Antoine Depigny – Primonial REIM : SCPI, « nous avons vu les investisseurs revenir massivement »

En 2021, le marché des SCPI affiche une bonne santé malgré la crise sanitaire. Quels sont les secteurs immobilier porteurs pour investir ? Quelle place les critères ESG et ISR prennent-ils sur ce marché ? Primonial REIM dresse son bilan d'activité et partage ses perspectives pour 2022.
Voir (<1 min.)

Arnaud Groussac – Patrimoine Store : le Super Pinel « reprendra les mêmes bases que la loi Pinel »

Le dispositif Pinel doit disparaître en 2024. Le Gouvernement a prévu un « Super Pinel » pour prendre la relève. Quelles seront les caractéristiques du futur Super Pinel ? Quelles conséquences sur le marché de l'immobilier ? Arnaud Groussac, fondateur de Patrimoine Store, répond en exclusivité au Courrier Financier.
Lire (6 min.)

Gouvernance : Aviva France rejoint Aéma Groupe et devient Abeille Assurances

Le 30 septembre dernier, Aviva France a rejoint Aéma Groupe. Cette opération concrétise l’ambition originelle de ses deux fondateurs — Macif et Aésio Mutuelle — de construire un groupe mutualiste de référence en France capable d’offrir la protection la plus large à ses assurés.

Les trois principaux métiers d’Aviva France (l’épargne retraite et l’assurance-vie, l’assurance dommages et la santé, et la gestion d’actifs) proposés par ses réseaux de distribution diversifiés, viennent compléter et renforcer les expertises d’Aéma Groupe auprès d’un large panel d’assurés : particuliers, professionnels, indépendants, entreprises.

Changement de nom

« Abeille Assurances, c'est à la fois l'histoire et l'avenir, la relation et la proximité, l'engagement et la confiance. Confiance dans le groupe Aéma, confiance dans ses marques, confiance des salariés, clients et parties prenantes. Je suis fier d'accompagner, aux côtés des salariés et de Philippe Michel Labrosse, l'avenir d'Abeille Assurances !» commente Jean-Philippe Dogneton, Président d’Aviva France. 

Suite à son acquisition par Aéma Groupe sous le pilotage d’un nouveau Directeur Général, Aviva France change de nom et devient Abeille Assurances. Ce changement de marque — conséquence du changement actionnarial — permet à l'assureur de s’inscrire dans un nouveau projet. La marque change également de logo afin « de porter ses valeurs de responsabilité et d’engagement » indique-t-elle dans un communiqué.

Ancrage territorial

« Alors qu’Aviva France rejoint Aéma, devenu l’un des tout premiers groupes de notre secteur, nous lui redonnons le nom qui a fait d’elle un acteur majeur de l’assurance française depuis tant d’années. Abeille Assurances fait le lien entre notre passé et un futur qui se construit sur des bases solides et c’est un immense honneur, en qualité de Directeur général, de lui donner un nouvel élan. » déclare Philippe Michel Labrosse, Directeur Général Aviva France.

« Actrice engagée d’une communauté organisée et solidaire, attachée à un territoire, l’abeille en assure la protection en cas de difficultés. Ce territoire, c’est celui de nos trois millions de clients dont nous protégeons les biens, les familles et le patrimoine. Le symbole de l’abeille illustre donc formidablement notre mission » conclut Philippe Michel Labrosse.

Lire (2 min.)

AllianzGI lance un fonds qui investit dans l’économie française

Allianz Global Investors (AllianzGI) — acteur mondial de la gestion active — annonce ce mercredi 13 octobre le lancement du fonds « Allianz France Avenir ». Celui-ci permet aux investisseurs d’entrer au capital d’entreprises françaises cotées de petites et moyennes entreprises (PME) ou d’entreprises de taille intermédiaire (ETI).

Investir dans la relance

Cette stratégie participe à la relance en finançant les entreprises françaises les mieux positionnées dans leurs secteurs. Elle est déjà référencée dans le contrat d'assurance vie « Allianz Vie Fidélité ». Le fonds vient s’ajouter aux actions menées par Allianz France pour financer l’économie locale et durable dans le cadre de l’axe « Engagé » de son plan stratégique à 2025.

