Jonathan BENHARROUS - Intencial Patrimoine : 800 millions d'euros de collecte en 2018

Avec 800 millions d'euros de collecte cette année, Intencial Patrimoine confirme ses choix de développement. 2018 a été marquée par l'offre gestion de trésorerie d'entreprise, 2019 sera orientée sur DDA et le Private Equity. À l'occasion du sommet BFM Patrimoine, Jonathan BENHARROUS, nouveau Directeur du développement des réseaux externes, revient pour nous sur les grandes innovations mises en place pour accompagner les conseillers en gestion de patrimoine.
Voir (<3 min.)

Conformité réglementaire : la CNCIF déploie un nouvel outil pour les CGP

Etre en conformité réglementaire n'est pas chose aisée : gérer simultanément le parcours client, l'administratif, automatiser les obligations réglementaires et assurer une traçabilité sécurisée pour le client tout en répondant aux exigences du régulateur... Dans cette optique, la Chambre Nationale des Conseillers en Investissement Financiers, en association avec Happy Compliance propose à ses membres CGP un CRM multitâches.
Lire (1 min.)

Loi PACTE, DDA & digital : les actualités de l'Anacofi

Nouveaux outils numériques, évolutions réglementaires, événements en régions ou encore commission de réflexion, les actualités de l'Anacofi sont nombreuses à la veille de la pause estivale.
Voir (<4 min.)

Outils numériques & réseaux de CGP : quelle politique d’intégration ?

L’intégration des processus digitaux dans le monde de la distribution est à géométrie variable et revêt différents aspects. Réseaux bancaires, groupements de CGP ou cabinets indépendants… comment appréhendent-ils ces nouveaux outils ? Quel bénéfice en tirent-ils ? Quel est le coût de cette digitalisation ?
Voir (<5 min.)

L’ACPR/AMF lancent une consultation sur les investisseurs vulnérables

Dans un contexte de vieillissement démographique et de mutation digitale du secteur financier, le Pôle commun présente un état des lieux général des pratiques de commercialisation des produits financiers aux personnes âgées : besoins et difficultés éventuelles, mécanismes de protection et usages du marché. Le rapport vise à constituer une première base de réflexion et à ouvrir le débat, par le biais d’un appel à contributions, sur une série de questions-clés.

L’objectif est de trouver, en collaboration avec les consommateurs, les professionnels et les acteurs du vieillissement, les moyens d’identifier les bonnes pratiques de commercialisation à l’égard des personnes vieillissantes et vulnérables, au regard notamment de difficultés cognitives. L’ambition de ces travaux est double : s’assurer qu’un conseil adapté est délivré par les professionnels et qu’un consentement éclairé est donné par cette clientèle lors de la souscription de produits financiers.

L’ACPR et l’AMF invitent toutes les personnes intéressées à envoyer leurs contributions, qui nourriront les réflexions du Pôle commun pour la suite des travaux en 2019.

 
Lire (1 min.)

Janus Henderson lance un fonds sur la thématique des biotechs

Cette SICAV de droit luxembourgeois investira dans des sociétés innovantes du secteur de la biotechnologie, ou des sociétés liées à ce secteur, en ciblant plus particulièrement celles qui apportent une réponse aux importants besoins médicaux non satisfaits à travers le monde. Ce fonds ciblera les sociétés visant un développement de long-terme au sein d’un secteur très innovant et en rapide croissance.

Le nouveau fonds biotech de Janus Henderson sera co-géré par Andy Acker et Dan Lyons qui disposent, à eux deux, de plus de 40 ans d’expérience en matière d’investissement sur le secteur de la biotechnologie. Le fonds sera géré par une équipe d’experts issus du milieu scientifique et bénéficiera du soutien du reste de l’équipe d’investissement spécialisée dans le domaine de la santé de Janus Henderson.

