Marchés obligataires : rémunèrent-ils encore le risque de terme ?

Julien-Pierre Nouen
Un investissement long suppose un rendement plus important en échange du risque pris par l'investisseur. Cette logique financière se vérifie-t-elle sur le marché obligataire ? S'applique-t-elle par exemple aux obligations du Trésor américain, malgré la politique accommodante de la Fed ? Julien-Pierre Nouen, Directeur des études économiques et de la gestion diversifiée chez Lazard Frères Gestion, partage son analyse.
Lire (3 min.)

Blue Economy : Crédit Suisse et la Banque Mondiale émettent une obligation durable

La Banque mondiale annonce ce jeudi 21 novembre avoir procédé à l’émission d’une obligation « développement durable » à 5 ans, pour un montant de 28,6 M$. Cette opération s'inscrit dans le cadre d’efforts de sensibilisation au rôle vital que jouent les ressources en eau douce et en eau salée pour les populations et la planète. Credit Suisse Securities (Europe) a agi en tant que chef de file unique de l’opération, par l’intermédiaire de son département Impact Advisory and Finance (IAF).

L'obligation de la Banque mondiale constitue le collatéral du Bon « Low Carbon Blue Economy » émis par Credit Suisse et placé auprès des clients privés de Credit Suisse dans le monde entier. Ce Bon « Low Carbon Blue Economy » — garanti par l'obligation de la Banque mondiale — a été bien accueilli et illustre la volonté des investisseurs privés d'utiliser leurs investissements pour s'engager sur des sujets majeurs comme l'économie bleue.

Répondre aux ODD de l'ONU

« Absorbant environ 30 % du dioxyde de carbone créé par l'homme et générant 50 % de l'oxygène dans le monde — mais largement sous-financée en capitaux privés — la santé des océans est essentielle. Ce type de financement soutient la Banque mondiale, qui à son tour soutient des projets allant de la pêche durable aux zones marines protégées, en passant par le recyclage des déchets océaniques. Cela nous aide à combler le déficit de financement identifié par l'objectif 14 du Programme des Nations Unies pour le développement durable (« Vie Aquatique ») », déclare Marisa Drew, CEO du département IAF de Credit Suisse.

Lire (2 min.)

Finance durable : BlackRock lance deux ETFs ESG obligataires High Yield

BlackRock — spécialiste multinational dans la gestion d’actifs — a annoncé le 14 novembre dernier le lancement de 2 fonds ETF d’obligations à haut rendement, qui intègrent des critères Environnementaux Sociaux et Gouvernance (ESG). Le gérant a également obtenu plusieurs labels de finance durable pour une large gamme de fonds distribués en France. D'après les chiffres d'octobre 2019, l’ensemble des fonds BlackRock ayant obtenus les labels ISR et Greenfin représente 8,4 Mds€ d’actifs sous gestion.

Basée à Paris et à Londres, l’équipe Européenne de BlackRock dédiée à la recherche thématique portant sur l’investissement durable (BlackRock Sustainable Investing), développe des outils d’analyse permettant d’évaluer les liens entre l’intégration des critères ESG et la performance financière à long terme. Ces analyses démontrent que les investisseurs n'ont pas besoin de faire un arbitrage entre ces deux considérations.

Développement de l'offre ESG

« Nous poursuivons le développement de notre plateforme d’investissement durable en France », déclare Bettina Mazzocchi-Mallarmé, Directrice BlackRock iShares & Wealth pour la France, la Belgique et le Luxembourg. « L’obtention des labels ISR et Greenfin, ainsi que le lancement d’une nouvelle solution d’investissement innovante dans le domaine de l’ESG, sont des étapes importantes pour répondre aux besoins de nos clients locaux et soutenir la croissance des flux d’investissement durables », ajoute-elle.

