BlackRock nomme un CIO

Ce nouveau poste contribuera à renforcer la présence de BlackRock sur l’un des marchés européens les plus importants, en étroite collaboration avec les équipes commerciales françaises, les équipes de spécialistes produits ainsi qu’avec le BlackRock Investment Institute dont Isabelle Mateos y Lago est Directrice Générale et Cheffe de la stratégie d’investissement. Avant de rejoindre BlackRock, Henri Chabadel était responsable Multi-Asset et Ingénierie Financière chez Groupama Asset Management. Il a rejoint Groupama AM en 2008, où il a occupé différentes fonctions dont celles de Responsable Solutions d’Investissement et Responsable de Sigma Management (Absolute et Total Return). De 2002 à 2008, Henri Chabadel a travaillé chez HSBC Banque Privée, où il était Responsable de la Gestion des Risques, puis gestionnaire de portefeuille Multi-Asset. Il a débuté sa carrière à l’Inspection Générale de la Société Générale en 1998. Henri Chabadel est diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris.
Lire (1 min.)

IA : LFDE lance « Echiquier Artificial Intelligence »

Elle sera commercialisée à compter du 19 juin au Luxembourg, en France d'ici la fin du mois de juin, puis à travers l'Europe. La Financière de l’Echiquier est ainsi la première société de gestion française à lancer un produit sur cette thématique de l’intelligence artificielle qui présente un très fort potentiel de croissance pour l’économie mondiale. Il s’agit d’un compartiment de la SICAV de droit luxembourgeois Echiquier Fund à destination des clients particuliers et professionnels dans une approche de diversification de leurs investissements. La gestion sera assurée par Rolando Grandi, également co-gérant du fonds Echiquier World Equity Growth et responsable du fonds FCM Robotique au sein de la gamme actions internationales et thématiques de LFDE, enrichie par ce nouveau produit.

IA : des développeurs aux infrastructures

Cette stratégie repose sur des convictions fortes du gérant fondées sur une approche de stock picking. Son univers est composé de toutes capitalisations boursières sur quatre segments : les développeurs d’IA, les utilisateurs adoptant ces technologies, les infrastructures dans lesquelles l’IA se déplace et enfin les entreprises qui développent des capacités sensorielles pour l’IA (vision, radars, capteurs). Selon Rolando Grandi, gérant actions internationales et thématiques : « D’ici à 2030, l’Intelligence Artificielle devrait ajouter 13 500 milliards d’euros à l’économie mondiale, soit l’équivalent économique de l’Union européenne. Ce marché en plein essor qui est en train de bouleverser nos modes de vie présente un potentiel de croissance indéniable. » « Nous sommes très heureux de proposer à nos clients et partenaires la possibilité d’investir sur cette thématique d’avenir qui offre de très nombreuses opportunités pour toutes les entreprises et tous les secteurs de l’économie, mais également aux épargnants sur une thématique de diversification nouvelle », commente Didier Le Menestrel, Président de La Financière de l'Echiquier.
Lire (2 min.)

Pictet Asset Management lance le fonds Pictet-Global Fixed Income Opportunities

Ce nouveau fonds propose une approche flexible de la gestion, sans les contraintes d’un indice de référence, et cherche à générer des rendements élevés en tirant profit de la volatilité des marchés. Il exploite les opportunités offertes par les taux d’intérêt, les écarts de rendement et les devises en investissant dans tous les segments obligataires des marchés développés et émergents.

Il est destiné aux investisseurs obligataires disposés à accepter un niveau de risque supérieur pour obtenir de meilleurs rendements.

Le fonds est géré par Andres Sanchez Balcazar, responsable des investissements en obligations mondiales, ainsi que par trois gérants seniors, Sarah Hargreaves, David Bopp et Thomas Hansen. L’équipe s’appuie sur un processus d’investissement rigoureux, qui consiste à construire un portefeuille diversifié, constitué de positions relative value visant à optimiser les rendements.

