Groupama Asset Management recrute une Directrice du Développement

Rebecca Fischer-Bensoussan rejoint Groupama Asset Management au poste de Directrice du Développement. Membre du Comité de Direction de l’Entreprise. Elle prend ainsi la responsabilité des équipes commerciales, services clients et Marketing.

Diplômée de l’ESSEC Business School, Rebecca Fischer-Bensoussan a débuté sa carrière en 2007 chez Morgan Stanley Investment Management au sein de l’équipe Distribution commerciale. De 2010 à 2016, elle a évolué chez Goldman Sachs Asset Management au poste de Responsable commerciale pour la France et Israël, où elle a assuré le développement de la clientèle tierce institutionnelle et « distribution ».

Depuis janvier 2017, Rebecca Fischer-Bensoussan était en poste chez Generali Investments, Responsable des équipes de Vente, Service Clients et Marketing en France, au Luxembourg et en Espagne. Elle travaille désormais sous la responsabilité de Jean-Marie Catala, Directeur Général Délégué de Groupama AM.

Lire (1 min.)

Groupama AM nomme un Responsable de la Gestion Multi Asset

   

Servane Duforest, 48 ans et diplômée d’HEC, compte plus de quinze ans d’expérience dans l’Asset Management.

Elle débute sa carrière en tant que consultante, puis auditeur-analyste crédit en France et au Brésil. En 1999, elle rejoint le Groupe BNP Paribas au poste de consultante en organisation.  En 2002, elle devient gérante de portefeuille, pour la filiale de gestion d’actifs du groupe, BNP Paribas Asset Management, avant d’intégrer les équipes de gestion de FundQuest, spécialiste de la sélection de fonds de la société de gestion.

En 2008, Servane Duforest rejoint Groupama Funds Pickers, filiale de gestion de Groupama Asset Management, comme analyste-gérante sénior. Elle participe au développement de l’expertise de multigestion directionnelle de Groupama Funds Pickers, puis de Groupama AM après la réintégration des activités de Groupama Fund Pickers au sein de Groupama AM. Depuis 2011, elle occupe le poste de responsable de la multigestion directionnelle.

En tant que Responsable de la Gestion Multi Asset, Servane Duforest a pour principales missions le développement de nouvelles propositions de gestion notamment de performance absolue, Total Return & Absolute Return, à destination de la clientèle institutionnelle et des clients particuliers, ainsi que l’accompagnement des réseaux en termes d’allocation d’actifs et de sélection de fonds

Lire (1 min.)

Groupama AM nomme un directeur du développement de l’offre assurantielle

Olivier Le Braz, 51 ans, est diplômé de l’ESC de Brest (devenu Brest Business School), spécialisation finance et comptabilité. Il compte près de 30 ans d’expérience dans l’univers de la gestion d’actifs. Olivier Le Braz débute sa carrière en 1990 au sein du Groupe Caisse des Dépôts en Espagne (Barcelone et Madrid, avant de rejoindre la Banque d’Orsay pour y développer la clientèle de grandes entreprises (1993 à 2001). Il intègre ensuite Robeco Gestions, au poste de Directeur du développement de la clientèle institutionnelle en France. Olivier Le Braz poursuit sa carrière en 2002 chez Orsay AM, où il développe la commercialisation de la gamme de solutions de gestion d’actifs du Groupe (Alternatif, Convertibles, Crédit, High Yield et Emergent) auprès d’une clientèle d’assureurs, de banques, d’Institutions de Retraite et de Prévoyance, et de sélectionneurs de fonds (multi-gérants). À la suite du rachat d’Orsay par Oddo & Cie en 2010, Olivier Le Braz est nommé Responsable du Pôle Distribution Externe chez Oddo AM. En 2012, il rejoint Rothschild Asset Management en tant que Directeur au sein du département Institutionnels, tout en exerçant les responsabilités de Country Manager pour l’Espagne. En tant que directeur du développement de l’offre de gestion assurantielle et des Partenariats, Olivier Le Braz conduira en France et en Europe la promotion et la commercialisation des solutions ALM (asset liability management) de Groupama Asset Management.
Olivier Le Braz
Lire (1 min.)

