ESG : J.P. Morgan AM lance un fonds actions émergentes

J.P. Morgan Asset Management (JPMAM) annonce ce mercredi 13 novembre le lancement du fonds JPMorgan Funds – Emerging Markets Sustainable Equity Fund. Objectif, générer une croissance du capital à long terme en investissant de façon durable dans des sociétés des marchés émergents. Il s'agit d'un des premiers fonds actions émergentes durable de l'industrie. La part C du fonds JPM Emerging Markets Sustainable Equity aura un ratio de frais totaux de 1,05 % points de base.

Analyse et sélection ESG

Le fonds sera géré par Amit Mehta et John Citron. Les deux gérants, basés à Londres, font partie de l'équipe JPMAM Global Emerging Markets (GEM) Fundamental Team. L'équipe GEM, dirigée par Austin Forey, intègre l'analyse des risques environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) et collabore avec les entreprises depuis plus de 25 ans. En 2018, l'équipe a tenu près de 5 000 réunions avec des entreprises des marchés émergents.

« Nos gérants peuvent combiner notre recherche exclusive avec l'incorporation d'exclusions et une approche « best-in-class » que les investisseurs recherchent. L'investissement durable est essentiel dans les marchés émergents — nous pensons qu'il est tout à fait compatible et indispensable dans une approche d'investissement à long terme qui vise à délivrer de meilleures performances », commente Massimo Greco, directeur fonds EMEA chez J.P. Morgan AM.

Performances sur le long terme 

Le fonds s'appuiera sur une équipe de près de 40 analystes de recherche buy-side et une équipe dédiée à l'investissement durable. Son processus d'investissement permettra d'identifier les sociétés durables qui génèrent les meilleures performances à long terme. Les gérants filtreront l’univers des actions émergentes, de façon à éliminer les industries et les entreprises non durables, sur deux critères distincts : les exclusions fondées sur des normes et des principes, et celles fondées sur nos recherches approfondies.

A partir de cet ensemble restreint de sociétés, les gérants chercheront à identifier et à investir dans des sociétés durables, distinguées comme les meilleures de leur secteur. Le résultat final sera un portefeuille destiné à fournir des résultats positifs en termes d'impact ESG global. Le fonds JPM Emerging Markets Sustainable Equity a été labellisé “Towards Sustainability” par Febelfin en novembre 2019.

Lire (2 min.)

Assurance vie : Birdee lance son premier contrat en France

Birdee — filiale de Gambit Financial Solutions — annonce ce mardi 12 novembre le lancement de sa première offre d’assurance vie en France, en partenariat avec l’assureur BNP Paribas Cardif. Avec cette offre, Birdee vise les particuliers qui souhaitent diversifier leur épargne en ligne. Présente en France depuis 2018, la société belge s’appuie sur le robo advisor de Gambit Financial Solutions pour déployer son offre.

Démocratiser la gestion sous mandat

Ce partenariat avec un assureur n’est pas une première. Avec Cardif Lux Vie, le robo advisor sert déjà à la gestion des fonds internes sous-jacents aux contrats de la compagnie d'assurance vie luxembourgeoise. Déjà 22 000 clients bénéficient de cette technologie, ce qui représente près de 170 M€ d'encours. Le contrat implique un versement initial de 1 000 € avec des frais fixes d'un montant annuel de 1 % de la valeur du contrat.

« Birdee est né d’une volonté de démocratiser la gestion sous mandat. L’assurance-vie, très prisée en France, est un outil supplémentaire pour aider les épargnants à faire fructifier leur argent via notre site ou notre application mobile », résume Geoffroy de Schrevel, CEO de Gambit Financial Solutions et cofondateur de Birdee. Le contrat Birdee Vie est disponible en ligne, sur le site birdee.co et sur l’application mobile Birdee (sous Android et iOS).

Investissement socialement responsable

Birdee proposait jusqu’ici des portefeuilles de comptes titres. La société de courtage et de gestion se développe avec un contrat d’assurance vie accessible en gestion sous mandat. L’assurance vie de Birdee se compose d’une large gamme d’ETF sélectionnés par Birdee sur des critères de responsabilité et d’impact positif pour l’environnement : ISR, ESG, bas carbone, etc. L’assureur BNP Paribas Cardif a participé à sa conception et assure également la gestion des contrats des assurés.

Outre la sortie de cette offre d’assurance-vie, Birdee présente une autre nouveauté. « L’ensemble de nos 14 portefeuilles sont désormais composés majoritairement d’actifs répondant aux critères de l’Investissement Socialement Responsable (...) En favorisant les actifs vertueux, nous accompagnons les épargnants qui souhaitent donner du sens à leur investissement », poursuit Geoffroy de Schrevel.

