La progression des dépôts à vue s’achève-t-elle ?

Jean-Pierre Thomas
Les dépôts à vue ont atteint, à la fin du mois de septembre 2018, plus de 447 milliards d’euros, ce qui constitue un nouveau record. Dix ans auparavant, ils ne s’élevaient qu’à 244 milliards d’euros. La progression des dépôts à vue intervient, en 2012, après le début de la crise des dettes souveraines. Elle s’explique par l’aversion des Français aux risques.
Lire (1 min.)

Livret A : première decollecte de l’année

Philippe Crevel
Au mois de septembre, le Livret A a enregistré sa première décollecte de l’année, -410 millions d’euros. Le mois de septembre est en règle générale peu porteur pour le Livret A. Déjà, en 2017, une décollecte avait été constatée (-120 millions d’euros).
Lire (1 min.)

Carmignac lance Carmignac Portfolio Patrimoine Europe

Carmignac Portfolio Patrimoine Europe investit au moins la moitié de ses actifs dans les obligations, alors que l’exposition nette aux actions peut varier entre 0 % et 50 %. La flexibilité de la stratégie permet aux gérants du fonds de suivre une stratégie de conviction dont l’objectif est de générer des performances positives à long terme tout en atténuant les risques de perte potentielle. Le Fonds a la capacité d'avoir une sensibilité négative aux taux d’intérêt et de bénéficier de l’environnement actuel de hausse des taux grâce à une large fourchette de sensibilité allant de -4 à +10.

Le fonds se distingue par son univers d’investissement centré sur les actions et les obligations européennes et par une approche bottom-up rigoureuse associée à une stratégie actions et de taux d’intérêt active. Carmignac Portfolio Patrimoine Europe sera co-géré par Mark Denham, responsable de la gestion actions européennes et gérant du fond Carmignac Portfolio Grande Europe, et Keith Ney, gérant du fond amiral Carmignac Sécurité.

A ce jour, le fonds est enregistré en France, au Luxembourg, en Autriche, en Belgique, en Espagne, en Allemagne et en Italie (pour les investisseurs professionnels uniquement).

 
Lire (1 min.)

Prélèvement à la source : quelle incidence sur vos métiers ? AFIL, Euclide & Anacofi

Le Prélèvement à la source entrera en vigueur au 1er janvier 2019. Cette réforme est-elle redoutée par les conseillers ? Qu'implique t-elle dans les métiers de l'immobilier locatif, du crédit, du conseil financier et patrimonial ?
Voir (<4 min.)

LFDE se renforce au Benelux

Présente en Belgique et au Luxembourg depuis 2004, en Suisse depuis plus de 12 ans, LFDE entend défendre ses ambitions européennes en renforçant sa présence auprès des clientèles de banques, tiers gérants, assureurs et investisseurs institutionnels sur deux marchés particulièrement stratégiques pour la société.

Christèle de Waresquiel

Christèle de Waresquiel a commencé sa carrière chez Morgan Stanley à Londres, avant de rejoindre Calyon et JP Morgan. Elle devient manager de projet pour GE Capital à Paris en 2011, puis intègre les équipes de Rivoli Fund Management. Diplômée de Centrale Supélec et du Royal Institute of Technology de Stockholm, Christèle est également titulaire d’un MBA de l’Institut d’études supérieures de commerce (IESE) de Barcelone.

Frédéric Jacob

Frédéric Jacob dispose d’une expérience étoffée de l’asset management. Après avoir été consultant pour Odyssey Financial Technologies, il devient responsable du développement commercial de Derivative, puis de Dexia Asset Management. Il rejoint Carmignac en 2010 en qualité de responsable commercial pour la Belgique avant d’être nommé responsable de la clientèle Institutionnelle en 2015. Frédéric est diplômé en Economie et Finance de l’ICHEC Brussels Management School.

Lire (1 min.)

