AMPLEGEST nomme un Gérant privé

Amplegest nomme gérant dulcire

 

Jean-François Dulcire, 55 ans, a précédemment travaillé chez Tocqueville Finance (2006-2018) où il assumait la fonction de Co-Directeur de la Gestion Privée après avoir occupé les postes de Directeur adjoint et de Gérant privé. Il débute sa carrière en 1987 au sein de la banque privée Neuflize (groupe ABN AMRO) en qualité de Fondé de pouvoir Clientèle Privée avant de rejoindre en 1994 B*Capital, entreprise d’investissement du groupe BNP Paribas pour occuper le poste de Directeur adjoint et Gérant privé jusqu’en 2006.

Jean-François Dulcire est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (Sciences Po) en 1985 et de la SFAF en 1991.

Lire (1 min.)

La banque privée traditionnelle est-elle vouée à disparaître ?

Albert d'Anthoüard
Faible digitalisation, bouleversements réglementaires, concurrence des Fintechs : d’importants défis sont à relever dans le monde feutré de la gestion privée. Saura-t-elle évoluer à temps ?
Lire (4 min.)

MiFID II : Bien perçue mais incomprise

Lancé en mars 2014, l’Observatoire de la banque privée, réalisée cette année par l’Institut Opinion Way pour Swiss Life Banque Privée, a rendu ses enseignements : une image globalement positive pour l’activité, une relation phygitale plébiscitée et un a priori plutôt positif concernant la nouvelle réglementation européenne MiFID II.
Lire (3 min.)

Equance renforce son service en Gestion privée

Dans le cadre de son développement, Equance renforce son service Gestion privée avec la nomination de Patrick Janel, responsable de la Gestion privée. Il est rejoint par Robin Poncet, ingénieur patrimonial, anciennement au service immobilier qui apporte à l’équipe son expertise en immobilier. Quant à Aurélien Auglans, auparavant ingénieur patrimonial au service Gestion privée, il est désormais en charge du développement du pôle Asset Management. Ils sont rejoints par Florent Issert, qui aura pour mission de développer une offre à destination des chefs d’entreprise.

Patrick Janel a débuté sa carrière en 1998 en tant que juriste d’entreprise, en France, puis aux Etats-Unis chez Genesys Conferencing. De retour en France, il fait le choix de s’orienter vers la gestion de patrimoine. Après plusieurs expériences en cabinet indépendant et dans le secteur bancaire, il intègre Equance, en 2017, en tant qu’ingénieur patrimonial.

Patrick Janel, 45 ans et titulaire d’un DESS DJCE en droit des affaires et d’un Master 2 en gestion de patrimoine de l’Université de Clermont-Ferrand.

Robin Poncet, conseiller en gestion de patrimoine pendant plusieurs années au sein de réseaux bancaires, rejoint le Groupe Equance, il y a 3 ans. Ingénieur patrimonial au service Gestion Privée, il apporte notamment à l‘équipe son expertise en immobilier.

Robin Poncet, 28 ans et diplômé d’un Master 2 Finance avec une spécialisation en Gestion de Patrimoine de l’Institut des Sciences de l’Entreprise et du Management de Montpellier.

  

Aurélien Auglans débute sa carrière dans l’univers bancaire où il se spécialise dans la gestion de patrimoine. En 2015, il rejoint le groupe Equance en tant qu’ingénieur patrimonial au service Gestion privée. Il intervient désormais aux côtés de Patrick Janel pour développer le pôle Asset Management.

Aurélien Auglans, 36 ans, est titulaire d’un Master 2 de Gestion de patrimoine de l’Université de Clermont-Ferrand. Il est aussi diplômé de l’Ecole supérieure de commerce de Clermont-Ferrand.

Florent Issert, fort d’une expérience de plus de quinze ans, au sein des cabinets d’expertise-comptable RSM-SOFIRA et EXCO, rejoint le groupe Equance pour contribuer au développement d’une offre de service à destination des dirigeants d’entreprises. Cette offre, développée en partenariat avec des experts-comptables, permet de faire un lien étroit entre le patrimoine privé et le patrimoine professionnel du dirigeant.

Florent Issert, 34 ans, est titulaire d’un diplôme d’expertise-comptable (Mémoire sur le thème de l’accompagnement patrimonial du chef d’entreprise) et d’un diplôme de conseil en gestion de patrimoine de l’Université de Clermont-Ferrand (AUREP).

Lire (3 min.)

Amiral Gestion renforce son pôle Développement

Pierre-Antoine Door est nommé Responsable des Relations Investisseurs Institutionnels et Jean-Christophe Drillaud rejoint Amiral Gestion en tant que Directeur Marketing et Communication, dans l'optique de mieux répondre aux exigences des investisseurs en termes de transparence.

Amiral Gestion developpement Pierre-Antoine Door

Diplômé en Droit (Université d’Orléans) et après une formation à l’ESG Paris, Pierre-Antoine Door a d’abord été consultant de 2000 à 2008 (chez CDC AM, Maaf Assurances, BNP Paribas CIB, Natixis AM,…) avant d'épauler le développement de Tocqueville Finance de 2008 à 2014. Il rejoint ensuite Métropole Gestion pour gérer la clientèle institutionnelle.