BlackRock renforce son offre d’investissement durable avec les deux fonds indiciels ESG UCITS d’obligations à haut rendement, « iShares Euro High Yield Corp Bond ESG UCITS ETF » et « iShares Dollar High Yield Corp Bond ESG UCITS ETF ». Ils sont les premiers de leur catégorie à être distribués en Europe. Ces fonds répondent à la demande des investisseurs de diversifier leur allocation obligataire avec une exposition aux valeurs de hauts rendements tout en conservant des critères ESG.

Succès de la finance durable

L’accroissement de la qualité et quantité des données ESG disponibles, les évolutions démographiques ainsi que les initiatives règlementaires telles que la Loi Pacte en France sont autant de facteurs déterminants pour faciliter l’essor des flux d’investissement durables dans le monde. Dans ce contexte, BlackRock estime que le marché des ETF intégrant les critères ESG représentera USD 400 milliards d’actifs sous gestion d’ici 2028, contre un peu plus de USD 45 milliards aujourd’hui.

« Initialement principalement concentré sur les marchés actions, l’intérêt des clients pour les solutions d’investissement durable s’étend à présent aux indices obligataires et à l’ensemble de la construction de portefeuilleNous avons constaté des flux records sur les ETF obligataires en 2019 (...) Nous estimons que la taille du marché ETG obligataire va doubler pour atteindre $2000 milliards d’ici 2024, avec une partie significative de ces flux générés par des solutions ESG », explique Arnaud Gihan, Directeur iShares France.

Focus sur les labels ISR et Greenfin

Créé en 2016, le label Investissement Socialement Responsable (ISR) est soutenu par le ministère de l’Economie et des Finances. Il distingue les fonds qui investissent dans des entreprises aux pratiques responsables en matière d'ESG. Il a pour objectif d’aider les investisseurs à choisir des placements responsables et durables. 

Dédié à la finance verte, le label Greenfin est soutenu Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire. Il se concentre sur le financement de la transition écologique et énergétique et la part « verte » des fonds d’investissement. Ces labels ont été octroyés aux fonds BlackRock et iShares détaillés ci-dessous pour une durée de trois ans renouvelables, à la suite d’un audit réalisé par EY (Ernst & Young), auditeur expert et indépendant agréé par les pouvoirs publics pour la labellisation.

Lire (4 min.)

ISR : Amundi lance un ETF avec une nouvelle exposition obligataire

Amundi — acteur européen de la gestion d’actifs — annonce ce mardi 17 septembre le lancement d'un nouvel ETF dédié à l'investissement responsable. L'OPCVM indiciel « Amundi Index Euro Corporate SRI 0-3Y – UCITS ETF DR » permet de s’exposer de manière diversifiée au marché des obligations court terme libellées en euro, toutes émises par des entreprises qui possèdent de solides références ESG.

« Amundi continue d’étoffer son offre ISR. Ce lancement témoigne de notre engagement à répondre à la demande croissante des investisseurs pour des solutions passives bénéficiant de filtres ESG à des prix très compétitifs », conclut Fannie Wurtz, Directeur de la ligne métier ETF, Indiciel et Smart Beta d’Amundi.

Plus de 690 titres libellés en euros

Ce fonds offre une exposition aux obligations d’entreprises « Investment Grade » avec une échéance comprise entre 0 et 3 ans. Les émetteurs sont notés en fonction de leur performance ESG. Les sociétés impliquées dans le secteur de l'alcool, tabac, armes militaires, armes à feu à usage civil, jeux de hasard, divertissements pour adultes, OGM et énergie nucléaire sont exclues. Le portefeuille obtenu contient plus de 690 titres libellés en euros, émis par des sociétés qui bénéficient d’une excellente notation ESG.

L’ETF réplique l’indice Bloomberg Barclays MSCI Euro Corporate ESG BB+ Sustainability SRI 0-3 Year. Avec des frais courants de 0,1 2% annuels, ce nouvel ETF arrive sur le marché européen au prix le plus bas parmi les expositions obligataires ISR actuellement disponibles. Le fonds répond à la demande croissante des investisseurs pour des options de gestion passives avec filtres ISR. L'ETF vient compléter les briques d'allocations obligataires et actions de la gamme Low Carbon et ISR d'Amundi, lancée depuis 2015.

