La difficile bataille de l’investissement

Philippe Crevel
En 2017, la reprise économique a reposé, en partie, sur le rebond de l’investissement des entreprises et des ménages. La poursuite de ce rebond conditionne la croissance de 2018 et des années à venir.
Lire (9 min.)

IA : LFDE lance « Echiquier Artificial Intelligence »

Elle sera commercialisée à compter du 19 juin au Luxembourg, en France d'ici la fin du mois de juin, puis à travers l'Europe. La Financière de l’Echiquier est ainsi la première société de gestion française à lancer un produit sur cette thématique de l’intelligence artificielle qui présente un très fort potentiel de croissance pour l’économie mondiale. Il s’agit d’un compartiment de la SICAV de droit luxembourgeois Echiquier Fund à destination des clients particuliers et professionnels dans une approche de diversification de leurs investissements. La gestion sera assurée par Rolando Grandi, également co-gérant du fonds Echiquier World Equity Growth et responsable du fonds FCM Robotique au sein de la gamme actions internationales et thématiques de LFDE, enrichie par ce nouveau produit.

IA : des développeurs aux infrastructures

Cette stratégie repose sur des convictions fortes du gérant fondées sur une approche de stock picking. Son univers est composé de toutes capitalisations boursières sur quatre segments : les développeurs d’IA, les utilisateurs adoptant ces technologies, les infrastructures dans lesquelles l’IA se déplace et enfin les entreprises qui développent des capacités sensorielles pour l’IA (vision, radars, capteurs). Selon Rolando Grandi, gérant actions internationales et thématiques : « D’ici à 2030, l’Intelligence Artificielle devrait ajouter 13 500 milliards d’euros à l’économie mondiale, soit l’équivalent économique de l’Union européenne. Ce marché en plein essor qui est en train de bouleverser nos modes de vie présente un potentiel de croissance indéniable. » « Nous sommes très heureux de proposer à nos clients et partenaires la possibilité d’investir sur cette thématique d’avenir qui offre de très nombreuses opportunités pour toutes les entreprises et tous les secteurs de l’économie, mais également aux épargnants sur une thématique de diversification nouvelle », commente Didier Le Menestrel, Président de La Financière de l'Echiquier.
Lire (2 min.)

L’intelligence artificielle n’a pas fini de révolutionner le secteur financier

Hugo Bompard
Malgré des principes déjà anciens et un premier effet de mode dans les années 1990-2000, c’est seulement depuis peu que l’« IA » trouve de véritables champs d’application grâce au big data et à l’augmentation des capacités informatiques. La finance est particulièrement concernée.
Lire (4 min.)

Les Assises du patrimoine et du conseil : S. Fantuz, L. Delavaud, P-Y. Lagarde & J-L. Gagnadre

Transformer le choc réglementaire en valeur ajoutée métier, la promesse est ambitieuse, mais est-elle réaliste ? À l'occasion des Assises de la gestion de patrimoine et du conseil aux entreprises, les associations représentantes s'expriment sur les bénéfices et préjudices liés aux nouveaux textes.

Faudra-t-il investir dans l'Intelligence Artificielle ? Quels seront les effets sur les petits épargnants ? Quelle incidence sur la rémunération ?  Stéphane Fantuz (CNCIF), Loïc Delavaud (CNCIOB), Pierre-Yves Lagarde (CNCIF) et Jean-Louis Gagnadre (CNCEF) partagent leur ressenti.
Voir (<5 min.)

L’ACPR/AMF lancent une consultation sur les investisseurs vulnérables

Dans un contexte de vieillissement démographique et de mutation digitale du secteur financier, le Pôle commun présente un état des lieux général des pratiques de commercialisation des produits financiers aux personnes âgées : besoins et difficultés éventuelles, mécanismes de protection et usages du marché. Le rapport vise à constituer une première base de réflexion et à ouvrir le débat, par le biais d’un appel à contributions, sur une série de questions-clés.

L’objectif est de trouver, en collaboration avec les consommateurs, les professionnels et les acteurs du vieillissement, les moyens d’identifier les bonnes pratiques de commercialisation à l’égard des personnes vieillissantes et vulnérables, au regard notamment de difficultés cognitives. L’ambition de ces travaux est double : s’assurer qu’un conseil adapté est délivré par les professionnels et qu’un consentement éclairé est donné par cette clientèle lors de la souscription de produits financiers.

