Assurance vie : Nalo remporte deux prix

Nalo — spécialiste de l'assurance vie pilotée — a annoncé le 9 juillet dernier avoir reçu deux récompenses, pour la qualité de son service client et sa contribution à l’éducation financière des épargnants. La fintech française dématérialise une partie du processus d’investissement, tout en renforçant la qualité de la relation entre l’épargnant et son conseiller.

Nalo Patrimoine remporte le TOP d'Or 2020 de l’Assurance-vie en ligne catégorie « Meilleur service client », décerné par ToutSurMesFinances.com Nalo reçoit également la Coupole de l'Audace 2020 décernée par L’Agefi dans la catégorie « Education financière ». Ces deux prix récompensent l'accompagnement des conseillers privés de Nalo, qui repose sur trois piliers fondamentaux : la réactivité, l’expertise et la pédagogie.

Digitalisation du processus

« La digitalisation nous permet de remettre l’humain là où il est le plus utile : au service du client et non pas du produit », explique Albert d’Anthoüard, directeur de la clientèle privée chez Nalo. « Un bon service client ne cherche pas à vendre mais à informer et éduquer dans son domaine », assure-t-il. Sur Nalo, la souscription s’effectue à 100 % en ligne et que l’allocation sur-mesure des portefeuilles est automatisée.

En revanche, une équipe de conseillers privés reste disponible sur horaires étendus par téléphone, mail ou tchat afin de répondre aux besoins de conseil des clients. Chaque conseiller dispose de plus de 10 ans d’expérience en gestion privée, et d’un réseau de qualité afin d’orienter ses clients vers des experts spécialisés en cas de problématiques patrimoniales complexes.

Les clients ont également accès à un large panel d’outils parmi lesquels : un programme de bienvenue qui présente les bonnes pratiques en matière d’investissement, un « Guide de l’investisseur intelligent » téléchargeable gratuitement, ou encore une chaîne Youtube qui propose des vidéos pédagogiques sur l’investissement mais aussi sur le fonctionnement de Nalo. Un blog vient compléter ce dispositif.

Pédagogie financière

« Nous sommes particulièrement fiers que toutes ces initiatives soient aujourd’hui récompensées par deux distinctions prestigieuses » déclare Guillaume Piard, président cofondateur de Nalo. « Cela vient couronner le travail de toute l’équipe pour promouvoir une nouvelle approche de l’investissement, centrée sur la pédagogie et l’autonomie de l’épargnant ».

Un engagement fort qui se traduit en chiffres : plus de 87 % des clients de Nalo recommandent le service, qui affiche sur Google une note de 5 étoiles basée sur plus de 240 avis. Et lorsque le Covid-19 a bousculé les marchés, 98 % des souscripteurs ont choisi de n’apporter aucune modification au placement de leur épargne.

« Cela prouve que la quasi-totalité de ceux qui nous font confiance a appliqué l’un des principes fondamentaux que nous avons à cœur de transmettre : une stratégie d’investissement s’envisage sur le long terme et ne doit surtout pas être modifiée en cours de route pour des raisons conjoncturelles. Le fait que nos clients acquièrent, grâce à notre accompagnement, ce type de bonnes pratiques financières est pour nous la plus grande des satisfactions », conclut Guillaume Piard.

Lire (3 min.)

Réforme des retraites : Jean Castex veut relancer les négociations

Le Premier ministre, Jean Castex, s'est exprimé cette semaine sur le nouveau calendrier de la réforme des retraites. Les négociations doivent reprendre avec les partenaires sociaux dès cet été. Quelles perspectives, malgré la pandémie de coronavirus ?
Lire (4 min.)

