ISR : mixité dans les sociétés de gestion, le chemin est encore long

François Lett
Le 6 octobre dernier, l’Association française de la gestion (AFG) présentait les résultats de son enquête « Mixité, première des Diversités » — réalisée auprès des sociétés de gestion pour aider à instaurer une meilleure culture de l’égalité homme-femme.
Lire (3 min.)

Femmes à la Une – épisode 14 : Mathilde Krieger, battante et Directrice Générale de Novaxia Investissement

Dans ce 14e épisode de « Femmes à la Une », l’émission co-présentée par Le Courrier Financier et Radio Patrimoine, nous recevons Mathilde Krieger, Directrice Générale de Novaxia Investissement. De Oddo à Novaxia, cette battante a su se relever après un burn-out. Avec l'aide d'une coach, elle a repensé son équilibre vie professionnelle / vie personnelle. Découvrez son parcours !
Lire (5 min.)

APICIL obtient les Labels Diversité et Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Le Groupe APICIL — troisième groupe français de Protection Sociale avec 2,9 Md€ de chiffre d’affaires — annonce ce jeudi 16 septembre avoir obtenu les labels Diversité et Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes, au terme d’une procédure d’audit et d’évaluation mise en œuvre par AFNOR Certification (Association française de normalisation).

Ces labels consacrent l’engagement du groupe dans la prévention des discriminations, le respect de l’égalité des chances et la promotion de la diversité dans sa gestion des ressources humaines.

De quels labels parlons-nous ?

Crées en 2018, les labellisations Diversité et Egalité professionnelle sont indépendantes et paritaires. Elles attestent que les processus de recrutement, d’intégration et de déroulement de carrière des collaborateurs ne provoquent pas de discriminations. Ces certifications sont délivrées pour 4 ans par la Commission Nationale de Labellisation, composée de représentants de l’Etat, des organisations patronales et syndicales.

Tous les 2 ans, un réexamen a lieu lors d'un audit mené par un expert indépendant. Les labels Diversité et Egalité professionnelle reconnaissent la pertinence des nombreuses actions mises en place en matière de diversité et de parité par le Groupe APICIL dans le cadre de sa politique de recrutement, de gestion de carrière et de rémunération.

Engagement pour la diversité

Concrètement, le Groupe s’engage à être une entreprise attractive et exemplaire grâce à un recrutement focalisé sur les compétences dans l’optique d’accueillir des collaborateurs qui soient le reflet de la société dans toutes ses diversités. Il s’assure que chacun et chacune puisse évoluer et développer ses compétences, quel que soit son profil, et met tout en œuvre pour réduire les plafonds de verre. APICIL a ainsi mis en place un programme de formation dédié au leadership « Potentiel.le.s » afin de révéler les potentiels féminins au sein de l’organisation.

En outre, le Groupe développe « une culture d’entreprise inclusive et multiculturelle grâce à un management bienveillant qui favorise l’engagement, la reconnaissance, le bien-être au travail, et la prévention des stéréotypes et des comportements inappropriés tels que le sexisme, le racisme, la LGBT-phobie ». Apicil est aussi signataire de la charte de L’Autre Cercle pour favoriser l’inclusion des personnes LGBTQ++ dans le monde du travail.

L’inclusion portée par APICIL


L’obtention de ces labels marque la volonté du Groupe APICIL d’ancrer durablement ses bonnes pratiques dans sa culture d’entreprise et de permettre à chacune de ses parties prenantes d’être sensibilisée et engagée sur ces sujets. L’objectif étant de favoriser des collectifs de travail plus ouverts, plus justes, plus solidaires et plus performants. C’est dans cette optique que de nouvelles feuilles de route ont été définies et mises en œuvre dans le cadre du plan stratégique H24.

Objectif, réaffirmer les engagements d'APICIL dans la prévention des discriminations, le respect de l’égalité des chances et la promotion de la diversité au travers de la gestion de son Capital Humain (recrutement, intégration, gestion des carrières) en prenant en compte l’évolution de son contexte et environnement sociétal (ancrage territorial, relations et engagements auprès de ses clients, fournisseurs, partenaires, administrateurs, etc.). Ce plan prévoit de former les collaborateurs sur la diversité et l’inclusion sur les quatre prochaines années.

Lire (3 min.)

