Rebond du PEA en 2018

Philippe Crevel
Après avoir atteint 7,3 millions dans le milieu des années 2000, le nombre de PEA était tombé à 4 millions en 2017.
Lire (<1 min.)

Horizon AM lance un FIA

Performance Pierre 4 participe au financement d’actifs immobiliers, il est positionné sur le segment de la promotion immobilière et du marchand de biens en France, avec une attention particulière sur l’Île-de-France. Performance Pierre 4 prend la forme d’une Société en Commandite par Actions (SCA) à capital variable ayant un objectif de collecte de 20.000.000 € qui permettra d’investir dans un portefeuille minimum de 15 projets immobiliers. Accessible à partir de 5.000 €, Performance Pierre 4 est éligible au PEA et/ou un PEA-PME. L'Autorité des marchés financiers a apposé son visa sur le prospectus relatif à l'offre au public de titres financiers non cotés en date du 12 juin 2018 (visa n° 18-243).

Performance Pierre 4 : une stratégie private equity dédiée à l’immobilier résidentiel francilien

  • Activité : financement d’opérations de promotion et de réhabilitation immobilières sur le marché à fort potentiel de l’Île-de-France.
  • Caractéristiques de l’offre : accessible aux investisseurs non professionnels, pour un montant de souscription minimum de 5 000 € avec un objectif de collecte de 20.000.000 €. La période de souscription a démarré le 13 juin 2018 et prendra fin le 13 juin 2019 à minuit pour une durée d’investissement conseillée comprise entre 6,5 et 7,5 ans (dépendant de la date de souscription).
  • Seuil de Caducité : annulation de l'offre si les souscriptions portent sur un nombre inférieur à 30.000 actions nouvelles, soit une souscription d'actions en montant inférieure à 3.000.000 d'euros.
  • Fiscalité : possibilité de profiter d'une exonération sur les plus-values en logeant les titres souscrits dans un PEA et/ou un PEA-PME.
Lire (1 min.)

Comment investir quand on a moins de 30 ans ?

Hugo Bompard
Il n’est jamais trop tôt pour se poser les bonnes questions en matière d’investissements. L’important est de bien définir ses objectifs pour ajuster ses placements à court, moyen ou long terme.
Lire (4 min.)

Loi de finances 2018 : ce qui a changé

Paul Llugany
La fiscalité des contrats d’assurance-vie de moins de 8 ans est allégée. L’IFI oblige à bien analyser son patrimoine immobilier.
Lire (2 min.)

Mandarine Gestion nomme un gérant actions

Mandarine gérant actions

Adrien Dumas, 35 ans, a débuté sa carrière à Londres en 2006 en tant qu’Analyste actions marchés émergents au sein de la Société Générale Asset Management. Il a ensuite rejoint la Financière de l’Echiquier en 2007, où il a d’abord occupé le poste d’Analyste avant d’être promu Gérant Actions. En 2016, il est recruté par Axa Investment Managers en qualité de Gérant des Fonds Propres du groupe pour l’exposition actions européennes.

Adrien est diplômé d’un Master en Science des Risques et Gestion d’actifs de l’EDHEC.

Lire (1 min.)

Tikehau Capital renforce ses équipes

Dorothée Duron-Rivron prend en charge la direction de la communication et des affaires publiques, qui regroupe notamment les activités de communication corporate, relations presse et relations institutionnelles. Dorothée travaillera sous la supervision d’Antoine Flamarion et Mathieu Chabran, co-fondateurs du Groupe. Julien Sanson devient adjoint de la Directrice de la communication et des affaires publiques.

Dorothée Duron-Rivron, 40 ans, était associée au sein de Vae Solis Corporate, cabinet de conseil en stratégie de communication et gestion de crise. De 2008 à 2011, elle est associée au sein de RLD Partners, cabinet spécialisé dans la communication judiciaire. De 2006 à 2008, elle est consultante senior au sein du cabinet de conseil en communication Tilder. Avocat de formation, elle est diplômée de l’université Paris 2 Panthéon-Assas et de King’s College London, et titulaire d’un MBA de l’IAE de Paris.

