Altixia annonce le lancement de deux SCPI en Europe

Altixia — société de gestion présidée par Sonia Fendler — annonce ce jeudi 4 avril le lancement de la SCPI Altixia Commerces, dédiée aux commerces et la logistique du dernier kilomètre, et de la SCPI diversifiée Altixia Cadence XII, à revenus mensuels. Elles proposent des actifs immobiliers en direct et en unité de compte (UC) en contrat d'assurance vie. Les deux SCPI sont accessibles dès 2 000 euros, avec un rendement espéré entre 5 % et 6 %.

La SCPI Altixia Commerces

Altixia Commerces affiche des frais de souscription à 2,5 % HT. Cette SCPI sélectionne les actifs en fonction de la pérennité de leurs recettes locatives. Objectif, distribuer aux porteurs de parts un revenu trimestriel régulier et stable. Le portefeuille sera diversifié en Europe, avec une prédilection pour la France, l’Espagne et l’Allemagne.

Dans les récentes acquisitions de son portefeuille figure le nouveau Retail Park de Chambly dans l’Oise occupé à 91 %, qui délivre à la SCPI des revenus immédiats. Il s’agit d’un des premiers actifs mixant loisirs et commerces. Parmi les autres emplacements acquis par la SCPI se trouve un lot de commerces en VEFA dans le nouvel écoquartier de Rueil-Malmaison.

La SCPI Altixia Cadence XII

Altixia Cadence XII poursuit un double objectif : revenus immédiats et plus-values potentielles. La SCPI diversifie son portefeuille en France et au sein de la zone euro, sur plusieurs secteurs immobiliers professionnels : bureaux, commerces, hôtels, résidences de services, locaux d’activité et géographique. Altixia Cadence XII investit également en amont de la chaîne de création de valeur, tout en sécurisant les revenus futurs.

Lire (2 min.)

Financière Apsys lève 25,5 millions d’euros via un placement privé euro

Financière Apsys, spécialiste de l’immobilier en France et en Pologne, annonce ce mercredi 6 mars la réalisation d’une tranche obligataire assimilable d’un placement de type Euro Private Placement « Euro PP » pour un montant de 25,5 millions d’euros.

Ce placement privé contribuera notamment au financement de son portefeuille de projets de développement tels que Steel (Saint-Etienne), Neyrpic (Grenoble) et Bordeaux Saint-Jean.

Des obligations cotées sur le Marché Access d'Euronext Paris

Cette émission, venant à échéance le 14 novembre 2023, a été souscrite par des investisseurs institutionnels européens de premier plan. Les obligations sont cotées sur le Marché Access d’Euronext Paris.

Financière Apsys a été accompagnée dans cette opération par le Groupe Allinvest (Invest Corporate Finance SAS et Invest Securities SA), respectivement conseil et teneur de livre. Le cabinet De Pardieu Brocas Maffei a été le conseil juridique de l’émetteur. Le cabinet Gide Loyrette Nouel a été le conseil juridique de l’arrangeur.

Lire (1 min.)

SECURITE PIERRE EURO confirme son positionnement

Le contrat d’assurance-vie SERENIPIERRE se distingue cette année encore avec un rendement du fonds en euros SECURITE PIERRE EURO (SPE) parmi les meilleurs du marché.

Au titre de l’année 2018, le fonds en euros SECURITE PIERRE EURO (SPE) affiche une performance de 3,20 %, tout en renforçant la réserve constituée en 2017. Malgré la forte augmentation de la PPB (Provision pour Participation aux Bénéfices), qui dépasse 1,6% des encours, le taux de rendement demeure très attractif.

SPE est investi à 79,2 % (au 31.12.18) en immobilier tertiaire (Bureau, Commerce, Santé) et également en immobilier résidentiel, via un OPCI dédié et via des supports immobiliers collectifs – SCI, SCPI et OPCI.

En 2018, la stratégie d’investissement est restée en ligne avec l’année précédente, à savoir des bureaux neufs ou récents sécurisés par des baux fermes, des commerces de proximité, des actifs dédiés à la santé et l’éducation ainsi que des actifs résidentiels.

