Foncières cotées : de nouvelles perspectives de revenus

Laurent Saint Aubin
Le développement de nouvelles sources de revenus par les acteurs de l’immobilier coté prend une ampleur croissante qui témoigne de leur capacité à utiliser leur connaissance client pour trouver des relais de croissance.
Lire (2 min.)

INTERVIEW – Nicolas du Boullay : La forêt, l’actif patrimonial par excellence

La gestion des forêts est une activité historique chez Fiducial Gérance. Depuis près de 40 ans, la société de gestion gère six groupements forestiers, regroupant 36 forêts qui s’étendent sur près de 5200 hectares. Aujourd’hui, le gestionnaire d’épargne, qui s’inscrit dans une dynamique de développement maitrisé, souhaite relancer cette activité et profiter des futures mesures sur les Groupements Forestiers d’Investissement (GFI). Entre optimisation, diversification, transmission et simple plaisir, la forêt attire toujours les investisseurs. Entretien avec Nicolas du Boullay, Responsable du développement de l’activité Forêt chez Fiducial Gérance.
Lire (6 min.)

Les placements sur FirmFunding désormais accessibles dès 10 000 euros

Ainsi, FirmFunding s'ouvre aux investisseurs non professionnels qui peuvent également souscrire aux emprunts obligataires à partir de 10 000 € dans le cadre de cercles restreints (moins de 150 investisseurs). La place de marché compte actuellement plus de 15 millions d'euros d'emprunts obligataires en cours de souscription, émis par des entreprises dans le secteur du luxe (4M€), de l'énergie verte (5M€), des services aux entreprises (2M€) et de l'activité de foncière (3M€).
 
Lire (<1 min.)

Immobilier coté : les valeurs allemandes progressent

Laurent Saint Aubin
L’indice boursier de référence de l’immobilier en Eurozone s’est repris en mars avec une progression de +3,2% alors que l’indice généraliste Eurostoxx 50 reculait de -3,8% sous l’effet de la baisse des valeurs technologiques à New York et des menaces de hausse des tarifs douaniers brandies par Donald Trump.
Lire (1 min.)

Un premier fonds aux Etats-Unis pour Brickvest

Dernier né de la gamme de fonds d'investissement alternatifs (AIF) mono-stratégie proposée par Brickvest, HV8 est le premier à offrir aux investisseurs européens une exposition au marché américain en se concentrant sur les immeubles de prestige.

Le premier actif sélectionné par HV8 est le futur hôtel Hilton, estimé à 134,4 millions de dollars, et situé sur l'emblématique Navy Pier de Chicago.  Cette opportunité découle du partenariat établi entre BrickVest et ACRON AG, l'un des principaux gestionnaires de biens immobiliers basés en Suisse, avec un volume de transactions d'environ 1,7 milliard de francs suisses.

L'hôtel, actuellement en construction et dont l'ouverture est prévue pour l'été 2019, comptera 222 chambres offrant une vue sur la ville, le lac Michigan et la jetée. Il abritera le plus grand bar et « roof-top » restaurant d'Amérique, d'une superficie 2800 mètres carrés. Il s’agira du le seul hôtel à être construit sur le Navy Pier de Chicago, qui attire plus de neuf millions de touristes par an.

HV8 est proposé aux membres de la plateforme BrickVest « Access », sa plateforme de liquidité AIFM, dédiée aux investisseurs professionnels individuels et family offices.

Il s'agit du deuxième partenariat avec ACRON.  En juin 2018, BrickVest avait réalisé le premier closing de Harvest Investment 5 (HV5), un fonds d'investissement alternatifs (AIF) gérée par BrickVest et dont la stratégie de rendement dédiée au marché immobilier Suisse avait été développée en partenariat avec la firme Suisse.

Emmanuel Lumineau, PDG de BrickVest, commente : « La stratégie de HV8 répond à une demande croissante de nos investisseurs pour des opportunités d'investissement aux Etats-Unis, afin de profiter de la croissance et de la vigueur de l'économie Outre-Atlantique. Nous avons sélectionné cet actif parce qu’il offre un niveau élevé de liquidité aux investisseurs qui cherchent à diversifier géographiquement leur portefeuille.»

Lire (2 min.)

APRIL en négociations pour entrer au capital de La Centrale de Financement

La Centrale de Financement a été créée en 2013 par Sylvain Lefevre et Philippe Girou avec le support d’Artémis, société d’investissement de la famille Pinault. Dans le cadre de ce changement de partenaire, les dirigeants de La Centrale de Financement souhaitent renforcer leur participation au capital, en passant de 38 % à 44 %, tout en ouvrant 2 % du capital à son réseau. Après l’opération, APRIL disposera de 54 % du capital. Ce partenariat industriel avec APRIL permettra de réaliser des synergies fortes sur le marché du crédit immobilier et de son écosystème.