Lire (2 min.)

Développement durable : LFDE obtient le label belge Towards Sustainability

La Financière de l’Échiquier (LFDE) — société de gestion rachetée à 100 % par Primonial — annonce ce jeudi 7 novembre l’obtention du label belge Towards Sustainability pour 2 de ses fonds. Il s'agit des véhicules « Echiquier Major SRI Growth Europe » et « Echiquier Positive Impact Europe », par ailleurs déjà détenteurs du label ISR de l’État français. Ce label répondent s'accorde pleinement à la démarche d’investisseur responsable de LFDE, déployée depuis plus de 12 ans.

Élaboré par Febelfin — fédération belge du secteur financier — ce label de durabilité compte parmi les plus stricts d’Europe, et s'adapte régulièrement aux besoins sociétaux. Décerné pour la première fois cette année, le label Towards Sustainability est contrôlé par un organisme indépendant. Il inclut des exclusions sectorielles et normatives strictes — tabac, charbon, violation des droits fondamentaux des êtres humains — et un processus de sélection ESG rigoureux.

Accroître la présence de LFDE en Belgique

« Nous sommes très fiers et heureux d’avoir obtenu au terme d’un processus particulièrement rigoureux le label Towards Sustainability pour nos fonds ISR. Ce label est la reconnaissance de notre approche ISR, qui repose sur la conviction que les entreprises dotées des meilleures pratiques ESG sont également les plus performantes », déclare Sonia Fasolo, gérante ISR.

« Cette labellisation nous encourage à poursuivre nos efforts pour approfondir l’ancrage de LFDE en Belgique. Nous partageons la même ambition : démocratiser l’investissement responsable et donner aux investisseurs toute la visibilité nécessaire pour orienter leurs placements », commente Stéphane Van Tilborg, Country Head pour le Benelux.

Lire (2 min.)

Gestion thématique : CPR AM lance CPR Invest – Smart Trends

CPR AM — société de gestion pour compte de tiers — annonce ce lundi 4 novembre le lancement de son fonds thématique « CPR Invest – Smart Trends ». Ce véhicule d'investissement, diversifié et flexible, vise à exploiter le potentiel des actions thématiques. Il repose sur deux piliers : la gestion actions thématiques et la gestion d’allocation d’actifs, au sein d’une enveloppe de risque maîtrisée. L’approche responsable est un élément essentiel intégré dans le processus de gestion.

Porte d'entrée dans les actions thématiques

La gestion « CPR Invest – Smart Trends » a été confiée à Jean-Marie Debeaumarché et Mohamed Dohni, gérants allocataires. Ils travaillent en étroite collaboration avec l’équipe actions thématiques. Dans l'environnement de marché actuel, le fonds répond à trois postulats : l'appétence des investisseurs pour la gestion thématique, leur recherche d'un rendement stable et progressif avec une prise de risque maîtrisée, et leur confiance dans la finance responsable pour gérer leur épargne.

Le fonds « Smart Trends » vise à tirer parti de l'expertise thématique de CPR AM au sein d'un cadre multi-actifs et d’une enveloppe de risque mesurée (SRRI 3), dont le curseur d’exposition aux actions peut varier entre 0 % et 35 %. Il offre ainsi une porte d’entrée dans les fonds actions thématiques qui ont fait le succès de CPR AM, tout en étant doté d’une faculté d’ajustement tactique permettant de diminuer l’exposition aux risques.

Stratégies flexibles et maîtrise du risque

Chaque mois, en fonction de l’environnement de marché et de ses convictions, l’équipe actions thématiques définit l’allocation de stratégies thématiques sur la base de 4 à 6 fonds. Ces derniers représentent les thèmes d’investissement les plus emblématiques de CPR AM : vieillissement de la population, éducation, climat, défi alimentaire, etc. Ces thèmes porteurs et multisectoriels permettent de s’exposer à diverses sources de croissance, quel que soit le cycle de marché.

« CPR Invest – Smart Trends » s’attache à capter la performance liée à la sélection de valeurs thématiques. Si les scénarios de marchés anticipés imposent la prudence, l'équipe de gestion utilisera des stratégies de couverture tactique pour encadrer l'enveloppe de risque du portefeuille — tout en maintenant l’investissement en actions thématiques à 35 %. En parallèle, pour la poche obligataire et monétaire, les gérants procèdent à une sélection et à une allocation active de supports liquides — fonds et ETF essentiellement — selon le niveau de risque de chaque classe d’actifs.

