Zencap AM renforce son équipe avec deux nouveaux recrutements

Zencap Asset Management (AM) poursuit son développement. La société de gestion, créée en 2011 et spécialisée sur la dette privée en Europe, annonce ce mercredi 20 février deux nouveaux recrutements. Zencap AM renforce ainsi son équipe, qui compte désormais 19 membres.

Focus sur les parcours de Thomas Tétard et Antoine Riolacci

Thomas Tétard a débuté sa carrière en 2008 chez ING Securities Bank (Sales trading assistant) puis Boursorama Banque (conseiller Bourse). Il a travaillé pendant 7 ans à La Financière de l’Echiquier, où il a occupé les fonctions de négociateur Actions, puis celles de contrôleur interne. Thomas Tétard rejoint Zencap AM en 2019 au poste nouvellement créé de Responsable de la Conformité et du Contrôle Interne, où il reporte à la direction générale. Thomas Tétard est diplômé de l’ESSCA (Master Banque Finance) et Chartered Financial Analyst (CFA).

Antoine Riolacci a débuté en 2011 chez Deutsche Bank (trading d’options) puis chez Moody’s Investors Service (analyste ABS). Il a ensuite travaillé chez Acofi et chez WyeTree AM, en tant que gérant de portefeuille d’ABS et CLO. Fin 2018, Antoine Riolacci a rejoint l’équipe d’investissement en titrisation et financements spécialisés de Zencap AM, en tant que Chargé d’Investissement. Antoine Riolacci est diplômé de l’ESCP Europe (Master en management).

Lire (2 min.)

Crédit Agricole : mouvements au comité de direction d’Ile-de-France

Le Crédit Agricole Ile-de-France annonce ce jeudi 6 février une série de nominations au sein de son comité de direction. Le groupe accueille un nouveau Directeur des Ressources Humaines, une nouvelle Directrice Régionale de Versailles et un nouveau Directeur des Engagements et des marchés spécialisés.

Un nouveau Directeur des Ressources Humaines

Diplômé de HEC, Nicolas Bontemps a débuté sa carrière en tant qu’auditeur, externe d’abord chez Arthur Andersen, puis interne au sein de l’Inspection Générale de la Banque Indosuez. Il exerce ensuite des fonctions variées au sein de celle-ci, avec deux dominantes :

  • La banque d’entreprises , il est banquier conseil mid-caps de 1997 à 2000, puis numéro deux de la Direction des mid-caps chez Crédit Agricole Indosuez (CAI) de 2000 à 2003.
  • La banque de marché ensuite, passant par la trésorerie, le contrôle interne, et en 2003-2004, le secrétariat général des activités de marché de CAI. Dans cette dernière fonction, il coordonne le projet de fusion entre les salles des marchés du Crédit Lyonnais et celles de CAI.

Après un intermède de 5 années chez Royal Bank of Scotland à Paris en tant que « Senior banker », Nicolas Bontemps réintègre le Crédit Agricole en 2009 en tant que Directeur du marché des entreprises au sein du Crédit Agricole d’Ile-de-France puis Directeur régional de Versailles depuis 2013. Nicolas Bontemps vient d'être nommé Directeur des Ressources Humaines.

Une nouvelle Directrice Régionale de Versailles

Diplômée de l’ESLSCA Paris, Agnès Prébet débute sa carrière en 1992 à la Banque Populaire Rives de Paris-Montrouge en tant que contrôleur de gestion. Elle occupe ensuite la fonction de Directrice adjointe pendant quatre ans au sein de deux agences bancaires. En 1998, elle intègre le Crédit Mutuel ARKEA – Clermont-Ferrand, comme Directrice de l’agence de Cournon et prend en 2001 la responsabilité du service Juridique et Prévention des Risques.

En 2005, elle rejoint la direction des entreprises du Crédit Agricole d’Ile-de-France, comme chargée d’affaires de PME et de Grandes Entreprises. Puis en 2008, elle est nommée Directrice commercial Grandes Entreprises sur les secteurs de l’industrie, agroalimentaire et distribution. Depuis 2016, elle occupait la fonction de Directrice des Marchés Spécialisés et des Engagements. Agnès Prébet vient d'être nommée Directrice Régionale de Versailles.

