Les investisseurs dans l’oeil du cyclone

Igor de Maack
Après avoir subi l'ouragan Donald et sa harangue tempétueuse sur les mesures protectionnistes, les investisseurs ont repris espoir dans l'attente de nouvelles négociations annoncées.
Lire (2 min.)

La Turquie : le canari annonce un coup de grisou ?

Marie-Thérèse Barton
Les investisseurs craignent que la crise de la monnaie turque déstabilise les marchés émergents et l’économie mondiale. C’est peu probable.
Lire (6 min.)

Marchés : le soulagement de juillet se poursuivra-t-il en août ?

Vincent Guenzi
Le mois de juillet s’achève dans le calme. Faut-il s’attendre à la tempête ? La multitude des signaux, parfois contradictoires, incite à maintenir l’attitude raisonnablement prudente que nous avions recommandée début juillet.
Lire (3 min.)

Crédit corporate : bilan mitigé en juin

Muzinich & Co livre son tour d'horizon du crédit corporate, aux Etats-Unis, en Europe et sur les marchés émergents. High Yield, Investment Grade ou Loans, le marché des obligations d'entreprises signe un bilan mitigé au mois de juin .
Lire (4 min.)

LFDE se renforce au Benelux

Présente en Belgique et au Luxembourg depuis 2004, en Suisse depuis plus de 12 ans, LFDE entend défendre ses ambitions européennes en renforçant sa présence auprès des clientèles de banques, tiers gérants, assureurs et investisseurs institutionnels sur deux marchés particulièrement stratégiques pour la société.

Christèle de Waresquiel

Christèle de Waresquiel a commencé sa carrière chez Morgan Stanley à Londres, avant de rejoindre Calyon et JP Morgan. Elle devient manager de projet pour GE Capital à Paris en 2011, puis intègre les équipes de Rivoli Fund Management. Diplômée de Centrale Supélec et du Royal Institute of Technology de Stockholm, Christèle est également titulaire d’un MBA de l’Institut d’études supérieures de commerce (IESE) de Barcelone.

Frédéric Jacob

Frédéric Jacob dispose d’une expérience étoffée de l’asset management. Après avoir été consultant pour Odyssey Financial Technologies, il devient responsable du développement commercial de Derivative, puis de Dexia Asset Management. Il rejoint Carmignac en 2010 en qualité de responsable commercial pour la Belgique avant d’être nommé responsable de la clientèle Institutionnelle en 2015. Frédéric est diplômé en Economie et Finance de l’ICHEC Brussels Management School.

Lire (1 min.)

Swiss Life REIM nomme un Senior Advisor

Swiss Life REIM Senior Advisor

Rattaché à Fabrice Lombardo, Directeur de la Structuration et de la Gestion de Portefeuille, il apportera son soutien et sa grande expérience dans de nombreux domaines et notamment les sujets liés à la valorisation des actifs immobiliers.

Diplômé des Etudes Supérieures de Droit Privé, de l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix et de l’Institut du Droit des Affaires, Denis François a 35 ans d’expérience dans l’évaluation d’immobilier d’entreprise et résidentiel. Président de Bourdais Expertises puis de CBRE Valuation Advisory France, il était dernièrement Senior Advisor de CBRE.

Tout au long de sa carrière il a apporté sa contribution, en liaison avec les autorités de contrôle et les organisations professionnelles, dans les évolutions législatives et professionnelles concernant l’immobilier (SCI, OPCI, SIIC, Charte de l’Expertise).

Lire (1 min.)

Dette émergente : s’en tenir aux fondamentaux

Paul McNamara
La récente faiblesse de la dette émergente en devise locale est presque entièrement due au renforcement du dollar américain et souligne que les fondamentaux domestiques des marchés émergents restent solides.
Lire (5 min.)

2013-2018 : le long chemin parcouru par les marchés émergents

L'équipe de gestion d'Aviva Investors
Cinq ans après le Taper Tantrum, la dette émergente fait preuve de plus de résistance. Un changement de politique pour la Réserve Fédérale : la hausse des taux d'intérêt et une volatilité accrue des marchés. En 2013, la banque centrale américaine a indiqué qu’elle mettrait fin à son programme d’achat d’obligations, provocant le fameux « taper tantrum », ou crise du « tapering ». Les marchés émergents ont été particulièrement affectés par les sorties de capitaux au cours des turbulences financières qui ont suivi.
Lire (6 min.)