Louis Igonet a la responsabilité des relations avec les investisseurs et analystes. Il est rattaché à Henri Marcoux, Directeur Général Adjoint.

Louis Igonet, 37 ans, était jusqu’à présent Directeur des Relations Investisseurs au sein du groupe Carrefour. De 2015 à 2017, il occupe les fonctions de Directeur de la Communication Financière d’Edenred. De 2004 à 2015, Louis Igonet exerce différentes responsabilités en finance d’entreprise et en relations investisseurs au sein du groupe Bouygues, d’abord à la holding du Groupe puis chez TF1. Il est diplômé de l’EDHEC.

Lire (1 min.)

L’épargne salariale, un placement à gérer activement

Rémi Boeglin
Beaucoup de salariés bénéficient d’un plan d’épargne salariale (PEE et/ou PERCO). Dans ce cadre, ces épargnants restent nombreux à faire le choix d’investir dans des fonds monétaires malgré des rendements négatifs depuis plusieurs années. Ce réflexe doit évoluer et une démarche pédagogique s’impose afin que les salariés orientent leur épargne en fonction de leur profil.
Lire (5 min.)

PEA : BFT IM lance BFT France Futur Flexible

BFT France Futur Flexible s’adresse aux investisseurs qui souhaitent une solution d’investissement permettant de piloter, en fonction des conditions de marché, l’exposition aux marchés des actions françaises entre 0% et 30%, dans le cadre du PEA. L’objectif de gestion du fonds consiste, sur un horizon de placement de 3 ans, à rechercher une performance annuelle supérieure de 3,5% à celle de l’indice Eonia capitalisé après prise en compte des frais courants « La stratégie de BFT France Futur Flexible consiste à s’adapter aux conditions de marché en pilotant l’exposition actions tout en bénéficiant sur le moyen terme de l’appréciation boursière des titres sélectionnés au sein de sa SICAV maître BFT France Futur » déclare Zakaria Darouich, gérant de BFT France Futur Flexible. BFT France Futur Flexible est nourricier de la SICAV maître BFT France Futur. Il bénéficie ainsi de la sélection de valeurs de la SICAV BFT France Futur. Cette dernière vise à sélectionner les sociétés françaises qui présentent un potentiel de croissance, tout en accordant une importance particulière à leur valorisation boursière. Par son investissement dans l’OPC maître, le fonds BFT France Futur Flexible bénéficie d’une exposition aux petites et moyennes capitalisations. Cette exposition peut être modifiée à la hausse comme à la baisse à travers l’utilisation d’instruments dérivés. BFT France Futur a pour objectif, sur un horizon de placement de 5 ans, de réaliser une performance supérieure à l’indice CAC Mid & Small (dividendes réinvestis), après prise en compte des frais courants.
Lire (1 min.)

2e édition de la Semaine de l’épargne salariale

Lancée l’année dernière, la « Semaine de l’épargne salariale » est, une initiative de Place qui a pour principal objectif d’offrir aux salariés et aux entreprises une information de référence, pédagogique et pratique sur cette épargne. La deuxième édition se déroulera du 26 au 30 mars 2018.
Lire (2 min.)

IFI : un impôt plus subtil qu’il n’y paraît

Elena Azria
Les Français s’apprêtent à connaître cette année de nombreux changements sur le plan de la fiscalité avec la mise en place de la « flat tax », l’augmentation de la CSG et la transformation de l’ISF en IFI. Très débattue l’an dernier, la réforme de l’IFI est l’une des plus intéressantes à analyser.
Lire (4 min.)

Amundi Immobilier acquiert un immeuble de 15000 m2 à Nantes

Lazard Group Real Estate, acteur majeur de la promotion immobilière de bureaux en France a fait appel aux compétences des équipes Investissement de CBRE pour être conseillé dans la cession du Berlingot, situé au cœur d’Euronantes, quartier tertiaire au pied de la Gare TGV.

