Chine : opportunités sur les obligations d’entreprises à haut rendement

Thomas Rutz
Thomas Rutz, expert des marchés émergents chez Mainfirst Asset Management, trouve les attentes des marchés concernant l'avenir de l'économie chinoise trop pessimistes. Selon le gérant, le marché des obligations d'entreprises à haut rendement présente des opportunités intéressantes grâce à la forte baisse des valorisations.
Lire (3 min.)

Y aura-t-il récession en 2019 ?

Y aura-t-il récession en 2019 ? Début janvier, CPR AM tenait sa traditionnelle conférence de presse, l’occasion de déchiffrer les derniers chiffres de 2018 et de présenter les perspectives pour 2019. La rédaction vous propose de revenir sur les principaux enseignements de cette conférence.
Lire (2 min.)

Le Groupe La Poste lance une première obligation verte

L’opération a fait l’objet d’un roadshow européen du 12 au 20 novembre auprès d’une soixantaine d’investisseurs. Sur-souscrite plus de 4 fois, l’émission a convaincu 104 investisseurs, dont un grand nombre intègre des considérations environnementales et sociales, tant en France qu’à l’international  (46%  France,  18%  Allemagne/Autriche/Suisse,  10% Benelux, 9% Royaume-Uni, 11% Europe du Sud, 5% Pays nordiques,). Le Groupe La Poste est le premier opérateur postal au niveau mondial à émettre sur le marché des Green Bonds et se positionne comme un acteur majeur de la transition énergétique.

Cette émission s’inscrit au cœur de l’Engagement Sociétal du Groupe La Poste, orienté vers la cohésion sociale et territoriale, l’avènement d’un numérique éthique et responsable et vers l’accompagnement des transitions écologiques. La lutte contre le réchauffement climatique et la contribution à la transition vers une économie bas carbone en ligne avec les Accords de Paris sur le Climat constituent une priorité pour le Groupe.

Les fonds levés grâce à cette opération permettront de financer ou refinancer des actifs et projets appartenant à trois secteurs fondamentaux : les véhicules propres, les immeubles verts et les énergies renouvelables, respectant des critères d’éligibilité exigeants, définis dans le « Framework »du Groupe La Poste. L’allocation des fonds fera l’objet d’un processus de traçabilité spécifique qui sera vérifié tous les ans par un auditeur externe au Groupe.

Un reporting annuel sera disponible à la date anniversaire de l’émission et permettra aux investisseurs de vérifier l’allocation des fonds et d’évaluer l’impact environnemental de leurs investissements. Les titres seront cotés sur Euronext Paris.

Lire (1 min.)

/ PERSPECTIVES / Christophe Tapia - Sunny AM : Redécouvrir les obligations privées

En cas de hausse des taux, quels sont les risques sur les marchés obligataires ? Christophe Tapia, co-fondateur de Sunny AM, dévoile ses perspectives sur le marché du crédit corporate... Entrez dans les coulisses de la gestion de Sunny AM.
Voir (<6 min.)

Nexity change la répartition des missions de ses dirigeants

Les actionnaires de Nexity — spécialiste de la promotion immobilière et de la gestion locative — ont voté ce mercredi 22 mai en Assemblée Générale (AG) pour l'évolution des fonctions des dirigeants de l'entreprise. Alain Dinin occupera une présidence aux missions étendues et Jean-Philippe Ruggieri — Directeur Général — exercera ses fonctions de manière collégiale avec Julien Carmona, Véronique Bédague-Hamilius et Frédéric Verdavaine, Directeurs généraux délégués.

Une évolution qui reflète un actionnariat atypique

La plateforme Nexity s'adresse aux particuliers, aux entreprises, aux collectivités et à des startups créées en interne chez Nexity. L'entreprise revendique 10 000 collaborateurs, qui exercent 50 métiers différents. La réorganisation chez Nexity des missions de ses dirigeants tient en partie à la répartition atypique du capital de l'entreprise. L'actionnaire de référence est une action de concert — composée notamment de salariés et de dirigeants du Groupe — qui détient près de 20 % du capital.

Immobilier : Nexity annonce une nouvelle répartition des missions de ses dirigeants
Source : Nexity

Ces collaborateurs de Nexity sont associés avec Le Crédit Mutuel Arkéa, qui détient à lui seul un peu plus de 5 % du capital de l'entreprise. « La notion classique de patron n’est plus la réponse unique dans ce nouvel environnement. Le futur de Nexity passe par une équipe « d’associés » pour un pilotage multidisciplinaire. Face à la complexité des sujets, c’est la garantie d’une équipe plus performante », explique Alain Dinin, Président de Nexity.