L’ACPR et l’AMF invitent toutes les personnes intéressées à envoyer leurs contributions, qui nourriront les réflexions du Pôle commun pour la suite des travaux en 2019.

 
Lire (1 min.)

Janus Henderson lance un fonds sur la thématique des biotechs

Cette SICAV de droit luxembourgeois investira dans des sociétés innovantes du secteur de la biotechnologie, ou des sociétés liées à ce secteur, en ciblant plus particulièrement celles qui apportent une réponse aux importants besoins médicaux non satisfaits à travers le monde. Ce fonds ciblera les sociétés visant un développement de long-terme au sein d’un secteur très innovant et en rapide croissance.

Le nouveau fonds biotech de Janus Henderson sera co-géré par Andy Acker et Dan Lyons qui disposent, à eux deux, de plus de 40 ans d’expérience en matière d’investissement sur le secteur de la biotechnologie. Le fonds sera géré par une équipe d’experts issus du milieu scientifique et bénéficiera du soutien du reste de l’équipe d’investissement spécialisée dans le domaine de la santé de Janus Henderson.

Andy Acker constate : « Le rythme des progrès s’accélère dans l’industrie de la biotechnologie, ce qui signifie que les avancées médicales surviennent beaucoup plus rapidement. La FDA a, depuis le début de l’année, approuvé 55 nouvelles thérapies, établissant ainsi un record historique. Notre processus met l’accent sur les moteurs opérationnels et scientifiques essentiels à l’atténuation des risques et à l’identification des opportunités dont regorge ce secteur dynamique. »

Lire (1 min.)

Hausse de l’inflation : vers la fin d’un cycle de « stagnation séculaire » ?

Gérard Moulin
Après la grande crise financière de 2008, un des thèmes favoris des marchés était celui de la stagnation séculaire : un rythme de croissance économique structurellement plus lent, plafonnant à 2% et une inflation inexistante. Force est de constater que ce nouveau scenario est mis à mal par la réalité : les derniers indicateurs de conjoncture montrent que nous sommes revenus dans un cycle normal.
Lire (3 min.)

Truffle Capital renforce son équipe avec Daniele Genovesi

Titulaire d’un bachelor ‘‘Computer science’, d’un master ‘Robotics’, d’un master ‘Economy’ de l’Université de Pise, et d’un MBA de l’INSEAD, Daniele Genovesi a débuté sa carrière chez Accenture en Italie puis à Londres, puis chez Gartner Group, spécialisé sur les projets stratégiques de transformation digitale et de mise en place de leur implémentation autour de technologies d’intelligence artificielle et de l’internet des objets. Avant de rejoindre Truffle Capital il était chargé d’investissement pour le fonds 360 Capital Partners focalisé sur les domaines de l’intelligence Artificielle.

Chez Truffle Capital, Daniele Genovesi sera plus particulièrement en charge des sociétés FinTech et InsurTech développant des solutions de rupture dans les domaines du crédit, du scoring, de l’asset management, du risk management, de l’acquisition clients, du paiement, etc. en s’appuyant sur des technologies d’intelligence artificielle de blockchain, et d’internet des objets. Il conclut « La capacité de Truffle Capital à construire des startups bénéficiant de solides fondamentaux technologiques et à concilier entreprenariat et capital investissement est unique en France. Je suis donc très heureux de rejoindre une équipe pionnière de la FinTech et de l’InsurTech et de contribuer à la création des leaders de demain s’appuyant sur des ruptures rendues possibles par l’avènement de l’intelligence artificielle ou de la blockchain. »

Lire (1 min.)

We people

Didier Le Menestrel
Imaginer ce que sera notre vie dans 20 ans est, à l'heure de la révolution digitale, un exercice périlleux. La transformation du monde, désordonnée, s’opère à vive allure, et le vertige s'affirme jour après jour au gré des annonces toujours plus folles (connaissez-vous les crypto-monnaies ?) de cet univers des "possibles" qui se forge sous nos yeux.
Lire (3 min.)

Robo advisor : quand l’humain rencontre le robot

Guillaume Piard
Inspirés par le succès de leurs homologues américains, les robo advisors tricolores font désormais leur place sur le marché. Loin des idées reçues, leur gestion algorithmique des portefeuilles n’est pourtant pas synonyme de disparition de l’humain. Bien au contraire, le conseiller performe là où est sa valeur ajoutée.
Lire (4 min.)

