7e Assises de la gestion de patrimoine et du conseil aux entreprises : « Le cash-out de la cinquantaine »

Les 7e assises de la gestion de patrimoine et du conseil aux entreprises se dérouleront le 3 avril 2019 au Pavillon Dauphine à Paris, sous le thème “ Le cash-out de la cinquantaine”. Luc Ferry, philosophe et ancien Ministre, clôturera la journée par une conférence sur la révolution numérique des métiers.
Lire (2 min.)

Amundi Immobilier acquiert un immeuble de bureaux à Paris

Amundi Immobilier a annoncé ce lundi 11 mars — pour le compte des fonds qu’elle gère — l'acquisition en "Vente en l’état futur d’achèvement" (VEFA) d'un immeuble de bureaux à Paris. Situé au 39 avenue de Trudaine dans le IXe arrondissement, le bien dispose d'une surface de 7 307 m².

Bureaux atypiques dans un bâtiment historique

La restructuration porte sur un bâtiment historique — une ancienne école de 1860 — ce qui en fait un immeuble de bureaux atypique. Une fois rénové, l’immeuble disposera d’une verrière magistrale couvrant la cour intérieure principale, ainsi que d’un mur végétal et d’une toiture végétalisée en R+7.

Très bien situé, cet actif se trouve à 5 minutes à pied des lignes de métro 2 et 12. Les bureaux devraient être livrés en 2020. Un bail a déjà été signé avec WeWork, société de mise à disposition d’espaces de travail partagés. Dans le cadre de cette acquisition, Amundi Immobilier a été conseillée par Cheuvreux, Gide et Nerco.

Lire (1 min.)

Crédit Agricole Ile-de-France nomme une Directrice de la Prévention des Risques et du Secrétariat Général

La caisse Crédit Agricole Ile-de-France accueille ce lundi 4 mars une nouvelle Directrice de la Prévention des Risques et du Secrétariat Général en remplacement de Rémi de Laveaucoupet. Véronique Martinez (54 ans) occupait précédemment le poste de Directrice Marketing, digital et organisation/informatique au sein de la Caisse Régionale Crédit Agricole de Normandie Seine. Son périmètre d'activité intègre désormais, en plus des fonctions existantes, le Département du développement mutualiste.

Focus sur le parcours de Véronique Martinez

Diplômée de Kedge Business School, Véronique Martinez débute sa carrière en 1988 à la Caisse Régionale du Midi — aujourd'hui Languedoc — dans des fonctions de Marketing et Ressources Humaines pendant 6 ans. Elle intègre ensuite l'Inspection Générale de Crédit Agricole S.A. pendant 8 ans comme inspectrice puis chef de mission.

Véronique Martinez poursuit son parcours chez Crédit Agricole Leasing and Factoring en 2002, comme Directrice de la gestion, du recouvrement et de la cession d'actifs pendant 3 ans. Après cela, elle intègre Crédit Agricole Payment Services à nouveau pendant 3 ans, comme Directrice du fonctionnement (Ressources Humaines, finances et organisations).

Elle a rejoint la Caisse Régionale de Normandie Seine en 2008, au sein de laquelle elle a occupé successivement les fonctions de Directrice financière et pilotage, de Directrice Marketing, Back Office (assurances et épargne) et financement des particuliers, et enfin de Directrice Marketing, digital et organisation/informatique.

Lire (2 min.)

La CNCGP invite les CGP à participer à son 22e congrès

La CNCGP organise son 22e congrès le 28 mars prochain à Paris. L'événement est ouvert à tous les CGP, quelle que soit leur association d'affiliation. Venez vous inscrire !
Lire (2 min.)

LFDE annonce la nomination de deux Directeurs Généraux Délégués

La Financière de l’Echiquier (LFDE) annonce ce mardi 23 avril la nominations de deux nouveaux  Directeurs Généraux Délégués, effective à partir du 19 avril 2019. Olivier de Berranger (53 ans) — Directeur de la Gestion d’actifs — et Bertrand Merveille (38 ans) — Directeur de la Gestion privée — succèdent à Christian Gueugnier — co-fondateur de LFDE — qui reste néanmoins administrateur.

