Présidentielle aux États-Unis : coronavirus et manifestations, des facteurs de bascule

Christophe Morel
La prochaine élection présidentielle aux Etats-Unis aura lieu le 3 novembre 2020. Crise du Covid-19, manifestations contre le racisme et les violences policières... La fin de mandat chaotique de Donald Trump peut-elle compromettre ses projets de réélection ? Les explications de Christophe Morel, chef économiste chez Groupama AM.
Lire (3 min.)

Etats-Unis : manifestations et guerre commerciale, Donald Trump dans la tourmente

Cette semaine, les Etats-Unis sont secoués par les manifestations contre les violences policières, suite à la mort de George Floyd. Dans un contexte économique de récession lié au coronavirus, Donald Trump poursuit la guerre commerciale avec la Chine. Quelles conséquences pour les marchés financiers ? Plus d'explications avec Le Courrier Financier.
Lire (4 min.)

Marchés financiers : un contraste saisissant avec l’économie et les tensions politiques

Alexandre Baradez
Même si les marchés américains étaient fermés ce lundi 25 mai, le début de semaine a été marqué par la bonne tenue des marchés européens, malgré la forte hausse des tensions politiques entre les Etats-Unis et la Chine ce weekend. Comment comprendre la trajectoire des marchés actions ? Quel rôle la Fed a-t-elle joué ? L'éclairage de Alexandre Baradez, Responsable Analyses Marchés chez IG France.
Lire (4 min.)

Etats-Unis / Chine : le conflit augmente sur fond de tensions à Hong Kong

Vincent Boy
Les tensions entre les Etats-Unis et la Chine s’intensifient sur fond de conflit commercial mais également concernant la nouvelle loi de sécurité que propose de mettre en place le parti chinois à Hong Kong. Quelles conséquences sur les marchés financiers ? Les explications de Vincent Boy, Analyste marché chez IG France.
Lire (3 min.)

FCPI : le 25e Fonds de la gamme Alto sera totalement remboursé à fin mai 2020

Eiffel Investment Group — gérant d’actifs spécialisé dans le financement des entreprises — annonce ce jeudi 4 juin avoir remboursé à 100 % aux investisseurs privés un nouvel FCPI de sa gamme Alto. Il s'agit du FCPI Alto Innovation 10, qui affiche une performance finale depuis l’origine de + 43,17 % hors réduction fiscale. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.

Après cette liquidation, un total de 25 fonds aura été intégralement remboursé dans une gamme qui compte 44 fonds (FCPI-FIP-FCPR). « Notre équipe démontre la pertinence de sa stratégie d’investissement portée vers le financement à long terme des PME-ETI européennes et innovantes. Dans les prochains mois, nous enrichirons notre gamme accessible à nos partenaires et à nos investisseurs que nous remercions pour leur confiance. », précise Huseyin Seving, Directeur de la Distribution d’Eiffel Investment Group.

Tissu économique européen

Parmi les premiers acteurs du secteur à avoir remboursé des FCPI avec plus-value, les fonds de la gamme Alto effectuent chaque année des distributions aux investisseurs privés. Au total, ce sont près de 446 millions d’euros remboursés aux investisseurs depuis l’origine. L’équipe d’investissement démontre ainsi sa capacité et sa régularité à investir puis céder les participations de ses fonds, et rendre le capital aux souscripteurs.

La régularité des performances de la gamme Alto illustre la pertinence de la gestion pragmatique et innovante d'Eiffel Investment Group. L’équipe d’investissement de cette gamme travaille ensemble depuis plus de 10 ans. Elle déploie une approche de terrain afin de rencontrer des centaines de PME-ETI chaque année en France, en Allemagne, au Royaume Uni, en Scandinavie, et partout en Europe. Sa connaissance du tissu économique européen lui permet d’identifier et de sélectionner les leaders de demain.

Lire (2 min.)