Assurance vie : les « vieux » contrats poussés vers la sortie

Benoît Berchebru
Le législateur a décidé d’accélérer la fin programmée des « vieux » contrats d’assurance-vie, souscrits avant 1983, en supprimant leur avantage fiscal. Un changement des règles du jeu en cours de partie qui concerne tout de même 30 % de l’encours total en assurance-vie. Une mesure rétroactive qui interroge également sur la volonté des pouvoirs publics d’offrir aux épargnants français un cadre fiscal stable et rassurant.
Lire (4 min.)

SCPI : l’immobilier dans l’assurance vie face à la crise sanitaire du Covid-19

Quel impact le confinement aura-t-il sur le rendement des SCPI en 2020 ? Quels avantages peut-il y avoir à acquérir des parts de SCPI en assurance vie ? Christian Cacciuttolo, président de l'UNEP, répond au Courrier Financier.
Lire (4 min.)

Finance durable : la Fondation Grameen Crédit Agricole publie son premier Rapport d’impact

La Fondation Grameen Crédit Agricole — spécialiste de la micro-finance et du social business — publie ce lundi 13 juillet son premier Rapport d’impact, établi à partir de données d’activité de 2019. Ce document a été réalisé avec le cabinet indépendant CERISE, expert en mesure d’impact et performance sociale. Il vise à évaluer la contribution de la Fondation en faveur de l’entrepreneuriat à impact et l’accès aux services essentiels.

L'engagement de la fondation

La crise générée par le Covid-19 a bouleversé les sociétés, les économies et les activités. Dans un monde où les inégalités se creusent, l’inclusion financière et l’entrepreneuriat sont des facteurs d’amélioration de la résilience des populations vulnérables. Ce sont les leviers d’action de la Fondation Grameen Crédit Agricole, qui s'engage depuis 12 ans à travers l’inclusion financière et l’entrepreneuriat à impact.

La Fondation vise à créer de la valeur durable en conciliant impacts social, économique et environnemental. Son modèle de création de valeur repose sur le soutien à long terme des institutions de microfinance socialement performantes et des entreprises à impact social qui agissent en faveur de l’accès aux services essentiels.

La Fondation favorise l’émancipation des femmes par la promotion de l’entrepreneuriat féminin (85 % de femmes bénéficiaires de microcrédit via les organisations soutenues) essentiellement en zones rurales (78 % des emprunteurs de microcrédits y vivent). L’Afrique Subsaharienne (37 % de son encours) et l’Asie du Sud et du Sud-est (29 %) sont ses deux zones géographiques de référence.

Pour quels résultats obtenus ?

La Fondation accompagne également avec de l’assistance technique les organisations financées pour renforcer leurs performances sociales et environnementales. Sur le volet social, le portefeuille de la Fondation est évalué via ALINUS, outil de gestion de la performance sociale de la microfinance.

Dans les domaines évalués, les institutions de microfinance soutenues ont des résultats supérieurs au benchmark du secteur (avec un score de 65 % vs. 53 % du secteur). En termes de performance environnementale, le suivi est plus récent. 84 % des institutions soutenues ont établi une liste d’exclusion d’activités dangereuses pour l’environnement et 42 % proposent des produits verts qui financent des pratiques écologiques.

Enfin, la Fondation démultiplie son impact grâce à ses coopérations avec le Crédit Agricole et d’autres acteurs majeurs de l’aide au développement. La Fondation a travaillé en 2019 avec 51 acteurs, privés, publics et solidaires dans une quarantaine des pays. En 2020, la Fondation poursuivra son travail de mesure d’impact avec un déploiement opérationnel d’outils et d’une étude sur le terrain pour vérifier la solidité de son modèle.

Lire (3 min.)

ETF climat : Amundi enrichit sa gamme d’investissement responsable

Amundi — gestionnaire d’actifs européen de premier plan — a annoncé le 9 juillet dernier l’élargissement de son offre d’investissement responsable, avec le lancement de trois nouveaux ETF répliquant les futurs indices climatiques PAB (Paris Aligned Benchmaks) de l’Union Européenne (UE).

