Avril 2019 : rien n’arrête l’assurance vie

Philippe Crevel
Depuis le début de l'année 2019, la crise des gilets jaunes joue en faveur de l'épargne. Les Français restent méfiants vis-à-vis de la conjoncture économique. Cette situation bénéficie particulièrement au Livret A et à l'assurance vie. Philippe Crevel, Directeur du Cercle de l'Epargne, partage son analyse.
Lire (3 min.)

Fintech : La Banque Postale s’associe à Sapiendo-Retraite

La Banque Postale a annoncé le 16 mai 2019 un partenariat avec la FinTech Sapiendo-Retraite — outil de simulation retraite — pour accompagner ses clients dans la préparation de leur retraite par répartition. L'offre dédiée sera distribuée sur tout le territoire français, à travers le réseau de la Banque Postale qui compte près de 1 000 conseillers en patrimoine.

« Les Français ont besoin de conseil pour anticiper, organiser et optimiser leurs droits à la retraite. Sapiendo combine technologie et accompagnement par un expert pour les éclairer », commente Valérie Batigne, fondatrice et présidente de Sapiendo. Créée en 2015, la startup propose d'optimiser ses droits à la retraite avec une stratégie patrimoniale adaptée.

Informer les Français sur leurs droits à la retraite

« Les Français passent en moyenne 23 ans de leur vie à la retraite, pourtant 70 % d’entre eux ne savent pas quand ils vont partir ni avec quel montant ! Or, les enjeux sont majeurs, 315 Mds€ de cotisations et de prestations s’échangent tous les ans », explique Franck Oniga, Directeur marketing de La Banque Postale. Sapiendo-Retraite propose de réaliser un parcours retraite en 3 étapes, avec l'accompagnement en direct d’un expert :

  • simuler précisément ses droits aux différents âges de départ à la retraite, en fonction d'hypothèses de projection multiples et personnalisées ;
  • vérifier et corriger ses droits grâce à une détection par l’outil des erreurs potentielles sur le relevé individuel de situation (RIS) qui se charge d’éditer les courriers de demandes de régularisation auprès de tous les organismes ;
  • optimiser le montant de sa retraite en alertant sur des opportunités de départ anticipé, en calculant la pertinence des rachats de trimestres et en informant sur les modalités du cumul emploi retraite.
Lire (2 min.)

Loi Pacte : la transférabilité de l’assurance vie devrait doper l’épargne retraite

Olivier Grenon-Andrieu
Fraîchement adoptée par les députés, la loi Pacte va transformer en profondeur le marché de l'épargne français. La loi prévoit une transparence accrue, une transférabilité sous conditions et quelques dispositions spécifiques pour l'épargne salariale. Quels bénéfices l'épargnant peut-il tirer de ces nouvelles règles ? Olivier Grenon-Andrieu, Président du Groupe Equance, partage son analyse.
Lire (6 min.)

Avril 2019 : le Livret A inoxydable

Philippe Crevel
En règle générale, le mois d'avril se révèle favorable à la collecte sur le Livret A. En 2019, ce produit d'épargne à succès bat de nouveaux records. Les Français se méfient de la conjoncture et préfèrent conserver d'importantes liquidités. Quelles perspectives se dessinent pour fin 2019 ? Philippe Crevel, Directeur du Cercle de l'Epargne, partage son analyse.
Lire (3 min.)

Nexity change la répartition des missions de ses dirigeants

Les actionnaires de Nexity — spécialiste de la promotion immobilière et de la gestion locative — ont voté ce mercredi 22 mai en Assemblée Générale (AG) pour l'évolution des fonctions des dirigeants de l'entreprise. Alain Dinin occupera une présidence aux missions étendues et Jean-Philippe Ruggieri — Directeur Général — exercera ses fonctions de manière collégiale avec Julien Carmona, Véronique Bédague-Hamilius et Frédéric Verdavaine, Directeurs généraux délégués.

Une évolution qui reflète un actionnariat atypique

La plateforme Nexity s'adresse aux particuliers, aux entreprises, aux collectivités et à des startups créées en interne chez Nexity. L'entreprise revendique 10 000 collaborateurs, qui exercent 50 métiers différents. La réorganisation chez Nexity des missions de ses dirigeants tient en partie à la répartition atypique du capital de l'entreprise. L'actionnaire de référence est une action de concert — composée notamment de salariés et de dirigeants du Groupe — qui détient près de 20 % du capital.

