ISR : le fonds Mandarine Active reçoit le label allemand FNG-Siegel

Mandarine Gestion — société de gestion indépendante française, spécialiste de l’investissement en actions — annonce ce mercredi 4 décembre avoir reçu le le label allemand FNG-Siegel pour son fonds Mandarine Active. Cette labellisation récompense son processus de recherche et d’analyse ESG rigoureux et la qualité de son reporting ISR. 

Le label allemand est une norme de qualité pour les fonds d’investissement responsables au sein des pays germanophones. Sa particularité consiste à exclure les entreprises qui font plus de 5 % de leur chiffre d’affaires dans le nucléaire et le charbon, ou encore celles qui violent les principes du Pacte Mondial de l’ONU. Le fonds a obtenu la note de qualité de 2 étoiles.

Renforcer l'approche ISR

Le fonds Mandarine Active détient en outre le label ISR de l’Etat français depuis janvier 2018, ainsi que l’écolabel autrichien, obtenu en juillet dernier. Le fonds sélectionne les sociétés de la zone Euro qui offrent la capacité à réconcilier préoccupations actionnariale et sociétale dans leur stratégie de développement, et utilisent l'action sociétale comme vecteur de croissance et de pérennité.

« La reconnaissance de notre démarche d’investisseur responsable engagé se poursuit avec cette troisième labellisation de notre stratégie. Elle nous permet de renforcer nos ambitions en Allemagne et d’aider les investisseurs à orienter leurs placements », déclare Marc Renaud, Président de Mandarine Gestion. « Je suis convaincu que les bons élèves en matière d’ESG affichent de meilleures performances sur le long terme. L'obtention du label FNG-Siegel nous encourage encore plus à poursuivre notre approche ISR », ajoute Adrien Dumas, gérant du fonds Mandarine Active.

Lire (2 min.)

ESG : J.P. Morgan AM lance un fonds actions émergentes

J.P. Morgan Asset Management (JPMAM) annonce ce mercredi 13 novembre le lancement du fonds JPMorgan Funds – Emerging Markets Sustainable Equity Fund. Objectif, générer une croissance du capital à long terme en investissant de façon durable dans des sociétés des marchés émergents. Il s'agit d'un des premiers fonds actions émergentes durable de l'industrie. La part C du fonds JPM Emerging Markets Sustainable Equity aura un ratio de frais totaux de 1,05 % points de base.

Analyse et sélection ESG

Le fonds sera géré par Amit Mehta et John Citron. Les deux gérants, basés à Londres, font partie de l'équipe JPMAM Global Emerging Markets (GEM) Fundamental Team. L'équipe GEM, dirigée par Austin Forey, intègre l'analyse des risques environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) et collabore avec les entreprises depuis plus de 25 ans. En 2018, l'équipe a tenu près de 5 000 réunions avec des entreprises des marchés émergents.

« Nos gérants peuvent combiner notre recherche exclusive avec l'incorporation d'exclusions et une approche « best-in-class » que les investisseurs recherchent. L'investissement durable est essentiel dans les marchés émergents — nous pensons qu'il est tout à fait compatible et indispensable dans une approche d'investissement à long terme qui vise à délivrer de meilleures performances », commente Massimo Greco, directeur fonds EMEA chez J.P. Morgan AM.

Performances sur le long terme 

Le fonds s'appuiera sur une équipe de près de 40 analystes de recherche buy-side et une équipe dédiée à l'investissement durable. Son processus d'investissement permettra d'identifier les sociétés durables qui génèrent les meilleures performances à long terme. Les gérants filtreront l’univers des actions émergentes, de façon à éliminer les industries et les entreprises non durables, sur deux critères distincts : les exclusions fondées sur des normes et des principes, et celles fondées sur nos recherches approfondies.

A partir de cet ensemble restreint de sociétés, les gérants chercheront à identifier et à investir dans des sociétés durables, distinguées comme les meilleures de leur secteur. Le résultat final sera un portefeuille destiné à fournir des résultats positifs en termes d'impact ESG global. Le fonds JPM Emerging Markets Sustainable Equity a été labellisé “Towards Sustainability” par Febelfin en novembre 2019.

Lire (2 min.)

