Iran : le casse-tête du pétrole et ses implications sur les prix

Sébastien Galy
Les tensions autour du détroit d'Ormuz ravivent la crainte d'une flambée des cours du baril. Quel sera leur impact sur le transport maritime de l'or noir ? Quelles stratégies l'Iran déploie-t-il pour attirer les capitaux étrangers et moderniser ses infrastructures ? Quelles conséquences les tensions géopolitiques ont-elles sur les marchés financiers ? Sébastien Galy, Macro Stratégiste Senior chez Nordea Asset Management, partage son analyse.
Lire (3 min.)

Paris : 10e ville la plus chère du monde, d’après une étude CBRE

CBRE — acteur mondial du conseil en immobilier d’entreprise — publie ce mardi 2 juillet une étude (en anglais) sur les prix de l'immobilier résidentiel dans les principales grandes villes du monde. L'enquête montre une nette augmentation des prix depuis 2016. Dans ce classement, Paris arrive en 10e position. La capitale française se classe derrière Hong Kong, Singapour, Shanghai, Vancouver, Shenzhen, Los Angeles, New York, Londres et Pékin.

Source : CBRE

Les raisons du succès de Paris

D’après l'étude, la croissance des prix des logements à Paris s'affiche globalement positive depuis 2016 : elle s’est accélérée en 2017 (+9,1 %) et a continué en 2018, bien que légèrement plus basse (+6,3 %). L’investissement dans les logements neufs destinés à la location est encouragé par des taux d’intérêts exceptionnellement bas, et les avantages fiscaux dus à l’extension de la loi Pinel comme le dispositif Denormandie.

Le Grand Paris attire les investisseurs internationaux. L’amélioration des infrastructures en cours, notamment celle du futur Grand Paris Express — 200 km de lignes ferroviaires qui relieront 68 stations — favorise le développement du marché du résidentiel et les demandes d’investissement. Pour finir, Paris reste une ville attractive grâce à son offre culturelle et gastronomique. A titre d'exemple, elle abrite plus de 600 restaurants étoilés par le guide Michelin.

Lire (2 min.)

Le Grand Forum du Patrimoine : LFDE reçoit le Grand Prix de la Philanthropie

La Financière de l'Echiquier (LFDE) a reçu le Grand Prix de la Philanthropie — catégorie Sociétés de Gestion — au Grand Forum du Patrimoine (GFP), qui s'est tenu le 11 juin dernier à Paris. Cette récompense est une nouveauté 2019, pour la 3e édition du salon organisé par Gestion de Fortune, Investissement Conseils et Profession CGP.

Monde de la finance et fondations

Le Grand Prix de la Philanthropie met en avant les meilleures collaborations entre mécènes du monde de la finance et fondations. Il récompense l'action de la Fondation Financière de l’Echiquier, créée en 2004. Sous l’égide de la Fondation de France, la Fondation Financière de l’Echiquier agit pour les personnes en difficulté sociale ou professionnelle.

Cette structure — dirigée par Bénédicte Gueugnier — soutient des projets dans trois domaines : l’éducation, l’insertion et la lutte contre la grande exclusion. La Fondation Financière de l’Echiquier est financée par un mécanisme de partage des frais de gestion de trois fonds d’investissement, ainsi que par des dons externes.

Collaborateurs, clients et partenaires

« Cette belle distinction nous encourage à poursuivre notre action de solidarité, qui fédère les collaborateurs de l’entreprise et démontre que finance peut rimer avec bienveillance », déclare Bénédicte Geugnier, Directrice de la Fondation Financière de l’Echiquier.

« Ce prix (...) est la reconnaissance du formidable travail accompli par la Fondation Financière de l’Echiquier comme de l’implication de nos collaborateurs, qui s’engagent sur le terrain en faveur de projets solidaires, mais aussi celle de nos clients et partenaires qui soutiennent notre engagement », ajoute Christophe Mianné, Directeur Général de La Financière de l’Echiquier.

Lire (2 min.)