«Nous pouvons investir sans les contraintes d’un indice de référence obligataire. Notre approche nous permet de rechercher des opportunités d’investissement dans l’ensemble de l’univers obligataire en vue de tirer profit de la volatilité des marchés ainsi que des anomalies de prix par le biais de positions relative value. Comme le fonds présente un profil de risque plus élevé, notre objectif est de générer des rendements supérieurs à ceux de la moyenne des fonds absolute return en obligations mondiales», explique Andres Sanchez Balcazar.

Le fonds vise un rendement annuel brut (hors frais et commissions) supérieur de 6 à 8% aux rendements procurés par des placements en liquidités.

Lire (2 min.)

Lionel Picou - AXA Wealth Europe : 1ère année réussie pour l’offre luxembourgeoise Lifinity Europe

À l'occasion de la Convention Anacofi 2018 qui s'est tenue mi-mars, retour avec Lionel Picou, Responsable commercial du marché français pour AXA Wealth Europe, sur la 1ère année de l’offre luxembourgeoise « Lifinity Europe » et sur les évolutions prévues en 2018.
Voir (<4 min.)

L’ACPR/AMF lancent une consultation sur les investisseurs vulnérables

Dans un contexte de vieillissement démographique et de mutation digitale du secteur financier, le Pôle commun présente un état des lieux général des pratiques de commercialisation des produits financiers aux personnes âgées : besoins et difficultés éventuelles, mécanismes de protection et usages du marché. Le rapport vise à constituer une première base de réflexion et à ouvrir le débat, par le biais d’un appel à contributions, sur une série de questions-clés.

L’objectif est de trouver, en collaboration avec les consommateurs, les professionnels et les acteurs du vieillissement, les moyens d’identifier les bonnes pratiques de commercialisation à l’égard des personnes vieillissantes et vulnérables, au regard notamment de difficultés cognitives. L’ambition de ces travaux est double : s’assurer qu’un conseil adapté est délivré par les professionnels et qu’un consentement éclairé est donné par cette clientèle lors de la souscription de produits financiers.

L’ACPR et l’AMF invitent toutes les personnes intéressées à envoyer leurs contributions, qui nourriront les réflexions du Pôle commun pour la suite des travaux en 2019.

 
Lire (1 min.)

Janus Henderson lance un fonds sur la thématique des biotechs

Cette SICAV de droit luxembourgeois investira dans des sociétés innovantes du secteur de la biotechnologie, ou des sociétés liées à ce secteur, en ciblant plus particulièrement celles qui apportent une réponse aux importants besoins médicaux non satisfaits à travers le monde. Ce fonds ciblera les sociétés visant un développement de long-terme au sein d’un secteur très innovant et en rapide croissance.

Le nouveau fonds biotech de Janus Henderson sera co-géré par Andy Acker et Dan Lyons qui disposent, à eux deux, de plus de 40 ans d’expérience en matière d’investissement sur le secteur de la biotechnologie. Le fonds sera géré par une équipe d’experts issus du milieu scientifique et bénéficiera du soutien du reste de l’équipe d’investissement spécialisée dans le domaine de la santé de Janus Henderson.

Andy Acker constate : « Le rythme des progrès s’accélère dans l’industrie de la biotechnologie, ce qui signifie que les avancées médicales surviennent beaucoup plus rapidement. La FDA a, depuis le début de l’année, approuvé 55 nouvelles thérapies, établissant ainsi un record historique. Notre processus met l’accent sur les moteurs opérationnels et scientifiques essentiels à l’atténuation des risques et à l’identification des opportunités dont regorge ce secteur dynamique. »

Lire (1 min.)

BGL BNP Paribas en passe de racheter ABN AMRO Bank (Luxembourg) S.A.

BGL BNP Paribas cédera les activités d’ABN AMRO Life S.A. à Cardif Lux Vie immédiatement après l’acquisition. La transaction proposée, qui reste soumise à l‘accord des autorités de régulation compétentes, devrait être finalisée au troisième trimestre 2018.

