DWS nomme un CFO pour son activité Private Equity

Mehta supervisera les fonctions financières et comptables de l’activité, travaillant aux côtés de l'équipe senior d'investissement senior pour soutenir la croissance et les 2 milliards d'euros d’encours de DWS (à fin décembre 2017) dans les souscriptions privées, en tant que responsable de la conformité pour le fonds de Private Equity « Secondary Opportunities » du programme « SOF ». Il sera basé à Londres. Avec plus de 20 ans d'expérience, Mehta a récemment été directeur financier chez Mayfair Equity Partners LLP, où il a construit et dirigé l’activité comptable et financière, y compris la structuration de fonds et la planification réglementaire. Auparavant, il était directeur financier chez Keyhaven Capital Partners Limited et responsable des finances et de la comptabilité chez RIT Capital Partners Plc. Mehta est membre du comité de réglementation de la BVCA. Cette nomination fait suite à celle de Daniel Green, responsable Private Equity pour la zone EMEA, en janvier dernier.
Lire (1 min.)

QUADRIGE Multicaps : le nouveau FCP d’INOCAP Gestion

Le fonds propose ainsi une sélection des meilleures idées de la gamme QUADRIGE couplée à une sélection de grandes entreprises, dont l’actionnariat impliqué obéit à une vision de long terme. QUADRIGE Multicaps a été agréé le 20 Juillet 2017 et ses encours s’élèvent déjà à plus de 14 millions d’euros. Le fonds tire d’ores et déjà profit de l’expérience au sein d’INOCAP Gestion depuis qu’a été lancé le premier fonds QUADRIGE, voici près de cinq ans. Nos équipes comptent aujourd’hui 7 gérants, et l’arrivée de Jean-Charles Belvo, spécialiste des grandes capitalisations européennes, ajoutent à notre confiance. Ce dernier accompagnera Pierrick Bauchet dans la gestion du fonds.
Lire (1 min.)

Carine BEUCHER - Portzamparc Gestion : Délégation de gestion et investissement dans les PME

Que permet la délégation de gestion ? Entre accès à l'architecture ouverte, diversification et gain de temps pour les cabinets, elle se présente comme une solution pour éviter la déshérence de gestion. À l'occasion du Congrès de la CNCGP, Carine Beucher, Responsable des relations partenaires, revient pour nous sur la philosophie défendue par Portzamparc Gestion.
Voir (<4 min.)

France : bilan 2017 de l’activité des fonds d’infrastructure

L’AFG (Association Française de la Gestion financière) et France Invest (Association des Investisseurs pour la Croissance) ont publié les résultats de l’étude d’activité des fonds d’infrastructures gérés en France en 2017.
Lire (3 min.)

RGPD, c’est aujourd’hui !

Le Courrier Financier a très à coeur de tisser avec vous, lecteurs, une relation durable et de qualité. Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) entre en vigueur ce vendredi 25 mai. Nous souhaitons vous assurer que nous sommes attentifs aux informations que vous nous confiez, et qu’en aucun cas, nous ne commercialisons notre […]

Le Courrier Financier a très à coeur de tisser avec vous, lecteurs, une relation durable et de qualité. Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) entre en vigueur ce vendredi 25 mai. Nous souhaitons vous assurer que nous sommes attentifs aux informations que vous nous confiez, et qu’en aucun cas, nous ne commercialisons notre base d’abonnés. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité, elle se trouve ici.

Lire (<1 min.)

Le torchon brûle entre la CNCIF et la CNCGP

"Nous tenions à ce que nos membres soient informés de l'ostracisme de cette association". C’est en ces termes que Stéphane Fantuz, le président de la CNCIF, déplore dans un communiqué de presse le fait de ne pas avoir été convié au sommet BFM Patrimoine par l'association voisine. Selon lui, 72% des professionnels du secteur sont pénalisés, car aucune autre association n’a été sollicitée pour cet événement, qu'il qualifie de «manifestation commerciale ». Les membres de la CNCIF accusent la CNCGP de vouloir diviser les acteurs du secteur, alors que le chantier législatif ouvert par le Gouvernement appelle à une cohésion totale, dans l’espoir de préserver au maximum les intérêts communs des professionnels. Après la convention de l’ANACOFI, le congrès de la CNCGP et les Assises de la gestion de patrimoine de la CNCIF au printemps, suivis du grand raout d'automne Patrimonia, la pertinence d’un nouveau rendez-vous en fin d’année semble discutable. Benoist Lombard, le président de la CNCGP, promet au contraire un évènement unique, une « journée exceptionnelle ». Rendez-vous le 6 décembre pour savoir si le pari est gagné.
Lire (1 min.)