Développer l'investissement responsable

L’angle ESG de « CPR Invest – Smart Trends » est une autre particularité du fonds. « Nous nous appliquons à privilégier des supports d’investissement à composante ESG afin qu’ils représentent au moins la moitié du portefeuille. Nous pouvons d’ores et déjà puiser dans le vivier de notre offre en actions thématiques ESG. Notre ambition est d’atteindre un portefeuille 100 % ESG à la faveur du développement de l’investissement responsable sur toutes les classes d’actifs », souligne l’équipe de gestion.

Avec son profil défensif, « CPR Invest – Smart Trends » s'adapte aux besoins des investisseurs, dans un environnement de rendements durablement bas. Ils pourront ainsi bénéficier du potentiel de performance des fonds actions thématiques, dans un cadre de risque maîtrisé. Sur un horizon moyen et long terme, ce fonds associe l’histoire des thématiques à la diversification multi-actifs.

Lire (4 min.)

Logement neuf : un marché affecté par le manque d’offre

La Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) — instance de représentation professionnelle des promoteurs de France en logement et immobilier d'entreprise — publie ce jeudi 14 novembre son observatoire statistique national du 3e trimestre 2019. Ce baromètre des indicateurs avancés en logement dans toutes les régions de France a été lancé en 2010.

Le constat le plus préoccupant concerne les mises en vente de nouveaux programmes immobiliers. Au T3 2019, les promoteurs n’ont mis en vente que 20 000 logements, soit 5 000 de moins qu’au T3 2018. L’offre à la vente de logements neufs baisse donc de 14 % et le stock est inférieur à 9 mois de vente dans plusieurs métropoles majeures (Ile de France, Rennes, Nantes, Strasbourg, Montpellier ou Rennes). 

Les raisons de la baisse de l'offre

Il y avait 60 000 logements en projets début 2018. Il n’y en a plus que 45 000 aujourd’hui. Cette baisse de l’offre a deux explications :

  • la délivrance des permis de construire dans le collectif est en chute libre. En moyenne annuelle, ce sont 40 000 logements collectifs autorisés en permis de moins qu’il y a deux ans. A l’approche des élections municipales, les élus locaux ne souhaitent pas accorder de permis de construire (PC) par crainte de l’impopularité et des recours.
  • Ensuite, lorsque les PC sont délivrés, les coûts de travaux trop élevés, la disponibilité de plus en plus réduite des entreprises du bâtiment ou encore les recours de voisinage, freinent les mises à l’offre de nouveaux logements.

Il en résulte une forte baisse des mises en chantier et une tension sur les prix des logements neufs, qui augmentent en moyenne de 4,7 % au niveau national par rapport au T3 2018. Par ailleurs, les prix dans le secteur de l'immobilier progressent globalement plus vite que l’inflation, notamment du fait de la faiblesse des taux d’intérêt.

Différentes dynamiques de ventes

Face à cette offre contrainte, la demande est globalement stable au T3 2019 par rapport au T3 2018. Si elle baisse de 3 % sur 9 mois, elle reste à un niveau élevé. Cette tendance générale masque des dynamiques différentes selon les marchés. Les ventes aux particuliers (- 4,2 %) sont durablement portées par l’accession à la propriété qui confirme mois après mois sa solidité, quand l’investissement des particuliers fléchit nettement (-7,2 %). 

Tandis que les conditions d’emprunt restent très favorables et que la pierre reste attractive, c’est bien la réduction de l’offre de logements neufs et la hausse des prix qu’elle génère qui conduisent à une baisse des ventes aux particuliers. De leur côté, les ventes en bloc connaissent un fort rebond ce trimestre (+ 22 %) mais restent en baisse sur les neuf premiers mois de l’année (- 4,3 %).

Les ventes aux organismes HLM subissent la réorganisation du secteur, mais les ventes aux opérateurs de logement intermédiaire et aux investisseurs institutionnels commencent à monter en puissance et à prendre le relais. Cette tendance reste à confirmer dans la durée. «  Les contraintes sur l’offre de logements neufs font craindre une nette baisse des ventes et des chantiers en 2020. Le rapport Lagleize arrive à point nommé pour lever les freins à la construction, nous attendons beaucoup de sa mise en œuvre », conclut Alexandra François-Cuxac, Présidente de la FPI France.

Lire (4 min.)

Epargne retraite : Aviva France lance son PER individuel, Aviva Retraite Plurielle

Aviva France — acteur mondial de l’assurance — annonce ce jeudi 14 novembre le lancement de son Plan d'épargne retraite individuel (« PERIN ») « Aviva Retraite Plurielle ». D'après un récent sondage Aviva France/Deloitte, les Français confirment leur intérêt en faveur d’un fléchage de l’épargne retraite vers les nouveaux produits proposés par la Loi PACTE.