Lire (2 min.)

Finance durable : le Cleantech Forum Europe 2020 se tiendra au Luxembourg

Ce mercredi 22 mai, le Luxembourg a été choisi pour accueillir le Cleantech Forum Europe 2020. L’annonce officielle a eu lieu lors du dîner de gala du Cleantech Forum Europe 2019, qui se tenait à Stockholm en Suède. Organisé depuis 2005 par le Cleantech Group, cet événement dédié aux technologies propres attire investisseurs-clés, agences gouvernementales, entreprises, PME et startups. Il attire des délégués de 30 pays différents. Des forums similaires se tiennent chaque année en Asie et aux États-Unis.

La ville de Luxembourg accueillera le 16e Cleantech Forum Europe. Outre son engagement dans le développement durable et l'économie circulaire, « c'est un hub de premier plan pour la finance verte et pour les fonds d’investissement, et l’hôte de deux institutions essentielles au financement de l'économie européenne de l'innovation : la Banque européenne d'investissement et le Fonds européen d'investissement », déclare Richard Youngman, CEO de Cleantech Group.

Développement d'un pôle financier durable

La place financière du Luxembourg est devenue un moteur de la finance durable, un enjeu-clé pour le secteur des cleantech. L’agence de développement de la place financière Luxembourg for Finance apportera sa contribution sur ce sujet, à travers l'organisation d'un « dîner des investisseurs » pour faciliter les échanges entre participants et experts. Le Forum permet de découvrir des projets « qui contribueront à réduire le réchauffement planétaire et à en atténuer les effets. Le développement et la production de ces projets nécessitent des capitaux considérables », explique Nicolas Mackel, CEO de Luxembourg for Finance.

Cet événement va contribuer au rayonnement du Luxembourg dans l'univers de la finance responsable. « En tant que pionnier de la levée de fonds pour des projets verts et durables, le Luxembourg considère ce Forum comme une occasion précieuse de rassembler différentes communautés pour faire avancer notre promesse envers les générations futures. L'expertise et le cadre que le Luxembourg a mis en place dans le domaine de la finance seront essentiels pour façonner l'avenir de la durabilité », conclut-il.

Lire (3 min.)

Sauver l’Italie, combien ça coûte ?

Stéphane Déo
Combien ça coûte de sauver l’Italie ? Beaucoup. Mais alors vraiment beaucoup !
Lire (2 min.)

Lazard Frères Gestion renforce sa gestion taux

« Notre gestion obligataire a vu ses encours croître de plus de 25% au cours des 3 dernières années. Pour donner une impulsion supplémentaire à ce développement, nous renforçons nos moyens avec un double objectif : compléter nos expertises et adapter notre offre à un contexte de remontée de taux » souligne Matthieu Grouès, ‎Associé-Gérant et Responsable des Gestions Institutionnelles chez ‎Lazard Frères Gestion.

Eléonore Bunel, 39 ans, a pour mission de déployer la gamme obligataire, en vue d’anticiper l’évolution de la demande dans un contexte de remontée des taux. Sous la responsabilité de Matthieu Grouès, elle encadre l’équipe de gestion obligataire qui compte désormais 8 Gérants-Analystes. Eléonore a travaillé plus de quinze ans en tant que Gérante-Analyste Crédit au sein du département Taux d’AXA Investment Managers. Elle est diplômée d’une Maîtrise Sciences et Techniques de Modèles Mathématiques de l’Economie et de la Finance Internationale de l’Université Paris XIII.

Alexis Lautrette, 33 ans, spécialiste des dettes hybrides corporate et financières, participe notamment à la gestion des fonds Lazard Crédit Fi et Lazard Capital FI gérés par François Lavier. Il a débuté sa carrière en 2009 dans la gestion actif-passif et l’actuariat en tant que consultant puis responsable d’activité chez PRO BTP. En 2012, il rejoint la Financière de la Cité comme ingénieur financier. En 2015, il participe au lancement puis devient gérant d’un fonds de dettes hybrides corporates et financières. Alexis est ingénieur diplômé de l’Ecole des Ponts ParisTech, titulaire d’un Master II de Mathématiques financières et Actuaire qualifié membre de l’Institut des Actuaires.

Lire (1 min.)

Le Japon va-t-il changer de cap ?

Samy Chaar
Au Japon, les signes de « maturation » du cycle abondent. Quand bien même les dernières données conjoncturelles font état d’un léger ralentissement, la vue d’ensemble est parfaitement résumée par le marché du travail nippon.
Lire (2 min.)