Perial AM : le prix de la part de la SCPI PFO en hausse de 2,10 %

Perial Asset Management (AM) — spécialiste de l'épargne immobilière — annonce ce mardi 4 juin une augmentation de la part de la SCPI PFO. Son prix est porté de 946 euros à 966 euros depuis le 1er juin dernier, soit une hausse de 2,10 %. Cette majoration reflète la pertinence de la stratégie de la SCPI PFO, qui s'est tournée en 2017 vers les métropoles européennes. En fin d'année 2018, Perial AM annonçait la revalorisation de son patrimoine.

Les autres conditions de souscription de parts demeurent inchangées. Le prix affiché s’entend net de tous autres frais. Une commission de souscription de 11,4 % TTC — soit 110,12 € TTC par part — est prélevée sur le prix de souscription, prime d'émission incluse. Le nouveau prix s'applique à toute nouvelle souscription à compter du 1er juin 2019.

Perial AM confirme sa trajectoire européenne

La stratégie de diversification de la SCPI repose sur une diversification typologique de ses actifs — bureaux, commerces et immobilier d’exploitation — et sur une diversification géographique, dans les grandes métropoles françaises et européennes. Cette diversification permet de mieux mutualiser le risque locatif de la SCPI. Elle l’expose aussi à différents cycles économiques et à différents marchés. L’ouverture à l’international permet à PFO d’investir sur des marchés où les durées fermes des baux sont plus longues qu’en France.

En 2018, PFO a réalisé un volume d’acquisitions de 149 millions d’euros dont 65 % à l’étranger. La SCPI a notamment investi en Allemagne, en Italie et aux Pays-Bas. Au 1er trimestre 2019, elle a enregistré une collecte de 18 M€, qui a presque doublé par rapport au 1er trimestre 2018. Avec une capitalisation de 646 M€ à fin mars 2019, PFO prévoit d’investir cette année 120 M€ dans les métropoles européennes.

Une revalorisation du prix de part des trois SCPI

Perial AM se félicite d'enregister une revalorisation du prix de la part pour ses trois SCPI. La société estime que ces majorations reflètent le dynamisme de sa gestion, qui s'appuie notamment sur l'acquisition d’actifs de qualité bien situés, sur l’entretien du patrimoine existant et sur de bons arbitrages. Cette stratégie permet à Perial AM de valoriser les patrimoines de l’ensemble de ses fonds.

Pour rappel, le prix de la part de PFO2 — 1ère SCPI du marché qui intègre une démarche environnementale — a été porté en avril dernier de 194 euros à 196 euros, soit une hausse de 1 %. Par ailleurs, le prix de la part de la SCPI PF Grand Paris est passé de 492 euros à 510 euros en mai dernier, soit une hausse de 3,5 %. La revalorisation du prix de part de PFO intervient dans leur sillage, ce qui conforte Perial AM dans sa stratégie.

Lire (3 min.)

Blockchain : la France adopte une réglementation pour les services financiers

Le ministère de l'Economie et des Finances annonce ce vendredi 22 novembre l'adoption par la France d'un cadre règlementaire qui régit les applications de la Blockchain aux services financiers. Le décret n° 2019-1213 publié ce jour étend notamment cette législation aux prestataires de services sur actifs numériques (PSAN). La France souhaite conforter sa position de pionnier européen en la matière.

« Le cadre issu de la loi PACTE va favoriser le développement d’un écosystème Blockchain en France dynamique et robuste, qui allie capacité d’innovation, transparence et haut niveau de sécurité pour les épargnants et investisseurs. En étant l’un des premiers pays à se doter d’un tel cadre, Paris se donne les moyens de devenir la première place européenne de la Blockchain et conforte son engagement en faveur de l’innovation financière », déclare Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances.

Cadre créé par la loi PACTE

L'Hexagone a été l’un des premiers pays au monde à donner force de loi à l’utilisation de la technologie Blockchain en matière d’inscription et de transfert de titres financiers. La France complète ainsi « l’un des cadres les plus exhaustifs au monde en matière d’actifs numériques, qui couvre aussi bien les aspects réglementaires que fiscaux ou encore comptables », indique le ministère dans un communiqué. Le nouveau décret vient le cadre juridique spécifique à ces actifs numériques créé par la loi PACTE.

