L’investissement durable monte en puissance

Isabelle Mateos y Lago
Une stratégie à long terme peut permettre à un portefeuille d’affronter les inévitables fluctuations du marché.
Lire (4 min.)

Les fonds de pension privilégient les solutions passives

Selon une enquête sponsorisée par DWS, la majorité des fonds de pension considèrent désormais les investissements passifs comme une part importante de leur portefeuille.
Lire (1 min.)

Invesco lance le premier ETF en Europe offrant une exposition à l’Arabie Saoudite

Le fonds Invesco MSCI Saudi Arabia UCITS ETF est libellé en dollar et est côté à la Bourse de Londres. Chris Mellor, responsable des produits ETF actions et matières premières pour la région EMEA chez Invesco, déclare : « L’Arabie Saoudite est au début d’une transformation passionnante. Les réformes portées par le plan « Saudi Vision 2030 » visent à réduire la dépendance de l’économie du pays vis-à-vis des financements publics et des exportations de pétrole. Le plan contient plusieurs objectifs, notamment l’augmentation de la part du secteur privé dans le PIB ainsi que le nombre de travailleurs saoudiens dans le secteur privé et une hausse de l’utilisation de l’énergie solaire et autres sources d’énergies renouvelables. » Un autre objectif est d’attirer les investissements étrangers directs, et, de fait, le programme sera en partie financé par une vente de 5% du géant pétrolier public Saudi Aramco. L’introduction en bourse est susceptible de se tenir en 2019 et pourrait lever jusqu’à 100 milliards de dollars, devenant de loin la plus grosse introduction en bourse de l’histoire.

Arabie Saoudite : un marché plus accessible

L’Arabie Saoudite a ouvert ses marchés actions aux investisseurs étrangers en 2015, et a depuis assoupli les critères d’investissements pour les investisseurs étrangers en alignant le règlement des transactions commerciales sur les normes internationales. En conséquence, le MSCI a inclus l’Arabie Saoudite dans son processus d’examen annuel. Une annonce est attendue le 20 juin 2018 concernant l’obtention ou non du statut de marché émergent par l’Arabie Saoudite. En cas de succès, l’Arabie Saoudite entrerait dans l’indice MSCI Emerging Markets à partir de 2019, et sa pondération serait alors estimée à 2,3%, bien que celle-ci serait significativement plus élevée si l’on prend en compte Aramco et d’autres introductions en bourse. Le fonds Invesco MSCI Saudi Arabia UCITS ETF vise à répliquer la performance de l’indice MSCI Saudi Arabia 20/35, comprenant 22 actions de moyenne et large capitalisations. Ses frais courants s’élèvent à hauteur de 0,50% par an.
Lire (2 min.)

BNP Paribas AM renforce son équipe ETF et solutions indicielles

Maude Rivierre Bianchi a rejoint BNP Paribas Asset Management le 23 avril 2018 en tant que Spécialiste Produits ETF et Solutions indicielles. Maude est basée à Paris et rapporte à Bertrand Alfandari, responsable du développement ETF et Solutions indicielles.

Chiara Solazzo renforce l’équipe basée à Milan. Elle rejoint à compter du 2 mai 2018 BNP Paribas Asset Management au poste de Commerciale ETF et Solutions indicielles sous la supervision de Sabrina Principi, responsable de la vente ETF et Solutions indicielles pour l’Italie et l’Espagne.

Victor Volard et Nitharshini Thevathas viennent quant à eux respectivement renforcer l’équipe de vente dédiée à la clientèle francophone et l’équipe dédiée au développement produits ; tous deux étaient déjà présents dans les équipes depuis 2017.

Ces nominations font échos au plan stratégique annoncé en 2016 par Isabelle Bourcier, Responsable des gestions quantitative et indicielle de BNP Paribas Asset Management, visant un doublement des encours pour l’activité ETF et Solutions indicielles, et soutenu par un renforcement significatif des équipes dédiées au développement de ces solutions d’investissement.

« Après deux années de collectes soutenues, en 2016 et 2017, l'activité indicielle représente 19,5 milliards d'euros sous gestion à fin décembre 2017 et notre positionnement en Europe ne cesse de progresser. Nous comptons poursuivre cette dynamique avec de nouveaux recrutements d’ici à la fin de l’année», commente Isabelle Bourcier.

L’équipe ETF et Solutions indicielles de BNP Paribas Asset management compte aujourd’hui 28 collaborateurs, dont 10 gérants et 18 personnes dédiées au développement dans les pays francophones, germanophones et l’Italie.

