Léa Dunand-Chatellet – DNCA : DNCA Invest Beyond Alterosa, « L’ISR est une gestion de long terme »

En 2021, l'investissement socialement responsable (ISR) devient une thématique incontournable. Dans ce contexte, comment évolue le fonds d'investissement DNCA invest Beyond Alterosa ? Quelles perspectives de développement à long terme pour la gestion ISR ?
Voir (<5 min.)

Label ISR : Aviva Investors France l’obtient pour son OPCI Aviva Investors Experimmo ISR

Aviva Investors France (AIF) — filiale de gestion d’actifs d’Aviva France — annonce ce lundi 31 mai poursuivre sa démarche responsable ambitieuse avec la labellisation de son Organisme de Placement Collectif en Immobilier (OPCI) Grand Public, Aviva Investors Experimmo ISR. Les encours labellisés ISR d’AIF dépassent désormais les 13 Mds€ sur une gamme de 26 fonds.

En figurant parmi les premières sociétés de gestion à proposer un OPCI labellisé ISR, AIF souhaite ainsi accompagner sur le long terme les épargnants. Ces derniers sont de plus en plus demandeurs de placements qui ont du sens pour leur avenir et celui de leur environnement.

Stratégie responsable

« Nous sommes convaincus du potentiel de création de valeur de l’intégration des critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) à notre gestion. En particulier, Aviva Investors Experimmo ISR permet, grâce à sa stratégie d’investissement responsable validée par l’obtention du Label ISR, d’œuvrer en faveur du climat en accompagnant la transition énergétique », déclare Emmanuel Babinet, Président du Directoire d'AIF.

« Dans la poche immobilière, nous recherchons des actifs en vue d’améliorer de façon significative leur performance ESG pendant la phase de gestion, en travaillant en particulier sur leur empreinte carbone et le niveau de confort des occupants. Cette approche, appelée « best-in-progress », répond à l’enjeu crucial d’amélioration du parc immobilier européen », expliquent Eudes Berthelot, gérant de l’OPCI et Bertrand Absolut, analyste ESG actifs réels d’AIF.

Actifs diversifiés

L'OPCI Aviva Investors Experimmo ISR offre l’opportunité d’investir dans des biens immobiliers physiques, dans des titres financiers de sociétés du secteur immobilier — mais également sur des actifs financiers plus diversifiés en fonction des conditions de marché.

Cet OPCI, qui propose un positionnement pan-européen, capitalise sur l’expertise multi-actifs d’AIF sur les actifs cotés mais aussi sur les actifs réels avec 8,5 milliards d’euros sous gestion en immobilier européen par les entités françaises Aviva Investors France (AIF) et Aviva Investors Real Estate France SA (AIREF SA) à fin 2020.

Lire (2 min.)

Stéphane Levy – Chahine Capital : intégration ESG, « nous envisageons une certification ISR »

Au terme d'un an de crise sanitaire, Chahine Capital revient sur sa dynamique de croissance en Europe. Comment la société favorise-t-elle l'intégration des critères ESG dans sa gestion ? Comment les fonds de la gamme Digital Stars adaptent-ils leur allocation en 2021 ?
Voir (<5 min.)

YOMONI lance ses mandats ESG et permet à ses clients de devenir acteurs de leur impact

La gestion indicielle a une particularité : le processus de sélection se fait au niveau de la construction de l’indice et non
de la société de gestion. Les fournisseurs d’indice comme MSCI ont mis des moyens considérables pour développer et
enrichir des méthodologies de construction des indices responsables robustes, et très bien documentées, offrant un
maximum de transparence pour les épargnants. Yomoni peut dès lors offrir à ses clients la possibilité de choisir un profil
intégrant des critères ESG, pour soutenir des entreprises qui œuvrent dans une logique Environnementale, Sociale et, à
travers une Gouvernance plus juste.

67,6%

des clients de Yomoni sont prêts à orienter une partie de leur épargne vers de l’Investissement Socialement Responsable au courant de l’année 2021

Sébastien d’Ornano, Président de Yomoni, commente : « Avoir un impact positif sur l’écosystème des finances
personnelles en France a été un sujet fondateur pour Yomoni. Nous avons désormais les outils pour l’exprimer
honnêtement dans notre méthodologie de gestion. C’est une opportunité majeure pour personnaliser l’expérience de nos
clients et accélérer le développement de notre activité. Nous avons la volonté de faire de Yomoni une entreprise exemplaire
en nous engageant pour un lien plus fort entre investisseurs individuels et entreprises responsables. Aujourd’hui, nous
offrons la liberté à nos clients de choisir leur impact tout en conservant notre ADN tourné vers la diversification et la
recherche du meilleur rapport rendement/risque ».

