Y aura-t-il récession en 2019 ?

Y aura-t-il récession en 2019 ? Début janvier, CPR AM tenait sa traditionnelle conférence de presse, l’occasion de déchiffrer les derniers chiffres de 2018 et de présenter les perspectives pour 2019. La rédaction vous propose de revenir sur les principaux enseignements de cette conférence.
Lire (2 min.)

Le Groupe La Poste lance une première obligation verte

L’opération a fait l’objet d’un roadshow européen du 12 au 20 novembre auprès d’une soixantaine d’investisseurs. Sur-souscrite plus de 4 fois, l’émission a convaincu 104 investisseurs, dont un grand nombre intègre des considérations environnementales et sociales, tant en France qu’à l’international  (46%  France,  18%  Allemagne/Autriche/Suisse,  10% Benelux, 9% Royaume-Uni, 11% Europe du Sud, 5% Pays nordiques,). Le Groupe La Poste est le premier opérateur postal au niveau mondial à émettre sur le marché des Green Bonds et se positionne comme un acteur majeur de la transition énergétique.

Cette émission s’inscrit au cœur de l’Engagement Sociétal du Groupe La Poste, orienté vers la cohésion sociale et territoriale, l’avènement d’un numérique éthique et responsable et vers l’accompagnement des transitions écologiques. La lutte contre le réchauffement climatique et la contribution à la transition vers une économie bas carbone en ligne avec les Accords de Paris sur le Climat constituent une priorité pour le Groupe.

Les fonds levés grâce à cette opération permettront de financer ou refinancer des actifs et projets appartenant à trois secteurs fondamentaux : les véhicules propres, les immeubles verts et les énergies renouvelables, respectant des critères d’éligibilité exigeants, définis dans le « Framework »du Groupe La Poste. L’allocation des fonds fera l’objet d’un processus de traçabilité spécifique qui sera vérifié tous les ans par un auditeur externe au Groupe.

Un reporting annuel sera disponible à la date anniversaire de l’émission et permettra aux investisseurs de vérifier l’allocation des fonds et d’évaluer l’impact environnemental de leurs investissements. Les titres seront cotés sur Euronext Paris.

Lire (1 min.)

/ PERSPECTIVES / Christophe Tapia - Sunny AM : Redécouvrir les obligations privées

En cas de hausse des taux, quels sont les risques sur les marchés obligataires ? Christophe Tapia, co-fondateur de Sunny AM, dévoile ses perspectives sur le marché du crédit corporate... Entrez dans les coulisses de la gestion de Sunny AM.
Voir (<6 min.)

Sauver l’Italie, combien ça coûte ?

Stéphane Déo
Combien ça coûte de sauver l’Italie ? Beaucoup. Mais alors vraiment beaucoup !
Lire (2 min.)

Crystal Partenaires devient Finaveo Partenaires

Cette opération marque l’ambition de ce nouvel ensemble de renforcer sa position d’acteur de référence sur le marché des services aux professionnels du conseil en investissement d’exercice libéral.

C’est aussi l’entrée de Finaveo dans une nouvelle phase de son développement avec une offre de services élargie et de nouvelles fonctionnalités pour ses utilisateurs. Dès ce mois-ci, les partenaires et clients de Finaveo auront accès à de nouveaux services.

Une accélération du développement digital

Le développement digital, qui est au cœur du succès de Finaveo, connaîtra une accélération significative dès les prochains mois. A titre d’exemple, la souscription de produits structurés en 100 % digital viendra très prochainement enrichir l’offre de services actuelle.

Sisouphan Tran, professionnel bien connu des conseillers en gestion de patrimoine, prend en charge dès à présent la direction opérationnelle de Finaveo Partenaires en qualité de Directeur Général Délégué.

Lire (1 min.)

BNP Paribas annonce le recrutement d’un stratégiste senior multi-actifs

Maximilian Moldaschl a rejoint l'équipe MAQS en septembre 2018 . Il supervise l’ensemble des communications et des publications réalisées sur les sujets multi-actifs, et s'occupe également de l’amélioration de la qualité de la recherche stratégique et thématique sur toutes les classes d’actifs et de l’intégration des recherches fondamentales, techniques et quantitatives au processus décisionnel.