Stéphane VONTHRON - J.P. Morgan AM : Nous ne voyons pas de risque systémique sur la Chine

Faut-il miser sur la volatilité cette année ? Comment vont se comporter les émergents ? Quels secteurs vont porter la performance ? À l'occasion de la Convention ANACOFI, Stéphane Vonthron, Directeur Commercial pour les conseillers financiers chez J.P. Morgan Asset Management, anticipe pour les grandes tendances des marchés pour 2018, et revient sur les belles performances des fonds globaux de sa maison.
Voir (<5 min.)

Massena Partners passe sous pavillon Natixis Wealth Management

Cette opération permettra à Natixis Wealth Management de se renforcer dans les domaines du private equity et des clubs deals immobiliers, en capitalisant sur des partenariats noués de longue date entre Massena Partners et des acteurs de référence dans ces domaines.

Menée en parfaite cohérence avec le plan New Dimension annoncé par Natixis fin 2017, cette initiative, qui intervient après la cession par Natixis Wealth Management de Sélection 1818, permettra également de compléter les solutions proposées aux clients des réseaux du Groupe BPCE.

Par cette opération, Massena Partners devient une filiale de Natixis Wealth Management. La société conservera son autonomie dans la gestion de ses clients et dans le choix de ses investissements. Ses principaux managers, associés au développement de la société en leur qualité d’actionnaires, conservent leurs fonctions. Avec l’appui de Natixis, ils entendent préserver l’ADN de la société : une gestion en architecture ouverte et une offre sophistiquée en investissements non-cotés (Private Equity, immobilier). Massena Partners bénéficiera de la couverture financière internationale de Natixis et de ses outils digitaux.

      Vous aimerez aussi https://www.lecourrierfinancier.fr/asset-management/video/maxime-gohin-natixis-wealth-management-7604  
Lire (1 min.)

Trois nouveaux ETF ISR chez Amundi

Les stratégies d’investissement ESG représentent environ un quart des actifs sous gestion globaux, soit une croissance de près de 25% au cours des deux dernières années. Depuis sa création, Amundi considère l'investissement responsable comme l'un de ses quatre piliers fondateurs. Avec le plan d'action ESG annoncé début octobre, Amundi confirme son engagement en tant qu'investisseur responsable, grâce à une analyse extra-financière enrichie, une politique de vote renforcée et des activités de conseil ESG plus spécifiques.

Dans le cadre de ce plan, Amundi annonce le lancement d'une gamme d’ETF ISR sur les marchés actions et obligataires, offrant aux investisseurs des outils ISR à prix compétitif. Cette gamme comprend trois nouveaux ETF actions répliquant les indices MSCI World SRI, MSCI USA SRI et MSCI Europe SRI, dont les frais de gestion sont les plus compétitifs en Europe. Ces fonds seront ultérieurement complétés par un quatrième ETF permettant de répliquer l’indice MSCI Emerging Markets SRI.

Cette gamme actions vient renforcer les expositions obligataires ISR d’Amundi ETF, répliquant des indices Bloomberg Barclays d’obligations d’entreprises européennes et américaines et mettant en œuvre la méthodologie ISR de MSCI.

Lire (1 min.)

L’Inde : un exemple de marché émergent

Isabelle Mateos y Lago
Les actions émergentes restent attractives en dépit des risques liés aux échanges commerciaux. Elles bénéficient de l’environnement favorable de l’économie mondiale, tandis que les réformes structurelles génèrent une croissance auto-entretenue à l’échelon domestique dans des pays clés.
Lire (3 min.)

Comment les marchés émergents transforment le commerce mondial

Kim Catéchis
L'enjeu est crucial dans une économie concurrentielle : réussir à dénicher les valeurs offrant le maximum de barrières à l’entrée et un réel potentiel de croissance, notamment en matière d’amélioration de la rentabilité. Pour parvenir à cet objectif, il faut être capable de déterminer au préalable la taille du marché de l’entreprise, ses débouchés, son « terrain de chasse ». Voici plusieurs exemples permettant de mieux appréhender cette notion de marché cible.
Lire (6 min.)