Actions européennes : 7e semaine de hausse consécutive !

Yannick Jamot
Les marchés d’actions ont fait mieux que résister sur la semaine pourtant marquée par de nouvelles tensions géopolitiques et par la hausse du pétrole.
Lire (3 min.)

Vous reprendrez bien un peu de Donald Trump …

Guillaume Brusson
Des mesures fiscales aux diatribes protectionnistes, en passant par ses attaques à l’égard de la Corée du Nord, la Chine ou la Russie, pas un mois ne se passe sans que l’inénarrable Président du pays de l’oncle Sam ne monopolise les premières pages des éditoriaux… Sa dernière en date ? Donald Trump s’est retiré de l’accord iranien !
Lire (2 min.)

Nucléaire iranien : Trump a-t-il fait l’erreur du siècle ?

Luigi Delmet
En sortant son pays de l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien, Donald Trump a peut-être fait la première vraie erreur diplomatique de son mandat : l’Union européenne, sur fond d’enjeux économiques, semble prête à tenir tête au géant américain. Plus inquiétant encore pour la Maison Blanche, les dirigeants du Vieux Continent pourraient se tourner vers Moscou et Pékin pour défendre leurs intérêts face à une Amérique plus isolée et belliqueuse que jamais.
Lire (4 min.)

Divorce en Iran, lune de miel en Corée

Didier Le Menestrel
Aucun dirigeant européen n’aura finalement réussi à dissuader Donald Trump de se désengager de l’Accord sur le nucléaire iranien. Une décision à l’impact majeur tant au niveau économique que géopolitique.
Lire (2 min.)

Les A-Notations, par Anacofi Services : CERENICIMO

 

A-Notations Anacofi Serrvices Cerenicimo

Depuis sa création en 1995, le volume d’actifs immobiliers commercialisé représente plus de 7,8 milliards d’euros (chiffres 2017).

Une offre différenciée est proposée : elle concerne des programmes de résidences médicalisées, de résidences de tourisme, de résidences seniors, de résidences étudiantes ou encore locatives. CERENICIMO propose également via une filiale-LB2S- une formule de gestion sous mandat.

Des équipes fortes de 70 collaborateurs contribuent au développement depuis la phase de sourcing jusqu’à la commercialisation. Celles-ci s’appuient sur le renfort opérationnel d’un pôle juridique, d’un pôle actabilité, ainsi que d’un pôle financement et d’un pôle après-vente, constitués au sein du Groupe.

Basée en Loire Atlantique, CERENICIMO a structuré une organisation bâtie autour de représentations régionales au nombre de 8. Une importante logistique commerciale (25 collaborateurs) permet un maillage territorial auprès des CGP. Les fonctions logistiques ont été renforcées par le développement de CRM et logiciels propriétaires.

Lire (1 min.)

BlackRock se développe à Paris

Le bureau parisien de Simmons & Simmons, cabinet international d'avocats d'affaires, a accompagné BlackRock dans ses nouvelles ambitions. Si BlackRock, plus important gestionnaire d'actifs du monde, créé une filiale française de sa société de gestion de portefeuille, c'est essentiellement pour développer ses activités en Europe.

Lire (<1 min.)

L’or noir reprend des couleurs

Philippe Crevel
Au mois de mars, le baril de Brent a franchi la barre des 70 dollars. Le cours du pétrole profite non seulement de l’accélération de la croissance de l’économie mondiale mais aussi des tensions internationales.
Lire (1 min.)

Dans une histoire, c’est la morale qui compte

Hervé Goulletquer
Il y a de ces histoires qui commencent pareil et qui se finissent différemment. C’est la vie dit-on. Au-delà de ce qui peut être pris soit pour de la sagesse, soit pour de la résignation, c’est bien de cette façon que cela s’est passé sur les marchés de capitaux au cours de la première journée effective de l’année.
Lire (3 min.)

Momentum - La Turquie dans la tourmente

Sur fond d'engouement des investisseurs pour les marchés émergents, la lire turque décroche. La tension monte avec les Etats-Unis, qui voient d'un mauvais oeil les liens de la Turquie avec l'Iran, mais aussi avec la Chine. Décryptage. Notre expert Waldemar Brun-Theremin vous livre son analyse dans ce nouveau Momentum, votre incontournable rendez-vous financier !
Voir (<4 min.)

