Private Equity, FCPR et PEA - Jean-Baptiste David, Widoowin

Profiter du rendement des TPE tout en bénéficiant des avantages liés au PEA, c'est la promesse du FCPR W PME Valorisation de Widoowin.
Voir (<5 min.)

Tikehau Capital recrute un Responsable du Private Equity

Emmanuel Laillier, spécialiste reconnu dans le domaine du private equity mid-cap, participera au développement de l'activité capital-développement créée en 2004. Il gèrera notamment les derniers fonds lancés par le groupe.

« Emmanuel Laillier connaît parfaitement Tikehau Capital dont il a été membre du comité d’investissement et du comité d’audit de 2004 à 2016 », précise Antoine Flamarion, co-fondateur de Tikehau Capital.

Diplômé de l’Ecole Polytechnique, Emmanuel Laillier, 45 ans, était, depuis 2011, membre du Directoire et Managing Director d’Eurazeo PME. Auparavant, il était Directeur Associé au sein de EPF Partners, acteur du Capital Développement Small et MidCap en France. Il a débuté sa carrière en Corporate Finance chez Nomura, puis en tant qu'investisseur dans l’équipe de Fonds Partenaire Gestion (Lazard).

    Vous aimerez aussi  https://www.lecourrierfinancier.fr/asset-management/breve/tikehau-capital-renforce-ses-equipes-20398
Lire (1 min.)

ODDO BHF Private Equity va proposer un fonds destiné aux clients particuliers

Le Private Equity secondaire consiste à acheter des portefeuilles de participations ou parts de fonds d’investissement auprès d’investisseurs souhaitant céder leurs engagements avant leur terme.

Le marché secondaire du Private Equity permet de construire un portefeuille diversifié, de bénéficier d’une décote à l’achat, d’avoir une bonne visibilité sur des opérations déjà investies et de disposer d’actifs de qualité avec une maturité réduite et des niveaux de rendement attractifs.

Toutefois, le fonds présente un risque de perte en capital et l’investissement est bloqué en principe pour une période de 8 ans. Les actifs en portefeuille seront majoritairement composés de titres de PME et ETI non cotés, matures, en croissance et présents dans les secteurs de l’industrie et des services.

A destination des particuliers, ce fonds s’appuiera sur le savoir-faire historique de l’équipe de gestion ayant investi près de 2 milliards d’euros en fonds de capital-investissement primaires et secondaires au cours des 20 dernières années, à la fois en Europe et en Amérique du Nord.

    (*) sous réserve d’obtention de l’agrément de l’Autorité des Marchés Financiers
Lire (1 min.)

Diversifiez vos placements avec le private equity

Bertrand Tourmente
Les particuliers ont tout intérêt à diversifier leurs placements en se tournant vers le private equity, dans un environnement où le risque de remontée des taux pourrait pénaliser simultanément les marchés obligataires et les marchés actions.
Lire (4 min.)

Amiral Gestion renforce son pôle Développement

Pierre-Antoine Door est nommé Responsable des Relations Investisseurs Institutionnels et Jean-Christophe Drillaud rejoint Amiral Gestion en tant que Directeur Marketing et Communication, dans l'optique de mieux répondre aux exigences des investisseurs en termes de transparence.

Amiral Gestion developpement Pierre-Antoine Door

Diplômé en Droit (Université d’Orléans) et après une formation à l’ESG Paris, Pierre-Antoine Door a d’abord été consultant de 2000 à 2008 (chez CDC AM, Maaf Assurances, BNP Paribas CIB, Natixis AM,…) avant d'épauler le développement de Tocqueville Finance de 2008 à 2014. Il rejoint ensuite Métropole Gestion pour gérer la clientèle institutionnelle.

Amiral gestion developpement Jean-Christophe Drillaud

Diplômé de Kedge - Marseille après des études économiques, Jean-Christophe Drillaud débute sa carrière au marketing chez Société Générale AM. En 2005, il devient chargé de relations investisseurs chez Lombard Odier Investment Manager, avant d'intégrer OFI Asset Management en 2007. Il y occupe différents postes avant d'être nommé Directeur adjoint du développement international en 2017.

      Vous aimerez aussi https://lecourrierfinancier.fr/asset-management/breve/amiral-gestion-se-renforce-espagne-12498
Lire (1 min.)