Après avoir été le premier acteur à annoncer la création d’un Fonds de Retraite Professionnelle Supplémentaire (FRPS) en 2018, Aviva France réaffirme sa position en devenant l’un des premiers assureurs français à lancer un produit PER sur le marché. Près d’un millier d’affaires nouvelles ont déjà été réalisées par les agents et courtiers d’Aviva France au cours des premiers jours de commercialisation.

Trois modes de gestion

Le marché de l’épargne retraite en France se développe depuis l’entrée en vigueur de la loi PACTE, le 1er octobre 2019. Dans ce contexte, le PERIN Aviva Retraite Plurielle propose trois modes de gestion financière aux épargnants :

  • Évolutive : qui se sécurise progressivement et automatiquement à l’approche de la retraite ; 
  • Sous mandat : en bénéficiant de l’expertise d’Aviva Investors France en matière de gestion ISR ou de Rothschild & Co Asset Management Europe ;
  • Autonome : avec plus de 80 supports au choix en gestion libre.

Un produit labellisé ISR

Les Français se montrent de plus en plus intéressés par les produits d’épargne socialement responsables. « Aviva Retraite Plurielle » leur propose une épargne responsable, avec les supports Aviva Vie Solutions Durables. Certains supports proposés disposent ainsi du label Investissement Socialement Responsable (ISR), d’autres proposent d’orienter l’épargne vers des enjeux de société tels que l’emploi en France ou les énergies propres. Tous ces supports se retrouvent dans la GSM conseillée par Aviva Investors France.

« Alors que 63 % des Français se disent aujourd’hui préoccupés par leur niveau de revenus lors de la retraite, deux tiers d’entre eux n’ont jamais entendu parler des produits issus de la loi PACTE, selon notre récent sondage. En tant qu’acteur majeur de l’assurance et de la retraite privée en France, notre rôle est de poursuivre nos actions de conseil et de pédagogie à destination des épargnants », déclare Arthur Chabrol, Directeur Général Délégué d’Aviva France et Directeur de l’Expertise Technique Vie.

Lire (3 min.)

ESG : NN IP et ILIM lancent 3 nouveaux fonds actions durables indiciels

NN Investment Partners (NN IP) — gestionnaire d’actifs de NN Group — et Irish Life Investment Managers (ILIM) — société de services financiers — annoncent ce jeudi 31 octobre renforcer leur gamme commune de stratégies actions durables, avec le lancement de trois nouveaux fonds indiciels augmentés. Ces véhicules sont enregistrés au Luxembourg. Ils permettent d'investir de façon responsable — l'un sur les marchés développés internationaux, les deux autres respectivement sur l'Europe et l'Amérique du Nord — tout en suivant de près les grands indices boursiers :

  • NN (L) European Enhanced Index Sustainable Equity ;
  • NN (L) Global Enhanced Index Sustainable Equity ;
  • NN (L) North America Enhanced Index Sustainable Equity.

NN IP et ILIM ont lancé ce partenariat début 2019. En mars dernier, les deux acteurs lançaient déjà le fonds NN (L) Emerging Markets Enhanced Index Sustainable Equity. Dans le cadre de cette collaboration, NN IP apporte son expertise en matière de développement durable, dans la sélection des titres et l'évaluation continue des caractéristiques durable du fonds. De son côté, ILIM apporte son expérience en matière de réplication indicielle dans la gestion quotidienne du portefeuille.

Intégrer des facteurs ESG

Les produits d’investissement passif — qui reproduisent les indices — se sont multipliés ces 10 dernières années. Pourtant, les investisseurs ont peu d'options pour investir de façon responsable. Via des exclusions et une approche de sélection positive, NN IP et ILIM combinent le faible tracking error des fonds passifs avec un profil durable beaucoup plus solide. Les investisseurs intègrent ainsi des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans leurs portefeuilles d'actions à un coût modeste, tout en visant des rendements ajustés au risque, comparables à ceux des benchmarks traditionnels. 

ILIM gère l'exposition au risque du fonds après le processus de sélection, afin d'écarter tout risque non intentionnel. La performance sera donc globalement en ligne avec celle du marché dans son ensemble. NN IP fonde ses sélections positives sur des critères tels que : les émissions de carbone, la gouvernance et d'autres aspects liés aux critères ESG. La société exclut les valeurs de l'indice qui ne correspondent pas à son modèle d’investissement durable. Avec l’ajout de ces trois nouveaux fonds, NN IP gère près de 4 Mds€ au sein de sa gamme Enhanced Index Sustainable Equity. De son côté, ILIM revendique actuellement plus de 50 Mds€ d'actifs sous gestion.

