Saïd Belbachir - Aviva Investors France : Aviva Investors Alpha Yield est désormais ouvert aux CGPI

Avec Aviva Grandes Marques, qui signe 34% de performance sur 3 ans, et Aviva Investors Alpha Yield, le fonds dédié aux obligations d'entreprises désormais ouvert au retail, Aviva Investors a fait une entrée remarquée dans le monde des CGP.
Voir (<5 min.)

Marchés : la grande divergence

Stéphane Déo
Si 2017 s'est révélée une année florissante pour les marchés, qu'en sera-t-il pour 2018 ? Comment expliquer la divergence ?
Lire (2 min.)

Les dividendes mondiaux atteignent un nouveau record

La Rédaction
Les dividendes ont augmenté de 12,9% à l'échelle internationale au cours du deuxième trimestre par rapport à la même période l’an dernier, pour atteindre 497,4 milliards de dollars US, atteignant aisément un nouveau record, selon l’indice Janus Henderson des dividendes mondiaux. Les dividendes totaux ont augmenté dans quasiment toutes les régions du monde.
Lire (4 min.)

Le capital-investissement surperforme toutes les classes d’actifs sur 15 ans

France Invest (Association des Investisseurs pour la Croissance) et EY présentent aujourd’hui la 24ème édition, à fin 2017, de leur étude annuelle sur la performance nette des acteurs français du capital-investissement.
Lire (2 min.)

Un nouveau gérant privé chez Amiral Gestion

Gérant privé Amiral gestion  

Diplômé de la Macquarie University, Dorian a commencé sa carrière en 2012 comme analyste financier actions au sein du Groupe BNP Paribas. En 2014, il rejoint Bryan Garnier & Co où il était en charge du suivi des sociétés européennes du secteur des semi-conducteurs et où il s'est notamment vu décerner le prix du meilleur analyste européen du secteur technologie par Thomson Reuters.

Forte de la reconnaissance de sa gestion collective développée depuis 2002 via la gamme de fonds Sextant, Amiral Gestion gère depuis près de 10 ans le patrimoine d’investisseurs privés au sein d’un pôle de Gestion Privée totalement intégré à l’équipe d’investissement de la société de gestion. Centrée sur la sélection de titres au niveau européen et mondial ainsi que sur l’allocation d’actifs, l’expertise développée par les gérants privés d’Amiral Gestion bénéficie ainsi de l’apport de l’ensemble des équipes de gestion. Acteur indépendant et dont chaque collaborateur est investi au capital et dans les fonds gérés, Amiral Gestion propose une offre complète pour un accompagnement haut de gamme des investisseurs privés qui partagent ses valeurs : alignement d’intérêts, curiosité et goût pour l’analyse fondamentale.

    Vous aimerez aussi  https://lecourrierfinancier.fr/actualites/breve/amiral-gestion-renforce-son-pole-developpement-21612
Lire (1 min.)

Jupiter AM lance un nouveau fonds Equity Long Short

Le fonds Jupiter US Equity Long Short constituera un portefeuille concentré de 40 à 60 actions d’entreprises basées ou exerçant la plupart de leurs activités aux États-Unis. Le fonds détiendra des positions longues et des positions courtes, offrant la possibilité de se protéger contre les périodes baissières des marchés, tout en cherchant à réduire la corrélation avec la performance globale des marchés et à limiter la volatilité mensuelle des rendements du portefeuille. L'exposition nette du fonds aux actions sera normalement d’environ 25% de l'actif net, tandis que l'exposition brute sur les actions devrait avoisiner les 200%.

Darren dispose de plus de 10 ans d’expérience dans la gestion de portefeuilles actions US long-short chez UBS, SAC Global Investors et Caxton. Basé à Londres, il collabore étroitement avec les autres gérants actions long-short et long-only de Jupiter.

Magnus Spence, Directeur des investissements alternatifs chez Jupiter commente : « Le lancement de ce fonds est une étape importante de notre démarche stratégique visant à renforcer nos capacités en matière de solutions alternatives liquides. Darren est un investisseur en actions US très expérimenté avec une grande expertise de l’investissement en actions long-short et en gestion des risques. Nous sommes ravis de le compter dans notre équipe.

L’univers des solutions alternatives liquides a connu une croissance rapide au cours des dernières années, malgré des rendements assez médiocres. De nombreux investisseurs ont été déçus par les faibles niveaux de prise de risque, les frais élevés et les fortes corrélations avec les marchés actions. Le fonds Jupiter US Equity Long Short a été spécialement conçu pour répondre à ces préoccupations. Nous pensons que ce fonds apportera de la valeur ajoutée dans l’univers des fonds alternatifs liquides ».

