Laurence Farin – France Valley : « Nous lançons notre deuxième GFV champenois »

« Nous voulons devenir l'acteur de référence du foncier dans l'épargne ». Pour atteindre cet objectif, France Valley lance en février 2020 son deuxième groupement foncier viticole (GFV) en Champagne. Quelles sont les caractéristiques de ce produit ? Quels avantages fiscaux offre-t-il ? Que faut-il savoir sur le domaine viticole qui fait l'objet de ce deuxième GFV ?
Voir (<1 min.)

Déficit foncier : de l’intérêt d’investir en début d’année

Estelle Billi
Encore méconnu des investisseurs, le dispositif de déficit foncier présente pourtant des atouts non négligeables pour alléger la pression fiscale. La mise en œuvre du prélèvement à la source bouleverse cependant les habitudes d’investissement et nécessite de connaître les bonnes pratiques pour en tirer parti tout en réalisant un investissement de déficit foncier en tout début d’année.
Lire (5 min.)

Foncier viticole : La Française lance la première SCPI qui investit dans la vigne

Ce mois-ci, La Française Real Estate Managers annonce le lancement de la première SCPI viticole du marché français. Quelles sont les caractéristiques de ce placement ? Quels avantages et quels inconvénients ? Petit tour d'horizon avec Le Courrier Financier.
Lire (6 min.)

Gilles Grenouilleau – France Valley : « Le visa AMF de notre GFI vient sécuriser la distribution »

En novembre 2019, France Valley lance le premier groupement forestier d'investissement (GFI) agréé par l'Autorité des marchés financiers (AMF). Quels sont les avantages de ce placement pour les clients investisseurs ? Quels bénéfices pour les partenaires CGP ? Gilles Grenouilleau, Directeur Associé chez France Valley, répond à nos questions.
Voir (<1 min.)

FCPI : le 25e Fonds de la gamme Alto sera totalement remboursé à fin mai 2020

Eiffel Investment Group — gérant d’actifs spécialisé dans le financement des entreprises — annonce ce jeudi 4 juin avoir remboursé à 100 % aux investisseurs privés un nouvel FCPI de sa gamme Alto. Il s'agit du FCPI Alto Innovation 10, qui affiche une performance finale depuis l’origine de + 43,17 % hors réduction fiscale. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.

Après cette liquidation, un total de 25 fonds aura été intégralement remboursé dans une gamme qui compte 44 fonds (FCPI-FIP-FCPR). « Notre équipe démontre la pertinence de sa stratégie d’investissement portée vers le financement à long terme des PME-ETI européennes et innovantes. Dans les prochains mois, nous enrichirons notre gamme accessible à nos partenaires et à nos investisseurs que nous remercions pour leur confiance. », précise Huseyin Seving, Directeur de la Distribution d’Eiffel Investment Group.

Tissu économique européen

Parmi les premiers acteurs du secteur à avoir remboursé des FCPI avec plus-value, les fonds de la gamme Alto effectuent chaque année des distributions aux investisseurs privés. Au total, ce sont près de 446 millions d’euros remboursés aux investisseurs depuis l’origine. L’équipe d’investissement démontre ainsi sa capacité et sa régularité à investir puis céder les participations de ses fonds, et rendre le capital aux souscripteurs.

La régularité des performances de la gamme Alto illustre la pertinence de la gestion pragmatique et innovante d'Eiffel Investment Group. L’équipe d’investissement de cette gamme travaille ensemble depuis plus de 10 ans. Elle déploie une approche de terrain afin de rencontrer des centaines de PME-ETI chaque année en France, en Allemagne, au Royaume Uni, en Scandinavie, et partout en Europe. Sa connaissance du tissu économique européen lui permet d’identifier et de sélectionner les leaders de demain.

Lire (2 min.)

AG2R La Mondiale accueille une nouvelle membre dans son Comité de direction

AG2R La Mondiale — spécialiste de la protection sociale et patrimoniale en France — annonce ce jeudi 4 juin l'arrivée d'une nouvelle membre de son Comité de direction. Isabelle Hébert (47 ans) rejoindra AG2R La Mondiale à compter du 29 juin 2020. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, elle sera en charge de la stratégie, du digital, du marketing et de la relation client.

