ISR : OFI AM reçoit le label pour son fonds d’impact sur l’économie positive

OFI Asset Management (AM) — société de gestion française — annonce ce lundi 13 janvier avoir obtenu le label Investissement Socialement Responsable (ISR), pour son fonds d’impact sur l’économie positive. Ce label d'Etat créé en 2016 récompense désormais 7 fonds OFI AM. L’organisme de labellisation officiel Afnor a « évalué et jugé conformes aux exigences requises » les 7 fonds candidats au label :

  • OFI Fund - RS European Equity Positive Economy ;
  • OFI Financial Investment - RS Euro Equity ;
  • OFI Financial Investment - RS Euro Equity Smart Beta ;
  • OFI Financial Investment - RS Euro Investment Grade Climate Change ;
  • OFI RS European Growth Climate Change ;
  • MAIF Retraite Croissance Durable ;
  • FCPE Macif Croissance Durable et Solidaire ES, qui est un fonds d’épargne salariale géré par OFI AM.

Label et stratégie ISR

Le label ISR certifie que les objectifs financiers et ESG sont précisément définis et décrits aux investisseurs, et que les critères ESG sont pris en compte dans la construction et la vie du portefeuille. Sont également vérifiés et certifiés la mise en application de la méthodologie d’analyse ESG, la transparence de la gestion du fonds, l’existence de la politique d’engagement et la mesure des impacts positifs de la gestion ESG sur le développement d’une économie durable.

Le label ISR concourt à une transparence renforcée des fonds ISR, et constitue un indicateur de référence pour les investisseurs qui souhaitent investir de manière responsable. OFI AM déploie sa stratégie ISR sur l’ensemble des classes d’actifs et types de gestion. Objectif de cette stratégie, proposer des investissements qui permettent à la fois de contribuer au financement d’une économie positive et responsable et qui génèrent de la performance financière pour l’investisseur.

Lire (2 min.)

Label ISR : trois fonds de Nordea AM l’ont obtenu en 2019

Nordea Asset Management (NAM) — gestionnaire d’actifs — s'est félicité le 20 décembre dernier de la reconnaissance de trois de ses fonds par le Ministère des Finances français, à travers leur labellisation Investissement Socialement Responsable (ISR). Il s'agit des trois fonds suivants :

  • Nordea 1 - Emerging Stars Equity Fund ;
  • Nordea 1 - Global Stars Equity Fund ;
  • Nordea 1 - North American Stars Equity Fund.

Conscience des enjeux ESG

Le label ISR a été créé en Janvier 2016 par le Ministère des Finances français, dans le but d’élargir la visibilité des solutions ISR parmi les produits d’épargne, en France et en Europe. Dans l'industrie de la gestion d’actifs, ce label doit réconcilier la performance économique avec l'impact social et environnemental, à travers le financement des entreprises qui contribuent — quel que soit leur secteur — au développement durable.

« Nous sommes heureux d’observer une prise de conscience grandissante du marché quant aux enjeux ESG » déclare Marc Olivier, Directeur général France de Nordea Asset Management. « Cette labellisation ISR est une réelle reconnaissance de l’engagement de longue date de Nordea en matière d’investissements durables. Nous souhaitons continuer à créer de la valeur pour les investisseurs français », ajoute-il.

Focus sur le label ISR

Le label ISR a été conçu comme un outil à disposition des investisseurs, qu’ils peuvent utiliser afin d’identifier les solutions d’investissement responsables et durables. Ce label est délivré à l’issue d’un processus d’évaluation strict mené par des organismes indépendants et constitue une marque unique d’engagement aux principes ESG.

Les critères d’éligibilité du label exigent une application des filtres ESG sur plus de 90 % du portefeuille, des preuves de transparence mais aussi de performances environnementale et de gouvernance. Le label est attribué pour une période de trois ans, durant laquelle des audits intermédiaires sont conduits par un organisme de certification.

Sélection des titres

L’équipe de gestion des fonds STARS travaille avec l’équipe dédiée à l’Investissement Responsable (IR) chez Nordea. Cette dernière produit une recherche ESG détaillée et collabore avec les entreprises. Seules les entreprises répondant aux critères ESG peuvent intégrer le « pool » d’idées d’investissement, conçu par l’équipe de gestion des fonds STARS, et le processus de sélection de titres.

