Neuberger Berman nomme un nouveau Directeur Portfolio Solutions EMEA

Neuberger Berman, société de gestion indépendante détenue par ses salariés, annonce ce mercredi 20 février la nomination d'un nouveau Directeur Portfolio Solutions (EMEA). Ce responsable fera partie de l'équipe Quantitative and Multi-Asset Class Investments (QMAC) de Neuberger Berman, sous la direction d'Erik Knutzen et Doug Kramer.

Portefeuilles personnalisés pour les clients institutionnels

Joe McDonnell prend les rennes de ce poste nouvellement créé. Il sera chargé de la conception et de la supervision des mandats multi-actifs et de la collaboration avec des partenaires stratégiques. Joe McDonnell s'appuiera sur la plateforme mondiale de Neuberger Berman pour identifier des solutions quantitatives personnalisées.

Le nouveau Directeur Portfolio Solutions EMEA accompagnera la construction, la supervision et la mise en œuvre de portefeuilles répondant aux objectifs spécifiques des clients. Dik van Lomwel, Directeur EMEA et Amérique latine chez Neuberger Berman, déclare : "Compte tenu de l'environnement de marché plus dynamique, nous constatons un besoin croisant de solutions plus personnalisées de la part de nos clients institutionnels. Nous avons développé nos ressources dans ce domaine."

Focus sur le parcours de Joe Mc Donnell

Précédemment, Joe McDonnell était Directeur Portfolio Solutions pour la région EMEA chez Morgan Stanley Investment Management depuis dix ans. Il a auparavant travaillé dix ans dans la gestion de fonds de pension, en tant que Responsable des investissements chez Shell International, et Responsable Fixed Income pour le fonds de pension d’IBM Europe.

Lire (2 min.)

Actuaris annonce l’arrivée d’un nouvel Equity Partner

Actuaris annonce l'arrivée d'un nouvel Equity Partner

Actuaris, cabinet de conseil en actuariat - édition de logiciels actuariels pour l'assurance et la finance, annonce ce lundi 18 février à Paris l'arrivée d'un nouvel associé (Equity Partner). Actuaris est une société membre d’Addactis Group, société basée à Bruxelles et présente dans 24 localisations à travers le monde. Le Groupe Addactis déploie ses activités autour de 4 marques : Actuaris, Adding, Addactis et Previsoft.

Laurent Devineau (45 ans), titulaire d’un Master de sciences actuarielle et financière (ISFA, 2005), Membre certifié de l’Institut des Actuaires, Agrégé de mathématiques (1997), a rejoint Actuaris en tant que Equity Partner. Membre du COMEX, il interviendra plus particulièrement sur les sujets de modélisation actuarielle et financière en collaboration et animation des practices Modeling & Finance Life & Heath, Modeling & Risk  P&C et du Modeling Lab au sein d’Actuaris.

Focus sur le parcours de Laurent Devineau

Laurent Devineau a débuté sa carrière comme enseignant en mathématiques avant d’intégrer la société Suravenir. Il a ensuite occupé les fonctions de Directeur Recherche & Développement durant une douzaine d’années au sein de cabinets de conseils internationaux où il a accompagné un grand nombre d’acteurs du marché dans le développement de leurs modèles internes Solvabilité 2 ainsi que dans la modélisation de leurs risques financiers et de souscription.

Avant de rejoindre Actuaris, il occupait la fonction de Directeur de la Mesure des Risques au sein d’Allianz France, où il était responsable du calcul du capital économique Solvabilité 2 de cette entité. L’expérience acquise au sein de structures d’assurance et dans le domaine du conseil, a permis à Laurent de développer une réelle expertise sur les aspects quantitatifs associés au dispositif Solvabilité 2.

Parallèlement à ces nouvelles fonctions, Laurent Devineau continuera à s’investir dans le monde académique. Il intervient notamment dans le cadre de la formation Expert ERM-CERA de l’Institut des Actuaires et est également Chercheur associé au laboratoire SAF de l’Université de Lyon 1.

Lire (3 min.)

Swiss Life AM va acquérir un portefeuille d’actifs de bureaux d’exception à Paris

Swiss Life Asset Managers est sur le point d'acquérir dans le Quartier Central des Affaires (QCA) de Paris un portefeuille de bureaux prime de Terreïs. Un protocole d'accord a été signé avec Terreïs pour un total de 28 actifs, valorisés à 1,7 milliard d'euros. Le transfert de propriété devrait intervenir au 2e trimestre 2019.