Lire (2 min.)

Le groupe Advenis nomme un directeur des opérations

Le groupe Advenis — spécialisé dans la gestion d’actifs immobiliers et financiers — annonce ce mercredi 15 janvier la nomination d'un directeur des opérations. Dans ce cadre, Romain Lourtioux (32 ans) devient responsable de la coordination des différentes filiales du groupe Advenis, et de l’élaboration et du suivi des feuilles de route par fonction/métier, en accord avec les axes stratégiques de l’entreprise.

Il pilote également la conduite de projets transverses tels que les acquisitions, partenariats, etc. En outre, Romain Lourtioux intervient pour le compte de la filiale Advenis Gestion Privée, où il apporte son soutien à la définition des orientations stratégiques et organisationnelles. Il est aussi responsable des produits et des partenariats.

Focus sur le parcours de Romain Lourtioux

Romain Lourtioux est titulaire d’un diplôme d’Ingénieur généraliste de l’ICAM de Nantes et d’un mastère spécialisé Strategy & Management of International Business de l’ESSEC Business School. Il possède plus de 7 ans d’expérience dans le domaine de la construction et de l’immobilier. Entre 2011 et 2017, il travaille comme responsable commercial Grand Ouest, puis directeur des partenariats Grand Ouest de PERL.

Pendant cette période, il pilote le développement commercial de la région Grand-Ouest. Il assume également la réorganisation interne de la région, en vue d’optimiser son efficacité commerciale. En 2018, il contribue au développement de la start-up OCUS où il est en charge du développement de la Business unit « Promotion & Immobilier ».

Lire (2 min.)

Foncia Pierre Gestion est rachetée par BlackFin Capital Partners

Foncia Pierre Gestion — spécialiste de la gestion des SCPI — annonce ce jeudi 16 janvier prendre son indépendance du groupe Foncia. La société de gestion accélère sa stratégie de croissance avec le soutien du fonds de capital-développement BlackFin Capital Partners. Le groupe Foncia détenait 100 % de la société jusqu'à l'acquisition par BlackFin. Basée à Paris, l'équipe de Foncia Pierre Gestion compte 28 professionnels expérimentés.

Créée en 1964, Foncia Pierre Gestion dispose d'une expertise reconnue en asset management et property management. Elle détient le record de la plus ancienne société de gestion de SCPI. Foncia Pierre Gestion gère 5 SCPI pour une capitalisation de près de 1,2 Md€. Ces fonds sont détenus par près de 19 000 associés, avec près de 500 actifs immobiliers sous gestion (bureaux, commerces, hôtels) qui représentant une surface de près de 450 000 m2.

Renforcement des équipes

Ce changement d’actionnaire permet à Foncia Pierre Gestion d’accéder à un portefeuille de clients institutionnels plus large, de développer son réseau de distribution — conseillers en gestion de patrimoine, banques privées, sites Internet spécialisés — et de renforcer la visibilité de son offre. Foncia Pierre Gestion souhaite fortement accélérer son développement.

Dans ce but, la taille des équipes notamment commerciales et marketing seront renforcées. « Proximité, réactivité, ces principes que nous partageons avec BlackFin Capital Partners sont les piliers de la relation de confiance que nous avons su créer avec nos investisseurs depuis plus de 30 ans », déclare Danielle François Brazier, directrice générale de Foncia Pierre Gestion.

Lire (2 min.)

Obligations vertes : SNCF Réseau lance le premier Green Bond à 100 ans

SNCF Réseau — gestionnaire du réseau ferroviaire français, noté Aa2 chez Moody’s, AA chez S&P et AA chez Fitch — lance ce mercredi 14 août la première Obligation Verte (Green Bond) de maturité 100 ans jamais émise au niveau mondial, tous émetteurs confondus. Ce nouvel emprunt a été réalisé pour un montant de 100 millions d’euros avec un coupon historiquement bas de 1,425 % compte tenu de la maturité. La banque HSBC a été chef de file de cette transaction.