AG2R La Mondiale accueille une nouvelle membre dans son Comité de direction

AG2R La Mondiale — spécialiste de la protection sociale et patrimoniale en France — annonce ce jeudi 4 juin l'arrivée d'une nouvelle membre de son Comité de direction. Isabelle Hébert (47 ans) rejoindra AG2R La Mondiale à compter du 29 juin 2020. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, elle sera en charge de la stratégie, du digital, du marketing et de la relation client.

Focus sur le parcours d'Isabelle Hébert

AG2R La Mondiale accueille une nouvelle membre dans son Comité de direction
Isabelle Hébert

Franco-suisse, Isabelle Hébert est Normalienne (École Normale Supérieure Paris-Saclay), diplômée de l’École Nationale de la Statistique et de l’Administration Économique (Ensaé) et titulaire d’un Diplôme d’Études Approfondies (DEA) d’économie. En 1999, elle débute sa carrière aux États-Unis. En 2005, elle poursuit son parcours au Moyen-Orient au sein des groupes d’assurance santé CIGNA Corporation et Aetna Inc.

Elle y occupe les postes de Directrice développement produits et innovation US, puis de Directrice stratégie et marketing international. En 2010, Isabelle Hébert est Directrice stratégie, innovation et marketing du Groupe Malakoff-Médéric. En 2013, elle devient Directrice générale adjointe assurance et membre du Comité exécutif du Groupe MGEN.

En 2017, elle est nommée Directrice générale du Groupe MGEN et Directrice des services innovants du Groupe Vyv dont elle est membre du Comité de Direction Générale Groupe. Isabelle Hébert est par ailleurs membre de l’association Parité Assurance.

Lire (2 min.)

BCE : un bras de fer avec l’Allemagne

Face au Covid-19, le programme de rachats d'obligations de la Banque centrale européenne (BCE) est loin de faire l'unanimité. La Cour constitutionnelle allemande s'y oppose pour des raisons juridiques, quitte à mettre en péril la cohésion monétaire de la zone euro. Quelles seront les conséquences économiques de ce bras de fer ? Plus d'explications avec Le Courrier Financier.
Lire (4 min.)

OMS : Donald Trump suspend la contribution financière des Etats-Unis

Cette semaine, Donald Trump annonce que les Etats-Unis suspendent leur contribution au budget de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Cette décision — justifiée par une accusation d'incompétence à l'égard de l'agence onusienne — cache d'autres visées économiques et politiques. Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (4 min.)

Etats-Unis : un socialiste à la Maison-Blanche ?

Frédéric Rollin
Bernie Sanders mène la course à l’investiture démocrate et le Super Tuesday du 3 mars pourrait sceller sa victoire. Les Républicains s’en frottent les mains. Bernie Sanders a l’imprudence de se dire socialiste et beaucoup estiment qu’il s’agit là d’un handicap majeur pour l’élection de novembre. Un président des Etats-Unis socialiste ? Frédéric Rollin, conseiller en stratégie d’investissement chez Pictet AM, partage son analyse.
Lire (6 min.)

Brexit : bras de fer et fiers à bras

Frédéric Rollin
Michel Barnier et Boris Johnson ont entamé leur bras de fer. Les enjeux sont élevés, les biceps saillent, impressionnants... Parlons-en. Et pendant que tout le monde regarde les deux combattants, le marché russe se porte très bien. Les taux de dividendes s’envolent alors que les coupons obligataires s’écroulent. Là aussi, there is no alternative.
Lire (5 min.)

SCPI Vendôme Régions : Norma Capital réalise sa première acquisition en outre-mer (DROM)

Norma Capital — société de gestion de portefeuille — annonce ce vendredi 5 juin l’acquisition d’un actif immobilier de commerce pour le compte de la SCPI Vendôme Régions. Ce bien couvre une surface d’environ 1 000 m² louée par l’enseigne automobile Feu Vert. Situé à La Réunion, dans la ZAC du Portail à Saint-Leu, cet actif représente le premier investissement hors France métropolitaine de la SCPI.

« Clé de la maîtrise du risque, la grande diversité des secteurs d'activité et zone géographiques que couvre la SCPI Vendôme Régions, lui permet de disposer d’un portefeuille de locataires de grande qualité, assurant une stabilité et une régularité des résultats », indique Thibault Feuillet, Directeur commercial de Norma Capital.