90 % d'actifs dans des immeubles haussmanniens

Les actifs seront acquis par des fonds immobiliers gérés par des entités de Swiss Life Asset Managers situées en Suisse, France, Allemagne et au Luxembourg. De quoi offrir à leurs clients habituels et futurs investisseurs un accès unique au marché de bureaux de Paris QCA.

90 % du portefeuille concerne des actifs de bureaux primes situés dans Paris QCA. Au cœur de la capitale, ces immeubles de style « haussmannien » sont principalement localisés dans les 1er, 2e, 8e, 9e et 10e arrondissements. Ces secteurs sont les plus recherchés aujourd'hui, avec une grande diversification des utilisateurs, qui va de l'industrie du luxe à celle des nouvelles technologies.

Un accès unique au marché des bureaux de Paris QCA

« Nous offrons ainsi à nos clients de bénéficier d'un accès unique au marché des bureaux de Paris QCA en leur permettant de se positionner sur des immeubles de grande qualité, rarement accessibles, dans des emplacements « prime » mais avec une réserve de potentiel locatif à activer via notre asset management » précise Frédéric Bôl, CEO France de Swiss Life Asset Managers.

Paris reste l'un des marchés immobiliers les plus prisés en Europe, avec un taux de vacance très faible et des loyers en hausse sur le secteur des bureaux. Les développements de nouveaux bureaux restent très rares dans la capitale française. Le parc immobilier du QCA n'a connu qu'une augmentation de 6 % sur les 40 dernières années, ce qui renforce encore l'attractivité du marché parisien.

Lire (2 min.)

Immobilier : Agarim vient d’acquérir un premier immeuble à Paris

Nouvel acteur spécialiste de l’investissement en nue-propriété sur de l’immobilier résidentiel existant, Agarim annonce ce mardi 12 février l'acquisition de son premier immeuble de logement. Ce bien se situe rue Chernoviz à Paris. Agarim l'a acquis auprès de la SAS Paris Chernoviz, qui est détenue à 50 % par le Groupe Emerige et à 50 % par la société François Binsard Investissements.

Agarim a été accompagné par l’office notarial« a contrario » (Me. Vivien Baufumé). La SAS Paris Chernoviz a été accompagnée par les notaires associés Herbert, Brulon, Bonneau, Auger, Mergey et de Keghel (Me. Bertrand Bonneau) et par la banque CIC.

Un succès de commercialisation en moins de 2 mois

Cet immeuble haussmannien de belle facture se trouve au cœur du 16e arrondissement à « Passy Eiffel ». C'est un quartier résidentiel très recherché, notamment pour sa proximité immédiate avec la Tour Eiffel et les jardins du Trocadéro.  L’opération totalise 18 appartements, du studio au 5 pièces, avec des surfaces comprises entre 26 m2 et 140 m2. Les derniers étages offrent une vue sur les toits de Paris et sur la Tour Eiffel.

L’opération s’est traduite par un succès de commercialisation. La nue-propriété a été entièrement réservée en moins de 2 mois auprès d’épargnants privés via le Groupe Crystal, des banques privées et des assureurs et d’investisseurs institutionnels. « La clé d’un investissement réussi en nue-propriété résidera toujours dans la qualité de l’adresse qu’on choisit.  Le choix de « Passy Eiffel » s’inscrit parfaitement dans des conditions conformes à nos exigences et à celles de notre partenaire bailleur usufruitier CDC Habitat», indiquent Nayma Khellaf et Géraldine Chaigne, fondatrices Associées d’Agarim.

Lire (2 min.)

Nortia accueille un nouveau responsable de l’ingénierie Patrimoniale

Nortia, société de services financiers indépendante, poursuit son développement, et annonce ce jeudi 21 février l'arrivée d'un nouveau responsable de l'ingénierie patrimoniale. Il prendra la tête de l'équipe Nortia dédiée à l’ingénierie patrimoniale, afin de renforcer son expertise sur toutes les problématiques légales, fiscales et patrimoniales des Conseillers en Gestion de Patrimoine (CGP).

Mettre en place un service haut de gamme

Benoît Bercheru, 34 ans, a pris ses fonctions en janvier 2019. Il affiche déjà 15 ans d’expérience dans les problématiques légales et fiscales liées au patrimoine des clients privés. Le nouveau responsable aura pour mission de structurer et de renforcer le pôle Expertise Patrimoniale de Nortia, qui se compose de 5 fiscalistes et ingénieurs patrimoniaux.

