Comment les sociétés de gestion peuvent-elles utiliser la blockchain ?

Emmanuelle Gerino
La blockchain offre un registre décentralisé des transactions qui sont effectuées au sein d’un réseau. En pratique, lorsqu'un individu veut passer une transaction par une blockchain, un réseau appelé « réseau de nœuds » valide la transaction et le statut de son auteur, grâce à des algorithmes.
Lire (3 min.)

Natixis lance Magenta Climat et Transition Énergétique

Cet instrument financier offre une protection du capital à hauteur de 90 % à tout moment. Il est ouvert à la commercialisation jusqu’au 31 juillet 2018. Magenta Climat et Transition Energétique est un instrument financier dont les fonds levés dans le cadre de l’émission ne seront pas spécifiquement alloués au financement de projets en lien avec le climat et la transition énergétique. Il est important de noter que seul l’Indice est construit de façon à sélectionner les actions des entreprises les plus engagées en faveur du climat et de la transition énergétique. Magenta Climat et Transition Energétique ne constitue pas une obligation verte. Disponible en contrats d’assurance vie ou de capitalisation, et en compte titres, Magenta Climat et Transition Énergétique est indexé à l’indice Euronext Climate Objective 50 Equal Weight Decrement 5 % (« Euronext Climate Objective 50 EWD5 »), sponsorisé par Euronext et composé de 50 valeurs européennes sélectionnées en fonction de l’importance de leurs engagements en faveur du climat par rapport aux pratiques de leur secteur. Le montant du remboursement final de Magenta Climat et Transition Énergétique est conditionné à l’évolution de l’Indice, et à l’absence de défaut de l’Emetteur et de son Garant. À tout moment en cours de vie, l’investisseur bénéficie d’une valeur de rachat supérieure ou égale à 90 % de son investissement initial.  
Lire (1 min.)

Natixis lance Autocall R Février 2018

Autocall R Février 2018 est un produit de placement alternatif à un investissement dynamique de type actions, présentant un risque de perte en capital en cours de vie ou à l’échéance.

Disponible en contrats d’assurance vie ou de capitalisation en unités de compte, et en compte titres, Autocall R Février 2018 offre aux investisseurs un accès au marché actions français via l’indice CAC® Large 60 Equal Weight Excess Return (« CAC® Large 60 EWER »), sponsorisé par Euronext* et recouvrant les 60 plus grandes valeurs cotées à la Bourse de Paris.

La formule d’Autocall R Février 2018

Dès la fin de la première année, à une date d’observation annuelle, dès lors que le niveau de clôture de l’indice CAC® Large 60 EWER est supérieur ou égal à son niveau initial, un mécanisme de remboursement automatique anticipé est activé et l’investisseur reçoit :

  • Le capital initialement investi,
  • augmenté d’un gain de 10,00 % par année écoulée (soit un TRA maximum de 9,61 %2).  À la date d’observation finale, le 28 février 2028, le niveau de l’indice CAC® Large 60 EWER est comparé à son niveau initial. Dans le cas où les conditions de remboursement automatique anticipé ne seraient pas remplies précédemment : • Si le niveau de l’indice CAC® Large 60 EWER est supérieur ou égal à son niveau initial, l’investisseur reçoit le 13 mars 2028 : o le capital initialement investi, augmenté d’un gain de 10 % par année écoulée soit un gain final de 100 % (soit un TRA de 7,14 %)

• Si le niveau de l’indice CAC® Large 60 EWER est supérieur ou égal à 60 % de son niveau initial, l’investisseur reçoit le 13 mars 2028 :

o le capital initialement investi (soit un TRA de 0 %).

• Si le niveau de l’indice CAC® Large 60 EWER est strictement inférieur à 60 % de son niveau initial, l’investisseur subit une perte en capital et reçoit le 13 mars 2028 :

o le capital initialement investi diminué de la performance finale de l’indice. Dans ce scénario, l’investisseur subit une perte en capital à hauteur de l’intégralité de la baisse de l’indice. Cette perte en capital peut être partielle ou totale.

Lire (2 min.)

Maxime Gohin - Natixis : Nos gammes répondent aux profils de risque des clients

Comme les autres véhicules d'investissement, les produits structurés sont soumis aux grands bouleversements réglementaires en cours. Plus standardisés et plus simples à appréhender pour le client, ils offrent désormais toutefois moins de liberté aux acteurs pour bâtir des produits innovants. Pourtant, l'appétence des épargnants français pour les structurés ne se dément pas : en deux ans, Natixis affiche une collecte supérieure à 100 millions d'euros, sur ces gammes. Pour Maxime Gohin, responsable commercial de la clientèle CGPI et des réseaux de distribution, leur succès se fonde sur les performances du sous-jacent : l'indice Cac Large 60 Ever, deuxième indice le plus souscrit sur le marché des structurés.
Voir (<5 min.)