Sur le marché primaire, il était déjà possible pour les émetteurs de solliciter auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF) un visa préalablement à leur émission d’actifs numériques (Initial Coin Offering – ICO), en application directe de la loi PACTE. Sur le marché secondaire, le décret vient préciser les contours des statuts applicables aux prestataires sur actifs numériques. Il leur ouvre la possibilité de s’enregistrer et de solliciter un agrément auprès de l’AMF.

Obtention de l'agrément AMF

L’obtention de cet agrément est conditionnée au respect de dispositions prévues par la loi. Il s’agit notamment d’obligations sur la sécurité des systèmes informatiques —  en termes de fonds propres ou d’assurance —  et d’obligations spécifiques à chaque service. Un service de conservation devra par exemple restituer la maîtrise des actifs numériques conservés. Cet agrément optionnel impose à certains prestataires de s'enregistrer, dans le cadre de la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme.

Par ailleurs, le décret renforce l’accès aux services bancaires pour les émetteurs qui ont reçu un visa de l’AMF sur leur émission. C'est aussi le cas pour les prestataires de services sur actifs numériques enregistrés ou agréés. En cas de refus injustifié — même implicite —  d’accès aux services de comptes et de dépôts, les émetteurs ou prestataires pourront exercer un recours auprès de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) en vue de déclencher une procédure de droit au compte.

Lire (3 min.)

OPPCI Impact Investing : Swiss Life AM France et Cedrus & Partners acquièrent une résidence étudiante

Swiss Life Asset Managers (AM) France — filiale du groupe Swiss Life — annonce ce mercredi 20 novembre avoir signé la vente en l’état futur d’achèvement (VEFA) d’une résidence étudiant à Dijon (Côtes-d'Or) pour le compte de l’OPPCI Immobilier Impact Investing. Le gérant réalise ainsi la première acquisition pour ce fonds, créé en partenariat avec Cedrus & Partners.

Près du centre historique de Dijon

La résidence de 144 lots (T1) se situe au cœur du nouveau pôle de la Cité internationale de la gastronomie et du vin, qui se déploiera sur un terrain de 6,5 hectares sur le site de l'ancien hôpital général, aux portes du centre historique de Dijon. La résidence étudiante sera exploitée par le groupe Réside Etudes. Sa livraison est prévue pour la rentrée universitaire 2021. L’immeuble bénéficiera d’une performance énergétique RT 2012-10 %.

Conçu par l'agence d'architecture Anthony Béchu, cet ensemble développera plus de 70 000 m². Il sera notamment composé d’un pôle de culture et d’expositions, d’un espace de formation, de cinémas, commerces, d’un hôtel 4 étoiles, d’une résidence services senior, d’une résidence étudiants et de logements réhabilités. La société de gestion a réalisé cette acquisition auprès d’Eiffage Immobilier Est.

Premier fonds immobilier à impact social

Lancé en janvier dernier, l’OPPCI Immobilier Impact Investing est le premier fonds immobilier à impact lancé par Swiss Life AM France et Cedrus & Partners. Sa poche sociale rassemblera 20 % des actifs totaux du fonds. Dans ce cadre, les actifs résidentiels seront sélectionnés en accord avec les partenaires associatifs (Samusocial de Paris et Habitat & Humanis) à Paris et première couronne.

La même logique prévaudra dans les grandes métropoles françaises. Ces actifs seront mis à leur disposition pour un loyer nul. Parallèlement à la poche sociale du portefeuille, la poche à rendement représente 80 % de l’actif net cible du fonds. Elle est investie dans des actifs de bureaux et des résidences gérées : résidences seniors, étudiantes, etc.

Lire (2 min.)

Family Office : l’AFFO lance son 7e prix étudiants pour faire connaître le métier

L'Association Française du Family Office (AFFO) annonce ce mercredi 17 avril le lancement à venir de la 7e édition du Prix de l'AFFO, destiné à promouvoir le métier de Family Office auprès des étudiants. Créé en 2013, cet événement animé par Thierry de Poncheville et Myriam Combet s'adresse aux étudiants des universités en troisième cycle de type master, spécialisés en gestion de patrimoine. Objectif, les intéresser à un métier en plein essor qui présente un fort potentiel de développement.

