Stratégie d’investissement : le mouton et le chameau

Igor de Maack
L'analyse du comportement des investisseurs sur les marchés financiers ressemble parfois à une fable de La Fontaine. Que retenir des valeurs de croissance ? Quelles perspectives pour la gestion value ? Les explications d'Igor de Maack, Gérant et porte-parole de la gestion chez DNCA Finance.
Lire (3 min.)

Marchés financiers : quelles sont les attentes des investisseurs pour 2020 ?

Petter von Bonsdorff
En ce début d’année 2020, Petter von Bonsdorff, Directeur du Développement International chez Evli, propose de revenir sur les attentes des investisseurs pour l'année à venir. Quelles seront les tendances en matière d'allocation et surtout quelles sont les convictions d'Evli pour 2020 ?
Lire (3 min.)

SCPI ou immobilier en direct : quel choix pour bien préparer sa retraite ?

Eric Cosserat
A l’heure de la réforme des retraites, la plupart des Français, surtout ceux qui sont encore loin de cette échéance, ont bien conscience qu’ils risquent de devoir réaliser un effort d’épargne significatif. Dans cette optique de long terme, l’épargne immobilière peut être une solution pertinente et les SCPI offrent d’autres possibilités que l’achat immobilier en direct.
Lire (6 min.)

Primonial renforce sa structure capitalistique

Le groupe Primonial — spécialiste de la gestion financière en architecture ouverte — annonce ce mercredi 18 décembre avoir finalisé la réorganisation de son capital. Objectif, accélérer l’élargissement de sa gamme de solutions et son internationalisation. Le capital du groupe se répartit désormais de la façon suivante :

  • Bridgepoint et Latour Capital — regroupés dans une holding commune — représentent 67,8 % du capital et garantissent l’indépendance du groupe. Bridgepoint continue d’accompagner le groupe dans son développement en réinvestissant à hauteur de 33,9% du capital. Latour Capital revient au capital à hauteur de 33,9 % également, au sein desquels il a fédéré à ses côtés un groupe de co-investisseurs internationaux, aux implantations et aux domaines d’expertise complémentaires à ceux du Groupe : Aberdeen Standard Investments, Grosvenor Capital Management et LGT Capital Partners.
  • Société Générale Assurances prend 17,9 % du capital au travers d’un investissement de l’actif général de Sogécap, compagnie d'assurance vie et de capitalisation du groupe Société Générale.
  • Le Management et les salariés du Groupe Primonial détiennent 13,9%.
  • La Fondation AlphaOmega, un des acteurs pionniers de la Venture Philanthropy en France, détient le solde du capital soit 0,4 %.

Le non-coté et l'international

Stéphane Vidal, Président du groupe Primonial, déclare : « Cette configuration capitalistique — majoritairement détenu par deux fonds — nous permet de garantir notre indépendance opérationnelle, valeur essentielle aux yeux de nos collaborateurs, partenaires et clients. Par ailleurs, le fait d’accueillir à notre capital Société Générale Assurances un partenaire opérationnel du Groupe depuis plusieurs années et des acteurs internationaux de premier plan tels que Aberdeen, Grosvenor et LGT nous permettra de mettre en œuvre des synergies industrielles afin de poursuivre le développement de nouvelles expertises et solutions d’investissement au service de nos clients, notamment dans le domaine du non-coté, et d’accélérer notre déploiement à l’international ».

Lire (2 min.)

Le groupe Advenis nomme un directeur des opérations

Le groupe Advenis — spécialisé dans la gestion d’actifs immobiliers et financiers — annonce ce mercredi 15 janvier la nomination d'un directeur des opérations. Dans ce cadre, Romain Lourtioux (32 ans) devient responsable de la coordination des différentes filiales du groupe Advenis, et de l’élaboration et du suivi des feuilles de route par fonction/métier, en accord avec les axes stratégiques de l’entreprise.

