Concours d’affiches “La finance : amie ou ennemie ?” : découvrez les 50 finalistes !

Le concours d’affiches organisé par la Maison de l’Epargne touche à sa fin ! Les 52 projets retenus sont exposés rue Cujas jusqu’au 26 octobre. Parmi eux, 23 finalistes seront récompensés le 25 septembre prochain.
Lire (1 min.)

Une certification européenne pour les professionnels du patrimoine

Porteuse d'une vision européenne de la gestion de patrimoine et du conseil financier, la CNCEF vient de mettre en place un partenariat avec l'EFPA France, afin de proposer à ses membres, la certification européenne EFPA dans le but de faire reconnaître leur expérience professionnelle. Une opération exceptionnelle de certification privée, accessible jusqu'au 31 décembre 2018, élaborée aux standards communs européens, qui s'adresse aux conseils en gestion de patrimoine.

Deux certifications possibles

  • L'European financial advisor pour les professionnels conseillant les particuliers dans la gestion de leur patrimoine, qui permet d'être reconnu Financial advisor.
 
  • L'European financial planner, destiné aux professionnels qui conseillent principalement une clientèle professionnelle (dirigeants, chefs d'entreprise) et souhaitent être Financial planner.
Dans les deux cas, les candidats à la certification doivent s'acquitter d'une cotisation bisannuelle (de 80 à 120 euros) et bénéficient de cette reconnaissance durant deux ans renouvelable. La certification est accessible à condition de satisfaire à des critères cumulatifs (enregistrement ORIAS, formation et expériences, obligations satisfaites de formation continue), notamment pour que s'applique la clause de grand-père. Associée à un code éthique, prouvant que son détenteur est une personne qualifiée qui entretient régulièrement ses connaissances métiers, la certification est passeportable. Un label de qualité en vigueur dans les 12 pays du réseau paneuropéen EFPA qui permet au professionnel détenteur de rejoindre une communauté de 40.000 certifiés. Enfin, il donne la possibilité de participer à des évènements européens dédiés aux certifiés et de rencontrer leurs homologues, dans le cadre d'une interprofessionnalité déjà largement promue par la CNCIF.
Lire (2 min.)

Groupama AM nomme un directeur du développement de l’offre assurantielle

Olivier Le Braz, 51 ans, est diplômé de l’ESC de Brest (devenu Brest Business School), spécialisation finance et comptabilité. Il compte près de 30 ans d’expérience dans l’univers de la gestion d’actifs. Olivier Le Braz débute sa carrière en 1990 au sein du Groupe Caisse des Dépôts en Espagne (Barcelone et Madrid, avant de rejoindre la Banque d’Orsay pour y développer la clientèle de grandes entreprises (1993 à 2001). Il intègre ensuite Robeco Gestions, au poste de Directeur du développement de la clientèle institutionnelle en France. Olivier Le Braz poursuit sa carrière en 2002 chez Orsay AM, où il développe la commercialisation de la gamme de solutions de gestion d’actifs du Groupe (Alternatif, Convertibles, Crédit, High Yield et Emergent) auprès d’une clientèle d’assureurs, de banques, d’Institutions de Retraite et de Prévoyance, et de sélectionneurs de fonds (multi-gérants). À la suite du rachat d’Orsay par Oddo & Cie en 2010, Olivier Le Braz est nommé Responsable du Pôle Distribution Externe chez Oddo AM. En 2012, il rejoint Rothschild Asset Management en tant que Directeur au sein du département Institutionnels, tout en exerçant les responsabilités de Country Manager pour l’Espagne. En tant que directeur du développement de l’offre de gestion assurantielle et des Partenariats, Olivier Le Braz conduira en France et en Europe la promotion et la commercialisation des solutions ALM (asset liability management) de Groupama Asset Management.
Olivier Le Braz
Lire (1 min.)

La réorientation de l’épargne vers l’économie réelle n’est pas encore gagnée

Philippe Crevel
L’Observatoire de l’épargne réglementée a publié son rapport annuel 2017. Il souligne la forte appétence des Français pour l’épargne sans risque.
Lire (2 min.)

Les A-Notations, par Anacofi Services : CERENICIMO

 

A-Notations Anacofi Serrvices Cerenicimo

Depuis sa création en 1995, le volume d’actifs immobiliers commercialisé représente plus de 7,8 milliards d’euros (chiffres 2017).

Une offre différenciée est proposée : elle concerne des programmes de résidences médicalisées, de résidences de tourisme, de résidences seniors, de résidences étudiantes ou encore locatives. CERENICIMO propose également via une filiale-LB2S- une formule de gestion sous mandat.

Des équipes fortes de 70 collaborateurs contribuent au développement depuis la phase de sourcing jusqu’à la commercialisation. Celles-ci s’appuient sur le renfort opérationnel d’un pôle juridique, d’un pôle actabilité, ainsi que d’un pôle financement et d’un pôle après-vente, constitués au sein du Groupe.

Basée en Loire Atlantique, CERENICIMO a structuré une organisation bâtie autour de représentations régionales au nombre de 8. Une importante logistique commerciale (25 collaborateurs) permet un maillage territorial auprès des CGP. Les fonctions logistiques ont été renforcées par le développement de CRM et logiciels propriétaires.

Lire (1 min.)

BlackRock se développe à Paris

Le bureau parisien de Simmons & Simmons, cabinet international d'avocats d'affaires, a accompagné BlackRock dans ses nouvelles ambitions. Si BlackRock, plus important gestionnaire d'actifs du monde, créé une filiale française de sa société de gestion de portefeuille, c'est essentiellement pour développer ses activités en Europe.