Les participants devront rédiger un mémoire sur les liens entre entreprises familiales et Family Office, dans l'un de ces domaines de recherche : sciences de gestion — finance, stratégie, etc. — sciences économiques, droit — droit des affaires, droit des sociétés, etc. — sciences politiques, sociologie ou psychologie. Un jury sélectionnera le meilleur ouvrage. Les candidats devront déposer leur dossier entre le 1er juillet et le 30 septembre 2019.

Un outil de visibilité auprès des professionnels

La remise du Prix de l’AFFO 2019 aura lieu en décembre prochain, à l’occasion des Rencontres Annuelles de l'AFFO. Le lauréat recevra une dotation de 2 000 euros. Il présentera aussi son travail devant des professionnels du monde des affaires et devant la presse. L'AFFO publie ensuite cet ouvrage dans la Collection des Prix de l’AFFO. Lors de sa 6e Edition en 2018, l’AFFO a ainsi distingué Quentin Barricault, étudiant à l’université Paris Dauphine, pour son mémoire La gestion de la retraite du chef d’entreprise dans un contexte de réformes structurelles.

Un Family Officer s'appuie sur des compétences multidisciplinaires, en raison des interactions multiples que son métier implique auprès de différents partenaires : banques, avocats, notaires, fiscalistes, etc. Un Family Office travaille pour développer le patrimoine des familles dans une vision à long terme « transgénérationnelle ». Cet objectif mobilise de nombreuses compétences dans les domaines de l'ingénierie patrimoniale, la gestion de portefeuille, la transmission, la fiscalité, le risk management, la gouvernance familiale ou encore la philanthropie.

L'intérêt des Family Offices pour les entreprises familiales

Dans le contexte économique actuel, les entreprises familiales se portent bien. Elles représentent 83 % des entreprises actives dans l’économie française, 23 % des grandes entreprises, 47 % des ETI et 84% des PME (hors micro-entreprises). Les entreprises familiales sont aussi créatrices d'emploi. Elles contribuent pour 49 % à l’emploi salarié français et favorisent le maintien de l’emploi dans leurs régions, d'après une étude de l'INSEE publiée en 2012. Leur écosystème les pousse vers les Family Offices.

Les entreprises familiales s'inscrivent dans des objectifs de croissance, de maîtrise des risques, d'évolution de la gouvernance et de transmission aux générations futures. « Il est essentiel pour une famille de connaître le rôle du Family Office, de comprendre, comment il va pouvoir les accompagner et les conseiller pour mieux anticiper leurs besoins », explique Jean-Marie Paluel-Marmont, Président de l’AFFO. Autant de perspectives susceptibles de séduire les jeunes diplômés.

Lire (4 min.)

Immobilier durable : OGIC reçoit 2 prix aux Pyramides d’Argent 2019

La Fédération des Promoteurs Immobilier (FPI) a dévoilé ce vendredi 12 avril les lauréats 2019 de son concours régional « Les Pyramides d'argent ». OGIC — promoteur immobilier spécialisé dans le neuf — a reçu le prix « Pyramide d'argent 2019 » et le prix « Bas carbone » parrainé par EDF pour la construction de l’îlot Ydeal Confluence dans le IIe arrondissement. En 2015, OGIC avait déjà reçu un prix à Lyon pour la reconversion de l’ancienne prison Saint-Joseph.

Un mode de construction éco-responsable

L'îlot Ydeal Confluence mise sur l'autoconsommation collective à l'échelle de 5 bâtiments. « Cela signifie non seulement partager les consommations d’énergies, mais aussi les répartir équitablement entre tous les habitants et notamment entre les activités de la journée et celles du soir » explique Sabine Bonnet, Directrice de l’agence OGIC Lyon. Le promoteur a installé un système de stockage d’énergie en batterie, et ambitionne de couvrir jusqu’à 50 % des consommations d’énergies sur place, hors activités commerciales.