Lire (3 min.)

ESG : Thematics Asset Management signe les PRI des Nations Unies

Thematics Asset Management (AM) — affilié de Natixis Investment Managers spécialisé dans la gestion thématique mondiale — annonce ce mardi 22 octobre avoir signé les Principes pour l’Investissement Responsable (PRI) des Nations Unies, une initiative internationale en faveur de l’investissement responsable. Thematics AM propose une large gamme de stratégies d'actions mondiales thématiques. Son expertise s’articule autour de trois thèmes : sécurité, eau, intelligence artificielle & robotique.

La philosophie d'investissement de Thematics AM repose sur quatre piliers : identifier des opportunités de croissance séculaire, définir les thèmes et univers d’investissement de manière focalisée, se libérer des contraintes sectorielles, géographiques ou capitalistiques, et adopter une approche d'investissement responsable. L'équipe d'investissement met l'accent sur les thématiques de l’évolution démographique, la mondialisation, l'innovation et la raréfaction des ressources. En signant les PRI des Nations Unies, Thematics AM s’engage désormais à :

  • Intégrer les questions environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) à ses processus d’analyse et de décision en matière d’investissements ;
  • Être un investisseur actif et prendre en compte les questions ESG dans les politiques et pratiques actionnariales ;
  • Demander aux entités dans lesquelles elle investit de publier des informations appropriées sur les questions ESG ;
  • Encourager l’adoption et la mise en œuvre de ces principes dans le secteur des investissements ;
  • Coopérer avec l’organisme des PRI et les autres signataires pour améliorer l’efficacité de la mise en œuvre des Principes ;
  • Rendre compte de ses activités et des progrès accomplis concernant la mise en œuvre des Principes.

Intégration des facteurs ESG

« Tous nos fonds intègrent déjà les facteurs ESG tout au long du processus décisionnel d’investissement - depuis la sélection et le filtrage négatif des titres, leur notation au sein de l’univers, le calibrage des positions en portefeuille, la surveillance active des risques ESG, mais aussi à travers le vote et l’engagement. Notre approche ESG ne se limite pas à l'exclusion, elle s'inscrit au cœur de notre philosophie d’investissement », Karen Kharmandarian, Directeur des investissements de Thematics AM.

« La signature des UNPRI est une démarche naturelle pour Thematics AM. Elle reflète notre ambition et notre engagement continus en faveur de l'investissement responsable, un élément clé de notre processus de gestion depuis la création de notre société en début d’année. Nous proposons des stratégies thématiques à forte conviction, de long terme et alignées avec les intérêts et les valeurs de nos clients (...) L'intégration des questions ESG et l’adoption d’une approche actionnariale active sont essentiels pour délivrer des rendements de long terme et mieux gérer le risque », déclare Mohammed Amor, Directeur général de Thematics AM.

Lire (3 min.)

Evli Fund Management Company célèbre ses 30 ans

Evli Fund Management Company — société de gestion scandinave, basée à Helsinki en Finlande — célèbre ce lundi 21 octobre ses 30 ans. Fondée en 1989, la société de gestion cible principalement les institutionnels à l’échelle internationale. Evli Fund Management est détenue à 100 % par Evli Bank, fondée quant à elle en 1985 et cotée au Nasdaq d’Helsinki depuis 2015. Evli Fund Management Company est le quatrième gérant d’actifs finlandais, avec 8,9 Mds€ d'encours sous gestion pour le compte de ses clients.

Les fonds d'Evli Fund Management sont notamment accessibles sur la plateforme internationale Vestima. « Nos fonds sont gérés activement dans une perspective ESG à long terme et se concentrent sur les flux de trésorerie disponibles », rappelle Mikael Lundström, CIO chez Evli Fund Management Company. « De plus, nos principaux gérants disposent en moyenne de 10 ans d'expérience chez Evli et de 20 ans d’expérience dans l'industrie », ajoute-il.

Quelles nouveautés en 2019 ?

Evli Fund Management Company a lancé en 2019 Evli Nordic 2023 Target Maturity Fund. Objectif, rendre accessible l’investissement sur les obligations corporate nordiques dans un format à échéance. Le fonds court jusqu'à fin 2023. Il vise un rendement annuel de 3 % net de frais, avec une faible exposition au risque.