« La décision du conseil d’administration de nommer deux experts de LFDE au poste de Directeur Général Délégué s’inscrit dans la continuité tout en améliorant encore la gouvernance de l’entreprise », déclare Christophe Mianné, Directeur Général de LFDE.

Focus sur le parcours d’Olivier de Berranger

Olivier de Berranger

Olivier de Berranger est diplômé d’HEC. Au cours de sa carrière, il occupe notamment des postes de trader et de Responsable de desk trading au Crédit Lyonnais puis chez Calyon. Il devient ensuite Responsable du pôle Capital Markets chez First Finance. Il rejoint la LFDE en 2007 comme Gérant obligataire avant de devenir Directeur de l’expertise taux et diversifiés.

A partir du 1er octobre 2017, Olivier de Berranger occupe les fonctions de Directeur de la Gestion d’actifs de LFDE et de membre du comité de direction. En plus de sa récente nomination, Olivier de Berranger reste gérant d’Echiquier ARTY et d’Echiquier Crédit Europe.

Focus sur le parcours de Bertrand Merveille

Bertrand Merveille

Bertrand Merveille est titulaire d'un Master Droit et Economie des marchés financiers de l’université de Caen. Il débute son parcours professionnel en 2003 au sein de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).

Il rejoint LFDE en 2011, en qualité de Responsable de la Conformité et du Contrôle Interne. En 2016, Bertrand Merveille accède au poste de Directeur de la Gestion privée et membre du Comité de direction.

Lire (3 min.)

Immobilier de bureaux : PERIAL AM achète un immeuble à Aix-en-Provence

PERIAL Asset Management (AM) — spécialiste de la gestion d'actifs immobiliers — annonce ce mardi 23 avril s'être porté acquéreur auprès d’une foncière privée d’un immeuble mixte — bureaux et commerces — situé dans le centre-ville d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Cette transaction s'est conclue pour un montant de 22 M€ au bénéfice de la SCPI PFO gérée par PERIAL AM.

L'immeuble CENTRAIX acquis par PERIAL AM à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)

Un rendement net initial de 6,75 %

L'immeuble CENTRAIX développe 9 350 m² répartis sur un rez-de-chaussée, 3 étages et 4 niveaux de sous-sol à usage de parking. Son classement ERP 2e catégorie et sa localisation confèrent à ce bâtiment une forte attractivité. L’actif est loué à 100 % à 10 locataires dont SUPER U, le Centre National de la Fonction Publique Territoriale, un centre de formation aux métiers du numérique et le département des Bouches-du-Rhône.

 « Cet investissement dégage un rendement net initial de 6,75 %. Il illustre la capacité de notre équipe investissement à identifier des actifs de qualité en région, dotés d’un très bon rapport rendement / risque », précise Yann Guivarc’h, Directeur Général de PERIAL AM. l’étude Oudot & Associés et le vendeur par l’Etude Feraud et Voglimacci ont accompagné PERIAL AM dans cette transaction. L'opération a été réalisée par l’intermédiaire de ARP.

Lire (2 min.)

Michaël Aguilar & Sébastien Bareau : Conseiller et vendre à l'heure du numérique

Après avoir transformé le secteur de la vente et de la distribution, le numérique provoque la mutation du métier de Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP). Comment accompagner des clients sur-informés grâce à internet ? Quelle plus-value le CGP peut-il apporter ? Quel avenir pour le Conseil en Gestion de Patrimoine à l'heure du digital ?

Nous nous sommes rendus le 19 février dernier dans les locaux de l'ISC Paris, école de commerce et de management, pour assister à la conférence de Michaël Aguilar, Expert en vente et motivation, sur le thème "Conseiller et vendre à l'heure du numérique".

Prochaine conférence en octobre 2019

L'événement organisé par Sébastien Bareau, Président de Patrimo Portage, a réuni 400 professionnels du Conseiller en Gestion de Patrimoine, venus débattre de l'avenir de la profession. Les participants se donnent rendez-vous du 12 au 14 octobre 2019 au prochain Salon de l'Immobilier de Paris, pour un autre cycle de conférence sur le thème de l'immobilier dans un monde incertain.