Focus sur le parcours d'Isabelle Hébert

AG2R La Mondiale accueille une nouvelle membre dans son Comité de direction
Isabelle Hébert

Franco-suisse, Isabelle Hébert est Normalienne (École Normale Supérieure Paris-Saclay), diplômée de l’École Nationale de la Statistique et de l’Administration Économique (Ensaé) et titulaire d’un Diplôme d’Études Approfondies (DEA) d’économie. En 1999, elle débute sa carrière aux États-Unis. En 2005, elle poursuit son parcours au Moyen-Orient au sein des groupes d’assurance santé CIGNA Corporation et Aetna Inc.

Elle y occupe les postes de Directrice développement produits et innovation US, puis de Directrice stratégie et marketing international. En 2010, Isabelle Hébert est Directrice stratégie, innovation et marketing du Groupe Malakoff-Médéric. En 2013, elle devient Directrice générale adjointe assurance et membre du Comité exécutif du Groupe MGEN.

En 2017, elle est nommée Directrice générale du Groupe MGEN et Directrice des services innovants du Groupe Vyv dont elle est membre du Comité de Direction Générale Groupe. Isabelle Hébert est par ailleurs membre de l’association Parité Assurance.

Lire (2 min.)

Forêts : France Valley lance le 1er GFI agréé par l’AMF

France Valley — spécialiste de l’investissement foncier — annonce ce mercredi 13 novembre le lancement de son GFI France Valley Patrimoine, premier Groupement forestier d’investissement (GFI) agréé par l’AMF. Il s'agit d'un nouveau type de placement de diversification mis en place par le régulateur. Objectif, permettre aux épargnants de bénéficier d’un placement collectif dédié aux actifs forestiers dans des conditions réglementaires sécurisantes.

Le GFI France Valley Patrimoine vise une performance moyenne d’environ 2,5 % par an (nette de frais de gestion et de commission de souscription) sur une période de 10 ans. Cet objectif n’est pas garanti, il se fonde sur des hypothèses. Les investisseurs sont invités à se reporter aux facteurs de risques présentés en documentation, dont les risques naturels (en partie assurés : tempête, incendie, risque phytosanitaire) et les risques financiers (rentabilité et liquidité non garanties, risque de perte en capital).

Focus sur le foncier forestier

Acquérir une forêt de qualité en direct impose un investissement de plusieurs centaines de milliers d’euros et nécessite de multiples expertises, tant pour identifier le bien, l’estimer que pour le gérer. La dimension collective du GFI permet aux investisseurs d’éviter ces contraintes. Accessible à partir de 1 000 euros, le GFI France Valley Patrimoine est accessible dès son lancement à tous les épargnants, auprès de leur conseiller financier habituel.

Le GFI France Valley Patrimoine s’appuie sur plus de 5 500 hectares répartis à travers 33 forêts (25 acquises, 8 en cours d’acquisition). En outre, son patrimoine composé de nombreuses essences (environ 50 % feuillus et 50 % résineux), jouit d’une véritable diversification géographique à travers l’Hexagone avec des biens de maturités variées.

Fiscalité du GFI France Valley Patrimoine

Sur le plan fiscal, le GFI France Valley Patrimoine permet de bénéficier d'une réduction de 18 % d'impôt sur le revenu (IR) et d'un abattement de 75 % sur les droits de transmission (donation/succession), en contrepartie d’un risque de perte en capital et d’une durée de blocage des parts. Enfin, il peut, sous certaines conditions, sortir totalement de l’assiette taxable à l’IFI.

« Si les Groupements fonciers forestiers permettent déjà aux investisseurs de diversifier une partie de leurs actifs, ils ont quelques contraintes, comme leur taille qui limite la diversification et réduit la liquidité des parts. Avec le Visa de l’AMF, le GFI fait offre au public et la liquidité, sans être garantie, est facilitée puisqu’organisée comme celle des SCPI, avec le mécanisme de retrait-souscription », commente Arnaud Filhol, directeur général de France Valley

Lire (3 min.)

Jean-François Charrier – Fiducial Gérance : « Notre GFI va relancer notre activité forestière »

Face au succès des SCPI, comment maîtriser sa collecte ? Où trouver du rendement ? Fonds de fonds immobiliers en UC sur les contrats d'assurance vie, épargne immobilière pour les particuliers, groupement forestier d'investissement (GFI)… Fiducial Gérance affiche une actualité riche en 2019.
Voir (<1 min.)

