Sully Promotion rachète son confrère Copra Rhône-Alpes

Le promoteur immobilier Sully Promotion annonce l’acquisition de son homologue lyonnais Copra Rhône-Alpes. Souhaitée depuis longtemps par les deux parties, l’opération revêt un caractère stratégique.
Lire (3 min.)

L’article 68 et son projet de décret​ : la mise en danger de l’écosystème

Philippe Rochereau
L’article 68 et son projet de décret​ font débat. L'AFIL (Association Française de l'Immobilier Locatif) réagit.
Lire (2 min.)

Hospitality & résidences services, l'ADN de GENERIM - Guillaume Bremens

La philosophie du promoteur Generim est de concentrer son expertise autour de l'Hospitality, soit dans le développement des résidences de services, dédiées aux étudiants, aux seniors ou aux corps armés.
Voir (<4 min.)

La réactivité au service des collectivités territoriales, Pierre David - GENERIM

Au-delà de l'aménagement et la promotion de projets urbains d'envergure, Generim a développé un savoir-faire dans l'accompagnement des pouvoirs publics sur les problématiques de logements et de création de lieux de vie.
Voir (<5 min.)

Les A-Notations, par Anacofi Services : AGEAS PATRIMOINE

Ageas patrimoine

AGEAS France est enregistrée auprès de l’ACPR et bénéficie de la notation de sa maison mère (A, selon Fitch) ; la collecte brute en 2017 s’est établie à 410 M€. Basée à Paris-La Défense, la société s’articule autour du Conseil d’Administration, de comités et des fonctions clés, conformément au dispositif Solvabilité 2.

AGEAS PATRIMOINE mobilise une équipe de quelques 15 personnes. Une équipe commerciale organisée autour de 9 commerciaux en régions est en charge du développement.

AGEAS France s’appuie également sur sa structure filiale : Sicavonline et des partenariats.

    Vous aimerez aussi  https://www.lecourrierfinancier.fr/immobilier/breve/a-notations-anacofi-services-cerenicimo-5364
Lire (1 min.)

5 nouveaux labels ISR pour Aviva Investors

Cette démarche reflète la volonté affichée d’Aviva Investors France de poursuivre ses efforts pour développer une large gamme de fonds et mandats à dominante ESG. AIF souhaite ainsi accompagner sur le long terme les épargnants, qui sont de plus en plus demandeurs de placements qui ont du sens pour leur avenir ainsi que les Investisseurs Institutionnels dans le respect des dispositions de l’article 173 de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV).

A l’échelle mondiale, Aviva Investors est précurseur dans l’intégration des critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) dans son processus d’investissement. Parmi l’un des premiers signataires des Principes pour l’Investissement Responsable (PRI) des Nations Unies le groupe, qui possède une équipe de 16 spécialistes de l’investissement responsable soutenue par une quarantaine d’Ambassadeurs Responsables, souhaite franchir une nouvelle étape en proposant une large gamme de fonds ISR dans ses produits d’épargne et de retraite.

Les fonds labellisés

Aviva Actions Euro ISR - FR0007022108 ; Aviva Investors Actions Euro - FR0007045604 ; Aviva Small et Mid Caps Euro ISR - Part A - FR0010821462 / Part I - FR0010838607 ; Aviva Investors Valeurs Europe - FR0007082920 & Aviva Actions Europe ISR - FR0007473798.

Lire (1 min.)

Diversifier notre coeur d'activité - Adrien Baude - GENERIM

Si l'expertise de Generim s'exprime principalement autour des projets hôteliers, le promoteur développe également son savoir-faire sur les résidences gérées, des services à la santé.
Voir (<2 min.)

Notre marque de fabrique : les produits gérés ! Jacques Chassany - GENERIM

Qu'elle s'exprime au travers d'aménagements d'hôtels, de constructions de résidences seniors ou d'élaborations de projets touristiques originaux, la marque de fabrique de Generim réside dans la maîtrise des produits gérés.
Voir (<2 min.)

L’OPCI Professionnel WiseIMMO réalise sa première acquisition

Le bâtiment, situé à proximité du tram et des accès autoroutiers, a fait l’objet d’une restructuration lourde et bénéficiera d’une certification environnementale. Il est acquis à un taux de rendement en ligne avec les objectifs de performance de l’OPPCI. L’immeuble a pour locataires la Direction Générale des Finances Publiques et le groupe Randstad.

Dans cette opération, le vendeur était conseillé par l’étude notariale Jean-Marie Ohnet et Valentin Schott à Strasbourg, l’acquéreur par l’étude Alliance Notaires - Meudon.

Ouvert à la souscription d’investisseurs autorisés depuis l’automne 2017, l’OPPCI WiseIMMO a pour objectif la constitution d’un patrimoine de 50 millions d’euros d’immeubles de bureaux et de commerces.

WiseAM développe au sein de WiseIMMO une stratégie d’investissement pour capter la dynamique des marchés tertiaires au sein des principales métropoles régionales françaises. WiseIMMO permet également d’investir dans des actifs de commerce dans le cadre de la croissance urbaine des agglomérations en régions. L'OPPCI cible des opérations entre 2 et 10 millions d’euros, peu traitées par les opérateurs institutionnels.

Les premières souscriptions dans cet OPCI professionnel ont été réalisées par l’intermédiaire de fonds internes dédiés et collectifs dans le cadre de contrat d’assurance-vie luxembourgeois.

Lire (1 min.)