Charlotte Evanguelidis - ViaGénérations : Une solution rentable de maintien à domicile

Avec une démographie vieillissante, la dépendance et le financement de la fin de vie sont des problématiques incontournables. De ce constat est né ViaGénérations, un fonds d'investissement dans le viager. En acquérant les biens décotés en nue-propriété, le fonds prend mécaniquement, chaque année, de la valeur.

À l'occasion de la Convention ANACOFI, Charlotte Evanguelidis, gérante de la SCI ViaGénérations, dévoile la stratégie de distribution du fonds.
Voir (<3 min.)

Pictet Asset Management lance le fonds Pictet-Global Fixed Income Opportunities

Ce nouveau fonds propose une approche flexible de la gestion, sans les contraintes d’un indice de référence, et cherche à générer des rendements élevés en tirant profit de la volatilité des marchés. Il exploite les opportunités offertes par les taux d’intérêt, les écarts de rendement et les devises en investissant dans tous les segments obligataires des marchés développés et émergents.

Il est destiné aux investisseurs obligataires disposés à accepter un niveau de risque supérieur pour obtenir de meilleurs rendements.

Le fonds est géré par Andres Sanchez Balcazar, responsable des investissements en obligations mondiales, ainsi que par trois gérants seniors, Sarah Hargreaves, David Bopp et Thomas Hansen. L’équipe s’appuie sur un processus d’investissement rigoureux, qui consiste à construire un portefeuille diversifié, constitué de positions relative value visant à optimiser les rendements.

«Nous pouvons investir sans les contraintes d’un indice de référence obligataire. Notre approche nous permet de rechercher des opportunités d’investissement dans l’ensemble de l’univers obligataire en vue de tirer profit de la volatilité des marchés ainsi que des anomalies de prix par le biais de positions relative value. Comme le fonds présente un profil de risque plus élevé, notre objectif est de générer des rendements supérieurs à ceux de la moyenne des fonds absolute return en obligations mondiales», explique Andres Sanchez Balcazar.

Le fonds vise un rendement annuel brut (hors frais et commissions) supérieur de 6 à 8% aux rendements procurés par des placements en liquidités.

Lire (2 min.)

BNP Paribas AM étend ses stratégies smart beta aux marchés obligataires

Le fonds Parvest QIS Multi-factor Credit Euro IG, lancé en janvier dernier, vient enrichir la gamme de fonds smart beta gérés par les équipes de gestion Quantitative du pôle Multi-Asset Quantitative & Solutions (MAQS) de BNP Paribas Asset Management. Après le lancement de stratégies factorielles sur les marchés actions (depuis 2008) et sur les obligations d’état et devises (depuis 2009), ce fonds permet ainsi d’appliquer cette approche « multi-facteur » au segment des obligations d’entreprises. Le fonds totalise à fin février 2018 un peu plus de 100 millions d’euros d’encours sous gestion. La sélection des titres du fonds Parvest QIS Multi-factor Credit Euro IG Elle s’appuie sur une analyse systématique d’indicateurs fondamentaux et de données de marché dans l’objectif d’identifier les titres présentant les meilleures perspectives de rendement ajusté du risque au sein de l’univers d’investissement. La gestion du fonds vise à surperformer son indice de référence, en offrant un objectif un niveau de risque équivalent. « La stratégie multi-facteur mise en place dans le fonds Parvest QIS Multi-factor Credit Euro IG est le fruit de nombreuses années de recherche sur les moteurs de performance des marchés obligataires, explique Olivier Laplénie, responsable de la gestion Quantitative Fixed Income au sein de BNP Paribas Asset Management. En combinant notre expertise des marchés obligataires et le savoir-faire de nos équipes de recherche quantitative, nous avons pu identifier des indicateurs variés, issus à la fois des marchés action et crédit et des bilans des entreprises, qui expliquent en grande partie la performance des obligations d’entreprises. » « Le fonds obligataire Parvest QIS Multi-factor Credit Euro IG offre une solution d’investissement innovante pour les investisseurs qui cherchent à diversifier leur exposition aux obligations d’entreprises notées « Investment Grade », ajoute Charles Cresteil, Spécialiste des Investissements Quantitatifs au sein de BNP Paribas Asset Management. Sur des univers d’investissement de plusieurs milliers de titres, l’approche multi-facteur est, selon nous, une solution particulièrement efficace pour sélectionner les titres. En associant des critères fondamentaux analysant la qualité et le risque des émetteurs avec des indicateurs de valorisation et de tendance, la stratégie offre une sélection de titres diversifiée, mise en œuvre avec une approche systématique offrant transparence et contrôle du risque. »
Lire (2 min.)