    Vous aimerez aussi https://lecourrierfinancier.fr/asset-management/breve/jupiter-dynamic-bond-fete-5-ans-9862
Lire (2 min.)

Les classes d’actifs sont-elles vraiment hermétiques ?

L'équipe de gestion d'Aviva Investors
Ou pourquoi les fonds obligataires de « performance absolue » mettent au défi l’approche traditionnelle de l’allocation d’actifs ? Dans son ouvrage, Behave, l’auteur Robert Sapolsky invite ses lecteurs à sortir de ce qu'il appelle la « pensée catégorique ». Il prend en exemple le cas du spectre visuel, qui est divisé en couleurs arbitrairement définies selon des frontières variables d’une langue à l’autre.
Lire (5 min.)

2018 pourra-t-elle répliquer les performances de 2017 ?

Pascal Bernachon
L’année 2017 s’est soldée par des marchés boursiers permettant d’offrir aux investisseurs des performances plus que satisfaisantes. L’année 2018 s’ouvre dans un contexte de croissance mondiale généralisée, à quelques exceptions près, et bénéficiera encore d’une liquidité disponible en croissance.
Lire (1 min.)

Fonds de pension US : les prévisions de rendements sont-elles réalistes ?

Lukas Daadler
Les fonds de pension américains tablent sur des rendements futurs extrêmement élevés. Des performances passées boostées par d'importants dividendes et des bénéfices en hausse, mais rien de tout cela ne semble pouvoir se répéter dans les prochaines décennies.
Lire (6 min.)

Generali France annonce les performances du fonds G Croissance 2014

Ce support croissance est notamment disponible sur les contrats Himalia (distribué par les Conseillers en Gestion de Patrimoine Indépendants), Espace Invest 5 (distribué par les Banques privées et Banques régionales), ainsi que sur le nouveau contrat L’Epargne Generali Platinium distribué par les Agents généraux et Courtiers depuis octobre dernier.

Il est accessible lors de la souscription d’un nouveau contrat, par transformation d’un contrat existant ou par transfert d’un ancien contrat vers un contrat plus moderne, tout en préservant l’antériorité fiscale du contrat d’origine.

Quelques illustrations de performances au 29 décembre 2017

Pour rappel, lors d’un investissement sur le fonds G Croissance 2014, le souscripteur détermine la durée de son engagement (de 8 à 30 ans maximum) et le niveau de garantie en capital au terme (entre 80 % et 100 %). Il a la possibilité de répartir son épargne simultanément sur trois engagements, chaque engagement correspondant à un couple durée-niveau de garantie qu’il a lui-même déterminé.

A titre d’exemple, un investissement sur ce fonds le 26 décembre 2014  serait susceptible de générer les performances suivantes au 29 décembre 2017 :

Ces performances résultent de l’évolution des marchés financiers et de la diversification des actifs sélectionnés par les experts de Generali Investments Europe dans une perspective de long terme. L’investissement net de frais sur le fonds G Croissance 2014 supporte un risque de perte en capital en cas de désinvestissement avant l’échéance ou d’un niveau de garantie partiel, les montants investis sur le fonds G Croissance 2014 étant sujets à des fluctuations à la hausse ou à la baisse dépendant de l’évolution des marchés financiers. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.

La composition et la stratégie d'investissement du fonds G croissance 2014

En 2017, les investissements en actions ont largement contribué à la performance globale du fonds croissance. Le fonds a également profité de la forte hausse de la valorisation des sociétés de petites et moyennes capitalisations. La part d’actifs non cotés dans l’allocation du fonds reste toujours une source de diversification et de rendement attractif.

En 2018, l’équipe de gestion restera attentive à l’éventuel retour de l’inflation et poursuivra une politique d’investissement prudente sur la poche obligataire. Sur le marché des actions, l’équipe continuera à adopter une approche sélective et à assurer une allocation diversifiée. Le financement de l’économie réelle restera l’un des objectifs de l’allocation du fonds G Croissance 2014, notamment au travers des actifs non cotés.

G croissance 2014 participe au financement de l'économie française : zoom sur deux exemples d'entreprises

Le fonds G Croissance 2014 participe au financement des PME (Petites et Moyennes Entreprises) et ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire), en investissant une part significative de ses actifs en dettes non cotées au travers de fonds comme le fonds NOVI 2 géré par la société Idinvest Partners. A titre d’illustration, le fonds NOVI 2 participe notamment au financement de deux sociétés :

Olmix : groupe breton innovant qui développe depuis 1995 des solutions de santé et de nutrition animales et végétales à base d’algues, d’oligo-éléments et d’argile. En avril et juin 2017, Novi 2 a investi 20 M€ en obligations convertibles pour financer un important programme de développement visant le remplacement des antibiotiques dans l’élevage et des pesticides dans l’agriculture.