Les PME génèrent plus de la moitié de la valeur ajoutée en France. Les mesures prises par l’Etat durant la crise sanitaire ont maintenu la confiance des dirigeants et mobilisé les capitaux privés pour soutenir l’économie. En 2020, la France a conservé sa première place en Europe face au Royaume-Uni et à l’Allemagne par le nombre de projets financés par des investisseurs étrangers. Les perspectives de croissance économiques sont encourageantes.

Stratégie ESG et label ISR

« Nous sommes heureux de pouvoir offrir à nos clients l'accès à un fonds leur permettant d’investir dans une France compétitive. Ce fonds vise en effet à participer au développement de nos entreprises prometteuses et engagées dans une démarche vertueuse sur les dimensions ESG », commente Marc Gualandi, Directeur commercial pour les réseaux propriétaires chez AllianzGI.

L’équipe de gestion expérimentée spécialisée « small et micro cap » dirigée par Heinrich EY s’appuie sur un processus de recherche et de sélection éprouvé ainsi que sur une excellente connaissance du marché européen. « Allianz France Avenir » est un fonds qui adopte une approche « best in class » ISR. Le fonds a obtenu le label France Relance.

Lire (2 min.)

Eiffel Investment Group recrute une Director au sein du fonds Eiffel Essentiel

Eiffel Investment Group (Eiffel IG) — gérant d’actifs spécialisé dans le financement des entreprises — annonce ce vendredi 15 octobre poursuivre le renforcement de son équipe Private Equity. Dans ce cadre, Eiffel IG accueille Céline André en tant que Director.

Décarbonation de l'économie

« La diversité des expériences de Céline André et son excellente connaissance des entrepreneurs et des PME seront des atouts clés dans le renforcement de notre équipe de Private Equity et démontre la volonté d’Eiffel Investment Group de continuer à attirer de nouveaux talents », déclare Fabrice Dumonteil, Président d’Eiffel IG.

« Eiffel Investment Group dispose d’une expertise reconnue et d’un track record sans égal en matière de financement de la transition énergétique en France et en Europe », déclare Céline André. Après celle de Romain Ohayon en septembre dernier, cette nomination confirme l’engagement stratégique d’Eiffel IG dans le domaine de la transition énergétique et sa volonté de s’affirmer dans le financement de la décarbonation de l’économie.

Focus sur le parcours de Céline André

Eiffel Investment Group recrute une Director au sein du fonds Eiffel Essentiel
Céline André

Précédemment Directrice d’investissements chez Bpifrance, Céline André exerce avec succès depuis 18 ans dans l’accompagnement et le financement en capital des ETI et des entreprises de croissance. Elle se concentrera sur l’investissement au sein du fonds Eiffel Essentiel, le fonds de capital-croissance d’Eiffel IG dédié à l’émergence des champions de la transition énergétique et écologique, qui vient de réaliser son premier closing à environ 300 M€ et vise 500 M€.

Titulaire du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat et diplômée de l’EDHEC - Grande Ecole (2002), Céline Andréa travaille neuf ans en tant qu’avocate au sein des équipes M&A des cabinets Gide et Veil Jourde. En 2012, elle rejoint l’équipe juridique du Fonds Stratégique d’Investissement (FSI) — aujourd'hui Bpifrance Investissement — en tant qu’in house Lawyer.

En 2016, elle rejoint en tant qu’investisseur l’équipe Large Cap de Bpifrance Investissement. Au cours de ces presque 20 années passées aux côtés des entrepreneurs et d’actionnaires familiaux ou d’industriels, Céline André structure un grand nombre de dossiers de Private Equity. Elle accompagne de nombreuses entreprises, cotées et non cotées, dans leur croissance en France et à l’International — NEOEN, Sabena technics ou La Maison Bleue.

Lire (3 min.)