L’ACPR/AMF lancent une consultation sur les investisseurs vulnérables

Dans un contexte de vieillissement démographique et de mutation digitale du secteur financier, le Pôle commun présente un état des lieux général des pratiques de commercialisation des produits financiers aux personnes âgées : besoins et difficultés éventuelles, mécanismes de protection et usages du marché. Le rapport vise à constituer une première base de réflexion et à ouvrir le débat, par le biais d’un appel à contributions, sur une série de questions-clés.

L’objectif est de trouver, en collaboration avec les consommateurs, les professionnels et les acteurs du vieillissement, les moyens d’identifier les bonnes pratiques de commercialisation à l’égard des personnes vieillissantes et vulnérables, au regard notamment de difficultés cognitives. L’ambition de ces travaux est double : s’assurer qu’un conseil adapté est délivré par les professionnels et qu’un consentement éclairé est donné par cette clientèle lors de la souscription de produits financiers.

L’ACPR et l’AMF invitent toutes les personnes intéressées à envoyer leurs contributions, qui nourriront les réflexions du Pôle commun pour la suite des travaux en 2019.

 
Lire (1 min.)

Janus Henderson lance un fonds sur la thématique des biotechs

Cette SICAV de droit luxembourgeois investira dans des sociétés innovantes du secteur de la biotechnologie, ou des sociétés liées à ce secteur, en ciblant plus particulièrement celles qui apportent une réponse aux importants besoins médicaux non satisfaits à travers le monde. Ce fonds ciblera les sociétés visant un développement de long-terme au sein d’un secteur très innovant et en rapide croissance.

Le nouveau fonds biotech de Janus Henderson sera co-géré par Andy Acker et Dan Lyons qui disposent, à eux deux, de plus de 40 ans d’expérience en matière d’investissement sur le secteur de la biotechnologie. Le fonds sera géré par une équipe d’experts issus du milieu scientifique et bénéficiera du soutien du reste de l’équipe d’investissement spécialisée dans le domaine de la santé de Janus Henderson.

Andy Acker constate : « Le rythme des progrès s’accélère dans l’industrie de la biotechnologie, ce qui signifie que les avancées médicales surviennent beaucoup plus rapidement. La FDA a, depuis le début de l’année, approuvé 55 nouvelles thérapies, établissant ainsi un record historique. Notre processus met l’accent sur les moteurs opérationnels et scientifiques essentiels à l’atténuation des risques et à l’identification des opportunités dont regorge ce secteur dynamique. »

Lire (1 min.)

Natixis lance Magenta Juillet 2017

Disponible en contrats d’assurance vie ou de capitalisation en unités de compte, et en compte titres, Magenta Juillet 2017 est indexé au marché actions français via l’indice CAC® Large 60 Equal Weight Excess Return (« CAC® Large 60 EWER »), sponsorisé par Euronext* et recouvrant les 60 plus grandes valeurs cotées à la Bourse de Paris. Le montant du remboursement final de Magenta Juillet 2017 est conditionné à l’évolution de l’Indice, et à l’absence de défaut de l’émetteur et de son garant. À tout moment en cours de vie, l’investisseur bénéficie d’une valeur de rachat supérieure ou égale à 90 % de son investissement initial. À la Date d’observation finale, le 28 juillet 2021, le niveau de l’indice CAC® Large 60 EWER est comparé à son niveau initial. Si la performance finale de l’indice est positive, l’investisseur reçoit le 11 août 2021 : le capital initialement investi, augmenté d’un gain équivalent à l’intégralité de cette performance jusqu’à une hausse plafonnée à 25 % Si la performance finale de l’indice est négative ou nulle, l’investisseur reçoit le 11 août 2021 : le capital diminué de cette performance et subit une perte en capital pouvant aller jusqu’à 10 % maximum de son capital initial. À noter : La revente éventuelle de Magenta Juillet 2017 sur le marché secondaire, avant l’échéance, s’effectue aux conditions de marché du jour et l’investisseur bénéficie d’une garantie de 90 % du capital initial lors de la revente. Recommandations : Préalablement à toute décision d’investissement dans les instruments financiers présentés, Natixis recommande aux investisseurs de s’informer en prenant connaissance du Prospectus de Base relatif au programme d’émission de titres de créance de 10 millions d'euros de l’émetteur, tel que modifié par ses suppléments successifs, approuvé le 13 juin 2016 par l’Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») sous le visa n° 16-241 (le « Prospectus de Base »). Le Prospectus de Base et les Conditions Définitives de l’émission des présents Instruments Financiers en date du 25 mai 2017 sont disponibles sur les sites de la Bourse de Luxembourg (www.bourse.lu), de Natixis (www.equitysolutions.natixis.com) et de l’AMF (www.amf-france.org). L’émetteur recommande aux investisseurs de consulter la rubrique Facteurs de risques.
Lire (2 min.)