Un processus de sélection des ETF en six étapes :

Après des mois d’analyses et d’échanges avec les fournisseurs d’ETF, les équipes de Yomoni ont mis en place une stratégie de gestion ESG basée sur des ETF en réplication physique. La volonté de Yomoni étant de bannir le green-washing, des filtres stricts ont été appliqués dans la sélection de leurs ETF. A l’heure actuelle, sur le marché, 160 ETF répliquent les indices ESG, Yomoni n’en a sélectionné qu’une quinzaine couvrant toutes les classes d’actifs et les principales régions du monde. Cela permet une garantie de fiabilité dans la stratégie d’investissement de Yomoni.

De plus, lorsqu’un épargnant investit via un ETF, il délègue des droits de vote rattachés aux sociétés dans lesquelles l’ETF investit et que le gérant de l’ETF va exercer en son nom en se présentant aux Assemblées Générales. Les équipes de Yomoni ont donc souhaité aller plus loin que la labellisation, les mandats ESG ont été sélectionnés également en fonction de leur politique de vote et de la transparence des droits de vote : aucune réplication synthétique et pas de recours au prêt de titres.

Lire (3 min.)

GAM Investments recrute un gérant Global Credit

GAM Investments — société de gestion d’actifs indépendante — annonce ce lundi 14 juin l'arrivée d'un nouveau gérant au sein de son équipe Global Credit. Dans ce cadre, Walid Bellaha sera notamment en charge des fonds « Asian Income Bond » et « Diversified Income Bond ». Il mettra à profit son expérience de l’analyse et de la sélection de crédits des marchés émergents.

Walid Bellaha intégrera GAM Investments dès le 1er juillet 2021. Il sera basé à Zurich (Suisse). Il a précédemment travaillé chez Moody’s, Barclays et, en dernier lieu, à la Banque Safra Sarasin, où il occupait le poste de Directeur Crédit, Marchés émergents.

L'évolution d'Asian Income Bond

Cette nomination s’inscrit dans le cadre des changements opérés par GAM Investments au sein de la gestion du fonds « Asian Income Bond » — qui sera désormais assurée par l’équipe Global Credit suite au départ d’Amy Kam pour de nouveaux horizons professionnels.

« Je suis ravi que Walid Bellaha rejoigne GAM et nous avons hâte de perpétuer le succès du fonds Asian Income dans le cadre de la nouvelle structure de gestion », déclare Greg Clerkson, Global Head of Discretionary Investment Management de GAM.

Lire (1 min.)

Investissement responsable : Evli publie son rapport annuel

Evli — société de gestion finlandaise — annonce ce lundi 14 juin la publication de son rapport d'investissement responsable annuel. L'occasion de rendre compte des actions mises en œuvre un an après avoir placé la responsabilité au cœur de ses réflexions stratégiques.

En janvier 2020, Evli annonçait donner la priorité à l'investissement responsable dans sa démarche stratégique. Les objectifs visés par ce nouveau positionnement étaient d'améliorer le reporting environnemental, social et de gouvernance (ESG), d'approfondir l'intégration ESG dans la gestion de portefeuille, de lancer de nouveaux fonds d'investissement responsable et de fixer des objectifs en matière d'impact climatique.

Démarche responsable

« La mise en œuvre d'une démarche responsable au sein d'une société est un travail constant. Il n'en reste pas moins que se fixer des objectifs concrets et les réaliser permet d'avancer dans la bonne direction.  La responsabilité est au cœur de notre stratégie et les récentes évolutions de la réglementation continueront à nous pousser vers plus de transparence et vers une approche toujours plus responsable », explique Outil Helenius, Directrice du développement durable chez Evli — récemment élue au conseil d'administration de la société de gestion.

