Quelques baisses de taux en août, pas de risque de surchauffe sur le crédit

En août, quelques banques ont envoyé de nouveaux barèmes, orientés à la baisse ou stables… Alors que l’inflation remonte, les taux restent à des niveaux historiquement bas et les durées de prêts s’allongent. Mais jusqu’à quand ?
Lire (4 min.)

Où les prix du neuf sont-ils en hausse au premier semestre ?

Trouver-un-logement-neuf.com a dressé le bilan de l’évolution des prix des logements neufs au terme du premier semestre 2018. Depuis le début de l’année, les prix sont restés plutôt sages avec une hausse dans 130 villes sur 200 mais parfois, les compteurs s’affolent dans certaines localités. Tour d'horizon.
Lire (3 min.)

La hausse des prix de l’immobilier se confirme

Le prix de l’immobilier continue sa hausse dans la quasi-totalité des grandes villes françaises, selon une étude des Notaires de France. Bordeaux, très prisée depuis qu’elle est reliée par une ligne à grande vitesse à Paris, a vu le prix du mètre carré de ses appartements augmenter de plus de 12 % en 2017. Deux autres villes du Sud de la France – Nice et Lyon – suivent Bordeaux, où le prix au mètre carré s’établit à 3 590 €. Mais nombreuses sont les villes de province où le prix au mètre carré des appartements approchent les 2 500 €. Pour des tarifs plus raisonnables, mieux vaut se tourner vers Le Havre ou Saint-Étienne, qui affichent des prix à la baisse.
Voir

Bourse : nous vivons la deuxième plus longue hausse continue de l’histoire de Wall Street

Stefan Kreuzkamp
Comment comprendre les récents gains boursiers à Wall Street ? Une des façons d’évaluer la force du marché haussier est de regarder l’ampleur de la hausse depuis la dernière correction. Une autre façon de la mesurer pourrait être d’évaluer le temps qui s’est écoulé depuis cette correction. Ces deux méthodes mènent à deux conclusions différentes, comme le montre notre « Graphique de la semaine ».
Lire (1 min.)

Un premier fonds aux Etats-Unis pour Brickvest

Dernier né de la gamme de fonds d'investissement alternatifs (AIF) mono-stratégie proposée par Brickvest, HV8 est le premier à offrir aux investisseurs européens une exposition au marché américain en se concentrant sur les immeubles de prestige.

Le premier actif sélectionné par HV8 est le futur hôtel Hilton, estimé à 134,4 millions de dollars, et situé sur l'emblématique Navy Pier de Chicago.  Cette opportunité découle du partenariat établi entre BrickVest et ACRON AG, l'un des principaux gestionnaires de biens immobiliers basés en Suisse, avec un volume de transactions d'environ 1,7 milliard de francs suisses.

L'hôtel, actuellement en construction et dont l'ouverture est prévue pour l'été 2019, comptera 222 chambres offrant une vue sur la ville, le lac Michigan et la jetée. Il abritera le plus grand bar et « roof-top » restaurant d'Amérique, d'une superficie 2800 mètres carrés. Il s’agira du le seul hôtel à être construit sur le Navy Pier de Chicago, qui attire plus de neuf millions de touristes par an.

HV8 est proposé aux membres de la plateforme BrickVest « Access », sa plateforme de liquidité AIFM, dédiée aux investisseurs professionnels individuels et family offices.

Il s'agit du deuxième partenariat avec ACRON.  En juin 2018, BrickVest avait réalisé le premier closing de Harvest Investment 5 (HV5), un fonds d'investissement alternatifs (AIF) gérée par BrickVest et dont la stratégie de rendement dédiée au marché immobilier Suisse avait été développée en partenariat avec la firme Suisse.

Emmanuel Lumineau, PDG de BrickVest, commente : « La stratégie de HV8 répond à une demande croissante de nos investisseurs pour des opportunités d'investissement aux Etats-Unis, afin de profiter de la croissance et de la vigueur de l'économie Outre-Atlantique. Nous avons sélectionné cet actif parce qu’il offre un niveau élevé de liquidité aux investisseurs qui cherchent à diversifier géographiquement leur portefeuille.»

Lire (2 min.)

APRIL en négociations pour entrer au capital de La Centrale de Financement

La Centrale de Financement a été créée en 2013 par Sylvain Lefevre et Philippe Girou avec le support d’Artémis, société d’investissement de la famille Pinault. Dans le cadre de ce changement de partenaire, les dirigeants de La Centrale de Financement souhaitent renforcer leur participation au capital, en passant de 38 % à 44 %, tout en ouvrant 2 % du capital à son réseau. Après l’opération, APRIL disposera de 54 % du capital. Ce partenariat industriel avec APRIL permettra de réaliser des synergies fortes sur le marché du crédit immobilier et de son écosystème.