Immobilier : Nexity annonce une nouvelle répartition des missions de ses dirigeants
Source : Nexity

Ces collaborateurs de Nexity sont associés avec Le Crédit Mutuel Arkéa, qui détient à lui seul un peu plus de 5 % du capital de l'entreprise. « La notion classique de patron n’est plus la réponse unique dans ce nouvel environnement. Le futur de Nexity passe par une équipe « d’associés » pour un pilotage multidisciplinaire. Face à la complexité des sujets, c’est la garantie d’une équipe plus performante », explique Alain Dinin, Président de Nexity.

Lire (2 min.)

Finance durable : le Cleantech Forum Europe 2020 se tiendra au Luxembourg

Ce mercredi 22 mai, le Luxembourg a été choisi pour accueillir le Cleantech Forum Europe 2020. L’annonce officielle a eu lieu lors du dîner de gala du Cleantech Forum Europe 2019, qui se tenait à Stockholm en Suède. Organisé depuis 2005 par le Cleantech Group, cet événement dédié aux technologies propres attire investisseurs-clés, agences gouvernementales, entreprises, PME et startups. Il attire des délégués de 30 pays différents. Des forums similaires se tiennent chaque année en Asie et aux États-Unis.

La ville de Luxembourg accueillera le 16e Cleantech Forum Europe. Outre son engagement dans le développement durable et l'économie circulaire, « c'est un hub de premier plan pour la finance verte et pour les fonds d’investissement, et l’hôte de deux institutions essentielles au financement de l'économie européenne de l'innovation : la Banque européenne d'investissement et le Fonds européen d'investissement », déclare Richard Youngman, CEO de Cleantech Group.

Développement d'un pôle financier durable

La place financière du Luxembourg est devenue un moteur de la finance durable, un enjeu-clé pour le secteur des cleantech. L’agence de développement de la place financière Luxembourg for Finance apportera sa contribution sur ce sujet, à travers l'organisation d'un « dîner des investisseurs » pour faciliter les échanges entre participants et experts. Le Forum permet de découvrir des projets « qui contribueront à réduire le réchauffement planétaire et à en atténuer les effets. Le développement et la production de ces projets nécessitent des capitaux considérables », explique Nicolas Mackel, CEO de Luxembourg for Finance.

Cet événement va contribuer au rayonnement du Luxembourg dans l'univers de la finance responsable. « En tant que pionnier de la levée de fonds pour des projets verts et durables, le Luxembourg considère ce Forum comme une occasion précieuse de rassembler différentes communautés pour faire avancer notre promesse envers les générations futures. L'expertise et le cadre que le Luxembourg a mis en place dans le domaine de la finance seront essentiels pour façonner l'avenir de la durabilité », conclut-il.

Lire (3 min.)

Loi Pacte et financement de l’économie : des progrès indéniables mais peut mieux faire !

Arnaud Monnet
Mieux prendre en compte les enjeux sociaux et environnementaux au niveau des entreprises et drainer l’épargne des Français vers l’économie productive et responsable sont autant d’objectifs louables fixés par la loi Pacte. Quelles sont les sources de blocage qui demeurent ? Arnaud Monnet, Directeur général et responsable ISR du groupe Horizon, partage son analyse.
Lire (5 min.)

Gestion de patrimoine : un avocat et un notaire lancent la SPE Thésée

Florian Burnat — avocat fiscaliste — et Matthieu Hassen — notaire — annoncent ce lundi 13 mai le lancement à Paris de Thésée, une société pluri-professionnelles (SPE) « avocat-notaire ». Cette structure accompagne les entreprises sur des problématiques fiscales patrimoniales, grâce à une expertise juridique et notariale. Les deux associés co-fondateurs mettent en commun leurs compétences, afin de fournir un service pluridisciplinaire.