Ce processus de sélection est propriétaire et repose sur une approche « bottom-up ». Chaque compagnie est ainsi minutieusement évaluée, afin de déterminer si elle exerce ses activités de manière responsable, qu’il s’agisse de ses salariés, de ses fournisseurs, de ses clients, des investisseurs, de l’environnement et de l’ensemble de la société.

Lire (3 min.)

Réactions en chaîne

Sonia Fasolo
Quel rapport entre un oignon, la pluie et la paix ? A priori aucun. Si les effets du changement climatique sont visibles dans notre quotidien, ses conséquences sociales le sont moins… ou presque ! La flambée du prix des oignons en Inde – plus 500% depuis le début de l’année ! – qui a fait la une du Financial Times, illustre bien la mécanique des réactions en chaîne.
Lire (3 min.)

La transition climatique, un enjeu majeur

Depuis les Accords de Paris en 2015, les scientifiques ne cessent de tirer la sonnette d’alarme avec, chaque année, des scénarios plus pessimistes sur la hausse des températures d’ici à 2100 si rien n’est fait pour inverser drastiquement la tendance des émissions de gaz à effet de serre (GES).
Lire (9 min.)

Lazard Frères Gestion lance le fonds obligataire « Lazard Sustainable Credit 2025 »

Lazard Frères Gestion — société de gestion d’actifs du groupe Lazard en France — annonce ce mercredi 22 janvier le lancement de son nouveau fonds obligataire à maturité, dénommé « Lazard Sustainable Credit 2025 ». Ce véhicule s’adresse principalement aux investisseurs institutionnels, aux multigérants et aux réseaux bancaires et assurantiels en France et à l’international.

Le fonds leur offre un support d’investissement transparent et stable, avec une démarche environnementale, sociale et de gouvernance (ESG). Dans un environnement de taux bas et de marchés sujets à des pics de volatilité, ce fonds vise à capter un rendement attractif sur un horizon de 5 ans au travers d’une exposition à l’ensemble du marché du crédit.

ESG et stratégie d'investissement

« Lazard Sustainable Credit 2025 » se distingue par l’application d’un filtre ESG à son processus d’investissement « Buy & Monitor » en 3 étapes :

  • Définition de l’univers d’investissement en excluant les émetteurs dont la notation ESG absolue est inférieure à 30 % selon notre parteniare Vigeo-Eiris (minimum 20 % d’exclusion dans l’univers) ;
  • Sélection des émetteurs et des émissions offrant le meilleur profil risque/rendement avec une date d’échéance définie ;
  • Suivi et contrôle du portefeuille : si la note d’un émetteur devient inférieure à 30 %, la valeur est retirée dans un délai de 3 mois.

Le portefeuille de Lazard Sustainable Credit 2025 est diversifié à l’ensemble du marché du crédit et recouvre plusieurs grands types d’actifs obligataires, aussi bien en dettes Investment Grade que High Yield, senior ou subordonnées avec un maximum de 35 % d’Additional Tier One.

Il vise à capter un rendement fixe et déterminé à partir de la date d’investissement de 2,2 % nets pour les parts institutionnelles, 1,6 % nets pour les parts retail et 2,4% nets pour les parts early adopters. Commercialisées à partir du 10 décembre 2019, les parts EC H-EUR/ED H-EUR sont ouvertes à souscription jusqu’au 28 février 2020 et les parts PC H-EUR/PD H-EUR et RC H-EUR/RD H-EUR jusqu’au 31 juillet 2020.

Lire (2 min.)

Epargne retraite : une préoccupation pour 71 % des Français

L’Autorité des marchés financiers (AMF) publie ce mercredi 22 janvier les résultats de son étude annuelle sur les attitudes et opinions des épargnants à l'égard des placements. Cette troisième édition du baromètre de l’épargne et de l’investissement, issue d’une enquête menée en septembre-octobre 2019 par l’institut Audirep auprès d’un échantillon de 1 200 personnes représentatif de la population française.