Un nouveau Directeur des Engagements et des marchés spécialisés

Diplômé de HEC avec une spécialisation en Management international, Rémi de Laveaucoupet entre au Crédit Agricole en 2006 en tant qu’inspecteur auditeur à l’inspection générale du Groupe. Il occupe en 2010 la fonction de Chef de mission. En 2012, il rejoint le Crédit Agricole de l’Anjou et du Maine en qualité d’adjoint au Directeur en charge du développement et de la collecte, des assurances et des services bancaires.

Il participera en particulier à la création d’une agence en ligne dédiée à l’Assurance et plus globalement au renforcement de la satisfaction des clients de la Caisse Régionale. Puis en 2015, il est nommé Adjoint au directeur Finances, Risques et Pilotage. Il rejoint ensuite le Crédit Agricole d’Ile-de-France en 2016 en tant que Directeur des Risques et du Contrôle permanent. Rémi de Laveaucoupet vient d'être nommé Directeur des Engagements et des marchés spécialisés.

Lire (4 min.)

CBRE renforce son équipe à Nice et Sophia Antipolis

Suite à l’acquisition de FICI par CBRE au 1erjanvier 2019, les équipes de Nice et Sophia Antipolis s’agrandissent avec l’arrivée de trois nouveaux collaborateurs. Ces recrutements s’inscrivent dans la stratégie de développement des plateformes régionales de CBRE pour offrir à ses clients une offre de service globale. Les équipes de Nice et Sophia Antipolis passeront de 7 à 10 collaborateurs dès février. CBRE propose ainsi à ses clients une gamme de services élargie en ajoutant l’expertise, le retail et l’investissement aux métiers déjà présents.

Ces arrivées sont également le résultat d’un marché local en forte progression. 2018 a été une année record avec 66 000 m² de bureaux commercialisés, soit 20 % de plus par rapport à 2017. Cette amélioration du marché s’observe tant à Nice qu’à Sophia Antipolis. L’offre neuve attendue en 2019 et 2020 doit accompagner la progression du marché, notamment en bureaux. Dans ce contexte favorable, CBRE annonce l’arrivée de Simon Estornel et Richard Hoffert-Nicolaï ainsi que la nomination de Fanny Briano, qui viennent étoffer les équipes de Nice et Sophia Antipolis.

Fanny Briano prendra en charge la valorisation immobilière

Fanny Briano En poste chez CBRE à Marseille depuis près de 3 ans en tant que responsable Côte d’Azur, Alpes-Maritimes, Est Varois (Saint Tropez, etc..) et Monaco, Fanny rejoindra dès février CBRE à Nice où elle prendra en charge, comme elle le faisait auparavant, l’expertise (valorisation immobilière). Fanny est diplômée d’un Master Grande Ecole de la Neoma Business School.

Richard Hoffert-Nicolaï s'occupera de la gestion des biens immobiliers d’exploitation

Richard Hoffert-Nicolaï

Richard Hoffert- Nicolaï Richard avait déjà travaillé pour CBRE à Paris entre 2016 et 2017 dans le cadre de sa thèse professionnelle dans le service Portfolio où il se chargeait notamment de la gestion des biens immobiliers d’exploitation. Suite à cela, il a travaillé jusqu’en 2018 chez AEW Ciloger à Prague (République Tchèque) comme Asset Manager en VIE (Volontariat International en Entreprise) avant de rejoindre CBRE à Nice en février prochain.  Richard dispose d’une connaissance fine du marché de l’immobilier et notamment des reconversions des sites pollués, sujet de sa thèse qu’il a obtenu à l’ESSEC en 2017 lors de son Mastère Spécialisé en Management Urbain et Immobilier.

Simon Estornel développera l’activité dans la région de Sophia Antipolis

Simon Estornel

Simon Estornel  Responsable du réseau immobilier Abithea Entreprise Marseille depuis 2017, Simon s’est spécialisé dans les transactions de locaux commerciaux. Il aura pour mission chez CBRE de développer l’activité dans la région de Sophia Antipolis. Simon est diplômé d’un Bachelor Degree Business Administration en Marketing et Management de l’université de Memphis (Etats-Unis).