 « Nous sommes un acteur de banque privée de premier plan dans le Nord-Ouest de l’Europe, et nous sommes actuellement en train d’investir dans nos activités sur nos marchés principaux et de les intégrer davantage afin de réaliser des économies d’échelle. La taille est un critère de plus en plus important pour pouvoir investir dans les collaborateurs et les systèmes. Au Luxembourg, nous ne sommes pas en mesure d’acquérir cette taille critique. Nous considérons dès lors que le transfert de nos activités de banque privée et d’assurance au Luxembourg vers BGL BNP Paribas est entièrement dans l’intérêt de nos clients », précise Pieter van Mierlo, CEO Private Banking d’ABN AMRO Bank.

« Nous nous réjouissons d’offrir notre expérience client de haut niveau à cette clientèle de banque privée. Ces clients auront accès à notre vaste réseau international et à l’expertise à la fois de notre métier de Wealth Management et du modèle intégré du groupe. Cette acquisition s’inscrit dans notre stratégie de croissance et nous permet de renforcer notre activité au Luxembourg et sur le marché global de la banque privée », conclut Vincent Lecomte, co-CEO de BNP Paribas Wealth Management.

Lire (1 min.)

Primonial crée une plateforme immobilière paneuropéenne au Luxembourg

En accélérant la mise en œuvre de son développement européen dans le domaine de l’Immobilier (15 Mds € d’actifs sous gestion), le groupe Primonial franchit une nouvelle étape. Cette plateforme luxembourgeoise a pour vocation d’offrir aux investisseurs, français et étrangers, une exposition géographique diversifiée en zone euro, tout en maintenant un niveau de sélectivité élevé dans les acquisitions immobilières.

La nouvelle entité développera une gestion dynamique des fonds en fonction des cycles immobiliers des différents marchés. Elle capitalisera dans un premier temps sur l’immobilier de santé, secteur dans lequel le Groupe occupe déjà une position dominante à l’échelle européenne.

Laurent Fléchet, Directeur Général Délégué du groupe Primonial, en charge de l’Immobilier, pilotera cette nouvelle activité au Luxembourg. Il s’appuiera sur l’expertise éprouvée et le fort développement des sociétés de gestion immobilières du groupe - Primonial REIM pour la France, AviaRent pour l’Allemagne et Codabel pour le Bénélux - ainsi que sur les sociétés de property management locales.

« Cette plateforme donnera aux investisseurs un accès privilégié au marché immobilier européen grâce à notre ancrage local, la capacité des équipes à sourcer les meilleurs produits sur leur marché et leur expertise en matière de gestion d’actifs », déclare-t-il. « C’est une étape importante dans la stratégie d’internationalisation de l’offre Primonial, qui viendra encore s’enrichir avec le closing de l’opération avec La Financière de L’Echiquier fin février», complète Stéphane Vidal, Président du groupe.

 
Lire (1 min.)

Laurent Gayet - Axa Wealth Europe : Dans l'assurance-vie, l'essentiel est préservé

Priips, IDD, GDPR... les chantiers réglementaires sont nombreux pour 2018. Selon Laurent Gayet, Directeur Général adjoint d'Axa Wealth Europe, s'ils sont synonymes de transparence et d'uniformisation, ils supposent aussi plus d'intrusion dans la vie du client, et une nouvelle proximité entre producteurs et distributeurs. Parmi les autres grands chantiers pour les mois à venir, le FAS (fonds d'assurance spécialisé), qui permettra à Axa Wealth Europe, dès le mois de novembre, une meilleure distribution des produits structurés et des titres vifs. 
Voir (<8 min.)

Expatriés à Shanghai : optimiser ses revenus et préparer sa retraite

Shanghai, mégapole cosmopolite, symbole de la libéralisation de l'économie chinoise, est une destination fortement appréciée des professionnels et des chefs d’entreprises mais aussi de la jeunesse française à la recherche d’une carrière ou d’horizons nouveaux au sortir de leurs études. Cette population d’expatriés hétéroclites présente, de fait, des problématiques patrimoniales différentes.
Lire (2 min.)

