Paris, la rue qui n’existe pas

Guy Marty
Paris, ville d’histoire ! On pourrait se promener dans Paris et, au seul nom des rues, évoquer des pages ordinaires, merveilleuses ou terribles de l’histoire de France. Mais il y a une rue qui n’existe pas…
Lire (1 min.)

Grand Paris : des opportunités à saisir grâce au crowdfunding immobilier

Gautier Allard
Le marché immobilier francilien affiche une attractivité record. Le chantier du Grand Paris contribue à l'envolée des prix, ce qui favorise les opérations immobilières. Où trouver les meilleures opportunités sur ce marché ? Quels avantages un investisseur peut-il tirer du crowdfunding immobilier ? Gautier Allard, Responsable corporate chez ClubFunding, partage son analyse.
Lire (4 min.)

Immobilier de bureaux : Sofidy aquiert 15 000 m2 à Suresnes

Sofidy — gestionnaire de fonds immobiliers et acteur indépendant des SCPI en France — annonce ce mardi 10 septembre l’acquisition de l’immeuble de bureaux 24QG à Suresnes (Hauts-de-Seine), pour le compte des associés de ses SCPI Immorente et Efimmo 1. « Le retard sensible de valeur du tertiaire par rapport au résidentiel dans ce secteur nous a — au-delà des qualités de l’immeuble et de ses occupants — conforté dans l’idée qu’il s’agit pour nos épargnants d’un investissement de qualité », explique Olivier Loussouarn, Directeur des investissements chez Sofidy.

Focus sur l'immeuble 24QG

Construit en 1989, cet actif développe une surface utile de 14 935 m² répartis en trois corps de bâtiments de cinq étages, et inclut deux patios arborés. L’immeuble 24QG se trouve sur les quais de Seine. Il bénéficie d’un emplacement stratégique, influencé par la dynamique du quartier d’affaires voisin, La Défense. Il est facilement accessible par les grands axes routiers ou les transports en commun.

Les bureaux ont été rénovés en 1994. Ils sont aujourd’hui occupés à 93 % pour une durée résiduelle d’environ quatre ans. 15 locataires différents assurent la mutualisation des risques locatifs, dont notamment Canon Medical System, Coheris, Médiaperformances ou encore Kéonys. Le rendement annuel AEM s’établit à près de 6 %. Pour cette transaction, Sofidy a été conseillé par JLL et CBRE.

Lire (2 min.)

Urbanisme temporaire : Novaxia signe une charte avec la Ville de Paris

Le groupe Novaxia — spécialiste de la promotion et de la gestion immobilière — annonce ce mardi 27 août la signature d'une charte avec la Ville de Paris pour le développement de l’urbanisme temporaire, avec une dizaine d’acteurs engagés dans l’aménagement du territoire & l’immobilier. Objectif, développer l’occupation temporaire des bâtiments.

« L’utilisation du temps de vacance et la mise à disposition de ces lieux vides est nécessaire alors qu’on compte plus de 3,5 millions de m² de bureaux vides en Ile-de-France et que près de 3 millions de Français souffrent du mal logement », explique Joachim Azan, Président-Fondateur de Novaxia.

Stratégie à long terme pour Novaxia

Novaxia investit ce secteur d'activité depuis 2015. Ainsi, le groupe a-t-il mis à disposition de Plateau Urbain — coopérative d’intérêt public dont Novaxia est désormais sociétaire — pendant 24 mois l'emplacement des « Petites Serres » dans le Ve arrondissement de Paris.

Cette opération a permis « à 17 personnes de bénéficier d’un hébergement d’urgence pendant ces 2 ans avec l’association Aurore ; à 47 start-ups & acteurs économiques de se développer en s’implantant au cœur de Paris ; et à la compagnie Antre De Rêves de développer le 1erthéâtre immersif au cœur de Paris, qui a reçu plus de 10 000 spectateurs », se félicite Joachim Azan.

Développer l'urbanisme temporaire

Le groupe Novaxia entend désormais répliquer ce modèle sur les autres sites qui lui appartiennent, « si le lieu s’y prête, comme à Bagnolet avec l’hébergement pendant 18 mois du collectif d’artiste le Wonder », indique Joachim Azan. L'entreprise a développé un fonds de dotation d'un montant de 1 M€ à destination des acteurs de l'urbanisme temporaire.