De nationalité autrichienne, Maximilian Moldaschl est diplômé d’un Master en Ingénierie Aéronautique de l’Imperial College de Londres

Une expérience reconnue dans la recherche multi-actifs

Maximilian Moldaschl a contribué à de nombreuses recherches académiques dans ce domaine. Avant de rejoindre l’équipe Recherche et Stratégie de BNPP AM, il occupait le poste de directeur de la Stratégie Global Macro & Allocation d’actifs au sein de Citygroup Global Markets à Londres, société qu’il a intégrée en 2009. Dans ce rôle, il était notamment chargé d’études de marché sur toutes les classes d’actifs, d’identification d’idées commerciales, de l’allocation d’actifs et de la modélisation de portefeuille.

Guillermo Felices, responsable Recherche et Stratégie au sein du pôle de gestion MAQS de BNP Paribas Asset Management, a indiqué : « Maximilian Moldaschl possède une expérience éprouvée en matière d’études de marché sur plusieurs classes d’actifs et vient ainsi renforcer notre expertise et nos capacités de recherche au sein de l’équipe Multi-Actifs de MAQS. Nous sommes très heureux de l'accueillir au sein de BNP Paribas Asset Management. »

Lire (2 min.)

Lazard Frères Gestion renforce sa gestion taux

« Notre gestion obligataire a vu ses encours croître de plus de 25% au cours des 3 dernières années. Pour donner une impulsion supplémentaire à ce développement, nous renforçons nos moyens avec un double objectif : compléter nos expertises et adapter notre offre à un contexte de remontée de taux » souligne Matthieu Grouès, ‎Associé-Gérant et Responsable des Gestions Institutionnelles chez ‎Lazard Frères Gestion.

Eléonore Bunel, 39 ans, a pour mission de déployer la gamme obligataire, en vue d’anticiper l’évolution de la demande dans un contexte de remontée des taux. Sous la responsabilité de Matthieu Grouès, elle encadre l’équipe de gestion obligataire qui compte désormais 8 Gérants-Analystes. Eléonore a travaillé plus de quinze ans en tant que Gérante-Analyste Crédit au sein du département Taux d’AXA Investment Managers. Elle est diplômée d’une Maîtrise Sciences et Techniques de Modèles Mathématiques de l’Economie et de la Finance Internationale de l’Université Paris XIII.

Alexis Lautrette, 33 ans, spécialiste des dettes hybrides corporate et financières, participe notamment à la gestion des fonds Lazard Crédit Fi et Lazard Capital FI gérés par François Lavier. Il a débuté sa carrière en 2009 dans la gestion actif-passif et l’actuariat en tant que consultant puis responsable d’activité chez PRO BTP. En 2012, il rejoint la Financière de la Cité comme ingénieur financier. En 2015, il participe au lancement puis devient gérant d’un fonds de dettes hybrides corporates et financières. Alexis est ingénieur diplômé de l’Ecole des Ponts ParisTech, titulaire d’un Master II de Mathématiques financières et Actuaire qualifié membre de l’Institut des Actuaires.

Lire (1 min.)

Le Japon va-t-il changer de cap ?

Samy Chaar
Au Japon, les signes de « maturation » du cycle abondent. Quand bien même les dernières données conjoncturelles font état d’un léger ralentissement, la vue d’ensemble est parfaitement résumée par le marché du travail nippon.
Lire (2 min.)

Rothschild AM lance un nouveau fonds obligataire crédit

Dans un environnement de taux bas, le segment High Yield offre une alternative pour les investisseurs en quête de rendement sur le marché obligataire. Cette faiblesse des taux d’intérêt a permis aux entreprises de se refinancer sur des maturités longues et d’augmenter leur niveau de liquidité. Depuis dix ans, la qualité de ce gisement s’est fortement améliorée comme en témoigne la baisse continue des taux de défaut, notamment en Europe.

