Un hôtel particulier obsolète repris par Novaxia

Situé au pied de l’Arc de Triomphe, le nouveau projet livré par Novaxia réadapte l’histoire d’un patrimoine obsolète aux exigences des voyageurs contemporains.
Lire (2 min.)

La SCPI PFO acquiert un portefeuille de commerces en région parisienne

L'acquisition, composée de 4 bâtiments, représente une surface de 6 613 m² et comprend un ensemble de places de stationnement en extérieur situées devant chacun des bâtiments.

Situé au sein de la ZAC de la Haie Passart à Brie-Comte-Robert (77), le long de la francilienne, cet ensemble de commerces bénéficie d’une excellente visibilité depuis la route desservant la zone. Ces bâtiments sont loués dans leur intégralité à diverses enseignes nationales (Optical Center, Cuisine Schmidt, La Halle…). Ils bénéficient du dynamisme de la zone apporté par un Hyper U de 6 000 m².

Cette acquisition renforce la diversification de la SCPI PFO sur les actifs de commerces et s’inscrit ainsi parfaitement dans la stratégie du fonds

Dans cette transaction, PERIAL Asset Management était accompagné par l’étude France HOANG. Cette opération a été réalisée par l’intermédiaire de la société « DUGUE ».

Lire (1 min.)

Alexandre MARTEL - Saint-Georges Promotion : Lyon et Paris comme nouveaux moteurs de croissance

2017 a été marquée par la consolidation des positions de Saint-Georges Promotion dans le bassin toulousain. 2018, marquera le développement dans de nouvelles agglomérations : Lyon et Paris. Le succès du promoteur passera dorénavant par une expansion géographique réussie. Alexandre MARTEL fait le point sur l’actualité de la société.
Voir (<2 min.)

La Place ouvre ses portes au Palais Brongniart

Poumon de l’activité financière tout au long des XIXe et XXe siècles, le Palais Brongniart a été le foyer de la levée des capitaux qui ont financé la première puis la deuxième révolution industrielle. Animé aujourd’hui par GL events, leader mondial de l’événementiel, ce lieu désormais mythique a rassemblé en 2016 pas moins de 150 événements dans le domaine de la finance et des nouvelles technologies, et accueilli plus de 200 000 dirigeants et cadres. Au cœur de ce monument phare du patrimoine parisien, La Place souhaite renouer avec l’histoire de ce lieu avec un regard résolument tourné vers l’avenir. Avec l’appui de ses grands partenaires, Generali France et le Crédit Agricole, et de ses membres fondateurs – Bpifrance, le Pôle Finance Innovation, l’Institut Louis Bachelier et Paris Europlace –, La Place affiche un objectif clair : devenir le symbole du dynamisme des Fintech et de l’innovation dans la finance.
Lire (1 min.)

RGPD, c’est aujourd’hui !

Le Courrier Financier a très à coeur de tisser avec vous, lecteurs, une relation durable et de qualité. Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) entre en vigueur ce vendredi 25 mai. Nous souhaitons vous assurer que nous sommes attentifs aux informations que vous nous confiez, et qu’en aucun cas, nous ne commercialisons notre […]

Le Courrier Financier a très à coeur de tisser avec vous, lecteurs, une relation durable et de qualité. Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) entre en vigueur ce vendredi 25 mai. Nous souhaitons vous assurer que nous sommes attentifs aux informations que vous nous confiez, et qu’en aucun cas, nous ne commercialisons notre base d’abonnés. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité, elle se trouve ici.

Lire (<1 min.)