« La gestion indicielle a un rôle essentiel à jouer pour accélérer l’adoption de l’investissement responsable et accompagner la transition vers une économie bas carbone », explique Fannie Wurtz, Directeur de la ligne métier ETF, Indiciel et Smart Beta chez Amundi.

Investissement ESG

Les fonds sont conçus pour contribuer à la réalisation des objectifs de l’Accord de Paris de 2015 — et en particulier viser une trajectoire de décarbonisation ambitieuse pour maintenir le réchauffement climatique mondial en dessous de 2°C. Ces nouveaux ETF proposent une tarification compétitive, à partir de 0,18 % de frais courants.

L’investissement responsable constitue l’un des piliers fondateurs d’Amundi depuis sa création en 2010. En 2018, à travers son plan ESG à trois ans, Amundi a réaffirmé son engagement et sa volonté d’aligner ses responsabilités fiduciaires et sociétales et de répondre aux attentes de ses clients en matière d’investissement ESG.

Trois nouveaux ETF

En tant que pionnier de l’investissement indiciel bas carbone depuis 2014, Amundi se mobilise dans la lutte contre le réchauffement climatique. Dans ce contexte, le gérant d'actifs élargit sa gamme d’ETF climat. Amundi offre ainsi aux investisseurs indiciels un choix plus large et des approches complémentaires :

  • Amundi Euro iSTOXX Climate Paris Aligned PAB UCITS ETF ;
  • Amundi MSCI Europe Climate Paris Aligned PAB UCITS ETF ;
  • Amundi MSCI World Climate Paris Aligned PAB UCITS ETF.

La nouvelle famille d’ETF « PAB » est destinée aux investisseurs qui cherchent une réponse rapide à l’urgence climatique. Ces fonds intègrent une réduction de 50 % de l’intensité carbone par rapport à l’univers d’investissement initial ainsi que des exclusions sectorielles strictes.

Gestion indicielle et ESG

Cette gamme complète l’offre Amundi ETF Climat existante, dont l’approche vise à répondre aux critères proches des futurs indices « Climate Transition Benchmark » (CTB). Ces fonds s’adressent aux investisseurs qui souhaitent mettre en œuvre une transition vers une économie bas carbone tout en conservant une large exposition aux marchés.

La gamme d’investissement responsable d’Amundi a été conçue pour rendre l’investissement durable accessible à tous types d’investisseurs — quelles que soient leurs exigences en matière d’intégration ESG et leur tolérance en termes d’écart de suivi par rapport aux indices de référence traditionnels.

Lire (3 min.)

Gestion thématique : Primonial lance le fonds Sécurité Infra euro avec Oradéa Vie

Primonial — spécialiste de la gestion en architecture ouverte — annonce ce mercredi 1er juillet lancer le fonds « Sécurité Infra euro », en partenariat avec la compagnie d'assurances Oradéa Vie. C'est le premier fonds en euros avec une part significative d’investissement en actifs infrastructures dans son allocation. Il est disponible au sein de la gamme de contrats d’assurance vie et de capitalisation Target+ distribuée par Primonial.

« Le fonds en euros Sécurité Infra Euro, garanti en capital, affiche un objectif de surperformance dans la durée et vient ainsi compléter notre gamme assurantielle Target+ aux cotés de Sécurité Target Euro, un fonds en euros dynamique, incontournable dans le contexte actuel », déclare Latifa Kamal, Directrice Ingénierie Patrimoniale et Développement Produits du groupe Primonial.

Deux poches d'investissement

Les investissements en infrastructures apportent une dimension concrète au client à travers le financement d’équipements au service de la vie quotidienne. Grâce à leur résilience vis-à-vis du contexte économique et à leur capacité à générer des revenus réguliers, ils ont vocation à dynamiser le potentiel de rendement de « Sécurité Infra Euro » avec un objectif de surperformer dans la durée les fonds en euros traditionnels.