Voir (<5 min.)

Axiom AI lance un fonds crédit non-directionnel avec un objectif de rendement à deux chiffres

Axiom Alternative Investments, société de gestion basée à Paris et à Londres qui gère 1,2 milliard d’euros, annonce ce jeudi 21 février le lancement de son nouveau fonds. Axiom Credit Opportunity vise un rendement net annuel de 12% et un ratio de Sharpe supérieur à 2. Ce fonds non-directionnel sera investi dans des dérivés de crédit, un marché de 8 400 milliards de dollars (Source : BRI).

Laurent Henrio devient gérant du fonds Axiom Credit Opportunity

La stratégie sera axée sur deux sources d’opportunités : capturer la valeur des anomalies structurelles de prix sur le marché de dérivés de crédit, et capturer l’opportunité issue de la réglementation en vigueur, qui oblige les banques à céder des risques pour améliorer leur retour sur fonds propres. Axiom Credit Opportunity vise à générer des rendements stables, non corrélés aux classes d'actifs traditionnelles. Le fonds se concentre sur les marchés crédit Investment Grade et High Yield en Europe et en Amérique du Nord. La stratégie vise à maintenir un profil neutre au marché tout en intégrant des couvertures pour résister à des scénarios extrêmes.

La gestion d'Axiom Credit Opportunity est confiée à Laurent Henrio, ancien responsable mondial du trading de crédit à la Société Générale, qui a rejoint Axiom en septembre 2018. Avec ses 16 ans d’expérience en structuration et pricing de dérivés de crédit chez JP Morgan puis chez Société Générale, Laurent Henrio est un expert des dérivés de crédit en Europe. Il sera épaulé par Adrian Paturle, gérant de portefeuille chez Axiom depuis sa création, qui compte plus de 20 ans d'expérience dans la gestion de fonds crédit.

De nombreuses opportunités grâce aux exigences règlementaires

Axiom dispose d’un cadre opérationnel complet, avec réseau de contreparties capable d’offrir aux investisseurs un accès à des stratégies dont les barrières à l’entrée sont importantes. « Diversifier la gamme de nos fonds existants avec Axiom Credit Opportunity nous permet d’étoffer le spectre des solutions d'investissement non-directionnelles et peu corrélées aux classes d’actifs traditionnelles. De plus, c’est l’opportunité de renouer avec notre base d’investisseurs historique à la recherche de rendements à deux chiffres », explique David Benamou, Associé-Gérant d’Axiom AI.

« Nous sommes très satisfaits du très bon démarrage du fonds, tant en termes de performance qu’en termes de progression des encours. Il s’agit d’une proposition unique sur un marché en croissance, qui offre de nombreuses opportunités grâce notamment aux exigences réglementaires qui pèsent sur les banques. Nous y voyons une source de valeur qui offre de la diversité et de la décorrélation par rapport aux classes d’actifs traditionnelles », explique Laurent Henrio, Gérant du fonds Axiom Credit Opportunity.

Lire (3 min.)

Neuberger Berman nomme un nouveau Directeur Portfolio Solutions EMEA

Neuberger Berman, société de gestion indépendante détenue par ses salariés, annonce ce mercredi 20 février la nomination d'un nouveau Directeur Portfolio Solutions (EMEA). Ce responsable fera partie de l'équipe Quantitative and Multi-Asset Class Investments (QMAC) de Neuberger Berman, sous la direction d'Erik Knutzen et Doug Kramer.

Portefeuilles personnalisés pour les clients institutionnels

Joe McDonnell prend les rennes de ce poste nouvellement créé. Il sera chargé de la conception et de la supervision des mandats multi-actifs et de la collaboration avec des partenaires stratégiques. Joe McDonnell s'appuiera sur la plateforme mondiale de Neuberger Berman pour identifier des solutions quantitatives personnalisées.

