Un premier fonds aux Etats-Unis pour Brickvest

Dernier né de la gamme de fonds d'investissement alternatifs (AIF) mono-stratégie proposée par Brickvest, HV8 est le premier à offrir aux investisseurs européens une exposition au marché américain en se concentrant sur les immeubles de prestige.

Le premier actif sélectionné par HV8 est le futur hôtel Hilton, estimé à 134,4 millions de dollars, et situé sur l'emblématique Navy Pier de Chicago.  Cette opportunité découle du partenariat établi entre BrickVest et ACRON AG, l'un des principaux gestionnaires de biens immobiliers basés en Suisse, avec un volume de transactions d'environ 1,7 milliard de francs suisses.

L'hôtel, actuellement en construction et dont l'ouverture est prévue pour l'été 2019, comptera 222 chambres offrant une vue sur la ville, le lac Michigan et la jetée. Il abritera le plus grand bar et « roof-top » restaurant d'Amérique, d'une superficie 2800 mètres carrés. Il s’agira du le seul hôtel à être construit sur le Navy Pier de Chicago, qui attire plus de neuf millions de touristes par an.

HV8 est proposé aux membres de la plateforme BrickVest « Access », sa plateforme de liquidité AIFM, dédiée aux investisseurs professionnels individuels et family offices.

Il s'agit du deuxième partenariat avec ACRON.  En juin 2018, BrickVest avait réalisé le premier closing de Harvest Investment 5 (HV5), un fonds d'investissement alternatifs (AIF) gérée par BrickVest et dont la stratégie de rendement dédiée au marché immobilier Suisse avait été développée en partenariat avec la firme Suisse.

Emmanuel Lumineau, PDG de BrickVest, commente : « La stratégie de HV8 répond à une demande croissante de nos investisseurs pour des opportunités d'investissement aux Etats-Unis, afin de profiter de la croissance et de la vigueur de l'économie Outre-Atlantique. Nous avons sélectionné cet actif parce qu’il offre un niveau élevé de liquidité aux investisseurs qui cherchent à diversifier géographiquement leur portefeuille.»

Lire (2 min.)

Marchés : le soulagement de juillet se poursuivra-t-il en août ?

Vincent Guenzi
Le mois de juillet s’achève dans le calme. Faut-il s’attendre à la tempête ? La multitude des signaux, parfois contradictoires, incite à maintenir l’attitude raisonnablement prudente que nous avions recommandée début juillet.
Lire (3 min.)

Courbe des taux américains : une lecture différente

Isabelle Mateos y Lago
La récente pentification de la courbe des taux américains, après une longue période d’aplatissement, nous rappelle que le spread entre le rendement des bons du Trésor à 2 ans et celui des bons du Trésor à 10 ans reflète bien plus que l’état de l’économie américaine.
Lire (4 min.)

Les conséquences inattendues de la politique de Trump

Cesar Perez Ruiz
Au nom de sa doctrine «America First», Trump a retiré les Etats-Unis de plusieurs organisations internationales, est revenu sur un certain nombre d’accords multilatéraux et a expliqué au monde qu’il faudrait moins dépendre des forces militaires américaines. Sa politique tarifaire s’inscrit dans la même veine.
Lire (3 min.)

APRIL en négociations pour entrer au capital de La Centrale de Financement

La Centrale de Financement a été créée en 2013 par Sylvain Lefevre et Philippe Girou avec le support d’Artémis, société d’investissement de la famille Pinault. Dans le cadre de ce changement de partenaire, les dirigeants de La Centrale de Financement souhaitent renforcer leur participation au capital, en passant de 38 % à 44 %, tout en ouvrant 2 % du capital à son réseau. Après l’opération, APRIL disposera de 54 % du capital. Ce partenariat industriel avec APRIL permettra de réaliser des synergies fortes sur le marché du crédit immobilier et de son écosystème.

La conclusion de cette opération est subordonnée à la consultation préalable des instances représentatives du personnel de La Centrale de Financement, ainsi qu’aux approbations légales, réglementaires, juridiques et financières usuelles. Sous ces réserves, sa finalisation est attendue d’ici la fin du mois de septembre 2018.
Lire (1 min.)

