Frédéric Dupraz - Pictet AM : Gestion thématique et sécurité / PERSPECTIVES /

Miser sur des tendances séculaires, prévoir une croissance à long terme et anticiper les potentiels d'appréciation des entreprises mal valorisées, telle est la stratégie de gestion de Pictet AM. Dans / PERSPECTIVES /, Frédéric Dupraz, gérant du fonds Pictet Security, nous dévoile sa philosophie de gestion, entre approche thématique et biais sur la sécurité.
Voir (<5 min.)

Pictet Asset Management lance le fonds Pictet-Global Fixed Income Opportunities

Ce nouveau fonds propose une approche flexible de la gestion, sans les contraintes d’un indice de référence, et cherche à générer des rendements élevés en tirant profit de la volatilité des marchés. Il exploite les opportunités offertes par les taux d’intérêt, les écarts de rendement et les devises en investissant dans tous les segments obligataires des marchés développés et émergents.

Il est destiné aux investisseurs obligataires disposés à accepter un niveau de risque supérieur pour obtenir de meilleurs rendements.

Le fonds est géré par Andres Sanchez Balcazar, responsable des investissements en obligations mondiales, ainsi que par trois gérants seniors, Sarah Hargreaves, David Bopp et Thomas Hansen. L’équipe s’appuie sur un processus d’investissement rigoureux, qui consiste à construire un portefeuille diversifié, constitué de positions relative value visant à optimiser les rendements.

«Nous pouvons investir sans les contraintes d’un indice de référence obligataire. Notre approche nous permet de rechercher des opportunités d’investissement dans l’ensemble de l’univers obligataire en vue de tirer profit de la volatilité des marchés ainsi que des anomalies de prix par le biais de positions relative value. Comme le fonds présente un profil de risque plus élevé, notre objectif est de générer des rendements supérieurs à ceux de la moyenne des fonds absolute return en obligations mondiales», explique Andres Sanchez Balcazar.

Le fonds vise un rendement annuel brut (hors frais et commissions) supérieur de 6 à 8% aux rendements procurés par des placements en liquidités.

Lire (2 min.)

Pictet Asset Management étend sa gamme «total return» avec Pictet Total Return Atlas

La stratégie d'investissement du nouveau fonds cherche à tirer profit de valeurs surévaluées ou sous-évaluées en associant une analyse top‑down minutieuse et une sélection de titres bottom-up basée sur l'analyse fondamentale. L'équipe de gestion adapte l'exposition géographique et sectorielle du portefeuille en procédant à une analyse macroéconomique top-down, qui prend en considération les indicateurs conjoncturels et les conditions de liquidité sur les marchés. Le fonds vise une croissance à long terme du capital investi, tout en privilégiant la préservation de celui-ci quand les marchés baissent. Il investit uniquement dans des actions liquides.

Dirigée par Matthieu Fleck, l'équipe de gestion, établie à Genève, se compose également de James Wigley, d'Adrien de Susanne d'Epinay et de Philip Wilson. Elle possède une solide expérience dans le domaine de l'analyse financière et peut s'appuyer sur les compétences réunies au sein des centres d'investissement de Pictet Asset Management.

«Les marchés actions mondiaux conservent une volatilité qui s'explique par des cycles économiques de plus en plus courts et par la tendance de nombreux pays à préférer des mesures budgétaires à une politique monétaire, relève Matthieu Fleck. Ce contexte souligne la pertinence de notre approche long/short. Une analyse top-down de l'environnement macroéconomique permet de déterminer le positionnement du portefeuille et d'identifier les opportunités offrant le meilleur rapport risque/rendement. Elle est combinée à une analyse bottom-up rigoureuse, utilisée pour mettre en relation le cours d'une action avec les fondamentaux de la société émettrice.»

Lancé le 15 novembre dernier, le fonds PTR-Atlas est conforme à la directive UCITS IV et offre une liquidité quotidienne. Sa valeur nette d'inventaire fait l'objet d'un calcul lui aussi quotidien.

Pour l'heure, le fonds est autorisé à la distribution dans les pays suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, France, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suède.