BlackRock nomme un CIO

Ce nouveau poste contribuera à renforcer la présence de BlackRock sur l’un des marchés européens les plus importants, en étroite collaboration avec les équipes commerciales françaises, les équipes de spécialistes produits ainsi qu’avec le BlackRock Investment Institute dont Isabelle Mateos y Lago est Directrice Générale et Cheffe de la stratégie d’investissement. Avant de rejoindre BlackRock, Henri Chabadel était responsable Multi-Asset et Ingénierie Financière chez Groupama Asset Management. Il a rejoint Groupama AM en 2008, où il a occupé différentes fonctions dont celles de Responsable Solutions d’Investissement et Responsable de Sigma Management (Absolute et Total Return). De 2002 à 2008, Henri Chabadel a travaillé chez HSBC Banque Privée, où il était Responsable de la Gestion des Risques, puis gestionnaire de portefeuille Multi-Asset. Il a débuté sa carrière à l’Inspection Générale de la Société Générale en 1998. Henri Chabadel est diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris.
Lire (1 min.)

DNCA Finance renforce ses équipes de gestion

DNCA Finance renforce ses équipes de gestion

DNCA Finance, affilié de Natixis Investment Managers, qui réunit plus de cent vingt personnes au sein de ses trois bureaux à Paris, Luxembourg et Milan, annonce ce vendredi 15 février l'arrivée d'une nouvelle gérante–analyste dans son équipe de gestion. Dans le cadre de ses fonctions, cette nouvelle recrue interviendra sur les actions françaises et européennes des fonds de la gamme.

Emilie Brunet-Manardo, 36 ans, est diplômée de l’ESCP. Elle affiche 13 ans d’expérience en analyse financière et en investissement (public ou privé). Emilie Brunet-Manardo a débuté sa carrière chez Oddo & Cie en 2006 en tant qu’analyste financier sell-side sur les valeurs européennes du secteur Agroalimentaire et Boissons.

Focus sur le parcours d'Emilie Brunet-Manardo

En 2010 elle rejoint l’équipe d’investissement du FSI, devenu Bpifrance, où elle occupe à partir de 2013 le poste de directrice d’investissement dans l’équipe de capital développement. Son rôle inclut le sourcing d’opportunités d’investissement au sein des Mid & Large capitalisations françaises, cotées ou non cotées, le pilotage du processus d’investissement et le suivi des participations.

Dans ce cadre, Emilie Brunet-Manardo a l’occasion de travailler sur différents secteurs comme l’agroalimentaire, les énergies renouvelables, l’Oil & Gas ou encore les services aux entreprises. Elle participe également à des opérations de restructuring. Elle occupe par ailleurs des fonctions d’administratrice de certaines sociétés du portefeuille.

Lire (2 min.)

L’AMF approfondit son analyse des effets du régime harmonisé de pas de cotation

Après une première étude réalisée après la mise en place au 3 janvier 2018 du régime harmonisé de pas de cotation en Europe découlant du nouveau cadre des marchés d’instruments financiers (MIF 2), l’Autorité des marchés financiers publie ce vendredi 15 février une analyse sur une période plus longue.  Celle-ci vient confirmer les premiers effets vertueux observés.

Une nouvelle étude sur une période de 10 mois

Cette nouvelle étude couvre une période de dix mois autour de la date d’entrée en application de MIF 2 et du nouveau régime européen de pas de cotation, soit d’août 2017 à mai 2018, et inclut des phases de volatilité plus élevée. Le périmètre d’analyse reste inchangé avec plus de 500 valeurs françaises : CAC 40, autres titres présentant une capitalisation supérieure ou proche de 1 milliard d’euros et titres de petites et moyennes entreprises.

Pour mémoire, le pas de cotation est l’écart minimum permis entre deux prix directement consécutifs sur le marché. Par exemple, si le pas est fixé à 5 centimes d’euros, cela signifie qu’après une cotation à 10 euros, la première surenchère possible est à 10,05 euros. D’une manière générale, un pas trop faible engendre des variations de prix insignifiantes et incessantes. Il se traduit par une augmentation du bruit dans le carnet d’ordres et une dégradation du mécanisme de formation des prix. En sens inverse, un pas trop élevé peut entraîner une liquidité réduite.

Le nouveau pas de cotations a eu l'effet recherché

Afin d’éviter ces écueils, l’Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) a défini les pas de cotation en fonction du profil de chaque titre (nombre de transactions par jour) et de son prix. La nouvelle étude de l’AMF, sur une période d’observation plus étendue, démontre que le nouveau régime de pas de cotation a eu l’effet recherché sur la qualité du marché.

Plusieurs indicateurs témoignent d’une profondeur accrue, de la réduction du bruit et d’une meilleure stabilité du carnet d’ordres : augmentation de la durée de vie médiane des ordres, fréquence de modifications des meilleurs prix moins importante, ratio ordres / transactions moins élevé. Ces éléments se vérifient dans des volumes constants voire supérieurs pour les PME. Il en découle une lisibilité accrue du processus de formation des prix sur le marché.

