Quelques baisses de taux en août, pas de risque de surchauffe sur le crédit

En août, quelques banques ont envoyé de nouveaux barèmes, orientés à la baisse ou stables… Alors que l’inflation remonte, les taux restent à des niveaux historiquement bas et les durées de prêts s’allongent. Mais jusqu’à quand ?
Lire (4 min.)

La Maison de l’Epargne : un voyage aux origines de la finance

À la croisée des chemins entre le musée pittoresque et pédagogique, le cabinet de curiosité, le cinéma d’antan et le lieu de convivialité, la Maison de l’Epargne offre une excursion exceptionnelle dans le monde de l’épargne et de la fiscalité, pour comprendre les rapports entre les émetteurs et les souscripteurs, du 19ème siècle à nos jours.
Lire (3 min.)

En 20 ans, le pouvoir d’achat immobilier des Français a augmenté de 38%

Grâce à la baisse des taux d'intérêt immobiliers, le pouvoir d'achat des Français a progressé de 38% depuis le sacre de l'Equipe de France de Football en 1998.
Lire (2 min.)

Baromètre mensuel : les taux de juin 2018

Après trois mois de baisse consécutive, les taux affichent une certaine stabilité assurant encore des conditions très favorables aux porteurs d'un projet immobilier. 
Lire (2 min.)

Un premier fonds aux Etats-Unis pour Brickvest

Dernier né de la gamme de fonds d'investissement alternatifs (AIF) mono-stratégie proposée par Brickvest, HV8 est le premier à offrir aux investisseurs européens une exposition au marché américain en se concentrant sur les immeubles de prestige.

Le premier actif sélectionné par HV8 est le futur hôtel Hilton, estimé à 134,4 millions de dollars, et situé sur l'emblématique Navy Pier de Chicago.  Cette opportunité découle du partenariat établi entre BrickVest et ACRON AG, l'un des principaux gestionnaires de biens immobiliers basés en Suisse, avec un volume de transactions d'environ 1,7 milliard de francs suisses.

L'hôtel, actuellement en construction et dont l'ouverture est prévue pour l'été 2019, comptera 222 chambres offrant une vue sur la ville, le lac Michigan et la jetée. Il abritera le plus grand bar et « roof-top » restaurant d'Amérique, d'une superficie 2800 mètres carrés. Il s’agira du le seul hôtel à être construit sur le Navy Pier de Chicago, qui attire plus de neuf millions de touristes par an.

HV8 est proposé aux membres de la plateforme BrickVest « Access », sa plateforme de liquidité AIFM, dédiée aux investisseurs professionnels individuels et family offices.

Il s'agit du deuxième partenariat avec ACRON.  En juin 2018, BrickVest avait réalisé le premier closing de Harvest Investment 5 (HV5), un fonds d'investissement alternatifs (AIF) gérée par BrickVest et dont la stratégie de rendement dédiée au marché immobilier Suisse avait été développée en partenariat avec la firme Suisse.

Emmanuel Lumineau, PDG de BrickVest, commente : « La stratégie de HV8 répond à une demande croissante de nos investisseurs pour des opportunités d'investissement aux Etats-Unis, afin de profiter de la croissance et de la vigueur de l'économie Outre-Atlantique. Nous avons sélectionné cet actif parce qu’il offre un niveau élevé de liquidité aux investisseurs qui cherchent à diversifier géographiquement leur portefeuille.»

Lire (2 min.)

APRIL en négociations pour entrer au capital de La Centrale de Financement

La Centrale de Financement a été créée en 2013 par Sylvain Lefevre et Philippe Girou avec le support d’Artémis, société d’investissement de la famille Pinault. Dans le cadre de ce changement de partenaire, les dirigeants de La Centrale de Financement souhaitent renforcer leur participation au capital, en passant de 38 % à 44 %, tout en ouvrant 2 % du capital à son réseau. Après l’opération, APRIL disposera de 54 % du capital. Ce partenariat industriel avec APRIL permettra de réaliser des synergies fortes sur le marché du crédit immobilier et de son écosystème.

La conclusion de cette opération est subordonnée à la consultation préalable des instances représentatives du personnel de La Centrale de Financement, ainsi qu’aux approbations légales, réglementaires, juridiques et financières usuelles. Sous ces réserves, sa finalisation est attendue d’ici la fin du mois de septembre 2018.
Lire (1 min.)

L’acquisition immobilière en 2018 : budget, motivations et recours au crédit

Après deux années florissantes, comment le marché immobilier va-t-il se comporter cette année dans l'hexagone ? Quels budgets nos concitoyens veulent-ils allouer ? À quelle fin ? Auront-ils recours au crédit ou aux dispositifs défiscalisants ? La rédaction vous propose une nouvelle infographie informative sur l'acquisition immobilière en 2018.
Voir

Pourquoi les taux sont-ils toujours aussi bas ?