"La structuration légale et fiscale du patrimoine n’a jamais été plus centrale dans le métier de CGP ; c’est pourquoi Nortia se dote aujourd’hui des moyens humains idoines pour répondre aux attentes de nos partenaires avec un service haut de gamme", précise Philippe Parguey, Directeur Général de Nortia.

Focus sur le parcours de Benoît Bercheru

Benoît Bercheru a débuté sa carrière en qualité de juriste chez IBM AS (2007), puis de juriste fiscaliste chez Allianz (2008), et à la Mutualité Française (2009), puis responsable juridique et fiscal à la Capssa (2010). Entre 2013 et 2016, Benoît prend en charge la responsabilité du service fiscal et de l’ingénierie patrimoniale d’AEP, marque de BNP Paribas Cardif.

Depuis, il était ingénieur patrimonial senior au sein de la Banque Privée de la Caisse d'Epargne Ile-de-France. Benoît Berchebru est diplômé en droit notarial de l’Université Paris V Descartes, en droit social et juriste fiscaliste de l’ESAM (Groupe IGS) et juriste d’affaires de l’Université de Lille 2. Il a également obtenu le diplôme d’Expert en Gestion de Patrimoine de l’AUREP.

Lire (2 min.)

Epargne salariale : Amundi lance une offre digitale réservée aux TPE/PME

Amundi, société française de gestion d'actifs, annonce le lancement en mars prochain d'une nouvelle offre digitale d'épargne salariale à l’intention des dirigeants de TPE/PME. Fast’Amundi sera disponible en ligne, sous la forme d'une plateforme de souscription 100 % dématérialisée et sécurisée, qui accompagnera l'entreprise cliente du choix du dispositif d’épargne salariale à sa mise en place effective au sein de l’entreprise.

Objectif pour Amundi, proposer aux TPE/PME les mêmes services qu’aux grandes entreprises. Les entreprises de moins de 50 salariés n'ont plus droit au forfait social depuis le 1er janvier 2019. Par ailleurs, seulement 16 % des entreprises de moins de 50 salariés proposeraient des dispositifs d’épargne salariale et retraite, estime Amundi. Forte de ses 58,5 milliards d’euros d’encours sous gestion, la société revendique 43 % de part de marché sur le segment de l’épargne salariale et retraite.

Une offre Fast'Amundi totalement dématérialisée

L'offre Fast’Amundi proposera à chaque dirigeant d’entreprise de :

  • s'informer sur les avantages des dispositifs d’épargne salariale et retraite, grâce à un éclairage sur le fonctionnement des plans d’épargne salariale avec la possibilité d’estimer les économies de charges réalisées au moyen d’une calculette simple d’utilisation ;
  • déterminer la formule la plus adaptée à son entreprise, à l’aide d’un outil de simulation et d’estimation personnalisée de son budget : montant des primes versées, abondement, etc.
  • mettre en œuvre rapidement l'option choisie, avec une souscription totalement dématérialisée d’un PEI et PERCOI clef en main, une mise à disposition d’accords simplifiés et une gestion des comptes salariés et des flux de versement.

Accompagner 30 000 nouvelles TPE/PME à horizon 3 ans

Fast’Amundi assurera la relation avec les salariés via un site web, des outils interactifs, des transactions sécurisées et une assistance. Les dirigeants garderont toujours la main sur les dispositifs avec un outil de pilotage mis à disposition. Le dirigeant comme ses salariés bénéficieront de tous les services digitaux du site Amundi, y compris un robot conseiller pour accompagner les salariés dans leur choix de placement, ainsi qu’un simulateur retraite.

« Malgré ses atouts, l’épargne salariale reste trop souvent réservée aux grandes entreprises, et nous souhaitons fortement la démocratiser. Nous équipons actuellement 5 000 petites et moyennes entreprises par an. Avec notre offre nouvelle, et les mesures de la Loi Pacte, nous comptons, à horizon 3 ans accompagner 30 000 nouvelles TPE/PME et près de 500 000 salariés épargnants de plus » souligne Xavier Collot, Directeur Epargne Salariale et Retraite d’Amundi.

Lire (3 min.)

ICAMAP et Ivanhoé Cambridge lancent le fonds d’investissement ICAWOOD

ICAMAP et Ivanhoé Cambridge annoncent ce mardi 12 février le lancement d'ICAWOOD. Ce fonds géré par ICAMAP vise à développer des bureaux de nouvelle génération à faible émission de carbone dans la Métropole du Grand Paris. Il mettra en œuvre les technologies constructives développées par WO2 (filiale du groupe Woodeum) afin de réduire l’empreinte carbone et les nuisances de construction des bâtiments.