R Target 2024 High Yield vise à profiter de ces fondamentaux au travers de sa stratégie de portage. L’échéance 2024 permet également de bénéficier d’un riche vivier d’obligations et d’assurer la diversification du portefeuille. Les titres sont minutieusement sélectionnés dans l’optique de les conserver jusqu’à maturité. Cette stratégie permet de définir un rendement théorique moyen jusqu’à l’échéance du fonds. Le maintien des positions en portefeuille jusqu'à leur maturité a pour objectif de limiter l’impact des variations de marchés, telles que les mouvements de taux d’intérêts et les fluctuations de primes de risque.

“Grâce à ses dix ans d’expérience dans la structuration des fonds de portage, Rothschild Asset Management a développé une expertise singulière dans la gestion de ce type de solutions, qui plus est dans un environnement de taux complexe. Nos précédentes générations de fonds à échéance ont démontré notre savoir-faire et notre capacité à atteindre nos objectifs de gestion tout au long de leur période d’investissement” précise Emmanuel Petit, Responsable de la gestion obligataire chez Rothschild Asset Management. R Target 2024 High Yield est actuellement distribué en France, en Belgique et en Italie.

Lire (1 min.)

S’orienter dans la jungle des obligations en dollars

Stefan Kreuzkamp
Les obligations libellées en dollars dominent le marché mondial, notamment sur le segment des obligations d'entreprises. Depuis 2000, la dette mondiale des entreprises « investment grade » a plus que quadruplé, atteignant l'équivalent de plus de 8 000 milliards de dollars.
Lire (4 min.)

Gaspal Gestion accueille Albin Molines au poste de Responsable de la Distribution

Albin Molines, 30 ans, travaillera aux côtés de Christian Ginolhac, Président, en effectuant la promotion de l’ensemble de la gamme. Au contact de la clientèle distribution depuis 8 ans, son arrivée fait suite au renforcement des équipes débutée avec l’arrivée de Cédric Besson, en janvier 2018 comme gérant et conseiller du Président.

Albin Molines est titulaire d’un Master en Gestion de Patrimoine (Groupe INSEEC Paris). Après une première expérience en banque de détail puis dans un cabinet de gestion de patrimoine, il débute sa carrière dans l’asset management en 2011 chez Mandarine Gestion en tant qu’assistant commercial. Albin Molines rejoint ensuite Sanso IS comme responsable de l’équipe commerciale. Cofondateur de Salamandre AM, il était responsable commercial chez Amilton AM avant de rejoindre Gaspal Gestion.

Albin Molines est responsable du déploiement commercial de l’offre de Gaspal Gestion auprès des CGP, Family Offices et multigérants. Christian Ginolhac, président de Gaspal Gestion, déclare : « Albin nous apporte sa connaissance des acteurs du secteur de la distribution et de leurs besoins. Son arrivée nous conforte dans notre objectif de faire croitre notre encours en gestion d’actifs en s’appuyant notamment sur ce nouveau segment de clientèle. »

Depuis la création de Gaspal Gestion, les encours sous gestion ont connu une croissance régulière pour dépasser 600 millions d’euros, dont les deux-tiers pour une clientèle institutionnelle. Gaspal Gestion veille à générer des performances et à maîtriser les risques. Son objectif de gestion asymétrique consiste à capter l’essentiel de la hausse des marchés tout en ne subissant qu’une partie de la baisse, gage de performance sur la durée.

La gamme de Gaspal Gestion se décline autour de 6 stratégies de gestion, couvrant les principales classes d’actifs, de la trésorerie, aux actions européennes (dividendes en croissance et situations spéciales) en passant par les convertibles et la gestion flexible diversifiée. Gaspal Gestion met notamment l'accent sur la liquidité et la diversification des portefeuilles.


Lire (2 min.)

La CNCEF nomme une Déléguée Générale Adjointe

Christelle Mouchon a débuté ses fonctions au sein d'une institution de prévoyance « Identités Mutuelle », dans le domaine de la gestion/production et développement pendant 7 ans. Elle a ensuite rejoint l'Orias en qualité de gestionnaire début 2010.

Lors de la création du registre unique en 2013, elle a pris en charge la responsabilité de l'équipe gestion. L'Orias comptait alors au 31 décembre 2017, 58 357 intermédiaires.

