Un Responsable du Marché des CGP arrive chez MetLife

Ancien Conseiller en Gestion de Patrimoine, il aura pour mission d’être le représentant de MetLife auprès des organisations nationales, des associations professionnelles de CGP/CGPI et des groupements ; d’animer les réseaux et de proposer des formations ; d’accompagner l’ensemble des 40 Inspecteurs MetLife auprès de cette nouvelle cible d’apporteurs et de développer l’offre de prévoyance en direction des TNS.

Vincent Tholance avait auparavant été à l’initiative de la création d’une plateforme dédiée aux CGP spécialisés dans la clientèle « Aidants et Seniors » notamment dans le domaine de la Prévoyance (mars 2016 – juin 2018). Il avait antérieurement occupé diverses missions au sein de directions commerciales ayant en charge le recrutement, l’animation, la formation et l’accompagnement commercial de réseau de partenaires CGP, Courtiers et Agents Généraux dans tous les domaines de la gestion de patrimoine et en particulier ceux de la Santé, la Prévoyance, la Retraite et la défiscalisation ( juin 2011 - mars 2016).

Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant de 2001 à 2012, il a acquis une connaissance très pointue en stratégie patrimoniale et optimisation financière, une maitrise des audits patrimoniaux et du conseil global sur tous les aspects du patrimoine y compris le patrimoine social ; il a également initié des collaborations interprofessionnelles avec des notaires, avocats fiscalistes et experts comptables.

Vincent Tholance a démarré sa carrière dans le domaine assurantiel dès 1986 en tant qu’Inspecteur I.A.R.D. à la Mutuelle Saint-Christophe (Groupe AXA), Collaborateur commercial à la Société Suisse d’Assurance puis Chargé de Missions auprès des agents G.A.N et enfin Inspecteur « Agence et Courtage » chez Générali-Vie (jusqu’en 2001).

Titulaire d’une Maîtrise d’Administration Économique et Sociale, option « secteur privé » - obtenue en 1986 à l’Université de Droit de Poitiers, il est diplômé du D.E.S. « Gestion de Patrimoine » de l’Université d’Auvergne à Clermont Ferrand (2000). Vincent Tholance est également Membre de l’Association Nationale des Conseillers Diplômés en Gestion de Patrimoine (ANCDGP), Membre du bureau et représentant pour la Région « Centre ».

    Vous aimerez aussi https://www.lecourrierfinancier.fr/private-equity/breve/metlife-france-annonce-trois-nominations-strategiques-16082
Lire (2 min.)

Horizon AM lance un nouveau Roadshow

Horizon AM, société de gestion française indépendante, spécialiste de l’investissement dans le secteur de l’immobilier résidentiel en France et en Allemagne, signe un nouveau partenariat avec AGAMA Conseil, cabinet de conseil spécialisé dans la conformité, et organise, du 23 mai au 28 juin, un Roadshow dans 6 villes : Montpellier, Toulouse, Nice, Aix-en-Provence, Lyon et Paris.
Lire (1 min.)

BNP Paribas Wealth Management renforce sa présence aux États-Unis

Bank of the West Wealth Management a annoncé aujourd’hui l’ouverture de son premier centre de banque privée à New York, au 787 7th Avenue, dans les bureaux de BNP Paribas USA. Une équipe d’experts proposera des produits et services de gestion de patrimoine sur-mesure à des familles, des chefs d’entreprise et des particuliers fortunés à New York et dans la région. Le nouveau centre, au cœur de Manhattan, mettra à disposition de ses clients toutes les compétences de Bank of the West en matière d’investissement. Il proposera également des services traditionnels de gestion de patrimoine tels que le brokerage, le conseil, la gestion de portefeuille, les services philanthropiques ou la planification financière et successorale.
Lire (1 min.)

Les Assises du patrimoine et du conseil : S. Fantuz, L. Delavaud, P-Y. Lagarde & J-L. Gagnadre

Transformer le choc réglementaire en valeur ajoutée métier, la promesse est ambitieuse, mais est-elle réaliste ? À l'occasion des Assises de la gestion de patrimoine et du conseil aux entreprises, les associations représentantes s'expriment sur les bénéfices et préjudices liés aux nouveaux textes.

Faudra-t-il investir dans l'Intelligence Artificielle ? Quels seront les effets sur les petits épargnants ? Quelle incidence sur la rémunération ?  Stéphane Fantuz (CNCIF), Loïc Delavaud (CNCIOB), Pierre-Yves Lagarde (CNCIF) et Jean-Louis Gagnadre (CNCEF) partagent leur ressenti.
Voir (<5 min.)

Crystal Partenaires devient Finaveo Partenaires

Cette opération marque l’ambition de ce nouvel ensemble de renforcer sa position d’acteur de référence sur le marché des services aux professionnels du conseil en investissement d’exercice libéral.

C’est aussi l’entrée de Finaveo dans une nouvelle phase de son développement avec une offre de services élargie et de nouvelles fonctionnalités pour ses utilisateurs. Dès ce mois-ci, les partenaires et clients de Finaveo auront accès à de nouveaux services.