La conclusion de cette opération est subordonnée à la consultation préalable des instances représentatives du personnel de La Centrale de Financement, ainsi qu’aux approbations légales, réglementaires, juridiques et financières usuelles. Sous ces réserves, sa finalisation est attendue d’ici la fin du mois de septembre 2018.
Lire (1 min.)

La vigueur de l’euro est venue contrarier les marchés. Pour combien de temps ?

Vincent Guenzi
L’issue des élections françaises avait permis une hausse sensible des indices européens. Le recul du risque politique en zone euro avait aussi entrainé un rebond de la monnaie unique. Depuis, le redressement de l’activité s’est confirmé en Europe et les blocages politiques aux Etats-Unis se sont accumulés. En outre, la Banque Centrale européenne souhaiterait commencer à réduire son soutien monétaire, comme l’avait fait la Banque Centrale américaine avant elle.
Lire (3 min.)

L’Euro plus fort, une bonne nouvelle ?

Benoît Peloille
Une remontée qui inquiète. La remontée récente de la devise européenne a généré les premières inquiétudes en pesant sur certains secteurs très diversifiés à l’international, à l’image des valeurs industrielles ou technologiques.
Lire (3 min.)

Pour les marchés, Macron a déjà gagné

Euphorie sur la place parisienne ! Sans attendre les résultats finaux de l'élection présidentielle française, les marchés se sont emballés au lendemain du premier tour. L'absence d'un duel anti-européen anti-capitaliste au second tour a rassuré les investisseurs, et poussé les bourses de Paris et Berlin vers des plus hauts. Si les financiers sont rassérénés et célèbrent par anticipation la victoire du candidat centriste Emmanuel Macron, le risque Le Pen n'est pourtant pas écarté avec certitude... Gare à la glissade !
Lire (<1 min.)

Fed : vers une hausse des taux en mars ?

Matthieu Grouès
La perspective d’une hausse des taux de 0,50-0,75% à 0,75-1,00% est devenue une quasi-certitude pour les investisseurs le 15 mars prochain. Deux semaines plus tôt, la probabilité implicite était d’une chance sur trois. Entre temps, dans un contexte où les statistiques économiques étaient globalement favorables, de nombreux discours des membres de la Fed ont préparé le terrain.
Lire (2 min.)

Construction : tassement au deuxième trimestre

Les logements individuels poursuivent leur baisse (- 8,8 % après -0,9 %) quand les logements collectifs (y compris en résidence) continuent d'augmenter (+5,1 % après +2,5 %). Toujours en données trimestrielles CVS-CJO, les mises en chantier sont en baisse (-2,8 % après - 3,6 %) aussi bien dans l'individuel (-4,9 % après +1,4 %) que dans le collectif, y compris en résidence (-1,3 % après -7,0 %).

Selon le Ministère de la transition écologique et solidaire, sur douze mois, de juillet 2017 à juin 2018, le nombre de logements autorisés à la construction (486 600 unités) baisse de 0,7 % quand celui des mises en chantier (422 700 unités) augmente de 5,2 % par rapport à la même période, un an plus tôt (de juillet 2016 à juin 2017).

  (Source : Le Cercle de l'Epargne)
Lire (1 min.)

L’AFG et l’AMAFI publient un Guide sur les produits financiers ESG

Les thématiques environnementales, sociales ou de gouvernance (ESG) sont un sujet de préoccupation au cœur du développement actuel de l’économie. Elles suscitent non seulement l’intérêt croissant des investisseurs mais aussi la recherche par les adhérents de l’AFG et de l’AMAFI de solutions adaptées permettant de répondre à cet intérêt.

C’est dans cette perspective que l’AFG et l’AMAFI ont mis en place le Guide dans le cadre d’échanges avec l’AMF.

Lire (<1 min.)

L’inflation surprend à la hausse aux États-Unis

Les chiffres publiés pour le mois de janvier ont été plus forts qu’attendus par le consensus. L’inflation globale atteint 2,5% contre 2,4% attendu et l’inflation hors alimentation et énergie passe à 2,3% alors que le consensus attendait un ralentissement à 2,1%. Sur le mois, les prix hors alimentation et énergie progressent de 0,3% contre 0,2% attendu.
Lire (1 min.)

L’euphorie irrationnelle du Dow Jones après les premières annonces de Trump

À peine sept jours se sont écoulés depuis l’investiture de Donald Trump à la présidence américaine, et pourtant, l’horizon politique et économique du pays a déjà drastiquement changé.
Lire (1 min.)