Amiral Gestion : la stratégie du fonds Sextant PME passe le cap des 5 ans

Amiral Gestion — société de gestion indépendante — célèbre ce mardi 16 avril le cinquième anniversaire du fonds Sextant PME. Le gérant développe cette stratégie d'investissement dans les PME-ETI européennes depuis le 1er janvier 2014. Au sein de sa gamme Sextant, Amiral Gestion suit une approche fondamentale caractéristique de sa culture de stock-picking. Le fonds Sextant PME est éligible au PEA et au PEA-PME.

Géré en sous-portefeuille, ce véhicule enregistre 116 millions d’euros d'encours. Sa performance annualisée atteint 11,1 % depuis sa création. « Sur le long terme, nous constatons que les petites valeurs européennes surperforment assez significativement les grandes capitalisations. A noter également une forte dispersion des performances au sein de ce segment », souligne Bastien Goumare, Gérant chez Amiral Gestion.

Un segment riche en opportunités d'investissement

« Si l’on considère les contraintes d’éligibilité au PEA-PME, l’univers d’investissement compte un peu plus de 2 000 sociétés cotées avec une capitalisation globale de 1 300 milliards d’euros. Si le cas de la liquidité de ce marché a souvent été évoqué, il est toutefois caractérisé par une diversité et une richesse indéniables dans sa profondeur à l’échelle européenne », précise Raphaël Moreau, Gérant et Coordinateur du fonds Sextant PME.

« 75 % des valeurs que nous avons en portefeuille sont suivies par moins de 5 courtiers contre en moyenne 25 pour les valeurs du CAC 40 », ajoute Raphaël Moreau. Amiral Gestion compte dans ses rangs 24 analystes-gérants, basés à Paris et Singapour. La société continue de renforcer ses équipes pour couvrir ce segment riche en opportunités d’investissement.

Note de qualité et renforcement des critères ESG

Le fonds Sextant PME a été fermé aux souscriptions en juillet 2017, pour assurer les meilleures conditions de gestion sur le segment des petites et moyennes valeurs. Ce véhicule est réouvert aux nouveaux investisseurs depuis l’automne 2018. « Les gérants trouvent de nouveau de bonnes opportunités sur des dossiers redevenus attractifs en termes de valorisation », explique Nicolas Komilikis, Directeur Général d’Amiral Gestion.

Amiral Gestion a élaboré un processus d’analyse fondé en partie sur une note qualité propriétaire. Objectif, évaluer les titres en fonction de 28 critères aussi bien financiers qu’extra-financiers. « Fin 2018, nous avons renforcé l’intégration des critères ESG au sein de nos notes qualité. Cette démarche était déjà intrinsèquement présente dans notre analyse des risques en particulier sur les critères de gouvernance », précise Nicolas Komilikis, Directeur Général d’Amiral Gestion.

Lire (3 min.)

Vincent Roynel - Le Comptoir Amundi - CPR AM : « Aider tous les Français à préparer leur retraite »

SCPI, fonds actions, assurance-vie... Comment aider les Français à passer d'une retraite par répartition à un système par capitalisation ? D'ici fin 2019, l'arrivée de la loi Pacte va encourager chez CPR AM les stratégies de gestion à horizon, avec des systèmes de protection du capital.
Voir (<4 min.)

Epargne salariale : Amundi lance un FCPE dédié aux actions d’entreprises françaises

Amundi — spécialiste en France de l’épargne salariale et retraite avec 54,2 milliards d’euros d’encours gérés et 43% de part de marché — annonce ce lundi 1er avril le lancement d'un nouveau FCPE dédié aux actions d’entreprises françaises avec une forte implantation régionale.

Le véhicule d'investissement BFT France Futur ESR s'inscrit pleinement dans l’esprit de la Loi Pacte. Il permet aux épargnants salariés de financer les sociétés présentes sur le territoire et ainsi de favoriser l’économie, l’emploi et la croissance en France au travers de leur plan d’épargne entreprise (PEE) et de leur dispositif d’épargne retraite (PERCO).