Christelle accompagnera le développement de la CNCEF dans la création d'une association d'intermédiaires d'assurance, dans le cadre de l'autorégulation des courtiers en assurance.

Vous aimerez aussi

https://www.lecourrierfinancier.fr/patrimoine/article/cncef-lance-lacademie-experts-financiers-11475
Lire (2 min.)

UBP : un nouveau fonds obligataire centré sur les marchés émergents

Géré par Denis Girault, responsable de l’équipe Obligations Marchés Emergents à l’UBP, ce nouveau fonds combine l’analyse crédit et ESG interne à la Banque avec l’expertise de la société MSCI ESG Research LLC. Cette dernière fournira ainsi à l’UBP une approche de filtrage («screening») à la fois quantitatif et qualitatif, et l’aidera à investir dans des émetteurs de dette d’entreprise («corporate») émergents «investment-grade» dotés d’une notation ESG élevée.

En plus d’identifier les émetteurs qui surperforment leurs pairs en matière de considérations ESG, le processus de screening du fonds permet d’exclure les sociétés issues de certains secteurs ayant un impact négatif sur le plan de l’investissement durable. Le portefeuille se compose d’une cinquantaine d’émetteurs provenant d’une vingtaine de pays.

Ce lancement permet à l’UBP de renforcer encore son offre de fonds obligataires sur les marchés émergents, qui comprend déjà trois stratégies en obligations d’entreprises (UBAM - EM Investment Grade Corporate Bond, UBAM -Emerging Market Corporate Bond, et UBAM - EM High Yield Short Duration Corporate Bond), mais également une stratégie en obligations souveraines (UBAM - Emerging Market Sovereign Bond), ainsi qu’une stratégie de type «unconstrained», c’est-à-dire sans contrainte d’indice de référence et très flexible en termes de gestion des expositions (UBAM - Emerging Market Debt Opportunities). Le nouveau fonds est disponible pour les investisseurs en Allemagne, en Autriche, en Belgique, au Danemark, en Espagne, en Finlande, en France, en Italie, en Norvège, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, à Singapour, en Suède et en Suisse.

«A l’image de leurs homologues des marchés développés, les émetteurs «corporate» des marchés émergents sont nombreux à avoir renforcé leurs pratiques ESG. Ce nouveau fonds vise à privilégier les sociétés leaders dans ce domaine et reflète la volonté de l’UBP de proposer une offre d’investissement ESG de premier ordre face à l’engouement croissant de notre clientèle pour ce type de solutions », commente Denis Girault.

L’UBP a récemment étendu certaines exigences ESG à l’ensemble de sa gamme de produits existants. Elle a par ailleurs renforcé sa Politique d’Investissement Responsable, visant à offrir à ses clients des performances supérieures et stables sur le long terme, tout en répondant à leurs besoins en matière d’investissement éthique. Dans le cadre de son engagement continu en faveur d’une gestion d’actifs responsable, l’UBP est devenue signataire des Principes des Nations Unies pour l’investissement responsable (UN PRI) dès 2012. Plus récemment, la Banque s’est associée au Cambridge Institute for Sustainability Leadership, et a ainsi rejoint l’Investment Leaders Group, un réseau sélectif de fonds de pension, d’assureurs et de gérants de premier plan qui ont démontré leur volonté de promouvoir la pratique de l’investissement responsable.

Victoria Leggett, en charge de l’investissement responsable à l’UBP, explique à cet égard : «L’intégration de considérations ESG dans nos processus d’investissement, ainsi que notre engagement auprès des entreprises pour faire évoluer leur comportement (engagement actionnarial), et enfin l’investissement dans des actifs ayant un impact positif durable constituent, selon nous, des éléments essentiels pour améliorer la gestion des risques et la génération d’alpha.»

Lire (3 min.)

2018 : l’environnement macroéconomique pousse à la plus grande prudence sur les marchés obligataires

Nick Maroutsos
L'année 2018 pourrait être plus volatile sur les marchés obligataires, ceux-ci devant composer avec l'évolution des mesures prises par les banques centrales et les risques politiques.
Lire (3 min.)