Diversification sectorielle et géographique

Cet immeuble neuf a été livré en 2019. Il se situe dans la ZAC du Portail, une zone commerciale fortement prisée à La Réunion. Son locataire, Feu Vert, une entreprise spécialisée dans l’entretien et la vente d’accessoires automobiles. Il est lié par un bail de six ans fermes.

Proche du centre commercial qui accueille la locomotive E. Leclerc, ainsi qu’une trentaine d’enseignes — dont une jardinerie Gamm Vert, un centre de contrôle technique Autosur ou encore Naturalia —, l’actif immobilier bénéficie en outre d’une excellente visibilité depuis la route des Tamarins, axe très emprunté permettant de faire le tour de l’île.

Lire (2 min.)

Harmonie Mutuelle lance le fonds Harmonie Mutuelle Emplois France

Harmonie Mutuelle — spécialiste de la mutuelle santé — annonce ce vendredi 5 juin le lancement du fonds « Harmonie Mutuelle Emplois France » avec une enveloppe d’investissement de 200 millions d’euros. Objectif, accompagner les entreprises cotées et non cotées (TPE, PME et ETI) dans la création et la sauvegarde des emplois dans les régions. La société de gestion Eiffel Investment Group a été mandatée pour soutenir la démarche.

Entreprises et entrepreneurs

En 2019, Harmonie Mutuelle a validé sa stratégie d’impact territorial et a décidé d’y dédier 15 % de ses placements financiers — hors titres de participations et immobilier d’exploitation — soit 200 millions d’euros à travers deux poches :

  • une poche d’investissement dans les entreprises cotées, notamment les petites et moyennes capitalisations ;
  • une poche d’investissement dans les entreprises non cotées, notamment les ETI, PME et TPE.

Pour la poche cotée qui représente un investissement de 130 millions d’euros (obligations et actions), Harmonie Mutuelle a réalisé un appel d’offre afin d'en assurer la gestion. La mutuelle a sélectionné la société de gestion Eiffel Investment Group, spécialiste français de l'investissement dans les entreprises cotées et non cotées, et de l’impact investing.

La poche d’investissement non cotée représentera près de 70 M€, qui seront investis dans des fonds de dette privée et de capital investissement, ainsi que des plateformes de prêt, en ciblant notamment les TPE, PME et ETI françaises. Actuellement, 40 millions prévus sont déjà alloués, notamment dans des fonds d’investissement régionaux.

Emploi et impact positif

En tant qu’employeur de proximité — près de 7 000 salariés et représentants des adhérents, 230 agences et 70 sites administratifs — et partenaire privilégié de la protection sociale des entreprises (plus de 63 000 entreprises clientes sur l’ensemble du territoire), Harmonie Mutuelle revendique son ancrage local dans le tissu économique français.

Le fonds « Harmonie Mutuelle Emplois France » vise à participer à l’économie réelle en région et d’avoir un impact social positif sur la création et la sauvegarde d’emplois de qualité. Tout en appliquant sa politique ISR — exclusions tabac, armes charbon et controverses élevées, sélection des meilleures pratiques environnementales, sociales et de gouvernance — Harmonie Mutuelle finance les entreprises créatrices d’emplois.

Les entreprises françaises seront évaluées selon plusieurs critères : gouvernance, politique sociale, impact environnemental et relations avec les parties prenantes. Une mesure de l’impact potentiel sur l’emploi (création ou maintien sur les territoires) sera réalisée pour définir les choix d’investissements.

La mesure de l’efficacité de la stratégie de placement sera réalisée en termes d’information quantitative (en comparaison notamment de la croissance moyenne des emplois en France), mais également qualitative (notamment la proportion de CDI, mixité sociale, formation, absentéisme). Eiffel Investment Group s’appuiera à la fois sur ses analyses internes et sur les données produites par son partenaire Ethifinance.