[REPORTAGE] Groupe Covéa – Club des Femmes du Patrimoine : un 1er anniversaire au fil de l’eau

Ce jeudi 1er juillet, la Direction MMA Expertise Patrimoine (Groupe Covéa) a réuni le Club des Femmes du Patrimoine sur une péniche à Paris. Quels objectifs pour ce jeune réseau de femmes courtiers/CGP qui fête son premier anniversaire ? Récit de la journée, avec Le Courrier Financier.
Lire (7 min.)

Eiffel Investment Group recrute une Director au sein du fonds Eiffel Essentiel

Eiffel Investment Group (Eiffel IG) — gérant d’actifs spécialisé dans le financement des entreprises — annonce ce vendredi 15 octobre poursuivre le renforcement de son équipe Private Equity. Dans ce cadre, Eiffel IG accueille Céline André en tant que Director.

Décarbonation de l'économie

« La diversité des expériences de Céline André et son excellente connaissance des entrepreneurs et des PME seront des atouts clés dans le renforcement de notre équipe de Private Equity et démontre la volonté d’Eiffel Investment Group de continuer à attirer de nouveaux talents », déclare Fabrice Dumonteil, Président d’Eiffel IG.

« Eiffel Investment Group dispose d’une expertise reconnue et d’un track record sans égal en matière de financement de la transition énergétique en France et en Europe », déclare Céline André. Après celle de Romain Ohayon en septembre dernier, cette nomination confirme l’engagement stratégique d’Eiffel IG dans le domaine de la transition énergétique et sa volonté de s’affirmer dans le financement de la décarbonation de l’économie.

Focus sur le parcours de Céline André

Eiffel Investment Group recrute une Director au sein du fonds Eiffel Essentiel
Céline André

Précédemment Directrice d’investissements chez Bpifrance, Céline André exerce avec succès depuis 18 ans dans l’accompagnement et le financement en capital des ETI et des entreprises de croissance. Elle se concentrera sur l’investissement au sein du fonds Eiffel Essentiel, le fonds de capital-croissance d’Eiffel IG dédié à l’émergence des champions de la transition énergétique et écologique, qui vient de réaliser son premier closing à environ 300 M€ et vise 500 M€.

Titulaire du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat et diplômée de l’EDHEC - Grande Ecole (2002), Céline Andréa travaille neuf ans en tant qu’avocate au sein des équipes M&A des cabinets Gide et Veil Jourde. En 2012, elle rejoint l’équipe juridique du Fonds Stratégique d’Investissement (FSI) — aujourd'hui Bpifrance Investissement — en tant qu’in house Lawyer.

En 2016, elle rejoint en tant qu’investisseur l’équipe Large Cap de Bpifrance Investissement. Au cours de ces presque 20 années passées aux côtés des entrepreneurs et d’actionnaires familiaux ou d’industriels, Céline André structure un grand nombre de dossiers de Private Equity. Elle accompagne de nombreuses entreprises, cotées et non cotées, dans leur croissance en France et à l’International — NEOEN, Sabena technics ou La Maison Bleue.

Lire (3 min.)

Label ISR : La Française AM l’obtient pour un fonds de dette souveraine

La Française AM — société de gestion gérant plus de 17 milliards d’euros au 30 juin 2021 — annonce ce vendredi 15 octobre que son fonds de dette souveraine lancé en avril 2021, « La Française Carbon Impact Global Government Bonds », a obtenu le Label Investissement Socialement Responsable (ISR). Ce label est soutenu par les pouvoirs publics et décerné par EY France, accrédité en qualité de « labellisateur » par le COFRAC.

Transition énergétique

« La Française continue d’innover en matière d’analyse carbone avec une méthodologie propre à la dette souveraine. Cette méthodologie se base sur des données collectées, consolidées et analysées par notre centre de recherche extra financière. Désormais, nous sommes en mesure d’offrir aux investisseurs institutionnels une gamme de fonds bas-carbone couvrant l’ensemble des classes d’actifs », précise Jean-Luc Hivert, Président et directeur mondial des investissements de La Française AM.

« Nous pouvons ainsi proposer à nos investisseurs institutionnels l’analyse Carbone de leur propre portefeuille de dette souveraine. La labellisation ISR du fonds La Française Carbon Impact Global Government Bonds vient reconnaître cette expertise, développée conjointement avec notre centre de recherche propriétaire, La Française Sustainable Investment Research », ajoute-il. « La Française Carbon Impact Global Government Bonds » vise à contribuer au financement de la transition énergétique.