Pierre, ossature en bois, arches en pisés sur la façade... L'immeuble de bureaux « L’Orangerie » — qui couvre une surface de 1 000 m2 — a été entièrement conçu à partir de matériaux biosourcés. « La terre que nous utilisons provient d’un chantier de terrassement situé à seulement 30 kilomètres de l’opération. Les blocs de terre crue sont fabriqués et posés directement sur le chantier. Le bilan carbone de cette construction est de ce fait excellent », précise Sabine Bonnet.

Créer des immeubles durables et réversibles

Les structures des immeubles du programme Ydeal ont été conçues pour que les bâtiments puissent facilement changer d'usage. Les espaces sont entièrement réversibles, et peuvent devenir au choix des logements et/ou des bureaux. « Nous avons voulu créer un bâtiment qui puisse épouser les mutations du quartier », explique Sabine Bonnet. Objectif, éviter en cas de changement d'usage « la démolition reconstruction catastrophique du point de vue bilan carbone »

« Nous devons accompagner nos clients et les sensibiliser à un usage plus responsable et plus écologique des espaces », déclare Sabine Bonnet. Des ateliers de réflexion sont régulièrement organisés auprès des futurs propriétaires, afin de définir l’usage qu’ils souhaitent donner aux différents espaces communsL’autre objectif de ces ateliers consiste à sensibiliser les futurs habitants aux différents services mis à disposition, comme le compost, le choix de leurs appareils électroménagers, etc.

Lire (3 min.)

Assurance vie : Binck Vie reçoit l’oscar du meilleur nouveau contrat 2019

Binck Vie a remporté ce jeudi 21 mars l’Oscar du Meilleur Nouveau Contrat d’Assurance Vie, décerné tous les ans par le magazine Gestion de Fortune à travers un jury de professionnels et de journalistes indépendants. Afin d'innover dans le secteur de l'assurance vie, les équipes de Binck.fr et Generali proposent une gestion sous mandat Horizon 100% personnalisée, ou une gestion libre nouvelle génération. Grâce à la signature électronique, le client peut choisir une souscription 100% digitale.

« Nous avons d’abord mis à disposition des particuliers une plateforme d’investissements boursiers aussi performante que pour les professionnels. Avec Binck Vie nous proposons à tous les Français un produit d’assurance vie réservé habituellement aux très grandes fortunes, et ce avec des frais dignes d’une néo-banque et à la souscription intégralement dématérialisée », assure Matthias Baccino, Directeur Général de Binck.fr.

Un contrat majoritairement souscrit en titres vifs et ETF

Le contrat Binck Vie permet d'investir dans plus d'une centaine d'actions, avec une approche d'analyse patrimoniale pour déterminer les meilleurs choix. La plateforme met en avant son « robo advisor » qui lui permet de remplir son devoir de vigilance, la qualité de sa relation clients et de sa plateforme de trading. Binck Vie compterait déjà plusieurs centaines de clients, avec devant lui un bel avenir de croissance.

Les titres vifs et les ETF représentent une part significative des souscriptions. Les clients plébiscitent également la Gestion de Mandat individualisée. Contrat d’assurance vie de groupe à adhésion individuelle et facultative, Binck Vie est libellé en euros et/ou en unités de compte (UC) et/ou en engagements donnant lieu à la constitution d’une provision de diversification assuré par Generali Vie. Pour rappel, cette entreprise est régie par le Code des assurances.

Lire (2 min.)

Pyramides de la Gestion 2019 : Norma Capital reçoit le prix de l’innovation pour sa SCPI Fair Invest

Dans le cadre de l'édition 2019 des « Pyramides de la Gestion » — organisée par la rédaction d’Investissement Conseils — Norma Capital a reçu ce mardi 12 mars le Prix de l’Innovation, dans la catégorie Pierre Papier pour sa SCPI Fair Invest. Lancé en novembre 2018, ce véhicule favorise les activités socialement utiles, sans effet de levier.

Fair Invest se fixe deux objectifs principaux : favoriser les activités socialement utiles et réduire les consommations de fluides. Pour y parvenir, la SCPI améliore la qualité des immeubles et mène des opérations de sensibilisation auprès des locataires. Par ailleurs, Fair Invest n’a pas recours à la dette. La SCPI place l'usage des locaux qu'elle acquiert et gère au cœur de ses préoccupations patrimoniales.