Lire (3 min.)

Sofidy nomme deux nouveaux directeurs

Fabrice DOITEAUX est nommé Directeur Immobilier du Patrimoine Bureaux et Michael RICCIARELLI, Directeur Immobilier du Patrimoine Commerces. Directement rattachés à Jean-Marc PETER, Directeur Général de SOFIDY, ils auront pour mission de superviser une équipe d’une cinquantaine de collaborateurs composée d’Assets et d’équipes support pluridisciplinaires (Gestionnaires, techniques, arbitrages, expertises, property) œuvrant au quotidien à la gestion locative du parc immobilier de SOFIDY.

Fabrice DOITEAUX

Fabrice DOITEAUX, 43 ans, a démarré sa carrière en l’an 2000 chez SOPREC, société de conseil en immobilier d’entreprise, en tant que consultant, puis responsable de secteur. Il rejoint ensuite GEMOFIS comme consultant senior en 2004 avant d’être recruté la même année par SOFIDY, où il sera d’abord chargé de relocation « Bureaux » avant de devenir Co-Responsable du service Gestion, puis Responsable du Pôle « Bureaux » en 2017. Fabrice est titulaire d’une Maîtrise d’aménagement du territoire de l’Université Paris 7.

Michael RICCIARELLI

Michael RICCIARELLI, 37 ans, a commencé son parcours professionnel en 2005 comme juriste au sein de la direction juridique de GROUPAMA Nord-Est. En 2007, il devient Directeur Juridique Immobilier chez CEGIS (Compagnie Européenne de Gestion Immobilière et Services), puis intègre SOFIDY en 2011, en qualité de Directeur Adjoint du Département Immobilier. Michael est titulaire d’une Maîtrise de droit privé et d’un DESS en Droit International des Affaires de l’université de Lyon.
Lire (2 min.)

Nortia accueille un nouveau responsable de l’ingénierie Patrimoniale

Nortia, société de services financiers indépendante, poursuit son développement, et annonce ce jeudi 21 février l'arrivée d'un nouveau responsable de l'ingénierie patrimoniale. Il prendra la tête de l'équipe Nortia dédiée à l’ingénierie patrimoniale, afin de renforcer son expertise sur toutes les problématiques légales, fiscales et patrimoniales des Conseillers en Gestion de Patrimoine (CGP).

Mettre en place un service haut de gamme

Benoît Bercheru, 34 ans, a pris ses fonctions en janvier 2019. Il affiche déjà 15 ans d’expérience dans les problématiques légales et fiscales liées au patrimoine des clients privés. Le nouveau responsable aura pour mission de structurer et de renforcer le pôle Expertise Patrimoniale de Nortia, qui se compose de 5 fiscalistes et ingénieurs patrimoniaux.

"La structuration légale et fiscale du patrimoine n’a jamais été plus centrale dans le métier de CGP ; c’est pourquoi Nortia se dote aujourd’hui des moyens humains idoines pour répondre aux attentes de nos partenaires avec un service haut de gamme", précise Philippe Parguey, Directeur Général de Nortia.

Focus sur le parcours de Benoît Bercheru

Benoît Bercheru a débuté sa carrière en qualité de juriste chez IBM AS (2007), puis de juriste fiscaliste chez Allianz (2008), et à la Mutualité Française (2009), puis responsable juridique et fiscal à la Capssa (2010). Entre 2013 et 2016, Benoît prend en charge la responsabilité du service fiscal et de l’ingénierie patrimoniale d’AEP, marque de BNP Paribas Cardif.

Depuis, il était ingénieur patrimonial senior au sein de la Banque Privée de la Caisse d'Epargne Ile-de-France. Benoît Berchebru est diplômé en droit notarial de l’Université Paris V Descartes, en droit social et juriste fiscaliste de l’ESAM (Groupe IGS) et juriste d’affaires de l’Université de Lille 2. Il a également obtenu le diplôme d’Expert en Gestion de Patrimoine de l’AUREP.