Il en ressort que l’épargne retraite constitue l’une des priorités des Français qui mettent de l’argent de côté. L’immobilier est privilégié, l’intérêt pour les placements en actions reste limité :

  • 71 % des Français interrogés placent parmi leurs priorités d’épargne l’objectif de « disposer d’un capital en vue de la retraite, pour avoir suffisamment d’argent tout au long de votre retraite » et 38 % la qualifient de « préoccupation forte ». La première préoccupation reste de « faire face à d’éventuelles dépenses imprévues » ;
  • 53 % des actifs déclarent mettre de l’argent de côté en préparation de la retraite, contre 48 % en 2017. Seulement un actif sur cinq (21 %) le fait régulièrement (dont 86 % tous les mois) ;
  • 70 % des Français qui ne mettent jamais ou quasiment jamais d’argent de côté pour la retraite précisent ne pas le faire « par contrainte, faute de moyens suffisants ». Seuls 26 % le font par choix personnel.

Le montant moyen épargné par les Français en préparation de leur retraite s’élève à 2 300 euros par an, soit 100 euros de plus que l’année précédente.

L’immobilier, placement préféré des Français

La moitié des actifs pensent que leur épargne ne sera pas suffisante pour la retraite, tandis que 23 % considèrent qu’elle sera « suffisante », une proportion en hausse (19 % en 2018). Cependant, près d’un actif sur deux (48 %) reconnaît n’avoir « aucune idée du montant d’épargne nécessaire » pour constituer un complément de revenus suffisant pour sa retraite.

Interrogés sur le placement considéré comme « le plus adapté pour placer son épargne sur le long terme, à 15-20 ans, pour la retraite par exemple », les Français répondent en premier lieu l’immobilier, puis l’épargne salariale et l’assurance vie en euros. Les placements investis en Bourse — actions, obligations, fonds, etc. — recueillent une bonne note (entre 7 et 10 sur 10) auprès de 29 % des personnes sondées.

D'une façon générale, la confiance dans les placements en actions a baissé entre 2018 et 2019 (respectivement de 21 % à 27 %), comme le montre la nouvelle édition de la Lettre de l’observatoire de l’épargne publiée le même jour. Seul un Français sur cinq ( c'est-à-dire 19 % en 2019) envisage un investissement en actions dans les 12 prochains mois. 

Lire (3 min.)

Stéphane Vonthron - J.P. Morgan AM : « L'ESG est très précieux en termes d'analyse des risques »

Gestion diversifiée, ESG et quête de performance... En 2019, J.P. Morgan Asset Management (AM) a développé sa gamme de produits d'investissement durable. Comment l'ESG s'intègre-t-il dans une gestion qualitative ? Quelles thématiques J.P. Morgan AM va-t-elle creuser en 2020 ? Stéphane Vonthron, Directeur Commercial Distribution chez J.P. Morgan Asset Management (AM), répond à nos questions dans le cadre du Sommet BFM Patrimoine 2019.
Voir (<5 min.)

Coline Pavot - LFDE : « En 2020, nous avons décidé de renforcer nos formations à l'ISR »

Performance, impact, pédagogie, labels... L'année 2019 s'est révélée chargée en matière d'ISR chez La Financière de l'Echiquier (LFDE). Quelles sont les caractéristiques de ses nouveaux fonds labellisés ISR ? Comment LFDE va-t-elle accompagner les CGP en 2020 ?
Voir (<4 min.)

Vincent Roynel - Le Comptoir Amundi - CPR AM : Smart Allocation, gestion thématique et fonds ISR

Produits immobiliers, assurance vie en UC, gestion thématique... Le Comptoir Amundi - CPR AM termine l'année 2019 avec plusieurs innovations à son actif. Après l'outil Smart Allocation lancé fin septembre pendant Patrimonia 2019, le gérant prépare un nouveau fonds ISR sur les inégalités.
Voir (<4 min.)

ISR : les fonds DNCA Alterosa et Semperosa fêtent leur première année d’existence

Chez DNCA Finance — affilié de Natixis Investment Managers — ce mardi 17 décembre, les fonds DNCA Invest Beyond Alterosa et DNCA Invest Beyond Semperosa ont soufflé leur première bougie. Malgré leur jeune âge, ces deux fonds sont labellisés. Ils affichent le Label ISR de l’Etat Français et le nouveau Label Belge Towards Sustainability élaboré […]

Chez DNCA Finance — affilié de Natixis Investment Managers — ce mardi 17 décembre, les fonds DNCA Invest Beyond Alterosa et DNCA Invest Beyond Semperosa ont soufflé leur première bougie. Malgré leur jeune âge, ces deux fonds sont labellisés. Ils affichent le Label ISR de l’Etat Français et le nouveau Label Belge Towards Sustainability élaboré par Febelfin.