Positionnement bas-carbone

Le fonds est co-géré par Hervé Chatot et Gaël Binot. Investi principalement dans des emprunts d’Etats des pays membres de l’OCDE et des pays émergents, ainsi que des émissions quasi-souveraines, il peut se diversifier dans le secteur privé. Pour renforcer le positionnement bas-carbone, les obligations à Impact (Green bonds) représentent une part importante de l’allocation (34 % au 31 août 2021). Elles financent directement des projets en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique.

Classifié « article 9 » selon le règlement Disclosure et « approche fondée sur un engagement significatif dans la gestion » selon la classification AMF, le fonds a pour objectif :

  • de rechercher sur la période de placement recommandée de trois (3) ans minimum, une performance nette de frais, supérieure à celle de l’indicateur de référence composite (50 % J.P. Morgan GBI Global hedged Euro Index + 50 % J.P. Morgan EMBI Global Diversified hedged Euro Index) en investissant dans un portefeuille d’émetteurs publics, quasi publics et privés filtrés préalablement selon des critères d’investissement ESG (Environnemental, Social et de Gouvernance) et analysés sous l’angle de leur compatibilité avec la transition énergétique selon une méthodologie définie par la société de gestion ;
  • et d’avoir une moyenne pondérée des émissions de gaz à effet de serre du portefeuille par euro investi (intensité carbone) d’au moins 20 % inférieure à celle de l’indicateur de référence composite.

Analyse en trois étapes

La stratégie de gestion du fonds consiste en l’allocation des capitaux dans les pays les mieux engagés dans la transition vers une économie bas-carbone et bénéficiant de bonnes capacités d’adaptation. Réalisée selon une méthodologie propriétaire développé par La Française Sustainable Investment Research et intégrée au cœur du processus de gestion, l’analyse Carbone comprend trois étapes, basée sur une approche en sélectivité :

Etape 1 (Filtre d’exclusion) :

  • analyse de la vulnérabilité des Etats aux évènements climatiques extrêmes au regard de leurs capacités d’adaptation (gouvernance responsable, cadre institutionnel, organisation sociale, niveau de développement, ressources économiques) et de leurs performances et stratégies en faveur de la transition vers une économie bas-carbone ; exclusion systématique des Etats présentant les risques d’adaptation et de transition les plus forts ;
  • analyse des critères ESG pour les entreprises

Etape 2 (Analyse fondamentale) :

  • analyse financière des émetteurs (Etats et entreprises) et analyse carbone pendant laquelle l’équipe de gestion estime la capacité d’un Etat à remplir ses objectifs de décarbonation en se basant sur les Contributions des Etats déterminées au niveau national (CDN) en provenance de la Convention-cadre des Nations Unies pour le Changement Climatique (UNFCC). Pour les entreprises, une analyse carbone est réalisée ainsi qu’une trajectoire carbone, selon le cas.

Etape 3 (Construction du portefeuille) :

  • Construire un portefeuille décarboné aligné sur son objectif de réduction d’intensité carbone.

Cette analyse en trois étapes permet l’identification des risques et opportunités liés à la transition climatique pour chaque émetteur.

Lire (5 min.)

Femmes à la Une – épisode 12 : Estelle Ménard, gestion de fonds et mère de famille, c’est possible !

Dans ce 12e épisode de « Femmes à la Une », l’émission co-présentée par Le Courrier Financier et Radio Patrimoine, nous recevons Estelle Ménard, responsable adjointe gestion actions thématiques chez CPR AM. Pur produit du Groupe Crédit Agricole, elle nous raconte comment l'entreprise l'a aidée à concilier sa carrière dans la gestion de fonds et sa vie de mère de famille.
Lire (3 min.)

Femmes à la Une – épisode 11 : Léa Dunand-Chatellet, « Quand vous êtes compétent, il n’y a pas de discrimination »

Dans ce 11e épisode de « Femmes à la Une », l’émission co-présentée par Le Courrier Financier et Radio Patrimoine, nous recevons Léa Dunand-Chatellet, Gérante et Directrice du pôle Investissement Responsable chez DNCA. Cette normalienne, agrégée de gestion et d'économie, revient sur ses 15 ans de carrière dans la finance durable. Portrait d’une pionnière de la gestion ISR.
Lire (4 min.)

Capital-investissement : France Invest et Skema créent une formation pour accélérer la parité

France Invest — association qui regroupe les professionnels du capital-investissement — annonce ce lundi 17 mai la création avec SKEMA Business School de formation formations spécifiques pour favoriser la parité et la place des femmes dans le capital-investissement. Objectif, féminiser les effectifs et briser le plafond de verre.