Lire (2 min.)

Neuberger Berman nomme un nouveau Directeur Portfolio Solutions EMEA

Neuberger Berman, société de gestion indépendante détenue par ses salariés, annonce ce mercredi 20 février la nomination d'un nouveau Directeur Portfolio Solutions (EMEA). Ce responsable fera partie de l'équipe Quantitative and Multi-Asset Class Investments (QMAC) de Neuberger Berman, sous la direction d'Erik Knutzen et Doug Kramer.

Portefeuilles personnalisés pour les clients institutionnels

Joe McDonnell prend les rennes de ce poste nouvellement créé. Il sera chargé de la conception et de la supervision des mandats multi-actifs et de la collaboration avec des partenaires stratégiques. Joe McDonnell s'appuiera sur la plateforme mondiale de Neuberger Berman pour identifier des solutions quantitatives personnalisées.

Le nouveau Directeur Portfolio Solutions EMEA accompagnera la construction, la supervision et la mise en œuvre de portefeuilles répondant aux objectifs spécifiques des clients. Dik van Lomwel, Directeur EMEA et Amérique latine chez Neuberger Berman, déclare : "Compte tenu de l'environnement de marché plus dynamique, nous constatons un besoin croisant de solutions plus personnalisées de la part de nos clients institutionnels. Nous avons développé nos ressources dans ce domaine."

Focus sur le parcours de Joe Mc Donnell

Précédemment, Joe McDonnell était Directeur Portfolio Solutions pour la région EMEA chez Morgan Stanley Investment Management depuis dix ans. Il a auparavant travaillé dix ans dans la gestion de fonds de pension, en tant que Responsable des investissements chez Shell International, et Responsable Fixed Income pour le fonds de pension d’IBM Europe.

Lire (2 min.)

Groupama renforce son équipe ESG

Jusqu’ici Directrice de la Recherche chez Groupama AM, Marie-Pierre Peillon est nommée Directrice de la Recherche et de la Stratégie ESG. Dans ses nouvelles fonctions, Marie-Pierre aura la responsabilité de la stratégie ESG de Groupama AM dans toutes ses composantes. Marie-Pierre Peillon a commencé sa carrière en tant qu’analyste financier en 1986 chez Concorde Finance, filiale de la Banque Worms. En 1989, elle rejoint le Groupe Viel comme intermédiaire sur les marchés de taux, puis comme chargée d’études sur les produits financiers. Elle intègre la compagnie d’assurance Gan en 1998 en tant qu’analyste crédit obligataire. En 2000, elle est chargée de développer le pôle d’analyse crédit et actions chez Groupama AM, puis à partir de 2003, d’intégrer l’analyse extra-financière à l’analyse financière. En 2012, Marie-Pierre est nommée Directrice de la Recherche, analyse économique, financière et extra-financière, ce pôle cherchant à intégrer l’approche macro-économique et micro. Marie-Pierre Peillon a été Présidente de la Société Française des Analystes Financiers (SFAF) de 2011 à 2014. En 2015, elle est nommée Présidente de la commission IR (Investissement Responsable) au sein de l'Association Française de gestion (AFG). Marie-Pierre est diplômée d’un doctorat en Sciences Economiques de l’Université Paris I -  Panthéon-Sorbonne et est diplômée de la SFAF. Aurélie de Barochez est nommée Responsable de l’intégration ESG. Sous la responsabilité de Marie-Pierre Peillon, Aurélie de Barochez sera en charge du pilotage de l’intégration transversale des critères d’analyse ESG à l’ensemble des gestions et de la conception d’outils et processus permettant ce déploiement. Aurélie de Barochez a débutésa carrière au poste d’analyste ISR chez Generali en 2011, puis chez Agicam. De 2012 à 2015, elle devient analyste, responsable de la labellisation des fonds ISR au sein de Novethic. Aurélie de Barochez a rejoint Groupama AM en 2015, comme analyste Financier et Extra-Financier, en charge du secteur de l’énergie et du pilier de l’Environnement. Elle a contribué à l’évolution de l’équipe d’analystes financiers vers un pôle d’intégration globale financier/extra-financier. Aurélie de Barochez est diplômée d’un Master en Management, Majeure Finance – Audencia Nantes et d’un Master en Droit International – Université de Paris II Panthéon Assas. Aurélie est également diplômée de la SFAF.
Lire (2 min.)