Septième fonds total return lancé par Pictet Asset Management, PTR‑Atlas vient compléter une gamme qui comprend déjà les fonds long/short en actions Corto (Europe) et Mandarin (Chine élargie), le fonds long/short en obligations mondiales Kosmos, ainsi que les fonds sans biais directionnel Agora (actions européennes), Diversified Alpha (multistratégies) et Phoenix (actions asiatiques). Au 30 septembre 2016, ces fonds représentaient au total USD 6,1 milliards d'actifs sous gestion.

Lire (2 min.)

Le Brexit d’Anna Karenine

Frédéric Rollin
Dans le roman éponyme de Tolstoï, Anna Karenine apporte le malheur dans sa famille par son infidélité. Ce roman a donné son nom au principe d’Anna Karenine, que les géopoliticiens définissent ainsi : si un seul membre d’un groupe de nations ne tient pas son rôle, alors l’ensemble du groupe en souffre.   
Lire (1 min.)

Mandarine Gestion nomme un gérant actions

Mandarine gérant actions

Adrien Dumas, 35 ans, a débuté sa carrière à Londres en 2006 en tant qu’Analyste actions marchés émergents au sein de la Société Générale Asset Management. Il a ensuite rejoint la Financière de l’Echiquier en 2007, où il a d’abord occupé le poste d’Analyste avant d’être promu Gérant Actions. En 2016, il est recruté par Axa Investment Managers en qualité de Gérant des Fonds Propres du groupe pour l’exposition actions européennes.

Adrien est diplômé d’un Master en Science des Risques et Gestion d’actifs de l’EDHEC.

Lire (1 min.)

Tikehau Capital renforce ses équipes

Dorothée Duron-Rivron prend en charge la direction de la communication et des affaires publiques, qui regroupe notamment les activités de communication corporate, relations presse et relations institutionnelles. Dorothée travaillera sous la supervision d’Antoine Flamarion et Mathieu Chabran, co-fondateurs du Groupe. Julien Sanson devient adjoint de la Directrice de la communication et des affaires publiques.

Dorothée Duron-Rivron, 40 ans, était associée au sein de Vae Solis Corporate, cabinet de conseil en stratégie de communication et gestion de crise. De 2008 à 2011, elle est associée au sein de RLD Partners, cabinet spécialisé dans la communication judiciaire. De 2006 à 2008, elle est consultante senior au sein du cabinet de conseil en communication Tilder. Avocat de formation, elle est diplômée de l’université Paris 2 Panthéon-Assas et de King’s College London, et titulaire d’un MBA de l’IAE de Paris.

Louis Igonet a la responsabilité des relations avec les investisseurs et analystes. Il est rattaché à Henri Marcoux, Directeur Général Adjoint.

Louis Igonet, 37 ans, était jusqu’à présent Directeur des Relations Investisseurs au sein du groupe Carrefour. De 2015 à 2017, il occupe les fonctions de Directeur de la Communication Financière d’Edenred. De 2004 à 2015, Louis Igonet exerce différentes responsabilités en finance d’entreprise et en relations investisseurs au sein du groupe Bouygues, d’abord à la holding du Groupe puis chez TF1. Il est diplômé de l’EDHEC.

Lire (1 min.)

Allocation d’actions Pictet AM : le rallye n’est pas terminé !

En Europe, la croissance de la zone sera soutenue par la consommation privée et par les mesures de relance de la BCE. Les valorisations des actions de la zone demeurent modestes et les perspectives bénéficiaires restent intéressantes, soutenues par la possibilité d’expansion des marges à partir de niveaux actuellement faibles. Au Japon, le pays bénéficiera de la stabilisation de la Chine et les difficultés économiques que connaît actuellement l’archipel devraient mener à l’adoption de nouvelles mesures de relance monétaire et budgétaires. À contrario, aux Etats-Unis, si la probabilité d’une récession s’éloigne, la dynamique économique reste modeste. De plus, les valorisations sont tendues et le niveau élevé des marges des entreprises limite les perspectives bénéficiaires, la sous-pondération est de mise.  Du côté des émergents, les actions bénéficieront du ton plus accommodant de la Fed, de l’amélioration des conditions économiques en Chine et du positionnement encore très défensif des investisseurs sur la classe d’actifs.

