ISR : le groupe OFI place la finance responsable au cœur de sa stratégie

Ce jeudi 14 mars, le Groupe OFI publie le bilan 2018 de son positionnement dans le secteur de la finance responsable. Le Groupe annonce une collecte nette de 2,9 milliards d’euros, essentiellement sur le non coté. Spécialiste français de la gestion ISR, OFI AM déploie un process de suivi du risque climatique sur l’ensemble des gestions cotées. Le Groupe met aussi en place une politique charbon pour l’ensemble de ses fonds ouverts.

Les 3/4 des encours gérés au sein du Groupe OFI intègrent les enjeux de la finance responsable. Cette thématique constitue un axe stratégique prioritaire et transverse. A ce titre, OFI AM a reçu la note « A+ » décernée par les Principles for Responsible Investment (PRI) des Nations Unies. Les performances de l'offre dédiée OFI Responsible Solutions (OFI RS) ont su résister dans un contexte difficile. La quasi-totalité des fonds OFI AM ouverts classés 1er quartile sur l’année 2018 entrent dans la gamme OFI RS.

Institutionnels et clientèle individuelle intermédiée

En 2018, les investisseurs institutionnels restent le socle de la clientèle historique du Groupe, qui témoigne aussi d’un fort dynamisme dans le développement de son activité destinée à la clientèle individuelle intermédiée. Dans le déploiement de sa stratégie multicanale à destination de ce segment, le Groupe OFI a ainsi pris une participation dans Finaveo Partenaires à hauteur de 33 %. Elle vient s’ajouter à sa prise de participation dans le Groupe Crystal en 2017.

Pour répondre aux enjeux réglementaires, OFI AM a déployé auprès de plusieurs partenaires assureurs une offre de gestion pilotée. La collecte 2018 en gestion collective sur les actifs cotés bénéficie d’une forte contribution de ce segment de clientèle. Ce dynamisme se traduit par une hausse des encours, qui s’élèvent à 2,1 milliards d’euros à fin 2018.

Vers un nouveau plan stratégique à horizon 2021-2023

Le Groupe OFI se tourne aussi vers l'international. Le développement commercial en Europe figure parmi les priorités d’OFI AM. Le Groupe est déjà présent dans 5 pays : l'Allemagne, l'Autriche, le Portugal, l'Italie et l'Espagne. Des partenariats ont été noués en Allemagne et Autriche avec OLB, et au Portugal avec Bluemint. Le Groupe OFI développe ainsi une offre locale adaptée à chaque pays, et capitalise sur son savoir-faire dans la finance responsable et en gestion assurantielle sous contraintes.

« En 2019, nous allons engager le Groupe OFI dans l’élaboration d’un nouveau plan stratégique 2021-2023 autour de trois volets : l’entrée dans une nouvelle ère de la finance responsable, plus que jamais incontournable, une accélération du développement sur les nouvelles cibles de clientèles et un développement de nos services », explique Jean-Pierre Grimaud, Directeur Général du Groupe OFI.

Lire (3 min.)

Comment les sociétés de gestion peuvent-elles utiliser la blockchain ?

Emmanuelle Gerino
La blockchain offre un registre décentralisé des transactions qui sont effectuées au sein d’un réseau. En pratique, lorsqu'un individu veut passer une transaction par une blockchain, un réseau appelé « réseau de nœuds » valide la transaction et le statut de son auteur, grâce à des algorithmes.
Lire (3 min.)

OFI AM obtient le nouveau label ISR pour 6 fonds

Nouvelle référence des fonds ISR destinés aux épargnants, le label ISR, promu par les pouvoirs publics, a été attribué par l’Afnor à 6 fonds gérés par OFI Asset Management.
Lire (1 min.)

ZENCAP AM poursuit son développement en financement d’infrastructures et lance FCT ZENCAP INFRA DEBT 2

Ce fonds est géré par Zencap Asset Management, société de gestion spécialisée en Dette Privée et filiale du Groupe OFI. Le FCT Zencap Infra Debt 2 est un fonds de prêts à l’économie qui participera au financement senior de projets d’infrastructures européennes.

Ce fonds permettra aux investisseurs institutionnels de diversifier leur portefeuille d’actifs et de confirmer leur engagement dans le financement durable de l’économie, en participant notamment au développement de secteurs tels que les équipements publics, l’énergie, le transport et le traitement de l’eau et des déchets.

À travers le lancement de ce cinquième fonds de prêts à l’économie, Zencap Asset Management poursuit le développement de son expertise de gestion en Dette Privée, qui se décline sur quatre segments principaux : la dette d’entreprise, la dette d’infrastructures, la dette immobilière et les financements thématiques innovants. À ce jour, Zencap Asset Management gère et conseille près de 500 millions d’euros en dette d’infrastructures.

Lire (1 min.)