Dorval Manageurs Small Cap Euro supprime les droits d’entrée

Depuis son lancement en 2014, le succès commercial du fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro, éligible au PEA et au PEA-PME, avait porté sa taille proche de sa capacité maximale de gestion. C’est pourquoi Dorval Asset Management avait pris, le 19 mai 2017, la décision d’introduire des droits d’entrée de 4% acquis au fonds. Cette démarche visait à limiter la taille de l’encours du fonds nécessaire à une gestion des investissements respectant les critères du PEA et du PEA PME. Le fonds ayant retrouvé de la capacité de gestion, les droits d’entrée acquis au fonds sont supprimés à compter du 20 septembre 2018.

Un positionnement original

La sélection de titres de petites et moyennes capitalisations de la zone Euro, fondée sur une analyse de la qualité des dirigeants et du tandem "manageur- entreprise". Au sein de la gamme « Manageurs » 100 % actions, le fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro permet aux investisseurs de bénéficier du dynamisme des petites et moyennes capitalisations françaises et européennes positionnées sur des marchés de niche ou en forte croissance selon les gérants de Dorval Asset Management.

Depuis 2010, ces valeurs sont les principales bénéficiaires de la reprise économique européenne. Ainsi, entre le 28 mai 2010 et le 30 août 2018, l’indice MSCI Emu Small Cap Eur a enregistré une hausse de +155% pour une croissance des bénéfices par action de l’ordre de 130%, contre une progression de l’indice MSCI Emu Large Cap Eur de + 82.0% pour une croissance des bénéfices de 25%.

Depuis son lancement le 10 janvier 2014, le fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro a réalisé une performance cumulée de +113.7% soit une performance annualisée de 17.8% (Part R au 31 août 2018), contre une progression de son indicateur de référence MSCI Emu Small Cap EUR (NR) de  +60.9% (performance cumulée). Le fonds (part R) affiche une volatilité de 10,8% sur 1 an et 11,1% sur 3 ans contre respectivement 10,1% et 13,7% pour son indicateur de référence.

Un fonds éligible au PEA, au PEA-PME et à l’assurance-vie

L’investissement du fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro en valeurs de petites capitalisations européennes dont notamment françaises le rend particulièrement attractif pour une clientèle recherchant un placement PEA ou PEA-PME. Au 31 août 2018, les sociétés dont la capitalisation boursière est inférieure à 500 M€ et celles comprises entre 500 M€ et 1 Md€ représentent respectivement 52,6% et 28,8 % de l’actif net du fonds.

Investir dans les petites capitalisations à travers le fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro permet donc à la fois d’investir dans l’économie et de soutenir des sociétés souvent positionnées sur des marchés très ciblés ou de nouveaux marchés, tout en bénéficiant d’un cadre fiscal attractif sur le moyen terme.

      Vous aimerez aussi https://lecourrierfinancier.fr/asset-management/breve/dorval-asset-management-renforce-son-comite-dinvestissement-1059
Lire (3 min.)

Le capital-investissement surperforme toutes les classes d’actifs sur 15 ans

France Invest (Association des Investisseurs pour la Croissance) et EY présentent aujourd’hui la 24ème édition, à fin 2017, de leur étude annuelle sur la performance nette des acteurs français du capital-investissement.
Lire (2 min.)

Vatel Capital investit 3,7 M€ dans la société Les Terrasses de Porto Vecchio

L’objectif de cet investissement est de financer la construction de 36 villas à Lecci, tout près de la plage de Saint Cyprien, en Corse du Sud. La livraison des villas devrait être effective pour l’été 2019. L’exploitation de ces villas va permettre la création de 5 emplois à temps plein et le renforcement de l’offre à Porto-Vecchio sur le segment porteur des résidences de tourisme haut de gamme avec services. Dans le cadre de ce projet, Vatel Capital a couvert les besoins en financement de la société Les Terrasses de Porto Vecchio à hauteur de 3,7 M€. Pour mémoire, le FIP Corse Kallisté Capital n°10 reste ouvert aux souscriptions jusqu’au 31 août 2018 et ouvre droit à 38 % de réduction d’impôt sur le revenu en contrepartie d'une durée de blocage de 8 ans minimum et d'un risque de perte en capital. Les souscriptions de 2018 donneront droit à un paiement de la réduction d’impôt par le fisc en août 2019.
Lire (1 min.)