Swiss Life REIM nomme un Senior Advisor

Swiss Life REIM Senior Advisor

Rattaché à Fabrice Lombardo, Directeur de la Structuration et de la Gestion de Portefeuille, il apportera son soutien et sa grande expérience dans de nombreux domaines et notamment les sujets liés à la valorisation des actifs immobiliers.

Diplômé des Etudes Supérieures de Droit Privé, de l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix et de l’Institut du Droit des Affaires, Denis François a 35 ans d’expérience dans l’évaluation d’immobilier d’entreprise et résidentiel. Président de Bourdais Expertises puis de CBRE Valuation Advisory France, il était dernièrement Senior Advisor de CBRE.

Tout au long de sa carrière il a apporté sa contribution, en liaison avec les autorités de contrôle et les organisations professionnelles, dans les évolutions législatives et professionnelles concernant l’immobilier (SCI, OPCI, SIIC, Charte de l’Expertise).

Lire (1 min.)

Olivier Quentin - MMA Expertise Patrimoine : Réglementation, tutelle et interprofessionnalité

En cette rentrée, l'actualité de MMA Expertise Patrimoine est riche : alignement réglementaire avec DDA, partenariat dans le domaine de la tutelle, promotion de l'interprofesionnalité, développement d'un pôle d'ingénierie commerciale... L'offre de services s'élargit autour de l'ADN mutualiste du Groupe Covéa.
Voir (<4 min.)

Livret A : retour en grâce

Depuis le printemps, le taux d’épargne des Français a augmenté de 0,5 point (de mars à juin) et passe ainsi de 13,7 à 14,2 % du revenu disponible brut. Le Livret A et l’assurance-vie sont les locomotives de cette épargne. Les gains de pouvoir d’achat (+0,7 % au deuxième trimestre), ont donc été alloués aux produits d'épargne et non à la consommation, qui recule de 0,1 % sur la même période.
Lire (1 min.)

Portzamparc Gestion renforce son équipe commerciale

PORTZAMPARC Gestion équipe commerciale Matthieu Floc'h

Âgé de 29 ans, Matthieu Floc'h a commencé sa carrière en tant que Gérant Conseil, spécialisé dans l'accompagnement des investisseurs privés sur les marchés actions. Chez Portzamparc Gestion, il sera en charge de l'animation des conseillers en gestion de patrimoine sur la région Sud.

    Vous aimerez aussi https://lecourrierfinancier.fr/asset-management/video/20504-20504
Lire (1 min.)

L’assurance-vie au plus haut en juillet

Les arbitrages réalisés avant les vacances par les épargnants, ainsi que le versement de primes à la fin du premier semestre, ont boosté la collecte, jusqu'à atteindre 12,4 milliards d’euros au mois de juillet. 9,3 milliards d'euros concernent les prestations et les rachats, soit un milliard de moins qu'au mois de juin. En l'absence de réformes en vue, le contexte est porteur pour l'assurance-vie.

L’assurance-vie conforte ainsi sa position de produit d’épargne favori des Français, avec un encours de 1712 milliards d’euros à fin juillet 2018, soit une hausse de 3 % sur un an. Les incertitudes économiques et sociales conduisent nos concitoyens à renforcer leur épargne, et à privilégier le Livret A et l’assurance-vie. La menace inflationniste et la perspective du prélèvement à la source contribuent à confirmer cet effort d'épargne.

(Source : Le Cercle de l'Epargne)     Vous aimerez aussi https://www.lecourrierfinancier.fr/patrimoine/breve/assurance-vie-forte-croissance-de-la-collecte-20576
Lire (1 min.)

Massena Partners passe sous pavillon Natixis Wealth Management

Cette opération permettra à Natixis Wealth Management de se renforcer dans les domaines du private equity et des clubs deals immobiliers, en capitalisant sur des partenariats noués de longue date entre Massena Partners et des acteurs de référence dans ces domaines.