Label ISR : La Française AM l’obtient pour un fonds de dette souveraine

La Française AM — société de gestion gérant plus de 17 milliards d’euros au 30 juin 2021 — annonce ce vendredi 15 octobre que son fonds de dette souveraine lancé en avril 2021, « La Française Carbon Impact Global Government Bonds », a obtenu le Label Investissement Socialement Responsable (ISR). Ce label est soutenu par les pouvoirs publics et décerné par EY France, accrédité en qualité de « labellisateur » par le COFRAC.

Transition énergétique

« La Française continue d’innover en matière d’analyse carbone avec une méthodologie propre à la dette souveraine. Cette méthodologie se base sur des données collectées, consolidées et analysées par notre centre de recherche extra financière. Désormais, nous sommes en mesure d’offrir aux investisseurs institutionnels une gamme de fonds bas-carbone couvrant l’ensemble des classes d’actifs », précise Jean-Luc Hivert, Président et directeur mondial des investissements de La Française AM.

« Nous pouvons ainsi proposer à nos investisseurs institutionnels l’analyse Carbone de leur propre portefeuille de dette souveraine. La labellisation ISR du fonds La Française Carbon Impact Global Government Bonds vient reconnaître cette expertise, développée conjointement avec notre centre de recherche propriétaire, La Française Sustainable Investment Research », ajoute-il. « La Française Carbon Impact Global Government Bonds » vise à contribuer au financement de la transition énergétique.

Positionnement bas-carbone

Le fonds est co-géré par Hervé Chatot et Gaël Binot. Investi principalement dans des emprunts d’Etats des pays membres de l’OCDE et des pays émergents, ainsi que des émissions quasi-souveraines, il peut se diversifier dans le secteur privé. Pour renforcer le positionnement bas-carbone, les obligations à Impact (Green bonds) représentent une part importante de l’allocation (34 % au 31 août 2021). Elles financent directement des projets en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique.

Classifié « article 9 » selon le règlement Disclosure et « approche fondée sur un engagement significatif dans la gestion » selon la classification AMF, le fonds a pour objectif :

  • de rechercher sur la période de placement recommandée de trois (3) ans minimum, une performance nette de frais, supérieure à celle de l’indicateur de référence composite (50 % J.P. Morgan GBI Global hedged Euro Index + 50 % J.P. Morgan EMBI Global Diversified hedged Euro Index) en investissant dans un portefeuille d’émetteurs publics, quasi publics et privés filtrés préalablement selon des critères d’investissement ESG (Environnemental, Social et de Gouvernance) et analysés sous l’angle de leur compatibilité avec la transition énergétique selon une méthodologie définie par la société de gestion ;
  • et d’avoir une moyenne pondérée des émissions de gaz à effet de serre du portefeuille par euro investi (intensité carbone) d’au moins 20 % inférieure à celle de l’indicateur de référence composite.

Analyse en trois étapes

La stratégie de gestion du fonds consiste en l’allocation des capitaux dans les pays les mieux engagés dans la transition vers une économie bas-carbone et bénéficiant de bonnes capacités d’adaptation. Réalisée selon une méthodologie propriétaire développé par La Française Sustainable Investment Research et intégrée au cœur du processus de gestion, l’analyse Carbone comprend trois étapes, basée sur une approche en sélectivité :

Etape 1 (Filtre d’exclusion) :

  • analyse de la vulnérabilité des Etats aux évènements climatiques extrêmes au regard de leurs capacités d’adaptation (gouvernance responsable, cadre institutionnel, organisation sociale, niveau de développement, ressources économiques) et de leurs performances et stratégies en faveur de la transition vers une économie bas-carbone ; exclusion systématique des Etats présentant les risques d’adaptation et de transition les plus forts ;
  • analyse des critères ESG pour les entreprises

Etape 2 (Analyse fondamentale) :

  • analyse financière des émetteurs (Etats et entreprises) et analyse carbone pendant laquelle l’équipe de gestion estime la capacité d’un Etat à remplir ses objectifs de décarbonation en se basant sur les Contributions des Etats déterminées au niveau national (CDN) en provenance de la Convention-cadre des Nations Unies pour le Changement Climatique (UNFCC). Pour les entreprises, une analyse carbone est réalisée ainsi qu’une trajectoire carbone, selon le cas.