Lutter contre les inégalités

La charte parité publiée par France Invest en 2020 engage ses 274 signataires — soit les trois quarts des adhérents de l'association — à atteindre des objectifs ambitieux, notamment d'ici 2030 :

  • 40 % de femmes dans les équipes d'investissement des sociétés de gestion ;
  • au moins 30 % de femmes aux comex des entreprises de plus de 500 salariés accompagnées par les sociétés de gestion.

Pour permettre à ses membres et leurs participations d'atteindre leurs engagements, France Invest s'est rapproché de SKEMA Business School. La grande école de management s'engage dans le domaine de l'égalité professionnelle, de l'inclusion et de la diversité. Sa Chaire « Femmes et entreprises » lutte contre l'inégalité des sexes par un ensemble d'actions auprès de ses étudiants et de ses partenaires.

Trois parcours possibles

L'école publie également chaque année les résultats de l'Observatoire SKEMA de la féminisation des entreprises. Elle a créé pour France Invest trois parcours de formation et une série de masterclasses et d'ateliers sur les thèmes de la parité et de la performance. Ces parcours débuteront en juin 2021 :

  • Parcours 1 : Femmes dans les conseils. Ce parcours s'adresse aux femmes qui exercent ou souhaitent exercer une fonction au sein d'un organe de gouvernance. Couplé au module « Administrateurs : mettre en place une gouvernance créatrice de valeur » qui vise à développer des savoir-faire, ce parcours cible surtout les savoir-être : dépasser les biais de genre et prendre conscience de sa légitimité, développer sa capacité d'influence, développer son assertivité, intervenir avec impact dans des organes de gouvernance, développer son personal branding... La pédagogie est centrée sur des mises en situation, de l'intelligence collective et sur l'apprentissage par les pairs. Pour faire bouger les lignes et donner confiance aux femmes, ce parcours s'appuie sur une approche expériencielle et est enrichi d'une masterclass qui aborde le thème de la parité sous le prisme de la performance animée par le Professeur Michel Ferrary qui dirige l'Observatoire SKEMA de la féminisation des entreprises.
  • Parcours 2 : Assertivité et leadership au féminin. Ce parcours s'adresse aux femmes souhaitant développer leur assertivité et leur leadership en se concentrant sur les savoir-être : décrypter les biais de genre pour les dépasser, prendre conscience de sa légitimité, adopter une communication assertive et gérer les moments difficiles, développer sa capacité d'influence et adopter une posture de leader. La pédagogie est centrée sur des mises en situation, de l'intelligence collective et sur l'apprentissage par les pairs. Ce parcours s'appuie également sur une approche expériencielle et est enrichi d'une masterclass qui aborde avec le Professeur Ferrary, le thème de la parité au travers de la performance.
  • Parcours 3 : Femmes et hommes engagés pour faire bouger les lignes. Cet atelier de team-building vise à fédérer les femmes et les hommes autour de la parité pour leur faire prendre conscience de la nécessité de bouger les lignes à tous les niveaux (individuel et collectif). Pour cela, il s'appuie sur une masterclass et sur une approche expériencielle faite de mises en situation et de jeux de rôles. L'objectif ? Créer de la cohésion et impulser le changement.

Donner leur place aux femmes

« Pour faire bouger les lignes et donner confiance aux femmes, un travail important doit être fait sur la déconstruction des stéréotypes de genre portés par chaque individu, hommes et femmes, sur la place des femmes dans le monde du capital-investissement. La présence accrue de ces dernières et la progression vers la mixité et la parité peuvent certainement contribuer à faire évoluer positivement les pratiques professionnelles ; et ainsi à ne pas se priver de précieux talents », analyse Stéphanie Chasserio, Professeure de management et co-titulaire de la Chaire Femmes & Entreprises à SKEMA Business School.

« Notre détermination est claire : les femmes ont toute leur place dans les métiers de l'investissement et à la direction des entreprises. Il s'agit à la fois d'une question d'égalité professionnelle et de performance, de nombreuses études démontrant que des équipes mixtes génèrent plus de valeur. Notre volonté est nette : apporter à nos membres les outils pour franchir les étapes vers la parité. Sur ce chemin, notre partenariat avec SKEMA Business School est un palier important pour sensibiliser et former notre communauté », ajoute Dominique Gaillard, Président de France Invest.

Lire (5 min.)

