Private Equity, FCPR et PEA - Jean-Baptiste David, Widoowin

Profiter du rendement des TPE tout en bénéficiant des avantages liés au PEA, c'est la promesse du FCPR W PME Valorisation de Widoowin.
Voir (<5 min.)

Transition énergétique : une opportunité pour les PME et les ETI ?

Marc Renaud
Un an après la décision tonitruante de Donald Trump de sortir de l’accord de Paris, la transition énergétique reste plus que jamais une thématique porteuse.
Lire (2 min.)

Loi PACTE, DDA & digital : les actualités de l'Anacofi

Nouveaux outils numériques, évolutions réglementaires, événements en régions ou encore commission de réflexion, les actualités de l'Anacofi sont nombreuses à la veille de la pause estivale.
Voir (<4 min.)

Loi Pacte : attention à ne pas s’enthousiasmer trop vite !

Bertrand Tourmente
Le projet de loi Pacte a été présenté lundi 18 juin en conseil des ministres. Pour les épargnants, ce projet contient plusieurs avancées positives, mais rien n’est joué à ce stade. Quelques améliorations sont par ailleurs souhaitables avant l’adoption définitive de cette loi.
Lire (3 min.)

Amiral Gestion renforce son pôle Développement

Pierre-Antoine Door est nommé Responsable des Relations Investisseurs Institutionnels et Jean-Christophe Drillaud rejoint Amiral Gestion en tant que Directeur Marketing et Communication, dans l'optique de mieux répondre aux exigences des investisseurs en termes de transparence.

Amiral Gestion developpement Pierre-Antoine Door

Diplômé en Droit (Université d’Orléans) et après une formation à l’ESG Paris, Pierre-Antoine Door a d’abord été consultant de 2000 à 2008 (chez CDC AM, Maaf Assurances, BNP Paribas CIB, Natixis AM,…) avant d'épauler le développement de Tocqueville Finance de 2008 à 2014. Il rejoint ensuite Métropole Gestion pour gérer la clientèle institutionnelle.

Amiral gestion developpement Jean-Christophe Drillaud

Diplômé de Kedge - Marseille après des études économiques, Jean-Christophe Drillaud débute sa carrière au marketing chez Société Générale AM. En 2005, il devient chargé de relations investisseurs chez Lombard Odier Investment Manager, avant d'intégrer OFI Asset Management en 2007. Il y occupe différents postes avant d'être nommé Directeur adjoint du développement international en 2017.

      Vous aimerez aussi https://lecourrierfinancier.fr/asset-management/breve/amiral-gestion-se-renforce-espagne-12498
Lire (1 min.)

Dorval Manageurs Small Cap Euro supprime les droits d’entrée

Depuis son lancement en 2014, le succès commercial du fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro, éligible au PEA et au PEA-PME, avait porté sa taille proche de sa capacité maximale de gestion. C’est pourquoi Dorval Asset Management avait pris, le 19 mai 2017, la décision d’introduire des droits d’entrée de 4% acquis au fonds. Cette démarche visait à limiter la taille de l’encours du fonds nécessaire à une gestion des investissements respectant les critères du PEA et du PEA PME. Le fonds ayant retrouvé de la capacité de gestion, les droits d’entrée acquis au fonds sont supprimés à compter du 20 septembre 2018.

Un positionnement original

La sélection de titres de petites et moyennes capitalisations de la zone Euro, fondée sur une analyse de la qualité des dirigeants et du tandem "manageur- entreprise". Au sein de la gamme « Manageurs » 100 % actions, le fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro permet aux investisseurs de bénéficier du dynamisme des petites et moyennes capitalisations françaises et européennes positionnées sur des marchés de niche ou en forte croissance selon les gérants de Dorval Asset Management.

Depuis 2010, ces valeurs sont les principales bénéficiaires de la reprise économique européenne. Ainsi, entre le 28 mai 2010 et le 30 août 2018, l’indice MSCI Emu Small Cap Eur a enregistré une hausse de +155% pour une croissance des bénéfices par action de l’ordre de 130%, contre une progression de l’indice MSCI Emu Large Cap Eur de + 82.0% pour une croissance des bénéfices de 25%.

Depuis son lancement le 10 janvier 2014, le fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro a réalisé une performance cumulée de +113.7% soit une performance annualisée de 17.8% (Part R au 31 août 2018), contre une progression de son indicateur de référence MSCI Emu Small Cap EUR (NR) de  +60.9% (performance cumulée). Le fonds (part R) affiche une volatilité de 10,8% sur 1 an et 11,1% sur 3 ans contre respectivement 10,1% et 13,7% pour son indicateur de référence.