Machine learning : J.P. Morgan AM lance un fonds thématique Actions Europe

J.P. Morgan Asset Management (JPMAM) annonce ce jeudi 14 novembre le lancement en Europe du JPMorgan Funds - Thematics - Genetic Therapies, le premier fonds en gestion active de JPMAM qui associe les capacités de machine learning aux convictions de nos spécialistes actions. Ce nouveau fonds s'appuie sur les recherches menées par le Chief Investment Office (CIO) d'UBS Global Wealth Management dans le cadre de sa stratégie d’investissements à long terme. UBS assurera la distribution initiale.

Le fonds sera co-géré par Yazann Romahi, Berkan Sesen et Aijaz Hussein. Cette équipe fait partie du groupe Quantitative Beta Strategies (QBS) de JPMAM. Spécialiste de la gestion quantitative de portefeuille et du développement de solutions technologiques innovantes basées sur le machine learning, l’équipe est notamment composée de plusieurs membres titulaires d'un doctorat en intelligence artificielle.

L'équipe de gestion sera assistée par cinq analystes spécialistes du secteur de la santé avec une expérience moyenne de 19 ans. De plus, les gérants pourront faire appel à l'expertise de l'ensemble de la communauté des analystes actions de JPMAM, composée de 51 spécialistes sectoriels.

Focus sur les thérapies géniques

Les thérapies géniques pourraient être la percée technologique la plus importante de notre génération dans le domaine de la médecine. Ces traitements ont le potentiel de guérir les patients atteints de maladies héréditaires graves, en modifiant l'information génétique et en attaquant ainsi les causes sous-jacentes de la maladie. J.P. Morgan AM estime être actuellement à un point d'inflexion important avec le passage des tests cliniques à la distribution commerciale.

Ce développement devrait générer des taux de croissance forts pour les sociétés du secteur, et pourrait s'avérer disruptif pour les sociétés pharmaceutiques établies si de nouvelles applications plus larges de ces technologies sont découvertes. Le fonds « Genetic Therapies » de JPMAM offre aux investisseurs la possibilité d'obtenir une exposition diversifiée à ce nouveau thème, et aide à se couvrir contre un risque de disruption pour les portefeuilles existants investis dans le secteur santé.

Le fonds a été conçu pour combiner la force et la large couverture du moteur thématique exclusif de JPMAM - ThemeBot - avec les capacités de gestion de portefeuille et de recherche de la plateforme actions mondiales de JPMAM. ThemeBot permet d'identifier efficacement les titres exposés à une gamme de thèmes d'investissement, y compris les thérapies géniques.

Le rôle du ThemeBot

Fondé sur le traitement du langage, ThemeBot examinera plus de 10 000 titres à travers le monde, et par l’analyse rapide de centaines de millions de sources de données, comprenant des articles d'actualité, des profils de sociétés, des notes de recherche et des documents réglementaires, permettra d’identifier les titres les plus exposés au thème choisi et ainsi de constituer un portefeuille pertinent, prenant en compte la liquidité, la capitalisation boursière et la rentabilité.

L'ensemble de la capitalisation boursière sera pris en compte pour que le portefeuille offre une exposition diversifiée aux pionniers innovants mais aussi aux acteurs établis de la santé. ThemeBot s'assure en continu de la pertinence des titres inclus en portefeuille sur la base de mesures aussi bien textuelles que financières.

Une fois que ThemeBot aura sélectionné les actions qu'il juge les plus pertinentes pour le thème des thérapies géniques, l'équipe QBS travaillera en collaboration avec des analystes expérimentés de l’équipe de gestion sur les actions mondiales de JPMAM pour examiner et valider les résultats issus du ThemeBot, afin que seuls les titres les plus pertinents pour le thème soient intégrés au portefeuille.

Lire (4 min.)

BNP Paribas AM lance son fonds multi-facteurs Actions BNP Paribas Euro Multi-Factor Equity

BNP Paribas Asset Management (BNPP AM) annonce ce vendredi 11 octobre le lancement du fonds « BNP Paribas Euro Multi-Factor Equity ». Ce fonds applique une stratégie quantitative de sélection de titres sur l’univers des actions de la zone Euro. Lancé en septembre, il vient enrichir la gamme de fonds « multi-facteurs », gérés par les équipes de gestion action quantitative du pôle Multi-Actifs, Quantitatif & Solutions (MAQS) de BNPP AM.