Maude Rivierre Bianchi a débuté sa carrière en 2005 en tant qu’analyste hedge funds chez Natixis Asset Square, devenu Natixis Multimanager en 2007. En 2012, elle est nommée gérante dans l’équipe de multigestion alternative puis rejoint en juin 2015 le département Développement de VEGA Investment Managers en tant que Product Specialist. Maude détient le certificat Chartered Alternative Investment Analyst, et elle est diplômée de l’université Paris Dauphine et de l’IAE Gustave Eiffel.

Chiara Solazzo a commencé sa carrière en 2008 comme sales-trader ETF et ETC chez Unicrédit-HVB à Milan. En 2011, elle rejoint Crédit Suisse Italy SPA comme spécialiste produit ETF, avant d’être recrutée par Blackrock en 2013 au poste de commerciale ETF iShares. Chiara est diplômée d’un Master en Finance de l’Université italienne de Sienne.

Lire (2 min.)

Apicil, OFI et Crystal en discussions pour racheter FINAVEO & Associés

APICIL, OFI et Crystal rassemblent des expertises dans les domaines de l’assurance vie et des services financiers, de la gestion d’actifs, du conseil en investissement et de la conception et distribution de services patrimoniaux. Ensemble, ils souhaitent poursuivre le développement de leur offre de services auprès des conseillers en gestion de patrimoine et accroître leur présence sur ce marché. Ainsi, ils envisagent l'acquisition de la plateforme FINAVEO & Associés, regroupant 1 000 clients CGP et totalisant 1,5 milliard d’euros d’encours.

Ce projet de rachat devrait donner naissance à une nouvelle plateforme-métier de référence, à l’avant-garde de la digitalisation, et qui proposerait à une clientèle de CGP un middle office et des outils pour réduire au strict nécessaire leurs démarches administratives, et une large offre multi-produits et services, en architecture ouverte.

Les projets définis par FINAVEO & Associés seront poursuivis par le consortium, et ce dans le respect des valeurs sur lesquelles repose le développement de la plateforme depuis son lancement, au service des conseillers en gestion de patrimoine.

Lire (1 min.)

CBRE annonce l’arrivée d’un Associate Director Investissement à Nantes

CBRE Nantes poursuit son développement depuis son ouverture en janvier 2018 avec l’arrivée de Damien Hasard, qui rejoint une équipe de 4 collaborateurs spécialistes de l’immobilier nantais. D’autres recrutements sont en cours, notamment en locaux d’activité, retail et expertise. Il renforce également une équipe Investissement Régions de 13 personnes réparties dans les grands marchés de régions.

Damien, 32 ans, est titulaire d’un Master en Finance option Management de l’Immobilier de l’Université Paris Dauphine. Après une carrière de cycliste professionnel, Damien s’est orienté vers l’immobilier. Avec plus de 7 ans d’expérience, il a notamment travaillé pour Foncière des Régions - COVIVIO, Crédit Agricole Immobilier, AXA REIM et plus récemment ATREAM.

 
Lire (1 min.)

Le Japon va-t-il changer de cap ?

Samy Chaar
Au Japon, les signes de « maturation » du cycle abondent. Quand bien même les dernières données conjoncturelles font état d’un léger ralentissement, la vue d’ensemble est parfaitement résumée par le marché du travail nippon.
Lire (2 min.)

Investissement éco-responsable : mieux accompagner les épargnants pour mieux investir

Hugo Bompard
L’épargne de demain sera numérique et sera verte. Mais pour l’heure, peu de Français se voient proposer des investissements ISR alors que leur intérêt pour ces placements éco-responsables ne cesse de croître.
Lire (3 min.)

Nalo lance un mandat de gestion éco-responsable

Nalo réalise ces investissements au sein d’un contrat d’assurance-vie.L'ISR (Investissement Socialement Responsable)  est peu proposé par les réseaux bancaires et par les conseillers financiers. Il l’est davantage sur les plateformes de financement participatif, mais le crowdfunding n’offre pas la même souplesse et les mêmes garanties que l’assurance-vie”, explique Hugo Bompard, Directeur Scientifique de Nalo. Au sein de leur contrat d’assurance-vie, les clients de Nalo pourront opter pour une allocation d’actifs éco-responsable, pour la totalité de leur placement ou pour un de leurs projets d’investissement uniquement. Nalo a opté pour des ETF (fonds indiciels cotés) investis dans des entreprises leaders du secteur des énergies renouvelables, ainsi que des entreprises sélectionnées en fonction de critères ESG (écologiques, sociaux et de gouvernance).
Lire (1 min.)

Le « strategic beta » : fin de la frontière entre ETF « investment grade » et « high yield » ?