Le fonds réunit 12 investisseurs de carrure internationale

ICAWOOD dispose de 750 millions d’euros de fonds propres, pour une capacité globale d’investissement de 1,6 milliard d’euros. Cette somme devrait permettre la réalisation de 200 000 à 300 000 m2 de bureaux ayant une faible empreinte carbone, d’ici à 2028.

Ivanhoé Cambridge SICAV SIF, filiale de la Caisse de dépôt et placement du Québec, sera l’actionnaire de référence de ce fonds. ICAWOOD rassemble 12 investisseurs de carrure internationale, institutionnels et family office. Ivanhoé Cambridge SICAV SIF préside le Conseil des Investisseurs.

S'implanter sur le marché stratégique du Grand Paris

Karim Habra, Directeur Général Europe d’Ivanhoé Cambridge, déclare : « Ce fonds illustre notre capacité déjà démontrée à s’engager dans des opérations de développement à forte création de valeur dans les grandes métropoles européennes et plus particulièrement au sein du Grand Paris, qui constitue pour nous un marché stratégique ».

Lire (2 min.)

Linklaters Paris nomme un nouveau Managing Partner

Le cabinet d'avocats d'affaires international Linklaters annonce ce jeudi 7 février la nomination d'un nouveau Managing Partner du bureau de Paris, pour un mandat de 4 ans. Bertrand Andriani succède à Arnaud de La Cotardière, et reprend les fonctions de son prédécesseur. Il devient associé à temps plein en Contentieux et Arbitrage. Fondé à Londres il y a 175 ans, le cabinet Linklaters compte aujourd'hui 2 600 avocats dans le monde, répartis dans 20 pays. Le bureau de Paris emploie 300 personnes, dont 170 avocats parmi lesquels 30 associés.

Renforcer l'identité de Linklaters

Associé du bureau de Paris depuis 1993, Bertrand Andriani anime les équipes Financements bancaires et structurés. En tant que Managing Partner, Bertrand Andriani souhaite ancrer l’identité d’un cabinet pluridisciplinaire, international et innovant.

Linklaters veut s'imposer comme un deal maker efficace et pragmatique. Le cabinet tient à capitaliser sur son réseau international, ainsi que sur la diversité et la complémentarité des savoirs. Linkslaters développe également une expertise dans les nouvelles technologies, en réponse à une demande croissante du marché.

Lire (1 min.)

Extendam acquiert 2 hôtels Ibis à Paris

Extendam annonce ce 28 janvier l’acquisition d’un hôtel Ibis à Montparnasse et d’un hôtel Ibis Styles à Montmartre, deux quartiers parisiens en mutation, dynamiques et attractifs. Pour ces deux opérations, Extendam investit aux côtés de partenaires historiques : François-Xavier Bourgois pour Montparnasse, Sylvie Charles et Joris Bruneel pour Montmartre.

Ibis Tour Montparnasse

Trajectoire ascendante pour l’hôtel Ibis Tour Montparnasse

Pour cette nouvelle opération commune, Extendam et François-Xavier Bourgois ont choisi l’hôtel Ibis Tour Montparnasse, un actif de 45 chambres. L’objectif de cette acquisition : confirmer et amplifier la dynamique de croissance engagée par l’établissement, notamment grâce à des travaux de rafraîchissement des chambres réalisés au cours des prochains mois.

 « Nouvelle vie de la Tour Montparnasse, réflexion en cours sur l’ensemble du quartier… ce cœur névralgique de voyageurs de loisirs et d’affaires change peu à peu de visage (...) En septembre nous y investissions dans le Holiday Inn Paris Montparnasse aux côtés de Paris Inn Group », explique Bertrand Pulles et Jaafar Guessous d’Extendam.

Ibis Styles Paris Montmartre Nord

Un nouveau souffle pour l’Ibis Styles Paris Montmartre Nord

Extendam investit également au pied de Montmartre, auprès de Sylvie Charles et Joris Bruneel, pour l’acquisition de l’Ibis Styles Paris Montmartre Nord, hôtel de 46 chambres situé rue du Ruisseau dans le XVIIIe arrondissement. Depuis quelques années, le Grand Paris Nord se transforme à grande vitesse. Les Puces de Saint-Ouen n’y sont plus le seul point d’attraction. De nouveaux lieux alternatifs intramuros attirent des visiteurs de loisir et d'affaires. De nombreux projets urbains, en cours ou en réflexion, mettent en valeur Clichy ou Saint-Ouen.