Rothschild AM lance un nouveau fonds obligataire crédit

Dans un environnement de taux bas, le segment High Yield offre une alternative pour les investisseurs en quête de rendement sur le marché obligataire. Cette faiblesse des taux d’intérêt a permis aux entreprises de se refinancer sur des maturités longues et d’augmenter leur niveau de liquidité. Depuis dix ans, la qualité de ce gisement s’est fortement améliorée comme en témoigne la baisse continue des taux de défaut, notamment en Europe.

R Target 2024 High Yield vise à profiter de ces fondamentaux au travers de sa stratégie de portage. L’échéance 2024 permet également de bénéficier d’un riche vivier d’obligations et d’assurer la diversification du portefeuille. Les titres sont minutieusement sélectionnés dans l’optique de les conserver jusqu’à maturité. Cette stratégie permet de définir un rendement théorique moyen jusqu’à l’échéance du fonds. Le maintien des positions en portefeuille jusqu'à leur maturité a pour objectif de limiter l’impact des variations de marchés, telles que les mouvements de taux d’intérêts et les fluctuations de primes de risque.

“Grâce à ses dix ans d’expérience dans la structuration des fonds de portage, Rothschild Asset Management a développé une expertise singulière dans la gestion de ce type de solutions, qui plus est dans un environnement de taux complexe. Nos précédentes générations de fonds à échéance ont démontré notre savoir-faire et notre capacité à atteindre nos objectifs de gestion tout au long de leur période d’investissement” précise Emmanuel Petit, Responsable de la gestion obligataire chez Rothschild Asset Management. R Target 2024 High Yield est actuellement distribué en France, en Belgique et en Italie.

Lire (1 min.)

SWIFT nomme son Président Directeur Général

SWIFT nomme son Président Directeur Général
Javier Pérez-Tasso

SWIFT — spécialiste des services de messagerie financière sécurisée — annonce ce jeudi 23 mai 2019 la nomination en interne d'un nouveau Président Directeur Général (« Chief Executive Officer »). Membre de l'équipe de direction de SWIFT depuis sept ans, Javier Pérez-Tasso était jusqu'à présent Directeur des régions Amériques & Royaume-Uni.

Il prendra ses fonctions le 1er juillet 2019 en remplacement de Gottfried Leibbrandt, qui a annoncé en décembre 2018 son intention de quitter son poste à la fin du mois de juin. En tant que Président Directeur Général de SWIFT, Javier Pérez-Tasso sera basé au siège de SWIFT en Belgique.

Focus sur le parcours de Javier Pérez-Tasso

De nationalité espagnole, Javier Pérez-Tasso est diplômé en ingénierie électrique de l'Institut National Polytechnique de Grenoble, d'un master en management de la Solvay Business School, d’un master en Finance de l'IE Business School de Madrid, et du master Executive TGM (« Transition to General Management ») de l'Insead. Au cours de sa carrière, il occupe un certain nombre de postes de direction dans les domaines technologiques et commerciaux. Il développe ainsi l’activité au sein de bureaux régionaux situés en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Javier Pérez-Tasso rejoint SWIFT en 1995. Il accède au poste de Directeur des régions Amériques & Royaume-Uni en septembre 2015. Dans le cadre de cette fonction, il renforce le modèle d’engagement de SWIFT auprès des banques impliquées dans les transactions internationales. Il supervise également le développement de l’activité au sein de marchés à forte croissance. De 2016 à 2018, Javier Pérez-Tasso sponsorise le Programme de Sécurité Client de SWIFT en tant que Directeur Marketing. Il contribue ainsi à la mise en œuvre de la réponse de SWIFT au défi de la cybercriminalité.

Dans le cadre de ce poste, Javier Pérez-Tasso est en chargé de l'élaboration du plan stratégique SWIFT 2020. Ce poste lui permet de réaffirmer la priorité accordée aux paiements transfrontaliers, de renforcer la conformité en matière de lutte contre la criminalité financière, et d’approfondir la présence de SWIFT dans les infrastructures de marché, notamment dans le domaine des paiements instantanés. En juillet 2019, il accède à la fonction de Président Directeur Général de SWIFT.

Lire (3 min.)

Blockchain : IZNES annonce la recomposition de son capital

IZNES — plateforme paneuropéenne de tenue de registre en blockchain — annonce ce jeudi 23 mai avoir finalisé la recomposition de son actionnariat, qui se traduit par la montée en puissance à son capital des 6 sociétés de gestion actionnaires fondatrices.

OFI AM, Arkéa IS, Groupama AM, La Banque Postale AM, La Financière de l’Echiquier et Lyxor Asset Management détiennent désormais l’intégralité du capital de la plateforme. L’opération a aussi vu la sortie du tour de table de SETL, la société créatrice de la technologie blockchain d’IZNES.