Le nouveau Directeur Portfolio Solutions EMEA accompagnera la construction, la supervision et la mise en œuvre de portefeuilles répondant aux objectifs spécifiques des clients. Dik van Lomwel, Directeur EMEA et Amérique latine chez Neuberger Berman, déclare : "Compte tenu de l'environnement de marché plus dynamique, nous constatons un besoin croisant de solutions plus personnalisées de la part de nos clients institutionnels. Nous avons développé nos ressources dans ce domaine."

Focus sur le parcours de Joe Mc Donnell

Précédemment, Joe McDonnell était Directeur Portfolio Solutions pour la région EMEA chez Morgan Stanley Investment Management depuis dix ans. Il a auparavant travaillé dix ans dans la gestion de fonds de pension, en tant que Responsable des investissements chez Shell International, et Responsable Fixed Income pour le fonds de pension d’IBM Europe.

Lire (2 min.)

Actuaris annonce l’arrivée d’un nouvel Equity Partner

Actuaris annonce l'arrivée d'un nouvel Equity Partner

Actuaris, cabinet de conseil en actuariat - édition de logiciels actuariels pour l'assurance et la finance, annonce ce lundi 18 février à Paris l'arrivée d'un nouvel associé (Equity Partner). Actuaris est une société membre d’Addactis Group, société basée à Bruxelles et présente dans 24 localisations à travers le monde. Le Groupe Addactis déploie ses activités autour de 4 marques : Actuaris, Adding, Addactis et Previsoft.

Laurent Devineau (45 ans), titulaire d’un Master de sciences actuarielle et financière (ISFA, 2005), Membre certifié de l’Institut des Actuaires, Agrégé de mathématiques (1997), a rejoint Actuaris en tant que Equity Partner. Membre du COMEX, il interviendra plus particulièrement sur les sujets de modélisation actuarielle et financière en collaboration et animation des practices Modeling & Finance Life & Heath, Modeling & Risk  P&C et du Modeling Lab au sein d’Actuaris.

Focus sur le parcours de Laurent Devineau

Laurent Devineau a débuté sa carrière comme enseignant en mathématiques avant d’intégrer la société Suravenir. Il a ensuite occupé les fonctions de Directeur Recherche & Développement durant une douzaine d’années au sein de cabinets de conseils internationaux où il a accompagné un grand nombre d’acteurs du marché dans le développement de leurs modèles internes Solvabilité 2 ainsi que dans la modélisation de leurs risques financiers et de souscription.

Avant de rejoindre Actuaris, il occupait la fonction de Directeur de la Mesure des Risques au sein d’Allianz France, où il était responsable du calcul du capital économique Solvabilité 2 de cette entité. L’expérience acquise au sein de structures d’assurance et dans le domaine du conseil, a permis à Laurent de développer une réelle expertise sur les aspects quantitatifs associés au dispositif Solvabilité 2.

Parallèlement à ces nouvelles fonctions, Laurent Devineau continuera à s’investir dans le monde académique. Il intervient notamment dans le cadre de la formation Expert ERM-CERA de l’Institut des Actuaires et est également Chercheur associé au laboratoire SAF de l’Université de Lyon 1.

Lire (3 min.)

Foncia Groupe nomme la Présidente de sa filiale Foncia Croissance

Foncia Groupe annonce cette semaine la nomination en interne d'une nouvelle Présidente pour sa filiale

Foncia Groupe — spécialiste de l'immobilier — annonce ce mardi 23 avril la nomination en interne d'une Présidente pour sa filiale Foncia Croissance, dédiée au secteur du neuf. Krystel Bruneau (48 ans) endosse cette fonction en plus de son poste actuel — Présidente au sein de Foncia Property Management — qu’elle occupe depuis 2018. Elle rapporte désormais directement à Philippe Salle, président de Foncia Groupe.

Dans le cadre de cette promotion, Krystel Bruneau devient aussi membre du comité de direction de l’administration de biens et du Management Committee du Groupe. Elle aura pour mission de poursuivre le développement du Groupe en gestion de patrimoine — tant en BtoB qu’en BtoC — et de promouvoir les programmes neufs auprès des clients désireux d’investir dans une solution globale et sécurisée.

