Pourquoi le nouveau gouvernement italien fait peur aux marchés

Stéphane Déo
Ça y est, le mouvement M5S et la Ligue ont un programme commun qui a été accepté par les militants. Les deux partis ont aussi proposé au président italien le nom de Guiseppe Conte pour diriger le gouvernement.
Lire (2 min.)

Des marchés compliqués ?

Marc Renaud
La plupart des gérants, quel que soit leur style ou biais, trouvent les marchés difficiles à comprendre et à travailler depuis le début de l’année.
Lire (1 min.)

Croissance : perspectives positives pour l’Asie

Mike Shiao
Malgré la volatilité de ce début d’année, les marchés d’Asie hors Japon devraient continuer de s’apprécier en 2018.
Lire (2 min.)

Elon Musk, l’homme qui ne faisait pas rire les marchés

Elon Musk ne fait rien comme tout le monde. Si le charismatique entrepreneur californien est parvenu à attirer des capitaux colossaux dans une entreprise qui n'a, depuis sa création en 2003, généré aucun bénéfice, il pourrait bien regretter son dernier fait de gloire. Apparemment conforté par ses annonces à venir, dimanche dernier, le fantasque patron s'est fendu d'une blague sur son compte Twitter, annonçant la faillite de son entreprise. Les marchés n'ont pas apprécié : dès le lendemain, l'action du constructeur abandonnait 7,7%, et la valeur boursière de Tesla perdait 2,5 milliards de dollars. Rappelons qu'en mars, le cours avait déjà dévissé de 20% et la valorisation d'une dizaine de milliards. Si on peut rire de tout, on ne peut manifestement pas rire de tout avec les financiers...
Lire (<1 min.)

RGPD, c’est aujourd’hui !

Le Courrier Financier a très à coeur de tisser avec vous, lecteurs, une relation durable et de qualité. Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) entre en vigueur ce vendredi 25 mai. Nous souhaitons vous assurer que nous sommes attentifs aux informations que vous nous confiez, et qu’en aucun cas, nous ne commercialisons notre […]

Le Courrier Financier a très à coeur de tisser avec vous, lecteurs, une relation durable et de qualité. Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) entre en vigueur ce vendredi 25 mai. Nous souhaitons vous assurer que nous sommes attentifs aux informations que vous nous confiez, et qu’en aucun cas, nous ne commercialisons notre base d’abonnés. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité, elle se trouve ici.

Lire (<1 min.)

Le torchon brûle entre la CNCIF et la CNCGP

"Nous tenions à ce que nos membres soient informés de l'ostracisme de cette association". C’est en ces termes que Stéphane Fantuz, le président de la CNCIF, déplore dans un communiqué de presse le fait de ne pas avoir été convié au sommet BFM Patrimoine par l'association voisine. Selon lui, 72% des professionnels du secteur sont pénalisés, car aucune autre association n’a été sollicitée pour cet événement, qu'il qualifie de «manifestation commerciale ». Les membres de la CNCIF accusent la CNCGP de vouloir diviser les acteurs du secteur, alors que le chantier législatif ouvert par le Gouvernement appelle à une cohésion totale, dans l’espoir de préserver au maximum les intérêts communs des professionnels. Après la convention de l’ANACOFI, le congrès de la CNCGP et les Assises de la gestion de patrimoine de la CNCIF au printemps, suivis du grand raout d'automne Patrimonia, la pertinence d’un nouveau rendez-vous en fin d’année semble discutable. Benoist Lombard, le président de la CNCGP, promet au contraire un évènement unique, une « journée exceptionnelle ». Rendez-vous le 6 décembre pour savoir si le pari est gagné.
Lire (1 min.)

2013-2018 : le long chemin parcouru par les marchés émergents

L'équipe de gestion d'Aviva Investors
Cinq ans après le Taper Tantrum, la dette émergente fait preuve de plus de résistance. Un changement de politique pour la Réserve Fédérale : la hausse des taux d'intérêt et une volatilité accrue des marchés. En 2013, la banque centrale américaine a indiqué qu’elle mettrait fin à son programme d’achat d’obligations, provocant le fameux « taper tantrum », ou crise du « tapering ». Les marchés émergents ont été particulièrement affectés par les sorties de capitaux au cours des turbulences financières qui ont suivi.
Lire (6 min.)