Cette nouvelle édition a été également l’occasion d’évaluer le coût effectif des transactions par catégorie d’acteurs : celui-ci a légèrement reculé sur les transactions réalisées pour le compte de client et apparaît légèrement en hausse pour les intervenants à haute fréquence.

Lire (3 min.)

Groupama renforce son équipe ESG

Jusqu’ici Directrice de la Recherche chez Groupama AM, Marie-Pierre Peillon est nommée Directrice de la Recherche et de la Stratégie ESG. Dans ses nouvelles fonctions, Marie-Pierre aura la responsabilité de la stratégie ESG de Groupama AM dans toutes ses composantes. Marie-Pierre Peillon a commencé sa carrière en tant qu’analyste financier en 1986 chez Concorde Finance, filiale de la Banque Worms. En 1989, elle rejoint le Groupe Viel comme intermédiaire sur les marchés de taux, puis comme chargée d’études sur les produits financiers. Elle intègre la compagnie d’assurance Gan en 1998 en tant qu’analyste crédit obligataire. En 2000, elle est chargée de développer le pôle d’analyse crédit et actions chez Groupama AM, puis à partir de 2003, d’intégrer l’analyse extra-financière à l’analyse financière. En 2012, Marie-Pierre est nommée Directrice de la Recherche, analyse économique, financière et extra-financière, ce pôle cherchant à intégrer l’approche macro-économique et micro. Marie-Pierre Peillon a été Présidente de la Société Française des Analystes Financiers (SFAF) de 2011 à 2014. En 2015, elle est nommée Présidente de la commission IR (Investissement Responsable) au sein de l'Association Française de gestion (AFG). Marie-Pierre est diplômée d’un doctorat en Sciences Economiques de l’Université Paris I -  Panthéon-Sorbonne et est diplômée de la SFAF. Aurélie de Barochez est nommée Responsable de l’intégration ESG. Sous la responsabilité de Marie-Pierre Peillon, Aurélie de Barochez sera en charge du pilotage de l’intégration transversale des critères d’analyse ESG à l’ensemble des gestions et de la conception d’outils et processus permettant ce déploiement. Aurélie de Barochez a débutésa carrière au poste d’analyste ISR chez Generali en 2011, puis chez Agicam. De 2012 à 2015, elle devient analyste, responsable de la labellisation des fonds ISR au sein de Novethic. Aurélie de Barochez a rejoint Groupama AM en 2015, comme analyste Financier et Extra-Financier, en charge du secteur de l’énergie et du pilier de l’Environnement. Elle a contribué à l’évolution de l’équipe d’analystes financiers vers un pôle d’intégration globale financier/extra-financier. Aurélie de Barochez est diplômée d’un Master en Management, Majeure Finance – Audencia Nantes et d’un Master en Droit International – Université de Paris II Panthéon Assas. Aurélie est également diplômée de la SFAF.
Lire (2 min.)

Groupama Gan Vie signe un partenariat avec Groupama AM, BlackRock, M&G et Pictet

Fort de la complémentarité des fonds proposés par les trois sociétés de gestion externes et ceux de Groupama AM, ces accords permettent ainsi à Groupama Gan Vie d’élargir ses propositions en termes de classes d’actifs et de travailler à de nouvelles offres d’assurance vie et de retraite.

Des partenaires prestigieux aux fonds complémentaires de Groupama AM

A la suite d’un appel d’offre lancé mi-2017, Groupama Gan Vie a sélectionné BlackRock, M&G et Pictet comme sociétés de gestion privilégiées pour l’accompagner dans le développement de son offre UC. Ces partenaires stratégiques ont été sélectionnés pour la qualité et la profondeur de leurs gammes de supports d’investissements. Leurs produits, associés aux expertises et à la qualité des supports de Groupama Asset Management, viendront renforcer la compétitivité de l’offre d’assurance vie et de retraite de Groupama Gan Vie à long terme.

De plus, la complémentarité évidente des expertises de ces sociétés de gestion avec le gérant d’actifs du Groupe, Groupama AM, était un prérequis dans le cadre de cette sélection et permet d’élargir le spectre d’expertises financières accessibles aux clients de Groupama Gan Vie. En effet, les gammes de fonds de ces partenaires reconnus figureront de manière privilégiée dans les allocations d’actifs proposées.