Vers un développement à l'international

Cette opération renforce IZNES dans l'optique d'un développement international. IZNES rachète notamment la propriété intellectuelle de sa plateforme, recrute l’équipe de SETL qui a conçu le produit et internalise ses développements informatiques. IZNES continue de bénéficier d’une licence d’utilisation de la technologie Blockchain de SETL.

Lancée en mars 2019, IZNES organise l'achat et la vente d’OPC en blockchain pour le compte de clients institutionnels et particuliers, compatibles avec les différents canaux de commercialisation. L'entreprise affiche plus d’1 milliard d’euros d’encours sous registre en Mai 2019. IZNES poursuit son développement en France et au Luxembourg.

Lire (2 min.)

S’orienter dans la jungle des obligations en dollars

Stefan Kreuzkamp
Les obligations libellées en dollars dominent le marché mondial, notamment sur le segment des obligations d'entreprises. Depuis 2000, la dette mondiale des entreprises « investment grade » a plus que quadruplé, atteignant l'équivalent de plus de 8 000 milliards de dollars.
Lire (4 min.)

UBP : un nouveau fonds obligataire centré sur les marchés émergents

Géré par Denis Girault, responsable de l’équipe Obligations Marchés Emergents à l’UBP, ce nouveau fonds combine l’analyse crédit et ESG interne à la Banque avec l’expertise de la société MSCI ESG Research LLC. Cette dernière fournira ainsi à l’UBP une approche de filtrage («screening») à la fois quantitatif et qualitatif, et l’aidera à investir dans des émetteurs de dette d’entreprise («corporate») émergents «investment-grade» dotés d’une notation ESG élevée.

En plus d’identifier les émetteurs qui surperforment leurs pairs en matière de considérations ESG, le processus de screening du fonds permet d’exclure les sociétés issues de certains secteurs ayant un impact négatif sur le plan de l’investissement durable. Le portefeuille se compose d’une cinquantaine d’émetteurs provenant d’une vingtaine de pays.

Ce lancement permet à l’UBP de renforcer encore son offre de fonds obligataires sur les marchés émergents, qui comprend déjà trois stratégies en obligations d’entreprises (UBAM - EM Investment Grade Corporate Bond, UBAM -Emerging Market Corporate Bond, et UBAM - EM High Yield Short Duration Corporate Bond), mais également une stratégie en obligations souveraines (UBAM - Emerging Market Sovereign Bond), ainsi qu’une stratégie de type «unconstrained», c’est-à-dire sans contrainte d’indice de référence et très flexible en termes de gestion des expositions (UBAM - Emerging Market Debt Opportunities). Le nouveau fonds est disponible pour les investisseurs en Allemagne, en Autriche, en Belgique, au Danemark, en Espagne, en Finlande, en France, en Italie, en Norvège, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, à Singapour, en Suède et en Suisse.

«A l’image de leurs homologues des marchés développés, les émetteurs «corporate» des marchés émergents sont nombreux à avoir renforcé leurs pratiques ESG. Ce nouveau fonds vise à privilégier les sociétés leaders dans ce domaine et reflète la volonté de l’UBP de proposer une offre d’investissement ESG de premier ordre face à l’engouement croissant de notre clientèle pour ce type de solutions », commente Denis Girault.

L’UBP a récemment étendu certaines exigences ESG à l’ensemble de sa gamme de produits existants. Elle a par ailleurs renforcé sa Politique d’Investissement Responsable, visant à offrir à ses clients des performances supérieures et stables sur le long terme, tout en répondant à leurs besoins en matière d’investissement éthique. Dans le cadre de son engagement continu en faveur d’une gestion d’actifs responsable, l’UBP est devenue signataire des Principes des Nations Unies pour l’investissement responsable (UN PRI) dès 2012. Plus récemment, la Banque s’est associée au Cambridge Institute for Sustainability Leadership, et a ainsi rejoint l’Investment Leaders Group, un réseau sélectif de fonds de pension, d’assureurs et de gérants de premier plan qui ont démontré leur volonté de promouvoir la pratique de l’investissement responsable.

Victoria Leggett, en charge de l’investissement responsable à l’UBP, explique à cet égard : «L’intégration de considérations ESG dans nos processus d’investissement, ainsi que notre engagement auprès des entreprises pour faire évoluer leur comportement (engagement actionnarial), et enfin l’investissement dans des actifs ayant un impact positif durable constituent, selon nous, des éléments essentiels pour améliorer la gestion des risques et la génération d’alpha.»

Lire (3 min.)