« Pour ce 17e hôtel et cette 5e participation parisienne commune, nous prévoyons un budget de 800 000 euros de rénovation afin de donner un nouveau souffle à l’établissement. Ces travaux se dérouleront en milieu ouvert afin de n’impacter que faiblement la vie et l’activité de l’hôtel. Joris Bruneel et Sylvie Charles y apporteront également leur expertise d’entrepreneurs hôteliers aguerris pour moderniser les techniques de yield management de l’établissement et créer des synergies entre leurs différents hôtels », ajoutent Bertrand Pulles et Matthieu de Lauzon d’Extendam.

Lire (3 min.)

BFM Patrimoine - 2 min avec Bertrand BADRÉ : Attractivité de Paris, inventer la place financière 2.0

À l'aube du Brexit, comment booster l'attractivité de la Place parisienne et inventer la finance de demain ?
Voir (<3 min.)

Zencap AM renforce son équipe avec deux nouveaux recrutements

Zencap Asset Management (AM) poursuit son développement. La société de gestion, créée en 2011 et spécialisée sur la dette privée en Europe, annonce ce mercredi 20 février deux nouveaux recrutements. Zencap AM renforce ainsi son équipe, qui compte désormais 19 membres.

Focus sur les parcours de Thomas Tétard et Antoine Riolacci

Thomas Tétard a débuté sa carrière en 2008 chez ING Securities Bank (Sales trading assistant) puis Boursorama Banque (conseiller Bourse). Il a travaillé pendant 7 ans à La Financière de l’Echiquier, où il a occupé les fonctions de négociateur Actions, puis celles de contrôleur interne. Thomas Tétard rejoint Zencap AM en 2019 au poste nouvellement créé de Responsable de la Conformité et du Contrôle Interne, où il reporte à la direction générale. Thomas Tétard est diplômé de l’ESSCA (Master Banque Finance) et Chartered Financial Analyst (CFA).

Antoine Riolacci a débuté en 2011 chez Deutsche Bank (trading d’options) puis chez Moody’s Investors Service (analyste ABS). Il a ensuite travaillé chez Acofi et chez WyeTree AM, en tant que gérant de portefeuille d’ABS et CLO. Fin 2018, Antoine Riolacci a rejoint l’équipe d’investissement en titrisation et financements spécialisés de Zencap AM, en tant que Chargé d’Investissement. Antoine Riolacci est diplômé de l’ESCP Europe (Master en management).

Lire (2 min.)

Créances hypothécaires douteuses : le Crédit Immobilier de France cède une partie de ses encours

Depuis 2013, le Crédit Immobilier de France (CIF) cherche à optimiser la gestion de ses actifs à travers la rationalisation de son organisation. Fin 2018, le CIF a amorcé une phase de cession rentable d’encours de créances. Objectif, poursuivre sa stratégie de gestion efficiente de son bilan.

En décembre 2018, le CIF a ainsi cédé un portefeuille de créances hypothécaires douteuses et contentieuses à EOS France, filiale de la société responsable des services financiers du groupe allemand OTTO (spécialiste de la vente à distance). L'opération a porté sur des créances d’une valeur faciale totale de 125 millions d’euros, avec en garantie les actifs immobiliers sous-jacents.

Une première étape dans un plan d'optimisation des encours

Cette cession constitue « une première étape significative dans l’exécution du plan d’optimisation de nos encours qui doit se poursuivre dans les années à venir, préservant ainsi les intérêts des différentes parties prenantes de l’extinction du CIF », explique Thierry Gillouin, Directeur Général Délégué du CIF. De son côté, EOS France renforce sa position d‘investisseur dans des portefeuilles de créances de toutes natures.

Nathalie Lameyre, Présidente d’EOS France se réjouit : « C’est une opération importante pour le Groupe EOS en France qui s’inscrit dans la droite ligne de notre politique actuelle d’acquisition de créances collatéralisées. Elle vient s’ajouter aux opérations significatives déjà réalisées par EOS France dans le secteur des créances granulaires non garanties. Notre actionnaire confirme ainsi sa volonté d’investir massivement en France ».

Lire (2 min.)

Investissement immobilier à Paris : combien de temps pour le rentabiliser ?

Homepilot dévoile, dans une étude sur le temps nécessaire pour rentabiliser un investissement immobilier à Paris, que les différences de rentabilité du locatif varient du simple au double. Où faut-il investir dans la capitale ?
Lire (2 min.)

Le marché de l’or se déplace à Paris

Est-ce l'imminence du Brexit qui incite la Banque de France à mettre en place un marché de l’or à Paris ? Ce n’est pas certain, le projet étant initié depuis plusieurs années.
Lire (1 min.)