Il pilote également la conduite de projets transverses tels que les acquisitions, partenariats, etc. En outre, Romain Lourtioux intervient pour le compte de la filiale Advenis Gestion Privée, où il apporte son soutien à la définition des orientations stratégiques et organisationnelles. Il est aussi responsable des produits et des partenariats.

Focus sur le parcours de Romain Lourtioux

Romain Lourtioux est titulaire d’un diplôme d’Ingénieur généraliste de l’ICAM de Nantes et d’un mastère spécialisé Strategy & Management of International Business de l’ESSEC Business School. Il possède plus de 7 ans d’expérience dans le domaine de la construction et de l’immobilier. Entre 2011 et 2017, il travaille comme responsable commercial Grand Ouest, puis directeur des partenariats Grand Ouest de PERL.

Pendant cette période, il pilote le développement commercial de la région Grand-Ouest. Il assume également la réorganisation interne de la région, en vue d’optimiser son efficacité commerciale. En 2018, il contribue au développement de la start-up OCUS où il est en charge du développement de la Business unit « Promotion & Immobilier ».

Lire (2 min.)

Foncia Pierre Gestion est rachetée par BlackFin Capital Partners

Foncia Pierre Gestion — spécialiste de la gestion des SCPI — annonce ce jeudi 16 janvier prendre son indépendance du groupe Foncia. La société de gestion accélère sa stratégie de croissance avec le soutien du fonds de capital-développement BlackFin Capital Partners. Le groupe Foncia détenait 100 % de la société jusqu'à l'acquisition par BlackFin. Basée à Paris, l'équipe de Foncia Pierre Gestion compte 28 professionnels expérimentés.

Créée en 1964, Foncia Pierre Gestion dispose d'une expertise reconnue en asset management et property management. Elle détient le record de la plus ancienne société de gestion de SCPI. Foncia Pierre Gestion gère 5 SCPI pour une capitalisation de près de 1,2 Md€. Ces fonds sont détenus par près de 19 000 associés, avec près de 500 actifs immobiliers sous gestion (bureaux, commerces, hôtels) qui représentant une surface de près de 450 000 m2.

Renforcement des équipes

Ce changement d’actionnaire permet à Foncia Pierre Gestion d’accéder à un portefeuille de clients institutionnels plus large, de développer son réseau de distribution — conseillers en gestion de patrimoine, banques privées, sites Internet spécialisés — et de renforcer la visibilité de son offre. Foncia Pierre Gestion souhaite fortement accélérer son développement.

Dans ce but, la taille des équipes notamment commerciales et marketing seront renforcées. « Proximité, réactivité, ces principes que nous partageons avec BlackFin Capital Partners sont les piliers de la relation de confiance que nous avons su créer avec nos investisseurs depuis plus de 30 ans », déclare Danielle François Brazier, directrice générale de Foncia Pierre Gestion.

Lire (2 min.)

Marchés : retour des investisseurs, le pire n’était donc pas certain…

Jean-Jacques Friedman
Ce mois-ci, l'optimisme revient sur les marchés et alimente une tendance haussière. Quels sont les secteurs économiques qui en profitent ? Quelles perspectives de croissance se dégagent ? Comment adapter sa stratégie d'investissement, et à quels indicateurs se fier ? Jean-Jacques Friedman, Chief Investment Officer de Natixis Wealth Management, partage son analyse.
Lire (6 min.)

DWS Top Dividende va distribuer près de 550 millions d’euros

Le groupe DWS — acteur mondial de la gestion d’actifs pour les institutionnels et clients privés — a annoncé qu'il distribuera ce vendredi 22 novembre environ 550 M€ aux investisseurs du fonds DWS Top Dividende. La valeur de distribution par action associée atteint 3,60 euros. C'est la plus élevée de tous les fonds des 63 ans d'existence de DWS, « un record » assure le groupe. Depuis son lancement en avril 2003, le fonds a atteint un rendement annuel moyen de distribution de 3,4 %.