Suite aux succès des stratégies « multi factorielles » sur les actions globales, américaines et Européennes, BNPP AM étoffe son approche « multi-facteurs » destinée aux investisseurs, en se positionnant sur les actions de la zone Euro. Il vient renforcer une des gammes de fonds multi-factoriels labellisée ISR pour six de ses fonds en avril 2019. Le nouveau fonds vise la même certification ISR, grâce à l’intégration de critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) dans la sélection des actions.

Stratégie de sélection des valeurs

La sélection des titres de ce nouveau fonds BNP Paribas Euro Multi-Factor Equity repose sur une approche qui combine plusieurs facteurs : momentum, qualité, valorisation et faible volatilité. Elle s’appuie sur une analyse quantitative d’indicateurs fondamentaux et de données de marché. Objectif, identifier les titres qui présentent les meilleures perspectives de rendement tout en contrôlant un ensemble de critères de risques.

Les investissements réalisés dans les fonds sont soumis aux fluctuations du marché et aux risques inhérents aux investissements en valeurs mobilières. La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent enregistrer des hausses comme des baisses. Il se peut que les investisseurs ne récupèrent pas l’intégralité de leur placement. Le fonds présente un risque de perte en capital.

Lire (2 min.)

Le groupe Advenis nomme un directeur des opérations

Le groupe Advenis — spécialisé dans la gestion d’actifs immobiliers et financiers — annonce ce mercredi 15 janvier la nomination d'un directeur des opérations. Dans ce cadre, Romain Lourtioux (32 ans) devient responsable de la coordination des différentes filiales du groupe Advenis, et de l’élaboration et du suivi des feuilles de route par fonction/métier, en accord avec les axes stratégiques de l’entreprise.

Il pilote également la conduite de projets transverses tels que les acquisitions, partenariats, etc. En outre, Romain Lourtioux intervient pour le compte de la filiale Advenis Gestion Privée, où il apporte son soutien à la définition des orientations stratégiques et organisationnelles. Il est aussi responsable des produits et des partenariats.

Focus sur le parcours de Romain Lourtioux

Romain Lourtioux est titulaire d’un diplôme d’Ingénieur généraliste de l’ICAM de Nantes et d’un mastère spécialisé Strategy & Management of International Business de l’ESSEC Business School. Il possède plus de 7 ans d’expérience dans le domaine de la construction et de l’immobilier. Entre 2011 et 2017, il travaille comme responsable commercial Grand Ouest, puis directeur des partenariats Grand Ouest de PERL.

Pendant cette période, il pilote le développement commercial de la région Grand-Ouest. Il assume également la réorganisation interne de la région, en vue d’optimiser son efficacité commerciale. En 2018, il contribue au développement de la start-up OCUS où il est en charge du développement de la Business unit « Promotion & Immobilier ».

Lire (2 min.)

Foncia Pierre Gestion est rachetée par BlackFin Capital Partners

Foncia Pierre Gestion — spécialiste de la gestion des SCPI — annonce ce jeudi 16 janvier prendre son indépendance du groupe Foncia. La société de gestion accélère sa stratégie de croissance avec le soutien du fonds de capital-développement BlackFin Capital Partners. Le groupe Foncia détenait 100 % de la société jusqu'à l'acquisition par BlackFin. Basée à Paris, l'équipe de Foncia Pierre Gestion compte 28 professionnels expérimentés.

Créée en 1964, Foncia Pierre Gestion dispose d'une expertise reconnue en asset management et property management. Elle détient le record de la plus ancienne société de gestion de SCPI. Foncia Pierre Gestion gère 5 SCPI pour une capitalisation de près de 1,2 Md€. Ces fonds sont détenus par près de 19 000 associés, avec près de 500 actifs immobiliers sous gestion (bureaux, commerces, hôtels) qui représentant une surface de près de 450 000 m2.

Renforcement des équipes

Ce changement d’actionnaire permet à Foncia Pierre Gestion d’accéder à un portefeuille de clients institutionnels plus large, de développer son réseau de distribution — conseillers en gestion de patrimoine, banques privées, sites Internet spécialisés — et de renforcer la visibilité de son offre. Foncia Pierre Gestion souhaite fortement accélérer son développement.

Dans ce but, la taille des équipes notamment commerciales et marketing seront renforcées. « Proximité, réactivité, ces principes que nous partageons avec BlackFin Capital Partners sont les piliers de la relation de confiance que nous avons su créer avec nos investisseurs depuis plus de 30 ans », déclare Danielle François Brazier, directrice générale de Foncia Pierre Gestion.

Lire (2 min.)