Focus sur le parcours de Krystel Bruneau

Krystel Bruneau est diplômée d’un master 2 en finance d’entreprise à l’université Evry-Val d’Essonne. Elle a réalisé l’ensemble de sa carrière dans le secteur de l’immobilier, dans l’univers de la gestion locative. Krystel Bruneau débute son parcours au sein de Foncia Groupe en 1996. Dès 2001, elle y occupe successivement les postes de Directrice et Attachée de Direction en gestion locative.

En 2011, Krystel Bruneau devient Directrice de patrimoine de Ammonitia, SAS spécialisée dans la gestion d’immobilier résidentiel neuf en France. En 2016, elle prend la direction de Foncia Property management dont elle est nommée Présidente deux ans après. Depuis 2018, elle travaille en tant que Présidente au sein de Foncia Property Management.

Lire (2 min.)

ISR : Nordea AM privilégie les produits climat qui offrent déjà un intérêt économique

La méga tendance du changement climatique et de la protection de l’environnement offre aujourd'hui de réelles opportunités d’investissement. Nordea AM — gestionnaire d'actifs — annonce ce jeudi 18 avril son intention de privilégier les entreprises qui proposent des produits « verts » déjà opérationnels. Objectif, concilier développement durable et performances financières, sans entraîner les investisseurs dans des innovations hasardeuses.

« C’est une approche qui repose avant tout sur l’idée que les entreprises qui vont le plus profiter de la croissance de l’économie durable, au cours des prochaines années, sont celles qui proposent déjà des solutions existantes, sans attendre des innovations technologiques spectaculaires », explique Henning Padberg, co-gérant du fonds Nordea 1 – Global Climate and Environment. Ce fonds existe depuis 2008, ce qui lui permet d'afficher le plus long historique de performance dans cette thématique.

Gérer les ressources existantes

Investir dans des sociétés qui luttent contre le changement climatique permet une exposition à des secteurs très différents. Nordea AM distingue trois thèmes d’investissement : les optimisateurs concentrés sur la gestion efficiente des ressources, les innovateurs qui opèrent dans le secteur des énergies alternatives et enfin les adaptateurs dont l’objectif est la protection de l’environnement et la sauvegarde de la biodiversité.

La gestion efficiente des ressources existantes — les optimisateurs — concerne parfois des entreprises peu visibles, avec une grande diversité de secteurs qui va de l'agriculture « intelligente » aux fabricants d’équipement à basse consommation d’énergie ou de matériaux de construction dédiés à l'isolation thermique. « Ce thème combine l’intérêt économique et financier avec la réduction des émissions de carbone et la diminution de la consommation d’énergie », précise Henning Padberg.

Energies renouvelables et contraintes réglementaires

De leur côté, les entreprises qui sont actives dans le secteur des énergies renouvelables — les innovateurs — bénéficient d’une forte visibilité mais également de perspectives économiques attractives. L’énergie solaire et l’éolien vont continuer d’accroître leurs parts de marchés au cours des prochaines années. A long terme, l’électricité deviendra la première forme d’énergie utilisée, mettant fin à l’ère du pétrole et du charbon.

Enfin, les sociétés les plus actives dans la protection de l’environnement et la sauvegarde de la biodiversité — les adaptateurs — prennent notamment en compte la contrainte réglementaire. Anticiper les coûts futurs induits par des externalités négatives importe tout autant que de résoudre les problèmes existants, pour réaliser un investissement intéressant.

Des opportunités encore sous-exploitées

L’univers d’investissement du fonds compte environ 1 200 entreprises qui peuvent s’inscrire dans l’un de ces trois thèmes d’investissement. Leur capitalisation boursière cumulée dépasse les 6 000 milliards d’euros. « Les entreprises évoluant autour des thématiques du changement climatique et de la protection de l’environnement restent encore mal comprises par les investisseurs et délaissées par les analystes », relève Henning Padberg. 

Les opportunités s'avèrent pourtant nombreuses pour les investisseurs avertis. « Citons à titre d’exemple Infineon (industrie des semi-conducteurs), Kerry (ingrédients naturels, produits éco-responsables) ou Vestas (fabrication d’éoliennes) », précise le co-gérant du fonds Nordea 1 – Global Climate and Environment. Dans cet univers économique encore sous-estimé, Nordea AM entend prendre une position stratégique.