BNP Paribas Real Estate Transaction France renforce sa direction

Deux nominations au niveau de la direction générale Transaction France

Deux nouveaux directeurs adjoints rejoignent Jean-Laurent de la Prade, directeur général adjoint, en charge des régions (nommé à ce poste en septembre 2014) :

  • Eric Siesse est nommé directeur général adjoint de BNP Paribas Real Estate Transaction France, en charge du Pôle Bureaux Location Ile-de-France
  • Olivier Ambrosiali est nommé directeur général adjoint de BNP Paribas Real Estate Transaction France, en charge du Pôle Vente et Investissement Bureaux comprenant 4 centres de profit.

Création d’un Pôle Activité/Logistique, location et investissement

Ce nouveau Pôle est dirigé par René Jeannenot, assisté de Franck Poizat. Le nouveau Pôle regroupe l’ensemble des consultants de la ligne industrielle. Composé de 4 équipes, soit plus de cinquante collaborateurs, ce Pôle permettra de proposer plus de services et de solutions aux clients.

Création d’un secrétariat général

Florence Céleste est nommée secrétaire générale des équipes BNP Paribas Real Estate Transaction France. Elle est notamment en charge de structurer et coordonner les projets transverses et d’assurer le reporting administratif. Elle intègre le Comité de direction BNP Paribas Real Estate Transaction France.

Lire (1 min.)

Le Groupe Euler Hermes annonce trois nominations au sein de son directoire

Chantal Schumacher est nommée directrice financière et deviendra membre du directoire du Groupe Euler Hermes à partir du 1er avril

Chantal a eu un parcours professionnel très international : elle a rejoint le Groupe Allianz en 1999 au sein d’Allianz AG AM en tant que directrice de cabinet du président, avant de passer trois ans aux Etats-Unis dans le département actuariat et contrôle financier. Elle a ensuite été chef de projet dans l’équipe chargée du développement du Groupe, pour devenir directrice du planning et du contrôle d’Allianz Global Risks. Puis elle a pris la tête du département du planning et de la performance d’AGCS, fonction qu’elle a occupé pendant les neuf années suivantes. Après cette expérience, elle est devenue directrice financière au sein d’Allianz Global Assistance. En 2016, elle a été nommée directrice financière d’Allianz Re. Chantal a 47 ans, elle est de nationalité luxembourgeoise et titulaire d’un MBA en finance de la Booth School of Business de l’université de Chicago.

Chantal remplace Clarisse Kopff, jusqu’ici directrice financière du Groupe et membre du directoire, qui quitte la société pour devenir directrice financière d’Allianz France.

Michael Eitelwein est le nouveau directeur des opérations et deviendra membre du directoire du Groupe Euler Hermes à partir du 1er avril

Michael apporte avec lui plus de 15 années d’expertise en matière de conception et de gestion de projets de transformation numérique à grande échelle dans des entreprises en pleine globalisation, depuis une startup de la Silicon Valley jusqu’au groupe BASF. Au sein du Groupe Allianz depuis plus de 8 ans. il était, dans son poste le plus récent, directeur de l’architecture d’entreprise du Groupe. Dans ce cadre, il a introduit au sein des lignes de métier Particuliers et Entreprises des technologies et des compétences nouvelles comme le big data, l’intelligence artificielle, la blockchain ou encore l’internet des objets. Il a su définir avec succès l’architecture d’entreprise du Groupe Allianz ainsi qu’un cadre stratégique holistique pour les opérations et l’IT. Michael a 45 ans. De nationalité allemande, il est titulaire d’un Master en génie électrique de l’Institut de Technologie de Karlsruhe.