Etape 3 (Construction du portefeuille) :

  • Construire un portefeuille décarboné aligné sur son objectif de réduction d’intensité carbone.

Cette analyse en trois étapes permet l’identification des risques et opportunités liés à la transition climatique pour chaque émetteur.

Lire (5 min.)

Capital-risque : Maor Investments lance Maor II, fonds européen dédié aux startups israéliennes

Maor Investments — l’un des 10 fonds de venture capital les plus actifs en Israël — annonce ce mardi 12 octobre le lancement de son nouveau fonds Maor II, avec un objectif de collecte de 200 M$ auprès d’investisseurs Européens qualifiés, dédié à l’investissement dans les pépites technologiques israéliennes.

Maor Investments a été lancé en 2018 pour faciliter l'accès des investisseurs européens — en particulier des Family Offices — à l'écosystème et aux opportunités technologiques israéliennes. Depuis sa création, Maor déploie une double culture Israélo-Européenne ainsi qu’une forte présence locale pilotée par une équipe Israélienne basée à Tel-Aviv — dont le réseau constitue un avantage majeur dans le sourcing des pépites. Maor ouvre les portes des grandes entreprises européennes aux startups israéliennes.

Sa création est partie du constat que l’Europe et Israël sont confrontés à un même défi qui représente à moyen-long terme un enjeu de souveraineté et de compétitivité industrielle critique pour les deux territoires : proposer à leurs entreprises technologiques, qui s’expatrient aujourd’hui en majorité aux États-Unis, une alternative locale pour les retenir et les faire prospérer.

Se renforcer face aux Etats-Unis

Si la forte culture du risque et l’esprit entrepreneurial d’Israël ont conféré au pays une avance notable par rapport à l’Europe, le même phénomène s’observe de plus en plus dans les deux régions :  les startups à succès sont largement financées par des fonds américains et choisissent en masse de s’expatrier aux États Unis, soit se cotant sur le Nasdaq ou le NYSE, soit en étant rachetées par un groupe technologique ou financier américain. Cela s’explique pour principalement deux raisons en ce qui concerne Israël : 

  • d’une part, les principaux fonds de venture capital actifs en Israël sont les fonds américains qui poussent bien souvent les sociétés israéliennes à transférer leur siège social aux États-Unis, notamment pour simplifier les rapports entre membres du conseil d’administration et les équipes de direction ;
  • d’autre part, les débouchés sur le marché local Israélien étant limités, les startups israéliennes se tournent volontiers vers les États-Unis comme le premier pays d’exportation car ils présentent deux commodités : une seule langue sur l’ensemble du territoire et la possibilité de toucher tout le pays depuis une ou deux villes majeures.

Même constat pour les jeunes entreprises technologiques européennes, alors même que l’Europe constitue une zone de développement commercial plus importante que les États-Unis. En témoignent des levées de fonds record réalisées récemment par des fonds américains sur des startups françaises. Maor Investments se positionne sur ce thème en œuvrant au rapprochement des startups Israéliennes avec les grands groupes — Français d’abord, puis Européens — en quête d’innovation.

Stratégie du fonds Maor II

Après le succès de Maor I, le lancement de Maor II constitue une étape de développement supplémentaire pour Maor Investments. Il fait suite à la levée de 100 millions de dollars clôturée en 2019 du fonds Maor I, déjà investi à plus de 75 % dans 18 startups de secteurs divers (intelligence artificielle, fintech, sportstech, immobilier, construction, marketing, santé numérique, agriculture, infrastructure cloud et cyber-sécurité).