Aviva Investors lance deux nouveaux fonds actions internationales

Aviva Investors — activité mondiale de gestion d’actifs d’Aviva — annonce ce jeudi 29 août le lancement de 2 nouveaux fonds actions internationales : Aviva Investors Global Equity Unconstrained Fund et Aviva Investors Global Emerging Market Equity Unconstrained Fund. Outre l'analyse fondamentale, la gestion des deux fonds reposera également sur des contacts avec les directions des entreprises, et sur une couverture sectorielle déployée dans toutes les régions.

Les analyses Multi-actifs et Macro, Crédit et ESG font également partie intégrante du processus de sélection des titres. « Le lancement de ces fonds s’inscrit dans l’évolution et le renforcement continus de notre offre et de notre équipe d’investissement sur les actions. Ces nouvelles stratégies actions de conviction, non liées à un style particulier, sont complémentaires de celles de nos autres fonds actions mondiales et émergentes », précise David Cumming, Directeur des Investissements Actions.

Aviva Investors Global Equity Unconstrained

Le fonds Aviva Investors Global Equity Unconstrained est géré par Mikhail Zverev — Responsable de la gestion actions internationales — avec l’appui de l’ensemble de l'équipe actions internationales. Le fonds est investi dans une sélection d'actions internationales concentrée — sans biais de style — pour lesquelles l'équipe a développé une forte conviction, contrariante par rapport au consensus de marché.

« Ce nouveau fonds investira dans des sociétés dont les fondamentaux en évolution ne sont pas selon nous correctement valorisés et peuvent offrir un potentiel de performance élevé à nos clients. Nous pensons que l'inefficience du marché ne se cantonne pas à un style d'investissement particulier. C’est pourquoi, nous rechercherons des idées d’investissement dans toutes les catégories de styles », explique Mikhail Zverev.

Global Emerging Market Equity  Unconstrained

Le fonds Global Emerging Market Equity Unconstrained est géré par Alistair Way — Responsable de la gestion actions émergentes — avec l’appui de l’ensemble de l’équipe Actions émergentes. Il est investi dans un portefeuille concentré sans préférence de style, afin de tirer parti de l’éventail unique d'opportunités existant sur les marchés émergents.

« Les marchés émergents offrent selon nous une grande variété d’opportunités d’investissement au niveau des entreprises, les changements structurels et l’émergence de nouveaux secteurs présentent un potentiel important pour les sociétés bien positionnées. Dans le même temps, les inefficiences du marché actions nous octroient une marge de manœuvre importante pour exploiter les distorsions au niveau des cours », déclare Alistair Way. Le fonds adopte une approche prospective et globale.

Lire (4 min.)

Fonds actions : Keren Finance annonce le lancement de Keren Diapason

Keren Finance — société de gestion indépendante — annonce ce vendredi 19 juillet le lancement de son nouveau fonds Keren Diapason. Son taux d'exposition — de 0 % à 100 % — se détermine en fonction d'un niveau de risque qui reflète l’évolution des primes de risque (spreads) sur le marché des obligations d’entreprises européennes à haut rendement (high yield). Ce véhicule d'investissement répond à la volonté de Keren Finance d'accentuer sa réactivité dans son exposition aux marchés actions.

Il existe une très forte corrélation entre l’évolution des spreads sur le high yield et les marchés actions. Sur le graphique ci-dessous, les investisseurs peuvent constater que lorsque les primes de risques (spreads, en bleu) diminuent, les marchés actions (soit ici le CAC 40, en orange) s’apprécient. Inversement lorsque ceux-ci augmentent, les marchés se contractent.

Keren Finance lance un nouveau fonds actions
Source : Keren Finance

Une matrice pour accompagner la gestion

Keren Finance a donc créé une matrice qui — en fonction du niveau de spread — établira un taux d’exposition aux marchés actions. Plus les primes de risques sont importantes, moins le fonds sera exposé. A contrario plus elles seront comprimées, plus le taux d’exposition sera important.

S’affranchir du sentiment du gérant pour définir le taux d’exposition permet une réelle flexibilité. Avec cette matrice, les investisseurs trouveront tous les éléments pour comprendre le niveau d'investissement du fonds. Afin de gagner en réactivité, ce dernier sera recalculé quotidiennement et s'ajustera dans une fourchette maximale de +/– 20 % en fonction de la vitesse à laquelle les spreads s’écartent ou se resserrent.