Objectif, accompagner ces acteurs dans leur projet de développement ou d'installation sur un site vacant. « Que le public se saisisse de ce sujet montre l’importance de ce mode d’utilisation de l’espace urbain, comme outil de préfiguration des nouveaux usages et de lutte contre le mal-logement », conclut Joachim Azan.

Lire (3 min.)

L’ACPR accueille un nouveau secrétaire général

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances, a nommé ce vendredi 11 octobre un nouveau secrétaire général (SG) de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Cette décision a été prise proposition du Gouverneur de la Banque de France, président de l'ACPR. Dans ce cadre, le poste de SG a été confié à Dominique Laboureix.

De par son parcours professionnel, Dominique Laboureix dispose d'une forte expérience ainsi que d'un compétence reconnue en termes de supervision financière. Il affiche également une très bonne connaissance des institutions européennes. 

Focus sur le parcours de Dominique Laboureix

Diplomé de l’Institut d’Études Politiques de Paris et en droit des affaires, Dominique Laboureix rejoint la Banque de France en 1988. Il travaille d'abord au sein de l’institution en tant qu’adjoint à la direction en charge des Systèmes de paiements et des infrastructures de Marchés. En 1993, il entre à la Commission bancaire pour devenir directeur adjoint du contrôle sur pièce, de 2004 à 2007.

En 2007, Dominique Laboureix devient directeur du département des Politiques et de la Recherche de la Commission bancaire, fonction qu’il conserve au sein de l’Autorité de contrôle prudentiel (ACP) à sa création, en mars 2010. De 2011 à 2013, il est directeur de la Direction Financière et du Contrôle de gestion de la Banque de France, pour laquelle il représente l’institution sur les questions de budget, de comptabilité et de revenu monétaire auprès de la Banque Centrale Européenne (BCE).

En 2013, Dominique Laboureix est chargé de créer la direction de la Résolution au sein de l’ACPR. En décembre 2014, il est nommé Membre du Conseil de la Résolution Unique nouvellement créé à Bruxelles, où il se charge en particulier de la planification de la résolution.

Lire (2 min.)

Sofidy recrute une Directrice des Ressources Humaines

Sofidy — gestionnaire de fonds immobiliers — annonce ce vendredi 11 octobre l'arrivée d'une Directrice des Ressources Humaines, également membre du comité de direction. Anne Mellier (47 ans) bénéficie de 20 ans d'expérience dans les métiers de la Banque et de la gestion d’actifs. Basée à Evry — siège historique de Sofidy — elle est rattachée au Directoire. Son objectif consiste à accompagner le développement de la société en déployant sa stratégie RH dans le cadre de la croissance soutenue de Sofidy.

« Avec plus de 160 collaborateurs en charge de nos différentes expertises, nous avons besoin de renforcer notre approche globale des ressources humaines pour accompagner la croissance de Sofidy. Le recrutement d’une personnalité avec une solide expérience comme Anne Mellier se présente comme une opportunité pour consolider notre développement dans le temps », déclare Jean-Marc Peter, Directeur Général de Sofidy.

Focus sur le parcours d'Anne Mellier

Anne Mellier

Diplômée de l’Université Paris XII, Anne Mellier est titulaire d’une licence AES en Administration Générale et de l’Institut d’Etudes Politiques de Lyon. Elle démarre sa carrière en 1996, à la Direction Financière du Crédit Agricole Asset Management (aujourd'hui Amundi). Elle occupe ensuite un poste en développement international, avant de devenir COO de la structure grecque jusqu’en 2010.

Anne Mellier intègre ensuite la Direction des Ressources Humaines d’Amundi, où elle occupe différents postes, notamment de Responsable Ressources humaines et de Responsable Politiques sociales et Rémunérations. En 2018, elle rejoint Crédit Agricole SA en tant que Directrice des Ressources Humaines adjointe. En 2019, elle accède au poste de Directrice des Ressources Humaines chez Sofidy.

Lire (2 min.)