En 2020, la société de gestion finlandaise a fêté ses 10 ans en tant que signataire des PRI et a renforcé son équipe d'investissement responsable avec la nomination de Noora Lakkonen en tant qu'analyste. Evli a aussi renforcé ses critères d'exclusion pour ses stratégies d'investissement obligataires corporate et mis à jours ses Principes pour l'investissement responsable et de lutte contre le changement climatique.

Objectifs climatiques

La société a également lancé en 2020 son premier fonds Green Corporate Bond et a annoncé en 2021 la mise en place d'un rapport annuel d'allocation et d'impact pour cette stratégie. De plus, Evli a mis à jour ses reportings ESG pour l'ensemble de ses fonds. Ces derniers sont accessibles à tous sur le site internet de la société.

Les fonds d'investissement responsable attirent désormais de plus en plus les investisseurs — et ont tendance à surperformer les stratégies d'investissement traditionnelles. Evli souhaite poursuivre son travail de promotion de l'investissement responsable. Selon la classification Sustainable Finance Disclosure Regulation (SFDR) de l'Union Européenne (UE),  97 % des fonds de la société sont déjà classés « verts » (article 8 ou 9). Evli travaille actuellement sur ses objectifs en matière d'impact climatique.

Lire (3 min.)

SCPI Epargne Pierre : Atland Voisin obtient le label ISR Immobilier

Atland Voisin — spécialiste du placement immobilier collectif — annonce ce mardi 18 mai avoir obtenu le label ISR Immobilier pour sa SCPI Epargne Pierre. A l'issue d'un travail de fond de 18 mois, Atland Voisin confirme sa volonté de poursuivre le développement de sa SCPI phare. La société de gestion affirme également son engagement social et environnemental.

Croissance et performance

Dès l'été 2019, sous l'impulsion de son Président Jean-Christophe Antoine, ATLAND Voisin décidait de préparer Épargne Pierre à obtenir ce qui deviendrait le label « Investissement Socialement Responsable Immobilier » (ISR Immobilier) en juillet 2020.

La crise de la Covid-19 n'a pas fait dévier la société de gestion de son objectif. C'est une question à la fois stratégique pour le développement de la SCPI — notamment pour renforcer la résilience de son patrimoine — et de l'ordre de l'évidence sur le plan éthique. Ce label répond aussi à la demande des investisseurs, en quête des placements plus responsables.

« La performance à long terme découlera de la capacité des gérants à mieux piloter leur patrimoine et la relation avec leurs locataires. Or la démarche ISR permettra justement de s'en donner les moyens. Elle rejoint donc pleinement les intérêts des associés de SCPI à long terme (...) Je vous donne rendez-vous dans trois ans pour mesurer les progrès », déclare Jean-Christophe Antoine, Président d'Atland Voisin.

Marge d'amélioration continue

Pour la SCPI Épargne Pierre, le label couvrira plus de 220 actifs de bureaux, commerces, locaux d'activités — loués à plus de 550 entreprises dans les principales métropoles régionales. Le travail de préparation de la grille d'évaluation et la collecte de données ont nécessité un investissement important, avec l'expertise des cabinets de conseil Ethiket et Aegilim.

C'est la première étape d'un travail d'amélioration continue. L'immobilier d'entreprise répond à une logique dite de « Best-in-Progress ». Le neuf a sa part à jouer, forts des progrès environnementaux réalisés depuis 20 ans. Mais le renouvellement du parc immobilier reste de l'ordre de 1% par an environ. Les enjeux se concentrent donc sur le parc existant. Atland Voisin dispose donc de marge d'amélioration réelles.

« Ce travail de fond traduit l'engagement de toutes les équipes, leur bonne coordination autour d'un objectif partagé, et cela est le facteur clé du succès d'une démarche d'Investissement Socialement Responsable dans l'immobilier. Nous avons pour mission d'accompagner dans cette démarche les acteurs du secteur comme Atland Voisin, avec qui nous partageons la même détermination », déclare Thomas Rochefort, Associé fondateur d'Ethiket.

Lire (3 min.)