Gilles Grenouilleau – France Valley : « La classe d’actifs foncière va revenir dans l’épargne »

Viticole, forestière, agricole… La classe d'actifs foncière compte de nombreux placements atypiques pour l'épargne. En 2019, France Valley se singularise notamment avec une foncière en Champagne et une SAS forestière qui vise les chefs d'entreprise. Quels sont les avantages de ces actifs tangibles ?
Voir (<1 min.)

Foncier : Harvestate AM lance un fonds de valorisation avec Nexity

Harvestate AM — ex-Nexity REIM, spécialiste de la gestion immobilière — annonce ce lundi 30 septembre avoir réalisé un premier closing pour son fonds d’investissement alternatif « TERRAE OPTIMAE 1 ». Ce fonds vise à valoriser les fonciers à potentiel, principalement situés dans le Grand Paris et dans les aires urbaines de quelques grandes métropoles françaises. Le véhicule dispose de plus de 130 M€ de fonds propres, principalement levés auprès d'investisseurs institutionnels français. La levée a été réalisée avec le concours de Clearwater International, via Laurent Camilli.

La stratégie d’investissement repose sur l’acquisition de fonciers à reconvertir, dans la perspective de développer des opérations de promotion à dominante résidentielle. Le fonds prend notamment le risque d’obtention des autorisations administratives nécessaires à la valorisation des fonciers. Cette stratégie est développée dans le cadre d’un partenariat exclusif avec le groupe Nexity — actionnaire minoritaire du fonds — qui permet l’alignement des intérêts entre le fonds et le promoteur.

Critères RSE et développement foncier

« Dans un contexte de marché marqué par la raréfaction des fonciers constructibles dans les zones tendues, TERRAE OPTIMAE 1 entend contribuer à « ré-inventer » de nouveaux fonciers urbains et permettre de « reconstruire la ville sur la ville ». Ce fonds, structuré de façon novatrice, répond aux critères d’investissement RSE et peut également constituer un nouvel outil pour les collectivités territoriales confrontées à une forte pression sur leurs ressources financières », déclare Laurent Diot, Président d’Harvestate AM.

« La création de ce véhicule d’investissement permet d’accélérer la stratégie de développement foncier de Nexity, et répond à un des objectifs annoncés par Nexity au cours de sa journée investisseurs de juin » ajoute Alain Dinin, Président de Nexity. « La stratégie de TERRAE OPTIMAE 1 est au cœur des problématiques de métropolisation et de renouvellement urbain chères au groupe et contribuera à notre développement foncier dans les zones tendues », complète Jean-Philippe Ruggieri, Directeur Général de Nexity.

Lire (2 min.)

SCPI Vendôme Régions : Norma Capital réalise sa première acquisition en outre-mer (DROM)

Norma Capital — société de gestion de portefeuille — annonce ce vendredi 5 juin l’acquisition d’un actif immobilier de commerce pour le compte de la SCPI Vendôme Régions. Ce bien couvre une surface d’environ 1 000 m² louée par l’enseigne automobile Feu Vert. Situé à La Réunion, dans la ZAC du Portail à Saint-Leu, cet actif représente le premier investissement hors France métropolitaine de la SCPI.

« Clé de la maîtrise du risque, la grande diversité des secteurs d'activité et zone géographiques que couvre la SCPI Vendôme Régions, lui permet de disposer d’un portefeuille de locataires de grande qualité, assurant une stabilité et une régularité des résultats », indique Thibault Feuillet, Directeur commercial de Norma Capital.

Diversification sectorielle et géographique

Cet immeuble neuf a été livré en 2019. Il se situe dans la ZAC du Portail, une zone commerciale fortement prisée à La Réunion. Son locataire, Feu Vert, une entreprise spécialisée dans l’entretien et la vente d’accessoires automobiles. Il est lié par un bail de six ans fermes.

Proche du centre commercial qui accueille la locomotive E. Leclerc, ainsi qu’une trentaine d’enseignes — dont une jardinerie Gamm Vert, un centre de contrôle technique Autosur ou encore Naturalia —, l’actif immobilier bénéficie en outre d’une excellente visibilité depuis la route des Tamarins, axe très emprunté permettant de faire le tour de l’île.

Lire (2 min.)