Menée en parfaite cohérence avec le plan New Dimension annoncé par Natixis fin 2017, cette initiative, qui intervient après la cession par Natixis Wealth Management de Sélection 1818, permettra également de compléter les solutions proposées aux clients des réseaux du Groupe BPCE.

Par cette opération, Massena Partners devient une filiale de Natixis Wealth Management. La société conservera son autonomie dans la gestion de ses clients et dans le choix de ses investissements. Ses principaux managers, associés au développement de la société en leur qualité d’actionnaires, conservent leurs fonctions. Avec l’appui de Natixis, ils entendent préserver l’ADN de la société : une gestion en architecture ouverte et une offre sophistiquée en investissements non-cotés (Private Equity, immobilier). Massena Partners bénéficiera de la couverture financière internationale de Natixis et de ses outils digitaux.

      Vous aimerez aussi https://www.lecourrierfinancier.fr/asset-management/video/maxime-gohin-natixis-wealth-management-7604  
Lire (1 min.)

Trois nouveaux ETF ISR chez Amundi

Les stratégies d’investissement ESG représentent environ un quart des actifs sous gestion globaux, soit une croissance de près de 25% au cours des deux dernières années. Depuis sa création, Amundi considère l'investissement responsable comme l'un de ses quatre piliers fondateurs. Avec le plan d'action ESG annoncé début octobre, Amundi confirme son engagement en tant qu'investisseur responsable, grâce à une analyse extra-financière enrichie, une politique de vote renforcée et des activités de conseil ESG plus spécifiques.

Dans le cadre de ce plan, Amundi annonce le lancement d'une gamme d’ETF ISR sur les marchés actions et obligataires, offrant aux investisseurs des outils ISR à prix compétitif. Cette gamme comprend trois nouveaux ETF actions répliquant les indices MSCI World SRI, MSCI USA SRI et MSCI Europe SRI, dont les frais de gestion sont les plus compétitifs en Europe. Ces fonds seront ultérieurement complétés par un quatrième ETF permettant de répliquer l’indice MSCI Emerging Markets SRI.

Cette gamme actions vient renforcer les expositions obligataires ISR d’Amundi ETF, répliquant des indices Bloomberg Barclays d’obligations d’entreprises européennes et américaines et mettant en œuvre la méthodologie ISR de MSCI.

Lire (1 min.)

L’épargne en Europe : la France, l’irréductible village Gaulois

Guillaume-Olivier Doré
Rendre transparente toute la chaîne économique pour les épargnants français. Tel était l’objectif initial fixé par la réforme européenne des marchés des instruments financiers (MIFID II). Une occasion parfaite de redonner aux épargnants la confiance dont ils ont besoin pour investir dans l’économie réelle.
Lire (2 min.)

Apicil, OFI et Crystal en discussions pour racheter FINAVEO & Associés

APICIL, OFI et Crystal rassemblent des expertises dans les domaines de l’assurance vie et des services financiers, de la gestion d’actifs, du conseil en investissement et de la conception et distribution de services patrimoniaux. Ensemble, ils souhaitent poursuivre le développement de leur offre de services auprès des conseillers en gestion de patrimoine et accroître leur présence sur ce marché. Ainsi, ils envisagent l'acquisition de la plateforme FINAVEO & Associés, regroupant 1 000 clients CGP et totalisant 1,5 milliard d’euros d’encours.

Ce projet de rachat devrait donner naissance à une nouvelle plateforme-métier de référence, à l’avant-garde de la digitalisation, et qui proposerait à une clientèle de CGP un middle office et des outils pour réduire au strict nécessaire leurs démarches administratives, et une large offre multi-produits et services, en architecture ouverte.

Les projets définis par FINAVEO & Associés seront poursuivis par le consortium, et ce dans le respect des valeurs sur lesquelles repose le développement de la plateforme depuis son lancement, au service des conseillers en gestion de patrimoine.

Lire (1 min.)