La SPE Thésée fonctionne comme un « guichet unique » destiné à optimiser la collaboration entre notaires et avocats, en cohérence avec les évolutions du marché et la complexification réglementaire. L'outil se présente comme un fil conducteur — d'où son nom mythologique, associé au labyrinthe et au fil d'Ariane — capable de gérer l’ensemble des problématiques fiscales et patrimoniales de l’entreprise, de ses dirigeants et de leur famille. Thésée intervient notamment en fiscalité, en structuration patrimoniale, en droit des personnes et de la famille, en droit des sociétés et en immobilier.

Focus sur le parcours de Florian Burnat

Titulaire du Master 2 Droit des affaires et fiscalité, de l’Université Panthéon-Assas (2008), d’une Maîtrise de Sciences de Gestion, de l’Université Paris-Dauphine (2006) et d’un LL.M de la London School of Economics (2007), Florian Burnat prête serment en 2009. Il débute sa carrière chez Cleary Gottlieb Steen & Hamilton LLP en 2008, puis intègre Mayer Brown en 2011 avant de rejoindre CMS Francis Lefebvre Avocats en 2013. Florian Burnat écrit de nombreux articles et intervient régulièrement dans des conférences et matinées d’information sur le droit des sociétés et la fiscalité.

Focus sur le parcours de Matthieu Hassen

Matthieu Hassen est titulaire du Diplôme Supérieur du Notariat, de l’Université de Nantes (2006), d'un Mastère spécialisé en Fiscalité, Droit des Affaires, Conseil et Gestion d'Entreprise, de l'INSEEC Business School (2008) et d’un Master 2 de Droit des affaires, Fusions-Acquisitions, de l’Université Paris-Saclay (2008). Il obtient une certification de l’Autorité des marchés financiers (AMF) en 2016. Il exerce dans divers offices notariaux avant de rejoindre l’Unofi (Union notariale financière) en 2008 puis le groupe notarial Althémis en 2012. Il rejoint la Banque Privée Caisse d’Epargne en 2016.


Lire (3 min.)

Equance nomme un conseiller patrimonial au Sénégal

Dans le cadre de son développement à l'international, Equance — société de Conseil en Gestion Privée Internationale — annonce ce lundi 13 mai la nomination en interne d'un conseiller patrimonial au Sénégal. Jérôme Brousse (42 ans) accompagnera les Français résidant au Sénégal dans leurs problématiques fiscales et patrimoniales. Cette communauté compte 25 000 ressortissants, ce qui en fait l'une des plus importantes du pays. Elle se compose de Français expatriés, de Français d’origine africaine nés au Sénégal, mais aussi de 8 000 franco-libanais.

Les problématiques patrimoniales des Français au Sénégal

Le Sénégal se présente comme l’un des pays africains les plus stables sur la plan politique. A ce titre, il attire de nombreuses grandes entreprises françaises. C'est notamment le cas d'Eiffage, Bolloré, CMA CGM, Auchan... ou encore les sociétés spécialisées dans l’export et le commerce. La crainte d'un changement de situation reste cependant présente chez les expatriés, qui cherchent à diversifier leur patrimoine en investissant dans des biens immobiliers ou dans des SCPI en France.

Qu’ils soient chefs d’entreprise, cadres expatriés ou indépendants, l’autre problématique principale des Français installés au Sénégal reste la protection du conjoint. Le régime matrimonial légal au Sénégal repose sur la séparation de biens, d’où la nécessité pour de nombreux Français de faire établir « une déclaration de loi applicable » afin de fixer la loi et le régime matrimonial qui doivent s'appliquer.

Focus sur le parcours de Jérôme Brousse

Jérôme Brousse est diplômé en Gestion d’entreprise et en aménagement du territoire. Il commence sa carrière comme cadre dans la fonction publique française. Après son expatriation au Chili, Jérôme Brousse rejoint Equance en mars 2015, en tant que consultant en Gestion Privée Internationale.

En 2019, il est nommé conseiller patrimonial au Sénégal. Outre les sujets liés à la diversification patrimoniale, Equance accompagne ses clients au Sénégal « sur des problématiques liées à l’optimisation fiscale et à la préparation de la retraite », précise Jérôme Brousse.

Lire (3 min.)