Bernard Le Bras, Président du Directoire de SURAVENIR, ajoute : « La qualité des investissements réalisés depuis la création du fonds en 2012 nous permet de servir aujourd’hui un taux de rendement du fonds euros SECURITE PIERRE EURO de 3,20 %, toujours parmi les plus élevés du marché, tout en dotant la Provision pour Participation aux Bénéfices (PPB) pour la 6 e année consécutive : un gage de rendement futur pour les assurés. Le contrat SERENIPIERRE nous a permis de réaliser une collecte brute de plus de 750 millions d’euros en 2018, pour un encours de plus de 3,6 milliards d’euros à fin 2018. Autant de facteurs qui continuent de conforter notre confiance dans l’immobilier : une classe d’actifs à privilégier pour une perspective de rendement attractif ».

    Vous aimerez aussi  https://www.lecourrierfinancier.fr/immobilier/breve/serenipierre-suravenir-primonial-devoilent-taux-2017-fonds-euros-contrat-14074
Lire (2 min.)

Livret A : collecte à nouveau positive en novembre

En septembre et octobre derniers, le Livret A avait, en effet enregistré deux décollectes de respectivement 410 millions et 2,06 milliards d’euros. L’année dernière, le Livret A avait connu également une petite collecte en novembre de 130 millions d’euros. Avec cette collecte positive, l’encours du Livret A a atteint, à la fin du mois de novembre, 281,2 milliards d’euros.

Le mois de novembre est traditionnellement un mauvais mois pour le Livret A. Sur ces dix dernières années, cinq décollectes ont été enregistrées. Ces mauvais résultats sont imputables au paiement des impôts locaux, à la préparation des fêtes et à l’absence de versements des primes.

En 2018, plusieurs facteurs peuvent expliquer le retour d’une collecte positive en novembre. La dégradation de la situation économique et les événements sociaux ont pu conduire des ménages à accroître leur poche d’épargne de précaution. Selon l’INSEE, en cette fin d’année, le taux d’épargne est en forte progression. Les ménages ayant réduit leurs dépenses de consommation (-0,3 %), ils ont pu placer une partie de leurs disponibilités sur leur Livret A et retirer moins d’argent. Par ailleurs, le ralentissement de l’inflation et l’amélioration du pouvoir d’achat provoquée par la diminution des cotisations sociales salariales ont permis l’augmentation de l’effort d’épargne.

Le mois de décembre devrait ressembler à celui de novembre tant en raison du contexte social qu’économique. Un rebond de la collecte devrait intervenir au mois de janvier après le versement des primes.

    Vous aimerez aussi  https://lecourrierfinancier.fr/actualites/opinion/lassurance-vie-indeboulonnable-en-octobre-22586
Lire (2 min.)

Nexity change la répartition des missions de ses dirigeants

Les actionnaires de Nexity — spécialiste de la promotion immobilière et de la gestion locative — ont voté ce mercredi 22 mai en Assemblée Générale (AG) pour l'évolution des fonctions des dirigeants de l'entreprise. Alain Dinin occupera une présidence aux missions étendues et Jean-Philippe Ruggieri — Directeur Général — exercera ses fonctions de manière collégiale avec Julien Carmona, Véronique Bédague-Hamilius et Frédéric Verdavaine, Directeurs généraux délégués.

Une évolution qui reflète un actionnariat atypique

La plateforme Nexity s'adresse aux particuliers, aux entreprises, aux collectivités et à des startups créées en interne chez Nexity. L'entreprise revendique 10 000 collaborateurs, qui exercent 50 métiers différents. La réorganisation chez Nexity des missions de ses dirigeants tient en partie à la répartition atypique du capital de l'entreprise. L'actionnaire de référence est une action de concert — composée notamment de salariés et de dirigeants du Groupe — qui détient près de 20 % du capital.

Immobilier : Nexity annonce une nouvelle répartition des missions de ses dirigeants
Source : Nexity

Ces collaborateurs de Nexity sont associés avec Le Crédit Mutuel Arkéa, qui détient à lui seul un peu plus de 5 % du capital de l'entreprise. « La notion classique de patron n’est plus la réponse unique dans ce nouvel environnement. Le futur de Nexity passe par une équipe « d’associés » pour un pilotage multidisciplinaire. Face à la complexité des sujets, c’est la garantie d’une équipe plus performante », explique Alain Dinin, Président de Nexity.