Une accélération du développement digital

Le développement digital, qui est au cœur du succès de Finaveo, connaîtra une accélération significative dès les prochains mois. A titre d’exemple, la souscription de produits structurés en 100 % digital viendra très prochainement enrichir l’offre de services actuelle.

Sisouphan Tran, professionnel bien connu des conseillers en gestion de patrimoine, prend en charge dès à présent la direction opérationnelle de Finaveo Partenaires en qualité de Directeur Général Délégué.

Lire (1 min.)

BNP Paribas annonce le recrutement d’un stratégiste senior multi-actifs

Maximilian Moldaschl a rejoint l'équipe MAQS en septembre 2018 . Il supervise l’ensemble des communications et des publications réalisées sur les sujets multi-actifs, et s'occupe également de l’amélioration de la qualité de la recherche stratégique et thématique sur toutes les classes d’actifs et de l’intégration des recherches fondamentales, techniques et quantitatives au processus décisionnel.

De nationalité autrichienne, Maximilian Moldaschl est diplômé d’un Master en Ingénierie Aéronautique de l’Imperial College de Londres

Une expérience reconnue dans la recherche multi-actifs

Maximilian Moldaschl a contribué à de nombreuses recherches académiques dans ce domaine. Avant de rejoindre l’équipe Recherche et Stratégie de BNPP AM, il occupait le poste de directeur de la Stratégie Global Macro & Allocation d’actifs au sein de Citygroup Global Markets à Londres, société qu’il a intégrée en 2009. Dans ce rôle, il était notamment chargé d’études de marché sur toutes les classes d’actifs, d’identification d’idées commerciales, de l’allocation d’actifs et de la modélisation de portefeuille.

Guillermo Felices, responsable Recherche et Stratégie au sein du pôle de gestion MAQS de BNP Paribas Asset Management, a indiqué : « Maximilian Moldaschl possède une expérience éprouvée en matière d’études de marché sur plusieurs classes d’actifs et vient ainsi renforcer notre expertise et nos capacités de recherche au sein de l’équipe Multi-Actifs de MAQS. Nous sommes très heureux de l'accueillir au sein de BNP Paribas Asset Management. »

Lire (2 min.)

Convention ANACOFI 2018 : le programme

L'Association Nationale des Conseils Financiers (Anacofi) a dévoilé le programme sa convention annuelle, qui se tiendra le jeudi 15 mars au Carrousel du Louvre. Cette année, les conférences s'articulent autour du thème : Nos métiers autrement ?
Lire (2 min.)

6èmes Assises de la gestion de patrimoine et du conseil aux entreprises

Le 14 mars 2018, au Pavillon Dauphine (Paris 16e), auront lieu les 6èmes Assises de la gestion de patrimoine et du conseil aux entreprises organisées par la Chambre nationale des conseils experts financiers et ses associations affiliées CNCIF, CNCIOB et CNCEIP. Le thème sera : « Transformer le choc de réglementation en valeur ajoutée métier et entrepreneuriale ».
Lire (1 min.)

6èmes Assises de la gestion de patrimoine et du conseil aux entreprises

Rassemblant les professionnels de la finance et de la gestion de patrimoine, cet événement - qui se déroulera sous forme de conférences et d'ateliers - a pour objectif d'échanger autour de l'actualité de la “planète finance”, d'apprécier les évolutions des métiers de la gestion de patrimoine et du conseil aux entreprises et de dégager une vision d'avenir au service des clients particuliers et professionnels.

Le thème sera : « Transformer le choc de réglementation en valeur ajoutée métier et entrepreneuriale». En effet, l'entrée en vigueur de la deuxième directive sur les marchés d'instruments financiers imposera dès le 3 janvier 2018 que toute rémunération dans la durée devra être justifiée par un service dans la durée. Cette directive sera suivie de celle sur la distribution d'assurances (DDA).

Ces 6èmes Assises dresseront donc un état de ce nouvel environnement réglementaire, en s'appuyant sur les contours techniques. Elles évoqueront également, à travers un focus, les évolutions professionnelles, techniques et organisationnelles indispensables des cabinets.

Plus d'infos : www.cncef.org/les-assises/

Lire (1 min.)

La CNCEF lance l’Académie des Experts-Financiers

S'adressant aux étudiants mais aussi aux personnes en reconversion professionnelle, la CNCEF lance l'Académie des Experts-Financiers. Mentorat, communauté d'experts, formations et outils sont mis à disposition pour accéder plus facilement aux métiers de la finance.
Lire (1 min.)

Gaspal Gestion accueille Albin Molines au poste de Responsable de la Distribution

Albin Molines, 30 ans, travaillera aux côtés de Christian Ginolhac, Président, en effectuant la promotion de l’ensemble de la gamme. Au contact de la clientèle distribution depuis 8 ans, son arrivée fait suite au renforcement des équipes débutée avec l’arrivée de Cédric Besson, en janvier 2018 comme gérant et conseiller du Président.