Swiss Life AM rachète un portefeuille d’actifs de bureaux au centre de Paris

Swiss Life Asset Managers (AM) — filiale de gestion d'actifs du Groupe Swiss Life — annonce ce mardi 28 mai 2019 le rachat auprès de la foncière Terreïs d'un portefeuille de bureaux Prime, dont les actifs se situent dans le Quartier Central des Affaires (QCA) de Paris. Cette opération concerne 28 immeubles, dont la valorisation totale atteint 1,7 milliard d’euros.

Les actifs ont été acquis par des fonds immobiliers gérés par Swiss Life Asset Managers en Suisse, France, Allemagne et Luxembourg. L’un de ces fonds réunit notamment 4 investisseurs européens — aux côtés de l’assureur Swiss Life — pour un encours d’environ 1,3 milliard d’euros.

Dégager le potentiel locatif pour valoriser le patrimoine

90 % du portefeuille acquis se compose d’actifs de bureaux Prime situés dans Paris QCA. Ces immeubles de style haussmannien se trouvent au cœur de la capitale — principalement dans les Ier, IIe, VIIIe, IXe et Xe  arrondissements — dans les secteurs aujourd'hui les plus recherchés pour ce type de biens. Les utilisateurs présentent un profil diversifié, qui va de l’industrie du luxe à celui des nouvelles technologies.

« Nous allons maintenant œuvrer à dégager le potentiel locatif dont bénéficie ce portefeuille, afin de valoriser au mieux ce patrimoine de grande qualité pour le compte de nos clients. Ces immeubles vont s’inscrire également dans notre stratégie de développement durable par l’amélioration du profil ESG, via la démarche de progression que nous adoptons sur tous nos actifs », précise Fabrice Lombardo, Directeur des Activités Immobilières de Swiss Life AM France.

Une opération d'envergure pour Swiss Life AM

Ce rachat suit l’opération Vesta, qui avait permis au Groupe d'acquérir fin 2018 un portefeuille de logements de la SNCF avec CDC Habitat. Swiss Life Asset Managers France concrétise sa deuxième transaction majeure en 6 mois. Cette acquisition témoigne de la capacité du Groupe à prendre part à des opérations d’envergure sur le marché français, mais également attractives pour des investisseurs européens.

« Il s’agit d’une transaction majeuresur des actifs rares actuellement ce qui nous a notamment permis de constituer très rapidement un tour de table composé de grands institutionnels européens. Avec cette opération, Swiss Life Asset Managers France gèrera à fin juin 2019 plus de 9 milliards d’euros de bureaux », affirme Frédéric Bôl, Président du Directoire de Swiss Life Asset Managers France.

Lire (3 min.)

Immobilier de bureaux : PERIAL AM acquiert l’immeuble Horizon Défense à Suresnes

PERIAL Asset Management (AM) annonce ce lundi 13 mai l'achat d'un immeuble à Suresnes dans les Hauts-de-Seine, pour le compte de ses SCPI PF Grand Paris et PFO2. Le bâtiment « Horizon Défense » a été racheté auprès d'un fonds géré par UBS Immobilier France pour un montant de 80,8 M € acte en main. Dans cette transaction, PERIAL AM était accompagné par l’étude Oudot et Associés, et UBS Immobilier France par l’étude C&C Notaires. L'opération a été menée avec CBRE Capital Market.

L'immeuble de bureaux se situe rue Pagès, dans une zone économique dynamique au cœur de l'agglomération. Cette zone bénéficie d'une bonne accessibilité en transports en commun avec les lignes transiliennes SNCF L et U, le tramway T2 et de nombreuses lignes de bus. L’immeuble de bureaux développe une surface de 16 000 m², autour de 3 corps de bâtiment et 2 patios. L’acquisition comprend également 318 emplacements de parking.

Un actif intégralement loué pour 4 ans en moyenne

Entièrement rénové en 2012, l’actif bénéficie d’une certification BREEAM in use « VERY GOOD ». Il dispose de grands plateaux de 2 200 m² flexibles et offre aux utilisateurs une large gamme de services : RIE, cafétéria avec terrasses, fitness, business center, rooftop. « Horizon Défense » est intégralement loué à 9 locataires de premier rang, dont la durée ferme des baux est de 4 ans en moyenne.