La Guyane : un marché immobilier méconnu aux atouts multiples

Elena Azria
Croissance démographique élevée, forte demande locative, marché immobilier sain... La Guyane ne manque pas d’atouts pour séduire les investisseurs particuliers. Les entreprises peuvent aussi investir dans l’immobilier guyanais en bénéficiant du dispositif Girardin IS. Quelles sont les particularités de ce marché ? Elena Azria, porte-parole du groupe Océanic, partage son analyse.
Lire (4 min.)

SWIFT nomme son Président Directeur Général

SWIFT nomme son Président Directeur Général
Javier Pérez-Tasso

SWIFT — spécialiste des services de messagerie financière sécurisée — annonce ce jeudi 23 mai 2019 la nomination en interne d'un nouveau Président Directeur Général (« Chief Executive Officer »). Membre de l'équipe de direction de SWIFT depuis sept ans, Javier Pérez-Tasso était jusqu'à présent Directeur des régions Amériques & Royaume-Uni.

Il prendra ses fonctions le 1er juillet 2019 en remplacement de Gottfried Leibbrandt, qui a annoncé en décembre 2018 son intention de quitter son poste à la fin du mois de juin. En tant que Président Directeur Général de SWIFT, Javier Pérez-Tasso sera basé au siège de SWIFT en Belgique.

Focus sur le parcours de Javier Pérez-Tasso

De nationalité espagnole, Javier Pérez-Tasso est diplômé en ingénierie électrique de l'Institut National Polytechnique de Grenoble, d'un master en management de la Solvay Business School, d’un master en Finance de l'IE Business School de Madrid, et du master Executive TGM (« Transition to General Management ») de l'Insead. Au cours de sa carrière, il occupe un certain nombre de postes de direction dans les domaines technologiques et commerciaux. Il développe ainsi l’activité au sein de bureaux régionaux situés en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Javier Pérez-Tasso rejoint SWIFT en 1995. Il accède au poste de Directeur des régions Amériques & Royaume-Uni en septembre 2015. Dans le cadre de cette fonction, il renforce le modèle d’engagement de SWIFT auprès des banques impliquées dans les transactions internationales. Il supervise également le développement de l’activité au sein de marchés à forte croissance. De 2016 à 2018, Javier Pérez-Tasso sponsorise le Programme de Sécurité Client de SWIFT en tant que Directeur Marketing. Il contribue ainsi à la mise en œuvre de la réponse de SWIFT au défi de la cybercriminalité.

Dans le cadre de ce poste, Javier Pérez-Tasso est en chargé de l'élaboration du plan stratégique SWIFT 2020. Ce poste lui permet de réaffirmer la priorité accordée aux paiements transfrontaliers, de renforcer la conformité en matière de lutte contre la criminalité financière, et d’approfondir la présence de SWIFT dans les infrastructures de marché, notamment dans le domaine des paiements instantanés. En juillet 2019, il accède à la fonction de Président Directeur Général de SWIFT.

Lire (3 min.)

Blockchain : IZNES annonce la recomposition de son capital

IZNES — plateforme paneuropéenne de tenue de registre en blockchain — annonce ce jeudi 23 mai avoir finalisé la recomposition de son actionnariat, qui se traduit par la montée en puissance à son capital des 6 sociétés de gestion actionnaires fondatrices.

OFI AM, Arkéa IS, Groupama AM, La Banque Postale AM, La Financière de l’Echiquier et Lyxor Asset Management détiennent désormais l’intégralité du capital de la plateforme. L’opération a aussi vu la sortie du tour de table de SETL, la société créatrice de la technologie blockchain d’IZNES.

Vers un développement à l'international

Cette opération renforce IZNES dans l'optique d'un développement international. IZNES rachète notamment la propriété intellectuelle de sa plateforme, recrute l’équipe de SETL qui a conçu le produit et internalise ses développements informatiques. IZNES continue de bénéficier d’une licence d’utilisation de la technologie Blockchain de SETL.

Lancée en mars 2019, IZNES organise l'achat et la vente d’OPC en blockchain pour le compte de clients institutionnels et particuliers, compatibles avec les différents canaux de commercialisation. L'entreprise affiche plus d’1 milliard d’euros d’encours sous registre en Mai 2019. IZNES poursuit son développement en France et au Luxembourg.