Label ISR : EDRAM l’obtient pour deux nouveaux fonds

Edmond de Rothschild Asset Management (EDRAM) — Groupe Edmond de Rothschild — annonce ce lundi 10 mai continuer de renforcer son engagement en faveur de l’investissement responsable. Deux fonds de la gamme viennent d’être labellisés ISR. Ensemble, ils totalisent plus de 700 millions d’euros d’encours sous gestion à fin avril 2021. Il s'agit de :

  • Edmond de Rothschild Fund China, fonds actions qui investit principalement dans des sociétés dont l’activité est majoritairement liée à la Chine et cotées à Shanghaï, Shenzhen, Hong Kong et aux États-Unis ;
  • Edmond de Rothschild SICAV Equity Euro SOLVE, fonds diversifié qui investit en actions européennes et dont l’objectif est de participer partiellement à l’évolution des marchés, tout en mettant en place une couverture permanente, totale ou partielle, contre le risque actions, gérée de façon discrétionnaire.

Développement ISR

Ces fonds viennent s’ajouter à la liste des 10 fonds d’EDRAM déjà labellisés et qui concernent toutes les classes d’actifs — démontrant le caractère transversal de son engagement : actions, multi-asset et obligations. Ces nouvelles labellisations s'inscrivent dans la volonté d'EDRAM de soutenir l’économie réelle et d'accélérer le développement de la gamme de fonds labellisés ISR, conformément aux attentes de ses clients.

Créé en 2015 par le Ministère de l’Economie et des Finances français, ce label est attribué aux fonds investissant dans des entreprises aux pratiques responsables en matière environnementale, sociale et de gouvernance. Le label ISR est un outil pour choisir des placements responsables et durables. Créé et soutenu par le ministère des Finances français, le label a pour objectif de rendre plus visible les produits d’investissement socialement responsables (ISR) pour les épargnants en France et en Europe.

Distribution en Europe

L’indicateur synthétique de risque et de rendement note sur une échelle de 1 à 7 le compartiment EdR Fund China (parts A EUR et I EUR) en catégorie 6 et le compartiment EdR SICAV Equity Euro SOLVE en catégorie 4, en ligne avec la nature des titres et les zones géographiques présentées dans la rubrique « objectifs et politique d’investissement » du document d’informations clé pour l’investisseur (DICI).

« Edmond de Rothschild Fund China » est un compartiment de la SICAV EdR Fund de droit luxembourgeois certifiée par la CSSF et est agréé pour la commercialisation en Autriche, en Belgique, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, au Luxembourg, en Espagne, en Italie, au Royaume-Uni et en Suisse. « EdR SICAV Equity Euro Solve » est un compartiment de la SICAV Edmond de Rothschild SICAV de droit français agréée par l’AMF et autorisé à la commercialisation en Belgique, Suisse, Allemagne, Espagne, France, Italie, au Royaume-Uni et au Luxembourg.

Lire (3 min.)

ISR : la SCPI Iroko ZEN obtient le label immobilier

Iroko — fintech de l’épargne, agréée en tant que société de gestion — annonce ce mardi 4 mai avoir obtenu le label Investissement Socialement Responsable (ISR) pour l'immobilier au bénéfice de sa SCPI Iroko ZEN, six mois après son lancement en novembre 2020. Iroko ZEN est une SCPI digitale et sans commission de souscription.

Le label ISR pour l’immobilier a été créé par décret en 2020. Objectif, rendre plus visible les produits d’Investissement Socialement Responsables pour les épargnants en France et en Europe. Le label ISR récompense les fonds qui respectent des critères stricts, en utilisant une méthodologie basée sur des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

Audit énergétique des actifs

La SCPI Iroko ZEN vise à constituer un portefeuille immobilier dont l’impact carbone diminue et tend vers zéro sur l’ensemble du parc immobilier. Et ce, en intégrant les trois dimensions de l’ESG :

  • Environnement : diminuer au maximum l’impact carbone des bâtiments sur le plan technique ;
  • Social : favoriser les déplacements vertueux et les bâtiments efficients pour le confort des occupants ;
  • Gouvernance : s’engager à sensibiliser au maximum les parties prenantes et privilégier des locataires dont l’activité est contributrice au développement sociétal.

Iroko a mené des audits, notamment énergétiques sur ces premiers actifs. Les pistes d’amélioration intègrent par exemple l’installation de destratificateurs (optimisation du chauffage dans les entrepôts), des changements du système d’éclairage en LED, l’installation de panneaux photovoltaïques, la végétalisation de parcelles / toits en intégrant les problématiques de biodiversité, l'instauration du tri des déchets, etc.