Cette année, Evli Fund Management Company a également fait évoluer sa stratégie d’investissement factoriel, en la rendant complètement ESG compatible. L’intégration des critères ESG se fait en amont de la sélection de titres. Ils sont par la suite intégrés aux facteurs qui offrent des sources alternatives de rendement.

Lutter contre le changement climatique

« Pour Evli Fund Management Company Ltd, l’investissement responsable signifie que les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) doivent être en pratique intégrés à notre gestion de portefeuille en accord avec les Principes de l’Investissement Responsable de l’ONU », souligne Maunu Lehtimaki, CEO d’Evli Bank.

La société a lancé en 2019 ses nouveaux principes pour lutter contre le changement climatique. Elle a systématisé son approche climat sur l’ensemble de ses fonds d’investissement. Ces principes ont permis à Evli Fund Management Company de formaliser une nouvelle méthodologie d’investissement pour lutter contre le changement climatique selon quatre principes : mesure, exclusion, engagement et reporting.

Lire (3 min.)

Aviva Investors Climate Transition European Equities : Françoise Cespedes nous présente le fonds

Françoise Cespedes, gérante chez Aviva Investors France, nous présente son nouveau fonds Actions thématique. « Aviva Investors Climate Transition European Equities Fund » accompagne les entreprises dans la transition énergétique.
Voir (<4 min.)

Machine learning : J.P. Morgan AM lance un fonds thématique Actions Europe

J.P. Morgan Asset Management (JPMAM) annonce ce jeudi 14 novembre le lancement en Europe du JPMorgan Funds - Thematics - Genetic Therapies, le premier fonds en gestion active de JPMAM qui associe les capacités de machine learning aux convictions de nos spécialistes actions. Ce nouveau fonds s'appuie sur les recherches menées par le Chief Investment Office (CIO) d'UBS Global Wealth Management dans le cadre de sa stratégie d’investissements à long terme. UBS assurera la distribution initiale.

Le fonds sera co-géré par Yazann Romahi, Berkan Sesen et Aijaz Hussein. Cette équipe fait partie du groupe Quantitative Beta Strategies (QBS) de JPMAM. Spécialiste de la gestion quantitative de portefeuille et du développement de solutions technologiques innovantes basées sur le machine learning, l’équipe est notamment composée de plusieurs membres titulaires d'un doctorat en intelligence artificielle.

L'équipe de gestion sera assistée par cinq analystes spécialistes du secteur de la santé avec une expérience moyenne de 19 ans. De plus, les gérants pourront faire appel à l'expertise de l'ensemble de la communauté des analystes actions de JPMAM, composée de 51 spécialistes sectoriels.

Focus sur les thérapies géniques

Les thérapies géniques pourraient être la percée technologique la plus importante de notre génération dans le domaine de la médecine. Ces traitements ont le potentiel de guérir les patients atteints de maladies héréditaires graves, en modifiant l'information génétique et en attaquant ainsi les causes sous-jacentes de la maladie. J.P. Morgan AM estime être actuellement à un point d'inflexion important avec le passage des tests cliniques à la distribution commerciale.

Ce développement devrait générer des taux de croissance forts pour les sociétés du secteur, et pourrait s'avérer disruptif pour les sociétés pharmaceutiques établies si de nouvelles applications plus larges de ces technologies sont découvertes. Le fonds « Genetic Therapies » de JPMAM offre aux investisseurs la possibilité d'obtenir une exposition diversifiée à ce nouveau thème, et aide à se couvrir contre un risque de disruption pour les portefeuilles existants investis dans le secteur santé.

Le fonds a été conçu pour combiner la force et la large couverture du moteur thématique exclusif de JPMAM - ThemeBot - avec les capacités de gestion de portefeuille et de recherche de la plateforme actions mondiales de JPMAM. ThemeBot permet d'identifier efficacement les titres exposés à une gamme de thèmes d'investissement, y compris les thérapies géniques.

Le rôle du ThemeBot

Fondé sur le traitement du langage, ThemeBot examinera plus de 10 000 titres à travers le monde, et par l’analyse rapide de centaines de millions de sources de données, comprenant des articles d'actualité, des profils de sociétés, des notes de recherche et des documents réglementaires, permettra d’identifier les titres les plus exposés au thème choisi et ainsi de constituer un portefeuille pertinent, prenant en compte la liquidité, la capitalisation boursière et la rentabilité.

L'ensemble de la capitalisation boursière sera pris en compte pour que le portefeuille offre une exposition diversifiée aux pionniers innovants mais aussi aux acteurs établis de la santé. ThemeBot s'assure en continu de la pertinence des titres inclus en portefeuille sur la base de mesures aussi bien textuelles que financières.