Sécurité Infra Euro, assuré par Oradéa Vie, propose une gestion articulée autour de deux poches d’investissement :

  • une poche infrastructures investie dans des projets et/ou sociétés d’infrastructures, et/ou des parts de fonds d'infrastructures rigoureusement sélectionnés par les équipes d’investissement de Société Générale Assurances pour assurer la diversification du portefeuille et la pérennité d’un rendement potentiellement attractif ;
  • une poche obligataire composée d’obligations de sociétés présentant un niveau de risque maîtrisé afin de garantir la sécurité du portefeuille.

40 % d'UC au minimum

Comme les autres fonds en euros de la gamme Target+, « Sécurité Infra Euro » est un fonds en euros avec une garantie du capital net investi (hors frais sur versements et hors fiscalité applicables). Il est accessible à hauteur de 30 % maximum du versement et peut être associé au fonds en euros « Sécurité Target Euro ». Oradéa Vie se réserve la possibilité de suspendre les versements en entrée sur ce support à tout moment.

Dans une logique de diversification, l’accès aux contrats de la gamme Target+ nécessite un investissement minimum de 40 % en unités de compte (UC). Les UC présentent un risque de perte en capital. L'assureur ne s’engage que sur le nombre d’unités de compte et non sur leur valeur. La valeur des unités de compte, qui reflète la valeur d’actifs sous-jacents, n’est pas garantie mais est sujette à des fluctuations à la hausse comme à la baisse dépendant en particulier de l’évolution des marchés financiers.

Lire (3 min.)

Assurance vie : Hedios lance H Rendement 48

Hedios Patrimoine — spécialiste des placements structurés — annonce ce mardi 30 juin le lancement de H Rendement 48. Dans le cadre du contrat d’assurance vie Hedios Life Suravenir, ce placement en gestion passive vise une rémunération de 9 % par an — ceci en dehors des frais liés au cadre d’investissement, et avant prélèvements sociaux et fiscalité.

Jusqu'au 31 août 2020

Un remboursement anticipé automatique est possible tous les trimestres, à l'issue de la première année, dès lors que la performance de l'indice de référence S&P Euro 50 Equal Weight Synthetic 5 % Price est positive ou nulle par rapport à son niveau initial.

En l'absence de remboursement anticipé, le capital est protégé au terme de la durée maximale de 12 ans jusqu'à 40 % de baisse de l'indice de référence. Les souscriptions sont ouvertes jusqu’au lundi 31 août 2020 avec une souscription minimale de 1 000 euros. Les enveloppes étant limitées, la commercialisation peut cesser à tout moment et sans préavis.

Focus sur les Gammes H

Depuis 10 ans, Hedios a lancé 86 supports Gammes H pour 270 M€ collectés. Au 30 juin 2020, ce sont 51 supports qui ont déjà été remboursés avec une moyenne de rémunération nette de tous frais de 8,71 % par an —avant prélèvements sociaux et fiscalité de l'assurance-vie. D'après Hedios, leur durée de vie moyenne est de 2 ans.

Les supports Gammes H non encore remboursés conservent un risque de perte en capital partielle ou totale en cours de vie et à leur échéance. Ils bénéficient également d'un remboursement du capital à l'échéance en cas de baisse limitée de leur indice de référence. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Lire (2 min.)

Assurance vie : attentisme de mai 2020, un troisième mois de décollecte modérée

Philippe Crevel
La crise sanitaire et le confinement ont limité la consommation des ménages français. Cette situation profite cependant peu à l'assurance vie, qui enregistre en France son troisième mois consécutif de décollecte. La réorientation de l'épargne de précaution bénéficiera-t-elle aux unités de compte (UC) ? Philippe Crevel, Directeur du Cercle de l'Epargne, partage son analyse.
Lire (3 min.)

Assurance vie : MetLife France annonce un changement de direction

MetLife France — spécialiste international en assurance vie et en prévoyance salariés — annonce ce jeudi 25 juin un changement organisationnel. Joël Farré, Directeur Général de MetLife, quittera son poste le 30 juin prochain pour relever de nouveaux défis professionnels.

