Mario Draghi a rassuré les marchés

Emmanuel Auboyneau
Comme prévu, la BCE arrêtera son QE fin décembre. Un « tapering » justifié par le dynamisme de la conjoncture européenne.
Lire (1 min.)

Frustration sur les marchés en mars

Clément Duval
Le mois de mars aura été presque autant agité que le précédent, ayant lui aussi son lot de nouvelles positives enchainées avec de moins bonnes, faisant baisser les différents indices de près de 3% sur la période.
Lire (1 min.)

Politiques monétaires européenne et américaine : la fin de la divergence ?

Benjamin Bourguignat
Le nouveau président de la Banque centrale américaine, Jerome Powell, a effectué sa première intervention, fin février, devant le Congrès. Il a décrit une « croissance économique forte » stimulée par « une politique budgétaire devenue plus stimulante » et a assuré « d’autres hausses de taux graduelles ».
Lire (1 min.)

Apicil, OFI et Crystal en discussions pour racheter FINAVEO & Associés

APICIL, OFI et Crystal rassemblent des expertises dans les domaines de l’assurance vie et des services financiers, de la gestion d’actifs, du conseil en investissement et de la conception et distribution de services patrimoniaux. Ensemble, ils souhaitent poursuivre le développement de leur offre de services auprès des conseillers en gestion de patrimoine et accroître leur présence sur ce marché. Ainsi, ils envisagent l'acquisition de la plateforme FINAVEO & Associés, regroupant 1 000 clients CGP et totalisant 1,5 milliard d’euros d’encours.

Ce projet de rachat devrait donner naissance à une nouvelle plateforme-métier de référence, à l’avant-garde de la digitalisation, et qui proposerait à une clientèle de CGP un middle office et des outils pour réduire au strict nécessaire leurs démarches administratives, et une large offre multi-produits et services, en architecture ouverte.

Les projets définis par FINAVEO & Associés seront poursuivis par le consortium, et ce dans le respect des valeurs sur lesquelles repose le développement de la plateforme depuis son lancement, au service des conseillers en gestion de patrimoine.

Lire (1 min.)

CBRE annonce l’arrivée d’un Associate Director Investissement à Nantes

CBRE Nantes poursuit son développement depuis son ouverture en janvier 2018 avec l’arrivée de Damien Hasard, qui rejoint une équipe de 4 collaborateurs spécialistes de l’immobilier nantais. D’autres recrutements sont en cours, notamment en locaux d’activité, retail et expertise. Il renforce également une équipe Investissement Régions de 13 personnes réparties dans les grands marchés de régions.

Damien, 32 ans, est titulaire d’un Master en Finance option Management de l’Immobilier de l’Université Paris Dauphine. Après une carrière de cycliste professionnel, Damien s’est orienté vers l’immobilier. Avec plus de 7 ans d’expérience, il a notamment travaillé pour Foncière des Régions - COVIVIO, Crédit Agricole Immobilier, AXA REIM et plus récemment ATREAM.

 
Lire (1 min.)

Italie : Mario Draghi à la peine face au populisme

Après l'Autriche, la Pologne, la Hongrie ou encore le Royaume-Uni, c'était au tour de l'Italie, dimanche dernier, de céder au populisme. Près de deux électeurs italiens sur trois ont voté pour un parti eurosceptique lors des dernières législatives. Mario Draghi s'est refusé à commenter le scrutin, et a continué de marteler que la devise européenne était irréversible.

L'Europe n'est pas le seul feu auquel soit confronté le banquier central. Face aux menaces de guerre commerciale et en réponse aux nouvelles mesures de Trump sur l'import, Mario Draghi s'est inquiété des effets du protectionnisme sur la croissance européenne.

C'est donc à bout de bras que le Président de la Banque Centrale Européenne est condamné à porter son continent, jusqu'à la fin de son mandat, en octobre 2019.
Lire (<1 min.)

Inflation : du feu de paille à l’incendie ?