4 axes pour structurer une gestion de conviction

La gestion de BFT France Futur est confiée à une équipe expérimentée dédiée de 3 personnes, dirigée par Fabrice Masson, Directeur de la Gestion Actions chez BFT IM? « L’univers attractif et diversifié du marché hexagonal, qui compte plus de 300 entreprises cotées présentes sur l’ensemble des secteurs d’activité, est un atout essentiel pour nos choix d’investissement. Nous sélectionnons des entreprises françaises à fort potentiel », explique-t-il.

Nourricier de BFT France Futur — 637 millions d’euros d’encours sous gestion — ce fonds bénéficie de l’expertise de BFT Investment Managers, filiale d’Amundi. Il repose sur une politique d’investissement qui s’articule autour de 4 axes structurants :

  • Investir sur les valeurs françaises qui constituent le tissu économique national. Les sociétés dans lesquelles BFT France futur investit sont implantées sur l’ensemble du territoire. A travers ses investissements, le fonds constitue un véritable instrument de financement de leur croissance.
  • Choisir une approche « multi-capitalisation » qui permet aux épargnants de tirer le meilleur parti de l’ensemble des opportunités du marché des actions françaises. Grâce à la complémentarité des petites, moyennes et larges capitalisations, BFT France Futur ESR bénéficie d’un univers d’investissement attractif, puisque ces différents segments de capitalisation ont des comportements boursiers complémentaires. Les entreprises de petite capitalisation (33 % du portefeuille) disposent d’un fort potentiel de croissance sur des métiers de niche, et celles de moyenne capitalisation (51 % du portefeuille) ont souvent déjà acquis une place prépondérante sur leur marché. Elles cherchent à développer leur expertise à l’international ou sur des marchés connexes. Quant aux grandes capitalisations (16 % du portefeuille), elles évoluent sur des activités matures et bénéficient de fortes barrières à l’entrée.
  • Accorder une importance particulière à l’analyse de la valorisation boursière des entreprises. L’équipe de gestion identifie les entreprises dont la qualité des fondamentaux n’est pas pleinement reflétée par le marché et qui présentent ainsi une décote jugée attractive au regard de leurs perspectives.
  • Développer une démarche de dialogue avec les entreprises afin d’évaluer progressivement leur impact sur l’emploi et les investissements qu’ils réalisent en France et notamment en région.  
Lire (3 min.)

ETF : UniCredit et Axiom AI lancent le premier fonds global investi sur les obligations « CoCo »

UniCredit — via sa filiale Structured Invest S.A — et Axiom Alternative Investments (AI) annoncent ce mardi 19 mars le lancement de l’ETF UC AXI Global CoCo Bonds UCITS. Ce premier ETF mondial négocié en bourse (FNB) offre une exposition globale et réelle au marché des obligations Contingente Convertible, dites « CoCos ».

Le fonds a été développé et lancé en coopération avec Axiom AI — société de gestion indépendante, spécialiste du secteur financier — qui compte 1,2 milliard d’euros d'actifs sous gestion, et dispose de professionnels de l'investissement basés à Londres et à Paris. Depuis plus de 10 ans, la société gère des fonds investis sur des instruments financiers émis par des banques et des compagnies d’assurance.

Accéder à l'ensemble du marché des obligations « CoCo »

Le fonds sera coté sur la bourse allemande (le Xetra), sous le ticker CCNV. Il s’agit du premier ETF à offrir aux investisseurs un accès à l’ensemble du marché des obligations « CoCo » en incluant les instruments de capital Additional Tier 1 (AT1) et Restricted Tier 1 (RT1).

« Les investisseurs qui peuvent dorénavant avoir une exposition pondérée en fonction de la valeur de marché sur ces instruments de façon simple et économiquement efficiente tout en bénéficiant d'une structure UCIT », explique Laurent Dupeyron, Managing Director, chez UniCredit.

Un indice de référence spécifique

Le fonds suivra la performance de l'indice Solactive AXI Liquid Contingent Capital Global Market TR– EUR hedged (ticker bloomberg SOLAXICC). Ce premier indice de référence est couvert contre le risque de devises, et pondéré en fonction de la valeur de marché.