Un fonds éligible au PEA, au PEA-PME et à l’assurance-vie

L’investissement du fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro en valeurs de petites capitalisations européennes dont notamment françaises le rend particulièrement attractif pour une clientèle recherchant un placement PEA ou PEA-PME. Au 31 août 2018, les sociétés dont la capitalisation boursière est inférieure à 500 M€ et celles comprises entre 500 M€ et 1 Md€ représentent respectivement 52,6% et 28,8 % de l’actif net du fonds.

Investir dans les petites capitalisations à travers le fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro permet donc à la fois d’investir dans l’économie et de soutenir des sociétés souvent positionnées sur des marchés très ciblés ou de nouveaux marchés, tout en bénéficiant d’un cadre fiscal attractif sur le moyen terme.

      Vous aimerez aussi https://lecourrierfinancier.fr/asset-management/breve/dorval-asset-management-renforce-son-comite-dinvestissement-1059
Lire (3 min.)

Financer les PME et accroître les rendements avec la loi PACTE (Grégoire Sentilhes - NextStage AM)

Malgré 15 à 17% de taux d'épargne dans l'hexagone, les entreprises peinent à trouver des relais de financement. L'ambition de la loi PACTE est de remédier à cette carence, en promettant un meilleur fléchage vers le capital-investissement, au moyen de quatre vecteurs : l'épargne retraite, l'épargne salariale, le PEA-PME et l'assurance-vie.
Voir (<5 min.)

Loi PACTE : la CNCIF propose des pistes d’améliorations

La Chambre Nationale des Conseillers en Investissements Financiers, présidée par Stéphane FANTUZ a étudié l'avant-projet de loi PACTE qui tend à la satisfaire, dans la mesure où il va apporter de la simplification aux entreprises.
Lire (2 min.)

Horizon AM lance un FIA

Performance Pierre 4 participe au financement d’actifs immobiliers, il est positionné sur le segment de la promotion immobilière et du marchand de biens en France, avec une attention particulière sur l’Île-de-France. Performance Pierre 4 prend la forme d’une Société en Commandite par Actions (SCA) à capital variable ayant un objectif de collecte de 20.000.000 € qui permettra d’investir dans un portefeuille minimum de 15 projets immobiliers. Accessible à partir de 5.000 €, Performance Pierre 4 est éligible au PEA et/ou un PEA-PME. L'Autorité des marchés financiers a apposé son visa sur le prospectus relatif à l'offre au public de titres financiers non cotés en date du 12 juin 2018 (visa n° 18-243).

Performance Pierre 4 : une stratégie private equity dédiée à l’immobilier résidentiel francilien

  • Activité : financement d’opérations de promotion et de réhabilitation immobilières sur le marché à fort potentiel de l’Île-de-France.
  • Caractéristiques de l’offre : accessible aux investisseurs non professionnels, pour un montant de souscription minimum de 5 000 € avec un objectif de collecte de 20.000.000 €. La période de souscription a démarré le 13 juin 2018 et prendra fin le 13 juin 2019 à minuit pour une durée d’investissement conseillée comprise entre 6,5 et 7,5 ans (dépendant de la date de souscription).
  • Seuil de Caducité : annulation de l'offre si les souscriptions portent sur un nombre inférieur à 30.000 actions nouvelles, soit une souscription d'actions en montant inférieure à 3.000.000 d'euros.
  • Fiscalité : possibilité de profiter d'une exonération sur les plus-values en logeant les titres souscrits dans un PEA et/ou un PEA-PME.
Lire (1 min.)

Le capital-investisseur Argos Soditic change de nom

À compter de ce jour, Argos Soditic devient Argos Wityu. Aux côtés du nom historique d’Argos, « Wityu » synonyme de « with you », souligne les valeurs de partenariat et de transparence qui sont chères aux collaborateurs d’Argos. « Wityu » souligne également la couverture internationale du groupe, avec des bureaux installés à Bruxelles, Francfort, Genève, Luxembourg, Milan et Paris. « Argos », radical fondateur du nom du groupe, et référence à la mythologie grecque, rappelle le souhait de garder l’œil ouvert et d’avoir une approche large et 360 degrés des problématiques abordées. Depuis la création de la société, Argos Wityu a investi dans plus de 75 PMEs, dans tous les secteurs d’activité. Ses équipes ont accompagné le développement de marques emblématiques, comme le premier MBO sur la marque de produits nettoyants Eau Ecarlate (devenu depuis Spotless Group), les relances récentes de Maison Berger, Zodiac Milpro ou de la manufacture Henri Selmer Paris. Argos Wityu est également actif dans le secteur industriel, comme lors de la reprise du conglomérat Davey Bickford auprès de ses 200 actionnaires familiaux ou plus récemment lors de la privatisation de l’activité de fret ferroviaire belge sous le nom de Lineas. Avec près d’un milliard d’euros sous gestion et une présence dans six pays européens, Argos Wityu se concentre sur les investissements majoritaires dans des entreprises de valeur comprise entre 25 et 200 millions. Argos Wityu se spécialise dans les opérations où la création de valeur provient de la transformation des sociétés, de l’accélération de la croissance, de l’innovation, et de la résolution de situations complexes. À son origine, le groupe a été accompagné minoritairement par Maurice Dwek, fondateur de la banque Soditic. Sans jamais avoir été opérationnel dans le groupe, celui-ci est ensuite resté proche de l’équipe et de son développement pendant plus de 20 ans, jusqu’à sa disparition il y a quelques années. Marquant la fin de ce chapitre, Argos se sépare aujourd’hui du nom « Soditic » et devient « Argos Wityu ».
Lire (2 min.)