Au total, environ 4,4 Mds€ ont été distribués. DWS Top Dividende a réalisé une performance annuelle moyenne de 9,4 %, avec une volatilité inférieure d'environ 25 % à celle du marché global, telle que mesurée par l'indice MSCI World. « Le fonds s'est avéré être un investissement très solide, en particulier dans un contexte de faibles taux d'intérêt et de rendements réels faibles, en partie négatifs, qui y sont associés », affirme Thomas Schuessler, co-responsable mondial Actions.

Stratégie de l'équipe Dividendes

Thomas Schuessler et son équipe gèrent actuellement environ 25 Mds€ de stratégies globales de dividendes. Cela correspond à près d'un quart du volume total des stratégies mondiales de distribution de dividendes enregistrées en Europe1. D'après DWS, cela fait du groupe le spécialiste incontesté du marché dans la catégorie « Global Equity Income ».

Ces dernières années, l'équipe Dividendes a géré des portefeuilles de dividendes mondiaux pour le compte d'investisseurs institutionnels. Elle a également intégré les critères écologiques, sociaux et environnementaux (ESG) dans sa stratégie. La durabilité est l'une des composante clé du fonds « DWS Invest ESG Equity Income » depuis son lancement en Août 2017.

Lire (2 min.)

Actifs réels : l’intérêt des investisseurs institutionnels en hausse, selon Aviva Investors

Aviva Investors — société mondiale de gestion d'actifs — présente ce mercredi 23 octobre son enquête annuelle sur les actifs réels, dénommée Real Assets Survey 2020 (en anglais). D'après ce document, les investisseurs institutionnels prévoient de renforcer leurs allocations aux actifs réels au cours des 12 prochains mois, dans un contexte de difficultés politiques et économiques. L'enquête a été menée auprès de 500 responsables de l’investissement, fonds de pension et assureurs.

Attrait pour les actifs réels

51 % des compagnies d'assurance et 37 % des fonds de pension pensent augmenter leurs investissements dans les actifs réels. Les incertitudes sur la croissance mondiale — ainsi que la probabilité de la persistance de taux d'intérêt bas — incitent les investisseurs institutionnels à se diversifier au profit des actifs privés. Ils recherchent également une éventuelle prime d'illiquidité par rapport aux marchés financiers traditionnels. Les assureurs (44 %) et les fonds de pension (38 %) s'inquiètent notamment des tensions commerciales — le Brexit, par exemple — et de leurs effets sur leurs investissements en actifs réels ces 12 prochains mois.

Dans le détail, les investisseurs privilégient une gestion multi-stratégies pour les actifs réels. L'immobilier direct (53 %), les actions d’infrastructure (53 %) et les financements structurés (52 %) figurent parmi les stratégies les plus recherchées par les fonds de pension. En ce qui concerne les compagnies d’assurance, la moitié devrait renforcer ses investissements dans le financement immobilier (54 %), les actions d’infrastructure (52 %) et le financement structuré (51 %).

« Le vif appétit pour les actifs réels n’est pas surprenant compte tenu des incertitudes politiques et économiques mondiales. En plus d’offrir aux investisseurs des revenus adaptés à leurs besoins et une diversification supplémentaire, les rendements de ces classes d’actifs ont été solides et soutenus par la prime d'illiquidité qu'ils peuvent offrir », déclare Mark Versey, Directeur des investissements d’Aviva Investors Real Assets.

Renforcement des critères ESG

Les conclusions de l’enquête mettent par ailleurs en évidence l’importance croissante des enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) pour les investisseurs, ainsi que la volonté de montrer l’intérêt d’investir sur des actifs réels au-delà du simple rendement financier. Pour 9 sondés sur 10, les facteurs ESG occupent une place importante dans leurs prises de décision en matière d’investissement.

Parmi eux, 40 % des compagnies d'assurance et 42 % des fonds de pension pensent qu'un « impact ESG favorable » fait partie intégrante de l’investissement sur les actifs réels. Les compagnies d'assurance (50 %) sont encore plus attachées que les fonds de pension (41 %) à la « transparence dans l'approche d'investissement ESG des sociétés de gestion d'actifs ».