Modèle de développement

Iroko visera à mettre en œuvre des mesures dont l’impact sera rapidement mesurable et priorisera celles à forte valeur ajoutée. Iroko ZEN est la 7e SCPI à recevoir ce label et la plus jeune. Non content d'obtenir le label ISR, Iroko ZEN — pour Zéro Émission Nette, l’objectif à long terme de la SCPI — va plus loin afin de concrétiser cette ambition. La société de gestion a validé avec l’AMF un dispositif unique de partage de valeur. 

Une fois l'objectif de performance de 5,50 % atteint, la SCPI réinvestit 20 % de l’excédent dans des actions d’amélioration de son parc immobilier. Et ce, en plus des investissements ESG prévus à chaque acquisition. L'enjeu est de construire un produit d’épargne qui bénéficie à l’ensemble des parties-prenantes à long terme et qui assume sa part dans la transition écologique.

« Personne n'ignore aujourd'hui les enjeux climatiques et sociaux, l'immobilier est un secteur souvent pointé du doigt et il ne serait pas raisonnable aujourd'hui d'investir autrement qu'avec une démarche environnementale et sociale forte », soutient Gautier Delabrousse-Mayoux, CEO et co-fondateur d'Iroko.

Eviter le Green washing

« Couplée aux évolutions réglementaires (décret tertiaire et loi ELAN), il nous a semblé impératif d’adhérer au label ISR qui assure aux épargnants la pérennité de leurs investissements dans une démarche responsable. Pour éviter tout Green washing, Iroko Zen s’engage à communiquer le plus régulièrement possible des améliorations apportées à son patrimoine avec des résultats concrets en termes chiffrés », déclare Phong Hua, Directeur Associé chez Iroko.

« Les premiers audits que nous avons menés sur les premières acquisitions d’Iroko Zen ont permis d’identifier des pistes d’amélioration significatives pour la baisse de consommation énergétiques des bâtiments. Il s’agit de solutions faciles à mettre en place, efficaces à court terme (...) Le label ISR est un outil nous aidant dans notre politique d’investissement engagée mais nous souhaitons aller au-delà », complète Charles Duclert, co-fondateur d’Iroko.

Lire (4 min.)

Label ISR : Tailor AM l’obtient pour son fonds Tailor Actions Avenir ISR

Tailor Asset Management (Tailor AM) — marque du Groupe DLPK, née en décembre 2020 de la fusion de Haas Gestion et Tailor Capital — annonce ce mardi 4 mai avoir obtenu la labellisation pour son fonds  « Tailor Actions Avenir ISR », anciennement nommé « Haas Actions Croissance ». Ce véhicule est dédié aux investisseurs institutionnels et aux professionnels du patrimoine, à savoir CGPI, Family Office, banques privées, tiers gérants, etc.

Avec plus d’un milliard d’euros d’actifs sous gestion (chiffres agrégés du 31 décembre 2020), Tailor AM propose une gestion de conviction aux investisseurs institutionnels et privés. C’est la raison pour laquelle l’entreprise s’est engagée depuis plus de deux ans pour l’intégration de critères ESG dans sa stratégie d’investissement et de gestion.

Six critères pour le label

Créé depuis 1993, « Tailor Actions Avenir ISR » est un fonds actions européennes mégatendances (environnement, démographie, rupture) avec un encours de 50 millions d’euros. Sa stratégie d’investissement vise à la fois les sociétés aux valeurs défensives, offensives et cycliques, en fonction des anticipations marchés.

Cette approche inédite a d’ailleurs permis au fonds d’afficher une certaine résilience face à la conjoncture économique fortement impactée par la crise sanitaire (+9,4 % en 2020), et de rester compétitif dans la durée et dans différentes conditions de marchés (+31 % sur 3 ans, +71,4 % sur 5 ans). Le Label ISR a été attribué après un audit portant sur six critères :

  • l’empreinte carbone ;
  • la consommation d’ENR dans le mix énergétique ;
  • le taux d’imposition ;
  • le turnover des effectifs ;
  • la part des femmes au conseil d’administration ;
  • et enfin, la part de directeurs indépendants au conseil d’administration.

