APRIL en négociations pour entrer au capital de La Centrale de Financement

La Centrale de Financement a été créée en 2013 par Sylvain Lefevre et Philippe Girou avec le support d’Artémis, société d’investissement de la famille Pinault. Dans le cadre de ce changement de partenaire, les dirigeants de La Centrale de Financement souhaitent renforcer leur participation au capital, en passant de 38 % à 44 %, tout en ouvrant 2 % du capital à son réseau. Après l’opération, APRIL disposera de 54 % du capital. Ce partenariat industriel avec APRIL permettra de réaliser des synergies fortes sur le marché du crédit immobilier et de son écosystème.

La conclusion de cette opération est subordonnée à la consultation préalable des instances représentatives du personnel de La Centrale de Financement, ainsi qu’aux approbations légales, réglementaires, juridiques et financières usuelles. Sous ces réserves, sa finalisation est attendue d’ici la fin du mois de septembre 2018.
Lire (1 min.)

Le Groupe Amundi annonce la finalisation prochaine du rachat de Pioneer Investments

Les travaux menés au cours des 6 derniers mois ont permis de confirmer les axes de développement du nouveau groupe, définir les priorités de ses métiers et élaborer le plan de mise en œuvre de l’intégration. Pour rappel, il s’agit de 150 m€ de synergies de coûts et 30 m€ de synergies de revenus en année pleine, au terme d’une intégration qui se déroulera au cours des deux prochaines années. Pour concrétiser ce potentiel de croissance et de productivité, le Groupe va adapter la gouvernance de son organisation. Cette organisation s’appuiera sur les piliers suivants : 1 - Deux divisions focalisées sur les 2 grands segments de clientèle d’Amundi : la division clients retail, d’une part, et la division clients institutionnels et corporates, d’autre part. 2 - Les plateformes de gestion qui fournissent l'ensemble des solutions d'investissement adaptées aux besoins de chaque catégorie de clientèle. Les plateformes de gestion seront dirigées par Pascal Blanqué, Group CIO, assisté de Vincent Mortier, CIO adjoint. 3 - Le pôle Opérations, Services et Technologie qui comprend principalement les fonctions suivantes : Informatique, Middle Office, Services clients, Tables de négociation, Amundi Services. Ce pôle sera placé sous la responsabilité de Guillaume Lesage avec pour adjoint David Harte. 4 - Le pôle Business Monitoring et Contrôle qui regroupe principalement les fonctions suivantes : RH, Communication, Gestion des Risques, Audit, Juridique et Conformité. Il sera placé sous la responsabilité de Bernard de Wit. Bernard de Wit assurera, par ailleurs le pilotage du projet d'intégration Amundi-Pioneer. 5 - La Direction Finance et Stratégie qui sera placée sous la responsabilité de Nicolas Calcoen avec pour adjoint Domenico Aiello. L’organisation ainsi mise en place se décline ainsi dans plus de 30 pays. L’ensemble des responsables pays ont été désignés. Pour les principaux, les responsables seront : Europe :
  • Italie : Cinzia Tagliabue ;
  • Allemagne : Evi Vogl ;
  • Europe Centrale et de l’Est: Werner Kretschmer ;
  • Royaume Uni : Laurent Guillet ;
  • Irlande : Robert Richardson.
USA / Canada et Amérique Latine : Lisa Jones. Asie :
  • Japon : Julien Fontaine ;
  • Asie du Nord : Xiaofeng Zhong ;
  • Asie du Sud-Est : Jack Lin.
Moyen-Orient : Nesreen Srouji. L’entreprise sera dirigée par un Comité Exécutif. Giordano Lombardo, CEO et CIO Groupe de Pioneer Investments, a pour sa part décidé d’explorer de nouvelles opportunités pour la prochaine étape de sa carrière professionnelle et quittera le Groupe après la finalisation de l’opération.  
Lire (2 min.)

L’assurance-vie à la dérive

Avec la chute du fonds euros, les rendements de l'assurance-vie fondent comme neige au soleil... Pas dupes, les épargnants s'éloignent de ce placement et lui préfèrent l'immobilier ou le private equity, plus risqués mais plus rentables. Conséquence : pour la deuxième fois en 30 ans (et la première depuis 2012), la collecte de l'assurance-vie est inférieure aux rachats. Reste à savoir si "le placement préféré des français" vit une rupture temporaire, ou si ce dégel est une tendance de fond...
Lire (<1 min.)

Fusions-acquisitions : progression en Europe, attentisme aux Etats-Unis

Maud Mercier-Pain
L’activité M&A s’est accélérée en Europe au troisième trimestre avec une poussée du nombre de fusions-acquisitions menées à bien, en passe d’atteindre un plus haut niveau sur cinq ans d’ici la fin de l’année selon les données publiées dans la dernière édition du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM, l’observatoire trimestriel des fusions-acquisitions) de Willis Towers Watson.
Lire (3 min.)

Un premier fonds aux Etats-Unis pour Brickvest

Dernier né de la gamme de fonds d'investissement alternatifs (AIF) mono-stratégie proposée par Brickvest, HV8 est le premier à offrir aux investisseurs européens une exposition au marché américain en se concentrant sur les immeubles de prestige.

Le premier actif sélectionné par HV8 est le futur hôtel Hilton, estimé à 134,4 millions de dollars, et situé sur l'emblématique Navy Pier de Chicago.  Cette opportunité découle du partenariat établi entre BrickVest et ACRON AG, l'un des principaux gestionnaires de biens immobiliers basés en Suisse, avec un volume de transactions d'environ 1,7 milliard de francs suisses.