Swiss Life AM poursuit sa croissance européenne

Les activités sur les marchés clés, la Suisse, l’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne, ont permis de faire l’acquisition de biens résidentiels et tertiaires pour environ 2,9 milliards d’euros en 2017. Parallèlement, les ventes de biens résidentiels et tertiaires s’élèvent pour la même période à près d’un milliard d’euros. A la fin de l’année 2017, Swiss Life Asset Managers gérait au total 69,2 milliards d’euros de biens immobiliers en Europe.  

Suisse : la croissance qualitative du portefeuille en ligne de mire

En Suisse, Swiss Life Asset Managers vise un élargissement progressif son portefeuille immobilier. Pour ce faire, l’entreprise achète des biens immobiliers avec une excellente qualité d’emplacement et d’excellentes caractéristiques dans les secteurs de logement, des Habitation, bureaux de commerce. De plus, l’investissement est axé sur des créneaux présentant un fort potentiel de croissance, à savoir l’immobilier dédié à la santé, les résidences pour étudiants et les espaces de coworking. Fin 2017, Swiss Life Asset Managers a également lancé un fonds immobilier destiné exclusivement aux investisseurs qualifiés qui investit dans des biens haut de gamme situés dans des grandes métropoleseuropéennes. Parmi les acquisitions les plus importantes en Suisse, il convient de citer l’immeuble emblématique à usage mixte « Hochhaus zur Palme » à Zurich, le projet de construction de bureaux « Esplanade 1 » dans le quartier Pont-Rouge à Genève et huit immeubles résidentiels dans un nouveau quartier de Schaffhouse qui voit actuellement le jour sur le site d’une ancienne fonderie d’acier.  

France : lancement d’un fonds immobilier paneuropéen et de la première SCPI

L’année dernière, Swiss Life Asset Managers a lancé huit nouveaux fonds, dont un fonds immobilier paneuropéen axé sur les commerces et exclusivement réservé aux investisseurs institutionnels en France ainsi que le premier fonds immobilier SCPI destiné lui aussi uniquement aux investisseurs français.Le fonds immobilier ouvert au public s’adresse aux investisseurs privés et investit dans des biens immobiliers gérés par des exploitants en France et en Allemagne tels que des hôtels ou des établissements de santé. Parmi les principales acquisitions réalisées à Paris durant l’année 2017, il convient de citer l’immeuble de bureaux « Palatin I » dans le quartier de La Défense, l’immeuble de bureaux « 83 rue la Boétie », le projet de résidence étudiante « Ivry », la Halle Secrétan, un marché alimentaire et gastronomique, et le projet « Les Bains Douches » alliant logement et espace de coworking et sélectionné dans le cadre du concours « Réinventer Paris ». Par ailleurs, un fonds OPCI ouvert au public a remporté le trophée du meilleur OPCI 2017 (« Victoires de La PierrePapier »).  