Economie réelle et santé

La valeur comptable des actifs financiers d’Harmonie Mutuelle à fin 2019 s’élève à 2 026 M€. Une grande part des placements de la mutuelle sont investis au service de la santé de ses adhérents et de l’économie réelle :

  • l’investissement dans la santé, l’accompagnement et l’innovation pour 10,5 % avec par exemple VYV Invest (84 M€), les cliniques HGO et leurs murs (49,1 M€), Harmonie Services Mutualistes (35 M€), les murs des établissements de services de soins et d'accompagnement mutualistes(12 M€), Harmonie développement service (15 M€), HM VYV Innovation (4,6 M€) ;
  • l’investissement dans les territoires et le développement du tissu économique local pour 14,7 % — à travers son propre patrimoine immobilier dans les territoires et villes moyennes, ainsi que les investissements cotés ou non, en faveur de l’économie réelle. Par exemple, des investissements dans des banques régionales et de proximité (52 M€) et le fonds « Harmonie Mutuelle Emplois France ».

« La crise que nous vivons appelle à plus de solidarité et à une transformation de nos modes d’entreprendre, afin de concilier performance économique et impact social et environnemental. (...) La finance à impact renforce les moyens de l’économie contributive et y apporte des solutions efficaces pour lutter contre les fragilités sociales et territoriales », conclut Christophe Itier, Haut-Commissaire à l’Economie sociale et solidaire et à l’Innovation sociale.

Lire (4 min.)

Autorégulation : la CNCEF Assurance veut que le Parlement s’en saisisse

Stéphane Fantuz — Président de la CNCEF Assurance — a annoncé jeudi dernier qu'il s’entretiendra ce mercredi 19 février avec Valérie Faure-Muntian, députée de la Loire (LREM) et rapporteur de la proposition de Loi relative à la réforme du courtage de l’assurance et du courtage en opérations de banque et services de paiement. 

Accompagner l'autorégulation

Tout comme la CNCEF Crédit, la CNCEF Assurance soutient cette réforme qui va renforcer l’accompagnement de tous les courtiers, notamment ceux de proximité. Au cours d’un Tour de France qui se poursuit actuellement en région, les deux associations préparent les professionnels des deux secteurs aux enjeux de ce texte de loi. 

Elles ont également mené respectivement un sondage auprès des professionnels concernés. Ces derniers manifestent un fort besoin d’accompagnement pour répondre aux attentes de l’autorégulation. Principalement, pour la pérennité de leur cabinet et l’avenir des deux professions.

Accueillir les courtiers concernés

A la suite de ces constats, en amont de l’autorégulation, la CNCEF Assurance et la CNCEF Crédit ont fait le choix d’accueillir les professionnels concernés. Dans une démarche d’ouverture, elles proposent de rassembler les différentes spécialités exercées de courtage en assurance et de courtage crédit.

« La Loi prévoit que les acteurs concernés doivent obligatoirement  à une association professionnelle, à condition qu’elle soit agréée par l’ACPR. La CNCEF Assurance est prête et a déposé ses statuts. La CNCEF Crédit existe depuis 2010. Elles vont candidater en ce sens », explique Stéphane FANTUZ, Président. 

Préparer les acteurs pour 2021

Désormais, la CNCEF Assurance et la CNCEF Crédit souhaitent que le Parlement se saisisse de la proposition de loi sur l’autorégulation et puisse l’inscrire à l’ordre du jour des travaux parlementaires dans un délai permettant à tous les acteurs d’être prêts le 1er janvier 2021.

Attachées à la proximité, les deux associations seront présentes au Rendez-vous du Courtage à Marseille le 31 mars prochain. « Nous voulons aider les courtiers et leurs mandataires à s’organiser et se préparer aux défis qui nous attendent », détaillent les deux associations. 

Lire (3 min.)

Etats-Unis : bientôt un procès devant le Sénat pour Super Trump

Cette semaine, deux événements importants ont eu lieu aux Etats-Unis. Donald Trump a signé l'accord commercial de phase 1 avec la Chine. Le même jour, les députés démocrates ont lancé la procédure d'impeachment. Le procès s'ouvrira dès la semaine prochaine. Le Courrier Financier fait le point sur la situation.
Lire (4 min.)