externe avec notamment la prise de participation en France dans La Financière de l’Echiquier, et celle en Allemagne dans Aviarent (immobilier). Dans ce contexte, nous faisons évoluer notre organisation afin d’améliorer notre efficacité opérationnelle et de préparer au mieux les enjeux stratégiques européens de demain », déclare Stéphane Vidal, Président du groupe Primonial.

 

Valéry Bordes, 54 ans, a effectué la majeure partie de sa carrière dans le secteur de l’assurance. Tout d’abord, chez General Electric Capital Assurance en qualité de Contrôleur Financier après une courte période dans une SSII. En 1999, il intègre le groupe Nord Europe assurance en qualité de Directeur Administratif et Financier, accompagnant le développement de l’entreprise pendant plus de 12 ans. En 2011, il rejoint le groupe Primonial, d’abord en tant que Directeur Financier puis prend en charge l’ensemble des Opérations. En 2017, il est nommé Directeur Général Délégué en charge de la Finance et des Opérations.

 

 

Thibault Demoulin, 38 ans, diplômé de Toulouse Business School, a débuté sa carrière au sein de PwC et y a travaillé pendant 7 ans, se spécialisant sur des missions d’audit et de conseil dans le secteur de l’assurance-vie. Il a ensuite exercé durant 4 ans les fonctions de Directeur Financier au sein d’un Family Office, en charge notamment des projets de Private Equity, avant de rejoindre en 2014 la Direction Financière d’un Laboratoire pharmaceutique spécialisé en façonnage et de l’accompagner dans sa croissance externe. Il a rejoint le groupe Primonial en mai 2018.

Lire (2 min.)

A l’écoute des banques centrales

Ariel Bezalel
À cause des fondamentaux de long terme, les taux américains devraient rester bas encore un bon moment, même si l'on assiste dans les mois à venir à une petite remontée et à l'amorce d'une réduction du bilan de la Réserve Fédérale américaine, hypertrophié par 6 ans d'assouplissement monétaire.
Lire (4 min.)

La reprise de la croissance mondiale, un faux-semblant ?

La croissance mondiale fait-elle un retour durable ? Si le FMI, par la voix de sa Directrice générale Christine Lagarde, a revu à la hausse ses prévisions de croissance mondiale à 3,7% pour l'année 2017, l'institution estime que la reprise est "incomplète". L'inflation est en berne et un quart de l'économie mondiale reste à l'écart de ce rebond. Du côté des occidentaux, le Royaume-Uni reste une problématique à surveiller ; et du côté des émergents, si la situation s'améliore en Chine, au Brésil et en Russie, elle ne constitue pas une embellie durable.
Lire (<1 min.)