Ces deux fonds publient chaque année un reporting d’impact, qui permet de mettre en avant les impacts environnementaux et sociaux positifs générés par les entreprises en portefeuille. Pour leur anniversaire, ces fonds ont été dotés d'un simulateur qui permet de calculer l’impact de chaque euro investi.

Source : DNCA Investments

Fonds Alterosa

Le fonds patrimonial Alterosa est un support flexible, qui arbitre entre quatre classes d’actifs en fonction des marchés et des anticipations des gérants : actions, obligations classiques, obligations convertibles et produits monétaires. Il peut être investi à 50 % maximum en action.

Pendant sa première année, son exposition action a oscillé entre 25 % et 42 % après constitution de la poche action. Le fonds affiche depuis sa création une performance de 12,47 % pour la part retail contre 13,13 % pour son indice composite de référence (30 % de l’EUROSTOXX et 50 et à 70 % du FTS MTS Global). L’encours du fonds atteint 150 M€ ce mardi 17 décembre 2019.

Source : DNCA Investments

Fonds Semperosa

Le fonds d’Impact Semperosa est un fonds ISR qui vise à générer des impacts environnementaux et sociaux positifs et mesurables. Le fonds investit dans des entreprises qui ont des impacts environnementaux et sociaux positifs — en relation avec les Objectifs de Développement Durable (ODD) de l’ONU, publiés en septembre 2015 — identifiés par DNCA Finance comme pertinents pour les actions cotées.

Il s'agit des domaines de la santé et du bien-être, de l'eau propre et de l'assainissement, de l'énergie propre, de l'industrie et des infrastructures innovantes, des villes durables, de la consommation et production responsables, ou encore de la lutte contre le changement climatique. Le fonds affiche depuis sa création une performance de 26,97 % pour la part retail contre 23,79 % pour son indice de référence l’Euro Stoxx NR. L’encours du fonds est de 94 M€ ce mardi 17 décembre 2019.

ISR : les fonds DNCA Alterosa et Semperosa fêtent leur première année d’existence
Source : DNCA Investments

Les Performances passées ne préjugent pas des performances futures. Les performances sont calculées nettes de frais de gestion par DNCA Finance.

Lire (3 min.)

Immobilier logistique : Norma Capital investit près du Mans avec sa SCPI Vendôme Régions

Norma Capital — société de gestion de portefeuille — annonce ce mardi 21 janvier l'acquisition pour le compte de sa SCPI Vendôme Régions d'un ensemble immobilier d’environ 17 300 m². Cet actif se situe dans la première zone d’activités du Mans (Sarthe). Il a été racheté auprès de trois SCI. L'ensemble est loué à 100 % par la société GPdis, détenue depuis 2017 par le groupe MDA Company, spécialiste du discount électroménager et TV.

Immobilier logistique

Ce site est marqué par la très grande visibilité et la présence historique de son locataire dans la zone d'activité (ZA) Sud du Mans. Il accueille l’une des plus importantes plateformes logistiques de distribution du groupe GPdis, ainsi qu’une partie composée d’un magasin de vente d’appareils électroménagers sous enseigne LEGER-Pix’Hall.

Le cabinet Tourny Meyer Bretagne Pays de Loire — conseil en immobilier d'entreprise — a accompagné Norma Capital dans le cadre de cette acquisition, en partenariat avec les Agences Century 21, Harmony Le Mans, et Starimo72 en tant que conseils des vendeurs. L’acquéreur a été conseillé par Maître Charles Massuelle de l’étude Lacotte Massuelle à Paris.

Lire (1 min.)

Bureaux : Keys REIM acquiert un immeuble en VEFA sur l’île de Nantes

Keys REIM — société française de gestion de portefeuille — annonce ce mardi 21 janvier l’acquisition en VEFA de l’immeuble de bureaux dénommé « Skyhome », auprès du promoteur Groupe Arc. L'actif se situe dans le secteur Est de l’Ile de Nantes. Le financement de l’opération a été assuré par CIC Ouest, accompagné par Me Bonneau de l’office notarial Victoires.