Keren Finance lance un nouveau fonds actions
Evolution de l’exposition aux actions basée sur cette matrice depuis 2000
Source : Keren Finance

Benoit de Broissia, analyste et gérant du fonds Keren Diapason, garde toutefois un rôle déterminant. C'est lui qui assure la sélection des titres, qu’il s’agisse des actions ou de la partie taux — qui sera investie en obligations Investment Grade et en monétaire. Fin juin 2019, le fonds a obtenu l'agrément de l'Autorité des marchés financiers (AMF). Keren Finance l'a officiellement lancé le 12 juillet dernier. Les investisseurs auront bientôt accès au fonds sur de nombreux contrats. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Lire (3 min.)

Amiral Gestion : la stratégie du fonds Sextant PME passe le cap des 5 ans

Amiral Gestion — société de gestion indépendante — célèbre ce mardi 16 avril le cinquième anniversaire du fonds Sextant PME. Le gérant développe cette stratégie d'investissement dans les PME-ETI européennes depuis le 1er janvier 2014. Au sein de sa gamme Sextant, Amiral Gestion suit une approche fondamentale caractéristique de sa culture de stock-picking. Le fonds Sextant PME est éligible au PEA et au PEA-PME.

Géré en sous-portefeuille, ce véhicule enregistre 116 millions d’euros d'encours. Sa performance annualisée atteint 11,1 % depuis sa création. « Sur le long terme, nous constatons que les petites valeurs européennes surperforment assez significativement les grandes capitalisations. A noter également une forte dispersion des performances au sein de ce segment », souligne Bastien Goumare, Gérant chez Amiral Gestion.

Un segment riche en opportunités d'investissement

« Si l’on considère les contraintes d’éligibilité au PEA-PME, l’univers d’investissement compte un peu plus de 2 000 sociétés cotées avec une capitalisation globale de 1 300 milliards d’euros. Si le cas de la liquidité de ce marché a souvent été évoqué, il est toutefois caractérisé par une diversité et une richesse indéniables dans sa profondeur à l’échelle européenne », précise Raphaël Moreau, Gérant et Coordinateur du fonds Sextant PME.

« 75 % des valeurs que nous avons en portefeuille sont suivies par moins de 5 courtiers contre en moyenne 25 pour les valeurs du CAC 40 », ajoute Raphaël Moreau. Amiral Gestion compte dans ses rangs 24 analystes-gérants, basés à Paris et Singapour. La société continue de renforcer ses équipes pour couvrir ce segment riche en opportunités d’investissement.

Note de qualité et renforcement des critères ESG

Le fonds Sextant PME a été fermé aux souscriptions en juillet 2017, pour assurer les meilleures conditions de gestion sur le segment des petites et moyennes valeurs. Ce véhicule est réouvert aux nouveaux investisseurs depuis l’automne 2018. « Les gérants trouvent de nouveau de bonnes opportunités sur des dossiers redevenus attractifs en termes de valorisation », explique Nicolas Komilikis, Directeur Général d’Amiral Gestion.

Amiral Gestion a élaboré un processus d’analyse fondé en partie sur une note qualité propriétaire. Objectif, évaluer les titres en fonction de 28 critères aussi bien financiers qu’extra-financiers. « Fin 2018, nous avons renforcé l’intégration des critères ESG au sein de nos notes qualité. Cette démarche était déjà intrinsèquement présente dans notre analyse des risques en particulier sur les critères de gouvernance », précise Nicolas Komilikis, Directeur Général d’Amiral Gestion.

Lire (3 min.)

Vincent Roynel - Le Comptoir Amundi - CPR AM : « Aider tous les Français à préparer leur retraite »

SCPI, fonds actions, assurance-vie... Comment aider les Français à passer d'une retraite par répartition à un système par capitalisation ? D'ici fin 2019, l'arrivée de la loi Pacte va encourager chez CPR AM les stratégies de gestion à horizon, avec des systèmes de protection du capital.
Voir (<4 min.)

Capital-investissement : Vatel Capital primé par Gestion de Fortune

Vatel Capital — société de gestion indépendante — annonce ce mercredi 15 janvier avoir été récompensée lors du 27e Palmarès des Fournisseurs organisé par le magazine Gestion de Fortune. Agréée par l'AMF, Vatel Capital investit dans les PME cotées et non cotées. La société de gestion revendique plus de 450 M€ d’actifs sous encours.