Les investisseurs sur le marché obligataire américain se trouvent confrontés à un dilemme : les indices d'obligations corporate « investment grade » libellés en dollars sont populaires. Ils combinent la liquidité d'une classe d'actifs mature et la sécurité d'une bonne notation et de taux d'intérêt attractifs. Les obligations émergentes ou les obligations corporate « high yield » offrent des rendements nettement plus élevés, en contrepartie d’un profil de risque supérieur.
Lire (3 min.)

AMPLEGEST nomme un Gérant privé

Amplegest nomme gérant dulcire

 

Jean-François Dulcire, 55 ans, a précédemment travaillé chez Tocqueville Finance (2006-2018) où il assumait la fonction de Co-Directeur de la Gestion Privée après avoir occupé les postes de Directeur adjoint et de Gérant privé. Il débute sa carrière en 1987 au sein de la banque privée Neuflize (groupe ABN AMRO) en qualité de Fondé de pouvoir Clientèle Privée avant de rejoindre en 1994 B*Capital, entreprise d’investissement du groupe BNP Paribas pour occuper le poste de Directeur adjoint et Gérant privé jusqu’en 2006.

Jean-François Dulcire est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (Sciences Po) en 1985 et de la SFAF en 1991.

Lire (1 min.)

Mandarine Gestion nomme un gérant actions

Mandarine gérant actions

Adrien Dumas, 35 ans, a débuté sa carrière à Londres en 2006 en tant qu’Analyste actions marchés émergents au sein de la Société Générale Asset Management. Il a ensuite rejoint la Financière de l’Echiquier en 2007, où il a d’abord occupé le poste d’Analyste avant d’être promu Gérant Actions. En 2016, il est recruté par Axa Investment Managers en qualité de Gérant des Fonds Propres du groupe pour l’exposition actions européennes.

Adrien est diplômé d’un Master en Science des Risques et Gestion d’actifs de l’EDHEC.

Lire (1 min.)

L’Inde : un exemple de marché émergent

Isabelle Mateos y Lago
Les actions émergentes restent attractives en dépit des risques liés aux échanges commerciaux. Elles bénéficient de l’environnement favorable de l’économie mondiale, tandis que les réformes structurelles génèrent une croissance auto-entretenue à l’échelon domestique dans des pays clés.
Lire (3 min.)

Un nouvel ETF obligations d’entreprise « Yield plus » chez Deustche AM

La cotation de l’ETF Xtrackers USD iBoxx Corporate Bond Yield Plus UCITS débutait début mars à la Bourse de Londres après sa cotation sur le marché allemand vendredi 9 mars 2018. L'ETF offre une exposition aux obligations d’entreprise libellées en dollars affichant les rendements les plus élevés au sein de la catégorie« investment grade ». L'ETF se concentre en particulier sur le tiers le plus rémunérateur des obligations au sein de l'indice Markit iBoxx USD Corporates. L’indice sous-jacent de l’ETF peut également inclure des obligations « fallen angels », ces obligations « investment grade » au moment de leur inclusion qui ont été rétrogradées depuis, mais qui peuvent rester dans l'indice tant que leur notation, fournie par IHS Markit, n’est pas inférieure à BB-. L'indice « yield plus » qui en résulte est composé d'environ 1 400 obligations et offre actuellement un rendement supplémentaire de 0,47% par rapport à l'indice global des obligations d’entreprise « investment grade », avec une duration similaire et une notation moyenne BBB+. « Les investisseurs à la recherche d’investissements obligataires améliorant le couple rendement-risque de leurs portefeuilles pourraient être intéressés par cette nouvelle offre génératrice de rendements plus élevés tout en limitant la prise de risque additionnelle. L’ETF permet en effet de s’exposer à des primes de risque plus élevées tout en restant dans la catégorie « investment grade » et en gardant une plus faible exposition aux taux d’intérêts que les ETF traditionnels » déclare Olivier Souliac, spécialiste Strategic Beta Fixed Income chez Deutsche AM. Ce nouvel ETF affiche des frais annuels de 0,25% et complète la gamme Xtrackers « yield plus » de Deutsche AM qui permet également de s’exposer aux obligations d'entreprises européennes et aux obligations d'État de la zone euro. La gamme Xtrackers « yield plus » totalise plus de 1,5 milliard d'euros d'actifs sous gestion. Depuis leur lancement, grâce à un environnement de marché favorable aux investissements à haut rendement, tous les ETF Xtrackers « yield plus » ont surperformé par rapport à la moyenne de leur catégorie.
Lire (2 min.)