Amiral gestion developpement Jean-Christophe Drillaud

Diplômé de Kedge - Marseille après des études économiques, Jean-Christophe Drillaud débute sa carrière au marketing chez Société Générale AM. En 2005, il devient chargé de relations investisseurs chez Lombard Odier Investment Manager, avant d'intégrer OFI Asset Management en 2007. Il y occupe différents postes avant d'être nommé Directeur adjoint du développement international en 2017.

      Vous aimerez aussi https://lecourrierfinancier.fr/asset-management/breve/amiral-gestion-se-renforce-espagne-12498
Lire (1 min.)

Dorval Manageurs Small Cap Euro supprime les droits d’entrée

Depuis son lancement en 2014, le succès commercial du fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro, éligible au PEA et au PEA-PME, avait porté sa taille proche de sa capacité maximale de gestion. C’est pourquoi Dorval Asset Management avait pris, le 19 mai 2017, la décision d’introduire des droits d’entrée de 4% acquis au fonds. Cette démarche visait à limiter la taille de l’encours du fonds nécessaire à une gestion des investissements respectant les critères du PEA et du PEA PME. Le fonds ayant retrouvé de la capacité de gestion, les droits d’entrée acquis au fonds sont supprimés à compter du 20 septembre 2018.

Un positionnement original

La sélection de titres de petites et moyennes capitalisations de la zone Euro, fondée sur une analyse de la qualité des dirigeants et du tandem "manageur- entreprise". Au sein de la gamme « Manageurs » 100 % actions, le fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro permet aux investisseurs de bénéficier du dynamisme des petites et moyennes capitalisations françaises et européennes positionnées sur des marchés de niche ou en forte croissance selon les gérants de Dorval Asset Management.

Depuis 2010, ces valeurs sont les principales bénéficiaires de la reprise économique européenne. Ainsi, entre le 28 mai 2010 et le 30 août 2018, l’indice MSCI Emu Small Cap Eur a enregistré une hausse de +155% pour une croissance des bénéfices par action de l’ordre de 130%, contre une progression de l’indice MSCI Emu Large Cap Eur de + 82.0% pour une croissance des bénéfices de 25%.

Depuis son lancement le 10 janvier 2014, le fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro a réalisé une performance cumulée de +113.7% soit une performance annualisée de 17.8% (Part R au 31 août 2018), contre une progression de son indicateur de référence MSCI Emu Small Cap EUR (NR) de  +60.9% (performance cumulée). Le fonds (part R) affiche une volatilité de 10,8% sur 1 an et 11,1% sur 3 ans contre respectivement 10,1% et 13,7% pour son indicateur de référence.

Un fonds éligible au PEA, au PEA-PME et à l’assurance-vie

L’investissement du fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro en valeurs de petites capitalisations européennes dont notamment françaises le rend particulièrement attractif pour une clientèle recherchant un placement PEA ou PEA-PME. Au 31 août 2018, les sociétés dont la capitalisation boursière est inférieure à 500 M€ et celles comprises entre 500 M€ et 1 Md€ représentent respectivement 52,6% et 28,8 % de l’actif net du fonds.

Investir dans les petites capitalisations à travers le fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro permet donc à la fois d’investir dans l’économie et de soutenir des sociétés souvent positionnées sur des marchés très ciblés ou de nouveaux marchés, tout en bénéficiant d’un cadre fiscal attractif sur le moyen terme.

      Vous aimerez aussi https://lecourrierfinancier.fr/asset-management/breve/dorval-asset-management-renforce-son-comite-dinvestissement-1059
Lire (3 min.)

Benoist LOMBARD - CNCGP : Quelles actualités pour 2018 ?

Le 27 mars dernier se tenait le congrès de la Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine (CNCGP). À cette occasion, Benoist Lombard, président de ce syndicat professionnel, évoque les enjeux et chantiers de la gestion privée pour 2018 : digitalisation des parcours clients, changements réglementaires, investissement productif, et la première édition du Sommet BFM Patrimoine.
Voir (<4 min.)

Equance poursuit son internationalisation

Elle envisage aussi d’acquérir deux nouveaux cabinets de gestion de patrimoine en France, dans la perspective de faciliter le retour des expatriés.

En 2017, le groupe Equance a enregistré une croissance de +35 % de son chiffre d'affaires par rapport à 2016. Le montant des actifs conseillés par le cabinet s’élève à 550 millions d’euros à fin 2017. Aujourd’hui, Equance compte une centaine de collaborateurs. Il est présent dans 54 pays avec près de 8000 clients répartis dans plus de 90 pays.

En 2017, la société a continué son développement à l’international avec l’ouverture de 4 nouvelles destinations (Abu Dhabi, Côte d’Ivoire, Russie, Tunisie). Elle a procédé aussi au rachat d’un portefeuille parisien de plus de 300 clients.

En 2018, pour soutenir la croissance du groupe à l’international, 6 nouvelles destinations sont en cours d’ouverture notamment en Belgique, au Canada, au Maroc, à Milan, au Liban et en Syrie.

De nouveaux recrutements sont aussi prévus au siège en informatique dans la perspective d’automatiser les processus en lien avec MIFID 2 et DDA. L’équipe de Gestion Privée a aussi été renforcée avec l’intégration d’un expert-comptable et d’un gérant.

« Nous envisageons pour 2018 l’acquisition de deux nouveaux cabinets en gestion de patrimoine. Nous sommes très confiants, malgré le contexte règlementaire, et prévoyons le maintien d’une croissance organique supérieure à 20 % pour les trois prochaines années », déclare Olivier Grenon-Andrieu, président d’Equance.

Lire (1 min.)