La dette d’infrastructures fait l’objet d’un nouveau fonds chez Aviva Investors

Florent Del Picchia, à Paris, et Sarah Wall, à Londres, tiendront les renes du fonds dédié à la dette d’infrastructures senior libellée en euro. Le fonds pourra investir dans l'énergie (production et renouvelables), les services aux collectivités, les transports ou encore les infrastructures sociales, avec un objectif de performance brute situé entre 180 à 200 points de base au-dessus du taux Euribor ou du mid-swap.

La dette d'infrastructures : une classe d'actifs attrayante

Le fonds a déjà clôturé sa première levée de fonds, grâce à l'accompagnement de cinq compagnies d’assurance européennes, et confirme ainsi l'intérêt croissant des investisseurs pour cette classe d'actifs. .

« Aviva Investors possède une longue expérience en matière d’origination des actifs et un historique de performance significatif sur le segment de la dette d’infrastructures. Le succès de cette première levée de fonds est révélateur de la forte demande des investisseurs institutionnels pour les actifs capables de générer des revenus stables à long terme assortis d’un faible niveau de volatilité », commente Antoine Maspétiol, Responsable de l’activité Dette Privée chez Aviva Investors France.

La dette d’infrastructures est l’une des composantes essentielles de la plateforme d’Aviva Investors, premier gestionnaire du Royaume-Uni et dixième européen en termes de gestion d'actifs d’infrastructures pan-européennes, en 2017. Désormais pleinement déployé, le premiers fonds de dette d’infrastructure d’Aviva Investors a été clôturé avec 450 millions d’euros d’engagements.

Avec près de 42 milliards d’euros en actifs réels, Darryl Murphy, Responsable de la dette d’infrastructures, dirige, entre Londres, paris et Toronto, une équipe de 26 professionnels, qui gère plus de 6 milliards d’euros d’actifs à l’échelle mondiale.

    Vous aimerez aussi  https://www.lecourrierfinancier.fr/asset-management/breve/aviva-investors-annonce-le-closing-dun-nouveau-fonds-dedie-a-la-dette-immobiliere-19622
Lire (2 min.)

Donald Trump et droits de douane : un impact positif sur les infrastructures

Durant la campagne présidentielle américaine de 2016, Donald Trump répétait à l’envi qu’il était nécessaire pour les États-Unis de renégocier les traités commerciaux comme l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) et plusieurs accords bilatéraux, dans le but de favoriser l’emploi et les entreprises domestiques.
Lire (4 min.)

Pays les plus attractifs pour les investisseurs en infrastructures : la France loin du podium !

Entre les critères économiques (PIB, croissance, consommation des ménages, taille du marché), politiques (stabilité, inflation) ou encore financiers (imposition, taux de crédit, assurances), les indicateurs d'attractivité d'un pays sont nombreux et exigeants. Si nos voisins allemands et anglais progressent, la France fait les frais du manque de continuité politique. 
Lire (6 min.)