Critères ESG : les PRI et le CFA Institute analysent les meilleures pratiques

Le CFA Institute et les Principes pour l’Investissement Responsable (PRI) publient ce lundi 18 mars leur 3e rapport sur l’intégration des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans le monde. Plus d'une vingtaine d'ateliers ont été organisés à travers le monde, et 1 100 professionnels de la finance interrogés. L'enquête s’appuie aussi sur de précédents travaux, publiés en septembre 2018.

Le nouveau rapport — « ESG Integration in Europe, the Middle East and Africa : Markets, Practices and Data » (en anglais) — se penche sur la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) et analyse notamment 8 grands marchés. Parmi eux figurent l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, l’Afrique du Sud et les pays du Golfe. Le 4e et dernier rapport de cette série, couvrant la région Asie-Pacifique, sera publié dans le courant de l’année 2019.

Quelles conclusions tirer de ce nouveau rapport ?

  • Il n’existe pas de « solution miracle » ni de pratiques uniformes permettant et facilitant l’intégration des critères ESG.
  • Les investisseurs devraient se concentrer davantage sur l’analyse plutôt que sur l’investissement ESG. L'analyse ESG constitue un élément fondamental de l’analyse des investissements. Elle exige une approche disciplinée et basée sur des données pour être pleinement intégrée dans le processus d’investissement.
  • Bien que les gérants de portefeuille et les analystes intègrent souvent les facteurs ESG dans leur processus d’investissement, ils ajustent rarement leurs modèles en fonction des données ESG.
  • La gestion des risques et la demande des clients constituent les principaux moteurs de l’intégration des critères ESG. En revanche, une faible compréhension des problématiques ESG et l’absence de données ESG comparables restent les principaux freins à cette intégration des critères ESG.
  • La gouvernance est le principal critère ESG que les investisseurs intègrent dans leurs processus, même si les critères environnementaux et sociaux prennent de l’ampleur.
  • L’intégration des critères ESG est beaucoup plus avancée dans l’univers des actions que dans l’univers des obligations.

Focus sur le marché français

Le nouveau rapport consacre une large section à l’intégration des critères ESG sur le marché français. Dans l'Hexagone, la gouvernance d’entreprise reste l’enjeu ESG le plus intégré dans le processus d’investissement, à la fois pour les actions et les obligations. Cependant, les répondants à l'enquête estiment que les facteurs environnementaux devraient dépasser le sujet de gouvernance d’ici à 2022. Selon eux, les sujets environnementaux affecteront principalement les actions et les obligations d’entreprise.

Par ailleurs, comme dans la plupart des autres marchés, la demande des clients et la gestion des risques constituent les principaux moteurs de l’intégration des facteurs ESG. D'après les répondants à l'enquête, les évolutions réglementaires devraient gagner une influence croissante en France, plus que dans les autres marchés.

Servir d'exemple aux investisseurs du monde entier

« La zone EMEA est la région où l’intégration des critères ESG est la plus sophistiquée, de nombreux analystes et investisseurs institutionnels en Europe faisant même figure de pionnier en intégrant ces facteurs ESG depuis de nombreuses années. Nous espérons que ce rapport, ainsi que les autres rapports de la série, pourront offrir des conseils et des lignes directrices aux investisseurs et analystes du monde entier », explique Paul Smith, Président et Directeur général du CFA Institute.

Lire (5 min.)

Keys REIM renforce ses équipes immobilières avec l’arrivée de deux nouveaux collaborateurs

Dans le cadre de son développement, le groupe Keys Asset Management a annoncé le 15 mars dernier la nomination de deux nouveaux collaborateurs. Ils rejoignent la filiale française Keys REIM, afin de contribuer à la mise en œuvre des stratégies Core et Core+. « Ces renforts s’insèrent dans le cadre d’une évolution de notre organisation, afin de nous adapter au cycle de marché et répondre aux besoins grandissants de nos clients », explique Pierre Mattei, Président de Keys REIM.

Focus sur les parcours de Vincent Evenou et de Simon Gauchot

Keys REIM renforce ses équipes immobilières avec l’arrivée de deux nouveaux collaborateurs

Vincent Evenou (36 ans) est diplômé de Kedge Business School Bordeaux, membre de la RICS et certifié AMF. Il bénéficie de 13 ans d'expérience acquises successivement chez CBRE Investors comme Asset manager commerce, Ciloger comme responsable des investissements, puis Groupama Immobilier comme Asset manager senior en charge de plusieurs restructurations immobilières, notamment le projet du 150 Avenue des Champs Elysées.

Keys REIM renforce ses équipes immobilières avec l’arrivée de deux nouveaux collaborateurs

Simon Gauchot (41 ans) est diplômé de l’ISG. Il bénéficie de plus de 15 années d’expérience dans les métiers de l’immobilier. Simon Gauchot a notamment travaillé chez BNP, JLL et Eurosic. Son parcours lui a permis d'acquérir une culture de la transaction, notamment sur des opérations à création de valeur.

Lire (2 min.)