Suite à la première émission à 100 ans réalisée par SNCF Réseau en 2015, cette opération constitue sa deuxième émission sur cette maturité, et la première en format Green Bond. Le record de l’Obligation Verte la plus longue jamais émise était précédemment détenu par Energias de Portugal (EDP) et Energie Baden-Wuerttemberg (EnBW) sur une maturité de 60 ans.

5,4 milliards d'euros d'encours

Dans le cadre de la réorganisation du Groupe SNCF — prévue par la loi de réforme ferroviaire de juin 2018 — cette opération témoigne de la confiance que les investisseurs portent au groupe SNCF et de leur intérêt pour le programme Green Bond de SNCF Réseau lancé en 2016. Le programme Green Bond de SNCF Réseau affiche un encours de 5,4 Mds€, à la 2e place sur le marché français et à la 7e place au niveau mondial.

Sur la seule année 2019, SNCF Réseau a levé 2,8 Mds€. Ce résultat lui permet de s’élever sur la 3e marche du podium mondial. Les fonds levés seront alloués à des projets éligibles, comprenant : les investissements liés à la maintenance, l’amélioration et l’optimisation énergétique des voies ferroviaires ; et les investissements liés à la réalisation de nouvelles voies ou à l’extension des lignes existantes.

Lire (2 min.)

Chine : opportunités sur les obligations d’entreprises à haut rendement

Thomas Rutz
Thomas Rutz, expert des marchés émergents chez Mainfirst Asset Management, trouve les attentes des marchés concernant l'avenir de l'économie chinoise trop pessimistes. Selon le gérant, le marché des obligations d'entreprises à haut rendement présente des opportunités intéressantes grâce à la forte baisse des valorisations.
Lire (3 min.)

Y aura-t-il récession en 2019 ?

Y aura-t-il récession en 2019 ? Début janvier, CPR AM tenait sa traditionnelle conférence de presse, l’occasion de déchiffrer les derniers chiffres de 2018 et de présenter les perspectives pour 2019. La rédaction vous propose de revenir sur les principaux enseignements de cette conférence.
Lire (2 min.)

Le Groupe La Poste lance une première obligation verte

L’opération a fait l’objet d’un roadshow européen du 12 au 20 novembre auprès d’une soixantaine d’investisseurs. Sur-souscrite plus de 4 fois, l’émission a convaincu 104 investisseurs, dont un grand nombre intègre des considérations environnementales et sociales, tant en France qu’à l’international  (46%  France,  18%  Allemagne/Autriche/Suisse,  10% Benelux, 9% Royaume-Uni, 11% Europe du Sud, 5% Pays nordiques,). Le Groupe La Poste est le premier opérateur postal au niveau mondial à émettre sur le marché des Green Bonds et se positionne comme un acteur majeur de la transition énergétique.

Cette émission s’inscrit au cœur de l’Engagement Sociétal du Groupe La Poste, orienté vers la cohésion sociale et territoriale, l’avènement d’un numérique éthique et responsable et vers l’accompagnement des transitions écologiques. La lutte contre le réchauffement climatique et la contribution à la transition vers une économie bas carbone en ligne avec les Accords de Paris sur le Climat constituent une priorité pour le Groupe.

Les fonds levés grâce à cette opération permettront de financer ou refinancer des actifs et projets appartenant à trois secteurs fondamentaux : les véhicules propres, les immeubles verts et les énergies renouvelables, respectant des critères d’éligibilité exigeants, définis dans le « Framework »du Groupe La Poste. L’allocation des fonds fera l’objet d’un processus de traçabilité spécifique qui sera vérifié tous les ans par un auditeur externe au Groupe.