La surpondération de la consommation discrétionnaire, qui bénéficiera de la vigueur de la consommation aux Etats-Unis et des mesures de relance en Chine, est maintenue. Même démarche pour le high yield américain : les rendements offerts par le marché indiquent un taux de défaut proche de 10% sur les douze mois à venir, ce qui nous paraît très élevé, compte tenu de la solidité de l’économie américaine. En revanche, les obligations gouvernementales qui offrent peu de rendement sont sous-pondérées. Enfin, l'exposition aux obligations émergentes en dollars US, qui bénéficient de l’amélioration des conditions économiques en Chine et de la politique accommodante des grandes banques centrales, est poursuivie.

 
Lire (1 min.)

Les actions sous-estiment le potentiel de reprise

Frédéric Rollin
Les risques de récession aux États-Unis paraissent largement surestimés. La consommation, principal moteur de l’économie, reste vigoureuse grâce à la baisse des cours de l’énergie et aux hausses des salaires. Ces différents facteurs devraient l’emporter sur l’effet négatif du niveau élevé du dollar US et de l’arrêt des investissements dans le secteur de l’énergie concernant l'évolution des actions.
Lire (2 min.)

Cycle économique américain : les rumeurs concernant sa mort ont été grandement exagérées

Patrick Zweifel
Le cycle économique américain a dépassé le grand âge de 7 ans et il n’est pas surprenant de croiser nombre d’investisseurs spéculant sur sa fin prochaine. Deux affections pourraient le précipiter vers sa dernière demeure: l’arrêt brutal des investissements pétroliers et la hausse du dollar.
Lire (1 min.)

Marchés financiers : pas de raisons de paniquer

Frédéric Rollin
Le chahut sut les marchés financiers en janvier ne doit pas laisser place à la panique. Pour Pictet AM, il y a de nombreuses d'opportunités d'allocations d'actifs à saisir. Recommandations
Lire (3 min.)

Amundi Immobilier acquiert un immeuble de 15000 m2 à Nantes

Lazard Group Real Estate, acteur majeur de la promotion immobilière de bureaux en France a fait appel aux compétences des équipes Investissement de CBRE pour être conseillé dans la cession du Berlingot, situé au cœur d’Euronantes, quartier tertiaire au pied de la Gare TGV.

Avant-même leur livraison début 2018, la totalité des deux immeubles, lancés en blanc par Lazard Group Real Estate, ont été intégralement loués à des locataires de référence : CAPGEMINI, SNCF, PRIMAGAZ et IADVIZE, une start-up nantaise. Cette transaction a été réalisée avec le concours de Maître Nicolas Masseline de l’étude Wargny Katz pour l’acquéreur et de Maître Claudine Lotz de l’étude Lotz pour le vendeur, et conseillée par CBRE, spécialiste du conseil en immobilier d’entreprise.
Lire (1 min.)

Neuf nouveaux collaborateurs chez Aviva Investors

Ces nouveaux recrutements, qui font suite à l’arrivée, en janvier 2018, de David Cumming au poste de Chief Investment Officer Actions, illustrent la volonté d’Aviva Investors d’investir dans ses ressources dédiées aux actions.

Mikhail Zverev et Alistair Way vont respectivement rejoindre la société en tant que Responsable Actions internationales et Responsable Actions émergentes. Tous deux seront rattachés à David Cumming, tout comme Henry Flockhart et Adam McInally qui rejoignent la société en qualité de gérants de portefeuille actions britanniques.

Par ailleurs, Jaime Ramos Martin, Stephanie Niven et Ross Mathison vont rejoindre la société en tant que gérants de portefeuille actions internationales et seront sous la responsabilité de Mikhail Zverev. Jonathan Toub et Will Malcom vont, quant à eux, intégrer l’équipe en tant que gérants de portefeuille actions émergentes et seront rattachés à Alistair Way.