Lire (5 min.)

Swiss Life AM va acquérir un portefeuille d’actifs de bureaux d’exception à Paris

Swiss Life Asset Managers est sur le point d'acquérir dans le Quartier Central des Affaires (QCA) de Paris un portefeuille de bureaux prime de Terreïs. Un protocole d'accord a été signé avec Terreïs pour un total de 28 actifs, valorisés à 1,7 milliard d'euros. Le transfert de propriété devrait intervenir au 2e trimestre 2019.

90 % d'actifs dans des immeubles haussmanniens

Les actifs seront acquis par des fonds immobiliers gérés par des entités de Swiss Life Asset Managers situées en Suisse, France, Allemagne et au Luxembourg. De quoi offrir à leurs clients habituels et futurs investisseurs un accès unique au marché de bureaux de Paris QCA.

90 % du portefeuille concerne des actifs de bureaux primes situés dans Paris QCA. Au cœur de la capitale, ces immeubles de style « haussmannien » sont principalement localisés dans les 1er, 2e, 8e, 9e et 10e arrondissements. Ces secteurs sont les plus recherchés aujourd'hui, avec une grande diversification des utilisateurs, qui va de l'industrie du luxe à celle des nouvelles technologies.

Un accès unique au marché des bureaux de Paris QCA

« Nous offrons ainsi à nos clients de bénéficier d'un accès unique au marché des bureaux de Paris QCA en leur permettant de se positionner sur des immeubles de grande qualité, rarement accessibles, dans des emplacements « prime » mais avec une réserve de potentiel locatif à activer via notre asset management » précise Frédéric Bôl, CEO France de Swiss Life Asset Managers.

Paris reste l'un des marchés immobiliers les plus prisés en Europe, avec un taux de vacance très faible et des loyers en hausse sur le secteur des bureaux. Les développements de nouveaux bureaux restent très rares dans la capitale française. Le parc immobilier du QCA n'a connu qu'une augmentation de 6 % sur les 40 dernières années, ce qui renforce encore l'attractivité du marché parisien.

Lire (2 min.)

Immobilier : Agarim vient d’acquérir un premier immeuble à Paris

Nouvel acteur spécialiste de l’investissement en nue-propriété sur de l’immobilier résidentiel existant, Agarim annonce ce mardi 12 février l'acquisition de son premier immeuble de logement. Ce bien se situe rue Chernoviz à Paris. Agarim l'a acquis auprès de la SAS Paris Chernoviz, qui est détenue à 50 % par le Groupe Emerige et à 50 % par la société François Binsard Investissements.

Agarim a été accompagné par l’office notarial« a contrario » (Me. Vivien Baufumé). La SAS Paris Chernoviz a été accompagnée par les notaires associés Herbert, Brulon, Bonneau, Auger, Mergey et de Keghel (Me. Bertrand Bonneau) et par la banque CIC.

Un succès de commercialisation en moins de 2 mois

Cet immeuble haussmannien de belle facture se trouve au cœur du 16e arrondissement à « Passy Eiffel ». C'est un quartier résidentiel très recherché, notamment pour sa proximité immédiate avec la Tour Eiffel et les jardins du Trocadéro.  L’opération totalise 18 appartements, du studio au 5 pièces, avec des surfaces comprises entre 26 m2 et 140 m2. Les derniers étages offrent une vue sur les toits de Paris et sur la Tour Eiffel.

L’opération s’est traduite par un succès de commercialisation. La nue-propriété a été entièrement réservée en moins de 2 mois auprès d’épargnants privés via le Groupe Crystal, des banques privées et des assureurs et d’investisseurs institutionnels. « La clé d’un investissement réussi en nue-propriété résidera toujours dans la qualité de l’adresse qu’on choisit.  Le choix de « Passy Eiffel » s’inscrit parfaitement dans des conditions conformes à nos exigences et à celles de notre partenaire bailleur usufruitier CDC Habitat», indiquent Nayma Khellaf et Géraldine Chaigne, fondatrices Associées d’Agarim.

Lire (2 min.)