Lire (2 min.)

Finance durable : le Cleantech Forum Europe 2020 se tiendra au Luxembourg

Ce mercredi 22 mai, le Luxembourg a été choisi pour accueillir le Cleantech Forum Europe 2020. L’annonce officielle a eu lieu lors du dîner de gala du Cleantech Forum Europe 2019, qui se tenait à Stockholm en Suède. Organisé depuis 2005 par le Cleantech Group, cet événement dédié aux technologies propres attire investisseurs-clés, agences gouvernementales, entreprises, PME et startups. Il attire des délégués de 30 pays différents. Des forums similaires se tiennent chaque année en Asie et aux États-Unis.

La ville de Luxembourg accueillera le 16e Cleantech Forum Europe. Outre son engagement dans le développement durable et l'économie circulaire, « c'est un hub de premier plan pour la finance verte et pour les fonds d’investissement, et l’hôte de deux institutions essentielles au financement de l'économie européenne de l'innovation : la Banque européenne d'investissement et le Fonds européen d'investissement », déclare Richard Youngman, CEO de Cleantech Group.

Développement d'un pôle financier durable

La place financière du Luxembourg est devenue un moteur de la finance durable, un enjeu-clé pour le secteur des cleantech. L’agence de développement de la place financière Luxembourg for Finance apportera sa contribution sur ce sujet, à travers l'organisation d'un « dîner des investisseurs » pour faciliter les échanges entre participants et experts. Le Forum permet de découvrir des projets « qui contribueront à réduire le réchauffement planétaire et à en atténuer les effets. Le développement et la production de ces projets nécessitent des capitaux considérables », explique Nicolas Mackel, CEO de Luxembourg for Finance.

Cet événement va contribuer au rayonnement du Luxembourg dans l'univers de la finance responsable. « En tant que pionnier de la levée de fonds pour des projets verts et durables, le Luxembourg considère ce Forum comme une occasion précieuse de rassembler différentes communautés pour faire avancer notre promesse envers les générations futures. L'expertise et le cadre que le Luxembourg a mis en place dans le domaine de la finance seront essentiels pour façonner l'avenir de la durabilité », conclut-il.

Lire (3 min.)

SCPI et OPCI « Grand Public » ont toujours le vent en poupe

Les statistiques de l'ASPIM-IEIF (pour Association Française des Sociétés de Placement Immobilier et Institut de l'Epargne Immobilière et Foncière) pour le troisième trimestre de l'année confirment le dynamisme des fonds d’investissement en immobilier : les SCPI Immobilier d’entreprise et les OPCI « grand public ».
Lire (1 min.)

Appétit pour le risque : les épargnants français progressent

Une étude menée par Legg Mason confirme le profil traditionnellement prudent des investisseurs français et leur préférence pour le marché domestique et européen. Elle révèle toutefois un regain d’optimisme en 2018, annonciateur de choix d’investissement potentiellement plus risqués et plus innovants pour les années à venir. Un défi majeur reste toutefois à relever : celui de l’éducation financière, indispensable pour soutenir l’évolution des comportements d’investissement sur le long-terme.
Lire (7 min.)

Investissement immobilier à Paris : combien de temps pour le rentabiliser ?

Homepilot dévoile, dans une étude sur le temps nécessaire pour rentabiliser un investissement immobilier à Paris, que les différences de rentabilité du locatif varient du simple au double. Où faut-il investir dans la capitale ?
Lire (2 min.)

Livret A : première decollecte de l’année

Philippe Crevel
Au mois de septembre, le Livret A a enregistré sa première décollecte de l’année, -410 millions d’euros. Le mois de septembre est en règle générale peu porteur pour le Livret A. Déjà, en 2017, une décollecte avait été constatée (-120 millions d’euros).
Lire (1 min.)

SWIFT nomme son Président Directeur Général

SWIFT nomme son Président Directeur Général
Javier Pérez-Tasso

SWIFT — spécialiste des services de messagerie financière sécurisée — annonce ce jeudi 23 mai 2019 la nomination en interne d'un nouveau Président Directeur Général (« Chief Executive Officer »). Membre de l'équipe de direction de SWIFT depuis sept ans, Javier Pérez-Tasso était jusqu'à présent Directeur des régions Amériques & Royaume-Uni.