L'hôtel, actuellement en construction et dont l'ouverture est prévue pour l'été 2019, comptera 222 chambres offrant une vue sur la ville, le lac Michigan et la jetée. Il abritera le plus grand bar et « roof-top » restaurant d'Amérique, d'une superficie 2800 mètres carrés. Il s’agira du le seul hôtel à être construit sur le Navy Pier de Chicago, qui attire plus de neuf millions de touristes par an.

HV8 est proposé aux membres de la plateforme BrickVest « Access », sa plateforme de liquidité AIFM, dédiée aux investisseurs professionnels individuels et family offices.

Il s'agit du deuxième partenariat avec ACRON.  En juin 2018, BrickVest avait réalisé le premier closing de Harvest Investment 5 (HV5), un fonds d'investissement alternatifs (AIF) gérée par BrickVest et dont la stratégie de rendement dédiée au marché immobilier Suisse avait été développée en partenariat avec la firme Suisse.

Emmanuel Lumineau, PDG de BrickVest, commente : « La stratégie de HV8 répond à une demande croissante de nos investisseurs pour des opportunités d'investissement aux Etats-Unis, afin de profiter de la croissance et de la vigueur de l'économie Outre-Atlantique. Nous avons sélectionné cet actif parce qu’il offre un niveau élevé de liquidité aux investisseurs qui cherchent à diversifier géographiquement leur portefeuille.»

Lire (2 min.)

Construction : tassement au deuxième trimestre

Les logements individuels poursuivent leur baisse (- 8,8 % après -0,9 %) quand les logements collectifs (y compris en résidence) continuent d'augmenter (+5,1 % après +2,5 %). Toujours en données trimestrielles CVS-CJO, les mises en chantier sont en baisse (-2,8 % après - 3,6 %) aussi bien dans l'individuel (-4,9 % après +1,4 %) que dans le collectif, y compris en résidence (-1,3 % après -7,0 %).

Selon le Ministère de la transition écologique et solidaire, sur douze mois, de juillet 2017 à juin 2018, le nombre de logements autorisés à la construction (486 600 unités) baisse de 0,7 % quand celui des mises en chantier (422 700 unités) augmente de 5,2 % par rapport à la même période, un an plus tôt (de juillet 2016 à juin 2017).

  (Source : Le Cercle de l'Epargne)
Lire (1 min.)

La Boite Immo rachète son principal concurrent

Un an et demi après l’acquisition de Previsite, qui transforme automatiquement les annonces immobilières en vidéo, le groupe La Boite Immo, spécialiste de la conception de site immobilier, annonce le rachat de son principal concurrent sur ce marché : Smartvisite et sa solution Spotvideo, qui revendique 500 agences clientes en France.
Lire (2 min.)

Microsoft et LinkedIn : une union bénie des dieux

Frédéric Ichay
Dans sa plus grande acquisition jamais effectuée, Microsoft a annoncé, la semaine dernière, qu'’il allait acheter le site de réseau professionnel LinkedIn pour 26,2 milliards de dollars en cash.
Lire (3 min.)

Vivendi – Gameloft : l’impitoyable OPA

Frédéric Ichay
Dans le duel Vivendi-Gameloft, le marché glorifie la loi du plus fort. Grâce à sa dernière offre du 27 mai et à l'issue d'une bataille boursière ayant débuté en février, Vivendi a gagné le soutien de la majorité des actionnaires de Gameloft dans le cadre d'une offre de rachat hostile. Cela a donné à Vivendi le poids nécessaire pour progresser dans son acquisition.
Lire (2 min.)

Yahoo! le rachat qui fait mal

Frédéric Ichay
Depuis plusieurs mois, la disparition programmée de Yahoo a attiré au total la curiosité d'une quarantaine de sociétés (AT&T, Time Inc., Disney, la filiale de Google Alphabet, Bain Capital) ayant manifesté leur intérêt dans la reprise du pionnier d'internet, encore troisième service en ligne le plus populaire après Google et Facebook.
Lire (2 min.)

L’AFG et l’AMAFI publient un Guide sur les produits financiers ESG

Les thématiques environnementales, sociales ou de gouvernance (ESG) sont un sujet de préoccupation au cœur du développement actuel de l’économie. Elles suscitent non seulement l’intérêt croissant des investisseurs mais aussi la recherche par les adhérents de l’AFG et de l’AMAFI de solutions adaptées permettant de répondre à cet intérêt.

C’est dans cette perspective que l’AFG et l’AMAFI ont mis en place le Guide dans le cadre d’échanges avec l’AMF.

Lire (<1 min.)

Le Plan d’Epargne Logement en baisse

Le changement de fiscalité pour les nouveaux plans souscrits depuis le 1er janvier 2018 (introduction du PFU à 30 %) et la rémunération fixée à 1 % pour ceux ouverts depuis le 1er août 2016 ont conduit les épargnants à se détourner de ce placement. Cette réorientation est, en grande partie, irrationnelle car la très grande majorité des souscripteurs de PEL ne sont pas concernés et qu’en moyenne, ils bénéficient d’une rémunération de 2,69 % et qu’ils ne sont assujettis qu’aux prélèvements sociaux de 19,2 %.

PEL
Lire (1 min.)