Avant-même leur livraison début 2018, la totalité des deux immeubles, lancés en blanc par Lazard Group Real Estate, ont été intégralement loués à des locataires de référence : CAPGEMINI, SNCF, PRIMAGAZ et IADVIZE, une start-up nantaise. Cette transaction a été réalisée avec le concours de Maître Nicolas Masseline de l’étude Wargny Katz pour l’acquéreur et de Maître Claudine Lotz de l’étude Lotz pour le vendeur, et conseillée par CBRE, spécialiste du conseil en immobilier d’entreprise.
Lire (1 min.)

Neuf nouveaux collaborateurs chez Aviva Investors

Ces nouveaux recrutements, qui font suite à l’arrivée, en janvier 2018, de David Cumming au poste de Chief Investment Officer Actions, illustrent la volonté d’Aviva Investors d’investir dans ses ressources dédiées aux actions.

Mikhail Zverev et Alistair Way vont respectivement rejoindre la société en tant que Responsable Actions internationales et Responsable Actions émergentes. Tous deux seront rattachés à David Cumming, tout comme Henry Flockhart et Adam McInally qui rejoignent la société en qualité de gérants de portefeuille actions britanniques.

Par ailleurs, Jaime Ramos Martin, Stephanie Niven et Ross Mathison vont rejoindre la société en tant que gérants de portefeuille actions internationales et seront sous la responsabilité de Mikhail Zverev. Jonathan Toub et Will Malcom vont, quant à eux, intégrer l’équipe en tant que gérants de portefeuille actions émergentes et seront rattachés à Alistair Way.

Mikhail Zverev, Alistair Way, Henry Flockhart, Adam McInally, Jaime Ramos Martin, Ross Mathison, Jonathan Toub et Will Malcom arrivent en provenance de Standard Life Investments où ils ont occupé des fonctions similaires et seront basés au bureau d’Aviva Investors à Edimbourg qui ouvrira à la fin du mois de juillet. Stephanie Niven arrive, quant à elle, en provenance de Tesco Pension Investment et sera basée à Londres.

« Investir dans nos ressources dédiées aux actions est une priorité stratégique pour notre société. Ces nouvelles recrues vont nous permettre de conforter notre capacité à offrir d’excellents produits actions aux investisseurs institutionnels et aux distributeurs, ainsi que de renforcer l’émergence d’idées novatrices pour notre gamme plus large de solutions d’investissement » a ajouté Euan Munro, PDG d’Aviva Investors.

  • Mikhail Zverev va rejoindre Aviva Investors le 1er octobre. Il était auparavant Responsable Actions internationales chez Standard Life Investments (SLI) où il a également exercé la fonction de gérant de portefeuille pour plusieurs fonds. Il a rejoint SLI en 2007 et possède plus de 15 années d’expérience dans le secteur de la gestion d’actifs.
  • Alistair Way va rejoindre Aviva Investors le 16 juillet. Il était auparavant Responsable Actions asiatiques et émergentes chez SLI et gérant de plusieurs fonds. Il a rejoint SLI en 2007 et possède plus de 20 années d’expérience dans le secteur de la gestion d’actifs.
  • Henry Flockhart va rejoindre Aviva Investors le 16 juillet. Il était auparavant Directeur des investissements pour les actions britanniques chez SLI et gérant de portefeuille. Il a rejoint SLI en 2011 et possède 10 années d’expérience dans le secteur de la gestion d’actifs.
  • Adam McInally va rejoindre Aviva Investors le 16 juillet. Il était auparavant Directeur des investissements pour les actions britanniques chez SLI et gérant de portefeuille. Il a rejoint SLI en 2015 en provenance du Crédit Suisse où il occupait la fonction d’analyste actions.
  • Jaime Ramos Martin a rejoint Aviva Investors le 8 mai. Il était auparavant Senior Vice President, Actions internationales au bureau de Boston, États-Unis, de SLI. Il a rejoint SLI en 2005 et cumule 18 années d’expérience dans le secteur de la gestion d’actifs.
  • Ross Mathison va rejoindre Aviva Investors le 16 juillet. Il a passé près de 9 ans chez SLI, dont 5 ans en tant que Directeur des investissements au sein des équipes Actions internationales et Actions européennes.
  • Stephanie Niven va rejoindre Aviva Investors le 1er octobre. Elle était auparavant gérante de portefeuille actions internationales chez Tesco Pension Investment qu’elle a rejoint en 2012. Elle possède 13 années d’expérience dans le secteur de la gestion d’actifs.
  • Jonathan Toub va rejoindre Aviva Investors le 20 août. Il était auparavant Directeur des investissements pour les actions émergentes chez SLI. Il a rejoint SLI en 2014 et possède plus de 15 années d’expérience dans le secteur de la gestion d’actifs.
  • Will Malcom va rejoindre Aviva Investors le 23 juillet. Il était auparavant Directeur des investissements pour les actions émergentes et asiatiques chez SLI. Il a rejoint SLI en 2007 et possède 20 années d’expérience dans le secteur de la gestion d’actifs.
  Vous aimerez aussi  https://www.lecourrierfinancier.fr/asset-management/breve/antoine-maspetiol-prend-tete-pole-dette-privee-daviva-investors-8986
Lire (4 min.)