En moins de trois ans, Maor I a réalisé une sortie et une introduction en bourse de ses startups en portefeuille. Près de 25 % du capital investi a été reversé à ses investisseurs privés. Maor II vise à poursuivre une stratégie très similaire — avec toutefois plus de flexibilité et une taille de fonds doublée. Maor II pourra ainsi être présent sur des tours de tables plus importants et investir davantage en tant qu’Investisseur Lead

Israël représente une opportunité aux portes de l’Europe pour les investisseurs institutionnels et Family Offices européens — à ce jour sous-investis dans les sociétés technologiques non cotées. Avec seulement une heure de décalage horaire, la Silicon Wadi Israélienne est une alternative sérieuse et bien plus accessible que la Silicon Valley. Les collaborations technologiques et industrielles contribueraient ainsi à renforcer les industries françaises et européennes face aux géants américains.

Lire (4 min.)

L’ACPR publie son rapport 2020 sur le marché français de la banque et de l’assurance

L'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) publie ce mardi 12 octobre son rapport statistique annuel, « Les chiffres du marché français de la banque et de l’assurance 2020 ». Ce document complète le dernier rapport d'activité de l'ACPR, publié le 28 mai dernier. Il présente les principaux chiffres du marché français de la banque et de l’assurance.

Contexte économique dégradé

Les données prudentielles et comptables de l'étude ont été collectées auprès des établissements bancaires et des organismes d’assurance supervisés par l’Autorité. L’ACPR veille à la solidité financière des secteurs de la banque et de l’assurance en France, à la prévention et à la maîtrise des risques afférents à leurs activités.

2020 a été marquée par les répercussions financières, économiques et sociales de la crise sanitaire et a enregistré un recul sans précédent de l’activité économique. Dans ce contexte dégradé, les banques et les assurances français — forts d’une situation de solvabilité et de liquidité solide — ont contribué, par leur activité de crédit et de financement, à atténuer le choc d’activité sur l’économie réelle, accompagnant la reprise.

Bilan de la crise sanitaire

Le total de bilan de l’ensemble du secteur bancaire français s’est accru de 970 Mds€ (+11 %), passant de 8 671 Mds€ en 2019 à 9 641 Mds€ en 2020. Le secteur a contribué au financement de l’économie (+ 170 Mds€ de prêts à la clientèle non financière) — accompagnant ainsi la reprise. Malgré des revenus et des résultats en baisse, en raison notamment d’une hausse du coût du risque, le système bancaire français se compare favorablement au niveau européen en termes de solvabilité et de rentabilité.

Le secteur français de l’assurance a su faire face aux conséquences de la crise sanitaire et économique — dans un environnement de taux d’intérêt bas qui a affecté le niveau de rendement de ses investissements financiers, majoritairement orientés vers des produits obligataires. Cela a pesé sur l’évolution du taux de couverture de la solvabilité des organismes qui demeure toutefois à un niveau élevé en moyenne fin 2020 (242 %).

Lire (2 min.)

Julien Brumer Ruscio – Inter Invest : FIP Outre-mer Inter Invest n°4, investir dans les PME

Un Fonds d'Investissement de Proximité (FIP) permet au souscripteur de bénéficier d'une réduction d'impôt de 25 % à 30 % du montant de leur souscription. Quelles sont les caractéristiques du FIP Outre-Mer Inter Invest n°4 ? Pourquoi le choisir pour investir dans les PME d'Outre-mer ?
Voir (<1 min.)

Brexit : la France menace le Royaume-Uni de pénurie d’électricité pour Noël

Cette semaine, les tensions montent entre la France et le Royaume-Uni sur le dossier des permis de pêche. En réaction, Paris menace de limiter les livraisons d'électricité dans les îles Anglo-Normandes. Quels sont les enjeux de ce bras de fer ?
Lire (4 min.)

Courtage : Kereis acquiert Exper, spécialiste de la protection sociale et du conseil patrimonial

Kereis — distributeur et courtier gestionnaire, spécialiste en prévoyance et financement — annonce ce jeudi 14 octobre poursuivre sa stratégie de croissance et l’élargissement de ses capacités de distribution à travers l’acquisition d’Exper. Cette opération permet au Groupe de développer des expertises additionnelles dans le domaine de la prévoyance collective.