Natixis lance Autocall R Juin 2017, dédié à la gestion patrimoniale

Autocall R Juin 2017 est un produit de placement alternatif à un investissement dynamique de type actions, présentant un risque de perte en capital en cours de vie ou à l’échéance. Disponible en contrats d’assurance vie ou de capitalisation en unités de compte, et en compte titres, Autocall R Juin 2017 offre aux investisseurs un accès au marché actions français via l’indice CAC® Large 60 Equal Weight Excess Return (« CAC® Large 60 EWER »), sponsorisé par Euronext* et recouvrant les 60 plus grandes valeurs cotées à la Bourse de Paris. Dès la fin de la 1re année, à une date d’observation annuelle, dès lors que le niveau de clôture de l’indice CAC Large 60 EWER est supérieur ou égal à son niveau initial, un mécanisme de remboursement automatique anticipé est activé et l’investisseur reçoit : • Le capital initialement investi, • augmenté d’un gain de 10,00 % par année écoulée (soit un TRA maximum de 9,56 %2). À la date d’observation finale, le 16 juin 2027, le niveau de l’indice CAC® Large 60 EWER est comparé à son niveau initial. Dans le cas où les conditions de remboursement automatique anticipé ne seraient pas remplies précédemment : • Si le niveau de l’indice CAC Large 60 EWER est supérieur ou égal à son niveau initial, l’investisseur reçoit le 30 juin 2027 : le capital initialement investi, augmenté d’un gain de 10 % par année écoulée soit un gain final de 100 % (soit un TRA de 7,14 %). • Si le niveau de l’indice CAC Large 60 EWER est supérieur ou égal à 60 % de son niveau initial, l’investisseur reçoit le 30 juin 2027 : le capital initialement investi (soit un TRA de 0 %). • Si le niveau de l’indice CAC Large 60 EWER est strictement inférieur à 60 % de son niveau initial, l’investisseur subit une perte en capital et reçoit le 30 juin 2027 : le capital initialement investi diminué de la performance finale de l’indice. Dans ce scénario, l’investisseur subit une perte en capital à hauteur de l’intégralité de la baisse de l’indice. Cette perte en capital peut être partielle ou totale.  
Lire (2 min.)

Maxime Gohin - Natixis : les produits structurés, l'alternative au fonds euros

Les investisseurs à la recherche de rendement régulier trouvent depuis quelques années leur bonheur dans les produits structurés de type "Autocall".
Voir (<5 min.)

Natixis lance Autocall Flash Avril 2017

Autocall Flash Avril 2017 est une offre présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l’échéance. Sa formule donne la possibilité à l’investisseur d’être remboursé chaque jour dès la fin de la 1ère année, avec un gain de 0,01918 % par jour calendaire écoulé (équivalent à un gain de 7 % par an), si le niveau de l’indice sous-jacent est supérieur ou égal à son Niveau Initial. Disponible en contrats d’assurance vie ou de capitalisation en unités de compte, et en comptes titres, Autocall Flash Avril 2017 offre aux investisseurs un accès au marché actions français via l’indice CAC® Large 60 Equal Weight Excess Return1 (« CAC® Large 60 EWER »), sponsorisé par Euronext et recouvrant les 60 plus grandes valeurs cotées à la Bourse de Paris. Autocall Flash Avril 2017 est ouvert à la commercialisation jusqu’au 28 avril 2017. La formule d’Autocall Flash Avril 2017 Dès la fin de la 1re année, à une Date d’Observation Quotidienne, dès lors que le niveau de clôture de l’indice CAC® Large 60 EWER est supérieur ou égal à son Niveau Initial, un mécanisme de remboursement automatique anticipé est activé et l’investisseur reçoit : - le capital initialement investi augmenté d’un gain de 0,01918 % par jour calendaire écoulé (équivalent à 7 % par an), soit un TRA2 brut maximum de 6,84 %. À la Date d’Observation Finale, le 28 avril 2027, on observe le niveau de l’indice CAC® Large 60 EWER par rapport à son Niveau Initial. Dans le cas où les conditions de remboursement automatique anticipé ne seraient pas remplies précédemment : - Si le niveau de l’indice CAC® Large 60 EWER est supérieur ou égal à son Niveau Initial, l’investisseur reçoit le 12 mai 2027 : le capital initialement investi augmenté d’un gain de 70 % (équivalent à 0,01918 % par jour calendaire écoulé), soit un TRA2 brut de 5,43 %. - Si le niveau de l’indice CAC® Large 60 EWER est supérieur ou égal à 60 % de son Niveau Initial, l’investisseur reçoit le 12 mai 2027 : le capital initialement investi, soit un TRA2 brut de 0 %. - Si le niveau de l’indice CAC® Large 60 EWER est strictement inférieur à 60 % de son Niveau Initial, l’investisseur subit une perte en capital et reçoit le 12 mai 2027 : le capital initialement investi diminué de la performance finale de l’indice. Dans ce scénario, l’investisseur subit une perte en capital à hauteur de l’intégralité de la baisse de l’indice. Cette perte en capital peut être partielle ou totale.
Lire (2 min.)