Immoprêt publie son Baromètre mensuel sur l'écosystème immobilier français. Les taux restent encore extrêmement bas sur la période du mois de mai 2018. Cette situation, qui dure maintenant depuis plusieurs semaines, est due à deux facteurs principaux.
Lire (1 min.)

Immobilier : les taux de crédit ont été divisés par 3 en 10 ans

En avril, une dizaine de banques ont baissé leurs taux de crédit quand d’autres les ont laissés inchangés… Aucune remontée n’a été constatée en ce « Printemps de l’immobilier », période traditionnellement propice à la conquête de clientèle pour les banques et donc à une forte concurrence, accrue cette année par le léger repli de la demande constaté au 1er trimestre.
Lire (2 min.)

2018 : entre zones tendues et hausse des taux

Luigi Delmet
En 2018, le prix de l'immobilier a augmenté dans la plupart des villes françaises. Dans le même temps, la capacité d'emprunt des ménages n'a jamais été aussi élevée, laissant craindre une hausse brutale des taux d’intérêt au cours des prochains mois.
Lire (3 min.)

Construction : tassement au deuxième trimestre

Les logements individuels poursuivent leur baisse (- 8,8 % après -0,9 %) quand les logements collectifs (y compris en résidence) continuent d'augmenter (+5,1 % après +2,5 %). Toujours en données trimestrielles CVS-CJO, les mises en chantier sont en baisse (-2,8 % après - 3,6 %) aussi bien dans l'individuel (-4,9 % après +1,4 %) que dans le collectif, y compris en résidence (-1,3 % après -7,0 %).

Selon le Ministère de la transition écologique et solidaire, sur douze mois, de juillet 2017 à juin 2018, le nombre de logements autorisés à la construction (486 600 unités) baisse de 0,7 % quand celui des mises en chantier (422 700 unités) augmente de 5,2 % par rapport à la même période, un an plus tôt (de juillet 2016 à juin 2017).

  (Source : Le Cercle de l'Epargne)
Lire (1 min.)

L’AFG et l’AMAFI publient un Guide sur les produits financiers ESG

Les thématiques environnementales, sociales ou de gouvernance (ESG) sont un sujet de préoccupation au cœur du développement actuel de l’économie. Elles suscitent non seulement l’intérêt croissant des investisseurs mais aussi la recherche par les adhérents de l’AFG et de l’AMAFI de solutions adaptées permettant de répondre à cet intérêt.

C’est dans cette perspective que l’AFG et l’AMAFI ont mis en place le Guide dans le cadre d’échanges avec l’AMF.

Lire (<1 min.)

Amendement Bourquin : quelles conséquences sur l’assurance emprunteur ?

Le 12 janvier dernier, le Conseil constitutionnel s’est prononcé en faveur de l’amendement Bourquin, une mesure permettant à tout emprunteur, peu importe la date de souscription de son crédit, de changer chaque année de contrat d’assurance emprunteur. Le Courrier Financier vous propose une nouvelle infographie informative, sur l’assurance emprunteur.
Voir

Assurance emprunteur : le Conseil constitutionnel valide le principe de la substitution annuelle

L'assurance emprunteur est une garantie nécessaire pour l'obtention d'un crédit immobilier, qui protège l'emprunteur et sa famille en cas de disparition, d’accident ou de maladie. Au travers de quatre lois successives, le législateur a entendu offrir aux consommateurs une liberté de choix de l’assurance emprunteur :

- La loi « Lagarde » du 1er juillet 2010, - La loi « Hamon » du 17 mars 2014, - La loi de régulation bancaire du 26 juillet 2013, - La loi du 21 février 2017 instituant le principe de la résiliation annuelle du contrat.

Ces lois visent à créer les conditions d’une réelle concurrence entre les contrats d’assurance distribués par l’établissement bancaire à l’origine du prêt et les contrats d’assurance distribués par des entreprises et intermédiaires d’assurance, courtiers et agents généraux. A ce jour, 85% des contrats d’assurance emprunteur demeurent aux mains des établissements prêteurs.

Le secteur bancaire conteste

Représenté par la Fédération bancaire française (FBF), le secteur bancaire avait contesté devant le Conseil constitutionnel la loi du 21 février 2017 instituant la substitution annuelle. Dans le cadre de cette question prioritaire de constitutionnalité (QPC), des entreprises d’assurance concurrentes, des associations de consommateurs et les trois principales organisations représentatives des intermédiaires d’assurance, agéa, la CSCA et Planète Courtier, ont soutenu, aux côtés du Gouvernement, cette loi.

Agéa, la CSCA et Planète Courtier se félicitent de cette confirmation et de cette avancée majeure dans l’exercice du libre choix de son assurance emprunteur par les consommateurs. Agéa, la CSCA et Planète Courtier demeureront vigilantes quant à l'application loyale de la réglementation par l'ensemble des acteurs, dans le sens de la recommandation de l'ACPR sur les bonnes pratiques commerciales pour l'exercice du libre choix, et en vue de protéger au mieux les intérêts des emprunteurs.

Lire (2 min.)