Au quotidien, les équipes de Groupama Gan Vie s’appuieront sur l’expérience ainsi que les ressources marketing et commerciales de ces sociétés pour soutenir l’effort de démocratisation de l’épargne financière pour ses clients et réseaux de distribution. La conclusion de ces partenariats se traduira également par des échanges continus entre les équipes de Groupama Gan Vie et chacune de ces sociétés de gestion afin d’apporter une bonne connaissance des stratégies d’investissement des supports sélectionnés, et ce dans le cadre d’un suivi très régulier. Le soutien aux équipes de distribution des réseaux Groupama-Gan est un pilier essentiel de ce partenariat de long terme et les prochains mois seront donc consacrés à la présentation des expertises spécifiques de chaque partenaire dans les différentes Caisses Régionales.

Groupama Gan Vie crée son Unité de Solutions Financières (USF)

Pour répondre aux objectifs du groupe Groupama et continuer son accélération dans la commercialisation des UC pour les années à venir, Groupama Gan Vie s’est doté en interne d’un pôle composé d’une équipe d’experts dédiés. L’Unité de Solutions Financières aura pour principales missions de développer et d’améliorer le panel d’offres, d’en assurer le pilotage mais aussi de superviser les partenariats stratégiques noués avec Groupama AM, BlackRock, M&G et Pictet. Dans un souci de respect du devoir de conseil, l’Unité de Solutions Financières sera au cœur de l’assemblage de ces offres en proposant des allocations construites selon le profil de risque déterminé du client. Ces experts contribueront également à l’animation de l’ensemble des réseaux du groupe Groupama en leur apportant un support tant pour la distribution de ces offres auprès des clients que pour le suivi post-commercialisation.

Lire (3 min.)

Groupama AM nomme une nouvelle Directrice Contrôles et Juridique

Laure Mazzoléni-Robin, 50 ans, dispose d’un diplôme d'études supérieures commerciales, administratives et financières, de l’Ecole supérieure de Commerce et de Management de Bordeaux. Elle compte 27 ans d’expérience dans la réglementation des services financiers.

Elle intègre Generali Investments France en 2008, en charge de la conformité et du contrôle interne (RCCI) puis rejoint la direction des Opérations de Generali Investments Europe à partir de 2012 pour prendre une dimension plus internationale.

Laure a débuté sa carrière en 1990 comme Auditeur chez Salustro Reydel avant d’exercer différentes fonctions dans l’asset management lui procurant une vision transversale de ce métier (juridique, administration de fonds, épargne salariale, conseil…). 

Jean-Marie Catala, Directeur Général Délégué commente : « Le recrutement de Laure Mazzoléni-Robin intervient dans un contexte réglementaire critique pour les asset managers, avec les mises en œuvre de Solvency 2, Bâle 3 et Mifid 2. Son profil pluridisciplinaire et sa solide expérience de terrain nous aideront à consolider notre stratégie face aux enjeux réglementaires et à mieux anticiper leurs impacts sur notre organisation ».  

 

Lire (1 min.)

Euro Capital Durable et Groupama Crédit Euro ISR reçoivent le label ISR

Engagée depuis plus de quinze ans sur le terrain de l’investissement socialement responsable (ISR), Groupama Asset Management affirme sa conviction qu’un émetteur est d’autant plus performant qu’il intègre les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) au cœur de sa stratégie.

« Les attentes des clients, désormais à la recherche d’une finance plus stable et durable, ont participé à cette évolution de place et Groupama Asset Management, s’impose naturellement comme une référence auprès des clients soucieux d’une performance respectueuse des enjeux RSE », commente Philippe Setbon, Directeur Général de Groupama AM.
Lire (1 min.)

Natixis Investment Managers nomme son premier Responsable RSE et ESG

La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et les critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) deviennent de plus en plus incontournables. Natixis Investment Managers, acteur mondial de la gestion d’actifs avec 808 milliards d’euros d’encours sous gestion, annonce ce vendredi 15 février la nomination de son premier Responsable RSE et ESG, dont le poste sera basé à Paris.

La stratégie ESG de Natixis Investment Managers

Harald Walkate aura pour mission de piloter la politique RSE et de coordonner la stratégie ESG de Natixis Investment Managers à l’échelle mondiale, dans l’ensemble de son réseau de distribution et auprès des affiliés de Natixis Investment Managers. Il sera rattaché à Beverly Bearden, Directrice générale adjointe de Natixis Investment Managers, et à Christophe Lanne, responsable de la Transformation du pôle Gestion d'Actifs et Banque Privée.

« La Responsabilité Sociétale des Entreprises est au cœur de la philosophie de Natixis et l’un des piliers de notre plan 2020 New Dimension », déclare Beverly Bearden. « Nos clients souhaitent désormais investir dans des entreprises ayant un impact social et environnemental positif », renchérit Christophe Lanne. De son côté, Harald Walkate explique : « Natixis Investment Managers est l’un des leaders de la gestion ESG grâce à son implication dans des initiatives majeures telles que les Principes pour l’investissement responsable des Nations Unies, le G7 et l’Alliance des dirigeants engagés pour le climat du Forum économique mondial. »

Focus sur le parcours d'Harald Walkate

Harald Walkate était auparavant Vice-président senior en charge de l’investissement responsable chez Aegon Asset Management (AAM) (Pays-Bas). Il était responsable de l’intégration ESG, des initiatives d’engagement et de l’impact investing pour le groupe Aegon et AAM.