« L’influence grandissante qu’exercent les enjeux ESG est par ailleurs incontestable. Néanmoins, l’absence d'informations facilement accessibles peut gêner l’identification des bénéfices ESG quantitatifs pour un projet donné. Cela rend d'autant plus difficile l'intégration de ces critères, qui doivent par conséquent être appréhendés au cas par cas », commente Mark Versey.

Risques liés aux actifs réels

L’enquête montre également que 43 % des compagnies d’assurance et 40 % des fonds de pension redoutent une « ingérence réglementaire », qui poserait des difficultés aux activités d'investissement. Les deux groupes (37 % des compagnies d'assurance et 30 % des fonds de pension) évoquent l’absence d’harmonisation européenne sur le plan réglementaire comme une source d'inquiétudes.

49 % des compagnies d'assurance et 45 % des fonds de pension estiment que « l’instabilité financière » constitue le risque le plus probable et le plus inquiétant pour les actifs réels à un horizon de 12 mois. Pour 30 % des compagnies d'assurance et 26 % des fonds de pension, les « difficultés à identifier des opportunités » restent le principal frein aux investissements dans les actifs réels ou à l'augmentation des allocations existantes.

« La frontière entre infrastructures, immobilier et dette privée est de plus en plus fine. Les investisseurs recherchent des portefeuilles multi-actifs qui répondent à leurs besoins, qu’il s'agisse de valoriser leur capital, générer des revenus à long terme ou des revenus prévisibles et indexés à l’inflation. L’arrivée de nouveaux investisseurs et la hausse des allocations existantes renforcent le risque d’engorgement et de pression sur les rendements sur les pans du marché les plus accessibles. Pour atteindre les résultats souhaités, les investisseurs devront donc tenir compte de ces éléments dans le cadre de la mise en œuvre de leur stratégie d’investissement », conclut Mark Versey.

Lire (5 min.)

Crowdfunding immobilier : des garanties pour mieux protéger les investisseurs

Ronan Diabat et Me Domitille Brevot
Investir sur une plateforme de crowdfunding immobilier séduit toujours plus de particuliers. Comme tout investissement, cela n’est pas exempt de risque. Quels dispositifs de garanties les plateformes mettent-elles en place pour protéger les particuliers ?
Lire (5 min.)

Capital-investissement : Vatel Capital primé par Gestion de Fortune

Vatel Capital — société de gestion indépendante — annonce ce mercredi 15 janvier avoir été récompensée lors du 27e Palmarès des Fournisseurs organisé par le magazine Gestion de Fortune. Agréée par l'AMF, Vatel Capital investit dans les PME cotées et non cotées. La société de gestion revendique plus de 450 M€ d’actifs sous encours.

Elle investit dans des entreprises de nombreux secteurs : santé, énergies renouvelables, services aux entreprises et internet notamment. Vatel Capital propose également une offre financière sur les actifs tangibles tels que la forêt, les terres agricoles et les énergies renouvelables.

Focus sur le palmarès de Vatel Capital

Vatel Capital a obtenu la 2e place dans la catégorie Capital-investissement, suite à une enquête quantitative et qualitative menée auprès de 4 500 conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CGPI) répartis sur toute la France. Le travail des gérants est régulièrement récompensé :

  • En mars 2017, Vatel Capital a été élu 3e société préférée des CGPI dans la catégorie « Capital-Investissement » du journal Investissements Conseils ;
  • En janvier 2016 et 2017, Vatel Capital a été noté 4 étoiles par Gestion de Fortune pour sa qualité de service ;
  • En 2015 et en 2018 le FCP Vatel Flexible a obtenu le Lipper Fund Award ;
  • En 2011, Vatel Capital a été élue société de gestion de portefeuille la plus dynamique, dans la catégorie « non coté » des Tremplins Morningstar.
Lire (2 min.)