Allemagne : le fonds immobilier ouvert au public remporte le « Scope Award » dans la catégorie « meilleure innovation de produit »

Via les plateformes réglementées de Swiss Life Asset Managers en Allemagne et au Luxembourg, CORPUS SIREO Real Estate, qui opère en Allemagne avec Swiss Life KVG, a lancé l’année dernière cinq nouveaux fonds immobiliers spécialisés et véhicules de placement pour investisseurs institutionnels.Par ailleurs, un fonds immobilier ouvert au public exclusivement adressé aux investisseurs privés allemands a été lancé. Ce dernier compte déjà dix biens avec un volume d’investissement d’environ 200 millions d’euros et s’est vu décerner fin 2017 le « Scope Award » pour la meilleure innovation produit. Alors que les fonds institutionnels se concentrent sur des investissements dans des types d’usages tels que les espaces de bureau, le commerce de détail ou la santé, le fonds immobilier poursuit une stratégie d’investissement diversifiée. L’accent est mis sur les biens résidentiels et l’immobilier dédié à la santé ainsi que sur les immeubles de bureaux et de commerce situés en Allemagne et en Europe. Parmi les acquisitions importantes en 2017, il convient de citer les complexes de bureaux « Oasis » à Prague et « Marximum » à Vienne, le bien à usage mixte « Castra-Regina-Center » à Ratisbonne et le portefeuille « GK residential » avec des immeubles dans six villes allemandes. En 2017, des terrains ont également été acquis dans de nombreux sites allemands attrayants pour la construction ou la revitalisation de propriétés résidentielles et tertiaires. L’acquisition la plus importante a été réalisée à Francfort-sur-le-Main où le projet NIDUS prévoit la construction de 180 appartements d’ici 2021 dans le quartier de Bockenheim.  

Grande-Bretagne : développement des fonds « core » et « value added »

L’approche « thématique » permet aux spécialistes immobiliers de Mayfair Capital notamment de faire l’acquisition d’actifs avec un potentiel de hausse de loyers. Ces biens ont été impartis à un fonds immobilier européen par Swiss Life Asset Managers.Mayfair Capital poursuit une approche thématique discipliné en investissant dans divers véhicules de fonds existants et nouveaux. L’investissement est principalement axé sur des biens immobiliers qui profitent de par leurs thèmes centraux à des types d’usages tels que la technologie, l’infrastructure et la démographie.Ceci entraîne une concentration sur les secteurs suivants: succursales régionales en Grande-Bretagne, distribution, logistique et santé.Les principales acquisitions en 2017 comprennent l’immeuble de bureaux situé au « 6 Queen Street » à Leeds et le « Centrica Building » dans le Oxfordshire. Les fonds existants de Mayfair ont également affiché une très bonne performance en 2017 par rapport à leurs indices de référence absolus et relatifs.  

Perspectives : poursuite de la croissance des activités de fonds et de services

Compte tenu de la forte demande des clients, Swiss Life Asset Managers prévoit de développer le volume de ses fonds immobiliers, principal pôle de croissance des activités immobilières de l’entreprise. Par le biais de nouvelles solutions de placement en fonds avec des appuis partout en Europe, Swiss Life Asset Managers souhaite répondre aux besoins des investisseurs institutionnels tels que les compagnies d’assurance, les caisses de pensions et les œuvres de prévoyance. Ces développements porteront prioritairement sur les clients tiers. Stefan Mächler déclare à ce sujet : « La classe d’actifs Immobilier joue un rôle important pour le groupe Swiss Life. Par rapport aux placements sans risque, nous enregistrons des rendements attractifs dans un marché immobilier qui continue d’évoluer favorablement. La croissance de l’activité immobilière devrait donc s’étendre à tous les grands marchés immobiliers européens. » A moyen terme, Swiss Life Asset Managers ne sera donc pas seulement présente sur ses principaux marchés européens, à savoir la Suisse, l’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne, mais opèrera davantage sur les marchés des pays scandinaves, du Benelux et d’Europe centrale et méridionale.
Lire (6 min.)