Albin Molines est titulaire d’un Master en Gestion de Patrimoine (Groupe INSEEC Paris). Après une première expérience en banque de détail puis dans un cabinet de gestion de patrimoine, il débute sa carrière dans l’asset management en 2011 chez Mandarine Gestion en tant qu’assistant commercial. Albin Molines rejoint ensuite Sanso IS comme responsable de l’équipe commerciale. Cofondateur de Salamandre AM, il était responsable commercial chez Amilton AM avant de rejoindre Gaspal Gestion.

Albin Molines est responsable du déploiement commercial de l’offre de Gaspal Gestion auprès des CGP, Family Offices et multigérants. Christian Ginolhac, président de Gaspal Gestion, déclare : « Albin nous apporte sa connaissance des acteurs du secteur de la distribution et de leurs besoins. Son arrivée nous conforte dans notre objectif de faire croitre notre encours en gestion d’actifs en s’appuyant notamment sur ce nouveau segment de clientèle. »

Depuis la création de Gaspal Gestion, les encours sous gestion ont connu une croissance régulière pour dépasser 600 millions d’euros, dont les deux-tiers pour une clientèle institutionnelle. Gaspal Gestion veille à générer des performances et à maîtriser les risques. Son objectif de gestion asymétrique consiste à capter l’essentiel de la hausse des marchés tout en ne subissant qu’une partie de la baisse, gage de performance sur la durée.

La gamme de Gaspal Gestion se décline autour de 6 stratégies de gestion, couvrant les principales classes d’actifs, de la trésorerie, aux actions européennes (dividendes en croissance et situations spéciales) en passant par les convertibles et la gestion flexible diversifiée. Gaspal Gestion met notamment l'accent sur la liquidité et la diversification des portefeuilles.


Lire (2 min.)

La CNCEF nomme une Déléguée Générale Adjointe

Christelle Mouchon a débuté ses fonctions au sein d'une institution de prévoyance « Identités Mutuelle », dans le domaine de la gestion/production et développement pendant 7 ans. Elle a ensuite rejoint l'Orias en qualité de gestionnaire début 2010.

Lors de la création du registre unique en 2013, elle a pris en charge la responsabilité de l'équipe gestion. L'Orias comptait alors au 31 décembre 2017, 58 357 intermédiaires.

Christelle accompagnera le développement de la CNCEF dans la création d'une association d'intermédiaires d'assurance, dans le cadre de l'autorégulation des courtiers en assurance.

Vous aimerez aussi

https://www.lecourrierfinancier.fr/patrimoine/article/cncef-lance-lacademie-experts-financiers-11475
Lire (2 min.)

Equance acquiert le cabinet EPC

Elmlinger Patrimoine Conseil (EPC) est un cabinet de conseil en gestion de patrimoine, suivi fiscal et protection sociale, créé en 2003 par Sonia Elmlinger, également co-présidente de la Chambre des conseillers en gestion de patrimoine pour la région Ile de France-Paris.

Avec l’acquisition d’EPC, Equance entend poursuivre la croissance du groupe à Paris avec un portefeuille qui atteint désormais près de 1000 clients sur la capitale. « Nous nous félicitons de notre rapprochement avec le cabinet EPC et de notre collaboration avec sa fondatrice et gérante Sonia Elmlinger. Cette opération s’inscrit parfaitement dans notre stratégie de croissance : elle nous permettra d’asseoir notre présence sur Paris mais aussi de développer nos activités et de les étendre dans le domaine de la protection sociale du dirigeant d’entreprise », déclare Olivier Grenon-Andrieu, président d’Equance.

Côté EPC, le rapprochement avec une société comme Equance, qui compte 100 collaborateurs, une présence dans 48 pays et des clients répartis dans 91 pays, représente une belle opportunité de développement pour ce cabinet indépendant.

L’historique comme le portefeuille des anciens clients d’EPC sont désormais intégrés au back office d’Equance, baptisé « SaveTime », qui permet une gestion automatisée et dématérialisée des processus administratifs. « Libérée des contraintes administratives, je vais pouvoir me consacrer pleinement à ce qui est l’essence même de mon métier : la relation client et la dimension conseil. Je vais aussi pouvoir libérer du temps pour le développement commercial », conclut Sonia Elmlinger. Pour accompagner le développement du cabinet parisien, Equance prévoit d’ailleurs le recrutement de deux commerciaux d’ici à la fin de l’année.

Lire (2 min.)

Les nouveaux enjeux des banques privées

Après une année 2016 pénalisante pour les activités en gestion de patrimoine, 2017 s'annonce favorable pour les banques privées qui ont connu un gain d'image phénoménal. Toutefois, le secteur bancaire connaît une mutation dans son rapport au client, ce qui ouvre des perspectives stratégiques nouvelles. Une étude menée auprès de foyers dont les revenus annuels dépassent les 72 000 € met en évidence ces enjeux relationnels.
Lire (2 min.)