Tikehau IM réalise le premier closing du fonds T2 Energy Transition Fund

Aujourd’hui, pour répondre aux défis du dérèglement climatique, les besoins d’investissement sont estimés par l’Agence Internationale de l’Énergie à 60 000 milliards d’euros pour les deux prochaines décennies. Dans ce contexte, T2 Energy Transition Fund a vocation à soutenir les acteurs européens de la transition énergétique de taille intermédiaire dans leur développement, leur transformation et leur expansion, notamment internationale.

Les investissements du fonds se concentreront sur les entreprises évoluant dans trois secteurs déterminants pour la transition énergétique :

  • La production d’énergies propres : mise en œuvre de solutions pour la diversification du mix énergétique, projets de production d’énergie à partir de ressources non carbonées.
  • La mobilité bas-carbone : développement d’infrastructures visant à accueillir les véhicules électriques, essor d’équipements et de services liés à la mobilité bas carbone et évolutions liées à l’utilisation du gaz naturel dans les transports en remplacement du diesel et du fuel marine.
  • L’amélioration de l’efficacité énergétique, du stockage et de la digitalisation : recherche et mise en œuvre de solutions pour le déploiement et l’optimisation du stockage d’énergie, optimisation de la consommation énergétique des bâtiments et des entreprises.

Un modèle opérationnel différenciant 

Née de la coopération entre Tikehau Investment Management et Total, le fonds T2 Energy Transition Fund a un modèle opérationnel différenciant qui s’appuie sur l’expertise de l’équipe d’investissement de Tikehau Investment Management tout en bénéficiant de l’expertise sectorielle et du réseau international de Total.

Le fonds dispose ainsi de 350M€ à l’issue de ce premier closing. Convaincus par le positionnement du fonds, Bpifrance et Groupama, investisseurs de références, ont souhaité rejoindre dès le premier closing les sponsors : Tikehau Capital et Total.

Lire (2 min.)

Euskal Herria, le premier FCPR de Newfund dédié aux start-up de la région Aquitaine

Newfund NAEH investira entre 150.000 euros et 500.000 euros dans des entreprises en phase de lancement qui réalisent un début de chiffre d’affaires, avec l’objectif d’en faire de futurs champions. Les start-up bénéficieront d’un accompagnement local grâce au soutien du réseau de souscripteurs bien implantés dans le tissu économique de la région. Agathe Descamps, docteur en droit des sociétés, sera la correspondante de Newfund en région.

Ces entreprises seront soutenues par l’équipe Newfund qui, depuis 10 ans, a investi dans plus de 80 start-up. Newfund connaît bien la région pour y avoir investi à plusieurs reprises et pour compter le Conseil Régional parmi ses souscripteurs depuis 2008.

Newfund est également présent aux Etats-Unis dans la Silicon Valley. Il mettra à disposition son savoir-faire en matière de déploiement aux Etats-Unis lorsque c’est pertinent pour les sociétés les plus ambitieuses du portefeuille Newfund NAEH.

De l’investissement subi à l’investissement choisi

Pour les investisseurs, Newfund NAEH est un produit d’un genre nouveau. En effet, la fin de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), et de la niche fiscale qui lui était liée, a libéré un espace d’investissement. Au lieu d’investir dans les anciens « fonds ISF » pour bénéficier de l’avantage fiscal, le souscripteur investit dans Newfund NAEH pour la performance d’un fonds géré de façon professionnelle sans « carotte fiscale » à l’investissement.

Lire (1 min.)