« Cette acquisition nous permet de prendre position sur le marché dynamique de la Péri-Défense, au sein d’un parc de bureaux de plus de 400 000 m² qui constitue un pôle tertiaire à part entière, et assure la jonction entre les marchés de Paris Centre Ouest, La Défense et la boucle Sud. Cet immeuble offre une bonne mutualisation du risque locatif et un rendement attractif pour nos SCPI », précise Yann Guivarc’h, directeur général de PERIAL AM.

Lire (2 min.)

Ile-de-France : la région reçoit un « Trophée d’or des leaders de la finance du secteur public »

Valérie Pécresse — Présidente de la région Ile-de-France — et Stéphane Salini — Vice-Président chargé des Finances et de l’Évaluation des politiques publiques — se réjouissent pour l'Ile-de-France. La région vient de recevoir le « Trophée d’or des leaders de la finance du secteur public », à l’occasion du sommet des leaders de la finance. Cet événement qui a réuni 1 300 participants était organisé par le groupe Leaders League — éditeur du magazine Décideurs — ce jeudi 11 avril à Paris.

Trois bonnes pratiques de gestion mises à l'honneur

Ce prix récompense l’engagement quotidien de l’ensemble des agents de la Région, au service d’une gestion économe et ambitieuse. Le jury a particulièrement mis en valeur :

  • la volonté de la Région de faire de l’Ile-de-France une collectivité européenne de premier plan pour les émissions obligataires vertes et responsables. Elle est la 1ère collectivité territoriale d’Europe à avoir lancé des émissions obligataires avec un reporting annuel ;
  • la forte baisse des dépenses régionales. Au total, c’est plus de 1 Md€ d’économies cumulées qui ont été réalisées depuis 2015 sur les dépenses de fonctionnement, ce qui a permis de financer les nouveaux investissements. En 2019, les dépenses d’investissement dépasseront en volume les dépenses de fonctionnement ;
  • la politique « achats » volontariste, dont la dernière concrétisation est la nouvelle centrale d’achats territoriale, qui permet de mutualiser moyens et expertises d’achats au service de ses parties prenantes : lycées, organismes associés, autres collectivités, etc.
Lire (2 min.)

Saint Georges Promotion - Inauguration de la nouvelle agence parisienne

Saint Georges Promotion développe son activité sur l'Ile-de-France. À l'occasion de l'inauguration des nouveaux locaux, Alexandre Martel, Directeur d'agence Ile-De-France et Loïc Pujol, Président de la société, nous dévoilent la stratégie du promoteur et les opérations à venir sur ce nouveau territoire.
Voir (<3 min.)

ISR : Sycomore AM crée le fonds Sycomore Next Generation

Sycomore Asset Management (AM) — spécialiste de l’investissement sur les entreprises cotées — annonce ce lundi 14 octobre élargir sa gamme de fonds ISR. La société de gestion lance Sycomore Next Generation, un fonds diversifié patrimonial qui investit dans les entreprises dont les modèles sont compatibles avec l’objectif d’une croissance durable.

Sycomore Next Generation rejoint ainsi la famille des fonds déjà porteurs du label ISR d’Etat. La liste comporte déjà Sycomore Sélection Responsable, Sycomore Sélection Crédit, Sycomore Happy@Work, Sycomore Eco Solutions et Sycomore Shared Growth.

Quel positionnement ?

« Une démographie en expansion couplée à un vieillissement de la population créent de nouveaux besoins. La raréfaction/surconsommation des ressources naturelles appelle à revoir les méthodes de production et engendre de nouveaux modes de consommation. La robotique nous oblige à repenser les processus de recrutement, tandis que les nouvelles technologies ‘disruptent’ les usages… Ces transformations soulèvent la question du sort réservé aux générations futures », soulève Alexandre Taïeb, co-gérant du fonds.

Les gérants privilégient ainsi les entreprises en position d’influer positivement sur les générations futures, à savoir celles qui améliorent le niveau de vie (« Better Life »), les acteurs vertueux en matière d’énergie verte, de climat, de biodiversité(« Better Environment ») ou encore les sociétés qui accordent une attention particulière au bien-être de leurs collaborateurs (« Better Workplace »).