Deux labellisations en cours

« Les préoccupations en matière d’engagement et d’innovation Socialement Responsable ont très tôt structuré notre vision de la gestion d’actifs, L’obtention de la première labellisation pour l’un de nos plus importants fonds nous ravit car elle matérialise nos engagements de longue date et concrétise le travail mené par nos équipes depuis plus de deux ans », précise Vincent Pecker, directeur commercial de Tailor AM.

Tailor AM a vocation à élargir la labellisation aux autres fonds de sa gamme. Deux autres fonds sont en cours de processus de labellisation.

Lire (3 min.)

DPAM nomme deux CIO pour ses stratégies Fundamental Equity et Global Balanced

Degroof Petercam Asset Management (DPAM) — société indépendante de gestion active — annonce ce lundi 14 juin la nomination en interne de Johan Van Geeteruyen, actuellement CIO des stratégies Global Balanced, au poste de Chief Investment Officer (CIO) Fundamental Equity. En parallèle, Yves Ceelen, aujourd’hui Responsable de la gestion des portefeuilles institutionnels, reprendra en outre le rôle de CIO de Johan sur les stratégies Global Balanced.

Focus sur les profils des deux CIO

Johan Van Geeteruyen est membre du comité de direction et compte plus de 30 ans d’expérience dans le métier. Il a commencé sa carrière chez DPAM en 1998 en tant que  gérant actions, pour ensuite devenir  Responsable des mandats institutionnels, avant d'être nommé CIO Global Balanced en 2016. D’autre part, Johan est analyste financier certifié par l'ABAF| BVFA (Association belge des analystes financiers).

Yves Ceelen, également membre du comité de direction de DPAM, exerce le métier  depuis plus de 20 ans. Il a rejoint DPAM en 2011 en tant que Gérant de portefeuilles institutionnels pour être nommé au poste de responsable des mandats institutionnels en 2016. Ces nouvelles nominations font suite à la décision d’Alexander Roose, précédent CIO Fundamental Equities, et de Quirien Lemey, co-gérant des stratégies multithématiques durables, de poursuivre des opportunités professionnelles en dehors de DPAM.

Continuité dans la gestion

« Je tiens à remercier Johan et Yves d'avoir accepté ces nouvelles responsabilités. Je remercie également très sincèrement Alexander et Quirien pour leur contribution au développement de la franchise’actions fondamentales de conviction chez DPAM. La continuité dans la gestion des actions fondamentales de DPAM sera assurée par l'équipe expérimentée déjà en place, qui sera dorénavant dirigée par Johan tout en continuant à appliquer le même processus d'investissement, alimenté par une solide équipe de recherche de conviction », commente Hugo Lasat, PDG de DPAM.

« La stratégie Fundamental Equity est l'un des principaux domaines d'expertise de DPAM qui a pu se développer au fil des ans grâce à un processus d'investissement éprouvé, et au dynamisme d'une équipe de professionnels dévoués. Notre ambition est bien évidemment de poursuivre ce développement, avec Johan à la tête de l’équipe qui cogère, depuis de nombreuses années déjà, les stratégies durables d’actions fondamentales globales et thématiques », ajoute-il.

Filtre ESG pour générer de la valeur

La continuité est également assurée par Tom Demaecker et Dries Dury, Gérants Fundamental Equity Seniors, déjà  cogérants sur ces stratégies. Ils peuvent en outre se rabattre sur notre centre de compétence en matière d’investissement responsable (RICC) dirigé par Ophélie Mortier, et sur l'équipe de recherche actions buy-side, dirigée par Ivo Dierick.

Fort de 27 ans d'expérience, Ivo Dierick dirige une équipe de 17 analystes actions buy-side, renforcée au cours de ces trois dernières années, pour lui permettre de couvrir un plus grand nombre de secteurs et de zones géographiques. Le filtre ESG exclusif de DPAM — qui utilise des fiches d'évaluation combinées à une approche de la chaîne de valeur pour la sélection des titres — restera en place et continuera à générer de la valeur ajoutée pour nos clients et partenaires.

Lire (3 min.)

Impôts de production : quels acomptes en juin pour la CFE et la CVAE ?

Le Ministère de l'Economie, des Finances et de la Relance (Bercy) publie une note à l’occasion de l’échéance de ce mardi 15 juin pour le paiement des acomptes de cotisation foncière des entreprises (CFE) et de cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE).