Le capital-investisseur Argos Soditic change de nom

À compter de ce jour, Argos Soditic devient Argos Wityu. Aux côtés du nom historique d’Argos, « Wityu » synonyme de « with you », souligne les valeurs de partenariat et de transparence qui sont chères aux collaborateurs d’Argos. « Wityu » souligne également la couverture internationale du groupe, avec des bureaux installés à Bruxelles, Francfort, Genève, Luxembourg, Milan et Paris. « Argos », radical fondateur du nom du groupe, et référence à la mythologie grecque, rappelle le souhait de garder l’œil ouvert et d’avoir une approche large et 360 degrés des problématiques abordées. Depuis la création de la société, Argos Wityu a investi dans plus de 75 PMEs, dans tous les secteurs d’activité. Ses équipes ont accompagné le développement de marques emblématiques, comme le premier MBO sur la marque de produits nettoyants Eau Ecarlate (devenu depuis Spotless Group), les relances récentes de Maison Berger, Zodiac Milpro ou de la manufacture Henri Selmer Paris. Argos Wityu est également actif dans le secteur industriel, comme lors de la reprise du conglomérat Davey Bickford auprès de ses 200 actionnaires familiaux ou plus récemment lors de la privatisation de l’activité de fret ferroviaire belge sous le nom de Lineas. Avec près d’un milliard d’euros sous gestion et une présence dans six pays européens, Argos Wityu se concentre sur les investissements majoritaires dans des entreprises de valeur comprise entre 25 et 200 millions. Argos Wityu se spécialise dans les opérations où la création de valeur provient de la transformation des sociétés, de l’accélération de la croissance, de l’innovation, et de la résolution de situations complexes. À son origine, le groupe a été accompagné minoritairement par Maurice Dwek, fondateur de la banque Soditic. Sans jamais avoir été opérationnel dans le groupe, celui-ci est ensuite resté proche de l’équipe et de son développement pendant plus de 20 ans, jusqu’à sa disparition il y a quelques années. Marquant la fin de ce chapitre, Argos se sépare aujourd’hui du nom « Soditic » et devient « Argos Wityu ».
Lire (2 min.)

Alto Invest lance son premier FCPR dédié aux particuliers

Ce fonds cible les PME-ETI françaises et européennes armées pour capter la croissance issue de grandes tendances structurelles. Il s’appuie sur l’expertise éprouvée de l’équipe d’Alto Invest et sur un track-record de plus de 15 ans à travers plus de 40 fonds de capital investissement. À travers Alto Avenir, dont le minimum de souscription est réduit par rapport aux FCPR traditionnels, Alto Invest démocratise l’accès au private equity (capital investissement) et permet aux investisseurs particuliers d’accéder à une classe d’actifs habituellement réservés aux investisseurs institutionnels. Démocratiser le capital investissement auprès des particuliers Le FCPR Alto Avenir ciblera donc des entreprises de croissance avec un profil attractif, en leur apportant des financements de long terme, en adéquation avec les besoins de l’économie les plus essentiels. Dans un contexte de taux bas et grâce à un minimum de souscription abaissé à 10 000 euros, le FCPR Alto Avenir entend pleinement participer à la démocratisation du private equity (capital investissement) et donner accès aux investisseurs privés à une classe d’actifs aujourd’hui largement réservée aux investisseurs institutionnels. Bénéficier d’une fiscalité attractive Les parts du FCPR ALTO AVENIR peuvent être souscrites en nominatif pur ou depuis un compte titres. Dans ce cadre, les personnes physiques résidentes en France bénéficient de l’exonération d’impôts sur le revenu prévue à l’article 163 quinquies B du Code Général des Impôts, et ce, sans limitation de montant. Les plus-values et gains restent soumis aux prélèvements sociaux. Alto Invest a par ailleurs impliqué plusieurs assureurs-vie dans la conception du FCPR Alto Avenir, avec l’objectif qu’il soit référencé dans leurs support UC ; dans ce domaine, le travail se poursuit.
Lire (1 min.)

Les A-Notations, par Anacofi Services : CERENICIMO

 

A-Notations Anacofi Serrvices Cerenicimo

Depuis sa création en 1995, le volume d’actifs immobiliers commercialisé représente plus de 7,8 milliards d’euros (chiffres 2017).

Une offre différenciée est proposée : elle concerne des programmes de résidences médicalisées, de résidences de tourisme, de résidences seniors, de résidences étudiantes ou encore locatives. CERENICIMO propose également via une filiale-LB2S- une formule de gestion sous mandat.