Un reporting annuel sera disponible à la date anniversaire de l’émission et permettra aux investisseurs de vérifier l’allocation des fonds et d’évaluer l’impact environnemental de leurs investissements. Les titres seront cotés sur Euronext Paris.

Lire (1 min.)

Capital-investissement : Vatel Capital primé par Gestion de Fortune

Vatel Capital — société de gestion indépendante — annonce ce mercredi 15 janvier avoir été récompensée lors du 27e Palmarès des Fournisseurs organisé par le magazine Gestion de Fortune. Agréée par l'AMF, Vatel Capital investit dans les PME cotées et non cotées. La société de gestion revendique plus de 450 M€ d’actifs sous encours.

Elle investit dans des entreprises de nombreux secteurs : santé, énergies renouvelables, services aux entreprises et internet notamment. Vatel Capital propose également une offre financière sur les actifs tangibles tels que la forêt, les terres agricoles et les énergies renouvelables.

Focus sur le palmarès de Vatel Capital

Vatel Capital a obtenu la 2e place dans la catégorie Capital-investissement, suite à une enquête quantitative et qualitative menée auprès de 4 500 conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CGPI) répartis sur toute la France. Le travail des gérants est régulièrement récompensé :

  • En mars 2017, Vatel Capital a été élu 3e société préférée des CGPI dans la catégorie « Capital-Investissement » du journal Investissements Conseils ;
  • En janvier 2016 et 2017, Vatel Capital a été noté 4 étoiles par Gestion de Fortune pour sa qualité de service ;
  • En 2015 et en 2018 le FCP Vatel Flexible a obtenu le Lipper Fund Award ;
  • En 2011, Vatel Capital a été élue société de gestion de portefeuille la plus dynamique, dans la catégorie « non coté » des Tremplins Morningstar.
Lire (2 min.)

Amiral Gestion recrute un Responsable Institutionnels et Grands comptes

Amiral Gestion —  société de gestion indépendante — annonce ce mercredi 15 janvier la nomination d'un nouveau Responsable Institutionnels et Grands comptes. Fin décembre 2019, la société revendiquait 3,9 Mds€ d'encours sous gestion. Basé à Paris, Ugo Emrinian (32 ans) travaillera en collaboration avec Benjamin Biard, Directeur du développement et Pierre-Antoine Door, Responsable Institutionnels et Grands comptes. Il poursuivra les développements auprès des clients institutionnels et grands comptes.

Ugo Emrinian supervisera également le développement commercial sur le marché italien, où la gamme Sextant est disponible depuis 2019. Ce recrutement s'inscrit dans la stratégie de développement d’Amiral Gestion. « L'international est un axe de développement sur lequel nous avons beaucoup d'ambition. L'expérience d'Ugo sur le marché italien nous sera précieuse », précise Benjamin Biard, Directeur du développement chez Amiral Gestion.

Focus sur le parcours d'Ugo Emrinian

Ugo Emrinian possède un Master en Finance de Marchés de l’INSEEC Business School de Paris. Après une première expérience d'Assistant trader chez Natixis, il développe une expertise de plus de 10 ans dans le développement commercial des grands comptes et institutionnels en France et en Italie. En 2010, il rejoint l'équipe commerciale institutionnelle de Swiss Life Asset Management. En 2015, Ugo Emrinian intègre Metropole Gestion. Il y est nommé Directeur commercial adjoint en 2019.   

Lire (2 min.)

/ PERSPECTIVES / Christophe Tapia - Sunny AM : Redécouvrir les obligations privées

En cas de hausse des taux, quels sont les risques sur les marchés obligataires ? Christophe Tapia, co-fondateur de Sunny AM, dévoile ses perspectives sur le marché du crédit corporate... Entrez dans les coulisses de la gestion de Sunny AM.
Voir (<6 min.)

Sauver l’Italie, combien ça coûte ?

Stéphane Déo
Combien ça coûte de sauver l’Italie ? Beaucoup. Mais alors vraiment beaucoup !
Lire (2 min.)