Bruno Le Maire, Ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, et Olivier Dussopt, Ministre délégué chargé des Comptes publics, rappellent à cette occasion que la réforme des impôts de production portée par France Relance permet aux entreprises de bénéficier dès 2021 d’une baisse d’impôt pérenne.

Allègement d'impôt

Les acomptes de juin sont la première occasion pour plus de 530 000 entreprises et 86 000 établissements industriels de constater l’allègement d’impôt associé à la réforme :

  • tout d'abord, les locaux industriels bénéficient d’une diminution de 50 % de leur base imposable à la taxe foncière et à la CFE. Les entreprises concernées peuvent ainsi moduler le montant de leur acompte de CFE pour anticiper cette baisse, avec une marge d’erreur de 20 % exceptionnellement tolérée ;
  • et en ce qui concerne la CVAE, la réforme consiste en une diminution de moitié du taux applicable. Ainsi, dès l’acompte de juin 2021, le taux maximal de la CVAE est-il ramené de 1,5 % à 0,75 %.

Procédure en ligne

Les taux de chacune des tranches du barème progressif sont également diminués de moitié. Ces nouveaux taux sont intégrés dans la procédure en ligne communément utilisée par les redevables de la CVAE. Leur mise en œuvre ne requiert pas de démarche particulière de la part des entreprises.

Corrélativement à la diminution de ces impôts, le taux du plafonnement en fonction de la valeur ajoutée de la contribution économique territoriale, composée de la CFE et de la CVAE, est abaissé de 3 % à 2 %.

Lire (2 min.)

Label Relance : NOVA Europe ISR annonce son obtention

Eiffel Investment Group (EIG) — société de gestion de portefeuille avec 3,5 Mds€ d’encours sous gestion, engagements non appelés compris — annonce ce vendredi 29 avril l’obtention du Label Relance pour son FCP NOVA Europe ISR. Après l’obtention du label Investissement Socialement Responsable (ISR) en 2020, ce nouveau label confirme l’engagement de la société de gestion dans sa […]

Eiffel Investment Group (EIG) — société de gestion de portefeuille avec 3,5 Mds€ d'encours sous gestion, engagements non appelés compris — annonce ce vendredi 29 avril l'obtention du Label Relance pour son FCP NOVA Europe ISR. Après l’obtention du label Investissement Socialement Responsable (ISR) en 2020, ce nouveau label confirme l’engagement de la société de gestion dans sa démarche vers la finance responsable.

Les références à une notation ou à une récompense ne préjugent pas des résultats futurs du fonds ou de la société de gestion. Le FCP NOVA Europe ISR est un fonds « actions » soumis aux évolutions et aux aléas des marchés. Le capital investi peut ne pas être restitué. La souscription de ce produit s'adresse donc à des personnes qui acceptent de prendre des risques.

PME-ETI européennes

Doté de plus de 100 M€ d'encours, le FCP NOVA Europe ISR est un fonds essentiellement investi en actions de l’Union européenne (UE) dans des PME et ETI cotées de petites et moyennes capitalisations (small caps). Il s’appuie sur une sélection rigoureuse de titres en « stock picking » en intégrant des critères financiers et extra-financiers environnementaux, sociaux, et de bonne gouvernance (ESG).

Le fonds FCP NOVA Europe ISR  investit dans tous les secteurs, avec un prisme sur l’innovation. Il s’appuie sur l’équipe spécialisée d’Eiffel Investment Group et son approche de stock picking issue du Private Equity. Le FCP NOVA Europe ISR est accessible dans le cadre de l'assurance vie, de l'épargne retraite, du PEA, du PEA-PME et du compte-titres.

Lire (2 min.)

Gestion thématique : Sycomore AM lance le fonds Sycomore Global Education

Sycomore Asset Management (Sycomore AM) — société de gestion, spécialisée dans l’investissement sur les entreprises cotées — annonce ce lundi 19 avril étoffer son offre de gestion en investissement socialement responsable (ISR) avec le lancement d'un fonds actions global thématique sur l’éducation, « Sycomore Global Education ». Ce fonds s’appuiera sur la démarche d’investisseur responsable des fonds de Sycomore AM.