Tikehau IM réalise le premier closing du fonds T2 Energy Transition Fund

Aujourd’hui, pour répondre aux défis du dérèglement climatique, les besoins d’investissement sont estimés par l’Agence Internationale de l’Énergie à 60 000 milliards d’euros pour les deux prochaines décennies. Dans ce contexte, T2 Energy Transition Fund a vocation à soutenir les acteurs européens de la transition énergétique de taille intermédiaire dans leur développement, leur transformation et leur expansion, notamment internationale.

Les investissements du fonds se concentreront sur les entreprises évoluant dans trois secteurs déterminants pour la transition énergétique :

  • La production d’énergies propres : mise en œuvre de solutions pour la diversification du mix énergétique, projets de production d’énergie à partir de ressources non carbonées.
  • La mobilité bas-carbone : développement d’infrastructures visant à accueillir les véhicules électriques, essor d’équipements et de services liés à la mobilité bas carbone et évolutions liées à l’utilisation du gaz naturel dans les transports en remplacement du diesel et du fuel marine.
  • L’amélioration de l’efficacité énergétique, du stockage et de la digitalisation : recherche et mise en œuvre de solutions pour le déploiement et l’optimisation du stockage d’énergie, optimisation de la consommation énergétique des bâtiments et des entreprises.

Un modèle opérationnel différenciant 

Née de la coopération entre Tikehau Investment Management et Total, le fonds T2 Energy Transition Fund a un modèle opérationnel différenciant qui s’appuie sur l’expertise de l’équipe d’investissement de Tikehau Investment Management tout en bénéficiant de l’expertise sectorielle et du réseau international de Total.

Le fonds dispose ainsi de 350M€ à l’issue de ce premier closing. Convaincus par le positionnement du fonds, Bpifrance et Groupama, investisseurs de références, ont souhaité rejoindre dès le premier closing les sponsors : Tikehau Capital et Total.

Lire (2 min.)

Euskal Herria, le premier FCPR de Newfund dédié aux start-up de la région Aquitaine

Newfund NAEH investira entre 150.000 euros et 500.000 euros dans des entreprises en phase de lancement qui réalisent un début de chiffre d’affaires, avec l’objectif d’en faire de futurs champions. Les start-up bénéficieront d’un accompagnement local grâce au soutien du réseau de souscripteurs bien implantés dans le tissu économique de la région. Agathe Descamps, docteur en droit des sociétés, sera la correspondante de Newfund en région.

Ces entreprises seront soutenues par l’équipe Newfund qui, depuis 10 ans, a investi dans plus de 80 start-up. Newfund connaît bien la région pour y avoir investi à plusieurs reprises et pour compter le Conseil Régional parmi ses souscripteurs depuis 2008.

Newfund est également présent aux Etats-Unis dans la Silicon Valley. Il mettra à disposition son savoir-faire en matière de déploiement aux Etats-Unis lorsque c’est pertinent pour les sociétés les plus ambitieuses du portefeuille Newfund NAEH.

De l’investissement subi à l’investissement choisi

Pour les investisseurs, Newfund NAEH est un produit d’un genre nouveau. En effet, la fin de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), et de la niche fiscale qui lui était liée, a libéré un espace d’investissement. Au lieu d’investir dans les anciens « fonds ISF » pour bénéficier de l’avantage fiscal, le souscripteur investit dans Newfund NAEH pour la performance d’un fonds géré de façon professionnelle sans « carotte fiscale » à l’investissement.

Lire (1 min.)

Prédictions 2018 : bienvenue dans le monde de l’entreprise intelligente

Mark Barrenechea
Tout juste commencé, 2018 sera placée sous le signe de l’entreprise intelligente, de l’IA, des voitures autonomes, des drones, des monnaies virtuelles, des objets connectés (IoT), de la sécurité, du Cloud et des appareils dits de périphérie. Ces technologies devraient non seulement changer notre façon de travailler, mais pourraient également jouer un rôle dans la santé ! Nous assisterons peut-être même à une percée médicale révolutionnaire qui permettra d’éradiquer les pathologies héréditaires.
Lire (9 min.)

Momentum - L'accélération de l'intelligence

L'intelligence artificielle ne fonctionne pas comme l'intelligence humaine. Elle va certainement plus vite et dépend de la qualité de l'algorithme qui la configure. Les données qui l'alimentent entrent également en ligne de compte. Plusieurs batailles sont menées de front. Notre expert Waldemar Brun-Theremin vous livre son analyse dans ce nouveau Momentum, votre incontournable rendez-vous financier !
Voir (<3 min.)