Lire (<1 min.)

Loi PACTE : la CNCIF propose des pistes d’améliorations

La Chambre Nationale des Conseillers en Investissements Financiers, présidée par Stéphane FANTUZ a étudié l'avant-projet de loi PACTE qui tend à la satisfaire, dans la mesure où il va apporter de la simplification aux entreprises.
Lire (2 min.)

Guerre commerciale : bravades américaines et réalités chinoises

Hervé Goulletquer
Les investisseurs et les opérateurs s’interrogent sur la politique commerciale du Président Trump.
Lire (4 min.)

Remise en question de la réversion : les conséquences pour les retraités

Philippe Sauvant
"Doit-on maintenir des pensions de réversion ?". Cette question récente, posée dans un document du Haut-commissariat à la réforme des retraites a de quoi inquiéter. En effet, la situation des personnes concernées peut être lourde de conséquences pour le quotidien, ajoutées à la perte de son conjoint.
Lire (2 min.)

L’Orias recrute sa nouvelle Juriste

Elle a pour missions au sein de l’Orias, entre autres, d’assurer une veille juridique concernant l’intermédiation en assurance, banque et finance, de soutenir par son expertise juridique les équipes de l’Orias et d’animer l’engagement qualité amorcé en 2012. De 2014 à 2017, elle a été secrétaire générale de la rédaction du Lamy Assurances au sein de l’entreprise Wolters Kluwer France, filiale française du groupe néerlandais d'édition et d'information professionnelle. À ce titre, elle effectuait de la veille juridique, analyse et commentaire de l’activité juridique, législative et réglementaire dans les supports d’actualité. Avant d’intégrer l’Orias, elle a débuté sa carrière en tant que chargée d’études juridiques au sein de la Direction des affaires juridiques, fiscales et de la concurrence de la FFSA (aujourd’hui FFA) de 2013 à 2014. À cette occasion, elle a notamment suivi, dans le cadre de son alternance, le projet de Loi consommation (texte promulgué en mars 2014). Laurence Louvel est titulaire d’un Master 1 en Droit Privé Général, obtenu à l’Université François Rabelais de Tours en 2013 et d’un Master 2 en Droit des Assurances délivré par l’Université Paris II Panthéon Assas en 2014.
Lire (1 min.)

Portzamparc Gestion renforce son équipe commerciale

PORTZAMPARC Gestion équipe commerciale Matthieu Floc'h

Âgé de 29 ans, Matthieu Floc'h a commencé sa carrière en tant que Gérant Conseil, spécialisé dans l'accompagnement des investisseurs privés sur les marchés actions. Chez Portzamparc Gestion, il sera en charge de l'animation des conseillers en gestion de patrimoine sur la région Sud.

    Vous aimerez aussi https://lecourrierfinancier.fr/asset-management/video/20504-20504
Lire (1 min.)

Un nouveau Responsable de la distribution ETF chez J.P. Morgan

nouveau Responsable distribution ETF J.P. Morgan Le Léon

Alfred Le Léon prendra la responsabilité de la distribution ETF auprès des investisseurs professionnels, à Paris. Fort d'une solide expérience dans le domaine des ETF, initialement spécialiste produits ETF chez HSBC à Londres, Alfred Le Léon a fait ses armes chez Deutsche Bank, alors en charge de la commercialisation de la gamme ETF Xtrackers auprès de gérants, distributeurs et clients institutionnels.

Travaillant depuis 2017 à l'élaboration d'une plateforme internationale ETF, J.P. Morgan Asset Management souhaite renforcer ses équipes d'experts dédiés, enrichir sa gamme de produits, et accélérer son développement hexagonal en proposant aux investisseurs l’accès à des stratégies actives, strategic beta et passives au format ETF.

    Vous aimerez aussi https://lecourrierfinancier.fr/asset-management/breve/j-p-morgan-am-lance-trois-nouveaux-etf-obligataires-15870
Lire (1 min.)

ESG : Quel engagement pour le capital-investissement français ?

France Invest, l’association des investisseurs pour la croissance, en collaboration avec Deloitte, publie son 5ème Rapport Annuel ESG – Exercice 2017, qui renseigne, chiffre et qualifie l’engagement du capital-investissement français en faveur des enjeux Environnementaux, Sociaux et de bonne Gouvernance (ESG) dans les sociétés d’investissement et dans les entreprises qu’elles accompagnent.
Lire (2 min.)

Nexity accroît sa participation dans le capital d’Ægide

Créé il y a une vingtaine d’années par Jean-Marie Fournet, Frédéric Walther et Didier Jaloux, le groupe Ægide-Domitys est le leader français de la résidence pour seniors non médicalisée. Le groupe Ægide-Domitys aujourd’hui la gestion de près de 80 résidences pour seniors avec services (RSS). Il a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires consolidé d’environ 345 millions d’euros. Il compte plus de 2.300 collaborateurs. Cette prise de participation supplémentaire s’inscrit dans le prolongement des accords conclus en octobre 2016 entre les fondateurs d’Ægide-Domitys et Nexity, et plus largement dans le cadre d’un partenariat stratégique destiné à permettre à Ægide-Domitys de disposer des ressources financières nécessaires à ses ambitions et de consolider ses perspectives de développement, et à Nexity, opérateur intégré de services immobiliers, de se doter d’un nouveau métier, autour du développement et de la gestion des résidences seniors avec services (RSS) et des services aux personnes âgées. Les objectifs de ce partenariat stratégique ainsi que les impacts de cette transaction sur les comptes et les perspectives de Nexity seront détaillés lors de la journée investisseurs organisée par Nexity le 19 juin prochain.
Lire (1 min.)