Un fonds patrimonial et responsable

Avec une approche patrimoniale, le fonds adopte une gestion opportuniste entre actions (0 à 50 %) et instruments obligataires (0 à 100 %). La poche obligataire se veut équilibrée entre dette corporate et publique, mais évolutive en fonction des tendances de marché. L’équipe de gestion s’appuie sur son expertise en stock picking et bond picking, enrichie de plus de 10 ans de recherche extra-financière réalisée par une équipe de 7 experts ESG.

« Cette liberté de gestion nous offre la latitude nécessaire pour répondre à un double enjeu qui s’inscrit dans notre démarche d’investisseur responsable : générer de la performance tout en conservant un niveau de risque maîtrisé d’une part, et répondre aux enjeux de développement durable d’autre part », souligne Stanislas de Bailliencourt, co-gérant du fonds Sycomore Next Generation.

ESG et conformité aux ODD de l'ONU

Outre son approche propriétaire en matière d’analyse fondamentale, Sycomore AM dispose de son propre modèle de notation des Etats. Il combine critères quantitatifs et qualitatifs, avec une dimension ESG prépondérante. « Nous nous engageons, au travers de notre code de transparence, à exclure les 32 pays non membres du pacte mondial des Nations Unies », précise Emmanuel de Sinety, co-gérant du fonds Sycomore Next Generation.

« Le fonds s’interdit par ailleurs d’investir dans les Etats qui n’obtiennent pas une note globale supérieure à 2/5 selon 5 piliers clés : 1/développement durable, 2/gouvernance/système politique, 3/santé économique, 4/corruption & droits humains, 5/inclusion sociale/égalité », ajoute Emmanuel de Sinety. Que ce soit sur la poche actions ou dettes d’entreprises, le fonds sélectionne en priorité les sociétés qui s’alignent sur les Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies et sur les indicateurs ESG long terme.

Lire (4 min.)

SCPI : Sofidy Efimmo 1 reçoit un prix pour sa gestion

Sofidy — gestionnaire de fonds immobiliers — annonce ce lundi 14 octobre avoir obtenu la médaille d’argent dans la catégorie « SCPI de bureaux », lors des Victoires de l’Assurance Vie et des SCPI, organisées par la revue Le Particulier (groupe Le Figaro). Cette médaille revient à la SCPI Efimmo 1, spécialisée dans l’immobilier de bureau depuis sa création en 1987. « Depuis plus de 30 ans, SOFIDY s’emploie à appliquer une gestion de bons pères de famille, afin d’offrir à ses épargnants des produits d’épargne pierre-papier de qualité », se félicite Jean-Marc Peter, Directeur Général de Sofidy.

Les Victoires de l’Assurance Vie et des SCPI sont organisées chaque année par le magazine Le Particulier. Elles ont visent à récompenser les meilleures SCPI ainsi que les meilleurs contrats d’assurance vie. Le jury — qui se compose de journalistes de la rédaction et de professionnels reconnus pour leurs expertises — sélectionne les meilleurs produits en s'appuyant sur des critères objectifs.

Focus sur les performances de Efimmo 1

« Notre SCPI de bureaux Efimmo 1 qui compte plus d’un milliard d’euros de capitalisation et près de mille unités locatives en portefeuille s’est imposée depuis quelques années comme un produit de référence sur le marché. En 2018, la SCPI s’est démarquée grâce à ses belles performances et à l’acquisition d’actifs de qualité en France et en Europe », déclare Nicolas Van Den Hende, Responsable de l’épargne chez Sofidy.

Lire (2 min.)

L’emprunteur francilien : qui sont les accédants d’Ile-de-France ?

Quel est le profil de l'emprunteur francilien ? Le Crédit Agricole d'Ile-France dévoile les résultats d'une enquête basée sur 11 000 prêts accordés au 1er semestre 2018.
Lire (1 min.)

Mehdi Gaïji & Jean-Pierre Albert - Horizon AM : 2018, vers une consolidation du marché immobilier

Après le pic atteint en 2017, et en dépit de volumes de vente toujours élevés, les acteurs attendent une relative consolidation du marché immobilier. Horizon AM, fidèle aux recettes qui ont fait son succès, misera, en 2018 et 2019, sur le neuf en Ile-de-France et l'ancien en région.
Voir (<3 min.)