Les responsabilités de Michele Pignotti en tant que membre du directoire en charge du Market Management sont étendues aux activités commerciales et à la distribution à compter du 1er avril 2018

En tant que directeur en charge du « Market Management » depuis 2016, Michele a su motiver ses équipes pour obtenir de très bons résultats en matière de service au client, ce qui a conduit à l’augmentation du « Net Promoter Score » du Groupe et à l’amélioration de son positionnement de marché.

Michele remplace Paul Overeem, qui part à la retraite le 31 mars 2018. Paul a fondé la filiale « Euler Hermes Kredietverzekering » au Pays-Bas avant de la diriger en tant que président-directeur général. Pendant les 25 années suivantes, ses différents postes ont reflété des responsabilités de plus en plus larges, jusqu’à rejoindre le directoire du Groupe en janvier 2013.

Lire (3 min.)

Amilton AM accélère son plan de développement et renforce ses équipes

Avec plus de 20 ans d’expérience dans le secteur de la gestion d’actifs, Beata Kaminska prend en charge l’organisation des équipes commerciales ainsi que la mise en œuvre des orientations stratégiques et du plan de croissance d’Amilton AM.

Beata Kaminska, spécialiste reconnue de la distribution de produits financiers en France et à l’international, occupait depuis 2015, le poste de Responsable de la Distribution France, Benelux et Suisse chez Tikehau Investment Management après avoir travaillé chez Amundi en qualité de Responsable de la Distribution France.

 

Amilton AM réaffirme ses ambitions de développement avec l’arrivée de plusieurs collaborateurs. La société de gestion a notamment procédé au renforcement de son département Commercial avec le recrutement de deux nouveaux responsables commerciaux : Albin Molines, qui était précédemment Responsable du Développement chez Salamandre AM et Responsable Commercial chez Hixance360 AM, et Maxime Averso qui était précédemment Responsable Commercial et Partenariat chez Edmond de Rothschild Asset Management.

 

Afin d’accroître sa visibilité auprès des professionnels du secteur et de ses investisseurs, Amilton AM a également procédé à la création du département Marketing et Communication placé sous la responsabilité de Constantin Paoli qui a rejoint Amilton AM en septembre 2017.

Constantin Paoli occupait précédemment le poste de Product Marketing Manager en charge des fonds Actions chez Oddo BHF Asset Management qu’il avait rejoint en 2014 après avoir été Product Specialist chez Natixis Invesment Managers. Ce nouveau département a été renforcé avec l’arrivée en janvier 2018 d’Aude Mourant en qualité de Chargée de Communication et Digital. Elle occupait précédemment le poste d’Assistante Communication Corporate chez AXA Group Solutions.

Enfin, Florent Meurtin, précédemment Gérant Privé chez ODDO BHF Private Wealth Management, en charge de la clientèle patrimoniale pendant plus de 10 ans a dernièrement rejoint les équipes du département de Gestion Privée d’Amilton AM.

Avec plus de 800 millions d’euros d’encours et un doublement de ses encours au cours des trois dernières années, Amilton AM a décidé d’accélérer son Plan de Développement lequel s’appuie tant sur une stratégie de croissance organique ambitieuse et maitrisée que sur une stratégie de croissance externe avec des partenaires partageant les mêmes valeurs et les mêmes exigences d'excellence au service de ses clients.

 
Lire (3 min.)

Epargne salariale : Amundi lance une offre digitale réservée aux TPE/PME

Amundi, société française de gestion d'actifs, annonce le lancement en mars prochain d'une nouvelle offre digitale d'épargne salariale à l’intention des dirigeants de TPE/PME. Fast’Amundi sera disponible en ligne, sous la forme d'une plateforme de souscription 100 % dématérialisée et sécurisée, qui accompagnera l'entreprise cliente du choix du dispositif d’épargne salariale à sa mise en place effective au sein de l’entreprise.

Objectif pour Amundi, proposer aux TPE/PME les mêmes services qu’aux grandes entreprises. Les entreprises de moins de 50 salariés n'ont plus droit au forfait social depuis le 1er janvier 2019. Par ailleurs, seulement 16 % des entreprises de moins de 50 salariés proposeraient des dispositifs d’épargne salariale et retraite, estime Amundi. Forte de ses 58,5 milliards d’euros d’encours sous gestion, la société revendique 43 % de part de marché sur le segment de l’épargne salariale et retraite.