Andy Acker constate : « Le rythme des progrès s’accélère dans l’industrie de la biotechnologie, ce qui signifie que les avancées médicales surviennent beaucoup plus rapidement. La FDA a, depuis le début de l’année, approuvé 55 nouvelles thérapies, établissant ainsi un record historique. Notre processus met l’accent sur les moteurs opérationnels et scientifiques essentiels à l’atténuation des risques et à l’identification des opportunités dont regorge ce secteur dynamique. »

Lire (1 min.)

La Banque Neuflize OBC et La Financière de l’Echiquier signent un accord de partenariat exclusif pour leur clientèle privée

La Financière de l’Echiquier, l’une des premières sociétés de gestion indépendante de France, a été retenue pour la qualité de son conseil et de ses services en gestion privée pour accueillir les clients de Neuflize OBC n’entrant plus dans son modèle. La Financière de l’Echiquier déploie depuis sa création en 1991 des solutions dédiées pour sa clientèle privée – service sur-mesure et mandats de gestion personnalisés.

Avec cette opération, la Banque Neuflize OBC confirme sa nouvelle stratégie qui repose sur trois piliers : un recentrage sur ses clients cibles auxquels seront proposés un dispositif commercial encore plus personnalisé et une large gamme de services ; l’amélioration de son efficacité opérationnelle pour favoriser la proactivité des services proposés ; et le développement de son offre digitale.

Sophie Breuil, Directrice de la Clientèle et membre du Directoire de la Banque Neuflize OBC, déclare : « Satisfaire avec qualité et pérennité les besoins évolutifs de nos clients est un enjeu prioritaire. Nous avons souhaité optimiser notre organisation pour servir au mieux l’intérêt de nos clients « cœur de cible », que sont les familles, les entreprises et les entrepreneurs. Nous avons décidé d’accompagner les clients amenés à détenir un actif financier inférieur à 500 000 euros vers La Financière de l’Echiquier, partenaire prestigieux et reconnu, à même de mieux les servir. »

Bertrand Merveille, Directeur de la gestion privée et membre du Comité de direction de La Financière de l’Echiquier, précise : « Nous remercions Neuflize OBC pour la confiance dont témoigne cet accord. Notre engagement auprès de nos nouveaux clients est total. Notre équipe de gestion privée est prête à les accueillir et accordera un soin particulier à la valorisation de leurs investissements. Entreprise à taille humaine, La Financière de l’Echiquier offre à chacun de ses clients une expérience unique, fondée sur une relation personnalisée et la conception de solutions d'investissement sur-mesure. »

Lire (2 min.)

Clément LESCAT - Axa Thema : Réglementation et digital, les deux enjeux de 2018

Nouvelle offre prévoyance, crédit immobilier, nouvelle SCPI, ingénierie patrimoniale, digitalisation... les actualités d'Axa Théma sont nombreuses en ce début d'année. À l'occasion du Congrès de la CNCGP, Clément Lescat, le nouveau Directeur France d'Axa Théma, nous dévoile sa perception du métier et sa vision pour 2018.
Voir (<4 min.)

Benoist LOMBARD - CNCGP : Quelles actualités pour 2018 ?

Le 27 mars dernier se tenait le congrès de la Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine (CNCGP). À cette occasion, Benoist Lombard, président de ce syndicat professionnel, évoque les enjeux et chantiers de la gestion privée pour 2018 : digitalisation des parcours clients, changements réglementaires, investissement productif, et la première édition du Sommet BFM Patrimoine.
Voir (<4 min.)

Investissement : la révolution de la durabilité

À l’occasion de son colloque ‘Repenser le capital responsable’ qui s’est tenu à Zurich le 12 mars, Lombard Odier Investment Managers a rassemblé des dirigeants du monde politique, des milieux économiques et financiers pour discuter des évolutions mondiales face aux principaux défis sociaux et environnementaux.
Lire (4 min.)