Joël Farré rejoint MetLife en juin 1991 en tant que Responsable de la Stratégie pour l’Europe. En 2001, il est nommé Directeur Général de MetLife France. Sous sa direction, MetLife France devient une entreprise forte et prospère dans un marché mature. Joël Farré a su construire une équipe talentueuse et diversifiée.

Changement de direction

Agnès Bruhat — actuellement Directeur Produits et Pricing pour la France et le Royaume-Uni — a été nommée Directrice Générale de MetLife France. Cette nomination prendra effet à compter du 1er juillet prochain, sous réserve de l’approbation réglementaire. Agnès Bruhat affiche plus de 20 ans d’expérience dans le secteur de l’assurance.

En octobre 2017, Agnès Bruhat rejoint MetLife en tant que Directrice Produits et Pricing pour la France. En juillet 2019, son rôle s'étend au Royaume-Uni. Avant MetLife, elle était Responsable de la tarification du risque de longévité et des solutions sur-mesure chez Partner Re.

Elle était en charge des solutions de réassurance de gestion de capital pour les assureurs à l’échelle mondiale. Auparavant, elle occupait des postes de management en réassurance et dans le conseil dans différents domaines de l’actuariat et travaillant pour de nombreux pays.

Lire (2 min.)

Marchés privés : DWS et Northwestern Mutual Capital forment un partenariat stratégique

DWS Group (DWS) et Northwestern Mutual Capital (NMC) — division spécialisée marchés privés de Northwestern Mutual — ont annoncé le 9 juillet dernier la conclusion d'un partenariat stratégique. Cet accord vise à identifier et à développer des opportunités sur les marchés privés.

L'essor du Private Equity

NMC investit sur les marchés privés depuis plus de 40 ans. Ce partenariat représente un complément important à l'offre de DWS en matière d’actifs réels pour les investisseurs institutionnels. Grâce à ce partenariat, NMC va développer ses actifs pour le compte de tiers et se diversifier davantage en collaboration avec l'équipe mondiale de DWS chargée du Private Equity.

Pour DWS, ce partenariat représente un vecteur de forte croissance, car les investisseurs se tournent de plus en plus vers les stratégies de Private Equity. « Les relations privilégiées entre NMC et DWS — associées à la demande de stratégies alternatives différenciées de la part de la clientèle institutionnelle mondiale de DWS — font de ce partenariat une prochaine étape claire et logique pour notre entreprise », explique Mark McDonald, Global Head of Private Equity chez DWS.

Investisseurs institutionnels

Pour NMC, ce partenariat avec DWS présente de nombreux avantages, notamment la possibilité de tirer parti de la force et des capacités d'investissement de DWS, de sa présence mondiale et de ses relations approfondies avec les investisseurs institutionnels du monde entier. Il permettra également à NMC de renforcer sa position en tant que partenaire de confiance à long terme pour les principaux groupes de Private Equity et leurs sociétés ne portefeuille.

« Northwestern Mutual Capital pourra fournir des solutions liées au Private Equity à une base élargie d'investisseurs institutionnels tout en continuant à satisfaire l'appétit de Northwestern Mutual pour ces actifs. Nous avons un partenaire stratégique unique en son genre avec DWS - leur portée mondiale et leurs capacités de service à la clientèle feront parties intégrantes de la croissance de notre plate-forme pour compte de tiers », déclare Jeff Lueken, Senior Vice-president de Northwestern Mutual.

Lire (2 min.)

Placements alternatifs : Lombard Odier lance le fonds PrivilEdge – Graham Quant Macro

La Banque Lombard Odier & Cie — gestionnaire de fortune basé à Genève — annonce ce lundi 13 juillet avoir étendu son offre de placements alternatifs sur la plateforme de fonds d'architecture ouverte « PrivilEdge ». Lombard Odier & Cie y ajoute notamment le fonds « PrivilEdge – Graham Quant Macro », une stratégie multi-asset quantitative et diversifiée.