Les nombreuses mesures de relance de l'inflation mises en place en 2017 porteraient-elles enfin leurs fruits ? À en croire le frémissement des salaires horaires américains, des indices des prix à la consommation et à la production, l'Arlésienne tant attendue serait sur le point de faire son grand retour. Le risque ? Que l'inflation n'arrive trop tard, et de manière trop vigoureuse. Car en continuant à souffler sur les braises de l'inflation avec sa réforme fiscale et ses projets de grands travaux, Donald Trump pourrait bien allumer un grand feu de joie, plutôt qu'une flamme rassurante.
Lire (<1 min.)

L’euro fort face à un dollar en baisse

François Jubin
Bien sûr, le niveau de l’euro n’a officiellement jamais fait partie de  la  politique  de  la  BCE.  Officieusement, la montée de la monnaie unique est-elle toutefois susceptible d’impacter les décisions des banquiers centraux de l’euroland en cette année 2018 ?
Lire (1 min.)

L’Euro toujours plus haut

Benjamin Bourguignat
Jeudi dernier, Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne, a annoncé l'existence de surprises positives concernant la croissance. Donald Trump s'est quant à lui plaint à Davos, des relations commerciales qu'entretiennent les Etats-Unis avec l'Union européenne.
Lire (3 min.)

AMPLEGEST nomme un Gérant privé

Amplegest nomme gérant dulcire

 

Jean-François Dulcire, 55 ans, a précédemment travaillé chez Tocqueville Finance (2006-2018) où il assumait la fonction de Co-Directeur de la Gestion Privée après avoir occupé les postes de Directeur adjoint et de Gérant privé. Il débute sa carrière en 1987 au sein de la banque privée Neuflize (groupe ABN AMRO) en qualité de Fondé de pouvoir Clientèle Privée avant de rejoindre en 1994 B*Capital, entreprise d’investissement du groupe BNP Paribas pour occuper le poste de Directeur adjoint et Gérant privé jusqu’en 2006.

Jean-François Dulcire est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (Sciences Po) en 1985 et de la SFAF en 1991.

Lire (1 min.)

Mandarine Gestion nomme un gérant actions

Mandarine gérant actions

Adrien Dumas, 35 ans, a débuté sa carrière à Londres en 2006 en tant qu’Analyste actions marchés émergents au sein de la Société Générale Asset Management. Il a ensuite rejoint la Financière de l’Echiquier en 2007, où il a d’abord occupé le poste d’Analyste avant d’être promu Gérant Actions. En 2016, il est recruté par Axa Investment Managers en qualité de Gérant des Fonds Propres du groupe pour l’exposition actions européennes.

Adrien est diplômé d’un Master en Science des Risques et Gestion d’actifs de l’EDHEC.

Lire (1 min.)

Les Banques Centrales se mettent au régime

L'appétit des Banques Centrales pour les actifs toucherait-il à sa fin ? Vivement attendu par les marchés, le durcissement des politiques monétaires de la BCE et de la FED est sur toutes les lèvres, y compris celles des décideurs. Après la décision de la FED, c'est Mario Draghi, l'instigateur du programme massif d'achat censé relancer l'inflation en zone euro, qui a hier donné un semblant de réponse. Il y aura bien un "tapering", mais dans l'optique de ne pas brusquer les marchés, il sera progressif et allongé de 6 mois. Pas de régime sec post-indigestion donc, mais un retour très graduel à la normale. La faim d'inflation justifierait-elle les moyens ?
Lire (<1 min.)

À la poursuite de l’inflation mystère

"La persistance d'inflation faible est un mystère". L'aveu de faiblesse de Janet Yellen, Président de la Réserve Fédérale, concédé fin septembre, dépeint la détresse générale des Banques Centrales des grandes zones économiques développées. Achat massif de titres, injection de liquidités et abaissement durable des taux ne se seront pas révélés des stratégies payantes : aux Etats-Unis, en zone euro et au Japon, l'inflation stagne désespérément, loin des 2% espérés.

Pour Janet Yellen, Mario Draghi, Président de la BCE et Haruhiko Kuroda, Président de la BoJ, l'incompréhension réside dans le paradoxe : si la reprise économique est belle et bien lancée (appuyée par des chiffres rassurants, sur l'emploi et la consommation), elle n'est toujours pas visible sur la croissance des prix. 
Lire (<1 min.)