Tikehau IM réalise le premier closing du fonds T2 Energy Transition Fund

Aujourd’hui, pour répondre aux défis du dérèglement climatique, les besoins d’investissement sont estimés par l’Agence Internationale de l’Énergie à 60 000 milliards d’euros pour les deux prochaines décennies. Dans ce contexte, T2 Energy Transition Fund a vocation à soutenir les acteurs européens de la transition énergétique de taille intermédiaire dans leur développement, leur transformation et leur expansion, notamment internationale.

Les investissements du fonds se concentreront sur les entreprises évoluant dans trois secteurs déterminants pour la transition énergétique :

  • La production d’énergies propres : mise en œuvre de solutions pour la diversification du mix énergétique, projets de production d’énergie à partir de ressources non carbonées.
  • La mobilité bas-carbone : développement d’infrastructures visant à accueillir les véhicules électriques, essor d’équipements et de services liés à la mobilité bas carbone et évolutions liées à l’utilisation du gaz naturel dans les transports en remplacement du diesel et du fuel marine.
  • L’amélioration de l’efficacité énergétique, du stockage et de la digitalisation : recherche et mise en œuvre de solutions pour le déploiement et l’optimisation du stockage d’énergie, optimisation de la consommation énergétique des bâtiments et des entreprises.

Un modèle opérationnel différenciant 

Née de la coopération entre Tikehau Investment Management et Total, le fonds T2 Energy Transition Fund a un modèle opérationnel différenciant qui s’appuie sur l’expertise de l’équipe d’investissement de Tikehau Investment Management tout en bénéficiant de l’expertise sectorielle et du réseau international de Total.

Le fonds dispose ainsi de 350M€ à l’issue de ce premier closing. Convaincus par le positionnement du fonds, Bpifrance et Groupama, investisseurs de références, ont souhaité rejoindre dès le premier closing les sponsors : Tikehau Capital et Total.

Lire (2 min.)

Euskal Herria, le premier FCPR de Newfund dédié aux start-up de la région Aquitaine

Newfund NAEH investira entre 150.000 euros et 500.000 euros dans des entreprises en phase de lancement qui réalisent un début de chiffre d’affaires, avec l’objectif d’en faire de futurs champions. Les start-up bénéficieront d’un accompagnement local grâce au soutien du réseau de souscripteurs bien implantés dans le tissu économique de la région. Agathe Descamps, docteur en droit des sociétés, sera la correspondante de Newfund en région.

Ces entreprises seront soutenues par l’équipe Newfund qui, depuis 10 ans, a investi dans plus de 80 start-up. Newfund connaît bien la région pour y avoir investi à plusieurs reprises et pour compter le Conseil Régional parmi ses souscripteurs depuis 2008.

Newfund est également présent aux Etats-Unis dans la Silicon Valley. Il mettra à disposition son savoir-faire en matière de déploiement aux Etats-Unis lorsque c’est pertinent pour les sociétés les plus ambitieuses du portefeuille Newfund NAEH.

De l’investissement subi à l’investissement choisi

Pour les investisseurs, Newfund NAEH est un produit d’un genre nouveau. En effet, la fin de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), et de la niche fiscale qui lui était liée, a libéré un espace d’investissement. Au lieu d’investir dans les anciens « fonds ISF » pour bénéficier de l’avantage fiscal, le souscripteur investit dans Newfund NAEH pour la performance d’un fonds géré de façon professionnelle sans « carotte fiscale » à l’investissement.

Lire (1 min.)

2032 : la fin des métiers du Conseil ?

Singularity University prévoit pour 2032 le jour où l'intelligence artificielle dépassera l'Homme dans tous les domaines qui n'ont pas rapport aux émotions. Avec la montée du digital, les conseillers se sentent plus menacés que jamais par ce qui semble les dépasser. Le compte-à-rebours est lancé pour les métiers du conseil.
Lire (2 min.)

Dépenses publiques, stop ou encore ?

La Cour des Comptes a souligné dans son audit des finances publiques que la France doit réaliser de nouveaux efforts pour maîtriser son déficit et espérer réduire le niveau de sa dette publique qui atteint plus de 97 % du PIB.
Lire (2 min.)