Les particuliers sous-estiment le coût de la retraite

Les particuliers s'attendent à consacrer en moyenne 34 % de leur revenu de retraite aux dépenses de subsistance de base, mais la réalité pour les retraités est qu'ils ont besoin de près de 50 % de leur revenu pour assumer ces dépenses.
Lire (3 min.)

Loi Pacte : attention à ne pas s’enthousiasmer trop vite !

Bertrand Tourmente
Le projet de loi Pacte a été présenté lundi 18 juin en conseil des ministres. Pour les épargnants, ce projet contient plusieurs avancées positives, mais rien n’est joué à ce stade. Quelques améliorations sont par ailleurs souhaitables avant l’adoption définitive de cette loi.
Lire (3 min.)

Malus ARRCO-AGIRC : qui est concerné ?

Valérie Batigne
Le malus ARRCO-AGIRC entrera en vigueur le 1er janvier 2019. Qui est concerné ? Comment ça marche et quels changements pour les futurs retraités ?
Lire (3 min.)

Remise en question de la réversion : les conséquences pour les retraités

Philippe Sauvant
"Doit-on maintenir des pensions de réversion ?". Cette question récente, posée dans un document du Haut-commissariat à la réforme des retraites a de quoi inquiéter. En effet, la situation des personnes concernées peut être lourde de conséquences pour le quotidien, ajoutées à la perte de son conjoint.
Lire (2 min.)

Un premier fonds aux Etats-Unis pour Brickvest

Dernier né de la gamme de fonds d'investissement alternatifs (AIF) mono-stratégie proposée par Brickvest, HV8 est le premier à offrir aux investisseurs européens une exposition au marché américain en se concentrant sur les immeubles de prestige.

Le premier actif sélectionné par HV8 est le futur hôtel Hilton, estimé à 134,4 millions de dollars, et situé sur l'emblématique Navy Pier de Chicago.  Cette opportunité découle du partenariat établi entre BrickVest et ACRON AG, l'un des principaux gestionnaires de biens immobiliers basés en Suisse, avec un volume de transactions d'environ 1,7 milliard de francs suisses.

L'hôtel, actuellement en construction et dont l'ouverture est prévue pour l'été 2019, comptera 222 chambres offrant une vue sur la ville, le lac Michigan et la jetée. Il abritera le plus grand bar et « roof-top » restaurant d'Amérique, d'une superficie 2800 mètres carrés. Il s’agira du le seul hôtel à être construit sur le Navy Pier de Chicago, qui attire plus de neuf millions de touristes par an.

HV8 est proposé aux membres de la plateforme BrickVest « Access », sa plateforme de liquidité AIFM, dédiée aux investisseurs professionnels individuels et family offices.

Il s'agit du deuxième partenariat avec ACRON.  En juin 2018, BrickVest avait réalisé le premier closing de Harvest Investment 5 (HV5), un fonds d'investissement alternatifs (AIF) gérée par BrickVest et dont la stratégie de rendement dédiée au marché immobilier Suisse avait été développée en partenariat avec la firme Suisse.

Emmanuel Lumineau, PDG de BrickVest, commente : « La stratégie de HV8 répond à une demande croissante de nos investisseurs pour des opportunités d'investissement aux Etats-Unis, afin de profiter de la croissance et de la vigueur de l'économie Outre-Atlantique. Nous avons sélectionné cet actif parce qu’il offre un niveau élevé de liquidité aux investisseurs qui cherchent à diversifier géographiquement leur portefeuille.»

Lire (2 min.)

APRIL en négociations pour entrer au capital de La Centrale de Financement

La Centrale de Financement a été créée en 2013 par Sylvain Lefevre et Philippe Girou avec le support d’Artémis, société d’investissement de la famille Pinault. Dans le cadre de ce changement de partenaire, les dirigeants de La Centrale de Financement souhaitent renforcer leur participation au capital, en passant de 38 % à 44 %, tout en ouvrant 2 % du capital à son réseau. Après l’opération, APRIL disposera de 54 % du capital. Ce partenariat industriel avec APRIL permettra de réaliser des synergies fortes sur le marché du crédit immobilier et de son écosystème.

La conclusion de cette opération est subordonnée à la consultation préalable des instances représentatives du personnel de La Centrale de Financement, ainsi qu’aux approbations légales, réglementaires, juridiques et financières usuelles. Sous ces réserves, sa finalisation est attendue d’ici la fin du mois de septembre 2018.
Lire (1 min.)

L’âge d’or des retraités arrive-t-il à son terme ?

Philippe Crevel
La pension totale moyenne de l’ensemble des retraités résidant en France représentait 65,3 % du revenu d’activité moyen de l’ensemble des personnes en emploi en 2016.
Lire (3 min.)

Les assureurs et les fonds de pension misent sur les actifs alternatifs

Cette étude, conduite auprès de plus de 250 régimes de retraite et compagnies d’assurance en Europe et au Royaume-Uni, révèle que ce sont les fonds de pension britanniques qui envisagent d’augmenter le plus leur allocation aux classes d’actifs alternatives : leur exposition se rapprochera de celle des assureurs britanniques, ainsi que des fonds de pension et assureurs d’Europe continentale.