Il prendra ses fonctions le 1er juillet 2019 en remplacement de Gottfried Leibbrandt, qui a annoncé en décembre 2018 son intention de quitter son poste à la fin du mois de juin. En tant que Président Directeur Général de SWIFT, Javier Pérez-Tasso sera basé au siège de SWIFT en Belgique.

Focus sur le parcours de Javier Pérez-Tasso

De nationalité espagnole, Javier Pérez-Tasso est diplômé en ingénierie électrique de l'Institut National Polytechnique de Grenoble, d'un master en management de la Solvay Business School, d’un master en Finance de l'IE Business School de Madrid, et du master Executive TGM (« Transition to General Management ») de l'Insead. Au cours de sa carrière, il occupe un certain nombre de postes de direction dans les domaines technologiques et commerciaux. Il développe ainsi l’activité au sein de bureaux régionaux situés en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Javier Pérez-Tasso rejoint SWIFT en 1995. Il accède au poste de Directeur des régions Amériques & Royaume-Uni en septembre 2015. Dans le cadre de cette fonction, il renforce le modèle d’engagement de SWIFT auprès des banques impliquées dans les transactions internationales. Il supervise également le développement de l’activité au sein de marchés à forte croissance. De 2016 à 2018, Javier Pérez-Tasso sponsorise le Programme de Sécurité Client de SWIFT en tant que Directeur Marketing. Il contribue ainsi à la mise en œuvre de la réponse de SWIFT au défi de la cybercriminalité.

Dans le cadre de ce poste, Javier Pérez-Tasso est en chargé de l'élaboration du plan stratégique SWIFT 2020. Ce poste lui permet de réaffirmer la priorité accordée aux paiements transfrontaliers, de renforcer la conformité en matière de lutte contre la criminalité financière, et d’approfondir la présence de SWIFT dans les infrastructures de marché, notamment dans le domaine des paiements instantanés. En juillet 2019, il accède à la fonction de Président Directeur Général de SWIFT.

Lire (3 min.)

Blockchain : IZNES annonce la recomposition de son capital

IZNES — plateforme paneuropéenne de tenue de registre en blockchain — annonce ce jeudi 23 mai avoir finalisé la recomposition de son actionnariat, qui se traduit par la montée en puissance à son capital des 6 sociétés de gestion actionnaires fondatrices.

OFI AM, Arkéa IS, Groupama AM, La Banque Postale AM, La Financière de l’Echiquier et Lyxor Asset Management détiennent désormais l’intégralité du capital de la plateforme. L’opération a aussi vu la sortie du tour de table de SETL, la société créatrice de la technologie blockchain d’IZNES.

Vers un développement à l'international

Cette opération renforce IZNES dans l'optique d'un développement international. IZNES rachète notamment la propriété intellectuelle de sa plateforme, recrute l’équipe de SETL qui a conçu le produit et internalise ses développements informatiques. IZNES continue de bénéficier d’une licence d’utilisation de la technologie Blockchain de SETL.

Lancée en mars 2019, IZNES organise l'achat et la vente d’OPC en blockchain pour le compte de clients institutionnels et particuliers, compatibles avec les différents canaux de commercialisation. L'entreprise affiche plus d’1 milliard d’euros d’encours sous registre en Mai 2019. IZNES poursuit son développement en France et au Luxembourg.

Lire (2 min.)

Education financière des épargnants & financement des entreprises : comment faire ?

L'éducation financière des français et le financement des entreprises sont les fers de lance de la loi PACTE. Habitués aux placements rémunérateurs sans risque, les épargnants redoutent les investissements risqués. Comment accroître leur compréhension du risque pour diriger leurs placements vers les TPE et PME ?
Voir (<4 min.)

Carine Beucher - Portzamparc Gestion : La notion d'horizon de placement est incontournable

Si les petites et moyennes valeurs ont souffert en 2018, pénalisées par leur illiquidité, elles continuent d'offrir, sur un horizon de placement plus long, des performances honorables.
Voir (<4 min.)