Pétrole, demain est un autre monde

Philippe Crevel
Le sommet de l’OPEP qui s’est tenu à Vienne, le 25 mai dernier, a, sans surprise, abouti à une prolongation de neuf mois de l’accord de novembre 2016. À court terme, cette simple prorogation est jugée insuffisante pour peser à la hausse sur les cours du pétrole. Néanmoins, contre toute attente, l’Iran pourrait accepter de signer cet accord ce qui en renforcerait la portée.
Lire (4 min.)

Portzamparc Gestion renforce son équipe commerciale

PORTZAMPARC Gestion équipe commerciale Matthieu Floc'h

Âgé de 29 ans, Matthieu Floc'h a commencé sa carrière en tant que Gérant Conseil, spécialisé dans l'accompagnement des investisseurs privés sur les marchés actions. Chez Portzamparc Gestion, il sera en charge de l'animation des conseillers en gestion de patrimoine sur la région Sud.

    Vous aimerez aussi https://lecourrierfinancier.fr/asset-management/video/20504-20504
Lire (1 min.)

Un nouveau Responsable de la distribution ETF chez J.P. Morgan

nouveau Responsable distribution ETF J.P. Morgan Le Léon

Alfred Le Léon prendra la responsabilité de la distribution ETF auprès des investisseurs professionnels, à Paris. Fort d'une solide expérience dans le domaine des ETF, initialement spécialiste produits ETF chez HSBC à Londres, Alfred Le Léon a fait ses armes chez Deutsche Bank, alors en charge de la commercialisation de la gamme ETF Xtrackers auprès de gérants, distributeurs et clients institutionnels.

Travaillant depuis 2017 à l'élaboration d'une plateforme internationale ETF, J.P. Morgan Asset Management souhaite renforcer ses équipes d'experts dédiés, enrichir sa gamme de produits, et accélérer son développement hexagonal en proposant aux investisseurs l’accès à des stratégies actives, strategic beta et passives au format ETF.

    Vous aimerez aussi https://lecourrierfinancier.fr/asset-management/breve/j-p-morgan-am-lance-trois-nouveaux-etf-obligataires-15870
Lire (1 min.)

L’Euro Finance Week se penche sur l’avenir de Saman Bank (Iran)

L'Euro Finance Week fait parti des plus grandes conférences bancaires et financières en Europe. Et pour la première fois en dix-huit édition, elle s'est intéressée aux relations économiques entre l'Iran et l'Europe en invitant à s'exprimer Vali Zarabiyeh, président du conseil d'administration de Saman Bank. Celui-ci a pu détailler les éléments caractérisant le climat des affaires en Iran. "En dépit des prix du pétrole restent bas l'année prochaine, la croissance économique de l'Iran va se poursuivre et le climat sera propice aux investissements étrangers" estime-t-il. Son intervention a aussi été l'occasion d'aborder les liens économiques entre l'Iran et l'Europe. Sans surprise, il s'est attardé sur les défis liés au ré-établissement de relations bancaires entre l'Iran et l'Europe. "Nous avons adopté toutes les mesures nécessaires pour attirer les investissements étrangers et encourager la participation à des projets économiques dans l'ère post-sanctions, et nous sommes prêts à renforcer notre coopération bancaire, même à un niveau plus élevé que dans l'ère pré-sanctions" a déclaré le président de Saman Bank. Cette démarche de normalisation des relations économiques s'accompagne d'une adaptation des lois iraniennes pour lutter contre le blanchiment d'argent . "La question de la lutte contre le blanchiment d'argent est un des sujets qui sont sous le feu des projecteurs dans le secteur bancaire ainsi que les relations internationales, constate Vali Zarabiyeh. Par conséquent, des efforts considérables ont été faits pour améliorer notre connaissance de la banque sur les nouvelles règles et les approches sur la lutte contre le blanchiment d'argent". A suivre...  
Lire (1 min.)