Parmi les principales conclusions :

  • Les régimes de retraite britanniques prévoient d’augmenter de 51 % leur allocation aux actifs alternatifs, la portant de 4,3 % à 6,5 %.
  • Les assureurs britanniques devraient renforcer de 14 % leur allocation, qui passerait de 7,3 % à 8,3 %.
  • En Europe continentale, les assureurs et les fonds de pension envisagent d’accroître cette allocation de plus de 40 % : les assureurs prévoient d’allouer 9,2 % de leur portefeuille aux actifs alternatifs, contre 6,5 % actuellement, tandis que les fonds de pension envisagent de porter celle-ci de 5,2 % à 7,3 %.
  • Ces projets s’expliquent par la volonté de bénéficier du profil de risque de ces actifs alternatifs (pour 34 % des répondants), ainsi que de leurs avantages en matière de diversification (33 %) et de leur prime d’illiquidité (30 %).
  • La plupart des investisseurs interrogés pensent trouver les meilleures opportunités en-dehors de leur marché local.
  • Malgré cette tendance en faveur d’allocations plus importantes, plusieurs freins à l’investissement demeurent, parmi lesquels l’illiquidité des actifs (31 %), le coût élevé des stratégies (29 %), la difficulté d’identifier des opportunités adaptées (27 %) et la réglementation (27 %).

Actifs alternatifs : des niveaux de popularité variés

La dette privée d’entreprises correspond à la classe d’actifs alternatifs la plus répandue dans les portefeuilles des assureurs et des fonds de pension (57 % et 55 % respectivement). Le succès de cette classe d'actifs ne se dément pas, puisque 42 % des assureurs et 26 % des fonds de pension prévoient d’y augmenter leurs expositions au cours des 12 prochains mois. Parallèlement, 31 % des assureurs envisagent d’accroître leur exposition à la dette d'infrastructure au cours des 3 prochaines années, une tendance qui est peut-être confortée par un traitement du capital plus favorable sous le régime Solvabilité II.

Mark Versey, Directeur des investissements, Actifs Réels, Aviva Investors, a déclaré :

« En Europe, l’intérêt pour les solutions de rendements alternatifs s’est nettement développé parmi les régimes de retraite et les compagnies d’assurance ces dix dernières années. Les investisseurs institutionnels sont séduits par la prime d’illiquidité qu'offrent les actifs non cotés, ainsi que par d’autres avantages comme leur pouvoir de diversification et leur profil de risque. À l’heure de la fin de l’assouplissement quantitatif et de la hausse des taux, notre enquête révèle que les investisseurs osent s’exposer à de nouveaux secteurs et territoires. Cette tendance transparaît également dans nos conversations avec nos clients. »
Lire (2 min.)

L’équilibre précaire des régimes de retraite

Philippe Crevel
Les régimes de retraite pourraient rester excédentaires en 2018 et 2019, mais la situation pourrait être tout autre à l’avenir.
Lire (1 min.)

Les régimes de retraite par répartition seront de moins en moins généreux !

Patrick André
La proportion grandissante de retraités en France a nécessité une succession de réformes afin d’équilibrer le système des retraites. Mais cet équilibre est loin d’être assuré et il se fera au prix d’efforts demandés aux retraités. Les pensions de retraite ne pourront plus à l’avenir offrir le même niveau de vie qu’aujourd’hui.
Lire (3 min.)

Construction : tassement au deuxième trimestre

Les logements individuels poursuivent leur baisse (- 8,8 % après -0,9 %) quand les logements collectifs (y compris en résidence) continuent d'augmenter (+5,1 % après +2,5 %). Toujours en données trimestrielles CVS-CJO, les mises en chantier sont en baisse (-2,8 % après - 3,6 %) aussi bien dans l'individuel (-4,9 % après +1,4 %) que dans le collectif, y compris en résidence (-1,3 % après -7,0 %).

Selon le Ministère de la transition écologique et solidaire, sur douze mois, de juillet 2017 à juin 2018, le nombre de logements autorisés à la construction (486 600 unités) baisse de 0,7 % quand celui des mises en chantier (422 700 unités) augmente de 5,2 % par rapport à la même période, un an plus tôt (de juillet 2016 à juin 2017).

  (Source : Le Cercle de l'Epargne)
Lire (1 min.)

L’AFG et l’AMAFI publient un Guide sur les produits financiers ESG

Les thématiques environnementales, sociales ou de gouvernance (ESG) sont un sujet de préoccupation au cœur du développement actuel de l’économie. Elles suscitent non seulement l’intérêt croissant des investisseurs mais aussi la recherche par les adhérents de l’AFG et de l’AMAFI de solutions adaptées permettant de répondre à cet intérêt.

C’est dans cette perspective que l’AFG et l’AMAFI ont mis en place le Guide dans le cadre d’échanges avec l’AMF.

Lire (<1 min.)

Plus de 16 millions de retraités en France

Jean-Pierre Thomas
Fin 2016, les régimes obligatoires de retraite ont versé, selon la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES) à 16,1 millions de personnes des pensions de droit direct.
Lire (2 min.)

Pensions : quel est le niveau de vie médian des retraités ?

Jean-Pierre Thomas
Le niveau de vie des retraités dépassait, en 2016, celui de l’ensemble de la population française.
Lire (2 min.)