Le torchon brûle entre la CNCIF et la CNCGP

"Nous tenions à ce que nos membres soient informés de l'ostracisme de cette association". C’est en ces termes que Stéphane Fantuz, le président de la CNCIF, déplore dans un communiqué de presse le fait de ne pas avoir été convié au sommet BFM Patrimoine par l'association voisine. Selon lui, 72% des professionnels du secteur sont pénalisés, car aucune autre association n’a été sollicitée pour cet événement, qu'il qualifie de «manifestation commerciale ». Les membres de la CNCIF accusent la CNCGP de vouloir diviser les acteurs du secteur, alors que le chantier législatif ouvert par le Gouvernement appelle à une cohésion totale, dans l’espoir de préserver au maximum les intérêts communs des professionnels. Après la convention de l’ANACOFI, le congrès de la CNCGP et les Assises de la gestion de patrimoine de la CNCIF au printemps, suivis du grand raout d'automne Patrimonia, la pertinence d’un nouveau rendez-vous en fin d’année semble discutable. Benoist Lombard, le président de la CNCGP, promet au contraire un évènement unique, une « journée exceptionnelle ». Rendez-vous le 6 décembre pour savoir si le pari est gagné.
Lire (1 min.)

Bordeaux : les prix se stabilisent enfin !

Sébastien Lafond
À l’aube du premier temps fort de l’immobilier, c’est le moment de faire un premier bilan de ce début d’année 2018.
Lire (4 min.)

Agnieszka MILOUD - Novaxia Asset Management : Le PEA, fiscalement attractif mais trop peu utilisé

Entre un hôtel flottant sur la Seine et une auberge de jeunesse, quel peut être le point commun ? Ce sont des actifs obsolètes remis au goût du jour par Novaxia, spécialiste du capital-développement immobilier. À l'occasion du Congrès de la CNCGP, Agnieszka MILOUD, directrice des partenariats, revient sur la stratégie du groupe, entre transformation immobilière et logement de l'immobilier dans des véhicules PEA PME.
Voir (<4 min.)

Swiss Life et Mapfre lance un véhicule de co-investissement

En France, Swiss Life Asset Managers, Real Estate, est représentée par l'AIFM Swiss Life REIM (France) qui sera la société de gestion du nouveau véhicule. Ce fonds investira dans des bureaux situés dans les principales villes françaises avec un objectif supérieur à 150 millions d'euros d'equity à horizon un à deux ans avec un objectif de rendement annuel à 4%.


Swiss Life amorcera ce véhicule avec deux immeubles typiques Haussmaniens, situés dans le quartier central des affaires à Paris, pour un volume global de 75 millions d'euros. D'autres investissements sont prévus, l'objectif étant d'avancer rapidement et d'investir de manière significative. Cette opération s'inscrit dans la stratégie de MAPFRE de diversifier son portefeuille et, ainsi, d'augmenter progressivement ses investissements immobiliers. Sur cette opération, MAPFRE et Swiss Life ont été conseillés par IDBO Consultants en Espagne et Philinx Consulting en France.


Lire (1 min.)

2018 : entre zones tendues et hausse des taux

Luigi Delmet
En 2018, le prix de l'immobilier a augmenté dans la plupart des villes françaises. Dans le même temps, la capacité d'emprunt des ménages n'a jamais été aussi élevée, laissant craindre une hausse brutale des taux d’intérêt au cours des prochains mois.
Lire (3 min.)

La CNCIF élit un nouveau bureau

  • Stéphane Fantuz, Président,
  • Pierre-Yves Lagarde et Emmanuelle Gerino, vices-Présidents respectivement chargés du Conseil et des Conseils des Institutionnels,
  • Edmée Chandon-Moët, Trésorière, chargée des Family Office,
  • Bruno Confavreux, Secrétaire général, chargé des réseaux CGP,
Durant cette mandature de 3 ans, la CNCIF qui regroupe à la fois des conseils en gestion de patrimoine et des conseils aux institutionnels souhaite accompagner ces deux grandes familles de professionnels de la finance et renforcer la pleine valeur ajoutée de leurs prestations de conseil au service de l'épargnant et du Chef d'entreprise. Ceci en contribuant à développer leur capacité d'adaptation face aux évolutions réglementaires, afin d'œuvrer en conformité notamment grâce aux formations.
Lire (1 min.)