Elle investit dans des entreprises de nombreux secteurs : santé, énergies renouvelables, services aux entreprises et internet notamment. Vatel Capital propose également une offre financière sur les actifs tangibles tels que la forêt, les terres agricoles et les énergies renouvelables.

Focus sur le palmarès de Vatel Capital

Vatel Capital a obtenu la 2e place dans la catégorie Capital-investissement, suite à une enquête quantitative et qualitative menée auprès de 4 500 conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CGPI) répartis sur toute la France. Le travail des gérants est régulièrement récompensé :

  • En mars 2017, Vatel Capital a été élu 3e société préférée des CGPI dans la catégorie « Capital-Investissement » du journal Investissements Conseils ;
  • En janvier 2016 et 2017, Vatel Capital a été noté 4 étoiles par Gestion de Fortune pour sa qualité de service ;
  • En 2015 et en 2018 le FCP Vatel Flexible a obtenu le Lipper Fund Award ;
  • En 2011, Vatel Capital a été élue société de gestion de portefeuille la plus dynamique, dans la catégorie « non coté » des Tremplins Morningstar.
Lire (2 min.)

Amiral Gestion recrute un Responsable Institutionnels et Grands comptes

Amiral Gestion —  société de gestion indépendante — annonce ce mercredi 15 janvier la nomination d'un nouveau Responsable Institutionnels et Grands comptes. Fin décembre 2019, la société revendiquait 3,9 Mds€ d'encours sous gestion. Basé à Paris, Ugo Emrinian (32 ans) travaillera en collaboration avec Benjamin Biard, Directeur du développement et Pierre-Antoine Door, Responsable Institutionnels et Grands comptes. Il poursuivra les développements auprès des clients institutionnels et grands comptes.

Ugo Emrinian supervisera également le développement commercial sur le marché italien, où la gamme Sextant est disponible depuis 2019. Ce recrutement s'inscrit dans la stratégie de développement d’Amiral Gestion. « L'international est un axe de développement sur lequel nous avons beaucoup d'ambition. L'expérience d'Ugo sur le marché italien nous sera précieuse », précise Benjamin Biard, Directeur du développement chez Amiral Gestion.

Focus sur le parcours d'Ugo Emrinian

Ugo Emrinian possède un Master en Finance de Marchés de l’INSEEC Business School de Paris. Après une première expérience d'Assistant trader chez Natixis, il développe une expertise de plus de 10 ans dans le développement commercial des grands comptes et institutionnels en France et en Italie. En 2010, il rejoint l'équipe commerciale institutionnelle de Swiss Life Asset Management. En 2015, Ugo Emrinian intègre Metropole Gestion. Il y est nommé Directeur commercial adjoint en 2019.   

Lire (2 min.)

Epargne salariale : Amundi lance un FCPE dédié aux actions d’entreprises françaises

Amundi — spécialiste en France de l’épargne salariale et retraite avec 54,2 milliards d’euros d’encours gérés et 43% de part de marché — annonce ce lundi 1er avril le lancement d'un nouveau FCPE dédié aux actions d’entreprises françaises avec une forte implantation régionale.

Le véhicule d'investissement BFT France Futur ESR s'inscrit pleinement dans l’esprit de la Loi Pacte. Il permet aux épargnants salariés de financer les sociétés présentes sur le territoire et ainsi de favoriser l’économie, l’emploi et la croissance en France au travers de leur plan d’épargne entreprise (PEE) et de leur dispositif d’épargne retraite (PERCO).

4 axes pour structurer une gestion de conviction

La gestion de BFT France Futur est confiée à une équipe expérimentée dédiée de 3 personnes, dirigée par Fabrice Masson, Directeur de la Gestion Actions chez BFT IM? « L’univers attractif et diversifié du marché hexagonal, qui compte plus de 300 entreprises cotées présentes sur l’ensemble des secteurs d’activité, est un atout essentiel pour nos choix d’investissement. Nous sélectionnons des entreprises françaises à fort potentiel », explique-t-il.