La conclusion de cette opération est subordonnée à la consultation préalable des instances représentatives du personnel de La Centrale de Financement, ainsi qu’aux approbations légales, réglementaires, juridiques et financières usuelles. Sous ces réserves, sa finalisation est attendue d’ici la fin du mois de septembre 2018.
Lire (1 min.)

Le groupe Horizon entre sur le marché immobilier du 92

Ce projet répond à la stratégie du groupe Horizon d’optimiser des fonciers sous exploités et d’investir sur des marchés à forte valeur ajoutée. En effet, la commune d’Issy-les-Moulineaux, située juste au sud de Paris, connait un dynamisme important depuis quelques années. Son essor économique, le réaménagement des berges et le renforcement des transports en commun en font une des villes les plus agréables de la petite couronne. Cette opération réalisée en partenariat avec SJS Immo, promoteur immobilier spécialisé du secteur, reflète la vision commune des deux acteurs : réalisation de projet immobilier utile répondant à un réel besoin de logement tout en respectant l’environnement dans lequel il s’implante. Pour preuve, cette opération a suscité un fort engouement : plus de 50% des lots sont déjà réservés. La résidence Issy, ailleurs… située le long de l’avenue du Général de Gaulle, arbore un cadre verdoyant nichée entre les parc Fréderic Pic et Henri Barbusse. Les 23 appartements qui composent la résidence, du studio au beau 5 pièces, se répartissent sur 4 étages. Les logements disposent tous de prestations de qualité en offrant de spacieux balcons ou terrasses et de jardins privatifs au rez-de-chaussée.
Lire (1 min.)

Encadrement des rémunérations des CGP & Intermédiaires Immobiliers : réaction de l’Anacofi

La Rédaction
L’ANACOFI avait pris connaissance de l’amendement proposé par Monsieur de Montgolfier, Sénateur membre de la Commission des Finances, qui visait à limiter par décret les frais d’intermédiation de biens immobiliers, communément définis comme « défiscalisants ».
Lire (3 min.)

Le promoteur REALITES clôt une année en forte croissance

À l’instar des derniers exercices, les résultats de 2016 confirment les bonnes performances du Groupe, qui résultent d’une forte activité sur le plan opérationnel. Les indicateurs confirment que les objectifs fixés ont été largement atteints :

Le développement foncier est dans la droite ligne des perspectives définies, avec 1820 nouveaux lots accumulés dans l’année (+27,6% par rapport à 2015), représentant un potentiel de près de 100 000 m² de surfaces habitables et 247 M€ HT de volume d’activités.

La répartition géographique est conforme à la stratégie définie, avec notamment la montée en puissance de l’agence Côte Sud Aquitaine. Il convient cependant de préciser que le développement foncier s’est fortement concentré sur le dernier quadrimestre, et donc que l’avancement opérationnel desdits projets reste en deçà des attentes.

Sur le plan commercial, 2016 aura été marquée par d’excellentes performances avec 1037 lots vendus nets d’annulations (+ 47,7% par rapport à 2015)  représentant 145,4 M€ HT de réservations (+ 44% par rapport à 2015). Cette progression était attendue suite au développement de plus de 1400 lots en 2015 notamment.

Les ventes en diffus ont bondi de 54,6% passant de 445 en 2015 à 688 ventes en 2016, saluant ainsi la performance des équipes de REALITES IMMOBILIER. Il est également intéressant de noter que 211 logements ont été vendus par la force de vente interne, soit 30,7% du volume en diffus.

Concernant les typologies d’acquéreurs, les principales évolutions par rapport à 2015 concernent l’augmentation des ventes en bloc et de locaux professionnels (27% versus 22% en 2015), traduisant une montée en puissance du service Immobilier d’Exploitation au sein de REALITES. Les ventes à investisseurs grimpent légèrement (54% versus 47% en 2015).

Au sujet des actes authentiques, même si 2016 fixe une nouvelle marque de référence avec 856 actes (+ 32,9% par rapport à 2015), représentant 109,9 M€ HT (+ 9,8% par rapport à 2015), l’augmentation s’avère moins rapide que sur l’activité commerciale, identifiant un point d’amélioration dans notre organisation. Ce retard se traduira par un décalage de la constatation du chiffre d’affaires IFRS et une augmentation du backlog au 31/12/2016.

Les indicateurs de l’activité 2016 confirment la stratégie fixée par REALITES dès 2015, à savoir la production annuelle de 1500 logements pour la fin de la décennie, avec des volumes répartis de manière équilibrée dans le Grand Ouest, et très prochainement en Ile-de-France.

 
Lire (2 min.)