Une fois que ThemeBot aura sélectionné les actions qu'il juge les plus pertinentes pour le thème des thérapies géniques, l'équipe QBS travaillera en collaboration avec des analystes expérimentés de l’équipe de gestion sur les actions mondiales de JPMAM pour examiner et valider les résultats issus du ThemeBot, afin que seuls les titres les plus pertinents pour le thème soient intégrés au portefeuille.

Lire (4 min.)

Forêts : France Valley lance le 1er GFI agréé par l’AMF

France Valley — spécialiste de l’investissement foncier — annonce ce mercredi 13 novembre le lancement de son GFI France Valley Patrimoine, premier Groupement forestier d’investissement (GFI) agréé par l’AMF. Il s'agit d'un nouveau type de placement de diversification mis en place par le régulateur. Objectif, permettre aux épargnants de bénéficier d’un placement collectif dédié aux actifs forestiers dans des conditions réglementaires sécurisantes.

Le GFI France Valley Patrimoine vise une performance moyenne d’environ 2,5 % par an (nette de frais de gestion et de commission de souscription) sur une période de 10 ans. Cet objectif n’est pas garanti, il se fonde sur des hypothèses. Les investisseurs sont invités à se reporter aux facteurs de risques présentés en documentation, dont les risques naturels (en partie assurés : tempête, incendie, risque phytosanitaire) et les risques financiers (rentabilité et liquidité non garanties, risque de perte en capital).

Focus sur le foncier forestier

Acquérir une forêt de qualité en direct impose un investissement de plusieurs centaines de milliers d’euros et nécessite de multiples expertises, tant pour identifier le bien, l’estimer que pour le gérer. La dimension collective du GFI permet aux investisseurs d’éviter ces contraintes. Accessible à partir de 1 000 euros, le GFI France Valley Patrimoine est accessible dès son lancement à tous les épargnants, auprès de leur conseiller financier habituel.

Le GFI France Valley Patrimoine s’appuie sur plus de 5 500 hectares répartis à travers 33 forêts (25 acquises, 8 en cours d’acquisition). En outre, son patrimoine composé de nombreuses essences (environ 50 % feuillus et 50 % résineux), jouit d’une véritable diversification géographique à travers l’Hexagone avec des biens de maturités variées.

Fiscalité du GFI France Valley Patrimoine

Sur le plan fiscal, le GFI France Valley Patrimoine permet de bénéficier d'une réduction de 18 % d'impôt sur le revenu (IR) et d'un abattement de 75 % sur les droits de transmission (donation/succession), en contrepartie d’un risque de perte en capital et d’une durée de blocage des parts. Enfin, il peut, sous certaines conditions, sortir totalement de l’assiette taxable à l’IFI.

« Si les Groupements fonciers forestiers permettent déjà aux investisseurs de diversifier une partie de leurs actifs, ils ont quelques contraintes, comme leur taille qui limite la diversification et réduit la liquidité des parts. Avec le Visa de l’AMF, le GFI fait offre au public et la liquidité, sans être garantie, est facilitée puisqu’organisée comme celle des SCPI, avec le mécanisme de retrait-souscription », commente Arnaud Filhol, directeur général de France Valley

Lire (3 min.)

ESG : Groupama AM lance une SICAV de droit français multi-compartiment

Groupama Asset Management (AM) — société de gestion d’actifs, filiale du groupe Groupama — annonce ce lundi 14 octobre la création de « Groupama Fund Generations », une SICAV de droit français 100 % ESG. Celle-ci proposera une large palette de stratégies d’investissement responsable, réparties entre compartiments ISR, impact investing ou thématiques avec l’objectif « d’investir pour l’avenir ».

En 2001, Groupama AM lançait « Euro Capital Durable », première SICAV ISR — Investissement Socialement Responsable — de la place. Groupama AM poursuit son engagement avec « Groupama Fund Generations ». Chaque compartiment de la SICAV sera géré selon une approche de conviction, fondée sur la sélectivité des titres et la combinaison intégrale de l’analyse financière et extra-financière des sociétés éligibles à l’investissement.

300 millions d'euros d'encours

Dès son lancement, « Groupama Fund Generations » proposera deux véhicules lancés récemment — le fonds diversifié thématique « G Fund Future for Generations » et le fonds d’impact investi en obligations vertes « G Fund Global Green Bonds » — ainsi que fonds ISR « G Fund Credit Euro ISR » créé en 2008, et qui obéit à une stratégie « Best in class ».