Weishardt : groupe familial créé en 1839 qui propose une large gamme de gélatines et collagènes marins pour des applications pharmaceutiques et alimentaires. Quatrième acteur mondial très tourné vers l’international (85 % du CA à l’export), Weishardt se distingue par sa forte capacité d’innovation.

Les chiffres clés du fonds G croissance 2014 au 29 décembre 2017
  • 4,52 % de performance nette globale en 2017
  • 13,89 % de performance nette globale depuis création
  • Couple durée-niveau de garantie moyen : 12,5 ans/91 %
  • Age moyen des clients : 55 ans
  • Investissement moyen : 23 500 €

L’investissement net de frais sur le fonds G Croissance 2014 supporte un risque de perte en capital en cas de désinvestissement avant l’échéance ou d’un niveau de garantie partiel, les montants investis sur le fonds G Croissance 2014 étant sujets à des fluctuations à la hausse ou à la baisse dépendant de l’évolution des marchés financiers. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.

Lire (4 min.)

Les A-Notations, par Anacofi Services : Sunny AM

A-Notations Anacofi Services Sunny AM

Fin 2017, SUNNY AM détenait 619 M€ d’encours en gestion collective, gestion conseillée et mandats.

La société a choisi le statut de SA (2008) et obtenu son agrément auprès de l’AMF ; le capital, détenu par les trois associés-fondateurs, a été renforcé en 2014 ; elle a su développer un modèle particulier dédié aux Conseillers en gestion de patrimoine (87% de la clientèle).

L’équipe, très concentrée, œuvre au développement avec 4 gérants-analystes ainsi qu’un service commercial épaulé d’une Direction du développement.

La gamme de portefeuilles proposée en plus de la gestion conseillée et sous mandat, s’articule autour de 4 OPCVM ouverts, répondant à une échelle de risque comprise entre 3 et 5. Les derniers exercices ont montré une forte progression du volume de collecte des OPCVM, multiplié par 5 entre 2016 et 2017. Le chiffre d’affaires de la société progresse également de quelques 40% sur l’année 2017.

Lire (1 min.)

Vatel Capital renforce ses équipes

Jean-Michel Ycre

Diplômé de l’ESSEC et de l’Université de Mannheim, titulaire d’une Maîtrise LLCE d’Allemand de l’Université de Cergy, Jean-Michel Ycre, 44 ans, totalise 17 ans d’expérience sur les marchés financiers et le conseil. En septembre 2001, il intègre le pôle gestion de fortune du Crédit Lyonnais, où il contribue à la mise en place de l’activité de Gestion Conseillée, puis gère des portefeuilles actions de clients discrétionnaires. Après un passage en Vente Institutionnelle au Crédit Agricole Asset Management, il rejoint en janvier 2006 MEGA International où il réalise et supervise des missions de conseil en organisation et architecture d’entreprise, en France et en Europe.

A partir de 2011, il poursuit cette activité au sein de Crédit Agricole Assurances. Après avoir obtenu un Mastère Big Data - Gestion et Analyse des Données Massives à Telecom ParisTech, il rejoint Vatel Capital en tant que Directeur d’Investissement

Benoît Gueguen

Diplômé du Master Trading, Finance et Négoce international et Gestion d'Actifs de l'ESLSCA, Benoît Gueguen, 29 ans, débute sa carrière en tant qu'assistant gérant au sein de la société de gestion Quantology Capital Management en 2016. Il est également titulaire d’une certification en Finance d’entreprise d'HEC, du niveau 1 du CAIA (Chartered Alternative Investment Analyst) et suit actuellement un MBA Comptabilité et Finance d'entreprise. Il intègre Vatel Capital en qualité de Chargé d’Affaires.

    Vous aimerez aussi https://lecourrierfinancier.fr/immobilier/breve/vatel-capital-investit-porto-vecchio-19648
Lire (1 min.)

Prime à la qualité, jusqu’où ira-t-elle ?

Benoît Peloille
2017 a marqué un tournant pour les marchés et surtout pour le célèbre « consensus » des analystes. Chaque trimestre, il évalue les perspectives de croissance des résultats des entreprises. Or, pour la première fois depuis longtemps, les profits publiés par les entreprises européennes sur l’ensemble de l’année ont été conformes aux attentes.
Lire (3 min.)

Rendement à long terme : il n’y a pas de lois fondamentales

François Jubin
Les lois du marché sont impénétrables. Pourtant chacun, dans la communauté financière et au-delà les épargnants appuyés par leur conseil, cherchent à appréhender le couple rendement risque des actifs financiers mis à notre disposition.
Lire (2 min.)