Mikhail Zverev, Alistair Way, Henry Flockhart, Adam McInally, Jaime Ramos Martin, Ross Mathison, Jonathan Toub et Will Malcom arrivent en provenance de Standard Life Investments où ils ont occupé des fonctions similaires et seront basés au bureau d’Aviva Investors à Edimbourg qui ouvrira à la fin du mois de juillet. Stephanie Niven arrive, quant à elle, en provenance de Tesco Pension Investment et sera basée à Londres.

« Investir dans nos ressources dédiées aux actions est une priorité stratégique pour notre société. Ces nouvelles recrues vont nous permettre de conforter notre capacité à offrir d’excellents produits actions aux investisseurs institutionnels et aux distributeurs, ainsi que de renforcer l’émergence d’idées novatrices pour notre gamme plus large de solutions d’investissement » a ajouté Euan Munro, PDG d’Aviva Investors.

  • Mikhail Zverev va rejoindre Aviva Investors le 1er octobre. Il était auparavant Responsable Actions internationales chez Standard Life Investments (SLI) où il a également exercé la fonction de gérant de portefeuille pour plusieurs fonds. Il a rejoint SLI en 2007 et possède plus de 15 années d’expérience dans le secteur de la gestion d’actifs.
  • Alistair Way va rejoindre Aviva Investors le 16 juillet. Il était auparavant Responsable Actions asiatiques et émergentes chez SLI et gérant de plusieurs fonds. Il a rejoint SLI en 2007 et possède plus de 20 années d’expérience dans le secteur de la gestion d’actifs.
  • Henry Flockhart va rejoindre Aviva Investors le 16 juillet. Il était auparavant Directeur des investissements pour les actions britanniques chez SLI et gérant de portefeuille. Il a rejoint SLI en 2011 et possède 10 années d’expérience dans le secteur de la gestion d’actifs.
  • Adam McInally va rejoindre Aviva Investors le 16 juillet. Il était auparavant Directeur des investissements pour les actions britanniques chez SLI et gérant de portefeuille. Il a rejoint SLI en 2015 en provenance du Crédit Suisse où il occupait la fonction d’analyste actions.
  • Jaime Ramos Martin a rejoint Aviva Investors le 8 mai. Il était auparavant Senior Vice President, Actions internationales au bureau de Boston, États-Unis, de SLI. Il a rejoint SLI en 2005 et cumule 18 années d’expérience dans le secteur de la gestion d’actifs.
  • Ross Mathison va rejoindre Aviva Investors le 16 juillet. Il a passé près de 9 ans chez SLI, dont 5 ans en tant que Directeur des investissements au sein des équipes Actions internationales et Actions européennes.
  • Stephanie Niven va rejoindre Aviva Investors le 1er octobre. Elle était auparavant gérante de portefeuille actions internationales chez Tesco Pension Investment qu’elle a rejoint en 2012. Elle possède 13 années d’expérience dans le secteur de la gestion d’actifs.
  • Jonathan Toub va rejoindre Aviva Investors le 20 août. Il était auparavant Directeur des investissements pour les actions émergentes chez SLI. Il a rejoint SLI en 2014 et possède plus de 15 années d’expérience dans le secteur de la gestion d’actifs.
  • Will Malcom va rejoindre Aviva Investors le 23 juillet. Il était auparavant Directeur des investissements pour les actions émergentes et asiatiques chez SLI. Il a rejoint SLI en 2007 et possède 20 années d’expérience dans le secteur de la gestion d’actifs.
  Vous aimerez aussi  https://www.lecourrierfinancier.fr/asset-management/breve/antoine-maspetiol-prend-tete-pole-dette-privee-daviva-investors-8986
Lire (4 min.)

Consolidation ou début d’une sévère correction sur les marchés financiers ?

Depuis le 30 novembre 2015, les marchés actions se consolident. Quel risque a-t-on de connaitre une correction majeure ?
Voir

La Fed ouvre la voie à un rallye des actions

Frédéric Rollin
Pictet AM relevons l'exposition aux actions internationales à surpondérée. Sur les marchés développés, les actions japonaises et européennes gardent notre préférence.
Lire (2 min.)