La SICAV devrait afficher plus de 300 M€ d’encours sous gestion à son lancement le 21 octobre 2019. Elle vise 1 milliard d’encours d’euros d’ici fin 2020. D’autres compartiments seront progressivement intégrés à « Groupama Fund Generations », qu’il s’agisse de fonds existants ou de nouvelles solutions d’investissement. Tous ont vocation à avoir un label d’Etat, qu'il s'agisse de GreenFin ou du Label ISR.

Développement et expertise ESG

« Notre objectif est de proposer des solutions d’épargne performantes, élaborées avec une vision à long terme des conséquences de nos investissements et capables de conjuguer le couple rendement-risque aux mesures d’impact », déclare Jean-Marie Catala, Directeur Général Délégué de Groupama AM. « Groupama Fund Generations est la figure de proue de nos expertises ESG. Elle devrait assez rapidement compter une dizaine de compartiments labellisés », pointe Guillaume Berthier, Directeur Marketing.

« Pour autant la prise en compte de critères ESG de notre gestion va bien au-delà de la SICAV. D’une part, nous avons d’autres fonds labélisés qui ont vocation à constituer des prochains compartiments de cette SICAV et d’autre part, l’intégration ESG concerne près de 30 milliards d’euros de nos encours au 30 septembre 2019. Cette intégration a vocation à se généraliser à l’ensemble de nos processus d’investissement », ajoute Guillaume Berthier.

S'inscrire dans une philosophie RSE

« Groupama Fund Generations » sera accessible aux institutionnels, aux professionnels de la gestion privée, des réseaux de distribution — internes au Groupe Groupama et externes — et aux particuliers. « Groupama Fund Generations devrait également pleinement profiter des évolutions permises par la loi Pacte, facilitant l’accès tant aux dispositifs collectifs sur les volets de l’épargne retraite et de l’épargne salariale, qu’aux dispositifs individuels, à l’instar de l’assurance-vie », précise Guillaume Berthier.

Le lancement de Groupama Fund Generations s’inscrit aussi dans la philosophie RSE de Groupama AM : « L’enjeu thématique de la SICAV, fait ainsi parfaitement écho à l’initiative de Groupama AM en matière de responsabilité sociale. Il se concrétise par le partenariat signé avec la fondation AlphaOmega, afin de financer l’éducation de nos plus jeunes générations », conclut Jean-Marie Catala.

Lire (4 min.)

Obligations : Evli célèbre les 20 ans du fonds Evli Corporate Bond

Evli Fund Management — société de gestion finlandaise — célèbre les 20 ans du fonds Evli Corporate Bond développé depuis 1999 par Mikael Lundström, Chief Investment Officer. Cette stratégie vise un rendement ajusté du risque élevé sur un large univers d’investissement, qui allie obligations Investment Grade et High Yield européennes et obligations nordiques non notées.

Historique du fonds

Mikael Lundström — aujourd’hui également Chief Investment Officer chez Evli — gère le fonds Evli Corporate Bond depuis son lancement en 1999. Il a été rejoint en 2014 par Jani Kurppa, Senior Portfolio Manager. « Nous avons lancé cette stratégie juste après la mise en place de la monnaie unique en zone euro, néanmoins nous conservons la même philosophie d’investissement », explique Mikael Lundström.

« Dans la construction de notre portefeuille, nous cherchons à évaluer la véritable qualité crédit au lieu de simplement prendre en compte les notations officielles. C’est cette approche qui nous a permis d’afficher un excellent track record avec des performances de 5 % par an environ depuis le lancement de cette stratégie », ajoute-il.

Sélection de titres et ESG

Le fonds Evli Corporate Bond compte au maximum 20 % d’obligations non notées. Il dispose d’une notation moyenne à BBB- et les gérants peuvent modifier sa duration, afin de le rendre plus flexible. « Le crédit dans les tranches de notation BBB et BB c’est-à-dire le crédit crossover constitue une position intéressante entre les actifs sûrs à faible rendement (...) De plus, les obligations nordiques non notées nous apportent une diversification très intéressante, puisque la corrélation est peu élevée avec l’Investment Grade et le High Yield européens », note Mikael Lundström.

L’équipe intègre dans sa sélection une approche active en termes d’intégration des critères ESG. Avec l’équipe en charge de l’ESG ainsi qu’avec le comité de direction d’Evli, les gérants prennent leurs décisions d’investissements en fonction des risques quantifiables en matière de qualité crédit, mais également en fonction des entreprises et des secteurs d’activités exclus de l’univers d’’investissement chez Evli ou encore selon les scores ESG, l’impact carbone et les principes pour l’investissement responsable (PRI) définis par l’ONU.

Lire (3 min.)