Lire (2 min.)

Assurance vie : Hedios lance son placement H Performance 25

Hedios Patrimoine — courtier en assurance vie et en produits de défiscalisation — annonce ce mardi 30 avril le lancement de son placement H Performance 25, accessible en Unités de Compte (UC) dans le cadre du contrat d’assurance vie Hedios Life (Suravenir). Ce produit affiche un objectif de rémunération annuelle de 11 % hors frais d'investissement, avant prélèvement fiscaux et fiscalité. Les souscriptions sont ouvertes jusqu'au jeudi 27 juin 2019.

H Performance 25 permet un remboursement anticipé tous les ans, dès lors que l'évolution de l'indice S&P Euro 50 Equal Weight Synthetic 5 % Price (Indice de référence) est positive ou nulle par rapport à son niveau initial. H Performance 25 dispose d'une protection du capital au terme de 12 ans jusqu'à une baisse de 30 % de son Indice de référence. Ce placement n'est garanti ni en capital, ni en cours de vie, ni à l'échéance.

En moyenne 8,01 % de rémunération nette par an

Depuis 10 ans, Hedios Patrimoine propose aux investisseurs sa Gamme H. Dans le détail, 44 supports sur 72 ont déjà été remboursés au 30 avril 2019 avec une moyenne de rémunération nette de tous frais de 8,01 % par an — avant prélèvements sociaux et fiscalité de l’assurance vie — pour une durée de détention moyenne de 2 ans, indique Hedios Patrimoine.

Les supports Gammes H non encore remboursés conservent un risque de perte en capital en cours de vie et à leur échéance, tout en bénéficiant d'un remboursement du capital à l'échéance en cas de baisse limitée de leur Indice de référence. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Lire (2 min.)

Family Office : l’AFFO et l’Aurep lancent une formation certifiante destinée aux professionnels

L’Association Française du Family Office (AFFO) et l’Aurep — organisme de formation aux métiers de la gestion de patrimoine — annoncent ce mardi 30 avril le lancement d’une formation dédiée au métier du Family Office. Ce programme s'adresse aux professionnels de la gestion de patrimoine qui exercent auprès des familles et qui souhaitent développer leur expertise : Mono ou Multi Family Office, banquiers privés, conseillers en gestion de patrimoine (indépendants ou salariés) ou encore professionnels du droit et du chiffre, tels que les notaires, avocats, experts comptables, etc.

Les candidats devront justifier soit d’un diplôme de niveau bac + 4 dans les domaines juridique, économique, commercial ou de gestion, sans autre condition ; soit d’une expérience professionnelle d’au moins 5 ans dans le domaine de la gestion de patrimoine, de la finance ou de la gouvernance d’entreprise. Dans ce dernier cas, les dossiers seront examinés par la commission de Validation des Acquis de l’AUREP. Les inscriptions débuteront le 13 mai 2019, en ligne sur les sites de l’Aurep et de l’AFFO.

Quelques éléments sur la formation

La formation durera 20 jours, soit 140 heures réparties sur plusieurs mois. Conçue conjointement par l’AFFO et l’AUREP, elle sera dispensée à Paris par des professionnels et membres de l’AFFO et par l’équipe pédagogique de l’AUREP. La formation commencera début 2020 pour un coût de 10.000 € — tarifs non soumis à la TVA — et s'articulera autour de 3 axes principaux :

  • La gouvernance d’entreprise et familiale ;
  • L’organisation patrimoniale de la famille ;
  • L’accompagnement de la famille ou comment gérer l’affection familiale ;

La formation permet de mieux appréhender le métier de Family Officer, qu'il soit dédié à une famille unique ou à plusieurs familles, qu’il soit salarié ou prestataire dédié. Sa mission globale est d'accompagner les familles dans la gestion, la préservation et la transmission de leur patrimoine, tout en fédérant l’harmonie et la cohésion familiale. Il doit appréhender la situation de la famille dans sa globalité, afin d'identifier les bons interlocuteurs et les compétences nécessaires au bénéfice des intérêts patrimoniaux. La formation permet d'apprendre à gérer cette pluridisciplinarité.

Lire (3 min.)