Relance de la collecte pour la SCPI Vendôme Régions

Vendôme Régions est pour rappel une SCPI diversifiée Bureaux - Commerces en régions. Son objectif de distribution s’élève à 6 % avec un délai de jouissance de 60 jours. Le Taux de Distribution sur Valeur de Marché 2016 s’élevait à 6,13 %. Sa Stratégie immobilière repose sur l’investissement en régions françaises avec comme principal objectif le rendement immobilier potentiel. Norma Capital s’appuiera pour cela sur divers types d’actifs achetés, différents locataires et localisations, avec pour objectif de réduire le risque de perte en capital. Les investissements s’effectueront dans: • Les grandes agglomérations des régions françaises; • Des locaux à usage de bureaux et d’activité; • Et également des commerces offrant, selon l’analyse des spécialistes de Norma Capital, des perspectives de revalorisation et de création de valeur. L’objectif de Norma Capital pour la SCPI Vendôme Régions est de conserver ce niveau de performance en maintenant un délai de jouissance de 60 jours.
 
Lire (1 min.)

Paris, ville la plus attractive d’Europe pour les investisseurs ?

Paris prend la tête du classement des villes européennes les plus regardées par les investisseurs immobiliers pour 2018. Avec 291 milliards d’euros investis, l’Europe affiche en outre un bilan 2017 record et continue d’attirer les investisseurs internationaux. Les intentions d’investissements devraient permettre de dépasser ce record en 2018.
Lire (3 min.)

Inter Invest lance Inter Invest Immobilier

La sélection par les équipes d’Inter Invest immobilier de programmes « Premium » situés dans des zones géographiques à forte valeur ajoutée se concentre autour de 3 typologies d’agglomération : Paris et l’Île-de-France, les grandes métropoles régionales françaises et les stations balnéaires cotées. Pour ses premières opportunités d’investissement, Inter Invest Immobilier a ainsi sélectionné un programme immobilier en démembrement de propriété situé en plein cœur d’une ville particulièrement attractive : Bordeaux. Inter Invest propose à ses partenaires, gestionnaires de patrimoine, une offre en démembrement de propriété dont le mécanisme permet à un investisseur privé d’acquérir la nue-propriété d’un bien immobilier, l’usufruit étant cédé à un bailleur institutionnel de premier plan pendant une période de 15 à 20 ans.

Les plus du démembrement de propriété

Un investissement sans contrainte : Aucune gestion locative, ni aucun risque d’impayés, qui sont directement supportés par le bailleur institutionnel qui détient l’usufruit ; Aucune charge financière, celles-ci étant supportées par l’usufruitier ; Une fiscalité optimisée grâce à une absence d’IFI et d’imposition sur les plus-values liées à la valeur initiale de l’usufruit en fin de démembrement ; Aucune règle contraignante contrairement à un investissement immobilier traditionnel en défiscalisation. Une décote importante, qui peut aller de 30 à 50% de la valeur globale du bien immobilier et qui correspond à l’ensemble des loyers que l’investisseur aurait pu percevoir pendant la période de démembrement. La possibilité d’intégrer un crédit immobilier, L'investisseur peut choisir d’investir en démembrement via un crédit immobilier et profiter ainsi de l’effet de levier du crédit en remboursant la valeur de la nue-propriété alors que le bien se valorise au cours du temps sur sa valeur en pleine propriété. La création d’un capital et de revenus complémentaires, la conservation du train de vie à la retraite est un enjeu majeur pour les personnes aujourd’hui en activité. L’investissement en démembrement permet à l’investisseur de réaliser ses projets à l’issue du démembrement lors de la revente du bien, ou en cas de conservation du bien, de se constituer une résidence secondaire ou de percevoir un complément de revenus via sa mise en location.
Lire (2 min.)