L’indice SOLAXICC a été conçu pour offrir l'exposition la plus large et la plus liquide à l’univers des « CoCos » émises par des émetteurs notés Investment Grade (en dette senior). Il s'agit de l’indice de référence le plus important en termes de capitalisation boursière, avec 141 milliards d’euros. Il reflète la performance d’obligations AT1 et RT1 libellées en EUR et en USD.

Des rendements particulièrement attractifs

Les obligations de type Contingent Convertible sont capables de générer des rendements particulièrement attractifs par rapport aux obligations d'entreprise à haut rendement, plus stables que les actions bancaires tout en bénéficiant d’une meilleure qualité de crédit. Leur notation moyenne est de BB contre BB- respectivement.

« Les récents résultats des tests de résistance effectués sur les banques européennes, montrent des niveaux de capital supérieurs à 3 % au-dessus du seuil de conversion, malgré des hypothèses de scenario historiquement sévères. De plus, la dynamique actuelle de rehaussement des notes de crédit des banques européennes par les agences de notation constitue un signal très positif pour la classe d'actifs », ajoute David Benamou, Associé-gérant chez Axiom AI

Lire (3 min.)

Nexity change la répartition des missions de ses dirigeants

Les actionnaires de Nexity — spécialiste de la promotion immobilière et de la gestion locative — ont voté ce mercredi 22 mai en Assemblée Générale (AG) pour l'évolution des fonctions des dirigeants de l'entreprise. Alain Dinin occupera une présidence aux missions étendues et Jean-Philippe Ruggieri — Directeur Général — exercera ses fonctions de manière collégiale avec Julien Carmona, Véronique Bédague-Hamilius et Frédéric Verdavaine, Directeurs généraux délégués.

Une évolution qui reflète un actionnariat atypique

La plateforme Nexity s'adresse aux particuliers, aux entreprises, aux collectivités et à des startups créées en interne chez Nexity. L'entreprise revendique 10 000 collaborateurs, qui exercent 50 métiers différents. La réorganisation chez Nexity des missions de ses dirigeants tient en partie à la répartition atypique du capital de l'entreprise. L'actionnaire de référence est une action de concert — composée notamment de salariés et de dirigeants du Groupe — qui détient près de 20 % du capital.

Immobilier : Nexity annonce une nouvelle répartition des missions de ses dirigeants
Source : Nexity

Ces collaborateurs de Nexity sont associés avec Le Crédit Mutuel Arkéa, qui détient à lui seul un peu plus de 5 % du capital de l'entreprise. « La notion classique de patron n’est plus la réponse unique dans ce nouvel environnement. Le futur de Nexity passe par une équipe « d’associés » pour un pilotage multidisciplinaire. Face à la complexité des sujets, c’est la garantie d’une équipe plus performante », explique Alain Dinin, Président de Nexity.

Lire (2 min.)

Finance durable : le Cleantech Forum Europe 2020 se tiendra au Luxembourg

Ce mercredi 22 mai, le Luxembourg a été choisi pour accueillir le Cleantech Forum Europe 2020. L’annonce officielle a eu lieu lors du dîner de gala du Cleantech Forum Europe 2019, qui se tenait à Stockholm en Suède. Organisé depuis 2005 par le Cleantech Group, cet événement dédié aux technologies propres attire investisseurs-clés, agences gouvernementales, entreprises, PME et startups. Il attire des délégués de 30 pays différents. Des forums similaires se tiennent chaque année en Asie et aux États-Unis.

La ville de Luxembourg accueillera le 16e Cleantech Forum Europe. Outre son engagement dans le développement durable et l'économie circulaire, « c'est un hub de premier plan pour la finance verte et pour les fonds d’investissement, et l’hôte de deux institutions essentielles au financement de l'économie européenne de l'innovation : la Banque européenne d'investissement et le Fonds européen d'investissement », déclare Richard Youngman, CEO de Cleantech Group.