Nourricier de BFT France Futur — 637 millions d’euros d’encours sous gestion — ce fonds bénéficie de l’expertise de BFT Investment Managers, filiale d’Amundi. Il repose sur une politique d’investissement qui s’articule autour de 4 axes structurants :

  • Investir sur les valeurs françaises qui constituent le tissu économique national. Les sociétés dans lesquelles BFT France futur investit sont implantées sur l’ensemble du territoire. A travers ses investissements, le fonds constitue un véritable instrument de financement de leur croissance.
  • Choisir une approche « multi-capitalisation » qui permet aux épargnants de tirer le meilleur parti de l’ensemble des opportunités du marché des actions françaises. Grâce à la complémentarité des petites, moyennes et larges capitalisations, BFT France Futur ESR bénéficie d’un univers d’investissement attractif, puisque ces différents segments de capitalisation ont des comportements boursiers complémentaires. Les entreprises de petite capitalisation (33 % du portefeuille) disposent d’un fort potentiel de croissance sur des métiers de niche, et celles de moyenne capitalisation (51 % du portefeuille) ont souvent déjà acquis une place prépondérante sur leur marché. Elles cherchent à développer leur expertise à l’international ou sur des marchés connexes. Quant aux grandes capitalisations (16 % du portefeuille), elles évoluent sur des activités matures et bénéficient de fortes barrières à l’entrée.
  • Accorder une importance particulière à l’analyse de la valorisation boursière des entreprises. L’équipe de gestion identifie les entreprises dont la qualité des fondamentaux n’est pas pleinement reflétée par le marché et qui présentent ainsi une décote jugée attractive au regard de leurs perspectives.
  • Développer une démarche de dialogue avec les entreprises afin d’évaluer progressivement leur impact sur l’emploi et les investissements qu’ils réalisent en France et notamment en région.  
Lire (3 min.)

ETF : UniCredit et Axiom AI lancent le premier fonds global investi sur les obligations « CoCo »

UniCredit — via sa filiale Structured Invest S.A — et Axiom Alternative Investments (AI) annoncent ce mardi 19 mars le lancement de l’ETF UC AXI Global CoCo Bonds UCITS. Ce premier ETF mondial négocié en bourse (FNB) offre une exposition globale et réelle au marché des obligations Contingente Convertible, dites « CoCos ».

Le fonds a été développé et lancé en coopération avec Axiom AI — société de gestion indépendante, spécialiste du secteur financier — qui compte 1,2 milliard d’euros d'actifs sous gestion, et dispose de professionnels de l'investissement basés à Londres et à Paris. Depuis plus de 10 ans, la société gère des fonds investis sur des instruments financiers émis par des banques et des compagnies d’assurance.

Accéder à l'ensemble du marché des obligations « CoCo »

Le fonds sera coté sur la bourse allemande (le Xetra), sous le ticker CCNV. Il s’agit du premier ETF à offrir aux investisseurs un accès à l’ensemble du marché des obligations « CoCo » en incluant les instruments de capital Additional Tier 1 (AT1) et Restricted Tier 1 (RT1).

« Les investisseurs qui peuvent dorénavant avoir une exposition pondérée en fonction de la valeur de marché sur ces instruments de façon simple et économiquement efficiente tout en bénéficiant d'une structure UCIT », explique Laurent Dupeyron, Managing Director, chez UniCredit.

Un indice de référence spécifique

Le fonds suivra la performance de l'indice Solactive AXI Liquid Contingent Capital Global Market TR– EUR hedged (ticker bloomberg SOLAXICC). Ce premier indice de référence est couvert contre le risque de devises, et pondéré en fonction de la valeur de marché.

L’indice SOLAXICC a été conçu pour offrir l'exposition la plus large et la plus liquide à l’univers des « CoCos » émises par des émetteurs notés Investment Grade (en dette senior). Il s'agit de l’indice de référence le plus important en termes de capitalisation boursière, avec 141 milliards d’euros. Il reflète la performance d’obligations AT1 et RT1 libellées en EUR et en USD.

Des rendements particulièrement attractifs

Les obligations de type Contingent Convertible sont capables de générer des rendements particulièrement attractifs par rapport aux obligations d'entreprise à haut rendement, plus stables que les actions bancaires tout en bénéficiant d’une meilleure qualité de crédit. Leur notation moyenne est de BB contre BB- respectivement.

« Les récents résultats des tests de résistance effectués sur les banques européennes, montrent des niveaux de capital supérieurs à 3 % au-dessus du seuil de conversion, malgré des hypothèses de scenario historiquement sévères. De plus, la dynamique actuelle de rehaussement des notes de crédit des banques européennes par les agences de notation constitue un signal très positif pour la classe d'actifs », ajoute David Benamou, Associé-gérant chez Axiom AI

Lire (3 min.)