Hauts-de-France et Ile-de-France

Groupe de courtage en assurance de personnes et en produits de financement, Kereis devient un acteur de la prévoyance collective et de l’expertise patrimoniale avec cette acquisition. Créée en 1984 et basée à Lille, Exper compte près de 2 000 entreprises clientes et environ 6 000 clients travailleurs non-salariés. Elle intervient également dans le domaine de la retraite. Elle emploie une trentaine de salariés. 

Exper bénéficie d’une bonne réputation — notamment auprès des gestionnaires santé et prévoyance mais aussi auprès de ses partenaires porteurs de risques. La société possède également un pôle de conseil patrimonial pour accompagner ses clients, qui sont situés sur toute la France, avec une prédominance sur les Hauts-de France et l’Ile-de-France.

Santé et prévoyance collective

« Grâce aux équipes de Kereis nous allons pouvoir développer plus encore nos métiers et aborder cette nouvelle étape avec sérénité et confiance. Les collaborateurs d’Exper sont convaincus du bien-fondé de ce rapprochement tant pour leur futur que pour celui de l’entreprise », indique Jean-Laurent Thuin, Président d’Exper.

« Cette acquisition s’inscrit dans notre stratégie de renforcement de nos capacités de distribution à destination des travailleurs non-salariés et des PME et nous permet de nous déployer dans les métiers de la santé et de la prévoyance collective. Exper bénéficiera du plein soutien des équipes de Kereis pour continuer à développer son activité et conquérir de nouveaux clients », ajoute Philippe Gravier, Président de Kereis.

Lire (2 min.)

HOMA Capital accueille une nouvelle membre au sein de son conseil d’administration

HOMA Capitalex-YCAP Asset Management (YCAP AM), boutique indépendante de gestion d'actifs — annonce ce mercredi 13 octobre la nomination d'une nouvelle Administratrice au sein de son conseil d’administration. Cette fonction a été confiée à Karine Melloul.

Focus sur le parcours de Karine Melloul

HOMA Capital accueille une nouvelle membre au sein de son conseil d’administration
Karine Melloul

Karine Melloul est diplômée de l'Ecole Physique-Chimie de Paris et CEDEP/INSEAD. C'est une manager issu du monde industriel avec une solide expérience dans la gestion d'équipes performantes et la mise en place de politique RSE. Au fil des années, Karine a également développé de multiples compétences dans l’industrie cosmétique, du développement de produits à la gestion d’entités (BU) et au développement commercial.

En 2013, Karine Melloul a mis en place une organisation d'open-innovation au sein de L'Oréal, prémices à sa future casquette de Business Angel. En 2017, son intérêt pour les sociétés françaises et leur impact positif l'amènent à suivre une carrière d'investisseur — notamment en s’associant à la créatrice de Marbella Paris, une marque de bijoux fabriqués en France utilisant une technologie de pointe.

Lire (2 min.)

Nantes : la SCI Perial Euro Carbone acquiert un immeuble de bureaux

Perial Asset Management (Perial AM) — société de gestion indépendante depuis 55 ans — annonce ce vendredi 8 octobre l'acquisition d'un actif immobilier au sein de « Îlink », opération emblématique de l’Ile de Nantes (Loire-Atlantique) pour un montant de 19 M€ pour le compte de sa SCI Perial Euro Carbone, disponible en assurance vie. 

Programme immobilier Îlink

Livré entre 2018 et 2019, le programme Îlink situé au cœur du quartier Prairie-au-duc sur l’Ile de Nantes associe bureaux, commerces et logement. L’ambition du projet est de s’adapter aux nouveaux usages de l’immobilier et aux évolutions des modes de vie, en connectant notamment les habitants entre eux, mais aussi à leur quartier.

L’immeuble acquis par Perial AM développe une surface totale de 5 700 m² en R+9, répartis entre bureaux et commerces (dont 90 % de commerces aidés par la ville de Nantes). 51 emplacements de parking viennent compléter le bien. Les lots de bureaux acquis par PERIAL Asset Management représentent l’ensemble des bureaux du projet global Îlink.  

L’actif est occupé à 100 %, par plusieurs locataires dont une majorité de sociétés du monde numérique comme Sii et Niji, mais aussi des entreprises de bouche (We love Soupes) ou Green Shopper.