La gestion sera assurée par Luca Fasan, récemment arrivé chez Sycomore AM en qualité de gérant-analyste, et par Frédéric Ponchon, associé-gérant chez Sycomore depuis 2005. Les gérants sélectionneront les entreprises qui donnent accès à une éducation de qualité au plus grand nombre et tout au long de la vie, s’inscrivant plus particulièrement dans le quatrième objectif de développement durable (ODD) des Nations Unies, « Education de qualité ». La sélection s’articulera autour de trois catégories d’entreprises :

  • les fournisseurs de produits et de services d’éducation et de formation ;
  • les facilitateurs qui créent les conditions favorables à l’apprentissage ;
  • les sponsors qui font de la formation de leur parties prenantes un levier de performance économique et de contribution positive à la société.

Accès pour tous à l'éducation

Le secteur de l’éducation est un marché mondial qui pèse aujourd’hui 6 000 milliards de dollars, sa valorisation devrait atteindre les 10 000 milliards de dollars d’ici 2030. Ce marché inclut de nombreux secteurs dans le monde, est aujourd’hui largement sous-apprécié par les investisseurs. Il devrait pourtant être clé dans les années à venir, que ce soit dans la lutte contre les inégalités ou encore le développement durable de nos économies.

La thématique de l’éducation s’appréhende sur toute la durée de vie d’un humain, depuis l’école jusqu’à sa vie d’adulte, à travers la formation continue et même la réorientation vers des métiers en devenir. La technologie jouera d’ailleurs un rôle prépondérant dans l’accès et la qualité de l’éducation pour tous.

Fonds à actions internationales

« Sycomore Global Education » est un fonds actions mondiales, toutes tailles de capitalisation confondues. L’équipe de gestion cherchera notamment à investir sur des valeurs de croissance et de qualité qui se structureront autour de trois catégories d’entreprises :

  • les « fournisseurs » de produits et services d’éducation et de formation : pilier qui sera investi aussi bien dans des écoles ou universités cotées que sur des solutions technologiques éducatives ;
  • les « facilitateurs » qui créent les conditions favorables à l’apprentissage : ce pilier concerne les sociétés qui proposent des services visant à faciliter l’apprentissage, à l’instar du logement et du financement ;
  • les « sponsors » qui font de la formation de leurs parties prenantes un levier de performance économique et de contribution positive à la société : que ce soit dans les pays développés ou dans les pays émergents, les entreprises ont un rôle essentiel à jouer dans la formation de leurs collaborateurs ou de leur écosystème (fournisseurs, clients, etc.). Certains pans entiers de l’industrie évoluent, ce qui entraîne des destructions d’anciens emplois et la création de nouveaux — d'où le besoin de nouvelles compétences.

Secteur en pleine croissance

« Si la capitalisation boursière du secteur de l’éducation est aujourd’hui considérablement inférieure à celle du secteur de la santé, autre secteur essentiel à la valorisation du capital humain à la fois public et privé, elle représente un potentiel significatif dans les années à venir. Dans les 12 à 18 prochains moins, nous attendons l’introduction en bourse d’environ 18 licornes, à l’échelle mondiale, soit un total de 64 Mds€, toutes issues du secteur de l’éducation ou en lien direct avec la thématique », affirme Luca Fasan, cogérant du fonds « Sycomore Global Education ».

« La croissance du secteur bénéficie par ailleurs de deux leviers additionnels, à savoir la digitalisation du secteur, tendance structurelle déjà à l’œuvre qui s’est fortement accélérée avec la crise sanitaire, et le développement rapide d’une classe moyenne nombreuse hors des pays développés », ajoute-il. « Sur les dix prochaines années, nous estimons à 1 milliard l’accroissement du nombre d’étudiants en formation initiale principalement en provenance des pays émergents », renchérit Frédéric Ponchon, co-gérant du fonds.

Le fonds « Sycomore Global Education » vient compléter la gamme de fonds thématiques ISR de Sycomore AM, dont les encours s’élèvent désormais à 1,7 Mds€ et parmi lesquels on retrouve notamment Sycomore Happy@Work, Sycomore Eco Solutions, Sycomore Shared Growth, Sycomore Next Generation et Sycomore Sustainable Tech. La totalité des stratégies ISR, dont Sycomore Sélection Responsable, Sycomore Sélection Midcap, Sycomore Francecap et Sycomore Sélection PME, représentent aujourd’hui plus 75 % des encours totaux.

Lire (5 min.)