Des équipes fortes de 70 collaborateurs contribuent au développement depuis la phase de sourcing jusqu’à la commercialisation. Celles-ci s’appuient sur le renfort opérationnel d’un pôle juridique, d’un pôle actabilité, ainsi que d’un pôle financement et d’un pôle après-vente, constitués au sein du Groupe.

Basée en Loire Atlantique, CERENICIMO a structuré une organisation bâtie autour de représentations régionales au nombre de 8. Une importante logistique commerciale (25 collaborateurs) permet un maillage territorial auprès des CGP. Les fonctions logistiques ont été renforcées par le développement de CRM et logiciels propriétaires.

Lire (1 min.)

BlackRock se développe à Paris

Le bureau parisien de Simmons & Simmons, cabinet international d'avocats d'affaires, a accompagné BlackRock dans ses nouvelles ambitions. Si BlackRock, plus important gestionnaire d'actifs du monde, créé une filiale française de sa société de gestion de portefeuille, c'est essentiellement pour développer ses activités en Europe.

Lire (<1 min.)

DWS nomme un CFO pour son activité Private Equity

Mehta supervisera les fonctions financières et comptables de l’activité, travaillant aux côtés de l'équipe senior d'investissement senior pour soutenir la croissance et les 2 milliards d'euros d’encours de DWS (à fin décembre 2017) dans les souscriptions privées, en tant que responsable de la conformité pour le fonds de Private Equity « Secondary Opportunities » du programme « SOF ». Il sera basé à Londres. Avec plus de 20 ans d'expérience, Mehta a récemment été directeur financier chez Mayfair Equity Partners LLP, où il a construit et dirigé l’activité comptable et financière, y compris la structuration de fonds et la planification réglementaire. Auparavant, il était directeur financier chez Keyhaven Capital Partners Limited et responsable des finances et de la comptabilité chez RIT Capital Partners Plc. Mehta est membre du comité de réglementation de la BVCA. Cette nomination fait suite à celle de Daniel Green, responsable Private Equity pour la zone EMEA, en janvier dernier.
Lire (1 min.)

Fusion entre FRANKFURT-TRUST et ODDO BHF Asset Management

FRANKFURT-TRUST Investment-Gesellschaft mbH a fusionné avec ODDO BHF Asset Management GmbH le 30 avril 2018. Avec un encours cumulé de près de 61 milliards EUR, ODDO BHF Asset Management devient le troisième plus grand acteur indépendant de la gestion d’actifs en Europe. Le groupe ODDO BHF confirme son ambition sur le marché allemand et son engagement de long terme dans le métier de la gestion d'actifs. Le développement de l’ensemble des expertises de gestion est un objectif central de cette fusion (actions, obligations et allocation d'actifs). ODDO BHF AM compte désormais près de 300 collaborateurs et trois centres d'investissement à Paris, Düsseldorf et Francfort. ODDO BHF AM offre à ses clients un large éventail de solutions d'investissement : portefeuilles actions générateurs d’alpha, basés notamment sur des expertises en sélection fondamentale des titres et gestion quantitative multifactorielle, crédit européen, solutions multi-actifs, portefeuilles long/short et Total Return et plus récemment Private Equity. En parallèle, la société intègre de plus en plus les critères ESG au sein de ses portefeuilles. 70% des clients de ODDO BHF AM sont de grands acteurs institutionnels tels que des compagnies d'assurance et des fonds de pension, et près de 30% sont des banques privées et des distributeurs. Nicolas Chaput, Global CEO et co-CIO de ODDO BHF Asset Management, explique : « Avec la fusion de FRANKFURT-TRUST et ODDO BHF AM GmbH, nous voulons renforcer notre modèle unique de gestion d'actifs franco-allemand. Nous partageons maintenant une même identité, une même marque, une même organisation et une même offre de produits combinée, qui donne à nos clients une vaste palette d’expertises. Notre ambition est d'étendre notre partenariat avec les clients distributeurs, tout en approfondissant notre relation avec les investisseurs institutionnels. » Karl Stäcker, Managing Director de ODDO BHF AM et ancien CEO de FRANKFURT-TRUST, confirme : « Cette fusion nous permet de renforcer notre position de partenaire de long terme, en offrant à nos clients des services de grande qualité à tous les niveaux. »
Lire (2 min.)