Valoriser l'immobilier avec l'investissement socialement utile

La SCPI Fair Invest favorise les locataires dont les activités sont en lien avec des secteurs socialement utiles :

  • Le réseau associatif à but de promotion de la cohésion sociale ;
  • L'insertion à l'emploi ;
  • La promotion des énergies renouvelables ;
  • L'entraide sociale ;
  • La santé, le bien-être et la petite enfance ;

Fair Invest investit sur l’ensemble du territoire français dans des immeubles de bureaux, de commerces, ou d’activités tertiaires. L’objectif financier consiste à assurer du rendement tout en revalorisant les actifs immobiliers. « L’investissement socialement utile reste pour nous une priorité générationnelle fondée sur des critères environnementaux et sociaux, qui sont totalement applicables à l’immobilier tertiaire », explique Thibault Feuillet, Directeur Commercial et Associé chez Norma Capital.

Lire (2 min.)

AGCS nomme un Directeur Mondial des Lignes Financières

Allianz Global Corporate & Specialty SE (AGCS) — assureur en risques industriels et risques de spécialité du groupe Allianz — annonce ce vendredi 22 novembre la nomination Directeur mondial des Lignes Financières. Shanil Williams (39 ans) a pris ses fonctions le 15 novembre 2019. Il succède à Bernard Poncin, qui quitte le groupe.

Dans ce cadre, Shanil Williams est basé à Munich en Allemagne. Il reporte directement à Thomas Sepp, Directeur de la souscription des risques industriels (CUO -Chief Underwriting Officer) au sein du Conseil d’administration d'AGCS SE.

Focus sur le parcours de Shanil Williams

AGCS nomme un Directeur Mondial des Lignes Financières
Shanil Williams

De nationalité néo-zélandaise, Williams Shanil est diplômé en commerce et en finance de l'Université de Canterbury. Au cours de sa carrière, il passe 14 ans chez AIG. Il occupe un certain nombre de postes de direction régionale de Souscription Lignes Financières de plus en plus importants, à Londres, Paris, Johannesburg (Afrique du Sud) et Auckland (Nouvelle-Zélande).

Shanil Williams rejoint AGCS en 2016 en tant que Directeur Général pour la Nouvelle Zélande. En 2018, il s'installe à Munich où il occupe à partir du mois d'août le poste de Directeur mondial de la branche commerciale en assurance Lignes Financières. En novembre 2019, il devient Directeur mondial des Lignes Financières.

Lire (2 min.)

Audacia nomme une Directrice de la Communication

Audacia — société de gestion indépendante fondée en 2006, spécialiste de l’investissement en Private Equity — annonce ce mercredi 20 novembre la nomination d'une nouvelle Directrice de la Communication. Dans ce cadre, Eléonore de Rose (40 ans) est en poste depuis début novembre 2019.

Elle doit promouvoir les trois métiers d’investissement d’Audacia : capital développement (financement des PME-ETI), capital innovation (funds venture dédié aux technologies quantiques), et capital élévation (fonds immobilier dédié au financement de résidences de Coliving).

Focus sur le parcours d'Eléonore de Rose

Eléonore de Rose

Diplômée de droit à Paris II - Assas et de l’Institut Français de Presse, c’est aux relations presse de Benetton France, puis en tant que Responsable de l’information économique du Medef auprès de Laurence Parisot, que cette communicante fait ses classes.

En 2011, elle part pour Madrid où elle met sa plume notamment au service de l’agence Nota Bene avant de revenir à Paris en 2016 en tant que Concepteur-Rédacteur. Son arrivée chez Audacia est un retour à son cœur de métier : la stratégie de communication.

Lire (2 min.)

Marché immobilier : comment évaluer les évolutions des prix par ville ?

Estimer la valeur d'un bien immobilier peut sembler délicat, en particulier dans un contexte de hausse des prix. Clément Goude, Directeur Marketing chez Bondevisite, dresse la liste des éléments à prendre en compte pour bien mener cette opération.
Lire (5 min.)

La pierre, toujours portée par les taux

Malgré une baisse du nombre de transactions et un ralentissement sur le marché de la construction, les prix de la pierre poursuivent leur progression.
Lire (2 min.)