Dans cette opération, le groupe Keys Asset Management était assisté par l’Etude Rochelois (Me Paoli) et Delpha Conseil pour les aspects techniques. Groupe Arc était conseillé par l’Office Notarial de l’Estuaire (Me Taburet). Blot Immobilier a conseillé les deux parties. La région nantaise constitue l'un des marchés immobiliers régionaux les plus dynamiques — avec une vacance locative inférieure à 3 %.

Livraison prévue pour 2022

Conçu par l’agence internationale d’architecture Xaveer De Geyter, l’immeuble de 8 étages présentera une surface locative de 4 671 m². Il disposera de plateaux traversants, divisibles de 400 à 600 m², adaptés à la demande du marché avec des prestations haut de gamme. Le bâtiment vise la certification BREEAM niveau « Good ». La livraison est prévue pour le deuxième trimestre 2022.

L'immeuble « Skyhome » bénéficiera d’une excellente accessibilité en transports en commun (tramway, gare TGV, ligne de bus, stations de vélo) et d’une bonne desserte routière, à 10 minutes du centre-ville de Nantes et du périphérique. Dans le cadre du développement de l’île de Nantes, plusieurs projets de transports complèteront l’offre existante, notamment deux nouvelles lignes de tramway prévues pour 2026.

Lire (2 min.)

Arnaud Faller - CPR AM : l'ISR « renforce la confiance des investisseurs dans leur épargne »

Reportings d'impact ESG, développement durable, loi PACTE... L'investissement socialement responsable (ISR) prend de plus en plus de place dans les portefeuilles. Quelle a été la démarche de CPR Asset Management (AM) en 2019 ? Que prépare le gérant pour accompagner les CGP en 2020 ?
Voir (<4 min.)

ISR : Pictet Asset Management obtient le label pour le fonds Pictet Water

Pictet Asset Management (Pictet AM) — gestion institutionnelle et gestion de fonds de placement du Groupe — annonce ce mercredi 18 décembre avoir obtenu le label ISR pour son fonds Pictet Water. Cette nouvelle certification s’ajoute aux Labels obtenus en 2018 pour les fonds Global Environmental Opportunities, Timber, Clean Energy, Emerging Markets Sustainable Equities et European Sustainable Equities.

Six thèmes d'analyse

Créé et soutenu par le ministère des Finances, le label Investissement socialement responsable (ISR) vise à donner une meilleure visibilité aux produits ISR pour les épargnants. Les investisseurs — particuliers et professionnels — peuvent ainsi identifier les fonds qui excluent certains secteurs et intègrent des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans leur stratégie d’investissement. Les fonds de Pictet AM ont été audités par l'agence d’Ernst and Young. L’analyse s’est concentrée sur six thèmes :

1) les objectifs généraux des fonds ;

2) la méthode d’analyse et de notation des critères ESG de Pictet AM ;

3) l’intégration des critères ESG dans la construction de portefeuilles ;

4) la politique de promotion des critères ESG ;

5) la transparence de gestion du fonds ;

6) l’évaluation des impacts du fonds sur le développement d’une économie durable.

ESG et performance financière

« La certification de nos fonds s’inscrit naturellement dans notre processus global d’intégration des critères ESG dans l’ensemble de nos stratégies d’investissement. L’enjeu n’est pas seulement la question de la durabilité, mais aussi la performance financière. En prenant en compte les critères ESG, Pictet AM cherche en effet à réduire les risques et augmenter les rendements. L’intégration ESG devient source de performance et de valeur », précise Hervé Thiard, directeur général de Pictet Asset Management à Paris.

Cette démarche répond à un besoin des investisseurs de donner un sens à leurs investissements. Les grands distributeurs proposent des solutions de placements durables, mandats de conseil et mandat de gestion, dont les composants doivent se conformer aux critères ESG. Pictet AM fait figure de pionnier avec le lancement dès 1990 de ses stratégies thématiques qui — comme Water, Timber ou Clean Energy — reposent sur des tendances de transformations économiques, sociétales et environnementales.

Lire (3 min.)