Construction : tassement au deuxième trimestre

Les logements individuels poursuivent leur baisse (- 8,8 % après -0,9 %) quand les logements collectifs (y compris en résidence) continuent d'augmenter (+5,1 % après +2,5 %). Toujours en données trimestrielles CVS-CJO, les mises en chantier sont en baisse (-2,8 % après - 3,6 %) aussi bien dans l'individuel (-4,9 % après +1,4 %) que dans le collectif, y compris en résidence (-1,3 % après -7,0 %).

Selon le Ministère de la transition écologique et solidaire, sur douze mois, de juillet 2017 à juin 2018, le nombre de logements autorisés à la construction (486 600 unités) baisse de 0,7 % quand celui des mises en chantier (422 700 unités) augmente de 5,2 % par rapport à la même période, un an plus tôt (de juillet 2016 à juin 2017).

  (Source : Le Cercle de l'Epargne)
Lire (1 min.)

Crédit corporate : bilan mitigé en juin

Muzinich & Co livre son tour d'horizon du crédit corporate, aux Etats-Unis, en Europe et sur les marchés émergents. High Yield, Investment Grade ou Loans, le marché des obligations d'entreprises signe un bilan mitigé au mois de juin .
Lire (4 min.)

Les actions et taux soumis aux tensions mondiales

L'équipe de gestion d'Aviva Investors
Les actifs à risque ont vécu un mois de juin particulièrement mouvementé. En hausse lors de la première quinzaine du mois, les actions sont reparties à la baisse avec le regain de tensions commerciales entre les Etats-Unis et le reste du monde, notamment la Chine et l’Europe.
Lire (5 min.)

Les États-Unis, entre calme et tempête

Hervé Goulletquer
Ce matin les marchés d’actions en Asie se maintiennent sur la trajectoire positive dessinée aux États-Unis en fin de semaine dernière.
Lire (3 min.)

L’union fait la force

Les menaces de guerre commerciale bousculeraient-elle l’équilibre diplomatique actuel ? Effarouchée par les prises de position de Donald Trump, la Chine chercherait un soutien du côté du Vieux Continent. L’empire du Milieu ferait pression sur l’Union Européenne pour faire alliance face au Président américain. Pas sûre que les européens troquent un tyran pour un autre.
Lire (<1 min.)

L’AFG et l’AMAFI publient un Guide sur les produits financiers ESG

Les thématiques environnementales, sociales ou de gouvernance (ESG) sont un sujet de préoccupation au cœur du développement actuel de l’économie. Elles suscitent non seulement l’intérêt croissant des investisseurs mais aussi la recherche par les adhérents de l’AFG et de l’AMAFI de solutions adaptées permettant de répondre à cet intérêt.

C’est dans cette perspective que l’AFG et l’AMAFI ont mis en place le Guide dans le cadre d’échanges avec l’AMF.

Lire (<1 min.)

Le Plan d’Epargne Logement en baisse

Le changement de fiscalité pour les nouveaux plans souscrits depuis le 1er janvier 2018 (introduction du PFU à 30 %) et la rémunération fixée à 1 % pour ceux ouverts depuis le 1er août 2016 ont conduit les épargnants à se détourner de ce placement. Cette réorientation est, en grande partie, irrationnelle car la très grande majorité des souscripteurs de PEL ne sont pas concernés et qu’en moyenne, ils bénéficient d’une rémunération de 2,69 % et qu’ils ne sont assujettis qu’aux prélèvements sociaux de 19,2 %.

PEL
Lire (1 min.)

Où va la croissance ?

Hervé Goulletquer
La question centrale qui taraude les marchés est de savoir comment toutes ces remises en cause de la logique de l’intégration économique (qu’il s’agisse de commerce mondial ou d’Europe) vont peser sur le tempo de la croissance. D’où l’intérêt aujourd’hui élevé pour les indicateurs avancés et les enquêtes de conjoncture.
Lire (3 min.)

Protectionnisme. Et oui, encore…

Stéphane Déo
Alors que le président Trump semblait adopter un ton plus concilient dimanche, Larry Kudlow, le directeur du Conseil Economique National, a rappelé la ligne dure.
Lire (1 min.)