Une offre Fast'Amundi totalement dématérialisée

L'offre Fast’Amundi proposera à chaque dirigeant d’entreprise de :

  • s'informer sur les avantages des dispositifs d’épargne salariale et retraite, grâce à un éclairage sur le fonctionnement des plans d’épargne salariale avec la possibilité d’estimer les économies de charges réalisées au moyen d’une calculette simple d’utilisation ;
  • déterminer la formule la plus adaptée à son entreprise, à l’aide d’un outil de simulation et d’estimation personnalisée de son budget : montant des primes versées, abondement, etc.
  • mettre en œuvre rapidement l'option choisie, avec une souscription totalement dématérialisée d’un PEI et PERCOI clef en main, une mise à disposition d’accords simplifiés et une gestion des comptes salariés et des flux de versement.

Accompagner 30 000 nouvelles TPE/PME à horizon 3 ans

Fast’Amundi assurera la relation avec les salariés via un site web, des outils interactifs, des transactions sécurisées et une assistance. Les dirigeants garderont toujours la main sur les dispositifs avec un outil de pilotage mis à disposition. Le dirigeant comme ses salariés bénéficieront de tous les services digitaux du site Amundi, y compris un robot conseiller pour accompagner les salariés dans leur choix de placement, ainsi qu’un simulateur retraite.

« Malgré ses atouts, l’épargne salariale reste trop souvent réservée aux grandes entreprises, et nous souhaitons fortement la démocratiser. Nous équipons actuellement 5 000 petites et moyennes entreprises par an. Avec notre offre nouvelle, et les mesures de la Loi Pacte, nous comptons, à horizon 3 ans accompagner 30 000 nouvelles TPE/PME et près de 500 000 salariés épargnants de plus » souligne Xavier Collot, Directeur Epargne Salariale et Retraite d’Amundi.

Lire (3 min.)

Créances hypothécaires douteuses : le Crédit Immobilier de France cède une partie de ses encours

Depuis 2013, le Crédit Immobilier de France (CIF) cherche à optimiser la gestion de ses actifs à travers la rationalisation de son organisation. Fin 2018, le CIF a amorcé une phase de cession rentable d’encours de créances. Objectif, poursuivre sa stratégie de gestion efficiente de son bilan.

En décembre 2018, le CIF a ainsi cédé un portefeuille de créances hypothécaires douteuses et contentieuses à EOS France, filiale de la société responsable des services financiers du groupe allemand OTTO (spécialiste de la vente à distance). L'opération a porté sur des créances d’une valeur faciale totale de 125 millions d’euros, avec en garantie les actifs immobiliers sous-jacents.

Une première étape dans un plan d'optimisation des encours

Cette cession constitue « une première étape significative dans l’exécution du plan d’optimisation de nos encours qui doit se poursuivre dans les années à venir, préservant ainsi les intérêts des différentes parties prenantes de l’extinction du CIF », explique Thierry Gillouin, Directeur Général Délégué du CIF. De son côté, EOS France renforce sa position d‘investisseur dans des portefeuilles de créances de toutes natures.

Nathalie Lameyre, Présidente d’EOS France se réjouit : « C’est une opération importante pour le Groupe EOS en France qui s’inscrit dans la droite ligne de notre politique actuelle d’acquisition de créances collatéralisées. Elle vient s’ajouter aux opérations significatives déjà réalisées par EOS France dans le secteur des créances granulaires non garanties. Notre actionnaire confirme ainsi sa volonté d’investir massivement en France ».

Lire (2 min.)

Deux nouvelles nominations au sein du Directoire d’Eurazeo PME

Erwann a rejoint Eurazeo PME en 2006 après une expérience de quatre ans en financement d’acquisitions. Il a participé à de nombreux investissements et opérations de croissance externe à l’international et en particulier aux Etats-Unis, Canada, Belgique, Royaume-Uni, Inde, etc. Il a notamment pris part aux opérations Flexitallic, Gault & Frémont, BFR Groupe, Idéal Résidences, Colisée, Péters Surgical, Groupe Flash et Orolia. Fortement impliqué sur les travaux de la commission ESG de l’AFIC, Erwann est également membre du Professional Standard Comitee ainsi que vice-président du Responsible Investment Roundtable d’Invest Europe.