ANACOFI - Jean-Hervé Lorenzi : Aucun risque sur les marchés pour les mois à venir !

C'est avec beaucoup de sérénité que Jean-Hervé Lorenzi envisage les mois à venir sur les marchés. Politique budgétaire et monétaire en Europe, croissance mondiale, santé des entreprises et relations entre la Chine et les Etats-Unis... À l'occasion de la Convention ANACOFI, Jean-Hervé Lorenzi (Président du Cercle des Economistes et de Finance Innovation) nous dévoile ses prévisions macro-économiques.
Voir (<4 min.)

Les élections italiennes déjà oubliées par le marché…

Hervé Goulletquer
Point de marché : étonnant ! Après les résultats décevants des élections italiennes le marché a réagi lundi comme attendu : les taux italiens se sont écartés de 4,1 points de bases des taux allemands et le MIB a sous-performé (­0,42% contre +0,83 pour l’Euro Stoxx). Des réactions qui restent néanmoins très modestes.
Lire (1 min.)

Des marchés techniques

Igor de Maack
Depuis la Grande Correction de février, les marchés sont entrés dans une phase technique, volatile et incertaine. Ils viennent régulièrement tester des niveaux et supports dont les chartistes raffolent : 1,25 pour l'euro/dollar, 70 dollars pour le pétrole et 2,9-3% pour les emprunts d'Etat américains à dix ans.
Lire (1 min.)

La CNCIF élit un nouveau bureau

  • Stéphane Fantuz, Président,
  • Pierre-Yves Lagarde et Emmanuelle Gerino, vices-Présidents respectivement chargés du Conseil et des Conseils des Institutionnels,
  • Edmée Chandon-Moët, Trésorière, chargée des Family Office,
  • Bruno Confavreux, Secrétaire général, chargé des réseaux CGP,
Durant cette mandature de 3 ans, la CNCIF qui regroupe à la fois des conseils en gestion de patrimoine et des conseils aux institutionnels souhaite accompagner ces deux grandes familles de professionnels de la finance et renforcer la pleine valeur ajoutée de leurs prestations de conseil au service de l'épargnant et du Chef d'entreprise. Ceci en contribuant à développer leur capacité d'adaptation face aux évolutions réglementaires, afin d'œuvrer en conformité notamment grâce aux formations.
Lire (1 min.)

Relance de la collecte pour la SCPI Vendôme Régions

Vendôme Régions est pour rappel une SCPI diversifiée Bureaux - Commerces en régions. Son objectif de distribution s’élève à 6 % avec un délai de jouissance de 60 jours. Le Taux de Distribution sur Valeur de Marché 2016 s’élevait à 6,13 %. Sa Stratégie immobilière repose sur l’investissement en régions françaises avec comme principal objectif le rendement immobilier potentiel. Norma Capital s’appuiera pour cela sur divers types d’actifs achetés, différents locataires et localisations, avec pour objectif de réduire le risque de perte en capital. Les investissements s’effectueront dans: • Les grandes agglomérations des régions françaises; • Des locaux à usage de bureaux et d’activité; • Et également des commerces offrant, selon l’analyse des spécialistes de Norma Capital, des perspectives de revalorisation et de création de valeur. L’objectif de Norma Capital pour la SCPI Vendôme Régions est de conserver ce niveau de performance en maintenant un délai de jouissance de 60 jours.
 
Lire (1 min.)

La remontée des taux fait peser un risque sur les entreprises les plus endettées

Cyril Kammoun
Le contexte a changé. La hausse des taux est un phénomène inéluctable et qu’il convient d’anticiper. Pour les émetteurs les plus lourdement endettés, il devrait entraîner des restructurations douloureuses. Avant de recourir à la croissance externe, les entreprises sont invitées à sécuriser, le plus tôt possible, leur endettement de long terme.
Lire (3 min.)

Les perspectives en Chine pour l’année du chien

Sean Taylor
Nous sommes optimistes en ce qui concerne l'économie chinoise et les différentes classes d'actifs pour la Nouvelle Année du Chien. Les opportunités existent toujours sur les actions chinoises et sur les marchés de dettes. Nous analysons ici plus en détails l'économie, les marchés actions et les marchés obligataires chinois.
Lire (3 min.)