Dans ses précédentes fonctions, Harald Walkate a travaillé au sein du département New Business Initiatives d’AAM et développait des stratégies dédiées aux investisseurs institutionnels. Depuis 2018, il est également conseiller pour le « Impact Management Project (IMP) » sous détachement d’Aegon. Il conservera ce rôle de conseiller une fois chez Natixis Investment Managers.

Lire (3 min.)

Swiss Life AM va acquérir un portefeuille d’actifs de bureaux d’exception à Paris

Swiss Life Asset Managers est sur le point d'acquérir dans le Quartier Central des Affaires (QCA) de Paris un portefeuille de bureaux prime de Terreïs. Un protocole d'accord a été signé avec Terreïs pour un total de 28 actifs, valorisés à 1,7 milliard d'euros. Le transfert de propriété devrait intervenir au 2e trimestre 2019.

90 % d'actifs dans des immeubles haussmanniens

Les actifs seront acquis par des fonds immobiliers gérés par des entités de Swiss Life Asset Managers situées en Suisse, France, Allemagne et au Luxembourg. De quoi offrir à leurs clients habituels et futurs investisseurs un accès unique au marché de bureaux de Paris QCA.

90 % du portefeuille concerne des actifs de bureaux primes situés dans Paris QCA. Au cœur de la capitale, ces immeubles de style « haussmannien » sont principalement localisés dans les 1er, 2e, 8e, 9e et 10e arrondissements. Ces secteurs sont les plus recherchés aujourd'hui, avec une grande diversification des utilisateurs, qui va de l'industrie du luxe à celle des nouvelles technologies.

Un accès unique au marché des bureaux de Paris QCA

« Nous offrons ainsi à nos clients de bénéficier d'un accès unique au marché des bureaux de Paris QCA en leur permettant de se positionner sur des immeubles de grande qualité, rarement accessibles, dans des emplacements « prime » mais avec une réserve de potentiel locatif à activer via notre asset management » précise Frédéric Bôl, CEO France de Swiss Life Asset Managers.

Paris reste l'un des marchés immobiliers les plus prisés en Europe, avec un taux de vacance très faible et des loyers en hausse sur le secteur des bureaux. Les développements de nouveaux bureaux restent très rares dans la capitale française. Le parc immobilier du QCA n'a connu qu'une augmentation de 6 % sur les 40 dernières années, ce qui renforce encore l'attractivité du marché parisien.

Lire (2 min.)

Alexandre Piazza devient Responsable de la Gestion ALM de Groupama AM

alexandre-piazza

Alexandre PIAZZA, 32 ans, est diplômé du Magistère Banque et Finance et du Master 2 Techniques Financières et Bancaires de l’Université Paris II Panthéon Assas. Il compte 9 ans d’expérience sur les marchés financiers.

En 2010, il intègre MIF Assurances (Mutuelle d’Ivry) en tant que Gérant Taux, puis devient en 2012 Responsable des Investissements (gestion de portefeuilles taux/crédit/actions/structurés), et enfin Directeur des Investissements en 2015. Alexandre a débuté sa carrière en 2007 chez BNP Paribas à Londres en vente de produits dérivés de matières premières, puis poursuit en 2008 chez Dalkia (Groupe EDF), comme Trader produits dérivés-matières premières.

Il enseigne la gestion obligataire à l’Université Paris II Panthéon – Assas, et travaille depuis 2014 sur une thèse de Doctorat en Sciences Economiques au Laboratoire d’Economie Mathématique et de Microéconomie Appliquée de Paris II :   « Gestion de portefeuille obligataire dynamique dans un actif d’assureur sous contrainte d’ALM, de comptabilité et Solvency 2 ».

Parmi les clients externes, Alexandre Piazza et son équipe de 3 personnes accompagneront notamment les assureurs, les mutuelles et les instituts de prévoyance.

 
Lire (1 min.)

Groupama AM a collecté 4,5 milliards d’euros auprès de ses clients externes en 2016

Grâce à une collecte nette auprès de la clientèle externe de 4,5 milliards d’euros au 31 août 2016, et un développement international soutenu, Groupama Asset Management renforce significativement ses encours sous gestion.
Lire (1 min.)