Harmonie Mutuelle lance le fonds Harmonie Mutuelle Emplois France

Harmonie Mutuelle — spécialiste de la mutuelle santé — annonce ce vendredi 5 juin le lancement du fonds « Harmonie Mutuelle Emplois France » avec une enveloppe d’investissement de 200 millions d’euros. Objectif, accompagner les entreprises cotées et non cotées (TPE, PME et ETI) dans la création et la sauvegarde des emplois dans les régions. La société de gestion Eiffel Investment Group a été mandatée pour soutenir la démarche.

Entreprises et entrepreneurs

En 2019, Harmonie Mutuelle a validé sa stratégie d’impact territorial et a décidé d’y dédier 15 % de ses placements financiers — hors titres de participations et immobilier d’exploitation — soit 200 millions d’euros à travers deux poches :

  • une poche d’investissement dans les entreprises cotées, notamment les petites et moyennes capitalisations ;
  • une poche d’investissement dans les entreprises non cotées, notamment les ETI, PME et TPE.

Pour la poche cotée qui représente un investissement de 130 millions d’euros (obligations et actions), Harmonie Mutuelle a réalisé un appel d’offre afin d'en assurer la gestion. La mutuelle a sélectionné la société de gestion Eiffel Investment Group, spécialiste français de l'investissement dans les entreprises cotées et non cotées, et de l’impact investing.

La poche d’investissement non cotée représentera près de 70 M€, qui seront investis dans des fonds de dette privée et de capital investissement, ainsi que des plateformes de prêt, en ciblant notamment les TPE, PME et ETI françaises. Actuellement, 40 millions prévus sont déjà alloués, notamment dans des fonds d’investissement régionaux.

Emploi et impact positif

En tant qu’employeur de proximité — près de 7 000 salariés et représentants des adhérents, 230 agences et 70 sites administratifs — et partenaire privilégié de la protection sociale des entreprises (plus de 63 000 entreprises clientes sur l’ensemble du territoire), Harmonie Mutuelle revendique son ancrage local dans le tissu économique français.

Le fonds « Harmonie Mutuelle Emplois France » vise à participer à l’économie réelle en région et d’avoir un impact social positif sur la création et la sauvegarde d’emplois de qualité. Tout en appliquant sa politique ISR — exclusions tabac, armes charbon et controverses élevées, sélection des meilleures pratiques environnementales, sociales et de gouvernance — Harmonie Mutuelle finance les entreprises créatrices d’emplois.

Les entreprises françaises seront évaluées selon plusieurs critères : gouvernance, politique sociale, impact environnemental et relations avec les parties prenantes. Une mesure de l’impact potentiel sur l’emploi (création ou maintien sur les territoires) sera réalisée pour définir les choix d’investissements.

La mesure de l’efficacité de la stratégie de placement sera réalisée en termes d’information quantitative (en comparaison notamment de la croissance moyenne des emplois en France), mais également qualitative (notamment la proportion de CDI, mixité sociale, formation, absentéisme). Eiffel Investment Group s’appuiera à la fois sur ses analyses internes et sur les données produites par son partenaire Ethifinance.

Economie réelle et santé

La valeur comptable des actifs financiers d’Harmonie Mutuelle à fin 2019 s’élève à 2 026 M€. Une grande part des placements de la mutuelle sont investis au service de la santé de ses adhérents et de l’économie réelle :

  • l’investissement dans la santé, l’accompagnement et l’innovation pour 10,5 % avec par exemple VYV Invest (84 M€), les cliniques HGO et leurs murs (49,1 M€), Harmonie Services Mutualistes (35 M€), les murs des établissements de services de soins et d'accompagnement mutualistes(12 M€), Harmonie développement service (15 M€), HM VYV Innovation (4,6 M€) ;
  • l’investissement dans les territoires et le développement du tissu économique local pour 14,7 % — à travers son propre patrimoine immobilier dans les territoires et villes moyennes, ainsi que les investissements cotés ou non, en faveur de l’économie réelle. Par exemple, des investissements dans des banques régionales et de proximité (52 M€) et le fonds « Harmonie Mutuelle Emplois France ».