Pierre a quant à lui rejoint Eurazeo PME en 2005 et compte aujourd’hui 15 ans d’expérience dans le capital investissement. Il a participé à plus d’une dizaine d’investissements dont notamment les opérations Mors Smitt, IMV Technologies, Léon de Bruxelles, DESSANGE International, Cap Vert Finance, Vignal Lighting Group, AssurCopro et SMILE. Il possède une expérience significative dans l’accompagnement des entreprises à l’occasion d’opérations de croissance externe particulièrement aux Etats-Unis, en Chine, aux Pays-Bas, en Italie et au Royaume-Uni et de la supervision de la fonction d’Operating Partner au sein d’Eurazeo PME.

Lire (1 min.)

LBPAM crée sa direction de la Recherche et nomme un nouveau directeur de la gestion taux

En créant cette direction de la Recherche, LBPAM souhaite qu’une unité orchestre les productions existantes afin de fournir des réponses rapides et pointues en termes d’analyse de marché à ses gérants et par là même, à ses clients. L’objectif de cette direction est d’anticiper les tendances, de générer des idées de manière autonome et de garantir une cohérence de vues pour aider les gérants dans leurs anticipations. L’ambition de cette expertise est ainsi d’aider les gérants à la génération de performance et d’accompagner l’innovation dans la gestion.

Iain Bremner soutenu par Hervé Goulletquer, en tant que directeur adjoint, a organisé cette nouvelle direction en 3 pôles :

  • Le pôle Stratégie qui comprend l’analyse macro-économique et de marché.
  • Le pôle Analyse Quantitative qui a la charge de l’élaboration de modèles types aidant à l’optimisation, à l’allocation et au pilotage des risques des portefeuilles.
  • Le pôle Analyse Spécifique qui regroupe l’ensemble des analyses Crédit et Actions dont la vocation est d’identifier les opportunités et les risques d’investissement. Il assurera également la promotion de la recherche ISR, dont le développement est une ambition forte de LBPAM.

La direction de la Recherche sera rattachée à Vincent Cornet, directeur de la gestion

LBPAM souhaite ainsi valoriser sa recherche interne et maîtriser le coût de recherche externe, en y faisant toutefois appel de manière ciblée pour des expertises spécifiques. Dans le cadre de MIF2, LBPAM a d’ailleurs fait le choix de la transparence et de la responsabilité en intégrant ses clients au cœur de la chaîne de valeur. LBPAM s’engage à les informer de manière complète et précise sur le choix, l’évaluation, les critères de sélection des prestataires choisis, en contrepartie de la contribution des fonds et mandats aux coûts de la recherche externe.

Alexandre Caminade devient le nouveau directeur de la gestion taux, crédit, assurance et convertibles

Alexandre Caminade rejoint LBPAM en septembre 2017 en tant que responsable des gestions crédits, il a depuis le 2 janvier 2018 la responsabilité de la gestion Fixed Income. Il succède ainsi à Iain Bremner, récemment nommé à tête de la Direction de la Recherche de LBPAM, nouvellement créée.

Alexandre Caminade, 50 ans, est titulaire d’une Maîtrise en Economie et Gestion de l’entreprise de Paris V et d’un DESS « Banques et Finances » de l’université Paris X. Il débute sa carrière en 1992 au sein du groupe Banques Populaires comme auditeur ; puis poursuit en 1995 à la Caisse centrale du Crédit coopératif en tant qu'auditeur et responsable du suivi des opérations de marché. C’est en 1998, qu’il démarre sa carrière de gérant obligataire crédit chez Ecofi Investissement d’abord, puis de gérant High Yield chez AGF AM en 2004 et SGAM en 2007. Il devient CIO crédit Europe d’Allianz Global Investors la même année.

Lire (3 min.)