Tikehau IM réalise le premier closing du fonds T2 Energy Transition Fund

Aujourd’hui, pour répondre aux défis du dérèglement climatique, les besoins d’investissement sont estimés par l’Agence Internationale de l’Énergie à 60 000 milliards d’euros pour les deux prochaines décennies. Dans ce contexte, T2 Energy Transition Fund a vocation à soutenir les acteurs européens de la transition énergétique de taille intermédiaire dans leur développement, leur transformation et leur expansion, notamment internationale.

Les investissements du fonds se concentreront sur les entreprises évoluant dans trois secteurs déterminants pour la transition énergétique :

  • La production d’énergies propres : mise en œuvre de solutions pour la diversification du mix énergétique, projets de production d’énergie à partir de ressources non carbonées.
  • La mobilité bas-carbone : développement d’infrastructures visant à accueillir les véhicules électriques, essor d’équipements et de services liés à la mobilité bas carbone et évolutions liées à l’utilisation du gaz naturel dans les transports en remplacement du diesel et du fuel marine.
  • L’amélioration de l’efficacité énergétique, du stockage et de la digitalisation : recherche et mise en œuvre de solutions pour le déploiement et l’optimisation du stockage d’énergie, optimisation de la consommation énergétique des bâtiments et des entreprises.

Un modèle opérationnel différenciant 

Née de la coopération entre Tikehau Investment Management et Total, le fonds T2 Energy Transition Fund a un modèle opérationnel différenciant qui s’appuie sur l’expertise de l’équipe d’investissement de Tikehau Investment Management tout en bénéficiant de l’expertise sectorielle et du réseau international de Total.

Le fonds dispose ainsi de 350M€ à l’issue de ce premier closing. Convaincus par le positionnement du fonds, Bpifrance et Groupama, investisseurs de références, ont souhaité rejoindre dès le premier closing les sponsors : Tikehau Capital et Total.

Lire (2 min.)

Euskal Herria, le premier FCPR de Newfund dédié aux start-up de la région Aquitaine

Newfund NAEH investira entre 150.000 euros et 500.000 euros dans des entreprises en phase de lancement qui réalisent un début de chiffre d’affaires, avec l’objectif d’en faire de futurs champions. Les start-up bénéficieront d’un accompagnement local grâce au soutien du réseau de souscripteurs bien implantés dans le tissu économique de la région. Agathe Descamps, docteur en droit des sociétés, sera la correspondante de Newfund en région.

Ces entreprises seront soutenues par l’équipe Newfund qui, depuis 10 ans, a investi dans plus de 80 start-up. Newfund connaît bien la région pour y avoir investi à plusieurs reprises et pour compter le Conseil Régional parmi ses souscripteurs depuis 2008.

Newfund est également présent aux Etats-Unis dans la Silicon Valley. Il mettra à disposition son savoir-faire en matière de déploiement aux Etats-Unis lorsque c’est pertinent pour les sociétés les plus ambitieuses du portefeuille Newfund NAEH.

De l’investissement subi à l’investissement choisi

Pour les investisseurs, Newfund NAEH est un produit d’un genre nouveau. En effet, la fin de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), et de la niche fiscale qui lui était liée, a libéré un espace d’investissement. Au lieu d’investir dans les anciens « fonds ISF » pour bénéficier de l’avantage fiscal, le souscripteur investit dans Newfund NAEH pour la performance d’un fonds géré de façon professionnelle sans « carotte fiscale » à l’investissement.

Lire (1 min.)

Laurent Gayet - Axa Wealth Europe : les UC peuvent allier sécurité et rendement !

Avantages luxembourgeois, fonds d'assurance spécialisés, choix des devises, digitalisation... À l'occasion de la Convention Anacofi 2017, Laurent Gayet, Directeur général adjoint d'Axa Wealth Europe, dévoile au Courrier Financier la vision et le positionnement de la structure luxembourgeoise. Selon lui, elle a vocation à devenir "une usine à unités de compte", car il estime que ces dernières peuvent offrir du rendement sans rogner sur la sécurité du placement.
Voir (<5 min.)