Focus sur la plateforme PrivilEdge

Lombard Odier a lancé la plateforme de fonds PrivilEdge en 2014 pour donner accès à un large éventail de fonds de type OPCVM gérés en externe. L'équipe architecture ouverte de Lombard Odier sélectionne des approches différenciées en termes de classes d'actifs : obligations mondiales unconstrained, petites capitalisations américaines, petites et moyennes capitalisations japonaises, obligations des marchés émergents, etc.

Au 30 juin 2020, la plateforme PrivilEdge détenait plus de 4,7 milliards de francs suisses d'actifs répartis entre 25 fonds, chaque stratégie étant disponible dans différentes classes d'actions afin de satisfaire aux exigences d'enregistrement et de reporting des investisseurs de toute l'Europe. Le fonds « PrivilEdge – Graham Quant Macro » est ainsi proposé aux clients en Belgique, France, Allemagne, Italie, Liechtenstein, aux Pays-Bas, en Espagne, Suisse et au Royaume-Uni.

Quelle Stratégie pour le fonds ?

Le fonds « PrivilEdge – Graham Quant Macro » est une société d'investissement à capital variable (SICAV) de droit luxembourgeois. Cette stratégie alternative liquide, long/short comporte de multiples styles de placement sous-jacents. Elle prend des positions sur les marchés des actions, des obligations et des futures sur devises au niveau mondial. La stratégie vise à saisir différentes sources de performance sur l'ensemble des cycles de marché.

Elle utilise quatre sous-stratégies distinctes et complémentaires qui reposent sur diverses données de prix et macroéconomiques fondamentales. Les allocations de portefeuille sont dynamiques, déterminées sur la base de différentes mesures, y compris la volatilité et les corrélations du marché pour gérer le risque et maintenir la diversification. Lorsque différentes conditions de marché se succèdent, la stratégie Quant Macro offre une source de diversification aux investisseurs.

Diversification grâce aux OPCVM

« Dans un contexte de volatilité croissante du marché, les clients cherchent à diversifier davantage leurs portefeuilles au moyen de stratégies alternatives actives. Le solide monitoring du risque de Graham associé à la construction de portefeuille sophistiquée aideront nos clients à accéder à de nouvelles sources d'alpha dans un environnement de placement en évolution rapide », explique Stéphane Monier, Chief Investment Officer de la banque privée Lombard Odier.

« Notre stratégie Quant Macro est proposée à nos clients institutionnels du monde entier depuis près de six ans et offre des rendements absolus faiblement corrélés aux marchés traditionnels et aux stratégies de négoce. Avec Lombard Odier, nous pouvons désormais offrir Graham Quant Macro à une plus large base de clientèle dans le format très prisé des OPCVM », déclare James Medeiros, Chief Executive Officer de Graham Capital Management.

Lire (3 min.)

Résidences de tourisme : toujours un bon investissement immobilier pour l’épargnant

Edouard Fourniau
Les Français pourront partir en vacances cet été, de quoi rassurer le secteur du tourisme. Malgré la crise sanitaire, comment le secteur immobilier reste-il porteur pour les investisseurs ? Faut-il revoir sa stratégie d'épargne à long terme ? Edouard Fourniau, Directeur Général Délégué du groupe Consultim, partage son analyse.
Lire (5 min.)

Le Tchat du Cofi – Eric Pinon, AFG : Covid-19, conseiller les épargnants pour profiter du rebond

Pendant la période du confinement, retrouvez notre format vidéo « Le Tchat du Cofi ». La crise du Covid-19 ouvre des perspectives pour repenser l'économie française. Comment les entreprises vont-elles profiter du rebond ? Quelle place les conseils peuvent-ils prendre auprès des épargnants ?
Voir (<6 min.)