Développement d'un pôle financier durable

La place financière du Luxembourg est devenue un moteur de la finance durable, un enjeu-clé pour le secteur des cleantech. L’agence de développement de la place financière Luxembourg for Finance apportera sa contribution sur ce sujet, à travers l'organisation d'un « dîner des investisseurs » pour faciliter les échanges entre participants et experts. Le Forum permet de découvrir des projets « qui contribueront à réduire le réchauffement planétaire et à en atténuer les effets. Le développement et la production de ces projets nécessitent des capitaux considérables », explique Nicolas Mackel, CEO de Luxembourg for Finance.

Cet événement va contribuer au rayonnement du Luxembourg dans l'univers de la finance responsable. « En tant que pionnier de la levée de fonds pour des projets verts et durables, le Luxembourg considère ce Forum comme une occasion précieuse de rassembler différentes communautés pour faire avancer notre promesse envers les générations futures. L'expertise et le cadre que le Luxembourg a mis en place dans le domaine de la finance seront essentiels pour façonner l'avenir de la durabilité », conclut-il.

Lire (3 min.)

Amundi veut doubler ses encours en ETF, Indiciel et Smart Beta d’ici 2023

Amundi, premier asset manager en termes d'actifs sous gestion en Europe, publie ce mercredi 13 mars ses nouvelles ambitions de croissance d'ici 2023. L'objectif consiste à doubler les encours de sa ligne métier ETF, Indiciel et Smart Beta en 5 ans. Amundi annonce également le lancement d'une nouvelle gamme d'ETF à prix très compétitif, dénommée Amundi Prime.

« Nous chercherons à atteindre nos objectifs en développant de nouveaux marchés tout en continuant à amplifier notre présence en Europe, où le potentiel de croissance est encore important », déclare Fannie Wurtz, responsable d'Amundi ETF, Indiciel et Smart Beta. Pour rappel, tous les ETF Amundi Prime sont conformes à la réglementation UCITS et offrent une réplication physique.

Source : Amundi

Amundi mise sur 3 moteurs de croissance

Amundi ambitionne d'atteindre 200 milliards d'euros en encours ETF, Indiciel et Smart Beta d'ici 2023. La ligne métier se concentrera sur trois moteurs de croissance : l'augmentation de la couverture clients en Europe et en Asie, l’enrichissement de l'offre de produits et de solutions d'investissement et le renforcement de sa présence sur le marché retail.

Dans le cadre de ce dernier axe stratégique, Amundi lance la gamme Amundi Prime ETF avec 0,05 % de frais sur l'ensemble des fonds. Ces 9 premiers ETF offriront des expositions aux principales briques d’allocation, pour constituer un portefeuille diversifié sur des indices actions et obligations au niveau Monde, Europe, États-Unis et Japon. Les ETF répliqueront des indices conçus et calculés par Solactive.

Lire (2 min.)

RSI : le fonds Actions Climat OFI RS European Growth Climate Change distingué par Climetrics

A l’occasion des CDP Europe Awards qui se tenaient le 19 février dernier à Bruxelles, le fonds OFI RS European Growth Climate Change s’est distingué. Il fait partie des 10 fonds actions européennes qui ont obtenu le meilleur score attribué par Climetrics pour leurs performances financières.

Soutenu par le CDP et ISS-climat, Climetrics distingue les fonds analysés par des notations qui s'échelonnent de 1 à 5 feuilles pour les mieux notés, parmi 4 900 fonds actions domiciliés en Europe.

OFI récompensé pour sa Gouvernance Climat

Une notation de 5 feuilles indique que les sociétés en portefeuilles sont, en moyenne, plus efficientes en termes d’émissions carbone, qu'elles intègrent mieux les risques et opportunités liés au climat et qu'elles sont plus susceptibles de déployer des technologies clés favorisant la transition énergétique.

Outre la prise en considération dans la notation de la composition du portefeuille et de la stratégie du fonds, Climetrics évalue également la Gouvernance Climat mise en œuvre par OFI, jugée particulièrement bonne.

Un filtre d'analyse ESG met en valeur les entreprises engagées

Arnaud Bauduin, gérant du fonds OFI RS European Growth Climate Change, explique: « notre processus d’investissement favorise, grâce à un filtre d’analyses ESG, d’une part les entreprises européennes engagées pour la transition énergétique et écologique et d’autre part exclut celles qui sont en risque à cet égard ».

Lire (2 min.)