Respecter l'environnement

Situé à 10 min de la station de tramway actuelle et 5 min du futur hub de transport « Nantes CHU », l’actif bénéficie d’une excellente desserte en transport en commun ainsi que routière et aéroportuaire. Il bénéficie d’une proximité avec plusieurs espaces verts de qualité : le Parc des Chantiers, en bord de Loire et le nouveau parc de la Prairie-du-Duc de plusieurs hectares de verdure sur les anciennes voies ferroviaires.

Le programme Îlink est labellisé BBC RT 2012, notamment grâce au gain thermique apporté par les vitrages et l’orientation des logements. Il a été lauréat 2017 du prix « Pyramide d’argent » par la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI). Ce prix est destiné à promouvoir la qualité, l'innovation et le savoir-faire dans les programmes de construction de logements neufs et d'immobilier tertiaire.

« Cette nouvelle acquisition s’inscrit parfaitement dans la stratégie d’investissement de notre SCI PERIAL Euro Carbone au travers d’un actif innovant répondant à nos exigences en termes de RSE », indique Stéphane Collange, Directeur des Investissements de Perial AM. 

Lire (2 min.)

Property Management : White Bird et F&A AM lancent une structure retail

Dans le cadre de leur développement, F&A Asset Management (spécialiste de l'immobilier de commerce) et White Bird (syndic de copropriété, gestion locative et transaction) annoncent ce mercredi 6 octobre la création de White Bird Retail. Cette structure assurera le property management des actifs de retail gérés par White Bird. A partir du 1er janvier 2022, elle intégrera l'ensemble du patrimoine de F&A Asset Management.

800 millions d'euros de valorisation

Objectif, positionner White Bird Retail comme la référence en matière de retail property management en proposant aux asset managers et investisseurs, « une gestion locative et technique fiable, efficace et innovante de leur patrimoine commercial partout en France » précisent les deux partenaires dans un communiqué.

Le patrimoine sous mandat de White Bird Retail sera ainsi composé de plus de 300 pieds d'immeuble à Paris et dans plus de 25 villes en région. Au total, il représentera environ 20 M€ de loyers et 800 M€ de valorisation. White Bird Retail comptera notamment dans son portefeuille des locataires comme Monoprix, Superdry, Sandro ou H&M. 

Au service des institutionnels

« Début 2020, nous avons lancé White Bird avec la volonté de proposer au marché un modèle de gestion immobilière alternatif, de proximité, qui redonnerait de la valeur à la culture client et à l'excellence opérationnelle. F&A AM, boutique d'asset management de référence dans l'immobilier de commerce à destination des clients institutionnels, partage notre vision du métier », déclare Delphine Merle, cofondatrice de White Bird. 

« La création de White Bird Retail est une nouvelle étape stratégique qui va nous permettre d'accélérer nos ambitions de développement sur le secteur de l'immobilier commercial et nous positionner comme l'un des acteurs majeurs du retail property management auprès de clients institutionnels (...) nous mettrons [notre expertise] au service de la valorisation du patrimoine géré par F&A AM mais également de l'ensemble de nos clients », ajoute-elle. 

Qualité du reporting et du suivi

« Outre l'excellence opérationnelle, notre modèle de gestion éprouvé passe par un reporting complet et en temps réel grâce à notre plateforme technologique. Tous les indicateurs clés du patrimoine (état locatif, impayés, suivi des contentieux, prévisions de charges, taux de vacance, durée de commercialisation, etc.) sont remontés pour facilier le travail de l'Asset Manager ou des investisseurs », conclut Delphine Merle.

« Nous accompagnons nos clients (institutionnels, fonds, family office, etc.) dans leur stratégie d'investissement en leur proposant des solutions clés créatrices de valeur. Le partenariat que nous nouons aujourd'hui avec White Bird va nous permettre de disposer de nouvelles ressources et des meilleures expertises du marché pour leur proposer une approche globale renforcée sur toute la chaîne de valeur de l'investissement », réagit Maxime Forgeot, Président-fondateur de F&A AM.

Lire (3 min.)