Amiral Gestion recrute un Responsable Institutionnels et Grands comptes

Amiral Gestion —  société de gestion indépendante — annonce ce mercredi 15 janvier la nomination d'un nouveau Responsable Institutionnels et Grands comptes. Fin décembre 2019, la société revendiquait 3,9 Mds€ d'encours sous gestion. Basé à Paris, Ugo Emrinian (32 ans) travaillera en collaboration avec Benjamin Biard, Directeur du développement et Pierre-Antoine Door, Responsable Institutionnels et Grands comptes. Il poursuivra les développements auprès des clients institutionnels et grands comptes.

Ugo Emrinian supervisera également le développement commercial sur le marché italien, où la gamme Sextant est disponible depuis 2019. Ce recrutement s'inscrit dans la stratégie de développement d’Amiral Gestion. « L'international est un axe de développement sur lequel nous avons beaucoup d'ambition. L'expérience d'Ugo sur le marché italien nous sera précieuse », précise Benjamin Biard, Directeur du développement chez Amiral Gestion.

Focus sur le parcours d'Ugo Emrinian

Ugo Emrinian possède un Master en Finance de Marchés de l’INSEEC Business School de Paris. Après une première expérience d'Assistant trader chez Natixis, il développe une expertise de plus de 10 ans dans le développement commercial des grands comptes et institutionnels en France et en Italie. En 2010, il rejoint l'équipe commerciale institutionnelle de Swiss Life Asset Management. En 2015, Ugo Emrinian intègre Metropole Gestion. Il y est nommé Directeur commercial adjoint en 2019.   

Lire (2 min.)

Chine/Etats-Unis : entre espoir et conflit, les investisseurs hésitent

Vincent Boy
Dans un contexte tendu, les négociations commerciales se poursuivent cette semaine entre la Chine et les Etats-Unis. Les incertitudes subsistent sur une éventuelle hausse des sanctions à court terme. Comment ce risque se traduit-il sur les marchés ? Quels sont les indicateurs économiques à surveiller en priorité ? Vincent Boy, Analyste chez IG France, partage son analyse.
Lire (3 min.)

Marchés : Spectrum lance une place paneuropéenne pour les courtiers et les particuliers

Spectrum lance ce mercredi 4 septembre une nouvelle place de négociation paneuropéenne, à destination des courtiers et des investisseurs particuliers qui souhaitent négocier sur des produits dérivés cotés. Cette nouvelle plateforme offre un accès aux marchés financiers 24h/24 et 5j/7. Elle propose des turbos à effet de levier (turbo24), produits très populaires auprès des investisseurs particuliers européens. Les turbo24 couvrent actuellement de nombreux indices, devises et matières premières.

Spectrum a recu l’agrément de la BaFin en tant que système multilatéral de négociation (« MTF »), conformément à la Directive européenne sur les marchés d'instruments financiers (« MiFID »). Spectrum est une filiale du Groupe IG, spécialiste mondial du trading sur produits dérivés et membre du FTSE 250. « Nous souhaitons développer le marché européen, en permettant aux courtiers et aux investisseurs particuliers de bénéficier de plus d’efficacité et de simplicité, tout en conservant les avantages inhérents au trading sur une place de négociation », note Nicky Maan, PDG de Spectrum.

Echanger simultanément dans 8 pays européens

La plateforme a été conçue dans le but de fournir une connexion efficace pour les courtiers. Elle propose des tarifs compétitifs par rapport à ceux du marché existant. Son carnet d’ordres est transparent. Les ordres restent anonymes, mais les informations pré- et post-transaction sont rendues publiques. La plateforme permet un règlement bilatéral entre les membres et les turbo24 sont réglés au sein de Clearstream.

Les membres de l’équipe de direction de Spectrum sont issus de l’industrie du trading. Ils combinent l’expérience de places boursières traditionnelles et l’expertise et la connaissance des investisseurs particuliers. Les turbo24 sont disponibles pour échanger sur le site simultanément dans huit pays européens : France, Allemagne, Espagne, Irlande, Italie, Pays-Bas, Norvège et Suède. A moyen et long terme, à mesure que le nombre de participants de marché augmentera, de nouveaux produits seront ajoutés à la plateforme.

Lire (2 min.)