« La crise que nous vivons appelle à plus de solidarité et à une transformation de nos modes d’entreprendre, afin de concilier performance économique et impact social et environnemental. (...) La finance à impact renforce les moyens de l’économie contributive et y apporte des solutions efficaces pour lutter contre les fragilités sociales et territoriales », conclut Christophe Itier, Haut-Commissaire à l’Economie sociale et solidaire et à l’Innovation sociale.

Lire (4 min.)

France Valley dépasse les 10 000 hectares de forêt sous gestion

Avec un rythme d’acquisition soutenue qui confirme sa place de premier investisseur privé, France Valley — spécialiste de l’investissement foncier — annonce ce mercredi 18 septembre avoir dépassé depuis quelques semaines la surface de 10.000 hectares de forêts sous gestion. A titre de comparaison, c'est plus que la surface de Paris intra-muros.

https://twitter.com/francevalleycom/status/1174365808396513281

Un marché des forêts en plein essor

France Valley s'occupe de 75 forêts d’une surface moyenne de 142 hectares. Elles s’étendent sur 30 départements sur 8 régions au total. S’y développent des essences très variées, dont 47 % de résineux (douglas, pins laricios, pins maritimes, épicéas de Sitka, épicéas communs, sapins) et 53 % de feuillus (chênes, hêtres, frênes, châtaigniers, érables, robiniers, merisiers, peupliers, charmes, bouleaux, etc.).

L'indice du prix des forêts en 2018 a été publié au cours du semestre. Il affiche une progression du prix à l'hectare de 3,5 % (source Safer 2018) conforme à la tendance des 20 dernières années. Les performances passées ne présagent pas des performances futures. Le secteur atteint des sommets en nombre de transactions et en valeur de marché. En revanche, les opérations sur les forêts de plus de 100 hectares confirment leur rareté et restent réservées aux investisseurs spécialisés.

Lire (2 min.)

France Valley Champagne : le GFV obtient sa carte de récoltant

France Valley — société de gestion indépendante agréée par l'AMF — annonce ce vendredi 5 juillet l'obtention de la carte de récoltant pour son groupement foncier viticole (GFV) France Valley Champagne, lancé en avril 2019. Ce document obligatoire est attribué par le Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne (CIVC).

Le GFV se situe sur les coteaux sud d’Épernay, au cœur de l’appellation Champagne. Le vignoble compte plusieurs parcelles dans un périmètre restreint de 2 kilomètres, pour une surface totale de 3,07 hectares. Cette concentration est plutôt rare dans la région. Le vignoble se répartit entre les communes de Moussy, Vinay, Chavot-Courcourt et Pierry. Elles comportent 59 % de Pinot Meunier, 36 % de Chardonnay et 5 % de Pinot Noir.

Fonctionnement du GFV

Le GFV loue ses vignes à un récoltant manipulant — ou vigneron élaborateur — qui n’offre à la vente que le produit de son propre vignoble. Ce bail à métayage — ou bail d’exploitant — court sur une durée théorique de 25 ans. L'exploitant a prévu de prendre sa retraite au plus tard après la vendange 2029. N'ayant pas de successeur, il renoncera alors au bénéfice de ce bail. Les vignes seront libres de toute occupation.

Le bail est rémunéré par attribution du tiers de la récolte de raison au GFV, qui la revend aussitôt. Investir dans un GFV comporte des risques d'exploitation, notamment liés aux phénomènes naturels — tempêtes, sécheresse, gelées, grêle, etc. — qui peuvent compromettre la qualité de la récolte. En ce qui concerne France Valley Champagne, l'année 2018 a donné des vendanges de grande qualité.

Réduction d’Impôt sur le Revenu

Le GFV France Valley Champagne — propriétaire du vignoble — en est aussi exploitant pour avoir concédé un bail dit à « métayage au tiers nature ». Ses revenus agricoles potentiels et son activité opérationnelle le rendent éligible à la réduction d’Impôt sur le Revenu de 18 % dans le cadre de la loi IR-PME, en contrepartie d’un risque de perte en capital, et du blocage de vos parts pendant au moins 5 ans et demi.

Il sera donc proposé aux Associés, en termes de dividendes, un catalogue assez varié constitué notamment des marques de Grandes Maisons de Champagne et du Champagne de l’exploitant. Le GFV France Valley Champagne est aujourd’hui fermé aux souscriptions. En revanche, la collecte de la Foncière France Valley Champagne se poursuit, cette dernière est fondée sur le même mécanisme.

Lire (2 min.)