Les A-Notations, par Anacofi Services : CERENICIMO

 

A-Notations Anacofi Serrvices Cerenicimo

Depuis sa création en 1995, le volume d’actifs immobiliers commercialisé représente plus de 7,8 milliards d’euros (chiffres 2017).

Une offre différenciée est proposée : elle concerne des programmes de résidences médicalisées, de résidences de tourisme, de résidences seniors, de résidences étudiantes ou encore locatives. CERENICIMO propose également via une filiale-LB2S- une formule de gestion sous mandat.

Des équipes fortes de 70 collaborateurs contribuent au développement depuis la phase de sourcing jusqu’à la commercialisation. Celles-ci s’appuient sur le renfort opérationnel d’un pôle juridique, d’un pôle actabilité, ainsi que d’un pôle financement et d’un pôle après-vente, constitués au sein du Groupe.

Basée en Loire Atlantique, CERENICIMO a structuré une organisation bâtie autour de représentations régionales au nombre de 8. Une importante logistique commerciale (25 collaborateurs) permet un maillage territorial auprès des CGP. Les fonctions logistiques ont été renforcées par le développement de CRM et logiciels propriétaires.

Lire (1 min.)

BlackRock se développe à Paris

Le bureau parisien de Simmons & Simmons, cabinet international d'avocats d'affaires, a accompagné BlackRock dans ses nouvelles ambitions. Si BlackRock, plus important gestionnaire d'actifs du monde, créé une filiale française de sa société de gestion de portefeuille, c'est essentiellement pour développer ses activités en Europe.

Lire (<1 min.)

Charles-Edouard Berouti est nommé Directeur du Développement d’Apicap

Depuis 2013, Apicap se positionne comme une plateforme entrepreneuriale indépendante dans le monde de l’asset management, en particulier sur la gestion d’actifs alternatifs. L’activité historique de gestion de fonds de capital investissement a été renforcée par l’arrivée en 2015 de l’équipe Ardens, fonds d’entrepreneurs, puis par l’arrivée d’une équipe immobilière en 2017. En 2018, Apicap accélère sa croissance et annonce la nomination de Charles Edouard Berouti pour poursuivre son développement auprès de ses partenaires et clients. Arrivé chez Apicap en septembre 2017 en tant que Directeur Grands Comptes, il prend la Direction du Développement en avril 2018. Charles-Edouard Berouti a 10 ans d’expérience dans le secteur financier, dont 8 au sein d’un groupe financier indépendant spécialisé dans la gestion d’actifs financiers et immobiliers. Il y fut notamment Responsable du développement et œuvra à la distribution des solutions d’investissement. Il est diplômé de l’Institut Supérieur de Gestion. Dans ses nouvelles fonctions, il sera en charge d’accompagner Apicap dans sa croissance, notamment le développement de l’offre immobilière à destination de la clientèle privée (clients des banques privées et Family Offices) et institutionnelle, ainsi que l’offre de capital investissement. Il continuera à s’appuyer sur Denis Dubreuil, Directeur des partenariats CGPI et Thierry Rager, Directeur du Service Clients. Pour accroitre le développement et la réussite de ce projet, l’équipe sera renforcée dans les prochains mois avec l’arrivée de nouveaux talents en charge de la clientèle privée fortunée ainsi que des Investisseurs Institutionnels.
Lire (1 min.)

Les placements sur FirmFunding désormais accessibles dès 10 000 euros

Ainsi, FirmFunding s'ouvre aux investisseurs non professionnels qui peuvent également souscrire aux emprunts obligataires à partir de 10 000 € dans le cadre de cercles restreints (moins de 150 investisseurs). La place de marché compte actuellement plus de 15 millions d'euros d'emprunts obligataires en cours de souscription, émis par des entreprises dans le secteur du luxe (4M€), de l'énergie verte (5M€), des services aux entreprises (2M€) et de l'activité de foncière (3M€).
 
Lire (<1 min.)