Assurance-vie : 2017 marque une transition

Philippe Crevel
L’année 2017 a été une année de transition pour l’assurance-vie avec une collecte nette de 7,2 milliards d’euros, inférieure à celle du Livret A (10,24 milliards d’euros). Elle est en retrait par rapport aux dernières années. En 2016, elle avait atteint 16,1 milliards d’euros. Il faut remonter à 2012 pour retrouver un résultat plus mauvais.
Lire (5 min.)

Saxo Banque lance son Plan d’Epargne en Actions

Saxo Banque franchit une nouvelle étape dans sa stratégie vers la cible des investisseurs français. Initialement positionnée sur les produits dérivés à levier, la filiale française du groupe danois Saxo Bank met désormais à la disposition de ses clients une gamme complète de produits.

25 ans après sa création, le PEA est toujours une enveloppe fiscale particulièrement avantageuse pour les investisseurs. En effet, à partir de 5 ans après le premier versement, les détenteurs sont exonérés d’impôts sur les plus-values et sur les dividendes (hors prélèvement sociaux) alors que jusqu’à fin 2017, les mêmes revenus sur les comptes-titres sont taxés au taux de l’impôt sur le revenu. Même avec l’arrivée de la flat tax à 30% début 2018, le PEA reste la plus avantageuse des enveloppes fiscales pour investir en Bourse.

« Dans le contexte politique français actuel, où l’investissement dans les entreprises redevient une priorité nationale, le lancement de notre PEA a toute sa pertinence et arrive à point nommé », constate Gilles Monat, Directeur Général de Saxo Banque. « En l’intégrant à notre offre, notre ambition est d’une part de moderniser ce produit grâce à la technologie de notre plateforme, développée en interne, et d’autre part de réinventer le PEA en montrant que ce compte, perçu à tort comme un produit d’investissement passif et long terme, peut être un outil efficace au service d’investisseurs très actifs sur les marchés. La possibilité d’accéder à quelques 6 000 titres éligibles dont 1300 trackers représente une véritable alternative à la baisse de l’attractivité de l’assurance vie ! ».

Les 1 300 trackers (aussi appelés ETF) disponibles sur la plateforme Saxo Banque représentent une vraie opportunité pour les investisseurs actifs car ils étendent largement le champ d’investissement initial du PEA (actions européennes). En effet, les trackers permettent aux investisseurs de répliquer la performance de sous-jacents internationaux (et non plus seulement européens) sur des catégories d’actifs très variées.

Les clients de Saxo Banque sont d’ailleurs déjà des adeptes du PEA puisque, selon une étude réalisée auprès de ses clients, 57% d’entre eux investissent déjà sur les marchés via un PEA en plus de leur compte-titres Saxo Banque. Avec un encours moyen de 50 000 euros et une moyenne de 5 ordres par mois, ces clients utilisent le PEA pour investir principalement sur les actions françaises et les trackers.

Lire (2 min.)