David Charlet - Anacofi : Le plafonnement des honoraires aura un effet pervers sur les prix

L'amendement Montgolfier, qui imposerait un plafonnement des rémunérations des intermédiaires dans le cadre de ventes Pinel, ne cesse d'inquiéter les acteurs du secteur. Vent debout contre cette réforme, les Conseillers en Gestion de Patrimoine dénoncent une injustice de traitement de cette activité, redoutent un effet inattendu sur les prix et s'interrogent sur le bénéfice pour les promoteurs immobiliers. David Charlet, président de l'Anacofi, vient défendre les positions de ses adhérents sur notre plateau, et dévoile pour nous le bilan de son association pour 2017.
Voir (<9 min.)

LFDE se renforce au Benelux

Présente en Belgique et au Luxembourg depuis 2004, en Suisse depuis plus de 12 ans, LFDE entend défendre ses ambitions européennes en renforçant sa présence auprès des clientèles de banques, tiers gérants, assureurs et investisseurs institutionnels sur deux marchés particulièrement stratégiques pour la société.

Christèle de Waresquiel

Christèle de Waresquiel a commencé sa carrière chez Morgan Stanley à Londres, avant de rejoindre Calyon et JP Morgan. Elle devient manager de projet pour GE Capital à Paris en 2011, puis intègre les équipes de Rivoli Fund Management. Diplômée de Centrale Supélec et du Royal Institute of Technology de Stockholm, Christèle est également titulaire d’un MBA de l’Institut d’études supérieures de commerce (IESE) de Barcelone.

Frédéric Jacob

Frédéric Jacob dispose d’une expérience étoffée de l’asset management. Après avoir été consultant pour Odyssey Financial Technologies, il devient responsable du développement commercial de Derivative, puis de Dexia Asset Management. Il rejoint Carmignac en 2010 en qualité de responsable commercial pour la Belgique avant d’être nommé responsable de la clientèle Institutionnelle en 2015. Frédéric est diplômé en Economie et Finance de l’ICHEC Brussels Management School.

Lire (1 min.)

Swiss Life REIM nomme un Senior Advisor

Swiss Life REIM Senior Advisor

Rattaché à Fabrice Lombardo, Directeur de la Structuration et de la Gestion de Portefeuille, il apportera son soutien et sa grande expérience dans de nombreux domaines et notamment les sujets liés à la valorisation des actifs immobiliers.

Diplômé des Etudes Supérieures de Droit Privé, de l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix et de l’Institut du Droit des Affaires, Denis François a 35 ans d’expérience dans l’évaluation d’immobilier d’entreprise et résidentiel. Président de Bourdais Expertises puis de CBRE Valuation Advisory France, il était dernièrement Senior Advisor de CBRE.

Tout au long de sa carrière il a apporté sa contribution, en liaison avec les autorités de contrôle et les organisations professionnelles, dans les évolutions législatives et professionnelles concernant l’immobilier (SCI, OPCI, SIIC, Charte de l’Expertise).

Lire (1 min.)

2017 : l’année record du crowdfunding immobilier

Fundimmo, plateforme française de crowdfunding 100% immobilier, dévoile les résultats de son baromètre 2017, réalisé auprès de 23 plateformes de crowdfunding en collaboration avec Hellocrowdfunding.
Lire (3 min.)

Le promoteur REALITES clôt une année en forte croissance

À l’instar des derniers exercices, les résultats de 2016 confirment les bonnes performances du Groupe, qui résultent d’une forte activité sur le plan opérationnel. Les indicateurs confirment que les objectifs fixés ont été largement atteints :

Le développement foncier est dans la droite ligne des perspectives définies, avec 1820 nouveaux lots accumulés dans l’année (+27,6% par rapport à 2015), représentant un potentiel de près de 100 000 m² de surfaces habitables et 247 M€ HT de volume d’activités.

La répartition géographique est conforme à la stratégie définie, avec notamment la montée en puissance de l’agence Côte Sud Aquitaine. Il convient cependant de préciser que le développement foncier s’est fortement concentré sur le dernier quadrimestre, et donc que l’avancement opérationnel desdits projets reste en deçà des attentes.

Sur le plan commercial, 2016 aura été marquée par d’excellentes performances avec 1037 lots vendus nets d’annulations (+ 47,7% par rapport à 2015)  représentant 145,4 M€ HT de réservations (+ 44% par rapport à 2015). Cette progression était attendue suite au développement de plus de 1400 lots en 2015 notamment.

Les ventes en diffus ont bondi de 54,6% passant de 445 en 2015 à 688 ventes en 2016, saluant ainsi la performance des équipes de REALITES IMMOBILIER. Il est également intéressant de noter que 211 logements ont été vendus par la force de vente interne, soit 30,7% du volume en diffus.

Concernant les typologies d’acquéreurs, les principales évolutions par rapport à 2015 concernent l’augmentation des ventes en bloc et de locaux professionnels (27% versus 22% en 2015), traduisant une montée en puissance du service Immobilier d’Exploitation au sein de REALITES. Les ventes à investisseurs grimpent légèrement (54% versus 47% en 2015).

Au sujet des actes authentiques, même si 2016 fixe une nouvelle marque de référence avec 856 actes (+ 32,9% par rapport à 2015), représentant 109,9 M€ HT (+ 9,8% par rapport à 2015), l’augmentation s’avère moins rapide que sur l’activité commerciale, identifiant un point d’amélioration dans notre organisation. Ce retard se traduira par un décalage de la constatation du chiffre d’affaires IFRS et une augmentation du backlog au 31/12/2016.

Les indicateurs de l’activité 2016 confirment la stratégie fixée par REALITES dès 2015, à savoir la production annuelle de 1500 logements pour la fin de la décennie, avec des volumes répartis de manière équilibrée dans le Grand Ouest, et très prochainement en Ile-de-France.

 
Lire (2 min.)