Sociétés de gestion : à peine 3 % de femmes PDG

D'après une récente étude du cabinet de recrutement Heidrick & Struggles, les asset managers ont encore du chemin à faire pour atteindre la parité. Les femmes sont nombreuses dans les conseils d'administration, mais ne représentent que 3 % des PDG. De quoi ajouter un nouvel objectif ESG pour le secteur ? Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (4 min.)

Courtage : Kereis acquiert Exper, spécialiste de la protection sociale et du conseil patrimonial

Kereis — distributeur et courtier gestionnaire, spécialiste en prévoyance et financement — annonce ce jeudi 14 octobre poursuivre sa stratégie de croissance et l’élargissement de ses capacités de distribution à travers l’acquisition d’Exper. Cette opération permet au Groupe de développer des expertises additionnelles dans le domaine de la prévoyance collective.

Hauts-de-France et Ile-de-France

Groupe de courtage en assurance de personnes et en produits de financement, Kereis devient un acteur de la prévoyance collective et de l’expertise patrimoniale avec cette acquisition. Créée en 1984 et basée à Lille, Exper compte près de 2 000 entreprises clientes et environ 6 000 clients travailleurs non-salariés. Elle intervient également dans le domaine de la retraite. Elle emploie une trentaine de salariés. 

Exper bénéficie d’une bonne réputation — notamment auprès des gestionnaires santé et prévoyance mais aussi auprès de ses partenaires porteurs de risques. La société possède également un pôle de conseil patrimonial pour accompagner ses clients, qui sont situés sur toute la France, avec une prédominance sur les Hauts-de France et l’Ile-de-France.

Santé et prévoyance collective

« Grâce aux équipes de Kereis nous allons pouvoir développer plus encore nos métiers et aborder cette nouvelle étape avec sérénité et confiance. Les collaborateurs d’Exper sont convaincus du bien-fondé de ce rapprochement tant pour leur futur que pour celui de l’entreprise », indique Jean-Laurent Thuin, Président d’Exper.

« Cette acquisition s’inscrit dans notre stratégie de renforcement de nos capacités de distribution à destination des travailleurs non-salariés et des PME et nous permet de nous déployer dans les métiers de la santé et de la prévoyance collective. Exper bénéficiera du plein soutien des équipes de Kereis pour continuer à développer son activité et conquérir de nouveaux clients », ajoute Philippe Gravier, Président de Kereis.

Lire (2 min.)

HOMA Capital accueille une nouvelle membre au sein de son conseil d’administration

HOMA Capitalex-YCAP Asset Management (YCAP AM), boutique indépendante de gestion d'actifs — annonce ce mercredi 13 octobre la nomination d'une nouvelle Administratrice au sein de son conseil d’administration. Cette fonction a été confiée à Karine Melloul.

Focus sur le parcours de Karine Melloul

HOMA Capital accueille une nouvelle membre au sein de son conseil d’administration
Karine Melloul

Karine Melloul est diplômée de l'Ecole Physique-Chimie de Paris et CEDEP/INSEAD. C'est une manager issu du monde industriel avec une solide expérience dans la gestion d'équipes performantes et la mise en place de politique RSE. Au fil des années, Karine a également développé de multiples compétences dans l’industrie cosmétique, du développement de produits à la gestion d’entités (BU) et au développement commercial.

En 2013, Karine Melloul a mis en place une organisation d'open-innovation au sein de L'Oréal, prémices à sa future casquette de Business Angel. En 2017, son intérêt pour les sociétés françaises et leur impact positif l'amènent à suivre une carrière d'investisseur — notamment en s’associant à la créatrice de Marbella Paris, une marque de bijoux fabriqués en France utilisant une technologie de pointe.

Lire (2 min.)

Femmes à la Une – épisode 9 : Céline Mahinc, portrait d’une femme déterminée et indépendante

Dans ce 9e épisode de « Femmes à la Une », l’émission co-présentée par Le Courrier Financier et Radio Patrimoine, nous recevons Céline Mahinc, gérante fondatrice du cabinet Eden Finances. Cette spécialiste du crowdfunding immobilier nous raconte son parcours. Portrait d'une femme déterminée et indépendante.
Lire (3 min.)

Radio – Femmes à la Une : retrouvez tous les épisodes

Une fois par mois, retrouvez l'émission de radio « Femmes à la Une » avec Radio Patrimoine et Le Courrier Financier. A l'occasion du 8 mars 2021, journée des droits de la femme, ré-écoutez tous les épisodes en podcast !
Lire (1 min.)