La CNCIF élit un nouveau bureau

  • Stéphane Fantuz, Président,
  • Pierre-Yves Lagarde et Emmanuelle Gerino, vices-Présidents respectivement chargés du Conseil et des Conseils des Institutionnels,
  • Edmée Chandon-Moët, Trésorière, chargée des Family Office,
  • Bruno Confavreux, Secrétaire général, chargé des réseaux CGP,
Durant cette mandature de 3 ans, la CNCIF qui regroupe à la fois des conseils en gestion de patrimoine et des conseils aux institutionnels souhaite accompagner ces deux grandes familles de professionnels de la finance et renforcer la pleine valeur ajoutée de leurs prestations de conseil au service de l'épargnant et du Chef d'entreprise. Ceci en contribuant à développer leur capacité d'adaptation face aux évolutions réglementaires, afin d'œuvrer en conformité notamment grâce aux formations.
Lire (1 min.)

Relance de la collecte pour la SCPI Vendôme Régions

Vendôme Régions est pour rappel une SCPI diversifiée Bureaux - Commerces en régions. Son objectif de distribution s’élève à 6 % avec un délai de jouissance de 60 jours. Le Taux de Distribution sur Valeur de Marché 2016 s’élevait à 6,13 %. Sa Stratégie immobilière repose sur l’investissement en régions françaises avec comme principal objectif le rendement immobilier potentiel. Norma Capital s’appuiera pour cela sur divers types d’actifs achetés, différents locataires et localisations, avec pour objectif de réduire le risque de perte en capital. Les investissements s’effectueront dans: • Les grandes agglomérations des régions françaises; • Des locaux à usage de bureaux et d’activité; • Et également des commerces offrant, selon l’analyse des spécialistes de Norma Capital, des perspectives de revalorisation et de création de valeur. L’objectif de Norma Capital pour la SCPI Vendôme Régions est de conserver ce niveau de performance en maintenant un délai de jouissance de 60 jours.
 
Lire (1 min.)

Les FCPI et FIP ont levé plus d’un milliard d’euros en 2017

L’AFG (Association Française de la Gestion financière) et France Invest (Association des Investisseurs pour la Croissance) publient ce jour les résultats d'une enquête sur le niveau et la nature de la collecte réalisée en 2017 par les gestionnaires de FCPI (fonds communs de placement dans l’innovation) et de FIP (fonds d’investissement de proximité), instruments dédiés au financement des entreprises innovantes et des PME régionales.
Lire (4 min.)

Ardian Real Estate lève 700 M€ pour sa première génération de fonds

Cette levée de fonds marque la poursuite du développement de la société sur de nouveaux segments attractifs qui répondent à l’évolution des besoins des investisseurs. Le Real Estate est le cinquième pilier d’investissement d’Ardian aux côtés des activités Fonds de Fonds, Direct, Infrastructure et Private Debt.

Au total, le fonds Ardian Real Estate Europe a attiré près de 50 investisseurs de 11 pays (investisseurs internationaux, fonds de pensions, sociétés d’assurance, institutions financières et clients privés).

Ardian Real Estate adopte la même philosophie d’investissement multi-locale et de long-terme que toutes les autres activités de la société. L’équipe combine l’expérience du terrain et le réseau de contacts internationaux qui forment les bases du succès d’Ardian. Avec des tickets d’investissement de 50 à 150 millions d’euros, elle cible des actifs immobiliers commerciaux d’une taille significative dans les segments core-plus et value-added et cherche à améliorer significativement les revenus locatifs grâce à une gestion active de ses immeubles. Le fonds se concentre sur les villes principales des trois plus grandes économies de la zone euro (Allemagne, France et Italie), au sein desquelles Ardian possède un bon historique de performance en investissement privé.

Quatre transactions ont déjà été réalisées sur les marchés allemand, français et italien :

  • Novembre 2016 – Le centre d’affaires Wappenhalle (Konrad) à Munich, acquis auprès de publity AG
  • Février 2017 – Six immeubles commerciaux à Milan, Rome et Bari, acquis auprès du fonds real estate Cloé
  • Juin 2017 – L’immeuble ‘Europa’ à Levallois, à l’ouest de Paris, acquis auprès du groupe media Lagardère, en joint venture avec LaSalle Investment Management
  • Décembre 2017 – Le complex de bureau Heinemann Bogen dans le district de Neuperlach à Munich, acquis auprès d’un fonds géré par Corpus SIREO Real Estate Sireo, propriété de Swiss Life Asset Managers
Lire (2 min.)